911

Les victoires de l’Ivermectine

“Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps.” (A. Lincoln)

L’ivermectine a déjà sauvé des dizaines de milliers de vies, et gagne du terrain. Le problème est que l’industrie pharmaceutique, les gouvernements occidentaux, ne veulent pas le voir, et que la presse refuse de nous le montrer. Cela avance, mais combien de dizaines, de centaines de milliers de vies perdues en 1 an à cause de cette cécité ? Si l’ivermectine guérit de la cécité des rivières, il semble que ce soit un échec contre la cécité due au Covid.

INDE

Mi 2020, l’Uttar Pradesh en Inde était le premier « pays » (en fait État de l’Inde mais de 205 millions d’habitants, 3 fois la France) qui traitait largement sa population avec l’Ivermectine.  Le Chiapas au Mexique faisait de même à peu près en même temps. 

L’Uttar Pradesh affichait en 2020, 7 800 décès, contre 65 000 chez nous, soit à population égale 25 fois moins que nous. Population plus jeune me direz-vous, oui, mais conditions sanitaires bien moindres comme on le voit aujourd’hui. Pas tous déclarés ? Pas à ce point ! Alors pour être plus juste, comparons à conditions égales, avec un autre État Indien, comme Dehli, c’est 12 fois moins, et 3 fois moins que la moyenne du pays. Même chose pour le Chiapas : avec l’ivermectine, 4 fois moins de décès que la moyenne du pays, 10 fois moins que Mexico.

Cela n’a intéressé personne dans les pays occidentaux. Au lieu de voir ce qui se passait à grande échelle, nos autorités chipotaient sur des études de 2×12 cas, s’interrogeant si elles étaient publiées ou non, si les auteurs pensaient qu’il fallait un peu plus de cobayes, sans même regarder les résultats. Bêtise ? Incompétence ? Manipulation ? Je vous laisse juges.

Alors qu’il y a 15 jours tout le monde parlait de catastrophe en Inde, de situation hors de contrôle, sachant ce qu’ils avaient pour traiter leur seconde vague, je prenais le contrepied et calmais le jeu.

Qu’en est-il après 2 semaines ? Alors que nos « grands spécialistes » annonçaient encore il y a quelques jours que l’Inde n’atteindrait pas son pic de contamination avant plusieurs semaines (repris partout comme ici), voici la courbe des contaminations en Inde, à jour hier : cela fait huit jours que le pic semble avoir été atteint.

Comment est-ce possible, aussi vite, dans un pays où à ce jour à peine 3% de la population a eu ses deux doses de vaccin ? Nombre d’États ont suivi l’Uttar Pardesh. Goa a suivi (en 15 jours réduction de 58% des hospitalisations), demandant à toute la population de prendre de l’Ivermectine, puis l’Uttarakhand et d’autres.

Que donnent les courbes dans ces États ?

Mais l’OMS et Big Pharma veillent au grain. L’OMS a fait des déclarations déconseillant l’Ivermectine, et Gilead a arrosé le pays de Remdesivir, pourtant déconseillé par l’OMS, à prix divisé par 20. Certains États ont suivi l’OMS, comme le Tamil Nadu. Voici ce que cela donne : aucune baisse. Si vous voulez toutes ces courbes jour par jour, tapez sur Google “Covid Inde”, et vous avez immédiatement les courbes cas et décès pour tous les pays. Pour l’Inde, juste à droite du pays, vous pouvez sélectionner chaque Etat. Vous trouvez aussi d’autres courbes sur le site de Patrice Gibertie.

En ce qui concerne les décès, compte tenu du décalage de 15 jours avec les cas, quand nous étions à 3000/jour, je pensais que le pic se situerait entre 5 et 6 000, ce sera moins car cela semble plafonner autour de 4 000 depuis une semaine.

Si cela continue ainsi, le pic de la « catastrophe » indienne est au niveau de ce que nous connaissons en moyenne depuis 6 mois, et n’aura duré que 10 jours. Rappelons que nous avons eu un pic à 1000 décès en 24H, soit 20 000 rapporté à leur population. Ceci dit, rappelons encore qu’avec ce virus, tout peut changer du jour au lendemain, mais le pli semble bien pris depuis 8 jours.

MEXIQUE

Même chose au Mexique. Suite aux résultats du Chiapas, la ville de Mexico s’y est mise pour distribuer l’Ivermectine à grande échelle. Qui a parlé chez nous des résultats de cette expérience, portant sur 234 000 patients, avec une réduction des 2/3 des hospitalisations ? Personne.

Ce pays a été remarquablement suivi par Enzo Lolo.

AUTRES

D’autres pays se sont mis à l’Ivermectine, mais les résultats ne se verront pas forcément. Ainsi quand la Tchéquie annonçait la chose, et commandait en même temps 20 000 doses pour tout le pays, il y a un fossé entre le discours et la pratique. 

Le Portugal ne fait pas de bruit, les médecins sont libres et prescrivent beaucoup (50% parait-il). Le tout, contrairement à la France, avec l’accord de l’Ordre. Résultat : 

L’Afrique du Sud s’y est mise aussi, sous la pression des associations de médecins :

Beau résultat aussi au Zimbabwe, j’ai été le premier en France à vous conter l’histoire de l’Ivermectine dans ce pays, interdite et autorisée brutalement après que des membres du gouvernement sont décédés, alors que d’autres vivaient toujours grâce à l’ivermectine et Jackie Stone.

Un des derniers pays en date est les Philippines, et comme chaque fois, chute des cas dans les 15 jours :

FRANCE

A titre de comparaison, courbe de la France qui ne traite pas et peine à en finir avec sa seconde vague qui aura duré plus de 6 mois. Les déclarations de satisfaction de nos dirigeants ont de plus en plus de mal à trouver des comparatifs pour continuer à dire que nous sommes meilleurs que les autres.

`

CONCLUSIONS

Il semblerait que pour stopper une vague, l’ivermectine seule (moins de 3% de vaccinés 2 doses en Inde, 1,5% au Zimbabwe, 1% en Afrique du Sud), aille beaucoup plus vite que les vaccins seuls. 15 jours d’un côté, plusieurs mois de l’autre. De plus nos vaccins semblent avoir des problèmes avec le variant indien, alors que l’ivemectine n’en a cure.

Ne pas traiter la Covid en phase précoce, c’est comme un cancérologue qui attendrait d’avoir des métastases avant de commencer le traitement d’un cancer, c’est comme un chirurgien qui devant une appendicite attend qu’il y ait septicémie et péritonite avant d’opérer. C’est la médecine que nous pratiquons aujourd’hui.

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

911 commentaires

  1. Docteur MAUDRUX
    Vu votre connaissance des études, à quelle dose et selon quel protocole prescriveriez-vous l’IVERMECTINE en ambulatoire, et avec quoi, en début de maladie et aussi après la première semaine si le malade ne consulte pas vite ou si les symptômes ne s’amendent pas? Pensez-vous qu’il faille la prescrire, seule ou non, chez un patient asymptomatique avec PCR positive, ou même sur la simple notion de “cas contact”? Merci de votre réponse

  2. Bonjour Monsieur et merci pour toutes ces infos. vous parlez egalement de l’ivermectine pour soigner (du depart) la scelorose en plaque, cela equivaut il egalement pour les personnes atteintent de fibiomalgie ? qui pour moi (mais je fais peut etre erreur à une forme legere de la sclerose) . et est il possible de soigner avec ce medicament plus tard si ce dernier ( ce qui est actuellement le cas en majorité) ou est ce definitivement trop tard ? merci par avance pour votre reponse.

    • Vous me demandez des choses impossibles, à l’ivermectine aussi. Il n’y a pas de publication sur le sujet. En toute logique, je ne pense pas car il faudrait déjà savoir à quoi est due la fibromyalgie, ce qui semble encore méconnu. Ce n’est pas une maladie autoimmune par dérèglement du système immunitaire, et elle semble due à un dérèglement de neuro transmetteurs centraux. Comme l’ivermectine ne passe pas la barrière méningée, peu de chance d’un effet dans un sens ou dans l’autre. C’est un raisonnement logique, pas une certitude.

  3. Quand l’ivermectine sera-t-elle autorise par ce medecin qui n’a jamais vu un patient et qui se permet d’interdire aux toubib de soigner et prescrire

  4. Bonjour Docteur,
    Vous avez supprimé mon commentaire mais c’est pourtant une vraie question celle de l’accès au traitement – ou pas. Cette éviction est-elle là pour masquer l’évidence de l’existence de 2 catégories de personnes : celles qui ont un réseau médical et celles qui n’en ont pas… Je comprends bien qu’il vaut mieux éviter de faire partie des secondes mais au moins ne nous invisibilisez pas 🙁
    Merci de ce que vous faites et cordialement.

    • Où avez vous vu un commentaire supprimé, ce que je ne fais jamais ? Je vois votre commentaire précédent à 18h14, vous ne l’avez pas vu entre deux autres ? Je viens de regarder dans la corbeille, il n’y a rien (exceptionnellement certains y vont tout seuls).

  5. Je suis covid+ mais comment avoir accès à l’ivermectine délivrée sur ordonnance en France quand on n’a pas de médecin parmi ses proches et que son généraliste refuse de prescrire ?…

      • pardon oublié de préciser… la liste est dans le blog ordre des médecins ;police politique le 29 mai

  6. lors d’un échange sur les réseaux sociaux, on l’répondu avec ce lien : https://www.the-scientist.com/news-opinion/frontiers-removes-controversial-ivermectin-paper-pre-publication-68505?fbclid=IwAR2rODQGLWNXBVzRLB9qz_2-OyZo-M1m8PLPdI5I4TSL9wAbGyWZRJ09hMY
    je vais lire cet article – mais en lisant l’article il me semble que les critiques méthodologiques sont imprécises, vagues. Et que s’ils insistent pour dire qu’on ne peut conclure à l’efficacité de l’Ivermectine, en appliquant le même raisonnement, on ne peut conclure le contraire! (ie pas suffisamment d’études démontrant qu’elle ne marche pas)

  7. Quand l’ivermectine sera-t-elle autorise par ce medecin qui n’a jamais vu un patient et qui se permet d’interdire aux toubib de soigner et prescrire

  8. Être au service des Médecins dans l’ intérêt des patients : la devise du conseil de l’ordre. Je m’étouffe de rire. Être au service du pouvoir dans l’intérêt des labos, pour des collabos de bas étage. Honte totale à ces pleutres dévoyés

  9. Pris en “flagrant déni” : sur cette vidéo, on voit le premier ministre local du Manitoba, au Canada.
    A la question d’une citoyenne demandant si quelque chose sera fait pour prendre encompte les résultats sur l’ivermectine, il répond “Nous allons renforcer notre offre de vaccins, pour être prêts lors de la prochaine vague. Par ailleurs, sur le front des incendies, ça s’est arrangé grâce à la pluie. C’est bien poour les fermiers, donc c’est bien pour tous. Merci”
    https://www.youtube.com/watch?v=hf4EKO8H45g

  10. À propos de lutte contre la désinformation, je vois que le principal argument que tout le monde peut comprendre c’est la corruption. Quand on décide que les vaccins acceptés pour le pass sanitaire seront les seuls achetés par l’UE, sans aucune preuve qu’ils soient plus ou moins efficaces que les autres, (et alors qu’ils sont tous en phase de test), même un enfant peut comprendre que c’est de la corruption

    • Je doute qu’une histoire de corruption soit un motif qui empêcherait les gens d’aller se faire vacciner. Je doute que la plupart d’entre eux comprennent que la corruption de quelques uns, soit leur propre spoliation. Je doute qu’ils comprennent que la corruption nécessite des corrompus et des corrupteurs, que si pour le corrompu l’argent est un mobile, il n’est qu’un moyen pour le corrupteur. Un moyen de mettre en place une société à la fois totalement sécuritaire avec le passe sanitaire, et eugéniste. N’ont-ils pas déjà commencé à piquer au Rivotril il y a un an ?

  11. Chers confrères…et chers intervenants,
    Il est vraiment intéressant de regarder les chiffres d’évolution de la covid 19 en Inde. (covid19india.org)
    On peut noter la différence saisissante d’évolution entre 2 états:
    – Uttar Pradesh, 200 millions d’habitants, Ivermectine officiellement reconnue comme traitement précoce de la covid.
    Courbe de cas confirmés en baisse constante: 37944 cas le 25 avril, 3894 cas le 24 mai
    Courbe des décès 222 le 25 avril, 153 le 24 mai
    – Tamil Nadu, 78 millions d’habitants, pas de reconnaissance de l’intérêt de l’ivermectine comme traitement précoce
    Courbe des cas confirmés: 14842 le 25 avril, 34867 le 24 mai.
    courbe des décès: 208 le 25 avril, 404 le 24 mai.
    va t’on encore longtemps pouvoir fermer les yeux à propos des traitements précoces ?
    cordialement à tous et merci au Dr Maudrux pour sa ténacité et la qualité de ses articles
    Dr AZ

    • Vidéo déjà supprimée sur YT … La censure est de plus en plus féroce !
      Vous pouvez donner son titre, que l’on puisse la chercher sur odysee ou rumble ?
      Merci !

      • ivermectin global summit (sommet mondial sur l’ivermectine)

    • super documenté – merci

      “”””””””””Conclusion
      L’ivermectine est un traitement efficace contre le COVID-19. La probabilité qu’un traitement inefficace produise des résultats aussi positifs que les 56 études à ce jour est estimée à 1 sur 2 billions ( p = 0,0000000000000041). Comme prévu pour un traitement efficace, le traitement précoce est plus efficace, avec une réduction estimée de 78% de l’effet mesuré à l’aide d’une méta-analyse à effets aléatoires (RR 0,22 [0,12-0,39]) . Une mortalité inférieure de 81% et 96% est observée pour le traitement précoce et la prophylaxie (RR 0,19 [0,07-0,54] et 0,04 [0,00-0,58]). Des améliorations statistiquement significatives sont observées pour la mortalité, la ventilation, l’hospitalisation, les cas et la clairance virale. La cohérence des résultats positifs dans une grande variété d’études hétérogènes est remarquable, avec 95% des 56 études rapportant des effets positifs (26 statistiquement significatifs isolément).”””””””””””””””

  12. Pass sanitaire : les vaccins russe et chinois non reconnus en Europe
    24 mai 2021 Par Karyl Ait Kaci Ali :
    – Le Pass sanitaire européen pour les voyages ne fonctionnera pas avec le vaccin russe Spoutnik V, utilisé en Hongrie, ou le vaccin chinois Sinovac, a déclaré le secrétaire d’Etat en charge des Affaires européennes Clément Beaune.
    – Les ressortissants des pays européens qui utilisent ou utiliseront les vaccins russes Spoutnik V ou chinois Sinovac ne pourront pas intégrer leurs preuves de vaccination dans le Pass sanitaire pour entrer en France cet été. C’est ce qu’a assuré – Clément Beaune, secrétaire d’Etat en charge des Affaires européennes, sur BFM et RMC ce lundi 24 mai, expliquant que seuls “les vaccins autorisés par l’Agence européenne des médicaments” seraient reconnus par le Pass sanitaire.
    – La Hongrie notamment utilise le vaccin russe. Pour pénétrer en France ou dans un autre pays de l’Union européenne (UE), les ressortissants hongrois vaccinés au Spoutnik V devront logiquement produire le résultat d’un test PCR négatif.
    – À l’inverse, le secrétaire d’Etat a précisé qu’à partir du 1er juillet, date d’entrée en vigueur du Pass sanitaire dans les 27 pays de l’UE, les personnes vaccinées avec Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen pourront circuler sur le continent sans avoir à effectuer de tests PCR. Actuellement, la plupart des pays européens demandent des résultats négatifs de tests PCR aux personnes souhaitant entrer sur leur territoire, même si elles sont vaccinées. Une situation qui prendra fin en juillet donc.

    https://www.cnetfrance.fr/news/pass-sanitaire-les-vaccins-russe-et-chinois-non-reconnus-en-europe-39923197.htm

    – Au-delà de la mise en valeur des vaccins provisoirement autorisés par l’Agence européenne des médicaments (EMA), le Secrétaire d’État français en charge des Affaires européennes reconnaît ce jour que les vaccins tiers seront écartés dans le cadre du Pass sanitaire : « Il n’est pas question pour nous d’accepter qu’on arrive en France avec un vaccin dont on n’est pas sûr de la protection », a indiqué le Secrétaire d’État, ajoutant même : « le vaccin, dans ce cas précis, ne suffira pas, que l’on vienne de Chine, du Chili, de Hongrie même, au sein de l’Europe ».
    – Que l’on soit pour ou contre la vaccination Covid-19, la question se pose de savoir pourquoi un Pass sanitaire permettrait de privilégier tels ou tels vaccins : la revendication d’une meilleure protection pour les vaccins autorisés par l’EMA se heurte au fait que leurs études cliniques ne seront achevées, au mieux, qu’en 2022.

    • Donc on présume que certains vaccins (uniquement ceux validés par le dispositif) empêchent l’infection et la contamination. Or, n’avait-on pas affirmé le contraire devant le conseil d’état il n’y a pas si longtemps ? Par ailleurs, ces produits aurait donc prouvé leur efficacité contre les variants.
      Est-ce tout ceci relève encore de la biologie ? Ou plutôt de la pureté rituelle ?

    • S’il devait s’avérer, en 2022, que je prenne la décision de me faire vacciner contre le SARS2, aucun critère administratif n’influencera mon choix.
      C’est très probablement au seul vaccin Sinovac que je pourrais éventuellement faire suffisamment confiance pour me protéger de ce virus sans que le “remède” soit pire que le mal.
      Les décideurs français comme Véran, Beaune ou encore Thierry Breton (qui s’était déjà exprimé publiquement sur le sujet) prennent leurs concitoyens pour des moutons et le font savoir, à leur habitude, avec une arrogance inimitable.

    • @ DAVID PERRIN : oui cette video est émouvante et fait potentiellement une micro brèche dans l’offensive vaccinpourtousettoutesetchatchat . Reste à confirmer que cet homme est vraiment pompier, que son récit est véridique, ce que je suis porté à croire, mais que l’anticomplotismentcorrect portera à questionner. Pourra-t-on être rapidement fixé ? Notre courageux pompier sera sans doute sanctionné ; on lui demandera de se taire, sans quoi…Au fait : quel est le statut des pompiers à Lyon ? A Paris, ce sont des militaires, mais à Lyon ?

      Si ce témoignage est véridique, c’est potentiellement de la bombe, même si l’on connait les difficultés d’imputation d’un problème de santé- fut il vital- à une vaccination.

    • Video supprimée de youtube car « ne respectant pas les règles de la communauté »
      La communauté c’est l’ami américain

    • Cette vidéo a été supprimée, car elle ne respectait pas le règlement de la communauté YouTube.

  13. Tamil Nadu – Chennai, 14 Mai 2021 – Le gouvernement révise le protocole de traitement et abandonne l’ivermectine en tant que médicament COVID-19

    Vendredi, le gouvernement de l’État a révisé son protocole de gestion des cas de COVID-19, retirant de la liste le médicament très controversé Ivermectine. Le département de la santé avait auparavant prescrit le médicament pendant TROIS JOURS.

    Voir : https://cms.tn.gov.in/sites/default/files/go/hfw_e_233_2021.pdf (10.05.2021)
    Et : https://cms.tn.gov.in/sites/default/files/go/hfw_e_234_2021.pdf (11.05.2021)

    Selon des sources officielles, le médicament a été retiré de la liste car quelques membres du comité d’experts se sont opposés à son utilisation. Plus tôt cette semaine, Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avait publié sur Twitter que l’innocuité et l’efficacité étaient importantes lors de l’utilisation de tout médicament pour une nouvelle indication. L’OMS s’est opposée à l’utilisation de l’ivermectine pour COVID-19, sauf dans les essais cliniques, a-t-elle déclaré.

    Un médecin principal du gouvernement a déclaré : « Nous avons décidé de retirer le médicament suite au dernier avertissement de l’OMS et au peu de preuves de son utilisation thérapeutique. »
    https://www.thehindu.com/news/national/tamil-nadu/tn-drops-ivermectin-as-covid-19-drug/article34561235.ece

    https://www.youtube.com/watch?v=sQ3ADbaoQuw&t=158s

    https://twitter.com/jjchamie/status/1396696115999907840

      • On ne devrait pas trop tarder à voir remonter les courbes du Tamil Nadu, cela fera une preuve de plus de l’éfficacité de l’ivermectine… combien de mort pour cela ?

    • Pauvre Tamil Nadu, où l’on y boit les paroles de Mme Swaminathan, originaire de l’état.
      Quant aux dames de la vidéo, il vaut mieux ne rien dire par charité 🙂

    • Le ministre indien de la santé est également président du conseil exécutif de l’OMS. Malgré cela, un grand nombre des états fédéraux n’en font qu’à leur tête et recommandent l’utilisation de l’IVM 🙂

  14. Un modèle d’enfumage qui continue encore aujourd’hui dans l’hebdo Marianne, ils ont peur de quoi? pour s’acharner à ce point, l’équipe du Remdesivir de Bichat encore à la manoeuvre ?, c’est désolant ! pauvre science formatée sans conscience! cf. =https://www.marianne.net/societe/sante/covid-la-recherche-sest-elle-trop-focalisee-sur-les-traitements-a-base-de-chloroquine

    • la chloroquine, c’est pour pouvoir dire vous avez vu , c’était inefficace, on nous le martèle depuis plus d’un an, l’ivermectine, c’est pareil, il ne faut pas lse croire, c’est un rêve dangereux . C’est le dicton “calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose!”

    • Quand on lit qui est cité par Marianne, c’est à dire Nathan Peiffer-Smadja, on peut le dire la recherche française n’existe plus.

      • Marianne drivé par Polony et son pote Légasse qui accueille Poussière-Smadja : depuis Jean François Kahn le tract de pare-brise en a fait du chemin !
        Le Rien Paris !

        • Smadja tient la corde sur le podium de la désinformation relative aux traitements précoces du Pr Raoult, ainsi que sur le podium des meilleurs VRP du remdesivir.
          C’est le niveau Zéro de la recherche et le champion de l’imposture.
          Fraîchement diplômé d’avant-hier et incompétent notoire, il démarre mal dans la carrière.
          Avant d’aller rejoindre les poubelles de l’histoire de la médecine, il méritera avec certains de figurer en bonne place sur le ban des accusés et de rendre des comptes aux familles des victimes.

          • Détrompez vous, dans le monde d’après c’est le phare de la pensée et de la santé au service des humains.

          • C’est aussi ce charognard qui a intrigué chez Hirsch pour démettre Perronne

      • Sérieux sur quoi ? Les illusions ont encore de beaux jours devant elles, c’est à craindre hélas ! Je ne dis pas cela pour vous, c’est général.

        Apparemment quoiqu’il se passe dans le monde, on refuse ou on est incapable d’en tirer les leçons. C’est cela le véritable drame de la civilisation humaine, l’inertie de l’histoire qui la tire en arrière l’empêchant d’avancer pour réaliser son émancipation. Il y a dorénavant urgence à en prendre enfin conscience, pour agir et faire table rase du passé et du présent qui nous conduisent à l’abîme…

  15. Des nouvelles de Bordeaux:
    ”Ce lundi, sur les quelques 10 000 habitants du quartier, il y a “51 patients positifs au variant anglais avec cette mutation E484Q. Sur les 51 patients, on n’a aucune forme grave, que des formes asymptomatiques ou très légères, qui ne nécessitent pas d’hospitalisation. On n’a donc aucun patient hospitalisé”
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/cluster-a-bordeaux-il-n-y-a-pas-de-sur-incidence-du-virus-dans-le-quartier-bacalan-rassure-l-ars_4636047.html

    Le 1er Avril continu !!

  16. https://odysee.com/@greta.info:d/trim.60E6378F-F852-4B66-B6BD-3E73CC0DFB4B:f?fbclid=IwAR3CBFK4iO96Msvj6tUV_zBZG7bn04CkRKfKhJ0CuF9zd498jDG0KEw05b4
    Ça devient atroce . Avc , infarctus , embolies … post vac se multiplient ds un silence assourdissant et bientôt vax des ados même si le consentement des parents Ève-Charlotte pub éhontée jusque ds le journal okapi , vax en anneau avec chantage à la résidence surveillée et vax des enfants ensuite
    Jusqu’où va aller l’ignominie du pouvoir et la lâcheté et l’ignorance de nos concitoyens
    Ou est passée l’éthique médicale?

    • Le nouveau slogan publicitaire pour la vaccination :

      « Après la piqûre, la mort sûre ! »

    • On vous prépare déjà psychologiquement à la 3ème injection.
      Et si l’épidémie reprend cet automne contrairement à ce qu’a annoncé Elizabeth Karine Tessier Lacombe, ce sera de la faute des gens pas encore vaccinés mais pas de la saisonnalité de ce genre de virus.

    • Répondre à Mars.

      Une intervention exemplaire à relayer assurément.

      Comment la traduire en termes politiques ? Là est la question, à laquelle malheureusement on peine à répondre, parce qu’elle impliquerait un bouleversement ou un changement de société auquel nous ne sommes pas préparés. A force de confondre le pire et le meilleur, on va finir par n’avoir plus le choix.

      Qu’on réfléchisse un instant,. On nous a menti sur tout, alors pourquoi ne nous aurait-on pas menti en affirmant qu’il n’existerait pas d’alternative politique, en terme de régime économique et social ? Il faut briser cette croyance, pour que notre aspiration à la démocratie et à la liberté se réalise.

      • Il y a une alternative, politiquement incorrecte comme il se doit, du coté des Insoumis. Ce n’est sûrement pas la panacée mais ça ferait déjà une bonne purge !

        • De toute façon on n’aura pas de solution sans renverser la table, qu’importe celui des opposants qui passera le premier : comme le disait Den XiaoPing, qu’importe que le chat soit noir ou blanc pourvu qu’il croque Ubu roi ! Après on sait que tout pouvoir fini par se corrompre, et la sagesse populaire sait que la seule arme qui nous est laissée c’est de pratiquer l’alternance. Mais je suis sceptique : vu les centaines de milliards engrangés par les bénéficiaires de cette crise, il y aura toujours assez d’argent pour faire réélire Ubu roi

          • Répondre à Jrocher et pas seulement.

            Si l’histoire faisait l’objet d’une véritable étude scientifique, on s’apercevrait qu’elle est régie par les lois du matérialisme dialectique que les hommes ignorent, et que si ces lois ont permis de passer du paléolithique au néolithique, et successivement de l’esclavage à la féodalité, puis au capitalisme, elles doivent également permettre à la civilisation humaine de passer à un stade supérieur de développement une fois débarrassée du carcan du capitalisme qui l’étouffe…

            Ceux qui ont découvert ces lois au milieu du XIXe siècle (Marx et Engels) ont théorisé ce processus, alors que ni les conditions objectives et ni les conditions subjectives n’étaient mûres pour passer au stade de développement supérieur. Du coup, ceux qui ont saisi les occasions qui se présentaient à eux de tenter cette expérience devaient, soit échouer malgré eux ou parce qu’il ne pouvait pas en être autrement (La Commune), indépendamment de leur volonté, soit ils devaient trahir leur engagement ou abandonner cette expérience (URSS à partir de Staline ou 1924) ou encore la dévoyer (Chine entre autres).

