553

Ivermectine : recours gracieux auprès du Ministre

RECOURS HIERARCHIQUE CONTRE UNE DECISION 

DE L’AGENCE NATIONALE DE LA SECURITE DU MEDICAMENT

AUPRES DU MINISTRE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE

Article L.5322-2 du Code de la Santé Publique

Rec A.R.

Monsieur le Ministre,

En date du 31 mars 2021, l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament a rejeté notre demande de Recommandation Temporaire d’Utilisation pour l’Ivermectine. Ce refus représente pour nous une menace grave pour la santé publique, et en application de l’article L.5322-2 du Code de la santé publique nous faisons appel à vous, en tant que ministre de tutelle de cet établissement, mais également en tant que médecin, dans le cadre d’un recours hiérarchique contre cette décision, avant de nous tourner le cas échéant vers le Conseil d’Etat. 

En effet, l’ANSM estime qu’«il ne peut être présumé d’un rapport bénéfice/risque favorable de l’Ivermectine en traitement curatif ou en prévention ». Pour des raisons qui nous échappent, cette décision est une décision purement politique ou financière, alors qu’elle ne devrait répondre qu’à des critères médicaux, à savoir le bénéfice/risque qui est contrairement à ce que dit l’ANSM, favorable.

La présente vous est donc adressée en tant que requérants à la demande RTU qui a été formulée Maître Jean-Charles Teissedre, avocat, auprès de l’ANSM et du juge des référés du Conseil d’Etat. Vous trouverez sous la présente la décision de refus de RTU attaquée (1 et pièce jointe).

En ce qui concerne la prophylaxie :

Alors qu’il existe une douzaine de publications passées sous silence comme celle d’Hector Carvallo (2) en Argentine sur 1 200 soignants au contact du Covid dans 4 hôpitaux avec 100% d’efficacité, et l’expérience de GTFoods, entreprise à risques (viandes) et en permanence touchée, avec éradication totale de l’épidémie après traitement de ses 12 000 employés (3), l’ANSM ne cite qu’une étude, de Bereha, portant sur 41 cas (4), pour dire qu’il n’y a pas d’effet en préventif.

Contrairement à ce que dit l’ANSM, les conclusions de l’étude citée sont pourtant claires : « La prophylaxie à deux doses par l’ivermectine, a été associée à une réduction de 73% de l’infection par le SRAS-CoV-2 chez les travailleurs de la santé pour le mois suivant. La chimio prophylaxie est pertinente pour endiguer la pandémie». L’ANSM ne retient que la réserve d’usage exprimée quasi systématiquement dans toutes les études : « ils ont souligné la nécessité d’obtenir confirmation par des études longitudinales ou interventionnelles ».

Or, aucune étude au monde est négative en ce qui concerne la prophylaxie, et l’ANSM prétend le contraire sans avancer une seule étude le démontrant.

En ce qui concerne le curatif :

Là encore, au lieu de se poser des questions sur des études comme celle de République Dominicaine (5), avec plus de 3 000 patients, 1 seul décès sur 2 706 patients traités précocement à domicile, 3 décès sur 300 patients traités plus tardivement et hospitalisés, l’ANSM, pour démontrer l’inefficacité de l’Ivermectine, n’avance que 6 études, dont les 3 plus petites, sur une cinquantaine possible.  Choix permettant de dire que le nombre de patients est trop petit et qu’il faut plus d’études ! 2 x 67 patients traités au total sur ces 3 études, contre 17 562 patients sur 52 études recensées. Le choix de l’ANSM pour sa démonstration est très orienté !

Le choix de la première étude, Rajter (6) aux Etats Unis, n’est pas sérieux quand on prétend étudier l’efficacité de l’Ivermectine et que l’on vante les études randomisées. 173 patients traités par Ivermectine, 107 avec un « traitement standard ». La décision de prescrire était à la discrétion des médecins, qui ont donné de l’hydroxychloroquine, de l’Azithromycine dans les 2 groupes ! Malgré tout, les auteurs signalent quand même un bénéfice significatif dans le groupe Ivermectine, et l’ANSM ne le retient pas au profit de la formule d’usage « les auteurs préconisent la mise en place d’études randomisées avant d’émettre une conclusion ».

Pour les trois petites, l’ANSM cite Podder au Bengladesh (7), 2 x 30 patients, Chachar au Pakistan (8), 2 x 25 patients, enfin le ridicule ne tue pas : Chaccour en Espagne (9), 2 fois 12 patients ! Ceci pour lui permettre de dire que c’est insuffisant et qu’il faut plus d’études, et éviter au passage de dire que cela marche : réduction de 20% de la durée des troubles pour la première et réduction de la durée de l’anosmie divisée par 2 et de la toux réduite de 30% pour la troisième. Pour la seconde, il s’agit une population très jeune et peu symptomatiques, comment le traitement peut faire mieux quand la maladie guérit toute seule ? 

Ensuite c’est Ahmed et al. Au Bengladesh (10). 72 patients hospitalisés, 3 groupes randomisés : Ivermectine, Ivermectine + Doxycycline, placebo. « Une cure de 5 jours d’ivermectine a entraîné une clairance plus précoce du virus par rapport au placebo (p = 0,005), indiquant ainsi qu’une intervention précoce avec cet agent peut limiter la réplication virale chez l’hôte. Dans le groupe ivermectine de 5 jours, il y a eu une baisse significative de la CRP et de la LDH au jour 7, qui sont des indicateurs de la gravité de la maladie. Il est à noter que la valeur Ct de l’acide nucléique viral (indicateur de la charge virale) a chuté de manière significative par rapport au groupe placebo aux jours 7 et 14. » L’ANSM ne retient pas le résultat, mais la « nécessité d’une étude plus large », formule d’usage utilisée par tous les auteurs.

Enfin cerise sur le gâteau, Lopez Medina en Colombie (11). On est étonné de trouver mise en avant par l’ANSM cette étude peu sérieuse, du niveau de Mehra dans The Lancet. Une population jeune, peu symptomatique, « consultée par sondage téléphonique ». Des patients du groupe témoin ont pu prendre de l’Ivermectine depuis plus de 5 jours (présente 3 semaines dans les tissus !), de l’Ivermectine a été donnée par erreur à la place du placébo, il y a eu changement de protocole en cours d’étude n’arrivant pas à leurs fins, etc. Et on publie, et certains reprennent ! Il y a quand même 1 mort dans le groupe placebo, pas dans le groupe Ivermectine. Des « chercheurs » de l’Inserm qui conseillent l’ANSM encensent cette étude, comme Mme Costagliola ou, le Pr Adnet qui cite une «méthodologie de haut niveau ». On croit rêver devant de telles compétences !

En ce qui concerne le risque :

L’Ivermectine est un des médicaments les plus sûrs de la pharmacopée mondiale. Reconnu comme » sans danger pouvant être utilisé à grande échelle » par l’OMS (12). A titre de comparaison, Vigibase recueillant les données de pharmacovigilance de plus de 130 pays adhérents à l’OMS, relève en 30 ans 16 décès et 4 700 effets indésirables pour l’Ivermectine, contre 3 695 décès et 161 147 effets indésirables pour le Doliprane (13).

L’ANSM évoque une inconnue concernant la posologie qui n’a pas de raison d’être : c’est la même que dans les autres pathologies concernées par une AMM dont bénéficie l’ivermectine. Lorsque la prescription est renouvelée, aucune étude ne signale un quelconque problème. Des essais avaient par ailleurs été faits à 10 fois la dose en 2002 par Merck détenteur du brevet à l’époque, sans aucun inconvénient (14). Medincell laboratoire français vient de publier une étude sur la prise prolongée du produit, sans aucun effet (15).