            De nos jours, si les conditions objectives ou matérielles sont mûres pour franchir cette étape au niveau du développement des forces productives ou du capitalisme si vous préférez, tout le monde sait qu’on est en mesure de produire et de satisfaire les besoins matériels de l’ensemble de la population. En revanche, au niveau des individus il en est tout autrement, dans la mesure où la majorité de la population dispose encore des moyens financiers lui permettant de satisfaire ses besoins matériels ou les plus élémentaires, ce qui va avoir une incidence sur leur comportement ou les conditions subjectives, la manière dont ils perçoivent leur condition d’existence, la société, etc., de telle sorte que ce facteur va constituer un obstacle à leur prise de conscience du monde dans lequel ils vivent, autrement dit, sans un effondrement économique et social généralisé tout changement de régime demeurera irréalisable sérieusement.

            J’ai voulu croire ou j’avais posé l’hypothèse qu’on pourrait peut-être s’éviter d’en passer par une telle épreuve douloureuse, si le niveau de conscience des classes populaires et particulièrement des classes moyennes parvenait à s’élever à la hauteur des tâches historiques qu’elles avaient à accomplir, mais force est de constater que tel n’est pas le cas malheureusement, on peut le constater quotidiennement. J’en conclus donc que cette hypothèse ne peut pas être retenue, parce que les éléments les plus évolués des classes populaire et des classes moyennes se sont laissés corrompre par l’idéologie du régime… Par conséquent, il va falloir en passer par une nouvelle période de désastres sociaux et de tyrannie, de barbarie, pour espérer enfin trouver la voie de notre libération et renouer avec le progrès social… Notez bien que je ne la souhaite pas, vous vous en doutez, pour autant, sachant qu’elle est inévitable et qu’elle figure paradoxalement comme notre seul espoir de nous en sortir, je soutiendrai évidemment toutes ses victimes, sans toutefois tenter de m’opposer à ce processus, parce que je sais qu’il sera salutaire. Si vous examinez attentivement comment s’est réalisée l’évolution de la civilisation humaine, j’engage chacun à le vérifier, vous vous apercevrez qu’il en a toujours été ainsi, tous les progrès sociaux et politiques ont été enfantés dans la douleur…

        • Répondre à Mars

          Désolé, LFI est opposée à tout changement de régime économique et social, ce sont eux qui le disent, je précise.

    • @Mars
      Merci. Et en fin de ce très bon exposé; la fameuse phrase d’Albert Camus : “La seule façon de lutter contre la peste c’est l’honnêteté”.

      • De Camus aussi (citation de mémoire) :
        Au bout de la route à Tipasa il y a cimetière et vers la mer une tombe avec l’inscription regrets éternels. Heureusement il y a les idéalistes pour arranger les choses 

      • Répondre à Madi.

        Plutôt léger, non ?

        Permettez-moi d’aller plus loin. Où est passée l’honnêteté chez des gens cultivés qui justifient l’exploitation et l’oppression et qui se prétendent humanistes ? Cet argument n’a aucune valeur, hormis démagogique, chez ceux particulièrement qui ne peuvent pas ou qui ne veulent pas concevoir qu’ils auraient une grave défaillance au niveau de leur conscience, cela leur sert juste à se donner bonne conscience. Et ce n’est pas une question de connaissance, car c’est une équation accessible à tous dès l’âge de 2 ou 3 ans.

        S’en remettre à des vertus ou à la morale, c’est se faire de graves illusions sur ce qui guide le comportement des hommes, dans une société où ces valeurs sont forcément malmenées… C’est seulement lorsque leur intégrité ou leurs intérêts fondamentaux sont directement menacés, de préférence violemment, que les hommes se retrouvent face à un cas de conscience qui les force à réfléchir et à modifier le regard qu’ils portaient sur leurs conditions et le fonctionnement de la société, ce qui leur permet opportunément d’élever leur niveau de conscience et d’agir pour écarter cette menace ou la mettre en échec temporairement, car dans ce domaine rien n’est acquis définitivement ou rarement, si le contraire prévalait, cela se verrait ou se saurait depuis longtemps, et nous n’en serions pas rendu là.

    • Répondre à MARS :
      J D MICHEL nous eclaire sur un “problème” majeur à la minute 47, à propos de l’efficacité des vaccins, en expliquant en quoi la diminution du RISQUE RELATIF obtenue dans les études grâce au vaccin et qui sera donc mise en avant par le laboratoire n’a absolument rien à voir avec la vraie diminution du RISQUE REEL. . Ce qui fait donc penser que la vraie protection vaccinale est bien loin des 90% annoncés et plus proche des 10 – 15%.
      C’est une notion capitale. J’encourage chacun à approfondir ce sujet, qui est le pain quotidien des études des laboratoires pour la mise sur le marché de nouveaux medicaments.

    • Il faut chercher “efficacité relative d’un vaccin”
      Puis le site agora qc qa dr Pierre Biron
      … Il y a aussi l’exemple vrai du Crestor° , (Pfizer), qui est on ne peut plus démonstratif.

    • “Ça date du 27 janvier dernier…” et on n’a pas progressé d’un poil, au contraire, la vaccination galope sans le moindre confinement sanitaire !

  17. Je viens de voir avec quelle constance Jérémy Anso lutte contre ce qui devrait être une évidence concernant les soins (précoces) de la covid J’avais publié cette réponse hier, conscient que ce serait retiré très rapidement…il l’a fait;.Aucune contradiction possible, désinformation totale sur Dur à avaler.
    22 mai 2021 à 12 h 38 min
    Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.
    Pour bénéfices / risque, vous vous êtes bien planté, Si vous savez lire et voir les confirmations et publications qui sont intervenues depuis, il serait temps pour vous de faire amende honorable, Il vous a manqué pas mal de jugeote, Il m’avait suffi de quelques heures, quand j’ai découvert l’existence de l’ivermectine, en janvier, pour comprendre le potentiel de l’ivermectine, et déjouer la désinformation à laquelle vous avez participé, et que vous poursuivez me semble t-il encore. Les dénis et les préjugés ont souvent la vie dure….
    J’ai eu du mal au départ à comprendre les mécanismes de cet acharnement anti ivermectine. Le fait qu’elle soit systématiquement passée sous silence dans les médias et dans la bouche des intervenants à la TV ,m’a de suite interpelé, et m’a incité à vérifier beaucoup de choses… Je vous le dis , ce que j’ai découvert n’est pas joli joli, et je pense que Big Pharma saura être généreux envers vous pour services rendus !
    Mais son business et la vente de ses lives ne supporteraient pas la contradiction.

  18. Bonjour à tous
    Votre avis serait le bienvenu sur un point stratégique devenu majeur :
    Tout médecin sensé vous le dira : en soi les traitements et les vaccins ne sont pas opposés mais complémentaires. Dans un monde idéal donc, chacun donnerait la main à son voisin pour le bien commun (amusant à dire non ?).
    Fondé sur ce principe, les références médicales que nous nous sommes donnés (Pr Raoult, Pr Perronne, Dr Maudrux) font donc toutes cette part des choses avec pondération et professionnalisme.
    Les partisans aveugles du vaccin en revanche sont des escrocs et utilisent cette ouverture d’esprit pour en pratique mentir effrontément et impunément à propos des vertus prétendues du vaccin.
    Ensuite il suffit d’une multitude de petits chantages individuels (travail, voyage, loisirs, solidarité, vaccination forcée, etc …) pour petit à petit grignoter les résistances ponctuelles (deux exemples récents : jeudi dernier mon voisin infirmier accepte l’injection sous la menace d’être muté aux archives en 3 x 8. Il y a 8 jours mon imbécile de cousin se soumet à la piqure pour pouvoir faire défiler en juillet ses gourmettes à Dubai, etc …)
    Compte tenu que le vaccin est grâce à ces voyous devenu l’ennemi juré des traitements, ne devons-nous pas sous une forme à déterminer afficher une attitude clairement opposée au vaccin, en démontrant non pas seulement (comme l’a fait brillamment le Dr Maudrux) qu’il est moins efficace que l‘Ivermectine, mais bien pire, qu’il est fondé sur un amalgame de supercheries ?
    Question stratégique : adopter maintenant ou pas un no-vax clair et offensif ?

    • Il me semble que ceux qui disent (dans le contexte de cette maladie) que les deux sont complémentaires le font par “diplomatie”.
      Personnellement, je voudrais juste qu’on informe correctement les gens, et qu’ensuite, on leur fiche la paix 🙂

      • Peut-être aussi.
        Mais diplomatie ou pas, il va bien falloir réfléchir à une positon plus offensive, précisément si nous voulons que les gens soient informés puis libres de leur décision.
        Du moins c’est mon interrogation, puisque le vaccin oppresseur fait sournoisement son chemin.
        A débattre évidement

        • Je ne suis pas favorable à cette vaccination. Mais je suis obligé de la faire vacciner à cause de cette merde de pass sanitaire, pour participer à certains événements professionnels.
          Donc le chantage, on n’est bien obligé d’en passer par là. Dans mon cas, si je veux gagner ma vie, je suis obligé d’en passer par là.

          • Réponse à Fabien Lyraud.

            Ne serait-il pas possible de demander à un médecin d’établir un certificat de vaccination de complaisance ou un faux certificat si vous préférez ? Pour moi qui vit en Inde, si la question venait à se poser, je sais qu’en y mettant le prix, je l’obtiendrais.

            J’ai travaillé dans plus de 45 entreprises, j’ai été licencié une douzaine de fois. Un jour un patron m’a dit, que sur le plan professionnel il n’avait absolument rien à me reprocher bien au contraire, j’étais technicien en bureautique (SAV), mais il ne supportait pas ma personnalité, mes idées si vous préférez. Il m’a dit textuellement qu’il me casserait. Il m’a envoyé 7 lettres recommandées pour un entretien avant licenciement (Art. L122.12 du Code du travail, le seul que je connaisse par cœur !), et ce n’est qu’au bout de cette septième lettre qu’il m’a viré, dépité par ma détermination inébranlable. C’était évidemment un licenciement abusif, sans motif valable ou sérieux, peu importe, c’est moi qui avais remporté ce duel, en souriant je me suis approché de lui, et je lui ai serré la main en lui disant merci et adieu.

            Donc que ceux qui trouveront toujours un bon prétexte pour se faire vacciner ou accepter je ne sais pas quoi, ne s’étonnent pas si on ne leur accorde aucune considération. Chacun étant évidemment libre de choisir son destin, les occasions étant si rares au cours d’une vie, méritent qu’on y réfléchisse à deux fois avant de prendre une décision irréversible. Bon courage.

        • Excellente séquence
          Je suppose que c’est bien ainsi qu’il faut répondre : sans ménagement, devant la VIOLENCE qui nous est faite, et qui pourrait être qualifiee de torture mentale par personne(s) exerçant l’autorité.
          J’en ai de nombreux exemples autour de moi.
          La peur n’excuse pas tout.

    • Bonjour, idée …
      Afficher d’emblée une opposition au vaccin est vouée à l’échec parce qu’elle va renforcer le “symptôme” des “conformistes ” stupides et irréfléchis. Et se rebiffer sec !
      Faut ruser. Ce qui est clair, c’est qu’on ne doit pas tomber dans les anti vaccin. Le Pr Philippe Parola est à suivre ans cette voie.Le vaccin est pour les cas délicats. Les autres, doivent pouvoir comme pour les autres grippes saisonnières développer leurs propres défenses immunitaires. Sauf coup de pouce si besoin avec Ivermectine.
      Donc, c’est soit des traitements prophylactiques si cas contact avéré (et là c’est IVER le plus facile et le pas toxique du tout), et si symptômes concrets suspects ne pas hésiter prendre ce qui s’écrit sur ce site. Attitude défendue apa un médecin qui a du faire sa pédiatrie, son attitude est décrite plus bas. Si on a un doute on fonce.
      L’idée c’est de laisser ses propres anticorps faire le travail normal, ce qui va éviter des “rappels” de vaccins inutiles qui enlèvent nos moyens de défenses naturelles.
      Laissons d’abord nos défenses naturelles faire leur travail et si problème, Ivermectine. Simple et ça dit de laisser les vaccins pour les cas délicats, ce que défend le Pr Philippe Parola. Tenter de démontrer que les jeunes n’en n’ont pas besoin.
      On peut ajouter une démonstration claire de la supercherie du tout vaccin. Faut faire simple avec 3/4 arguments béton inattaquables.
      Proposition à étudier avec plus de finesse. A suivre.

      • Votre idée d’une argumentation claire sur la supercherie du tout vaccin est séduisante. A creuser les 3/4 argument béton

    • @antonin47

      Bonjour à tous et à Antonin en particulier..
      Trés justes questions !
      Ah la stratégie…
      je vous suis depuis qq temps, qq mois…trés instructif for me, mais on brasse un peu du vent…et le temps passe, les contraintes, les lois s’accumulent, les coercitions s’installent , peu s’y oppose! et encore tous dans leur coin, alimentant leurs petites chapelles….à destinations de leurs supporters…
      Alors Ivermectine ma chérie c’est bien, les études, la “science”, les analyses scrupuleuses qui vont de paire aussi, mais tout cela ne me semble pas du tout suffisant..le combat me parait mal engagé si situé sur ce seul terrain médical, pas suffisamment de relais sur le terrain, pas assez de mobilisations !
      Faut y aller Franco mon général !!! ( pardon ?)

      • Vous n’avez pas tort. Pas du tout.
        Le relais de terrain manque cruellement.
        Y-a-t-il un terrain d’ailleurs ?
        André Breton disait “il faudrait pouvoir agir en homme de pensée et penser en homme d’action”
        Or nous manquons de pensée conceptuelle fondatrice.
        Et comment traduire en actes une pensée Web ?
        Comment initier une mobilisation qui ne peut qu’être politique dans une société désertée par la pensée politique ?
        Quand nous aurons ces réponses, la moitié du chemin sera fait …

        • Ici sur ce blog ou ailleurs, on a tout argumenté sur les traitements , sur les dits “vaccins” arn, adn…, scrupuleusement, avec conviction, générosité et j’irai jusqu’à penser “objectivement”, en véritable analyste quoi..
          Résultat peu probant, epsilon, à la marge, juste autour de nous ptêtre..
          j’ai abordé de nombreuses questions avec mon entourage proche, ou plus lointain, ils s’en balance !!! de nos/vos arguments ils s’en foute !!! la société de consommation , du spectacle avant tout, ça ne rajeuni pas hein…
          Les politiques ( enfin ce qu’il en reste) en opposition à ce qui se met en place ( passeport sanito/vaccinal), font déjà campagne, les spécialistes créent leurs comptes, jouent de la vidéo façon puzzle!…
          Bref…why not, travailler de la périphérie vers le centre ( lenine ou Trotski??? me souviens plus) …actions de rue, regroupements éphémeres, actions ciblées et ponctuelles, dynamiques !!!

          A voir !!!

    • Il me paraît difficilement envisageable d’adopter une attitude no-vax pour toute autre personne que pour soi-même. Mais je serais pour la remise à chaque candidat à la vaccination d’une fiche d’information claire et objective de ce que l’on sait actuellement à quelques mois du début de la vaccination en se référant par exemple aux données de suivi de l’IHU qui sont fiables et de tout ce que l’on ne sait pas encore et que l’on ne saura pas avant quelques années supplémentaires. Chaque individu a le droit de vouloir participer à l’étude de suivi d’une vaccination en phase expérimentale s’il est informé de la chose. Il est d’ailleurs troublant que tous ces participants à la phase 3 sans s’en douter ne fassent pas l’objet d’un suivi précis de l’évolution de l’immunité vaccinale. Ils se heurteraient à un sacré problème logistique!
      Cette information sur les vaccins devrait être accompagnée de celle sur les traitements précoces existants actuellement afin que le choix soit réellement éclairé.
      J’ai cependant conscience que c’est irréalisable en l’absence d’adhésion des vaccinateurs à la nécessité d’une information objective des patients et non pas à de la “pédagogie pour convaincre” doctrine à laquelle la plupart adhèrent sans réserve tout comme le fait qu’il n’existe pas de traitement précoce efficace.
      Néanmoins, ce que vous dites sur l’adhésion à la vaccination par chantage, pour avoir la paix est évident. Et cela va particulièrement être le cas pour les jeunes.
      Alors comment faire passer une information la plus objective possible au plus grand nombre ? Sans la volonté des médecins traitants, je ne vois pas. Nous nous heurtons à la même difficulté que pour les traitements précoces.

      • Déjà faire savoir que le vaccin est en phase 3 n’est pas une chose facile. “C’est quoi çà ?”…Les gens ont du mal à réaliser qu’on vaccine en phase 3 expérimentale!! Comme si la réglementation n’était plus de mise. Réaliser qu’on autorise une vaccination sans les phases prévues. On le cache officiellement, et on ne prend pas les précautions nécessaires.
        Argument 1 = les vaccins sont expérimentaux, il y a des dates officielles, il faut le faire savoir et proposer un consentement éclairé, explicite, ce qui n’est pas le cas.
        Argument 2 = démontrer que le vaccin bloque nos propres défenses immunitaires. Je n’ai pas les compétences, mais Antonin47 et d’autres les ont certainement.
        Argument 3 = le vaccin ne protège pas la pandémie, il faut le masque et les gestes barrière ce que dit le ministre devant des parlementaires.
        Arguments 4 = à trouver, mais toujours en béton.
        Objectif possible: mettre un minimum de doute dans la tête des gens. Lutter contre la désinformation.
        Porter plainte contre les fausses informations de chaînes TV qui expliquent que le vaccin est autorisé, sans jamais évoquer la phase 3 expérimentale ?

        • “Argument 2 = démontrer que le vaccin bloque nos propres défenses immunitaires”
          j avais lu ça quelque part mais je ne retrouve plus, si quelqu’un pouvait nous aiguiller….

        • Marie a écrit:
          “Chaque individu a le droit de vouloir participer à l’étude de suivi d’une vaccination en phase expérimentale s’il est informé de la chose. Il est d’ailleurs troublant que tous ces participants à la phase 3 sans s’en douter ne fassent pas l’objet d’un suivi précis de l’évolution de l’immunité vaccinale.”
          C’est sans doute là qu’il faut chercher, en modifiant un peu.
          Nous devons faire savoir (une page de publicité payante dans lapresse qui peut l’accepter) que

          “Chaque individu qui participe à l’étude de suivi d’une vaccination en phase expérimentale doit en être informé, et faire l’objet d’un suivi médical approfondi. Tous les actuels et futurs vaccinés par l’un quelconque des vaccins proposés sont dans ce cas (participants à la phase 3 des études sur ces vaccins qui n’ont tous pour l’instant qu’une Autorisation de mise sur le marché conditionnelle, c’est à dire en attendant un certain nombre de réponses non encore fournies par les fabriquants).
          VOus devez donc exiger de la personne qui vous vaccinera une déclaration vous informant des risques que vous encourez, de leurs fréquences, et de la manière dont ce suivi sera organisé. “

    • Pour moi c’est clair. No vacc, tant que c’est un de ces vaccins ADN ou ARN m.
      Et no vacc tant que AMM conditionnelle, quel que soit le type de vaccin.
      Rappelons-nous que le pb n’est pas la dangerosité du virus, mais la saturation supposee, et maintenant inventée, des services de rea.
      N’oublions pas sue tout ça, c’est du jamais vu dans le monde, en terme de corruption pharmaceutique.
      Alors, pas de voyage à l’étranger? Pas du sûr, et même si.
      Quant au travail, il suffit de dénoncer les employeurs menaçants, car ils sont en infraction.
      Michèle

    • Cela résonne avec une question/raisonnement que je me pose et pour lequel les médecins d’ici pourront m’éclairer :
      (hypothèse de ce modeste exercice de pensée : le vaccin serait efficace (pour ne pas heurter les esprits déjà acquis à la vaccination et ainsi pouvoir leur partager ce raisonnement sans qu’ils se bouchent les oreilles))
      1- Qu’en est-il de l’immunité naturelle quand on se soigne avec l’IVM (ou un autre traitement précoce) ? Peut-on l’acquérir dès qu’on est infecté, PCR+, même si on se traite tôt et n’a pas de symptome ?
      2- Comparaison des 2 immunités (naturelle et vaccinale), mon raisonnement suivant tient-il la route : l’immunité vaccinale est très ciblée sur une protéine, le virus mute beaucoup, donc les mutants passant a travers cette immunité vaccinale très ciblée peuvent facilement se propager quand on vaccine beaucoup en période épidémique (un peu comme si on utilisait des milliers de tamis identiques et bien alignés : ça calibre plus que ça retient). Or l’immunité naturelle serait elle moins ciblée, plus multi-facteurs, voire “continue” ou “analogique” plutôt que “discrétisée” (comme la réalité face à une numérisation : son acoustique vs numérisé, etc…).
      3- collectivement il serait donc préférable de favoriser l’immunité naturelle face à ce virus, qui en plus n’est pas dévastateur chez les personnes non dits “à risque”.
      4- Mais il resterait alors des risques :
      – personnes à risques repérables à l’avance (anciens, comorbidités, etc…) : vaccin, et donc no problemo c’est réglé (cf hypothèse sur le vaccin …).
      – asymptomatiques : nada, no problemo.
      – personnes à priori sans risque développant des formes non asymptomatiques, non bénignes : traitement assez tôt, traitements plus “musclés” si hospitalisation mais dans la proportion d’une épidémie saisonnière plus “normale”
      – covid long : question ouverte à vous les médecins du blog, quid de l’IVM et des traitements dans ces cas là ?
      5- Les risques ainsi couverts ne nous permettraient-ils pas de vivre normalement ? Sans passe sanitaire et mesures exagérées ?
      Ainsi en protégeant les fragiles et développant l’immunité naturelle (qui induit des variants mais moins concentrés autour du même vecteur résistant aux vaccins), n’arrive t’on pas à résoudre le problème ?
      Eviter à tout prix la contamination et l’immunité naturelle, et favoriser les vaccins, n’est-il pas contre-productif ?
      PS : n’est-ce pas ce qui s’est passé en Suède ? 2ème pic d’infection en avril décorélé des chiffres des décès (qui continuaient de chuter). Immunité naturelle massive suite à leur première réaction, fragiles protégés par la vaccination (ou d’autres mesures ?).
      PS 2 : la seule critique saillante que j’arrive à anticiper c’est “oui mais les vaccins sont pas efficaces”. Auquel cas c’est déjà un aveu de pris chez un mouton-zombie-vaccinofanatique et on peut avancer dans la discussion.
      Merci de m’aider à critiquer, nettoyer et clarifier ce raisonnement, qui peut être entendu et accepté chez les “anti-complotistes” (enfin, c’est vrai qu’ils rétorquent souvent “mais il n’y a rien qui permet de traiter hors de vaccins”, c’est là qu’on sort la carte IVM, dont l’utilité est alors inscrite dans un raisonnement et une stratégie, pas juste dans un discours négatif et uniquement dénonciateur contre les vaccins, et donc c’est plus propice pour qu’ils s’y intéressent.
      Plutôt que d’emprunter des discours aux accents “paranos” et “complotistes” qui les font se boucher les oreilles directement. (je ne dit pas qu’il n’y a aucun complot, je me mets juste à leur place un instant..)
      Merci

    • Il semble que la critique des vaccins Covid devrait pouvoir s’articuler objectivement autour de quatre faits majeurs peu contestables :
      1. Le jackpot pour les laboratoires pharmaceutiques : concevoir un vaccin nouveau est une opération longue et extrêmement coûteuse. Pour le Covid, les firmes pharmaceutiques ont préféré inventer un type de vaccin totalement nouveau, jamais utilisé, et le tester directement sur la population aux frais, risques, et périls de celle-ci. C’est pour cette raison que l’autorisation de mise sur le marché (AMM) n’est que conditionnelle. C’est la raison aussi pour laquelle les laboratoires se sont déchargés de toute responsabilité.
      2. Une inconnue réelle sur les effets secondaires : les vaccins ARN provoquent à court terme déjà des effets secondaires, graves et très nombreux. Mais on ne sait rien des effets secondaires à long terme. En particulier on ignore tout des effets véritables de l’ARN injecté, notamment lorsqu’il entre en contact avec les rétrovirus présents dans notre organisme. Notre bagage génétique pourra être affecté dans des conditions et avec une ampleur totalement inconnue. Ce mécanisme en est au stade expérimental et que c’est sur la population que ces essais sont effectués.
      3. La protection réelle apportée est en vérité inconnue. La cible vaccinale très réduite qui ne vise que la protéine Spike limite les espérances de protection à une hypothétique réduction des formes graves sur les sujets à risque. Par surcroit l’étroitesse de la cible favorise l’adaptation du virus et multiplie les variants, par essence peu gênés par le mécanisme qui les a fait naître.
      4. L’absence d’immunité de groupe : le Covid est une maladie peu immunisante, et donc l’immunité collective naturelle est une gageure. Les vaccins de nouvelle génération n’ont d’effet significatif ni sur la contagion, ni donc sur la diffusion de l’épidémie : l’immunité collective vaccinale relève donc du fantasme.
      A débattre évidemment

    • Bonne question et débat instructif. Pour ma part, je crois qu’il est toujours nécessaire de se battre pour la vérité, mais pour l’avenir, voire pour juger plus tard les responsables de la situation : à court terme, le problème est politique (ou sociologique), la situation actuelle est une illustration des effets de la corruption systémique et générale des classes sociales qui se partagent le pouvoir et le fric. C’est contre ce phénomène que nous sommes, difficilement, obligés de lutter. L’un de vous réclame des argumentaires : il a raison sur le fond, mais imagine-t-on qu’on aurait davantage écouté galilée s’il avait développé ses arguments? je suis né sous Vichy, 80% des français croyaient Pétain et son régime,la presse était totalement “collabo” comme les médias d’aujourd’hui .Les mêmes ont basculé sur De Gaule quand la chute est venue. la situation est la même aujourd’hui.
      Il y a des analyses intéressantes dans les vidéos de Raoult sur le fonctionnement de la corruption systémique, sur la “fabrication du consentement”, etc…
      Il y a aussi (à l’IHU) des démonstrations scientifiques très perspicaces si on veut les regarder : une démonstration (western blot – pr Drancourt) de l’inefficacité partielle de la création d’anticorps par les vaccins ARN; une démonstration du fait que l’ivermectine est le seul produit qui garde la même efficacité in vitro sur tous les variants (Cl Pradines) (même s’il déclare que la dose in vivo n’est pas compatible – mais en l’absence d’études sur la concentration in vivo du produit dans les organes).

  19. Je viens d’entendre Pascal Praud ce 24 mai 2021, tout en début d’émission «  L’heure des pros » :

    (en substance)
    – J’ai un ami qui a appris vendredi que sa fille était positive au covid.
    Il a reçu un appel de la CPAM samedi.
    On lui a demandé de se confiner 17 jours.
    Il a fait savoir à la personne qu’il avait une vaccination complète, et, un isolement de 17 jours c’était très compliqué par rapport à son travail.
    On lui a confirmé que le confinement devait être de 17 jours.
    Pascal Praud, interrogatif, se tourne vers Brigitte Milhau : elle rappelle que le confinement est de 10 jours et que la personne de la CPAM a sans doute montré un excès de précaution.
    En cherchant sur internet j’ai trouvé ceci :
    mis à jour le 12 mai 2021 :
    « si je suis cas contact d’un membre de même foyer, la durée de l’isolement est portée à 17 jours. La levée de l’isolement pourra avoir lieu au 17ème jour, en cas de test négatif réalisé 7 jours après guérison de la personne positive au sein du foyer (qui dure 10 jours). »
    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/isolement#:~:text=si%20je%20suis%20cas%20contact,(qui%20dure%2010%20jours).
    On peut ne croire ni en Dieu ni au Diable, mais, parfois il faut peut-être malgré tout brûler un cierge pour espérer que cela aille mieux 😅

    • Donc encore une fois la charmante doctoresse infantilisant les spectateurs de cette chaine dudit plateau a encore dit une énormité sur le fait que 17 jours n’était pas possible…

    • Je crois que c’est cette charmante doctoresse qui affirmait avec une étonnante conviction que l’ARN ne pouvait en aucun cas intégrer le génome(elle a été voir?),avec beaucoup de gestes .A ma connaissance,elle n’a pas fait de déclaration d’absence de conflits d’intérêt.

    • sur Dur à avaler…. https://www.dur-a-avaler.com/la-goutte-ivermectine-qui-fait-deborder-le-vase/?unapproved=111708&moderation-hash=5fb3f9b4f8a814c02b84f69e36ee994b#comment-111708
      Ça dépasse l’entendement, cette fois c’est 17 jours, du jamais vu, ils en ont remis une couche pour forcer encore davantage les récalcitrants; et ce qui est grave, c’est que cette personne est vaccinée totalement; or on nous avait dit que c’était pour être libres, on nous met maintenant un pass vaccinal qui est censé nous permettre de circuler librement, mais ensuite on nous impose un confinement…extrêmement long. C’est déjà la suite logique de la vaccination en boucle; étonnant qu’on ne lui ait pas demandé de faire une 3ème injection.. mais ça va venir !
      Je pense que tous ceux qui ne désirent pas être vaccinés devraient prendre rendez vous pour cela, pour, avant l’injection, demander un formulaire expliquant clairement le bénéfice risque, chiffré,, précisant que les effets secondaires moins importants ne sont plus répertoriés, , ce qui était le cas précédemment, vu la saturation du site qui les reçoit, etc… etc… et leur dire avec vigueur pour se faire remarquer devant les volontaire cobayes qu’il vont prendre le temps de la réflexion puisque des traitements précoces sont tout aussi efficaces, et sans danger, contrairement aux vaccins, d’autant que les test détectent en réalité de faux positifs

  20. Merci au Dr Maudrux pour ce travail permanent, qui nous permet de garder espoir…
    Pour ma part je suis convaincu par ces diverses analyses, et même si l’ivermectine n’était pas efficace, je me dis que ça ne coûterait rien d’essayer plus largement plutôt que de continuer à prescrire du doliprane, dont l’innocuité est moindre dans le cadre du traitement du covid 19.
    Quand je tente d’expliquer tout cela, je suis souvent confronté à l’argument suivant :
    – au vu du coût représenté par le fait de bloquer l’économie et de compenser financièrement les pertes induites, et étant donné que les vaccins ne rapportent rien aux gouvernements, qu’est-ce qui empêcherait au moins l’un d’eux d’utiliser un médicament très peu onéreux, sûr et potentiellement efficace ?
    On peut en effet chercher des explications de conflits d’intérêt, corruption, mais tout cela n’est pas factuel et amène très vite une qualification de “complotiste” que certains attribuent avec zèle. Sachant que certains états, comme la Suède, ont pourtant un niveau de corruption très bas et ont démontré une certaine résistance à la folie covidiste, et s’engagent pourtant dans une politique tout vaccin assez marquée. Et que les politiciens défenseurs de l’ivermectine sont malheureusement plutôt dans le camp “populiste”. Donc, quels arguments déployer factuellement pour expliquer cela, sans aller chercher des grandes théories qui amèneraient à coup sûr d’être qualifié de complotiste, antivax, etc. ? Pas facile dans le contexte actuel ! Si vous avez des éléments simples et argumentés je suis preneur.

    • Les faits établis suffisent à répondre à votre question : la santé publique est intégralement dirigée par Big Pharma depuis 30 à 40 ans au bas mot. C’est un fait. C’est donc auprès des labos qui irriguent et noyautent la totalité du processus que se fait décision. Et les labos ne veulent d’aucun traitement bon marché. HCQ, IVER ou AZI coûtent moins de dix euros le traitement. Ce n’est pas plus compliqué que cela et ce n’est pas complotiste pour deux sous.

      • Depuis des dizaines d’années, l’industrie pharmaceutique abandonne régulièrement volontairement des antibiotiques parfaitement efficaces pour la seule raison qu’il ne sont plus rentables.
        Les laboratoires se fichent complètement de notre santé et n’ont comme seul guide que le fric : ils ont donc placé partout des médecins traitres qui ont adopté les mêmes critères et sont leur honteux relais dans la décision publique.

      • C’est un fait… peut-être, mais dit comme ça c’est plus une opinion, qu’est-ce qui peut vraiment venir étayer cela ?

        • – Les condamnations de toutes l’industrie pharma aux états-unis (plusieurs milliards).
          – la directrice de l’agence du médicament européen qui vient de pharma.
          – Le non respect par diverses agence de procédure pour l’évaluation/validation de médicaments, en toute impunité jusque là. (US et France au moins)
          – L’achat de Remdesivir pour 1 milliard, 2 jours avant que l’OMS le déconseille (l’OMS prend contact avec toutes les organisation gouvernementale avant de publier une décision), l’UE savait c’est impossible autrement !
          – Commande de Bamlannimuvad (labo Eli Lilly) par la france avant avis de l’ANSM, qui donne une RTU sans aucun résultat probant et des études même pas finies.

          ça c’est pas des opinions.

        • Si vous lisez en détail tous les commentaires de ce blog, vous y trouverez toutes ces infos.
          En très très très résumé, afin de ne pas alourdir le blog : depuis l’après-guerre les USA nous ont envahi graduellement. Un premier verrou a sauté avec la mort du Général De Gaulle, un second dans les années 2000. Avec la venue au pouvoir de chefs aux petits pieds, nous avons achevé de tout céder à Big Pharma : production, délocalisation, distribution, raréfaction, disparition volontaire des médicaments / maitrise des « élites » médicales hospitalières (liens et / ou conflits d’intérêt), puis des médecins libéraux (cabinet, revenus, ordonnances, congrès, vacances), devenus relais de maitrise de l’hôpital et des instances de décision (DGS, ANSM, Ministère, APHP, CNOM, etc …) / parcours de non-soin (docilité du patient, amoindrissement des généralistes, renvoi des prestations et des revenus vers l’hôpital-finance). Et ainsi de suite …

          • Merci à KSTET et ANTONIN47 pour vos réponses, ce sont des arguments intéressants
            (et désolé pour cette horrible photo de profil ;-))

          • Elle n’est pas de profil, mais de face !

    • C’est pas de la corruption ”basique” (une valise de billet), c’est une corruption systémique.
      Les administrations (même dans les pays nordique, sauf Islande peut être) sont tenues par des personnes convaincues par diverses manières (pantouflage, etc), que la seule science est celle qui nécessite d’énormes moyens pour la recherche et les essais et de fait incombe aux gros labos pharma. Il n’y a aucun besoin de ”corrompre” au sens commun.
      Les règlements européens et les lois nationale sont faîtes pour que tout aille dans ce sens. Et c’est pareil dans d’autres secteurs comme l’agriculture (vous savez que le ”bio”, maintenant label européen, accepte une part d’OGM (1 ou 2%) ? C’est quand même incroyable ! A tel point que des personnes qui ont été à l’initiative du ”label Bio” en france on recréé un autre label.).
      Les grosses industries ne vont pas s’embarrasser de corruption, elles ont les moyens d’être le système. C’est elles qui décident qu’est ce qui se publie ou non dans les revues ”scientifiques”, etc…

    • ” et même si l’ivermectine n’était pas efficace,”
      Le gold standard des études est l’essai randomisé avec suffisamment de patients.Gérard Maudrux a fait une revue très complète des études sur l’IVM(voir blogs précédents). Prenez par exemple les études de Vallejos et de Carvallo(Argentine)1200 et 840 patients.Ces études ,comme par hasard ne figurent pas dans la fameuse revue “Prescrire”qui jusqu’ici était considérée comme honnête.
      Je crois que votre impression s’explique par la redoutable censure tous azimuths sur les traitements précoces.Le mainstream fait preuve d’une remarquable discipline.

      • Philippe, je n’ai pas d’impression négative vis à vis de l’ivermectine, je suis ce blog depuis pas mal de temps, je cherchais juste des arguments simples à entendre et factuels pour les utiliser vis à vis de ceux qui m’opposent le fait que si c’était efficace, certains gouvernements auraient déjà donné leur feu vert.

        • Certains gouvernements ont donné leur feu vert pour le traitement. Mais pas ceux de notre sphère d’influence.
          Voir le billet du Dr Maudrux ci-dessus “Les victoires de l’Ivermectine” (Uttar Pradesh, Goa, Uttarakhand, Chiapas, Mexico, le Portugal, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, les Philippines…)
          Ici en zone occidentale, les médecins courageux et informés prescrivent (discrètement) quand même.

  21. La sénatrice En Marche Phinera-Horth, guyanaise, annonce à la télévision qu’elle refuse de se faire injecter le vaccin, trop de morts dans son entourage !

  22. J’aimerais poser une petite question :
    « Est-ce qu’un porteur sain ou asymptomatique du COVID-19 peut-il, oui ou non, contaminer d’autres personnes ? »
    Merci à qui voudra bien répondre en argumentant si possible…

    • Moi je dis Oui, et comme il doit y avoir des études qui disent tout et son contraire, donc voilà mon argument.
      Des amis (un couple), Mme contaminée probablement dans un centre médical où elle aide à soigner (charge faible, peu de virus), l’a refilé à Mr. Testée à l’occasion d’un ”foyer” elle était asymptomatique, puis, plus tard a développé quelques petits symptômes (fièvre faible, fatigue. Dus au covid, au stress ??). Cas contact, Mr est testé 2-3 jours plus tard, covid+ ”chargé” en virus (après une analyse de confirmation il me semble). Pas de covid+ parmi les cas contact de Mr, donc contamination quasi sûre via madame et sans s’isoler Mr. qui est resté complètement asymptomatique aurait certainement pu contaminer. A noter que vu la charge virale de Mr, ils ont pris soin de ne pas trop rester en contact (possible grâce à leur qualité de vie, dans une grande maison à la campagne).
      On peut dire que dans mon entourage, j’ai vu de tout, comorbidités + 80ans, peu ou pas de symptômes (avec CT faible). 1 pas de comorbidités a fini à l’hosto limite intubation (2-3 mois à s’en remettre), ces amis que je considère ”asymptomatiues” mais qui se préserve en cure de vitamine et autre ”médecine naturelle”, ….

      C’est pas une étude scientifique, c’est sûr mais vu les études et la qualité de la science défendue officiellement. Perso si je me retrouve ”asymptomatique” je vais m’isoler.

      • totalement aléatoire !
        qui dit que M. X M.Y et M.Z n’ont pas été en contact avec d’autres personnes positives ?
        vous partez d’une personne positive et forcément c’est elle qui contamine alors que vous n’avez aucune preuve !
        c’est la force du dogme !
        c’est forcément ainsi puisque cela fait 1 an que l’on nous dit que cela se passe comme ça..
        et personne ne demande des études randomisées en double aveugle pour vérifier ceci ! (en plus ce type d’études sont elles concevables ? 🙂 )

      • “Perso si je me retrouve ”asymptomatique” je vais m’isoler.”

        asymptomatique à 1 test pcr avec un CT supérieur à 28 est très peu fiable !
        90% des tests pcr positif avec 1 CT supérieur à 28 seraient des faux positifs !
        dans le doute s’isoler pourquoi pas
        mais en prenant de l’ivermectine et si possible en anneau 🙂 (IVE pou tous vos cas contacts )

        • Non, j’ai aucune preuve, mais on a eu tour à tour les preuves que les enfants contaminaient, puis non, puis re-oui et maintenant faut les vacciner. Donc je suis vacciné des preuves ”scientifiques”. Les CT qu’on m’a donné étaient inférieur à 28 ou légèrement supérieur (29).
          Ensuite je m’en suis jamais caché, je crois que Perronne a raison, on détecte les symptomatiques et l’entourage, on isole (lui soutient une quatorzaine stricte, bien plus que ce qui se fait actuellement chez nous et je suis d’accord), et on soigne les malades et éventuellement les contacts avec Ivermectine (en prophylaxie dans ce cas spécifique) vu l’absence de risque.

          Perso je pense juste que des CT sur le haut des recommandations de la machine doivent être confirmé, positif ou non, c’est tout (ce que fait l’IHU). En deça pas la peine d’attendre.

          • il a eu des suppositions que les enfants contaminaient et non des preuves..
            c’est aussi un dogme..qui n’a pas été prouvé
            mais répété des centaines de fois par jour devient une vérité…(fausse bien entendu !)

          • C’est sûr après faut enfermer des asymptomatiques à divers CT avec des personnes saines.
            Perso mes observations me suffisent pour pas prendre de risques rien de bien méchant, la même chose qu’on fait entre amis et famille, en cas de suspicion de grippe.

    • S’il est porteur, oui. Pareil pour la grippe saisonnière. On peut être malade sans symptômes, mais on est malade, et porteur, donc on peut transmettre.

      • Docteur Maudrux une question :
        comment peut on vérifier cet argument ?
        on peut etre malade sans symptômes, mais on est malade et porteur ?
        n’est ce pas encore un dogme ?

        • Question que je me pose aussi. Qu’on puisse être contaminant pendant la (courte) période pré-symptomatique, soit, mais qu’on puisse être contaminant sans jamais tomber malade, j’ai de la peine.

          • Je précise de suite que c’est pas pour polémiquer, mais perso je comprends pas que vous n’arriviez pas à le concevoir 😉
            En fait moi je me dis que c’est plutôt bon signe si on est ”malade” (porteur du virus) et sans symptômes. Le virus est détectable (voie respiratoire, le nez), mais ne contamine pas le reste de l’organisme. Pour moi ça veut dire, que le système immunitaire est bien géré. Les défenses se concentrent, mettons sur les poumons, pour y détruire le virus, et ”laisse” les zones moins exposés (muqueuses nasales si je dis pas de bêtises).
            ça me paraît un signe de bonne santé. Et perso j’ai eu plein de symptômes, mais jamais fait de test (pas plus d’un ou deux jours). Je vais m’offrir un test sérologique bientôt, pour savoir si c’était ça ou non. Mais admettons que je l’ai eu, vais je être considéré comme symptomatique ou non ? Et si j’ai des anticorps, vous vous considèrerez que j’ai été contaminant ou non ?

        • j’ai un rhume j’ai le nez qui coule, je me mouche, j’en ai plein les doigts que je mets dans les poches ou sur mon visage ou que j’utilise pour saluer mes amis, que j’éternue…oui mes défenses immunitaires sont trop faibles et je deviens symptomatique et je transmet le virus ! (et ça se voit :))
          si je n’ai pas de symptômes c’est que mes défenses immunitaires prennent le dessus sur le virus et donc je ne transmet pas de virus ou sinon de virus atténué, non?

  23. Bonjour Docteur,
    Tout d abord je vais m excuser pour la longueur de mon propos.mais la première explication ‘est nécessaire au profane pour comprendre la finalité de la deuxième démonstration concernant l ivermectine.
    Mon ami médecin ,soixantaine bien tassée,m a fait part d actes medicaux par exemple interventions sur une hernie discale. Au début de son exercice les neuro chirurgiens opéraient souvent et rapidement sur imagerie médicale mais surtout sur l appréciation des signes cliniques. par la suite il leur fallait le scanner et/ou l irm.Aujourd’hui après scanner et irm pratiquement
    aucun neuro chirurgien n accepte d opérer un patient sans passer par la case infiltrations, espacees d un mois ,même si l importance de l imagerie préalable permet de supputer l inefficacité des infiltrations.ainsi on’ laisse le patient dans ses souffrances pendant un ou deux mois.
    . ce n est qu’ en cas d échec de ces infiltrations que le chirurgien prendra la décision d opérer.
    Cette démarche actuelle fait suite aux nombreux procès en responsabilité qu’ ont perdu ces chirurgiens aux motifs de ne pas avoir proposé a leurs patients une ou deux infiltrations moins invasives et peut être salvatrices avant leur acte chirurgical.
    Les magistrats vont opposer actuellement aux chirurgiens la perte de chance occasionnée par la non réalisation de ces infiltrations nettement moins invasives, qui auraient pu soulager le patient.
    L appréciation du chirurgien sur la probable inefficacité des infiltrations n est pas retenue par les magistrats car subjective.
    Par analogie avec le traitement précoce du covid avec l Ivermectine,mon ami médecin n a jamais eu de demande spécifique de la part du patient .il ignorait par contre que des médecins refusaient la prescription sur la demande du patient. Il m a dit que lorsqu il prescrit l Ivermectine il précise en marge de l ordonnance “hors Amm,je dis”. Inscrire uniquement “hors Amm” laisse l opportunité au pharmacien de ne pas délivrer le médicament sans en informer le prescripteur.
    en précisant “je dis” le pharmacien se dégage d une part de sa,responsabilité de délivrance et
    D autre part s il suppose un risque important en cas
    de la prise du médicament , il a par cette précision “je dis” l obligation d en informer le prescripteur.
    Face à une demande expresse du patient ,bien que le médicament soit sur liste II, et malgré le refus du médecin, ne pourrait il pas pour se dégager de sa responsabilité inscrire “hors Amm,il veut”.
    en effet selon la doxa il n y a pas de traitement alternatif reconnu. Si une plainte du patient était déposée devant les tribunaux, les magistrats ne pourraient ils pas reprocher au médecin la perte de chance occasionnee par son refus de prescrire l Ivermectine à la demande expresse du patient, surtout du fait de l absence de traitement .alternatif reconnu.
    En inscrivant “il veut”, cela n exonère pas le prescripteur ,ni le pharmacien, de l information loyale et éclairée au patient sur la prise de ce médicament.
    Puis je avoir votre avis ,éventuellement celui de maître di VIzio s il fréquente votre blog, ou d autre juriste sur ce point. Dans les décisions du conseil d état ou de la cour de cassation, dans des litiges inextricables, il est souvent utilise le raisonnement mathématique par l absurde “à supposer que”. Dans ce sens , saisi d un litige avec son médecin, les magistrats ne pourraient ils pas condamner le
    médecin: ….”à supposer” que l Ivermectine ait été prescrite sur la demande expresse du patient et en l absence de traitement alternatif reconnu, d avoir fait perdre une chance de guérison à son patient,.
    je vous remercie de m avoir lue

    • Mettre “il veut” ne décharge pas le médecin. Par contre inversement patient, en cas de problème, je poursuivrais le médecin qui refuserait, pour perte de chance, et je gagnerais. Pour avoir opéré nombre de témoins de Jehova, je savais qu’il ne fallait pas transfuser, il faisaient une décharge. Mais si vous ne transfusiez pas, qu’il y a décès, et que la famille porte plainte, vous êtes condamné, décharge ou non. La médecine est parfois un métier difficile.

    • Leçon magistrale de Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé et citoyen suisse, à l’invitation de l’IHU.
      Cet éclairage sur le contexte est complémentaire de celui des autres professionnels de la santé, et absolument nécessaire pour appréhender et évaluer le phénomène Covid19 , 15 mois après sa “mise en orbite” planétaire.
      Le sujet est maîtrisé et le langage est, par conséquent, d’une clarté limpide.
      A faire écouter largement.

  24. Bonsoir Monsieur,
    Avez-vous quelques nouvelles de “notre” recours gracieux? Peut-être en êtes-vous au Conseil d’État?
    Encore merci.

    • Accusé réception tamponné du 17 mai (posté le 7). Il a deux mois pour répondre, mais n’est pas obligé de le faire. Pas de réponse = légalement réponse négative.

      • Merci. Tout ça va être très long!!
        Je suis bouleversée par l’ampleur du scandale planétaire, le crime de bureau disait Hannah Arendt, toute proportion gardée bien sûr…

      • Et comme d’habitude, on va dire “c’est pas comme s’il y avait urgence…”

  25. Bonsoir,
    Le site du Dr Maudrux est un observatoire de premier ordre, qui fourmille d’observations très instructives, grâce aussi à de bons témoins et de brillants contributeurs.

    Je m’interroge sur des victoires officieuses, dérobées ou indicibles de l’Ivermectine en me tournant vers la pharmacie des hôpitaux, son activité et sa lisibilité.
    Y a-t-il un moyen de savoir si, entre mars 2020 et mai 2021, un “protocole” de soin a été mis en place, officieusement, ou suivi librement par certains médecins dans les hôpitaux français pour traiter des patients hospitalisé à cause de SARS-COV-2+ ? Y a-t-il une base de données concernant l’activité de la pharmacie des établissements de santé, qui permettrait de savoir si l’IVM a été davantage prescrite/administrée dans tel ou tel hôpital, par exemple, si on compare mars 2021 et mars 2019 ?
    Est-ce que ces données existent, auquel cas sont-elles du domaine public ?
    Un patient covidé qui sort d’hospitalisation sait-il avec quoi il a été “traité” ?
    Les confrères hospitaliers ont-ils “la liberté” de prescrire ?

    Merci de vos lumières.

  26. Bravo, bravo et encore… bravo !
    À quand le PROCÈS de Macron, coupable d’avoir opté pour un destin de GÉNOCIDAIRE ?
    Bilan : plus de 100.000 morts, délibérément, froidement, impitoyablement privés des vieux antiviraux pré-existants qui, en traitement PRÉCOCE, les auraient sauvés.
    On connaissait depuis 2004 les vertus de la chloroquine contre les corona virus.
    On connaissait (depuis moins longtemps) les vertus de l’ivermectine contre “différents types de virus” (dont, évidemment, les corona virus).

    • Vous devriez regarder cette vidéo du CSI indépendant, elle ne parle pas de traitements que d’ailleurs les médecins qui en font partie soutiennent, mais des 100000 morts du Covid, de la réalité des chiffres, de la fiabilité des tests etc.. c’est assez long mais très instructif et surtout clair et compréhensible :
      https://odysee.com/@Reinfocovid:2/R%C3%A9unionpubliquen6duCSIdu20052021:7
      Réunion publique n°6 du CSI du 20/05/2021
      et vous comprendrez où on en est.

    • je me demande si on n’aurait pas avantage à ne pas reprendre les 100 000 morts pour parler seulement de la réalité des 40 000 due au virus, (démonstration du C.S.I. n° 6) – je ne vois pas ce qu’ils pourraient reprocher à ce calcul basé au départ sur des chiffres officiels et une logique mathématique assez facile à comprendre, et cela pourrait faire prendre conscience à certains que le covid n’est pas si mortel qu’on veut bien nous le faire croire… et la suite de la réflexion .

      • cela fait un an qui le prouve !
        à ce stade on ne peut plus parler de folie !
        car à contrario du peuple qui ignore eux sont sachant !
        idem pour l’opposition !
        font l’autruche quand il faut s’opposer aux lois liberticides (comme la dernière en date du “pass sanitaire”)
        devraient intervenir et prendre la parole dans l’hémicycle pour dénoncer ces crimes !
        cela fait donc d’eux des criminels autant que le gouvernement !

        • @rémy
          D’accord avec vous.
          La complicité pratique de l'”opposition” officielle (PS et LR) avec le pouvoir, est impressionnante depuis le début de cette crise.
          Devrait quand même bien faire réfléchir l’électeur quand il se retrouvera devant les urnes.

  27. https://www.bfmtv.com/sante/covid-le-vaccin-reduit-de-87-le-risque-d-etre-hospitalise-chez-les-plus-de-75-ans_AD-202105220275.html

    “l’étude d’Epi-Phare associée avec l’Assurance maladie et l’Agence du médicament (ANSM) a montré que la vaccination réduit de 87% le risque de formes graves de Covid-19 chez les plus de 75 ans dès sept jours après l’injection de la 2e dose.”

    87% de risque de forme grave pour les plus de 75 ans dés sept jours après la 1ere dose ??

    Ma question, pourquoi as t’on alors autant de personne de plus de 75 ans en réanimations pour le Covid si on regarde la proportion de ces personnes qui ont été déjà vaccinées .. ??

    • Etude tout à fait caractéristique du forcing pro-vaccin actuel :
      https://www.epi-phare.fr/rapports-detudes-et-publications/impact_vaccination_covid/
      Si l’on consulte l’étude elle-même on s’aperçoit que selon les auteurs eux-mêmes le but avoué est de quantifier la « différence d’incidence d’hospitalisation ».
      Or on sait que la décision d’hospitaliser repose autant sur sa géométrie variable propre, que sur les graves incohérences du SAMU, ou sur le forcing de l’APHP et affiliés pour bourrer les services à l’heure d’exiger un énième confinement.
      La base même objet de la recherche est lourdement grevée de l’incompétence et de la partialité de nombre de services hospitaliers.
      Ensuite, les auteurs avouent également qu’il s’agit non d’une étude mais de « premiers résultats », sur deux mois à peine, et arrêtés au 20 mars, sans compter encore que « pour les séjours hospitaliers du mois de mars, les hospitalisations de l’APHP et des hospices civils de Lyon (HCL), ainsi que de plusieurs autres structures hospitalières n’avaient pas été implémentées dans la base de données, résultant en un taux d’exhaustivité d’environ 2/3 pour les données d’hospitalisation du mois de mars »
      Quand on bricole, on bricole …
      La vérité : il fallait balancer sans attendre et n’importe comment quelques chiffres et prétendre à tout prix à l’efficacité du vaccin.
      On pouvait donc compter sur BFM pour relayer ce genre de guignolerie …

  28. En lisant différentes presses d’information sur le Net, je trouve :

    “…En Grande-Bretagne, AstraZeneca teste déjà son vaccin sur des volontaires âgés de 6 à 17 ans…”

    Des enfants de 6, 7, 8, 9 ans volontaires !? parfaitement informés des risques potentiels et des effets indésirables !?

    “…De leur côté, Pfizer et Moderna se penchent également sur la question et commencent à recruter des enfants pour effectuer des tests…”

    Y a t’il beaucoup de parents d’accord pour “prêter” leurs enfants aux labos pour qu’ils fassent des tests sur eux !?