Méta-analyses et scientifiques indépendants (16 à 23):

L’ANSM balaie d’un revers la demi-douzaine de méta-analyses que nous avions transmis, refusant de les lire et d’en tenir compte, au prétexte qu’elles n’ont pas fait l’objet d’une validation par un comité de lecture, et comportant des études avec des insuffisances méthodologiques (celle de Kory, relue deux fois, vient d’être publiée). En ce qui concerne la relecture, quelles sont les compétences des membres de l’agence s’ils n’ont pas la capacité de lire et d’analyser ces études ? Et quand on voit les insuffisances méthodologiques des études avancées par l’ANSM, selon cette vieille expression française, n’est-ce pas l’hôpital qui se moque de la charité ?

La dernière méta-analyse en date (19), que n’avait pas l’ANSM, vient de la Mayo Clinique, 38 études, plus de 15 000 patients, réduction de 80% de la mortalité.

Pourquoi ces méta-analyses sont ainsi écartées ? Parce qu’elles arrivent toutes aux mêmes conclusions qui ne sont pas celles voulues par l’ANSM ? Ce qu’elles disent est simple : l’utilisation de l’Ivermectine divise par 4 à 5 la mortalité de la Covid, et dans 80% des cas les troubles disparaissent deux fois plus vite. Vous trouverez ci-joint la plupart de ces méta analyses. Si on peut discuter du niveau d’efficacité selon la manière dont on interprète ces différentes études, la présomption d’efficacité elle est indiscutable, et il est trop facile de faire semblant d’ignorer ces résultats en se cachant derrière une méthodologie.

L’ANSM cite ensuite la position de l’Agence Européenne du Médicament qui est politique, n’ayant pas statué : elle reconnaît dans un communiqué ne pas avoir été saisie du dossier et ne cite qu’une étude, in vitro, alors qu’ici il est question des études et de l’utilisation chez l’homme. 

Citons au passage le premier paragraphe de la conclusion du rapport de Andrew Hill pour l’OMS : « Cette méta-analyse de 18 ECR portant sur 2282 patients a montré une amélioration de 75% de la survie, un délai de récupération clinique plus rapide et des signes d’un effet dose-dépendant de la clairance virale chez les patients recevant l’ivermectine par rapport au traitement témoin. » Réponse de l’ANSM : aucun effet.

Nous avions également proposé à l’ANSM de contacter les spécialistes qui en France connaissaient le mieux l’Ivermectine pour avoir travaillé le sujet, comme le laboratoire Medincell qui prépare un dossier avec des études pour une AMM concernant une forme à action prolongée, avec une grosse publication sur la sécurité du médicament faite par Jacques Descotes, professeur émérite à l’Université Claude Bernard à Lyon. Egalement Jean-Pierre Changeux de l’Académie des Sciences, professeur honoraire au Collège de France et à l’institut Pasteur, et Pierre-Jean Guillausseau de l’Université de Paris Sorbonne, auteur d’un gros travail d’analyse des études étrangères. Aucun n’a été consulté, pas plus qu’il n’est fait état des constatations très positives faites dans deux Ehpads en France en début d’épidémie et portées à la connaissance des autorités. Aucun médecin prescripteur n’a été contacté pour évoquer son expérience, alors que ce sont ces remontées de terrain qui ont permis au Baclofène d’avoir une RTU dans l’addiction alcoolique, sans aucune étude clinique, montrant qu’il existe d’autres moyens que les études étrangères pour évaluer l’efficacité d’un médicament.

La non-transparence :

La révision de cette décision est d’autant plus nécessaire que la Loi n’a pas été respectée. La volonté d’indépendance et de transparence de ces décisions, ayant conduit à la création de l’AFSSAPS suite à l’affaire du sang contaminé, devenue ANSM suite à l’affaire du Médiator, a été ignorée. Pour accéder à cette transparence, le Docteur Maraninchi, premier directeur de l’ANSM, avait décidé que les commissions décisionnelles seraient enregistrées et disponibles au public, ce qui avait été transposé dans les textes : Article L1451-1-1 du code de la Santé publique créé par la Loi n°2011-2012 du 29 décembre 2011 – art 1 (24). Cet article concerne la transparence et les liens d’intérêts, et précise :« A cette fin sont prévus : 1° L’enregistrement des débats et la conservation de ces enregistrements ». Nous avons donc demandé à l’ANSM de nous fournir ces documents afin de savoir ce qui a été défendu et par qui. Vous trouverez ci-joint leur réponse : de tels documents n’existent pas ! Le contenu de cette réponse semble montrer que pour accepter ou refuser une RTU (et probablement une ATU), il n’y a pas de discussion, pas de réunion officielle, et on est en droit de se demander si des médecins ont participé à cette décision. 