    Pourquoi ne pas vacciner aussi tous les nouveaux nés 24h après l’accouchement, on serait sur au moins !
    Non je plaisante.
    Quoique…

    Alors qu’il existe au moins deux protocoles de traitement capable de faire disparaître les symptômes en 48h s’ils sont administrés précocement – sur des sujets jeunes et sans FDR s’entend ?

    Si quelqu’un peut m’expliquer ?

    • L’explication officielle serait que “sans les jeunes, on n’arrivera pas au seuil d’immunité de groupe”. Ce chiffre serait donc plus important que les effets encore inconnus à court, moyen et long terme sur des sujets qui n’ont absolument pas besoin de ces produits. Par ailleurs, comme l’a relevé P. Liechty, certains croient que cela pourrait redonner le moral aux jeunes….

      • Oui, l’immunité de groupe est le “motif” allégué.
        Motif parfaitement idiot cela dit, puisque la vaccination ne freine pas la contagiosité et que donc l’immunité de groupe par la vaccination est en soi rigoureusement impossible.

      • encore un dogme de la nouvelle religion : la vaccination
        l’immunité de groupe !
        on n’arriverait pas au seuil de l’immunité de groupe sans les enfants !
        depuis quand les asymptomatiques transmettent un virus quand ils ne sont pas malades (le cas des enfants) ?
        après 1 an si les enfants transmettaient quoi que ce soit il y aurait belle lurette que tous les français auraient été atteint du covid, non?
        J’oubliai c’est grâce à un test PCR (bidon au delà du 28 cycles d’amplification) qui nous permet de savoir si on est malade ou pas 😉

        • On nage dans l’irrationnel. Comme beaucoup de dirigeants incompétents mais en position de tyranniser, ils croient à demi à leur propre délire, sur le mode bien connu du “on aura tout tenté”. Cela, après avoir commencé par fermer les options raisonnables et surtout les traitements ambulatoires. Cela tourne de plus en plus au psychodrame collectif et à la maltraitance.

      • Israël seulement 5 millions de personnes vaccinées (2 doses) pour un pays de 9 millions d’habitants. Soit 55 % population totale. Question : ont-ils commencé à vacciner les moins de 16 ans ? je ne ne le pense pas. 62 cas déclarées de myocardites chez les 16-30 ans dont 2 décès. Difficile de trouver des infos. Pas trouvé en tout cas.

    • Les enfants volontaires ? On a bien fait l’obligation de 11 vaccins aux nouveaux nés et nourrissons (bientôt un 12è) sans demander la permission à quiconque – merci Monsieur Fischer – et un autre avant lui voulait mettre les statines dans les biberons des enfants et dans l’eau que nous buvons. Alors, rien ne m’étonne.

      • enfants volontaires ?
        des bidonvilles en Afrique, des orphelinats ?
        rémunéré d’ un hamburger frites ?
        quel parent indigne désignerait son enfant comme cobaye ?
        il faut exiger de savoir qui sont ces enfants, SOIT DISANT, volontaires !

        • Je pense que cela justifie de descendre dans la rue pour dire STOP
          J’espère que les divers collectifs y réfléchissent.

    • Ces parents ne pourraient-ils pas être tenus responsables d’avoir livré leurs enfants à des expérimentations qui ne présentent pas de besoin absolu, mais des mises en dangers de complications possiblement irréversibles ?… les labos doivent se frotter les mains, ils ne payent pas pour cela et selon l’ATU, ils ne seront pas responsables devant la justice.

  29. Intervention du Dr Kory du 29 avril, sous titrée en français (@GabinJean3))
    il résume un an du combat de “David contre Goliath” .
    A 40 minutes il règle les comptes : Merck , l’OMS , les articles rétractés par les éditeurs, et il termine sur ce terrible constat :
    ” la confiance dans la science a été irrévocablement brisée “.
    https://vimeo.com/553887464

    • google chrome m’interdit l’accès à Viméo (sur windows 7 _ (j’y arrive sur android)) je fais comment pour débloquer ?

  30. Pour Rémy: Certes P.Barnérias montre le document de Santé Publique sur les décés covid rescensés entre mars 2020et 2021 :il s’agit des décés certifiés par voie électronique en omettant de préciser que début 2020 20°/o des décés en France étaient certifiés par voie électronique (0 à 28 pour cent selon les régions)même s’ il y a eu ensuite une montée en charge dont il est difficile d’ évaluer la proportion .Donc toujours trés difficile de faire parler les chiffres!

    • je ne sais pas.
      toutefois ce qui est ahurissant, Pierre Chaillot (décoder l’éco) tombe sur le meme chiffe de décès covid (soit près de 42000) en décortiquant les chiffres de la mortalité de l’insee !
      loin des 100 000 annoncés dans tous les médias des copains de Macron !

  31. Une chose me laisse perplexe : la stratégie vaccinale de la grippe telle que présentée chaque année repose sur un vaccin adapté chaque année sur la base d’une épidémie qui se déploie progressivement à la surface du globe et change tous les ans.
    Pour ce qui est du covid, il y a quasi apparition simultanée partout, et variants nombreux à 6 mois de l’apparition massive de mars 2020.
    2 modèles de vaccinations dès lors : le premier (pour la grippe) bien établi dans la communication et la pratique (je ne dis pas l’efficacité)….
    Mais que dire du second ? à refaire tous les x mois, adapté aux variants ? pas de phase 3 possible sans être “en retard” ?

        • Ce n’est pas le chantage ou l’extorsion qui s’applique mais le code de la santé :
          https://www.codes-et-lois.fr/code-de-la-sante-publique/article-l1111-2
          extrait : “Les droits des mineurs ou des majeurs sous tutelle mentionnés au présent article sont exercés, selon les cas, par les titulaires de l’autorité parentale ou par le tuteur. Ceux-ci reçoivent l’information prévue par le présent article, sous réserve des dispositions de l’article L. 1111-5. Les intéressés ont le droit de recevoir eux-mêmes une information et de participer à la prise de décision les concernant, d’une manière adaptée soit à leur degré de maturité s’agissant des mineurs, soit à leurs facultés de discernement s’agissant des majeurs sous tutelle. “

          • Desolee mais avec la nouvelle trouvaille de la vaccination en anneau ( hérésie médicale de vacciner des suspects de contamination ) la vaccination obligatoire sous peine de confinement surveille est un chantage donc puni par la loi

          • Justement, nous ne sommes pas des majeurs sous tutelle.

    • Aucun rapport entre les deux systèmes de vaccination.
      Grippe : le virus se propage chaque année de façon saisonnière identifiée. Les souches de l’année sont utilisées pour enrichir le sérum vaccinal annuel (classique à base de virus inactivé) et la campagne d’injection se déroule sur population déterminée et avant la période épidémique.
      Covid : le virus de propage de façon non encore élucidée. Sa saisonnalité parait réelle mais incertaine (saisonnalité ne voulant pas dire strictement saisons du calendrier). La vaccination (de type Arn expérimentale) se fait n’importe comment : sur toutes les populations, en pleine phase épidémique, y compris sur sujets contaminés. Le virus est bousculé à peu près partout par des molécules expérimentales (remdesivir, anticorps monoclonaux) et par les vaccins. Il en résulte un feu d’artifice de variants dans le monde entier et tout s’enchaîne.
      Conclusion : si le monde ne se met pas aux traitements précoces, on va à la cata absolue, tant on peut imaginer ce que donnera ce merdier le jour où va émerger un variant très létal …

  32. On se tue à le dire ….
    Extrait de « L’ami américain » de Eric Branca :
    « Pourquoi de Gaulle refusa-t-il, en 1964, de présider les commémorations du vingtième anniversaire du débarquement allié en Normandie ? Parce qu’il se souvenait que, sans sa volonté farouche de faire échec aux plans de Roosevelt, la France ruinée de 1944 n’aurait pas été traitée autrement que l’Allemagne vaincue, privée d’une fraction de son territoire et placée sous administration militaire américaine. Pis, c’est sur une partie des élites de Vichy que, durant tout le confit, la Maison-Blanche avait misé pour barrer la route à l’homme du 18-Juin »

  33. Intéressantes données en provenance de l’IHU : la baisse actuelle de l ‘épidémie n’a strictement rien à voir avec la vaccination….
    Eric Chabrière :
    « La surmortalité chez les plus de 75 ans,
    la première classe d’âge vaccinée et la plus couverte, reste élevé jusque fin avril. La baisse actuelle est synchrone avec la baisse de l’épidémie quelle que soit la classe d’âge. »
    https://twitter.com/EChabriere/status/1396403762227523586?s=20

    • excellents exposés de chaillot et de surya sur la mortalité et la pharmaco vigilance – prendre des notes !

    • ahurissant, Pierre Chaillot (décoder l’éco) tombe sur le meme nombre de décès covid (soit près de 42000) en décortiquant les chiffres de la mortalité de l’insee !
      loin des 100 000 annoncés dans tous les médias des copains de Macron !

      • Sur les morts, étonnamment depuis un an on ne parle plus de la mortalité de la grippe… ils sont bien quelque part? Et franchement, quand on a des comorbidités ou plus de 80 ans, on sait qu’on est sujet à risque dés le premier incident, et avec la différence qu’on n’a jamais dit à celui qui ressent un premier malaise cardiaque ou dont l’analyse révèle du diabète (plus rigoureuse qu’un test PCR) de rester chez soi avec du doliprane, et d’appeler le 15 en cas de besoin

      • Je ne comprends pas d’ou sort sont chiffre de 42000 morts covid: il dit que ce sont des chiffres officiels, je vais sur le site de Santé publique France, et au 23 mai on annonce toujours 108625 morts Covid ?

        • Je parle de Pierre Barnerias qui tient un document de SPF dans la main. Le chiffre de 42000 de Pierre Chaillot vient d’une analyse des statistiques….

  34. Bonjour à tous!
    je viens de lire un article de Science & Vie 1245 juin 2021 intitulé :”Maladies neurologiques La piste des rétrovirus endogènes dans lequel il est question de la production d’une protéine HER-W induite par le Covid , cela ramène à la polémique sur le risque d’intégration au génome de l’ARN messager vaccinal par les rétrovirus endogènes . Curieusement,l’article n’aborde pas la question.?,..

    • Science et Vie ne dira rien qui puisse contrarier ses donateurs – ils ont et en premiere ligne dans la lutte contre les traitements precoces.

      • Je suis abonné à S&V depuis des décennies, parfois des articles intéressants mais ils sont d’une vaccinolâtrie confondante surtout depuis la Covid, ils ne se posent même pas de questions. Je vais me désabonner en fin d’année.

        • J ai arrêté de lire S&V depuis quelques années lorsque je me suis aperçu qu’ils ne faisaient plus de science mais du militantisme. Vous me le demontrez à nouveau

    • Après les avoir lus pendant plus de 10 ans, j’ai résilié mon abonnement à S&V il y a… 35 ans !
      Trop d’affirmations farfelues, science-fiction et autres interprétations stupides.

    • Lien rectifié
      https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_7_mai_2021_-_vaccination_en_anneau.pdf
      Encore une tartufferie à ajouter au gâteau de Big Pharma.
      Sans compter que le “Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale” français ne trouve rien de mieux que d’aller chercher conseil auprès de l’Université de Floride, en la personne du “Professeur” Ira Longini qui est, devinez quoi ? “biostatisticien”, exactement donc le même genre de charlot que la mère Costragliola.
      On ne s’en sortira pas sans renvoyer les ricains chez eux.
      US go home

    • Il faut vraiment lire mot à mot cet “avis du COSV” du 7 mai : un tissu total d’inepties. Certaines phrases ne veulent même rien dire du tout.
      Que les membres de ce conseil (quel que soit leur degré de compromission avec les labos) puissent signer ce genre de propos en dit long sur leur imprégnation : des robots abrutis au service Big Pharma.
      Consternant

    • suffit de remplacer vaccin par Ivermectine
      et le covid disparait en 10 jours 😉

      IVERMECTINE en anneau 🙂

  35. Je n’ai pas vu passer le lien (mais il est fort probable que ce soit déjà dans le long fil de commentaires. Vidéo de la conférence de Jean-Dominique Michel à l’IHU
    https://www.youtube.com/watch?v=WUkcsSnVzl0

    Je précise que je suis pas fan de tout ce qu’il publie mais là c’est limpide, clair et sans les quelques contradictions qui émaillent parfois ses propos.

    • Oups, j’ai un peu oublié de préciser. C’est une analyse critique de l’ensemble du déroulé de la ”crise”, argumentée, sourcée. C’est plutôt un regard sur les comportements des unes et des autres depuis le début. Avec une intéressante mise en évidence du contexte: plan pandémie, critique des revues scientifique, etc… Bien antérieure à début 2020.

    • Oui, excellent exposé, rien de médical, juste une analyse du comportement et des méthodes utilisées pour convaincre par le mensonge et la manipulation…
      Vraiment très intéressant.

  36. Au lieu d’agacer M BILLOT le préfet de LA REUNION allons donc voir comment les antillais ont éradiqué la dengue. NON ? Pardon M le PREFET.

    Lisez les textes des ARS. L’ARS de Guadeloupe a compris au moins une chose essenteille : le moustique qui a porté le virus de vous qui êtes atteint à vos enfants encore intacts, eh bien il est né chez vous.

    Clarté ! Ah voilà du neuf enfin ! Il est ainsi plus simple de vous protéger. Au lieu d’aller de pots de fleurs en pots de fleurs et de payer des pompiers qui vont tomber malades de leurs insecticides !

    Avec cette nouvelle clarté je propose de passer à une tout autre façon de faire. Passons à l’ivermectine 20 mg deux jours que vous devriez prendre non pas pour guérir la dengue, celle que vous avez mais pour empêcher sa diffusion à vos enfants, c’est cela une épidémie, une transmission.

    Simplement en tuant le moustique qui vit chez vous s’il vient à vous piquer. Le reste n’est pas inutile pour les touristes. Pas pour les abeilles.

    • Je n’ai pas vu votre vidéo, mais tel que c’est présenté, c’est un gros mensonge pour obliger à vacciner. Quarantaine stricte pour ceux qui refusent cette vaccination, alors que les vaccinés complaisants sont tout autant contaminants sinon plus. Ivermectine en anneau = plus efficace car effet immédiat, de plus moins de risques et pas de refus. C’est un peu ce que font les indiens comme l’Uttar Pradesh.

      • “les vaccinés complaisants sont tout autant contaminants sinon plus… ”

        Aurez-vous connaissance d’études cliniques ou recherche à ce propos?
        Merci

        • Deux cas contacts : l’un se fait vacciner, l’autre pas. Si les deux ont été contaminés, il n’y a aucune différence entre les deux, car le vacciné n’est couvert qu’après 2 mois, et développera la maladie, comme tout le monde et peut transmettre dans cette période autant que le non vacciné. Point besoin d’étude pour cela, c’est un fait incontournable.
          Pour le sinon plus, pas encore d’étude, mais des constatation de terrain, et une recrudescence des vagues après vaccinations : cf les billet de Enzo Lolo sur Mediapart.

    • En plus cela ne tient pas la route, ou si je ne comprends pas que l’on me corrige.
      Un cluster se développe: pour qu’un vaccin soit efficace, il faut 2 doses espacées de plusieurs semaines, donc si les gens qui refusent la vaccination sont en quarantaine, tout les autres doivent l’être également.

    • C’est peut être en ”test” actuellement à Bordeaux:
      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/bordeaux-un-quartier-vaccine-en-urgence-a-cause-d-un-nouveau-variant-ducovid-19_4634113.html

      En tous cas tout semble en place, pour la propagande:
      ”variant très rare” (alors un certain Froguel sur twitter dit que c’est environ 2% des cas dans la région de Lille).
      Faut vacciner tout le quartier, etc….

      j’ai l’impression de voir un cauchemard en temps réel, ou un 1er Avril sans fin !

      • Le variant est très rare, mais on a déjà suffisamment de recul pour savoir que le vaccin mis au point en 2020 est efficace dessus. C’est merveilleux !

  37. 18-05-2021 – Kit Knightly (traduction)
    — Le Center for Disease Control (CDC) des États-Unis modifie ses pratiques d’enregistrement des données et de test du « Covid19 » afin de donner l’impression que les « vaccins » expérimentaux de thérapie génique sont efficaces pour prévenir la maladie présumée.
    – L’astuce consiste à signaler ce qu’ils appellent des « infections par rupture » – c’est-à-dire des personnes qui sont entièrement « vaccinées » contre l’infection par Sars-Cov-2, mais qui sont quand même infectées.
    – Tests faussement positifs : Le test PCR non fiable peut être manipulé pour obtenir un nombre élevé de faux positifs en modifiant le seuil de cycle (Ct).
    Nombre de cas gonflé : La définition incroyablement large des « cas Covid », utilisée partout dans le monde, répertorie toute personne qui reçoit un test positif comme « cas Covid19 », même si elle n’a jamais éprouvé de symptômes.
    – Sans ces deux politiques, il n’y aurait jamais eu de pandémie appréciable du tout, et maintenant le CDC a adopté deux changements de politique qui signifient qu’ils ne s’appliquent plus aux personnes vaccinées.
    – Premièrement, ils abaissent leur valeur Ct lorsqu’ils testent des échantillons provenant d’« infections par rupture » suspectées. Extrait des instructions du CDC destinées aux autorités sanitaires de l’État sur la gestion des « infections de rupture possibles » (téléchargées sur leur site Web fin avril) : Pour les cas avec une valeur de seuil (Ct) de cycle de RT-PCR connue, ne soumettre que des échantillons avec une valeur de Ct ≤ 28 au CDC pour séquençage. (Le séquençage n’est pas possible avec des valeurs Ct plus élevées.) Tout au long de la pandémie, les valeurs Ct supérieures à 35 ont été la norme. Les laboratoires exécutaient autant de cycles que nécessaire pour obtenir un résultat positif, bien que les experts aient averti que cela était inutile (même Fauci lui-même a dit que tout ce qui dépassait 35 cycles n’avait aucun sens).
    – Mais MAINTENANT, et uniquement pour les personnes entièrement vaccinées, le CDC n’acceptera que les échantillons obtenus à partir de 28 cycles ou moins. Cela ne peut être qu’une décision délibérée afin de réduire le nombre d’« infections par rupture » officiellement enregistrées.
    – Deuxièmement, les infections asymptomatiques ou légères ne seront plus enregistrées comme « cas de covid ». Depuis leur site Web : « À compter du 1er mai 2021, les CDC sont passés de la surveillance de tous les cas de rupture vaccinale signalés à se concentrer sur l’identification et l’enquête uniquement sur les cas hospitalisés ou mortels, quelle qu’en soit la cause. Ce changement contribuera à maximiser la qualité des données recueillies sur les cas de la plus grande importance clinique et de santé publique. Les décomptes de cas précédents, qui ont été mis à jour pour la dernière fois le 26 avril 2021, sont disponibles à titre indicatif uniquement et ne seront pas mis à jour à l’avenir. Juste comme ça, être asymptomatique – ou n’avoir que des symptômes mineurs – ne comptera plus comme un « cas de Covid » mais uniquement si vous avez été vacciné !
    – Pour être clair : si ces nouvelles politiques avaient été l’approche globale de « Covid » depuis décembre 2019, il n’y aurait jamais eu de pandémie du tout.
    – Si vous les appliquez uniquement aux vaccinés, mais que vous gardez les anciennes règles pour les non vaccinés, le seul résultat possible peut être que les registres officiels montrent que « Covid » est beaucoup plus répandu chez ces derniers que chez les premiers. Il s’agit d’une politique conçue pour gonfler continuellement un chiffre et minimiser systématiquement l’autre.
    https://off-guardian.org/2021/05/18/how-the-cdc-is-manipulating-data-to-prop-up-vaccine-effectiveness/

      • Et santé publique France prépare déjà le terrain. On compte différemment mais ce sera comparable. Ouf!

        Santé publique France précise que «la comparaison des indicateurs produits avec l’ancienne et la nouvelle méthode de pseudonymisation montre des courbes proches et des tendances similaires sans conséquence sur la dynamique de l’épidémie, son suivi et son interprétation”.

    • Alors ça !
      Modifier le nombre de cycles d’amplification selon que le sujet est vacciné ou pas ! …… génial !
      Mais nos dirigeants en France ne vont pas gober ça … tout de même !
      Ils ne sont pas si bêtes … enfin quoique …..
      Ou alors au moins pas si tordus … enfin quoique ….
      Et la presse, vous y avez pensé à la presse ? elle va régir la presse … non ? …. non ? … et bien non.
      Ca promet …

  38. En Espagne depuis longtemps, l’Ivermectine peut seulement se trouver en pommade, elle n’existe pas en comprimés dans le système de sante. Qu’est-ce qu’on pourrait prendre à sa place?

  39. la derniere de Mr Fontanet…en gros: …vacciner les enfants (qui ne risquent rien) oui mais pour qu’ils aient, de nouveau, une vie sociale; argument qui devrait peser dans la décision des parents…

    • N’a-t-il pas aussi suggéré que la décision serait prise par les enfants ? “Avec l’accord des parents bien entendu”. Bien entendu. C’est une ficelle marketing bien connue, et on entend parler des enfants étatsuniens qui demandent à se faire piquer parce que “tous les copains le font”.

      • et qui diront à leurs parents que c’est ” bon pour leur état mental” , comme un taré habitué des plateaux TV l’a déclaré récemment

    • Propagande décomplexée. Pour obtenir ce qu’on veut tous les moyens sont bons. Avec un tel degré de mépris du citoyen, ils auront du mal à plaider la bonne foi.

  40. les effets de la vaccination sur les menstruations féminines. Spotting, douleurs pelviennes, règles abondantes ou irrégulières… Dans un article publié sur Medium, le Dr Kate Clancy, anthropologue médicale, explique avoir mené des travaux auprès de personnes menstruées ou anciennement menstruées après avoir elle-même constaté un flux anormalement abondant suite à une première injection du vaccin Moderna… elle a lancé une enquête en ligne, à laquelle ont répondu plus de 13 000 participantes. Les données sont encore à l’étude, mais font bien état de changements dans le cycle menstruel.
    …Chez 31 % d’entre elles, les règles étaient plus abondantes que d’habitude, et 29 % ont déclaré que leurs règles étaient plus douloureuses. Pour environ 22 %, le début des menstruations a été retardé de quelques jours.
    …Selon les spécialistes, il n’y a toutefois pas lieu de s’inquiéter ! ! !

  41. Je vous remercie Docteur Maudrux pour l’existence de votre blog et votre ténacité. J’ai une petite question: les vaccins à adenovirus (AstraZeneca, J&J, Spoutnik) pourraient-ils être en théorie “contagieux “? C’est à dire, une personne ayant reçu une injection pourrait elle transmettre à une autre personnes les virus, bien trafiqués en laboratoire, qu’on lui a injecté ?

    • S’ils utilisent des virus, comme pour tous les vaccins, ils sont atténués et normalement inoffensif. Par contre ici ils sont transporteurs d’un Adnet du Sras-Cov-2 pour immuniser contre la spike protéine. On craint plus cet ADN qui pourrait se croiser ailleurs, que le virus transporteur. Par ailleurs il semble, les médecins de terrain le pensent, les autorités avouent à demi mot, que les vaccinés sont porteur de quelque chose de contaminant, d’où les explosions de cas au début des vaccinations dans beaucoup de pays (sauf qqs exceptions). Dans l’Est ils ont complètement arrêté Astra face à ce problème.

  42. Lisez l’intervention de Jean Ziegler : tout est dit sur le massacre de la santé publique au seul profit de quelques firmes mondiales
    https://www.solidaire.org/articles/jean-ziegler-le-capitalisme-tue-mais-il-n-est-pas-invincible
    Extrait :
    Jean Ziegler : « La maximalisation du profit a abouti au démantèlement du secteur public de la Santé. La première chose à faire aujourd’hui est d’instaurer ce secteur comme secteur stratégique, comme la Défense. Bref, de le protéger du marché. Et il faut augmenter massivement le salaire des soignants. A cause de la course au coût de production le plus bas, les trusts pharmaceutiques (les grandes firmes qui se partagent le marché, NdlR) ont délocalisé une partie de leur production en Chine et en Inde. Il faut que les États forcent les trusts pharmaceutiques à rapatrier cette production. Un exemple concret : un certain nombre de médicaments essentiels à la réanimation sont venus à manquer (je ne parle même pas des masques, évidemment…). Ça a été caché à l’opinion publique mais certains des médicaments essentiels nécessaires à la respiration artificielle sont fabriqués en Chine ou en Inde et ils ont manqué dans les hôpitaux ici durant l’épidémie. Ce manque a provoqué la mort de beaucoup de gens. Comment forcer les trusts pharmaceutiques à rapatrier la production et la recherche sur les médicaments essentiels ? En prenant des participations dans le capital ou en nationalisant pour reconstituer un secteur pharmaceutique stratégique soumis à la collectivité, et pour le protéger du capitalisme. Sinon, la course aux profits continuera de tuer »

    • Rien est dit quand on dit Yaka fokon…
      La corruption systémique n’est pas le mobile, mais un des moyens de l’imposture, …avec la crédulité des foules. (Utilisez imposture à la place de complot étant donné que vous êtes un paquet ici à être tombé dans le piège rhétorique du complotisme)

        • Imposture: ….. Dénoncer les impostures d’un escroc.
          Caractère de tromperie, de supercherie que revêt quelque chose : Imposture d’une publication.
          Complotisme: Le complotisme est un terme qui désigne une façon de penser liée à la théorie du complot, c’est-à-dire à la pensée que des complots seraient orchestrés par les plus hautes instances pour imposer un mode de vie.

      • La crise sanitaire est le faux-nez d’un changement global de régime politique. Régime totalitaire et eugéniste. Déjà en place depuis 14 mois. Il suffit de le regarder en face pour le voir.

      • C’est quand même la première fois qu’on voit un complot à ciel ouvert !!
        – le Lancet c’est pas un complot !
        – pas de masques c’est pas un complot (quoi qu’on en pense, pour les soignant-es il en fallait)
        – Doliprane et appelé le 15, c’est pas un complot !
        – Médecins qui soignent convoqués à l’ordre des médecins c’est pas un complot !
        – Remdesivir, 1 milliard de commandé (par l’EU, mais quelques millions l’été avant par la France) juste avant que l’OMS ne le déconseille, c’est pas un complot !
        – bamlanivumad aucune essai probant, aucun résultat, commandé avant RTU qui est arrivé sans aucune preuve, c’est pas un complot
        – Andew Hill qui dit que l’Ivermectine diminu la mortalité de 75%, mais après un appel de Costagliola dit qu’il faudrait plus d’études, c’est pas un complot
        – La méta analyse de Kory et al. accepté dans une revue, revu par les pairs (3 membres de la FDA qui la valident avec quelques modifications acceptées par les auteurs), les auteurs reçoivent la mise en page et la valident aussi. refus de publication au dernier moment entraînant la démission de plusieurs ”reviewers” , c’est pas un complot.
        – L’ANSM qui refuse un tas d’étude pro-Ivermectine mais retient celle de Lopez et Medina, la caricature de l’EBV (Evidence Biased Médecine) à tel point qu’une 100aine médecins/chercheurs demandent son retrait. C’est pas un complot
        – ….
        https://www.youtube.com/watch?v=HH_JWgJXxLM

        • Vous avez raison, rien n’est caché. Je dis plus haut qu’il suffit de regarder. Toutefois un complot c’est d’une part avancer masqué. Mais un complot c’est d’autre part planifier. Et là encore, pour qui n’a pas ouvert un oeil seulement depuis mars 2020, rien n’est vraiment caché. Un tel coup d’état ne s’improvise pas. Seulement pour la plupart des gens, rien n’a filtré dans leur cerveau endormi jusqu’au printemps dernier. Ne serait-ce pas votre cas, vous interdisant vous-même à penser la possibilité qu’il puisse exister des comploteurs pour ne pas vous voir être assimilé à un complotiste ? D’autres encore n’ont même pas ouvert un oeil depuis 14 mois. Combien sont-ils à penser encore, que par exemple il n’existe aucun traitement précoce contre le Covid ? Les autorités ne leur cachent-elles pas ? Combien sont-ils à croire à une terrible pandémie au point de se faire injecter un produit dont personne ne connait les conséquences ? Un produit fabriqué en 6 mois. Vraiment ? Ne cache t-on pas quelque chose à cette masse d’inconscients ? La propagande de la peur et la censure sur les traitements ne sont-ils pas des moyens de la maintenir dans son état d’inconscience, de lui cacher quelque chose, de comploter contre elle ? Croyez-vous qu’une telle propagande et censure s’improvise ? Dès mars 2020, les gens sont conditionnés par le slogan “protégez les autres”, ce même slogan ancré dans leur tête les poussant à se faire injecter aujourd’hui, alors qu’ils n’en ont pas nécessité. Le masque n’a été qu’une répétition générale, un conditionnement pour le vaccin : même mode opératoire, même communication. La masse s’en aperçoit-elle ? Tout est fait pour la mener là où l’on veut qu’elle aille depuis 14 mois. La crise sanitaire est une création, un leurre, un mensonge. Pensée, planifiée et mise en oeuvre en mars 2020. C’est en réalité vous KSTET qui êtes tombé dans le piège du complotisme.

          • Non je ne crois pas qu’il y ait quoi que ce soit de planifié, et justement je ne me réveille pas maintenant. J’ai juste appliqué les mêmes règles, que l’on m’a apprise à l’école de traitement de l’information. C’est à dire: avant de me faire une opinion, aller chercher des sources diverses et les évaluer. Et sur le cas ”médecine/santé” ça m’a pris du temps d’être sûr des sources (j’y connais strictement rien).
            Pour moi c’est justement, le problème des personnes qui ”ignorent” les traitements précoces. Elles considèrent juste l’information valable juste selon le canal de diffusion ou le nombre de médias qui la relaie. Mais je suis méfiant et critique sur l’information ”officielle” depuis très longtemps, sans pour autant me laisser enfermer dans les vrais théories complotistes, alambiquées (ça m’arrive quand même de me faire un peu pièger, mais en général ça ne dure pas). 😉

          • Vous ne comprenez pas. Le piège tendu par cette rhétorique du “complotisme” ne consiste pas à vous enfermer dans les théories complotistes farfelues, mais à vous empêcher d’admettre qu’il y a une intentionnalité trompeuse et malveillante des autorités.

          • perso, j’ai appris par hasard début 2021 l’existence de l’ivermectine, et des résultats d’essais qui auraient dû alerter de suite les médias, et cela bien avant, j’ai de suite trouvé cela contraire à toute logique,. Quand on nous parle de pandémie et de milliers de morts, et qu’on apprend cela, un journaliste, et ils sont nombreux, devrait au moins se poser des question et commencer une enquête, quite à se rendre à l’autre bout de la planète. Ils se sont bien dérangés bien lorsqu’il s’agissait d’aller à St Martin pour parler de Johnny ! J’ai parlé du covid à mon journal local, mais pas de retour, pourtant je lui exposé le problème clairement et fourni des liens … Sommes nous devant une caste qui sort des mêmes écoles, formatée ainsi, qui se croit au dessus des autres et n’a pas à les écouter… nous sommes des complotistes, terminé !

        • @KSTET
          SIPO ne veut pas admettre que Big Pharma dirige la santé publique depuis 30 à 40 ans au bas mot et que nos politicards sont pour l’essentiel des crétins coupeurs de ruban.
          Imaginer une explication incompréhensible et la clamer est toujours plus confortable que trier les faits et n’admettre que ceux qui sont vérifiés. C’est son droit.

          • Les multinationales et les banques d’affaire dirigent les politiques publiques (pas que la santé) depuis qu’elles en ont les moyens, Sherlock. Les politiciens actuels ne sont que leurs employés. Qu’ils soient crétins ou complices n’est même pas le problème. Ils exécutent et servent de paravent, l’intentionnalité est à l’étage au-dessus

          • Multinationales, banques d’affaires, Big Pharma, c’est tout pareil mon bon Watson. Vous dites la même chose que nous.

        • ce sont bien des tromperies, ou impostures… pour nous imposer … une façon de vivre… et de mourir… pour leur seul bénéfice… Ne faudrait-il pas trouver un nouveau vocable plus évocateur pour un tel phénomène au niveau planétaire…

    • Étonné de l’inhabituellement long silence éditorial du blog de J.D. Michel, je commençais à me faire du souci pour lui .
      Pour qui connait déjà ses propos, pas grand chose de nouveau. Ça peut même paraitre un brin longuet.

      Vers 12:40 , 13: 37 toutefois intéressantes références à deux papiers de 2006 , le deuxième répondant au premier. ça documente l’introduction des réflexions sur la nécessité du confinement dans les plans de préparation aux pandémies aux États-Unis. Je ne sais si les media français ont relayé cette polémique éditoriale de 2006 , mais on trouve facilement des articles à ce sujet en anglais : https://www.aier.org/article/the-2006-origins-of-the-lockdown-idea/ ( désolé : encore AIER ! avec renvoi vers le NYT du 22 avril 2020 )

      En conclusion, juste et judicieuse citation de… Camus (Albert) : l’honnêteté contre la peste.

      • Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est une parfaite synthèse en 45 mn. Ca vaut vraiment la peine.

        J-D Michel fut l’un des premiers à voir et à dire… que “quelque chose clochait” dans la terrible pandémie… Dès mars 2020.

        Il était bien seul au départ (+ Péronne et Raoult).

        Mais sa position était et est diablement intéressante. Il est “anthropologue de la santé”… donc par définition il étudie l’évolution des pratiques médicales sur le temps.

        Et donc immédiatement, il a pu constater que tout ce qui était fait face au couillonavirus sortait TOTALEMENT des clous.

        Ce fut le premier à pouvoir avoir cette lecture “globale” (Raoult ou Péronne attaquant sur leur sphère propre et forcément plus étroite).

        Or la covidémence n’est pas une somme d'”erreurs” ou de “malchances”, mais bien quelque chose de réfléchi, d’organisé, et sur le temps long.

        En plus, étant Suisse, il est très mesuré, très calme. Ce qui est très bon en terme de communication pour la ménagère de moins de cinquante ans qui est terrorisée par le Covid et qui a peur de mourir.
        😉

        • @Covidemence.com : sauriez-vous si dans les medias francophones on a quelque peu parlé de ce papier de Laura M. Glass & co. ?

    • Ce type est fou et effectivement il lui manque sa dose quotidienne ! Dire qu’il a réussi à avoir une médaille pour ça !
      C’est comme la légion d’Honneur pour les saltimbanques et autres fumistes médiatiques, on est tombé bien bas.

      • Ce qui est fou ce n’est pas tant ce jeune bobo bien sous tous rapports et parfaitement covicompatible qui fait de la lèche.

        Ce qui est fou c’est :

        -“fait chevalier à titre exceptionnel (sans attendre la durée de services requise)”…. 1 an au lieu de 10… pour un simple site web !

        -et surtout : “Incapacité de l’Etat à produire des services comparables”

        !!

        Oui, la France est devenue complètement dingo.

        • Pas dingo, juste un petit message de propagande supplémentaire, une vulgaire publicité.

        • les start up sont des pépinières qui alimentent les gafam en bonnes idées – pas étonnant que les politiciens les adorent et leur fassent la courte échèle

          • Juste minable.
            Le bon peuple va finir par remarquer qu’on se paye sa tête.

  43. Grosse impression demain dans la presse régionale si vous avez le temps de lire la dernière enquête d’opinion effectuée auprès des médecins généralistes :
    Une enquête Canular Consultant & partner pour Bidon Santé Magazine et Les Imposteurs du Monde d’après, en association avec Bitcoin Nosocomial Hospital.
    Echantillon représentatif de 1038 médecins généralistes, interrogés par téléphone, méthode Salomon – Lacombe, hors pesée résiduelle des conflits d’intérêt, épiphénomènes corrigés Yazdan.
    Echantillon principal :
    Première surprise : 22,6 % des médecins interrogés déclarent connaitre le Covid-19 et soigner leurs patients en se fondant sur leur expérience professionnelle, leur connaissance du patient et l’observation. Les prescriptions hors AMM de molécules anciennes sont plébiscitées à la satisfaction des usagers qui ne tarissent pas d’éloges.
    Second surprise de taille : 77,4 % déclarent en revanche ne pas connaitre le Covid-19, et prescrire du paracétamol par voie buccale hors observation à risque du patient rétif.
    Sous-échantillonnage parmi les 77,4%, ramenés à 100% :
    Interrogés par méthode Castex (option : ne sais pas/ne sais pas) 96% déclarent ne pas savoir si le SAMU existe.
    Interrogés par méthode de choix aléatoire (protocole Macron-Hidalgo) sur le nom du ministre de la santé, les sujets ont désigné : Georges Salomon-matériel de sport à Annecy (42%) Roselyne Véran (41%), Jean Castex (1%), autres options inintelligibles non reproduites
    Interrogés par méthode Castex corrigée (vous devez savoir/vous devez savoir) : 86% n’ont jamais rencontré de visiteurs médicaux. Les autres l’ont épousé.
    Interrogés selon la méthode de la reconnaissance des compétences par validation des avantages acquis, 18% reconnaissent avoir accepté de participer à la Quinzaine euphorisante d’étude des courbes de Nymphes de Santorin. L’échantillon restant 82 % a préféré accepter l’offre du coupé Porsche pour 1 euro de plus, plutôt d’ailleurs pour des raisons déontologiques (89%) que de fidélité à la marque (11%).

    • Si l’étude n’est pas randomisée en double aveugle et triple sourd, alors ça ne vaut pas tripette !

  44. Traitement aux Antihistaminiques : un Témoignage
    Publié le mai 21, 2021par covexit
    Suite à l’article publié sur la « Thérapie du 8ème Jour du Dr Chetty », nous avons reçu une réaction d’une personne ayant bénéficié d’un traitement similaire, en France, ceci après un traitement initial à base d’ivermectine. A notre demande, cette personne a accepté de rédiger un texte, racontant son parcours thérapeutique, pris dans son entièreté en ambulatoire. Nous le reproduisons ici verbatim et nous remercions infiniment ce témoin pour sa collaboration.

    Bien entendu, ce témoignage est partagé uniquement à des fins informationnelles et non à des fins de conseil médical. Pour cela, il convient de communiquer avec votre médecin…

    https://covexit.com/traitement-aux-antihistaminiques-un-temoignage/

    • Témoignage très intéressant comme le serait tout retour d’expérience de traitement du covid-19. Il se peut qu’un traitement sur 2 jours d’ivermectine proposé par l’IHU était un peu juste et devait être poursuivi quelques jours de plus (même s’il y avait déjà des résultats positifs au J2) pour un covid carabiné quand en plus il n’y a aucun antibiotique dans le traitement même. Le traitement ambulatoire précoce proposé par FLCCC alliance  propose désormais un traitement sur 5 jours de l’ivermectine avec des doses journalières de 0,2 mg à 0,4 mg par kilo de poids de corps suivant la sévérité de l’infection :

      https://covid19criticalcare.com/wp-content/uploads/2020/12/FLCCC_Alliance-I-MASKplus-Protocol-FRANCAIS.pdf

      • Intéressant!
        On regrette toujours,au sujet des traitements par l’IVM que le témoignage ici de “DOMINIQUE BROCHARD”d’un semi echec de l’IVM n’ait pas été précisé.Il y avait sans doute un retard de traitement,mais cela aurait valu le coup d’être notifié.

    • Merci beaucoup HEMDE pour ce témoignage
      J’ai aussi lu “la thérapie du 8ème jour” très intéressant !

      https://covexit.com/la-therapie-du-8eme-jour-pour-le-covid-19/

      Ce témoignage m’a rappelle singulièrement le cas de mon mari, 71 ans, en octobre dernier
      Gros mal de gorge et courbatures mais comme il avait beaucoup jardiné pendant 2 jours, nous avons mis ça sur le compte de la fatigue et d’un coup de froid (jardiné en tee shirt)
      Soigné par infusions thym et romarin et Vit C à 2 gr / jr
      ça passe …. mais une semaine après, c’est la cata dans la nuit ….. étouffement, oppression thoracique, arythmie cardiaque, grosse fièvre et diarrhées
      RV le lendemain pour un test = positif – et moi négatif
      Le médecin ne pense pas forcément au Covid mais à un problème cardiaque – il nous envoie faire un bilan cardio vasculaire à l’hôpital qui se révèlera négatif “cœur de jeune homme” dit la cardio
      Retour au cabinet où je parle de symptômes de COVID évidents (PCR +) et demande un traitement pour mon mari qui n’est vraiment pas en forme

      Je ne connaissais pas l’Ivermectine à ce moment là, ni les macrolides ni l’importance de la Vit D et du Zinc sinon j’aurais demandé carrément
      Le médecin, la quarantaine lui fait une ordonnance Dolipranne et nous demande de rester confinés

      J’ai donné jusqu’à 6gr de vit C par jour à mon mari et du Doliprane évidement
      Il a mis 1 mois pour se remettre, conservant une toux sèche, une arythmie cardiaque et une grosse fatigue
      Maintenant, c’est dépassé et grâce à ce blog et tous les liens, je suis prête et pourvue pour une prochaine attaque

      Mais je repense toujours à ce 8ème jour

    • Merci beaucoup @hemde et @falko pour vos témoignages très instructifs,
      en complément à l’article de JP Kiekens (sur le site de FS) qui relate en détail les découvertes du Dr Chetty d’Afrique du Sud pour traiter la maladie (4000 patients Covid19 soignés) en ambulatoire et éviter le Covid long.
      Ce blog est une source inestimable pour qui souhaite s’informer. Passionnant et tellement utile !!!
      L’obscurantisme officiel suit son propre agenda mais n’aura pas le dernier mot.

  45. En opposition avec ce que vient d’annoncer l’OMS, les conseillers scientifiques du gouvernement anglais affirment que le COVID pourrait continuer à évoluer dans les années à venir et que “l’éradication est extrêmement improbable, les vaccins actuels contre le coronavirus ne protégeant probablement pas contre les nouvelles variantes à l’avenir” (et même d’ores et déjà, semble t’il du variant indien, si on en croit la décision prise ce jour par l’Allemagne)
    https://news.sky.com/story/covid-19-current-coronavirus-vaccines-unlikely-to-protect-against-new-variants-in-future-sage-warns-12312976
    C’est tout à fait consistant avec ce qu’avait déclaré le Dr. Peter Daszak de EcoHealth Alliance en 2019 : “Et nous avons maintenant trouvé, vous savez, après 6 ou 7 ans de travail, plus de 100 nouveaux coronavirus liés au SRAS, très proches du SRAS”, dit Daszak vers la 28e minute de l’interview. “Certains d’entre eux pénètrent dans les cellules humaines en laboratoire, d’autres peuvent provoquer la maladie du SRAS dans des modèles de souris humanisées et sont impossibles à traiter avec des monoclonaux thérapeutiques et vous ne pouvez pas vous vacciner contre eux avec un vaccin. Il s’agit donc d’un danger clair et présent…
    Source : https://thebulletin.org/2021/05/the-origin-of-covid-did-people-or-nature-open-pandoras-box-at-wuhan/
    “………..On December 9, 2019, before the outbreak of the pandemic became generally known, Daszak gave an interview in which he talked in glowing terms of how researchers at the Wuhan Institute of Virology had been reprogramming the spike protein and generating chimeric coronaviruses capable of infecting humanized mice.
    “And we have now found, you know, after 6 or 7 years of doing this, over 100 new SARS-related coronaviruses, very close to SARS,” Daszak says around minute 28 of the interview. “Some of them get into human cells in the lab, some of them can cause SARS disease in humanized mice models and are untreatable with therapeutic monoclonals and you can’t vaccinate against them with a vaccine. So, these are a clear and present danger….”

    Errare humanum est, perseverare diabolicum

    • Les Anglais sont toujours en avance. Ils sont à la pointe de la covidémence.

      Les premiers “scientifiques” à annoncer qu’il faudrait un vaccin annuel voire semestriel… furent des anglais. Et ce dès le mois de mai 2020 !

      Donc, ce que les cinglés du Sage disent aujourd’hui… c’est simplement le scénario qui est déroulé.

      En clair, le futur.

      Le tout comme d’habitude avec une grande ingénuité !

      Les mous du bulbe qui espèrent que tout est fini car les vaccins sont passés par là… n’ont pas encore compris.

      On ne déclenche pas un tel bordel planétaire… pour 15 ou 24 mois seulement… histoire de vendre 2 doses voire 3 de vaccins…

      • ” certains coronavirus …sont impossibles à traiter avec des monoclonaux thérapeutiques et vous ne pouvez pas vous vacciner contre eux avec un vaccin”
        Ils me font penser à ”l’apprenti sorcier” je n’ai jamais oublié ce morceau de musique depuis que notre prof de musique nous l’avait présenté.
        J’espère que ça leur “pétera à la figure bientôt”… mais combien auront fait les frais de leur monstrueuse bêtise!

  46. Article du 21 Mai 2021 : “Comment l’Uttar Pradesh a inversé la tendance dans la lutte contre Covid-19”

    https://www.hindustantimes.com/india-news/how-uttar-pradesh-turned-the-tide-in-fight-against-covid19-101621590095721.html

    “L’État le plus peuplé d’Inde, l’Uttar Pradesh, était l’un des États gravement touchés par la deuxième vague de la maladie à coronavirus (Covid-19). Lorsque l’infection a commencé à faire des ravages dans tout le pays, l’État a également vu son volume augmenter rapidement.  
    Mais le gouvernement de Yogi Adityanath a adopté des mesures agressives pour freiner la propagation du Covid-19 dans l’État. Sa stratégie de «Traçage, test, suivi et traitement» a conduit à une réduction de 68% du nombre de cas de Covid-19 par rapport au pic de 2,10 lakh le 23 avril.
    Selon les données du gouvernement de l’État, le taux de positivité est descendu à 2,67 pour cent contre 22 pour cent en avril, qui est l’un des plus bas du pays. Les données du gouvernement ont également montré que le taux de recouvrement dans l’État est de 92,5 pour cent.
    Le gouvernement a également lancé un dépistage porte-à-porte dans environ 97 000 villages afin de surveiller la propagation de l’infection dans les zones rurales. Plus d’un test de lakh Covid-19 est effectué quotidiennement dans les villages.” (tout nouveau testé positif se voyant remettre un kit médical incluant l’ivermectine).

    L’efficacité de cette stratégie commence aussi à se voir dans les statistiques de mortalité liée au Covid de l’Uttar Pradesh qui sont en baisse significative alors que pour l’Inde prise globalement elle demeure sur des plus hauts. Il n’y a, en effet, pas encore de réduction significative de la mortalité liée à une nouvelle variante du Covid pour l’Inde dans son ensemble comme on peut le constater avec cette courbe :

    https://i.imgur.com/Kkiy4Zr.png

    En Uttar Pradesh j’ai noté un pic de 372 décès le 7 Mai (à peu près date à laquelle le porte à porte a été commencé). 14 jours plus tard le 21 Mai on enregistre 172 décès. La baisse commence à être significative quoique la mortalité se situe encore encore très au dessus de qu’elle était avant la crise. Mais on est sur le bon chemin. Dans quelques semaines la crise pourrait être à peu près complètement résolue en Uttar Pradesh.

    https://i.imgur.com/PMGL8hm.png

  47. Grosse offensive amerloque pour réduire les dernières poches de résistance au vaccin :
    1. Hier soir on apprenait que le prétendu « nouveau coronavirus » type CCoV-HuPn-2018 étudié en Malaisie, et donc dûment revisité, toucherait les enfants : pour rappel les liens vers le Global Health Institute della Duke University (Caroline du Nord) :
    https://www.lepoint.fr/monde/malaisie-decouverte-d-un-coronavirus-transmis-par-le-chien-21-05-2021-2427475_24.php
    https://www.repubblica.it/salute/2021/05/21/news/covid_nuovo_coronavirus_in_malesia_forse_origine_nei_cani-302120127/?ref=RHTP-BH-I293269148-P2-S3-T1
    https://globalhealth.duke.edu/
    2. Aujourd’hui appel de phare du ci-devant Krishna Udayakuma, qui effrontément muni de son patronyme, prétend alerter sur la situation des pays pauvres et bien sûr de l’Inde.
    https://www.letemps.ch/monde/krishna-udayakumar-face-covid-pays-riches-perdent-vue-situation-globale
    Sauf que ce Krishna d’occasion, natif du Bengalore, n’est pas là par hasard : le lascar est l’un des associés directeurs du toujours identique DUKE GLOBAL HEALTH INSTITUTE !
    https://globalhealth.duke.edu/people/udayakumar-krishna
    Ca commence à bien faire …

    • A noter dans le Monde d’Hier une tribune du sociologue Bronner,qui fait le constat que la campagne de vaccination s’essouffle aux USA.Il craint que ce soit la même chose en France…mais ne semble pas favorable à la coercition.C’est déjà çà:
      Ceci dit pour tenter d’expliquer votre constat;”grosse offensive des Amerloques”

      • Merci. Effectivement il semble que la campagne de vaccination aux USA marque le pas, ce qui pourrait vous avez raison aussi expliquer l’offensive US.
        Ceci dit, si la campagne patine là-bas, peut-être y-a-t-il un seuil de la population « facile à vacciner » qui serait atteint, après quoi on rentre dans le dur … (le dur c’est nous donc …)
        Il sera intéressant de voir si dans d’autres pays le même phénomène se produit.

    • Si l’expérience échoue ça sera parcequ’ils et elles n’ont pas bien respecté les gestes barrières !

    • 65%…mais au fait, ce sont les personne les plus à risque, surtout qu’on a aussi vacciné les plus jeunes à comorbidités, si la vaccination était efficace, on ne devrait plus voir beaucoup de monde en réa? D’autant qu’ils prétendent que le vaccin évite les formes graves… et aussi ce qu’ils ne nous disent plus, c’est avec les beaux jours et le soleil (effet vitamine D + UV contre le virus) le nombre de cas diminue.

    • je ne sais pas. En Allemagne on pousse pour vacciner les enfants et pour le pass sanitaire.

      • C’est contrasté. Comme en France. Il y a aussi de bonnes initiatives. A suivre

    • Merci de replacer les priorités en soulignant qu’il s’agit, d’abord, d’une fausse pandémie (propagande de la peur, manipulation des chiffres, tests PCR inadaptés, dénigrement des soins précoces, censures, etc…).

  48. Direct FranceInfo:
    ”En raison de la propagation du variant identifié en Inde sur son territoire, la Grande-Bretagne sera classée à partir de dimanche comme zone de mutation des variants par l’Allemagne, a indiqué vendredi 21 mai l’institut de veille sanitaire Robert Koch. Cela aura pour conséquence de limiter considérablement les voyages de la Grande-Bretagne vers l’Allemagne. Tous les voyageurs venant de ce territoire seront également soumis à une période de quarantaine de deux semaines, qui ne pourra être raccourcie même si le test est négatif”

    • Sur le site du RKI ( Robert Koch Institut), et en date du 21/05, j’ai trouvé ça : “Neu seit der letzten Änderung:
      1. Neue Virusvarianten-Gebiete – Gebiete mit besonders hohem Infektionsrisiko durch verbreitetes Auftreten bestimmter SARS-CoV-2 Virusvarianten:

      “Das Vereinigte Königreich von Großbritannien und Nordirland inkl. der Isle of Man sowie aller Kanalinseln und aller britischen Überseegebiete gilt nun als Virusvarianten-Gebiet.”

      Curieux : “Irland – die Region Midland gilt nicht mehr als Risikogebiet.”

      Le virus a une opinion sur le brexit !?
      https://www.rki.de/DE/Content/InfAZ/N/Neuartiges_Coronavirus/Risikogebiete_neu.html

      • merci deepl
        Nouveau depuis la dernière modification :
        1. zones à nouvelles variantes virales – zones présentant un risque d’infection particulièrement élevé en raison de l’apparition généralisée de certaines variantes du virus SRAS-CoV-2 :

        “Le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, y compris l’île de Man et toutes les îles anglo-normandes et tous les territoires britanniques d’outre-mer, est désormais considéré comme une zone de variante du virus.”

        Curieux : “Irlande – la région du Midland n’est plus considérée comme une zone à risque.

        Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  49. (https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/06/le-traitement-du-covid-existe-1/#comments)
    je reporte ce lien d’un billet du Dr Maudrux, du 06/12/2016 publié sur le quotidien du médecin…c’est une mine d’informations irréfutables. Quelle répugnance pour le Q.D.M. qui a osé en “éjecter” le Dr Maudrux, et l’a poursuivi pour ce qu’il disait… J”espère que les responsables de cette infamie seront jugés pour cela, mais aussi pour les morts dont ils portent la responsabilité. De même pour tous ceux qui dénigrent l’ivermectine et les soins précoces, et dont les arguments n’arrivent pas à sa cheville, quand ils ne sont pas le plus souvent plus bas que terre

  50. Un nouveau coronavirus découvert en Malaisie : le nom du petit dernier ?
    CCoV-HuPn-2018
    https://www.lepoint.fr/monde/malaisie-decouverte-d-un-coronavirus-transmis-par-le-chien-21-05-2021-2427475_24.php
    Le plus ? Ce virus serait très dangereux pour …. les enfants
    https://www.repubblica.it/salute/2021/05/21/news/covid_nuovo_coronavirus_in_malesia_forse_origine_nei_cani-302120127/?ref=RHTP-BH-I293269148-P2-S3-T1
    Désolé mais là il va falloir les vacciner les enfants …

  51. Le cabinet McKinsey a été recruté par le gouvernement afin de “l’aider à assurer une bonne campagne de vaccination”. Dans un pays qui compte 1000 technos par ARH on pouvait s’interroger. Mais en fait ce cabinet est un spécialiste de la promotion du médicament qui aux USA s’est rendu fameux lors d’une campagne de promotion d’un opioïde l’Oxycontin terriblement addictif. Il a eu sur ce sujet un documentaire sur ARTE qui était totalement “stupéfiant”. Ils ont été condamnés mais apparemment depuis ça roule pour eux et pour l’Oxycontin aussi. La campagne de marketing pour le vaccin va être effroyable. Docteru Jacques CORALLO

    • Consternant, délirant …
      C’est la énième fois que notre start’président tombe dans le panneau débile consistant à faire faire le travail de nos énarques (quand ce n’est de nos élus) par l’un de ces cabinet gloutons, toujours prêt à embobiner le premier imbécile venu.
      Les amerloques doivent se tordre de rire (une fois de plus) : le prochain qui dit que nos dirigeants ne sont pas débiles gagne un double Bloody-Zeneca

      • Et comme le disait notre (plus que) regretté Coluche :
        « Attention : maintenant nous jouons avec votre argent ! »

      • Commission Attali, programme présidentiel, McKinsey et Macron c’est une longue histoire. Que peut faire le Président sinon suivre la feuille de route, ce pour quoi il a été préparé ?
        Courteline dirait plutôt de nos réels dirigeants qu’ils sont de fins gourmets.