Le non-respect de cette procédure de transparence et décisionnelle est susceptible d’être sanctionnée par le Conseil d’Etat.

Conclusions :

Pour accorder une RTU, la loi n’évoque que deux conditions : une présomption d’efficacité et un minimum d’effet indésirables afin d’établir un rapport bénéfice/risque favorable. Ces deux conditions sont totalement remplies, et quand on voit dans quelles conditions ces critères ont été ignorés pour valider certaines thérapeutiques ces derniers mois, on peut s’étonner des motifs conduisant à ce qui est au-delà d’un « deux poids deux mesures ».

Monsieur le Ministre, nous faisons appel au médecin que vous êtes et capable de juger de ces études par vous-même. Sur le plan médical, au vu de toutes ces études, en votre âme et conscience, pensez-vous honnêtement et sincèrement qu’il n’y a aucune présomption d’efficacité comme le prétend l’ANSM ?  Nous souhaitons une réponse claire à cette question.

Entre le Doliprane, préconisé, et l’Ivermectine, qui ne l’est pas, bien que 100 fois moins toxique et avec présomption d’efficacité que n’a pas le Doliprane, pourquoi ne pas laisser les médecins choisir librement, sans contraintes. C’est ce que viennent de faire, entre autres, des ministères de la santé de l’Inde (25) et du Brésil (26), l’introduisant dans les protocoles de traitement précoce. Tout retard apporté à une extension des indications se chiffre par un nombre conséquent de décès pouvant engager la responsabilité des responsables de ce retard. Pourquoi refuser de traiter pour éviter une aggravation et une hospitalisation ?

Vous trouverez ci-joint la liste arrêtée à 1 500 médecins signataires, qui vous demandent de revoir cette position, en vous basant uniquement sur des considérations médicales et non politiques ou financières. Cet échantillon est représentatif, issu de 100 départements, majorité de généralistes, et des retraités actifs ou non, voulant s’exprimer après 40 ans d’expérience. Ils réclament également plus largement que la liberté de prescription concernant les traitements précoces, l’Ivermectine n’étant pas le seul pouvant venir compléter les vaccins, soit clarifiée et élargie. Les macrolides sont également très efficaces pour diminuer les risques. La vie de milliers de nos citoyens dépend de ces médecins. Vous trouverez également ci-joint une sélection de leurs commentaires déposés avec leur signature.

Nous vous demandons donc, avec l’ensemble des signataires et Me Jean-Charles Teissedre, d’annuler la décision de l’ANSM du 31 mars 2021 et de demander à l’ANSM d’élaborer en urgence une RTU en faveur de la molécule ivermectine contre la maladie Covid-19″.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre et cher confrère, l’expression de nos salutations confraternelles et respectueuses.

Requérants de la demande de RTU : Drs Gérard Maudrux (30), Eric Menat (31), Jean François Lesgards (13), Gérard Guillaume (75), Michel Angles (12), Christian Lagasse (82), Vincent Reliquet (59), Claude Chiche (75), Pierre Maugeais (30), Bernard Taillefer (75), Marie Christine Detourbe (21), Marc Arer (42), Vincent Manns (46), Beatrice Rambeaud (74), Christian Latriche (61), Elisabeth Wissler-Koening (57), Gérard Simler (67) Claire Delval (77), Joke Panneels (71), le Syndicat des médecins d’Aix (13), l’AMSIB (80), l’Association BonSens.org (67) et 1500 médecins signataires.

Pour les requérants, le 7 mai 2021

Dr Gérard MAUDRUX

Courriers :

Me Jean Charles TEISSEDRE

Bibliographie :

1)Refus RTU ANSM

https://ansm.sante.fr/actualites/lansm-publie-sa-decision-sur-la-demande-de-rtu-pour-livermectine-dans-la-prise-en-charge-de-la-maladie-covid-19

2)Hector Carvallo et al. RESULTADOS POSITIVOS DEL PROTOCOLO IVER.CAR 

ENLA PROFILAXIS DE LOS AGENTES DE SALUD

http://www.pharmabaires.com/1739-resultados-positivos-del-protocolo-iver-car-en-la-profilaxis-de-los-agentes-de-salud.html

3)COVID-19 Prevention in the Workplace : a Real World Experience out of Brazil


  • 4)Priyamadhaba Behera et al.  Role of ivermectin in the prevention of SARS-CoV-2 infection among healthcareworkers in India: A matched case-control study

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0247163

5)José Morgenstern et al. The use of compassionate Ivermectin in the management of symptomatic outpatients and hospitalized patients with clinical diagnosis of COVID-19 at the Medical Center Bournigal and the Medical Center Punta Cana, Rescue Group, Dominican Republic, from may 1 to august 10, 2020

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.10.29.20222505v1.full

6)Juliana Cepelowicz Rajter et al. Use of Ivermectin Is Associated With Lower Mortality in Hospitalized Patients With Coronavirus Disease 2019

https://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(20)34898-4/pdf

7)Chinmay Saha Podder et al. Outcome of ivermectin treated mild to moderate COVID-19 cases: a single-centre, open-label, randomised controlled study

http://imcjms.com/registration/journal_abstract/353

8)Khan Chachar et al. Effectiveness of Ivermectin in SARS-CoV-2/COVID-19 Patients

https://www.ijsciences.com/pub/article/2378

9)Carlos Chaccour et al. The effect of early treatment with ivermectin on viral load, symptoms and humoral response in patients with non-severe COVID-19: A pilot, double-blind, placebo-controlled, randomized clinical trial

https://www.thelancet.com/journals/eclinm/article/PIIS2589-5370(20)30464-8/fulltext

10)Sabenaa Ahmed et al. A five-day course of ivermectin for the treatment of COVID-19 may reduce the duration of illness

https://www.ijidonline.com/article/S1201-9712(20)32506-6/fulltext

11)Edouardo-Lopez Médina et al. Effect of Ivermectin on Time to Resolution of Symptoms Among Adults With Mild COVID-19A Randomized Clinical Trial

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2777389

12)OMS. Ivermectine en Afrique

https://www.who.int/apoc/cdti/ivermectin/fr/

13)Database OMS

http://www.vigiaccess.org

14)Cynthia Guzzo et al. Safety, tolerability, and pharmacokinetics of escalating high doses of ivermectin in healthy adult subjects

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12362927/

15)Médincell. Montpellier. Clinical trial conducted by MedinCell confirms the safety of continuous administration of ivermectin

https://www.medincell.com/wp-content/uploads/2021/04/CP-IVM-Phase1-avril2021_EN_vf-ok.pdf

16)Pierre Kory (USA) : Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19 

https://journals.lww.com/americantherapeutics/fulltext/2021/00000/review_of_the_emerging_evidence_demonstrating_the.4.aspx

17)Tess Lawrie (GB ) : Ivermectin reduces the risk of death from COVID-19 – a rapid review and meta-analysis in support of the recommendation of the Front Line COVID-19 Critical Care Alliance. 

https://b3d2650e-e929-4448-a527-4eeb59304c7f.filesusr.com/ugd/593c4f_8cb655bd21b1448ba6cf1f4c59f0d73d.pdf

18)Andrew Hill et al (GB) : Meta-analysis of randomized trials of ivermectin to treat Sars-Cov-2 infection

https://www.researchsquare.com/article/rs-148845/v1

19)Vikas Bansal, et al (Mayo Clinic et Université Inde) : A Meta-analysis of Mortality, Need for ICU admission, Use of Mechanical Ventilation and Adverse Effects with Ivermectin Use in COVID-19 Patients