      • Cela fait un moment qu’on roule pour les US, tout en se faisant rouler….
        Il faudrait refaire tout l’historique avec l’apothéose de la réintégration dans l’OTAN….et toute la suite depuis l’après De Gaulle.

        La politique de santé est en fait entièrement dans les mains de l’industrie et de la finance majoritairement US, dont nos politiques sont les marionnettes et souvent les complices, en compagnie d’une belle brochette de nos valeureux « scientifiques » transformés pour l’occasion en vulgaires VRP sur les plateaux TV.

        Dernier exemple en date, avec la société US IQVIA, qui collecte toutes les données médicales des patients via les pharmacies et hôpitaux cliniques en contre partie de la mise en place de matériels et logiciels de gestion….

        Le Président de cette société, l’inénarrable Jean-Marc Aubert, ayant auparavant rempli une mission de service public, consistant en la mise en place du hub public national de la santé (Health data hub) cher au Président de la Start Up Nation , après quoi il réintègre comme patron, IQVIA FRANCE.
        La commission ad hoc, comme très souvent, n’y a vu aucun conflit d’intérêts.(voir dernière émission de cash investigation). Ben voyons….

        Ce valeureux patron faisait pitié et était tout sauf à l’aise dans ses explications; il aurait même mieux fait de se taire, car il ne s’est pas rendu service face à Élise Lucet.
        Quant à la CNIL, elle regarde passer les trains.
        Question:
        Quelle confiance peut on encore avoir dans le système actuel de santé, qui laisse les sociétés Américaines faire leur marché, avec toutes les données médicales des Français en leur possession. Le secret médical est bien gardé.

        En conséquence on est prié de prendre l’ordonnance établie par Oncle Sam, pour qui la santé des Français n’a pas de secrets, vu qu’il a en sa possession tous leurs dossiers médicaux.
        Ces cons de franchies, ayant en plus un super organisme de Sécurité Sociale universelle qui leur prélève des milliards, Oncle Picsou n’a plus qu’à passer directement à la caisse, la porte du coffre est grande ouverte…
        À propos, des questions aussi se posent concernant la gestion du fameux dossier AMELI.
        Les victimes d’hier, d’aujourd’hui et demain sont celles en fait d’un immense business qui prospère sous couvert de la santé et qui nous amène à la dictature sanitaire que l’on subit aujourd’hui.
        Tous les labos en première ligne sur les vaccins ont déjà fait l’objet de condamnations devant les tribunaux et ont à ce titre un lourd passé de délinquant.
        De la délinquance à la criminalité, ou à l’inspiration d’une politique criminelle, pour le pognon, il n’y a qu’un pas.
        La justice jugera…il faut être patient.

        • Vous résumez bien la situation française. Cinglant mais incontestable.
          J’espère comme vous que cette obscurité prendra fin, quand la justice interviendra comme il se doit, y compris recours devant la CEDH.

  52. Hier 20 mai, un collectif de médecins britanniques, l’UK Medical Freedom Alliance, publiait sur leur site la lettre qu’ils avaient adressée le 17 mai au CNOM local ( General Medical Council ).
    Ils contestent l’utilisation par la BMC du concept d’hésitation vaccinale pour conspuer ce qui relève du consentement éclairé et du dialogue du médecin avec son patient.

    https://www.ukmedfreedom.org/open-letters/ukmfa-open-letter-to-the-general-medical-council-regarding-the-covid-19-vaccine-rollout

    le UK MFA consacre une page aux traitements pour le COVID : https://www.ukmedfreedom.org/resources/prevention-and-treatments

    • Merci de ces liens britanniques
      C’est encourageant pour nous et propre à instruire ceux dans notre entourage qui sont sous hypnose télé 📺

  53. Le site Animap recense les services et commerces qui ne requièrent ni vaccin ni passeport sanitaire. Au train où vont les choses c’est un indispensable.

    • Que d’imagination pour multiplier les moyens de chantage.
      Heureusement que je sais qu’il y aura toujours les 10% de réfractaires 🙂

    • Exceptionnel : la vaccination “en anneau” c’est la résurrection du traçage a posteriori, qui s’est avéré depuis longtemps largement inutile au-delà d’un certain seuil de circulation du virus, mais en utilisant le vaccin comme un traitement, ce qu’il n’est évidemment pas. J’apprécie particulièrement ce passage du document de la COSV :
      “Compte tenu du délai d’incubation, de l’ordre de 5 jours, et du temps nécessaire pour induire une réponse immune protectrice, de l’ordre de 10-12 jours minimum chez les personnes non-encore vaccinées, la probabilité de prévenir le risque d’infection parait faible chez celles-ci. En revanche, il est possible que la vaccination contribue à induire une immunité plus robuste à même de limiter la sévérité de l’infection et peut-être de réduire la durée de la phase de contagiosité, surtout chez les personnes qui auraient déjà été immunisées et chez qui la vaccination en anneau constituerait un rappel. Il n’y a pas encore, à notre connaissance, de données disponibles sur cette question, mais la mise en place de la stratégie de vaccination en anneau devra s’accompagner d’une évaluation de son efficience pour diminuer la morbidité/mortalité de l’infection.”
      Une fois de plus on est dans de l’expérimentation en direct sans recul, avec ici une expérience consistant en substance à utiliser le vaccin en “rappel” chez des personnes possiblement en phase d’incubation ou d’infection, c’est à dire au moment précis où un traitement et non un vaccin serait indiqué… On a vraiment affaire à des génies !

      • https://www.infirmiers.com/actualites/revue-de-presse/la-vaccination-en-anneau-la-stragegie-promue-par-le-cosv-pour-rompre-les-chaines-de-contamination.html
        Dans un avis partagé le mercredi 19 mai sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé, le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) présidé par Alain Fisher défend la mise en place d’une nouvelle modalité de vaccination dans le cadre plus général de la lutte contre le Covid-19 : la vaccination en anneau…….
        ” seuls les vaccins à ARN messagers pourraient être utilisés, notamment, car ils induisent plus rapidement une réponse immunitaire chez les personnes vaccinées, et ce d’autant plus que l’AstraZeneca demeure déconseillé pour les moins de 55 ans.”
        Je vois que Fischer est à la manœuvre… et Pfizer y serait aussi, que cela ne m’étonnerait pas non plus, pour éliminer la concurrence d’astrazeneca. Autre constat, comment se fait-il qu’ils aient besoin de prévoir des mesures aussi draconiennes pour éviter des clusters, alors que dans quelques temps on devrait atteindre une immunité collective censée nous protéger et arrêter la circulation du virus. Véran et Fischer auront du mal à s’en expliquer, je pense qu’il serait bon de le leur demander devant un tribunal !

    • Je croyais avoir lu que lors de la vaccination on a 40% de plus de se contaminer, et d’autre part que l’on ne vaccine pas en pandémie,
      mais là grosso modo , on veut vacciner les malades et les cas contacts (potentiellement contaminés) , de quoi faire encore plus de malades au final ?

      • Moi aussi, et que les porteurs sains ou peu symptomatiques développaient un covid carabiné.
        Il me semble que la cour des droits de l’homme, pourrait être sollicitée, si ce texte passe

      • Moi aussi!Et l’Académie de Médecine n’a t elle pas souligné la plus grande vulnérabilité après la 1° injection?

      • “de quoi faire encore plus de malades au final “… pas leur problème, bien au contraire, puisqu’ils refusent aux malades le droit de se faire soigner… mot d’ordre “restez chez vous avec du doliprane, et si vous avez du mal à respirer, que ça s’aggrave, appelez le 15… ils devraient dire, faites votre testament dès les premiers symptômes .
        Pour ceux qui ne l’ont pas vue, regardez cette vidéo des Guignols, elle date de 10 ans, mais quelle précision, tout y est … vous remplacez seulement “l’huile de vidange dans les vaccins” par des produits cancérigènes, ou dont on ne connait pas les effets à long terme, et vous avez le ‘”business plan” covid
        https://twitter.com/internetophile/status/1392859339782868993
        pour ce qui est du vaccin moderna, voici la liste des excipients:
        -6. DONNÉES PHARMACEUTIQUES 6.1 Liste des excipients
        lipide SM-102
        Cholestérol
        1,2-distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DSPC)
        1,2-dimyristoyl-rac-glycéro-3 méthoxypolyéthylène glycol-2000 (PEG-2000 DMG)
        TrométamolChlorhydrate de trométamol
        Acide acétique
        Acétate de sodium trihydraté
        Saccharose
        Eau pour préparations injectables ….
        pour le SM 102, voici ce qu’on trouve:
        GHS02 Flame Flam. Liq.2 H225 Highly flammable liquid and vapor.d~
        GHS06 Skull and crossbones Acute Tox.2 H310 Fatal in contact with skin.
        GHS08 Health hazardCarc.2 H351 Suspected of causing cancer Repr.2 H361 Suspected of damaging fertility or the unborn child. STOT RE1 H372 Causes damage to the central nervous system, the kidneys, the liver and therespiratory system through prolonged or repeated exposure.
        GHS09 EnvironmentAquatic Chronic 1 H410 Very toxic to aquatic life with long lasting effects.
        GHS07
        Il manque les pictogrammes, qquand vous les voyez, je peux vous dire que ç’est pire que les produits phytos qui sont très réglementés… j’ai du mal à croire que les écolos ne se soient pas plus inquiétés, d’autant que je n’ai pas parlé ARN et ADN ! j’aurais tendance à préférer boire une serigue de glyphosate! Sa fiche ne comporte, à minima, pas la tête de mort !
        J’ai aussi trouvé ceci, de mai 2019, selon France 2 et le monde. Très intéressant de faire un rapprochement avec le covid ensuite.
        https://www.europe1.fr/societe/glyphosate-monsanto-accuse-de-fichage-illegal-ca-veut-dire-quoi-3897803:
        ” Monsanto aurait fiché en secret des centaines de personnalités selon leur position sur le glyphosate…Y a-t-il des actions engagées ? ”

        ” Le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France, dont trois journalistes auraient ainsi été fichés, a confirmé vendredi à l’AFP que le journal allait saisir la CNIL, l’agence publique de protection des données. Le média se réserve la possibilité, avec les journalistes en question, d’engager une procédure judiciaire. Radio France, dont six journalistes figurent dans les fichiers, a dénoncé dans un communiqué ce “type de fichage (…) avec la plus grande fermeté. Le groupe public a indiqué préparer “aux côtés de ses journalistes” une action en justice “afin qu’une enquête détermine clairement toutes les responsabilités”.

        Le journal Le Monde et Stéphane Foucart, un de ses journalistes cité dans les documents, ont quant à eux porté plainte contre X le 26 avril auprès du parquet de Paris, notamment pour “mise en oeuvre de traitements de données à caractère personnel illicite”, comme l’a indiqué la direction du journal jeudi sur son site. L’ONG Foodwatch a également annoncé qu’elle portait plainte, après avoir appris que sa directrice générale, Karine Jacquemart, ainsi que la directrice de l’information de l’ONG, Ingrid Kragl, figuraient sur une des listes. “Elles y sont mentionnées de façon nominative avec la note maximale pour leur opposition à la multinationale. Foodwatch va donc porter plainte auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris”, indique l’association dans un communiqué, dénonçant “une utilisation frauduleuse de nos données personnelles”.

        Voici donc ma question… pourquoi tous ces journalistes, si prompts à s’inquiéter du lobbying de Monsanto ne font pas de même lorsqu’il s’agit de Big Pharma, en auraient-ils peur, ou seraient-ils suffisamment bien rémunérés pour se taire ! Vous connaissez la réponse !

    • Je n’ai d’abord pas cru ce que j’ai lu sur le site auquel vous faites référence.
      Puis j’ai vu que leur source (le fichier .pdf mentionné) provient bien du ministère de la santé.
      Ceux qui nous gouvernent sont devenus fous. Nous sommes dans un état totalitaire.
      Et je pèse mes mots.

      • Exactement, si ce texte est adopté.
        Avant d’être un état totalitaire, on peut déjà affirmer que trop de pseudo médecins conseillers de notre gouvernemen sont des fascistes, et en rêvent.

    • La vaccination en anneau a été ou est utilisé avec le virus Ebola qui a un taux de létalité d’au moins 50%, ce qui permet de comprendre la mise en place d’une telle stratégie de vaccination mais dans le cas du covid, c’est absurde et fait courir un risque aux futurs vaccinés….De plus, cela ressemble à de la vaccination obligatoire…
      Comment empêcher cette nouvelle stratégie pour obliger les gens et en particulier les jeunes à se faire vacciner ?

    • Le nombre des anneaux risque d’augmenter de façon exponentielle!Tant que ce n’est pas obligatoire…

    • C’est surtout la vaccination OBLIGATOIRE qui est lamentable.
      Virez ces crétins avant qu’ils ne posent des barbelés aux frontières avec Vopos et miradors. Ils en prennent le chemin à la vitesse de la lumière.

  54. christophe de brouwer

    L’équation vaccinale est assez simple. Soit on pense que la balance coût-bénéfice est défavorable, le coût surpassant le bénéfice, soit c’est l’inverse. Pour les tenant de cette dernière équation, ils l’établissent sur deux dogmes : l’efficacité miraculeuse des vaccins à arn ou à adn (plus de 85% ?!) et des effets secondaires négligeables (et qu’ils négligent systématiquement dans leur discours). Ayant ainsi établi leur religion, très naturellement les obligations sont à la clé, Vérité oblige : coronapass et obligation vaccinale.

    C’est aussi simple et aussi irrespectueux de la libre conscience, de la liberté de pensée et de la liberté tout court, que cela. Envolés, disparus les grands discours sur la tolérance, ce n’était au mieux que des incantations.
    Il leur faut convertir à la nouvelle religion quel qu’en soit le prix puisqu’ils détiennent la Vérité.
    Contraintes sociales et marquages des bestiaux humains, telles sont leurs solutions (un peu comme le bétail de nos étables et nos prés, soyons bucolique!).

    Et souvent, je me pose intérieurement la question : mais pourquoi un certain nombre de ceux-ci, des confrères, mais aussi des collègues, montrent-ils, au gré de la mode du jour, une telle constance : depuis la défense du remdesivir, la condamnation de l’hydroxychloroquine (et pourtant: https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/04/MS-IHU-Preprint.pdf), la muselière, la mise en résidence surveillée de toute la population, la condamnation de notre jeunesse qui veut simplement vivre, et maintenant la vaccination. Car ce sont toujours les mêmes, on les suit pas-à-pas sans aucune surprise. Il suffit de lire les médias de la peur pour savoir quelles sont les contraintes et obligations sociales qu’ils préconisent. Quels sont leurs liens d’intérêt ?

    Et pourtant, la réalité observable est bien différente de cette nouvelle Vérité !
    La vaccination montre une efficacité, au mieux, médiocre, dont le coût-bénéfice est réellement questionnable avec des effets secondaires bien supérieurs à ce qu’on en attendait. Et, dramatiquement, ce tout vaccin relègue au second plan la pratique médicale : diagnostic, traitement, accompagnement. Cette relégation est véritablement contraire à l’intérêt des patients.

    Il est donc important d’examiner à tête reposée la réalité « vaccinale » au vu des chiffres, pour essayer de replacer l’acte médical là où est sa place : auprès du patient.

    • Ce que vous rapportez est le langage même de la raison.
      La raison a fort à faire pour se faire entendre, cernée par vingt hurleurs qui vocifèrent le langage de la peur et de la servilité, et qui en choeur la traitent de menteuse.

  55. Bonjour dans les données d’AMM conditionnelles il est spécifié:
    Délai pour déposer les compléments de preuves de qulalité pour la substance active et le produit fini :PZ 07/21 M06/21 AZ05/22 J 12/23
    Délai pour déposer la confirmation d’éfficacité,de sécurité et de tolérance du vaccin: PZ 12/23 M 12/22 jusqu’à 06/25 AZ05/22(03/24 pour les sujets agés et malades ) J 12/23 .Se reporter à la vidéo trés explicite du Dr Carole Cassagne sur le site de l’IHU Marseille sur les données de l’AMM conditionnelle;

  56. Question pour un juriste : il est prévu qu’à partir du 9 juin il sera possible pour (presque) tous de séjourner dans un DOM. Que ce soit en Guadeloupe ou en Martinique les motifs impérieux seront levés. A la Réunion ou en Polynésie, il n’y aura plus de motifs impérieux pour les seuls vaccinés. Mais Quant à la Guadeloupe et Martinique, si les métropolitains vaccinés (avec un schéma vaccinal complet) n’auront pas d’isolement à subir, les touristes non vaccinés devront s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. Tout cela est discriminatoire. Est-ce bien conforme à la Constitution, et à la réglementation européenne relative au futur pass sanitaire ?

    • Non, surtout qu’être vacciné n’empêche ni d’être porteur ni de contaminer autrui. Cela n’a donc aucun sens. De même que pour prendre l’avion, les vaccinés n’auront pas à fournir de test PCR négatif contrairement aux non vaccinés. Moralité : Les vaccinés pourront allègrement contaminer les non vaccinés dans les avions.

      Tout ceci n’a aucun sens mais ça parait normal à tout le monde…

      • Pas à tout le monde Margot, seulement à ceux qui ne réfléchissent pas – ils sont nombreux je vous l’accorde .
        Il y a aussi les moutons dont la réflexion est inhibée par “le Chef a toujours raison”.
        Quand le vent tournera, ces derniers retourneront leur veste à la vitesse de la lumière (comme ils font toujours).

    • Conforme à la Constitution, logiquement non. Conforme à la réglementation UE sur le futur pass sanitaire, probablement, puisque cette règlementation sera faite sur mesure pour ce genre de choses. Elle sera probablement elle-même parfaitement contraire aux constitutions des différents états membres de l’UE et aux principes de la CEDH censés s’appliquer notamment dans l’UE. Mais ce ne sont que des détails de principe qui n’intéresseront pas grand monde et n’arrêteront certainement pas nos chères autorités puisque, grosso modo, depuis le début de cette crise voici plus d’un an à peu près tout est permis, au prétexte d’un danger certes pas inexistant mais à la fois exagéré et mal géré. Comme l’écrit Margot, cela finit par paraître normal à tout le monde d’avoir autant de restrictions des libertés publiques et, maintenant en plus, des discriminations quotidiennes injustifiées et injustifiables… Bien peu de recours ont été faits : un certain nombre (mais finalement assez peu) de recours ont été tentés devant le Conseil d’Etat, pour globalement peu de résultats, et nos parlementaires godillots ont également fort peu saisi le Conseil Constitutionnel (qui n’a pas non plus brillé sur le sujet…). La culture des libertés publiques se perd décidément beaucoup dans nos pays… Pour en revenir donc à votre question, une telle approche est évidemment aberrante au regard des principes de droits fondamentaux mais ceux-ci, depuis un bon moment, n’intéressent décidément plus grand monde… Après tout, du droit et notamment des droits fondamentaux, pour quoi faire ? Du pain, des jeux et de la peur, c’est déjà bien assez…

      • Il n’est qu’à lire comment les restrictions liées à l’épidémie de Covid fait réagir l’UE -restrictions que les états ont eux-mêmes mises en oeuvre- dans une note du 23 avril dernier (1) : « Certains mouvements récents de dénégation du COVID-19 ont un potentiel de violence évident ; inspirés par des théories du complot, ils défient les gouvernements et les mesures restrictives mises en place, en incitant à la désobéissance civile et à l’agitation. Bien qu’il soit extrêmement difficile de les étiqueter, il convient de s’y attaquer car ils posent des problèmes de sécurité aux États membres de l’UE ». [traduit de l’anglais avec http://www.DeepL.com], au point de mêler dans le texte “fake news”, “méfiance envers les institutions démocratiques”, “extrémisme violent” et “menace terroriste”.

        (1) : https://www.statewatch.org/media/2340/eu-council-violent-extremism-7986-21.pdf

      • SIDA mental ?
        Nous avons mis en place au fil des années, tous les outils et mécanismes de cette tyrannie à prétexte sanitaire.

    • La Nouvelle Norme qui conditionne tout le droit et légitime toutes les mesures depuis mars 2020 est : tout individu est tenu responsable d’être un potentiel porteur de virus.

      • C’est la seule défense à fournir aux autorités ou aux tribunaux pour toute affaire concernant les applications de ces lois : “Je n’ai pas à être tenu responsable d’être un potentiel porteur de virus, car tout le monde l’est”. Mais c’est aussi pour cette raison qu’ils vaccinent, car ils vous rétorqueront que les vaccinés ne sont pas porteurs du virus. Et là vous n’aurez plus d’échappatoire. Bienvenue dans le Monde-d’Après.

        • Et plus il y a de vaccinés, plus l’étau se resserre. Eh ouais ! La plupart qui commentent ici iront se faire vacciner au plus tard le printemps prochain. Bye bye les “opposants” ! Ne resteront que quelques résistants. Courage !

          • S’il le faut on se battra quartier par quartier, maison par maison … : sur tout infirmier en approche feu à volonté !

          • Quoique à bien réfléchir, vu que le corps médical serait requis pour la vaccination de force, il suffira de lui faire peur ou de le corrompre.
            Succès assuré

          • L’armée est à la suite du programme coco, les potes de ton copain marseillais Didier l’embrouille. Alors en effet, réfléchis bien, quoique.

          • L’armée est à la suite du programme coco, les potes de ton copain marseillais Didier l’embrouille. Alors en effet, réfléchis bien, quoique.

  57. Bonjour,
    Pourriez vous faire une point sur l’état actuel des connaissances sur les effets secondaires des vaccins (court, moyen et long terme) ?
    Merci pour votre site,
    Cordialement,

  58. Bonjour,
    Il semble que le gouvernement ait dans l’idée de faire procéder à la vaccination de tous les étudiants et personnels des universités pour la rentrée 2021… C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué de la Conférence des Présidents d’Université daté d’aujourd’hui (1) : « Il [le président de la République] a appelé de ses vœux la préparation d’une rentrée académique en présentiel qui permette les meilleures conditions d’accueil, l’accompagnement pédagogique des étudiants, leur vaccination la plus large possible ». On parle bien d’une vaccination, pas seulement d’un test covid négatif ! Cela concernerait tout de même plus de 1.8 millions de personnes : environ 1.635 millions d’étudiants en université, 92160 enseignants-chercheurs et 83000 personnels non-enseignants (2). Il n’est pas certain que cela puisse être rendu obligatoire mais l’intention est bien là…

    (1) https://www.cpu.fr/actualite/la-cpu-recue-par-le-president-de-la-republique/
    (2) https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/

        • C’est déjà prévu pour les chats car ils peuvent être porteurs du covid.Ils risquent de transformer les chats en bombes bactériologique pour d’ autres animaux et aussi les humains surtout avec le vaccin moderna dont le promoteur se vantait d’avoir utilisé un lentivirus animal modifié comme vecteur avant d’utiliser le terme plus passepartout de d’arn messager. Le vaccin me parait de plus en plus comme un moyen de faire durer l’épidémie plus que de l’arrêter avec le risque de créer réellement des virus beaucoup plus dangereux.Lisez mon post sur l’article le covid en Inde je parlais déjà des chats ,du lentivirus fiv et des infections virales respiratoires des chats . Avec des mutations vaccinales on pourrait bien avoir des virus respiratoires ayant la mortalité du coryza chez l’humain …J’ai l’impression que cette hypothèse est de plus en plus crédible.

          • Merci pour le post de Jean Yves C sur le vaccin russe qui concernent principalement les chiens mais il y a de 2-3 mois ils envisageaient simplement d’utiliser les vaccins humains avec des dosages différents sur les chats : pour eux ,le chat était plus contaminant.Le fait d’utiliser à l’époque des vaccin pour humain ne semblait choquer personne. Mais comme ça ne dérange personne de faire une seconde dose avec un vaccin différent avec un délai parfois de 28 à 43 jours basé simplement sur l’état des stocks ou des suspensions d’autorisation, on ne s’étonne plus de rien.Il y a 5 ans on m’aurait raconté ça j’aurai répondu que personne ne goberait des balivernes pareilles.

    • @ALPHALYRE : hélas, cette exigence de la CPU était déjà officieusement annoncée depuis quelques mois ! Dans la retranscription de l’interview de mcCullough on apprenait que pour les étudiants de Harvard et de Cornell c’était déjà acté.
      Je relève dans ce communiqué du 21 mai que dans Macron ” sera amené à présider l’Union européenne l’an prochain.” ( curieux raccourci : l’Union est réduite par nos excellents sachants au Conseil européen )

  59. Le ribosome lit l’ARNm en avançant par « fenêtres » de codon (triplet de nucleotides AUG, UAC…) ) successives et en associant pour chaque codon un acide aminé très précis selon le code génétique MAIS dans le cas de la Covid la lecture peut se faire sur un ou deux nucleotides (au lieu de 3) en avant ou en arrière de la chaine de l’ARNm , anormalement replié, aboutissant ainsi à un « décalage du cadre de lecture » et de fait à des proteines (virales) anormales.
    Ce procédé de décalage du cadre de lecture est un mécanisme utilisé par tous les coronavirus et une des voies de recherches sera donc d’inhiber ce décalage et donc d’inhiber la réplication du virus ou de comprendre comment la cellule supprime ce décalage.
    C’est l’objet de la publication suivante d’une équipe Suisse : https://science.sciencemag.org/content/early/2021/05/12/science.abf3546

    Remarque personnelle : Rappelons que le mode d’action de l’IVM est d’empêcher le passage de la proteine virale au travers des pores du noyau en déstabilisant le complexe des importines α/β. J’aurai tendance à dire qu’il existe encore un rempart au cas où.
    Après, il est vrai que comprendre comment cette proteine est produite est du plus grand intérêt sur le plan thérapeutique… Mais à quel prix, dans tous les sens du terme.

    • En fait 7:20 pour les traitements. Avant, le sujet est le passeport sanitaire.

    • Kulldorff fut un de ceux qui initia la Great Barington Declaration …avec Sunetra Gupta dont on peut lire deux interview ( mais rien sur traitements ; surtout sur les confinements ; favorable aux vaccins Covid pour plus âgés) : https://www.aier.org/article/professor-gupta-lockdowners-should-hang-their-heads-in-shame/
      https://www.spearswms.com/sunetra-gupta-spears-liquid-lunch/

      Puisqu’elle dit avoir participé au lancement de Collateral Global , this is it : https://collateralglobal.org/

      Nota : S. Gupta a déposé un brevet sur un nouveau vaccin universel contre la grippe

      • Continuant mes coup de sonde overseas, explorant le site de l’AIER sur lequel j’avais trouvé l’un des deux interviews de S. Gupta il m’a paru intéressant de signaler deux articles relatifs à la politique suivie aux USA ; c’est très semblable à ce que nous connaissons ; une singularité : la tentative par le CDC de développer ses propres tests plutôt que ceux développés par les allemands….les articles signalent le dernier (?) tournant en date concernant le port du masque : depuis le 16 mai les personnes pleinement vaccinées ne sont plus soumises-à priori- au port du masque ni même aux mesures de distanciation- dixit le CDC.
        https://www.aier.org/article/fauci-its-a-manifestation-of-your-honesty-to-say-hey-i-was-wrong/
        https://www.aier.org/article/running-out-of-patience-for-the-cdc/
        Ce n’est pas sans quelques scrupules que je renvoies au site de l’AIER me souvenant combien dans le passé les milieux d’affaires ont fait obstruction aux règlementations environnementales aux USA. On avait d’ailleurs fait reproche aux initiateurs de la Great Barington Declaration d’être d’affreux libertariens, ce que S.Gupta, sans succès, avait dû contester en livrant des témoignages de ses engagements politiques et sociaux passés….

  60. Au hasard de mes recherches, je trouve cela :
    https://www.ema.europa.eu/en/documents/product-information/covid-19-vaccine-moderna-epar-product-information_fr.pdf#page=9
    Le très officiel résumé des caractéristiques du vaccin Moderna dans lequel figure à la page 2 le SM102.
    Je continue mes recherches sur les composants et je tombe sur ça :
    https://www.caymanchem.com/msdss/33474m.pdf
    Le safety data sheet dudit SM102 dans lequel je peux lire “For research use only, not for human or veterinary use” puis :
    “H351 Suspected of causing cancer.
    H361 Suspected of damaging fertility or the unborn child.
    H372 Causes damage to the central nervous system, the kidneys, the liver and the respiratory system through prolonged or repeated exposure.”
    Voilà…

    • Ce n’est pas rassurant.
      On lit aussi dans le doc officiel que moderna n’est pas recommandé pour les mineurs de 18 ans.
      Ne pas l’oublier!

  61. Bonjour
    Je lis depuis des semaines des données contradictoires sur le fait que les essais de phase 3, pour Pfizer et les autres, seraient ou ne seraient pas terminés.
    L’un de vous pourrait-il éclairer ma lanterne ?
    Merci par avance.

    • Les anticorps conférés par le vaccin de type Pfizer, ne sont pas identiques aux anticorps conférés par une infection naturelle au SARS2 (le virus tel qu’il circule).
      Ceci découle de la technique utilisée pour ce vaccin et explique probablement l’efficacité que Raoult dit être d’environ 50% .
      C’est du moins ce que je comprends de cette vidéo.

      • Ai-je bien compris qu’en fait l’efficacité serait d’1/3 ..sur des variants?

  62. Dans la revue de presse.

    Guerre idéologique et psychologique. Mais ou en même temps…

    – Le taux d’incidence du Covid-19 chute en France jeudi soir, MAIS ne vous emballez pas – Le HuffPost 20 mai 2021
    – Covid-19 : liberté retrouvée MAIS avec un pass sanitaire en Autriche et en Lituanie – euronews 20 mai 2021

    Covid-19 : les vaccins efficaces contre “tous les variants du virus” selon l’OMS – Euronews 20 mai 2021

    Les vaccins actuellement disponibles et approuvés sont jusqu’à présent efficaces contre “tous les variants du virus”, a assuré jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (MAIS) les variants peuvent devenir dangereux “s’ils modifient le comportement du virus”, a relevé l’OMS dans une note publiée sur son site. Euronews 20 mai 2021

    JCT – Ils sont surtout efficaces pour propager de nouveaux variants, contaminer et tuer davantage de personnes, terroriser le reste de la population pour lui faire accepter des mesures criminelles ou attentatoires à nos libertés, bref, faire durer le plaisir, puisqu’on est manifestement en présence de fanatiques, de sadiques…

    Je pense que l’article suivant résume assez bien la situation.

    https://www.mondialisation.ca/coup-detat-planetaire-connais-ton-ennemi/5656677

    • “Covid-19 : les vaccins efficaces contre “tous les variants du virus” selon l’OMS – Euronews 20 mai 2021”

      tout comme l’OMS disait que le virus ne peut pas être sorti d’un Labo ? Que l’on a pas de traitements ? …

      • Tout dépend de ce qu’on entend par “efficace”.
        Efficace à hauteur de … 30% ?

  63. Pour répondre à une interrogation, je remets le lien, vérifié, vers l’intervention du Pr Philippe Parola sur Cnews le 18 mai, émission de midi (intervention visible dès 1.04)
    https://www.cnews.fr/emission/2021-05-18/midi-news-du-18052021-1082925
    Ce qui est très appréciable chez Parola, c’est sa capacité à dire les choses en se situant d’entrée non comme un contestataire de la doxa qui ramerait à contrecourant, mais bien comme un sachant : il ne vient pas contester autrui mais dire ce qu’il fait et ce qu’il sait, donc …ce qui est exact et juste.
    La base dialectique, d’emblée solide, permet d’enchainer sans être contredit : choix par les médias de leurs invités, incompétence de collègues sur les plateaux « qui n’ont jamais vu un virus », inutilité du confinement, nécessité du soin précoce, etc …
    Quand en janvier Joffrin tentait de le déstabiliser, Parola désamorçait aussitôt au point que Joffrin se montrait tel qu’il était, la mouche du coche.
    Parola inverse la vapeur et se place en haut du débat au point que si la vilaine Lacombe se pointait, ce serait elle qui devrait remonter le courant.

  64. Me Joseph explique sa plainte contre le président du Conseil de l’Ordre des Médecins

    Le président du Conseil national de l’Ordre, a délibérément et volontairement, conduit des milliers de patients à la mort.

    Il s’est donc rendu complice d’un assassinat collectif par fournitures d’instructions, de directives et de menaces. (art. 221-3 du Code Pénal). Lorsque l’on regarde quelqu’un se noyer sans rien faire, l’on est coupable d’omission de porter secours. Mais si l’on empêche les secours d’intervenir, l’on devient un meurtrier.

    https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/me-joseph-explique-sa-plainte-contre-president-du-conseil-de-lordre-medecins?fbclid=IwAR3qQelXv9h2dY6-xgJ0_GxfueCE7oFSCCGVOCpbYkso_sEaFIoDHM6unVU

    • Cette plainte est parfaitement fondée à parler de complicité d’assassinat s’agissant du Pdt du CNOM.
      Affaire à suivre…

    • Il sera difficile de ne pas y ajouter quelques autres personnages, dans l’administration, qui ont pondu des circulaires interdisant ou contingentant les traitements.

      • Et le conseil scientifique dans son entier. Et Karine Lacombe et tant d’autres

      • Me Joseph a également raison de dénoncer le rôle joué par ce qu’il nomme une Scientocratie dans la genèse du probleme et de la situation actuelle. Les tentations scientistes demeurent à l’évidence, au XXIe siècle, ce qu’elles ont été au siècle précédent. Ce n’est pas un hasard si un avocat allemand s’est élevé contre les violations du code de Nuremberg. “Pour des raisons historiques” le contenu de ce code reste plus connu en Allemagne qu’il ne l’est aujourd’hui dans nombre d’autres pays, dont le nôtre. Les enjeux sont très élevés.

    • Les plaintes collectives seront déposées entre les mains des doyens des juges d’instruction par un collectif d’avocats.
      Toute personne lésée peut se joindre à la procédure en cours via le site de l’association Bon Sens.

    • En Inde, à Mexico, dans certains états brésiliens notamment et au Texas (personne ne l’a rappelé) quand une vive augmentation des contaminations est constatée l’ivermectine est utilisée et l’épidémie chute drastiquement dans les 10 jours qui suivent . ..
      Résumons la politique de Macron et de Véran en ce qui concerne la gestion du Covid :
      1. On ne soigne pas et ils sanctionnent les médecins qui traitent (serment d”Hypocrate)
      2. Ils préfèrent vacciner toute la population avec 1 vaccin expérimental dont personne ne peut certifier les résultats (puisqu’il faut généralement 7 à 10 ans d’études pour confirmer l’efficacité d’un vaccin) en nous le contraignant (pass sanitaire)
      3. Malgré toutes les études qui confirment l’inefficacité de protection des masques en extérieur (contamination estimée à 0.10 % pour éviter le 0 % !)
      Macron et Véran nous l’oblige à le porter en extérieur jusqu’à fin juin !
      Juste criminel, non ?

      • Sur ce dernier point, un minimum de désobéissance civile en juin ne serait pas malvenue.
        Ce n’est pas “tout ou rien”. Le maximum de soumission ne mène pas nécessairement à une minoration des maux, et il n’est pas sans effet de signaler à certains qu’ils vont trop loin. Nombreuses manières de le faire, la manifestation de rue classique n’étant pas la plus efficace mais je ne dis pas qu’elle ne sert à rien non plus. Bref nous devons pouvoir enlever le masque en extérieur même sans dégainer de cigarette 🚬 …

        • …ou alors en exhibant une grosse fausse cigarette marquée “enfumage gouvernemental” ou P4 ( pour les vieux qui ont de la mémoire)

      • Avec la chaleur, j’évite de porter le masque…j’ai plus de mal à respirer, (sinon à la main !) ou dans les magasins.
        Autre sujet, les vaccins: Alors qu’on nous annonce que d’ici le mois de juillet on aura une majorité de gens vaccinés, dont toutes les personnes à risque volontaires, ce matin j’ai entendu Fontanet (conseil scientifique) sur BFM / RMC. Selon ses propos, on risque de porter le masque encore cet été, (à priori pas à l’extérieur) et pour la rentrée, il expliquera aux enfants (au dessus de 10 ans), pour les convaincre… (et, là; c’est moi qui l’ajoute, pour qu’ils rassurent leurs parents), que c’est pour leur santé mentale, suite aux confinements, et arrêt des cours, etc… (il a en même temps reconnu qu’ils sont peu sujets à de gros problèmes covid).
        Il pense donc que l’épidémie peut repartir dès l’automne… Ou est la logique dans tout cela?
        Ne faut-il pas en conclure que la vaccination n’aura servi à rien, surtout sachant qu’avec des traitements précoces généralisés, non seulement on aurait eu énormément moins de morts, mais on aurait bien plus rapidement neutralisé le virus, sans risques, contrairement aux vaccins, et libéré l’économie quasi instantanément, cela à peu de frais, pour un bénéfice considérable.
        A quoi cela sert-il d’avoir de tels (pseudo?) scientifiques, pour moi, deux solutions, ils sont incapables, donc inutiles, ou ce sont des profiteurs avec des conflits d’intérêt, donc nuisibles et dangereux.

        • Vous pouvez aussi conclure que la vaccination sert à autre chose qu’à rien, a fortiori si vous estimez avoir affaire à des gens nuisibles et dangereux. Vous pouvez aussi cesser d”utiliser la rhétorique de ces mêmes gens que vous définissez soit incapables soit nuisibles : l’expression “neutraliser un virus” ou “éradiquer un virus” ou “guerre contre un virus” ne sert qu’à justifier les mesures de masse aux oreilles de ceux qui l’écoute. A savoir confinements plus ou moins généralisés, port du masques partout pour tous, campagne de tests à l’aveugle, vaccination de masse. En temps normal, une maladie quelle qu’elle soit, se gère en se “contentant” de soigner les malades, voire les isoler le temps du traitement si la maladie est contagieuse, et en restant attentif aux personnes à risque.

          • Le langage induit la pensée, et la pensée génère l’action. Les techniciens en propagande le savent bien.

  65. Très bonne explication qui montre bien l efficacité et la rapidité de l ivermectine c est véritable gâchis sanitaire

  66. Apparemment Nicolas Dupond Aignant ne vous lit pa, car il aurait encore été plus saignant et vif ce jeudi à 19 H 00 sur France Info en mettant en avant l’Ivermectine face à un professeur n’ayant pas déclaré ses éventuels conflits d’intérêt et mettant en doute la grande efficacité en général de l’Ivermectine.

    Est-ce que tous les médecins de votre précieuse liste ont le courage d’en prescrire ?

    • Il est toujours intéressant d’écouter le Dr Gerald Kierzek. Ce qu’il dit est clair et basé sur l’expérience, tout en restant mesuré. C’est un homme de terrain …

    • ca fait combien de fois qu’il annonce l’accélération ? il accélère l’accélération ?
      Je connais beaucoup de gens sans danger dont mes enfants qui se font vacciner pour être tranquille ou partir à l’étranger. Pression psychologique ou chantage à la liberté ?

      • Toute ma sympathie:( Trop de jeunes par ignorance sont sensibles à cette propagande insidieuse qui les cible particulièrement. Leur bon instinct civique joue contre eux. Mon fils est également du nombre. A leur décharge, ce qui arrive est énorme, inédit, difficile à analyser même avec du recul. Mais au moins ils savent que cette position n’est pas universelle. J’espère que davantage d’éléments interviendront qui les forceront à réfléchir plus qu’ils n’en ont envie.

    • Nicolas berrod s’appuie sur le complétement officiel Parisien qui, assimilant les cas de COVId aux tests positifs, pointe un simple – mais significatif-dysfonctionnement de l’algorithme de traitement .

    • Cela fait plusieurs mois que j’avais vu passer une info allant dans ce sens, mais le gouvernement avait besoin de faire voter le “pass de la honte”, alors…
      …maintenant, c’est bon, on peut corriger.

      • Oui, cette accommodation ressemble à ce mouvement d’humeur de certains scientifiques qui se sont élevés contre les affirmations distillées par les labos disant qu’un booster ( donc 3ème injection) serait nécessaire à l’automne. Faut pas désespérer Billancourt !

  67. Pour information, les gens continuent à se faire vacciner en masse. Je suis passé à nouveau devant un vaccinodrome de proche banlieue parisienne, hier, il était 19h30 : une longue file de patients attendait sa dose anti-covid. Les postes de piqûre devaient être efficaces car la file avançait régulièrement. J’ai compté plus de cent personnes faisant la queue à l’extérieur du bâtiment. A l’entrée, une pancarte indiquait : “Pas de place sans Rdv”.

    • Et ce soir 20h30, c’est nocturne au vaccinodrome comme tous les soirs, encore une queue d’environ 40 candidat(e)s au vaccin de la mort. Tous seront servis, beaucoup de jeunes, qui repartent ensuite avec 2 feuilles A4 à la main, sans doute un certificat…

  68. Dr Maudrux:
    Pour 67kg, dosage de l’Ivermectine + AZI en curatif, j’ai été indiqué :
    – Ivermectine: 18mg 1er, 3eme, 5eme avec
    – Azithromycine (250mg): 2 comp 1er jour et 1 cp durant 8 jours
    Pourriez-vous confirmer?

    • La dose recommandée Ivermectine oscille entre 0,2 et 0,4 mg /kg de poids de corps
      Pour l’Azithromycine le protocole du Pr Raoult est 500 mg J1 puis 250mg
      Vous êtes bon !

    • De nombreux médecins présents sur ce blog peuvent répondre à ce type de question. Tous, sauf un, le Dr Maudrux ! A moins que vous fassiez partie de ceux, à l’Ordre des Médecins (ou autre groupe de corrompus par Big Pharma), qui ne rêvent que de l’exécuter en place de Grève pour charlatanisme, et peuvent être tentés par des manœuvres visant à le piéger quant à des prescriptions “médicalement incorrectes” relatives au Covid19 ? Abstenez-vous donc, SVP, contributeurs occasionnels de ce blog, de poser ce genre de question. Toutes les réponses sont déjà sur le blog, il suffit de chercher. Et le Dr Maudrux est de toute façon impiegeable…

      • Merci, mais tout le monde n’est pas obligé de comprendre ma situation et les règles que je suis bien obligé de m’imposer.
        Et il faut bien accueillir les nouveaux venus.

  69. Lu sous l’article du salon beige, concernant la vaccination des enfants contre le COVID un commentaire :

    @”Philippe de Geofroy 20 mai 2021, 11 h 52 min

    Je ne suis pas, par principe, opposé à la vaccination mais j’ai du mal à comprendre l’intérêt de vacciner une population jeune pour laquelle le risque de mortalité par le COVID est quasiment égal à zéro. En effet, si toutes les personnes à fort risque de mortalité sont vaccinées cela n’a pas beaucoup d’importance que le virus continue à circuler chez les jeunes ; ils ne risqueront plus de contaminer les gens fragiles. La contamination des jeunes permettra de terminer l’immunité collective.

    Par contre je suis dubitatif sur la compétence en virologie du Docteur Maudrux, urologue à la retraite et par ailleurs excellent ancien président de la caisse de retraite des médecins. On nous a beaucoup dit que l’Inde était épargnée à cause du traitement par l’Ivermectine. Cela ne me semblait pas très sérieux car je ne vois pas comment des gens qui meurent de faim pourraient s’offrir un médicament même peu onéreux. Et on voit aujourd’hui, qu’avec ou sans Ivermectine, l’épidémie flambe en Inde.”

    https://www.lesalonbeige.fr/covid-etonnements-a-propos-de-la-strategie-de-vaccination-des-enfants/

    C’est terrible!
    Je pense qu’il est impossible d’argumenter avec des personnes comme cela.

    • C’est le parfait exemple de celui qui efface de sa mémoire ce qui ne lui convient pas, il ne lit que les lignes allant dans le sens de sa pensée et affirme ensuite que c’est la vérité.
      Tout comme l’ANSM, les ministres, les ARS, le CNOM et autres “scientifiques” ainsi que mon médecin traitant “non, gardez vos infos trouvées sur des sites complotistes, je n’écoute que mes pairs”

      • Il y a des sites spécialisés en cela. Hervérifie et Toubib or not Toubib sur Facebook qui fonctionnent de la même manière quoi qu’orientés scientistes.
        Mon épouse et moi avons eu le Covid. Notre médecin a appliqué les recommandations Doliprane + repose + 15 en cas de problème.
        J’ai acheté un oxymètre pour anticiper une éventuelle aggravation. Personnellement je n’ai eu que des maux de tête, un mal de gorge et quelque soucis gastriques. Mon épouse a passé une semaine au lit en mode zombi. Un jour sa saturation est descendu à 95, je me suis permis de rappeler le médecin et me suis également permis de simplement lui poser la question : Vous ne pouvez rien prescrire d’autre que le Doliprane ?
        Il a simplement baissé les yeux et m’a rétorqué un : NON assez ferme pour couper court au débat.
        Je ne me suis pas lancé dans une tentative de dialogue mais nous réfléchissons sérieusement de changer de praticien. A sa décharge, c’est un médecin relativement jeune (la trentaine). J’imagine qu’ils ont été bien “dressés” durant leur cursus d’études.

    • c est un des procédés rhetoriques utilisés ad nauseam sur les réseaux sociaux : contester la parole d’un citoyen non avec des arguments sur le fond mais en soulignant que puisque le citoyen n’est pas spécialiste de ceci ou de cela, il devrait se taire.

      Or la démocratie ce sont des citoyens qui parlent – et le totalitarisme, ce sont les citoyens muselés et réduits au silence.
      Si on devait relever toutes les injonctions à se taire que l on reçoit, non seulement des zombis, mais aussi des GAFAM , nous y brulerions nos cartouches en vain.

      • Ceci aurait dû s’afficher suite à @Jean Bernard. Fausse manoeuvre sans doute.

    • Réponse à Tara.

      Je confirme, je suis sur place à Trichitrambalam, Koot Road, Tamil Nadu, ce n’est “pas très sérieux” d’affirmer que des gens “meurent de faim” en Inde, alors que c’est faux, ni qu’ils ne pourraient pas “s’offrir un médicament même peu onéreux”… qui leur sera distribué gratuitement, et je ne crois pas que quelqu’un ait soutenu ici “que l’Inde était épargnée à cause du traitement par l’Ivermectine”, vous divaguez.

      Au fait, depuis 2 jours au Tamil Nadu, l’étau s’est resserré, les magasins d’alimentation n’ont plus le droit d’ouvrir que de 6h à 9h30 du matin, avec barrages de police et contrôle de police partout. Je suis allé faire des courses ce matin, et en jetant un coup d’œil j’ai observé que les rayons commençaient à se vider, en revanche les primeurs sont bien achalandés et les denrées essentielles sont présentes en grande quantité, et j’ai fait le même constat sur le Territoire de Pondichéry dans les magasins qui vendent des denrées alimentaires et un peu de tout, donc on n’est pas près de mourir de faim !

      J’en ai quand même profité pour faire des réserves, car ils pourraient très bien en remettre une couche jusqu’à la fin du mois, au lieu de s’arrêter au 24. Il faut surtout vérifier les prix, car la dernière fois tous les commerçants en avaient profité pour augmenter les prix du jour au lendemain, par exemple un paquet de 10 cigarettes était passé de 50 à 90 roupies. Il y a 10 jours j’ai acheté un kilo de carottes 30 roupies, ce matin je l’ai payé 60. Cela vous donne une idée de l’état d’esprit qui règne ici. Quand vous observez que les pharmacies et les cabinets médicaux se remplissent du jour au lendemain au Tamil Nadu, vous vous dites qu’il s’est passé quelque chose qui n’est pas naturel, c’est l’effet du matraquage médiatique et gouvernemental qui sème la terreur ou la psychose, d’ailleurs, après la mort d’un acteur tamoul célèbre nommé Vivek suite à sa vaccination, dont tout le monde parle, je me demande si les Indiens qui se rendent chez un médecin n’auraient pas davantage peur de la vaccination plutôt que du coronavirus, car au moins à cela ils sont habitués. Vanacom.

      • Oh, moi, je ne fais que recopier le commentaire de ce monsieur Ph de G.., car j’ai été outrée par ses divagations à lui, et me dis qu’hélas, beaucoup de personnes doivent réagir comme lui.

        Perso, J’adore vos infos de terrain.
        Ce la nous permet d’avoir de vraies infos et non le n’importe quoi de nos merdias ayant pignon sur rie.

    • Les nouveaux variants touchent les jeunes et parmis ceux qui font un covid modéré ou leger, il y a beaucoup de “covid longs” invalidants, sous forme chronique localisée, ou de sequelles à long terme. La frequence des covids longs est tres reconnue en Allemagne et en Angleterre. Roselyne Bachelot a souligné que c’est un probleme de santé publique majeur, avec une fatigue chronique, syndrome post viral qui peut tirer un trait sur votre vie d’avant.
      La jeunesse avec son energie et mode de vie tres social, ecole, fetes, sorties, rencontres etc avec de nombreux contacts a un role majeur dans la transmission. Ex foyer avec ecoliers, lyceens, etudiants. La majorité des contaminations se faisant en famille. De plus la société ne prevoit rien pour isoler les malades de la famille (ex quarantaine de 3 semaines).

      A defaut de disponibilité réelle des traitements préventifs à l’Ivermectine en France (au dosage de une boite de 12mg / 1 ou 2 semaines) , Le vaccin chez les jeunes vu leur immunité et reaction au vaccin performante permettrait d’eviter une majorité de contamination, et de malades susceptibles de Covid plus graves.
      Il faut une strategie mondiale à moyen & long terme, car il est impossible de fermer totalement et definitivement les frontieres. Les virus circulent. On peut momentanement bloquer les contaminations par un confinement severe et des traitements preventifs, mais apres qu’ils seront relachés, l’epidemie reprendra.

      Il faut agir et combiner tout ce qui marche:
      Préventions + vaccins & rappels + traitements combinés tres precoces* + traitements d’attaque + hopital + traitement du covid long.
      *Deja disponible chez soi à l’avance.

  70. Nouvelles de Goa :

    Soins intensifs de première ligne Covid-19
    @ Covid19Critique
    16 mai
    Voici une mise à jour sur l’état indien de Goa de notre
    @jjchamie:
    Les cas sont désormais les plus bas depuis le 20 avril.
    Les décès sont les plus bas depuis le 3 mai.
    Le protocole #ivermectin a commencé il y a à peine 6 jours.

    Et du Tamil Nadu qui ne traite pas

    Sandhya Ravishankar
    Permettez-moi de vous dire à quoi ressemble la situation au Tamil Nadu en ce moment. #Fil
    1. Les appels pour les lits de soins intensifs montent en flèche. Mais il n’y a pas de lits disponibles.
    2. De nombreux hôpitaux manquent d’oxygène. Ils déchargent des patients sur O2 parce que ce n’est tout simplement pas disponible. (1 / n)
    01:31 · 16 mai 2021 · Application Web Twitter
    https://twitter.com/sandhyaravishan/status/1393801340954943493?s=21

    J’ai lu hier, mais sans confirmation, que cet état se serait mis à l’Ivermectine avant hier. Si c’est vrai, courbe intéressante à suivre sur 8 jours (l’actuelle est ci-dessus dans le billet).

      • un commentaire intéressant sur le site de l’article(RT);c’est pas de moi. du ci-devant de Rougé.Le pastis est le résultat de l’aromatisation d’un alcool neutre d’origine agricole avec des extraits d’anis vert, d’ anis étoilé, de fenouil, ou de toutes autres plantes contenant le même constituant aromatique principal, ainsi que par des extraits naturels issus du bois de réglisse. Sa note réglisse (chalcones et acide glycyrrhizique). Le 16 juin 2003 – Une substance tirée de la réglisse, la glycyrrhizine, a démontré des propriétés anti-SRAS intrigantes lors de tests en laboratoire. Des chercheurs allemands ont comparé l’effet de la glycyrrhizine sur le coronavirus, le virus responsable de la maladie, à celui de quatre autres substances, dont le ribavirin, un médicament classique parfois utilisé pour combattre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). La glycyrrhizine s’est révélée jusqu’à cinq fois plus efficace pour freiner la reproduction du virus, en plus d’en limiter la pénétration des cellules. La glycyrrhizine est utilisée depuis longtemps en médecine traditionnelle chinoise pour traiter diverses infections, notamment celles du système respiratoire. Plus récemment, elle a été utilisée à titre expérimental pour lutter contre les hépatites B et C, ainsi que contre le sida. Les résultats de l’étude sont publiés dans le journal The Lancet.

        • ANIS VERT
          diluer quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau bouillante et en inhaler les vapeurs, en traitement du rhume et des bronchites.

          • Est-ce que quelqu’un a essayé le pastis dans les vaporettes ?

        • En fait le pastis c’est de la phytothérapie : anis vert, anis étoilé, fenouil etc…. Il devrait être vendu dans les herboristeries et les pharmacies.