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.04.30.21256415v1

20)Pierre Jean Guillausseau (France)

21)Andrew Bryant et al (GB) : Ivermectin for Prevention and Treatment of Covid-19 Infection : a Systematic Review and Meta-analysis.

https://www.researchsquare.com/article/rs-317485/v1

22)Pasquale Nardelli et al (Italie) : Crying wolf in time of Corona : the strange case of ivermectin and hydroxychloroquine. Is the fear of failure withholding potential life-saving treatment from clinical use?

https://oss.signavitae.com/mre-signavitae/article/20210312-306/pdf/SV2021022602.pdf

23)Morimamasa Yagisawa et al (Japon) : Global trends in clinical studies of ivermectin 

http://jja-contents.wdc-jp.com/pdf/JJA74/74-1-open/74-1_44-95.pdfArticle L1451-1-1 du code de la Santé publique https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000025071406/

24)Article L1451-1-1 du code de la Santé publique https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000025071406/

25)Protocole Ministère de la Santé, Inde.

https://www.icmr.gov.in/pdf/covid/techdoc/COVID19_Management_Algorithm_22042021_v1.pdf

26)Déclaration du Ministre de la Santé Marcelo Queiroga, Brésil.

https://diariodonordeste.verdesmares.com.br/ultima-hora/pais/ministro-da-saude-cogita-cloroquina-e-ivermectina-em-protocolo-de-remedios-contra-covid-19-1.3076873?fbclid=IwAR3dufyMWNf-OWy4LNtZWGIFALzEE3dRfj0xfhDLJXr-Y719NfLG5Zazjxk

Partager cet article

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

553 commentaires

  1. Vos analyses sont claires et succinctes. La vaccination a un agenda occulte. Ces gens veulent la tyrannie. Une tyrannie globale et on se sert d un virus pour terroriser et inculquer une peur totalement irrationnelle. Nous avons affaire non seulement a des hommes d’affaires vereux ici mais a FASCISTES. Leur vision du grand RESET c’est te camp de concentration biometrique et l’etat politcier comme il y a en Chine. Wuhan est en Chine et ce n’est pas une concidence que le pseudo accident eu lieu en Chine.

  2. Bonjour, je suis âgé de 77 ans sans comorbidités et sportif je n’ai pas l’intention de me faire vacciner et en cas de contamination au sarscov2 je suis prêt à utiliser de l’ivermectine et de l’Azytromicine. Pour l’antibiotique j’en ai une boite en réserve mais concernant l’ivermectine la seule solution que j’ai trouvé pour me l’a procurer et de l’acheter sur un site chinois aliexpress mais quid de la qualité? vendu comme un produit d’usage vétérinaire. sinon comment se le procurer!

  3. Belle petite expérience personnelle.
    Je m’étais mis sous Ivermectine protocole préventif J1 J7 J30 a 18 mg et ce depuis le 29 Octobre 2020.
    J’ai stoppé ma prophylaxie le 28 02 2021 car je voyais peu de patients qui avaient des symptômes évocateurs.et pratiquement aucun tests positifs

    je ne me suis pas fait vacciner, j’ai le COVID guéri en 24 heures de traitement par Ivermectine + Zinc + Azithromycine.( c’est vraiment scandaleux que nos autorités dénigrent ce traitement, alors qu’il y a des preuves mondiales) https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/05/12/ivermectine-recours-gracieux-aupres-du-ministre/