    • Au dela de la boutade,c’est bien à DR qu’il a fait confiance!Pas aux autres…

    • Qui n’est pas de Marseille ou de sa région ne sait pas ce qu’est une galéjade. Pour ma part j’ ai utilisé cette “blague” ou moins 100 fois dans ma vie à chaque fois que quelqu’un me disait “qu’il était fatigué”, expression de la Provence, en ajoutant à ceux qui se laissait prendre ou qui étaient étonnés, qu’un bon “pastaga” était avant tout de la Phytothérapie : Bardanne, fenouil, un peu de caramel et un doigt d’alcool pour l’euphorie et remonter le moral ( très important quand on est fatigué, pardon, malade.
      J’ajoute que Ph. de Villiers est connu comme étant un pince sans rire et tout ce que le médias à la botte on retenu des ses interview sur son livre c’est cette phrase … juste pour le discréditer : pour avoir entendu son intervention dans l’émission de Pascal Praud Cnews, j’ai de l’admiration pour cet homme, quelle classe, quelle clairvoyance.
      Tchinn…

  71. envoyé par un proche vivant en Australie “C:\\PUBLIC HEALTH ACT 2016 – SECT 158_fichiers”

    • Extrait traduit :
      LOI SUR LA SANTÉ PUBLIQUE 2016 – SECT 158

      158 . Application de l’obligation de se soumettre à une observation médicale, à un examen médical

      (1) Si un agent autorisé donne l’ordre à une personne en vertu de l’alinéa 157 (1) j) de subir une observation médicale, un examen médical ou un traitement médical ou de se faire vacciner, un agent autorisé ou un agent de police peut utiliser une force raisonnable pour s’assurer que: l’instruction est respectée, y compris, si nécessaire –

      a) d’appréhender et de détenir la personne à laquelle la directive s’applique (la personne concernée ) et de conduire la personne concernée à un endroit où la personne est tenue de subir une observation médicale, un examen médical ou un traitement médical ou d’être vaccinée conformément à la direction; et

      (b) détenir la personne concernée à l’endroit où elle doit subir une observation médicale, un examen médical ou un traitement médical ou se faire vacciner conformément à la directive; et

      (c) pour retenir la personne concernée –

      (i) pour permettre une observation médicale, un examen médical ou un traitement médical; ou alors

      (ii) pour permettre à la personne concernée de se faire vacciner; et

      (d) pour enlever tout ce que porte la personne concernée (y compris les sous-vêtements), si –

      (i) l’enlèvement de la chose est raisonnablement nécessaire pour permettre un examen médical ou un traitement médical ou, selon le cas, pour permettre à la personne d’être vaccinée; et

      (ii) la personne concernée a une possibilité raisonnable de retirer la chose elle-même et refuse ou omet de le faire.

      (2) Une directive en vertu de l’alinéa 157 (1) j) de subir un examen médical ou un traitement médical ou de se faire vacciner autorise:

      a) dans le cas d’une instruction de subir un examen médical –

      (i) la réalisation de cet examen médical conformément à l’instruction; et

      (ii) l’analyse de tout échantillon obtenu ou prélevé dans le cadre de cet examen médical; et

      b) dans le cas d’une injonction de suivre un traitement médical –

      (i) le traitement médical de la personne concernée conformément à la directive; et

      (ii) l’analyse de tout échantillon obtenu ou prélevé dans le cadre de ce traitement médical; et

      c) dans le cas d’une instruction à vacciner, la vaccination de la personne concernée.

      • Eh bien! ça n’est pas très accueillant pour les touristes ou les candidats à l’l’immigration en Australie,,le modèle chinois copie conforme?…

        • Idéologie du “Zéro Covid” factorisée par l’insularité = dinguerie.

          Australien, Néo-Zélandais, Taïwanais, Singapouriens… ils sont tous complètement à la ramasse.

          Le Covid est chez eux… ridicule… mais ils sont paradoxalement encore plus covidéments que les autres.

          A noter que le Zéro Covid est très prisée en Asie (influence de la Chine bien entendu).

          Des pays riches comme la Nouvelle-Zélande ou l’Australie peuvent encaisser… Mais des pays comme la Thaïlande, Cambodge… C’est une catastrophe… Le tissus social de ces pays est consciencieusement détruit…

          Et aucun signe de changement de direction (toute l’Asie connaît de nouvelles “vaguelettes”, les autorités sur réagissent encore plus).

          En Thaïlande, rentrée scolaire repoussée d’un mois (14 juin), 90 % des parcs nationaux sont… fermées. Les frontières aériennes sont fermées depuis le 3 avril 2020 ! Industrie touristique annihilée etc.

          Rien n’y fait.

          Ils continuent.

          • L’homme occidental pourra racheter le pays à bas prix, c’est juste du capitalisme ou de la spéculation (délit d’initié ou conflit d’intérêt)

      • est ce le modèle à suivre selon nos gouvernants ?

        vacciner sous la contrainte .. légiféré
        humiliation …légiféré
        suppression de la liberté… légiféré

        l’homme devient bétail…légiféré

  72. Bonjour. Sur un site d’un “complotiste” j’ai trouvé ceci qui parle d’un des composants de moderna.https://francemediasnumerique.com/2021/05/19/urgent-le-connecticut-publie-les-ingredients-du-vaccin-moderna-covid-poison-mortel-sm-102-ne-pas-utiliser-chez-lhomme-ou-lanimal/
    J’ai tendance à faire confiance à ce Tahiri, mais il se trompe peut-être.
    J’ai regardé un peu, je crois que ce qu’il dit est crédible, concernant cette molécule. (c’est juste le début de l’article)
    Qu’est-ce que vous en pensez?
    Je n’ai pas le savoir en chimie etc pour en juger.
    Merci d’avance

    • Non… fake. Il s’agit de la Fiche de sécurité d’un MELANGE de ce fameux lipide mais dans du chloroforme !

      C’est le chloroforme qui fait clignotter la fiche de sécurité.

      • L’année dernière le promoteur du vaccin moderna faisait la pub de son produit en vantant qu’il avait utilisé comme vecteur un rétrovirus modifié en suite un lentivirus animal modifié (je regrette de ne pas avoir fait de copie écran de ses déclarations dans la presse) puis ensuite se rendant qu’il fallait mieux utilisé un langage plus passe partout d’ arn messager pour ne pas effrayer le chalant .Il se vantait que l’idée lui était en 15 jours alors que ce genre de modification prend des années dans le cadre d’essai ciblé sur des petits groupes de malades atteints de maladie génétique. D’ailleurs les journalistes ne semblaient s’en étonner.Depuis je n’ai pas retrouvé ces articles de presse, si quelqu’un a été un peu malin que moi, qu’il les poste ici.

        • Moder ARN A ,est finançé par Bill gates ,OGM ARN M,une sous prefecture de astra zeneca

    • entretien sur Fox News rapporté sur The Conservative Woman UK
      Le Dr. Peter Mccullough
      https://www.conservativewoman.co.uk/why-covid-19-treatment-has-been-ignored-and-banned/

      P McC: ”
      “I have seen things in the last year that I can’t explain as a doctor. Why are other doctors not helping with a simple illness to help these patients avoid hospitalisation and death? Why are they not doing this? There are cases, there’s been three cases in New York where there have been some seniors and they’re struggling in the hospital, and the families find out about ivermectin, a simple drug that’s used in the early outpatient realm to reduce viral replication. It’s an anti-parasitic drug, very safe and effective. And they beg the doctors in the hospital, three cases, and the doctors say, ‘No, we’re not going to use it.’ And they say, ‘Listen, why not give it a shot?’ ‘No.’ They go to a court, they get a court order. And the judge says, ‘Listen to the family and give them some ivermectin.’ And those three cases, the seniors survive. There’s two cases going on right now. There’s one in Chicago going on right now, where they even come with a court order and the doctors say, ‘No, I’m not going to do it, we’re not going to give it.’ And then they . . . they had to somehow enforce the court order to give this poor lady some ivermectin. And they were asking my advice. I said, ‘I think it’s too late. I’m not sure she’s going to make it, but let’s try to give it a shot.’ There’s another one going on in Detroit. There’s something in the minds of doctors.”

      • Merci pour cette transcription des propos du Dr McCullough. Cette interview est capitale, poignante. Elle doit être écoutée nonobstant l’orientation politique de la chaîne et celle de l’interviewer. Ce dernier a eu au moins le mérite de permettre au Dr McCullough de s’adresser au public, ils ne sont pas nombreux à le faire car le sujet Traitements Covid19 est comme on dit sensible. Au vu des enjeux de santé, l’ambiance sociale est sinistre, bouches cousues et chasse à ceux qui se posent de grosses questions (et sont donc stigmatisés comme complotistes). Non nous ne devons pas accorder une confiance aveugle à des autorités dont la sagesse comme la bienveillance sont très relatives. Il s’agit non seulement de la santé de chacun de nous, mais du présent et de l’avenir de nos sociétés, de nos enfants.

      • les médecin américains ui pronent le traitement précoce n’ont pu se faire entendre que dans les media independants de droite — les media du centre et de gauche sont complètement hostiles aux traitement , et ils ne voient que ce que veulent bill gates et son OMS – la gauche est elle devenu Gatiste ? c est assez effrayant.

        • la gauche, même en France, est pour enfermer les gens pour leur bien, comme au temps de Staline ou maintenant de Xi XingPing.

      • De cette première partie de la transcription de l’interview , je retiens que le Dr McCullough :
        – a été très tôt en rapport avec les médecins milanais
        – a publié le 06 aout 2020 un article sur les traitements de la COVI dans l’American Journal of Medicine – le + téléchargé du journal-
        – a immédiatement posté une video Youtube – 3 slides- immédiatement censurée
        – a témoigné devant le Sénat américain le 19 novembre 2020 , dénonçant la censure affectant les traitements précoces et affirmant que…50 ù des morts auraient pu être évités si on y avait eu recours

        La deuxième partie de l’interview retranscrit est disponible là : https://www.conservativewoman.co.uk/the-covid-scandal-with-tucker-carlson-part-2/

        • dans la deuxième partie McCullough aborde surtout des questions d’éthique; rappel du Code de Nuremberg et du scandale de Tuskegee ( mais pas déclaration d’Helsinki); suggère le recours à des “This T cell direct test” pour attester de l’immunité des personnes, spécialement des enfants, ayant recouvré du COVID.

  73. Merci pour tout ce que vous faites pour le bien de l’Humanité, hélas des pays comme le Canada, le Singapour ou bien d’autres ailleurs, ne l’utilisent pas je pense (contrairement en Inde, en Afrique et autres) tout comme la Chloroquine déjà au tout début (Pr Didier Raoult)… Où peut-on se la procurer, avec quoi est-elle associée (kit d’ensemble à acheter), quelle serait la posologie et peut-elle être prise en préventif? Gratitude!

  74. Merci Gérard, voisin confrère savoyard à la retraite depuis peu, je te suis depuis plusieurs années, où ton implication comme président de la CARMF m’a fait entrevoir un peu de ciel bleu après les années de soumission de nos chers syndicats déjà aux ordres de l’administration…
    Je suis surpris (relativement) par l’étonnement de tous devant le silence des médias, quand ce n’est pas leur hostilité face à nos propos, qui s’écartent de la doxa en faveur des grands groupes industriels, et sécrétés par leur soins.
    Qui possède les groupes médias? Quels sont les lobbies qui gravitent autours du pouvoir depuis si longtemps qu’on ne les distinguent plus des habitués?
    Relisez avec profit, ou lisez si ce n’est pas déjà fait, “Fabriquer un Consentement, ou La gestion politique des médias de masse” de N.Chomsky & E.Herman, dans sa dernière traduction de 2018, écrit en 1988, repris en 2008, réédité il y a 3 ans, tout y est déjà dit sur ce que nous vivons, entendons, subissons. Il n’y a pas plus de complots que de de beurre en broches, il y a l’argent, le pognon roi et derrière, la finance internationale, enfin surtout la finance des états-unis qui a commencé ses gammes avec l’industrie militaire, puis chimique et informatique, puis pharmaceutique. Avec des décennies d’expérience, de participation au pouvoir politique qui lui a laissé les coudées franches pour avancer ,laisser penser que sa doctrine n’est que la seule a être démocratique, donc le Bien, s’opposant à tout ce qui est contre: le Mal.
    Qui peut vouloir le mal?
    Toute la gamme des progressions perverses sont au rendez-vous: La culpabilisation, puis la disqualification, puis la menace, avant les violences verbales qui sont déjà là, avant le dernier pas que seront les violences physiques (amendes, suspensions ou radiations, on pourra aller jusqu’à l’emprisonnement pour mises en danger de la santé d’autrui !)
    Avec une population hypnotisée, angoissée par un discours fait sur mesure, qui ne demande qu’à s’échapper du piège ( les chasseurs voient où ça va: la nasse, le filet) et sont près à croire que le Saint Vaccin (fait sur mesure, moderne et tout), va les faire sortir de l’Apocalypse promise par tous ces formidables Professeurs, que l’on voit si souvent( ça veut dire forcément qu’ils sont très au courant, et qu’ils sont très savants: “vu à la télé!”). Tous les utilitaires dévolus à la publicité sont au rendez-vous. Créer le besoin par la frustration, puis lui trouver un échappatoire par le produit.
    Tout cela pour dire en fait que je suis très pessimiste sur les lendemains qui pourraient chanter avec les traitements précoces, surtout avec d’anciens médocs sans bénéfices à se faire dessus,( pas assez chers mon fils!). Nous sommes face à ce que la nature humaine a produit de plus dangereux: la vanité. Tout ce qui pouvait faire face à une telle force était la solidarité… Où est-elle passée aujourd’hui? Laminée depuis des décennies par de petits conforts personnels, des isolations sociales discrètes, par petits lots, rachetés par de la pacotille, mais qui donne l’impression qu’on a rien perdu de grave, qu’il y a toujours plus grave. D’ailleurs il suffit de regarder les infos: catastrophes en chaînes partout dans le monde, guerres, mais regardez donc comment ceux qui ne font pas comme nous sont dans la mmm… ouf! chez nous c’est moins pire! Tout va bien!
    C’est dit! Ce n’est peut-être pas l’endroit, mais c’est le seul où j’avais envie de le dire, parce que, malgré certains éruptifs, l’ensemble est plutôt bienveillant, et aujourd’hui cela devient rare.

    • Puisqu’il n’y a pas de complot, c’est-à-dire que rien n’est caché ni n’a été prévu, et qu’il ne s’agit que d’une affaire de pognon, dites-nous donc ce qu’il y a dans le Saint Vaccin ? Du sirop ?

      • Non, bien sûr, il y mieux, une licence de prototype vecteur, que l’on peut essayer sans risques,puisque les états les prennent, et que l’on pourra reprendre avec d’autres clés arn…ou autres. Pas de risques, un immense panel expérimental gratuit, des royalties de licences pour d’autres vaccins à venir (comme le SIDA par exemple )…

        • Ahah ! Et dire qu’on prend les complotistes pour des bouffons ou des allumés !

          • Non mais il y a toujours de vrais complotistes, bien allumés (j’en connais bien sûr), le problème c’est que le terme a été galvaudé.
            D’ailleurs ça doit les gêner ils ont du perdre en audience !

            On voit aussi qu’à passer du temps à mesurer la vitesse de chute des tours, ou la proportion de chemtrails, ils ont laissé big pharma faire du lobbying sans se cacher.

          • Le piège verbal du “complotisme” résulte directement de nos catégories mentales (et juridiques par conséquent).
            Nous sommes habitués à juger qu’une certaine action est, ou a été, 100% intentionnelle ou inversement, 100% accidentelle.
            Mais la causalité est chose plus complexe, si on veut décrire le réel et non seulement assigner une éventuelle culpabilité.
            Beaucoup d’actions advenues, pourraient être décrites beaucoup plus justement comme Demi-intentionnelles. Soit qu’il s’agisse des “actes manqués” freudiens, soit qu’on préfère une notion plus ancienne, qui me semble plus adéquate et plus descriptive, à savoir “il ne faut jamais tenter le diable”.
            Celui qui, sciemment, tente le diable ne peut pas se prévaloir d’une totale innocence, quand le résultat de loin le plus prévisible, se produit effectivement. Il n’est pas toujours possible de se défausser sur “la faute à pas de chance
            😞 “..
            Pour cette raison, il faudrait sortir du dilemme Complot/ Non-complot, et admettre l’existence d’une troisième catégorie, que j’appelle Résultat Demi-intentionnel.
            L’explication devient alors beaucoup plus simple.

          • CQFD : les faux complotistes croient aux demi-complots.

          • En règle générale, si on s’en tient aux faits en remontant à leur origine (au singulier ou pluriel selon), ainsi qu’à leur enchaînement à partir des effets ou conséquences qu’ils ont produits, en prenant en compte leur dimension synchronique et diachronique, cela suffit à en découvrir la nature et à déterminer le processus (matérialiste ou historique) dans lequel ils s’inscrivent, qui somme toute est logique, bien que la dialectique fasse appel à d’autres instruments logiques (mathématiques ou physiques), les rapports entre le particulier et le général, la transformation de la quantité en qualité, etc. Armé d’un tel instrument, l’esprit critique peut s’épanouir librement et éviter tous les pièges…

            Si l’observation minutieuse des faits suffit pour éviter de tomber dans ce que vous appelez à juste titre le piège verbal du “complotisme”, elle sert également à se passer de tout jugement, qui devrait peut-être être réservé exclusivement aux tribunaux de l’inquisition civile, religieux, politique ou militaire. Dans la société telle qu’elle existe, je me demande si tout jugement n’est pas forcément injuste, puisqu’aucun des acteurs n’est finalement libre.

            Personnellement, je préfère m’en passer, je n’en trouve pas l’utilité, et franchement cela ne me manque pas. Je trouve presque toujours une explication satisfaisante à quelque chose sans y recourir, sans pour autant qu’elle soit définitive, les faits jugeront en dernière analyse, pas moi. Dans le cas contraire, j’avoue mon ignorance, et ce n’est pas mortel !

          • Valete09 reprend ici l’analyse de la petite Barbara Stiegler sur le mécanisme intellectuel, de ce que les autorités désignent par complotisme. Je dis « petite » car soit-disant philosophe, là il faut dire professeure de philosophie, et aussi car elle vient tout juste de découvrir que nous n’étions pas réellement en démocratie, comprendre que le peuple n’a pas vraiment le pouvoir. Elle s’appuie sur la critique nietzschéenne du moralisme (notamment chrétien) pour relier causalité et culpabilité. Elle nous explique que puisque notre cerveau est conditionné par la moralité, c’est donc que toute réflexion recherchant les causalités qui conclut à un postulat de nature moral est fondamentalement biaisée. Elle en conclut que les complots n’existent que nos têtes puisque le complot est à ses yeux la recherche d’un coupable. C’est ce qu’on appelle un glissement dans le raisonnement. Voilà aussi pourquoi je dis « petite ».
            Quant aux faits, Monsieur Tardieu, surtout quant à leur prétendue objectivité, un fait n’est considéré comme tel, c’est-à-dire objectif, que parce qu’il est au préalable déterminé par la théorie qui lui reconnaît justement cette qualité. Et toute théorie est basée sur des postulats de la pensée spéculative, y compris les théories dont le principe consiste à rechercher les causes en déterminant les faits ou celles qui postulent un Esprit au temps. En d’autres termes, s’il est pertinent de nous rappeler que causalité et culpabilité ne sont pas liés, il est aussi bon de reconnaître les limites de la raison. La raison, pour en revenir au propos de Valete09, dont la petite sœur n’est autre que la morale. Nietzsche avait donc …raison, encore faut-il le manier avec précaution.

          • Je n’ai jamais entendu parler de cette dame. Mes commentaires sont de moi. Merci de ne pas faire d’amalgames. Vous avez parfaitement le droit d’être en désaccord, dans ce cas repondez-moi sans invoquer des tiers dont je n’ai jamais entendu parler.

          • Je vous réponds. Le terme complotisme ne définit pas une façon de penser biaisée ou « piégeuse ». Le piège du complotisme consiste en ce qu’il est un néologisme créé pour servir d’outil de censure dans le but de discréditer toute théorie critique d’une théorie officielle.

          • J’ai bien dit qu’il s’agissait d’un piège verbal. Ce terme renferme une option binaire : soit on n’est “pas complotiste” (et on a une confiance aveugle dans les explications données officiellement et les mesures prises). Soit on est complotiste, ce qui implique intuitivement la notion d’un “plan” préétabli ensuite exécuté point par point (exemple = pour réduire la population mondiale). Je dis que je ne suis pas obligée de me laisser enfermer dans ce choix binaire. A mon sens une 3e option est possible et même plus proche de la réalité. La moindre des choses est de questionner les explications données en haut lieu à l’usage du peuple, de même que les mesures à l’usage du même peuple (les traitements par exemple étant réservés de facto aux VIP). Autre chose est de supposer un dessein préétabli exécuté point par point. Je ne pense pas que les choses se sont passées comme cela. Ce n’est pas une façon d’excuser les autorités, ce qu’ils ont fait et font est inexcusable.

          • Il ne s’agit pas d’expliquer la réalité avec plusieurs options possibles. Depuis mars 2020, il n’y a que deux camps. Le terme complotisme est utilisé comme arme de propagande. Relisez le discours des voeux présidentiels 2021.

          • C’est justement parce que le terme de complotiste est utilisé comme arme de propagande que je refuse ce choix binaire. Vous êtes tout à fait libre de l’accepter pour votre compte. Je pense que cette arme de propagande est efficace et qu’elle pousse trop de jeunes et de moins jeunes dans les filets de l’intox. Si “complotiste” signifie “pas d’accord avec la ligne officielle”, je préfère le dire plus clairement et ne pas entretenir une confusion qui ne sert qu’à nos Big manipulateurs. Bon, c’est dit maintenant, bonne journée.

          • Le narratif officiel affirme aussi que la crise sanitaire n’est pas un complot. Bonne journée.

        • à JCHLZD
          Tadeusz Nawrocki complotiste ?
          Pr Bahdki complotiste?
          Pr Montagnier complotiste ?
          et bien d’autres…

          Macron Castex et Véran : sont ils des Saints ?
          refuser ce qui soigne depuis + d’1 an et laisse mourir des innocents !
          et rendre obligatoire un vaccin expérimental !
          pour QUOI ? une licence de prototype vecteur !
          cela ne s’appelle t il pas un complot ?
          complot contre le peuple !

          • @rémy
            Ceux que vous citez sont lucides et ils pensent, et disent, que les autorités nous mentent directement ou indirectement.
            De même le Dr Mc Cullough quand il insiste sur l’opacité des motifs de ces mensonges et du blocage (incompréhensible, logiquement) des traitements précoces. Ceci dit, nos bons décideurs sont habitués à se conformer docilement aux injonctions de leurs “prescripteurs” et de cabinets de conseil bien connus. La corruption systémique a été mise en place de longue date. Nous subissons aujourd’hui ses conséquences. Une atmosphère crépusculaire, une énorme bulle gris foncé, obscurantisme officiel voulu pour pousser le peuple dans une certaine direction.

          • @rémy
            Le principe d’un complot c’est d’être secret, limité dans le nombre de ses pactisants et contre le peuple, sinon ça s’appelle une insurrection.
            Le principe d’un empire c’est d’utiliser toutes les ressources disponibles pour convaincre du bien fondé des actions au nom du “Bien”, pour rallier le peuple à ses directives; Il n’est pas secret, Tout le monde a le droit de protester, mais comme il possède le pouvoir, il peut tout écraser;
            La vrai différence, la seule, c’est qu’un complot contre le peuple, ne peut émerger que dans une vraie démocratie, pas dans une dictature, il n’y en a pas besoin: elle fait comme elle le décide. Autrefois la dictature se révélait par ses positions violentes, ses uniformes, ses prisons, ses éxécutions, ses interdits très visibles; aujourd’hui, elle ne se révèle pas, elle infuse à travers les médias qu’elles possèdent, convainquant, escamotant, disqualifiant, ne mettant en place qu’une seule vérité, la sienne à l’exclusion de toutes les autres.
            La qualification de la dictature, c’est qu’il n’y aurait qu’une vérité unique, la démocratie serait l’existence de plusieurs vérités, selon le point de vue et les circonstances, le partage des expériences de chacun, et l’exclusion d’aucun.
            Dans ces circonstances, la résurrection des traitements précoces, quelqu’ils soient, ne poura venir que de mouvements de masses, malheureusement les masses ne contrôlent plus grand chose dans notre bel empire occidental. (Les Chinois se marrent: le fruit est bientôt mûr, la cueillette va pouvoir commencer)
            Désolé pour ceux pour qui cet aparté semble être hors sujet, je demande leur pardon, il y a pire…

          • A REMY; le fond de tout cela c’est tenter de comprendre comment les gens ont été “formés” à se conformer à toutes les obéissances du pouvoir, et comment faire, concrètement et vite, pour que ceux qui résistent ne se retrouvent pas en taule (d’une manière ou d’une autre). Je commence, à force d’entendre l’OMS dire tout ce qu’il y a de pire, à entendre les mensonges des représentants du gouvernement, à prendre un peu peur pour M. Maudrux et tous ceux qui le soutiennent. Il va falloir s’organiser pour lui éviter (et nous éviter – parce que ces gens là nous lisent régulièrement, je ne connais pas la fréquence de leur consultation de ce blog, et je ne suis pas parano mais très vigilant) des problèmes. Le second livre du Pr Perronne fait froid dans le dos.

          • Peut-être que cet article vous mettra tous d’accord ?

            « Coup d’état planétaire ». Connais ton ennemi par Philippe Huysmans (Le Vilain Petit Canard) –
            Mondialisation.ca, 18 mai 2021
            https://www.mondialisation.ca/coup-detat-planetaire-connais-ton-ennemi/5656677

            Un article que je proposerai dans la causerie de mon portail et que je publierai en pdf, en précisant toutefois : Traduire communisme par stalinisme.

            C’est un biais somme toute idéologique (et souvent inconscient), chez ceux qui ont la fâcheuse tendance de les confondre ou à les amalgamer, parce que leur esprit borné ou limité a pour seul horizon le capitalisme, éternel comme chacun sait, un déni ou la manifestation de l’ignorance du processus historique qu’ils n’ont pas dû étudier sérieusement ou sans se départir totalement d’idées préconçues. Qu’ils ne puissent pas concevoir une société où le règne de la liberté aurait remplacé celui de la nécessité, qui est à l’origine de toutes les servitudes humaines, exploitation ou oppression, est pour le moins étonnant chez des esprits soi-disant évolués, des humanistes, et explique en grande partie pourquoi nous nous retrouvons sous un régime totalitaire. Attention, l’admettre serait compromettant ou pire que prescrire de l’ivermectine !

            Personnellement je pense qu’on peut se passer de doctrine ou de théorie et parvenir aux mêmes conclusions, sans avoir à renier celles qui y étaient parvenues, parce que jusqu’à présent elles sont demeurées des utopies à défaut de se réaliser, il en va ainsi de la liberté qui n’a jamais été qu’un leurre, je crois même avoir compris qu’on était en train de le découvrir, enfin une bonne nouvelle, la science, la connaissance progresse.