    Autotesté positif Dimanche matin suite contact patient mercredi 12 05 gestes barrières, port de masque et gants pour l’examen , dans la nuit de Dimanche à lundi T° 39 céphalées importantes, courbatures importantes toux Test PCR positif , Ce matin T° 36°3 plus de céphalées plus de mal de tète, plus de fatigue (j’ai tondu ma Grande Pelouse). Saturation au plus bas lundi matin 89%
    Ce matin 98%
    Je suis à l’isolement jusqu’au 26 si mes symptômes ne sont plus présents d’ici là..
    Je ne suis pas contre la diffusion de ce témoignage par le Dr Maudrux à l’intention de Mme Costagliola.
    Qui répondra circulez il n’y a rien à voir tellement ces gens sont de mauvaise foi.
    J’aimerais aussi qu’en tant que grande épidémiologiste et statisticienne elle nous dise combien de morts aura fait la Evidence Based NON Médecine prônée par les autorités de santé OMS NHS, EMA (la plus corrompue) l’ANSM.
    Combien de morts auront évité les utilisateurs des produits bon marché repositionnés.
    Hydroxy chloroquine, Ivermectine etc…Non EVIDENCE BASED MEDECINE déniées par les autorités de santé OMS NHS, EMA (la plus corrompue) l’ANSM.
    Merci encore au Dr Maudrux et à tous les contributeurs.

  4. J’ai entendu dire que l’Afrique du Sud arrêtait l’Ivermectine (“l’interdisait ?”) pour lancer une grande campagne vaccinale alors que la courbe des cas et décès frôle le ras des vers de terre. Quelqu’un a-t-il des infos ?

  5. https://thebulletin.org/2021/05/the-origin-of-covid-did-people-or-nature-open-pandoras-box-at-wuhan/
    “………..
    On December 9, 2019, before the outbreak of the pandemic became generally known, Daszak gave an interview in which he talked in glowing terms of how researchers at the Wuhan Institute of Virology had been reprogramming the spike protein and generating chimeric coronaviruses capable of infecting humanized mice.

    “And we have now found, you know, after 6 or 7 years of doing this, over 100 new SARS-related coronaviruses, very close to SARS,” Daszak says around minute 28 of the interview. “Some of them get into human cells in the lab, some of them can cause SARS disease in humanized mice models and are untreatable with therapeutic monoclonals and you can’t vaccinate against them with a vaccine. So, these are a clear and present danger….

    …………”

    • Nous savons que ce blog est une mine d’or, en voici une nouvelle preuve irréfutable.
      Cet article de Nicholas Wade fait le point de la question avec la rigueur et toute la précision souhaitable.
      Il est lisible par un non-spécialiste moyennant une étude soigneuse et attentive, un esprit libre de préjugés et un estomac robuste.
      Les conclusions, sur la probabilité de l’origine artificielle, rejoignent celles formulées (par exemple) en termes simples par le Dr Bhakdi récemment interviewé par X.Azalbert, après exposé détaillé de tous les éléments qui permettent ces conclusions douloureuses.
      Il est d’ailleurs significatif que ce papier soit publié par une revue scientifique d’un autre domaine que celui de la virologie.
      Merci à vous @barbepat pour ce lien dont il sera reparlé.

  6. un nouveau défi pour les médecins honnêtes :
    1/ si mon université ou mon hopital m’oblige à me faire vacciner, quelle prophylaxie dois je prendre afin de réduire les risques d’effets adverses.
    2/ que faut il conseiller à des patients qui se font vacciner et risque donc d’en subir les conséquences aléatoires.

    • Nux vomica 5ch
      Sulfur5ch
      5granules de tube matin midi et soir 2jours avant,le jour et 2 jours après la vaccination +
      Chèvrefeuille TM 40 gouttes matin et soir
      Préconise par Nadia Volf

      • Je ne vois pourquoi vous seriez obligé de vous vacciner à cause de votre université ou hôpital à partir du moment où le vaccin n’est pas obligatoire.
        Des fortes pressions je n’en doute pas, mais pas d’obligation. Doit y avoir une action possible en justice si on vous harcèle pour cela.
        Entre mettre possiblement sa vie, du moins son état de santé, en danger et garder son boulot personnellement je choisis ma vie.

        • NON
          C’est l’unique réponse à apporter. Courte et claire sans aucune explication. Pour moi tant que le vaccin n’est pas obligatoire c’est NON. Après s’il devient obligatoire j’attendrai ma lettre de licenciement. Mais nous sommes encore loin de ce cas de figure !

      • je doute que sur ce formulaire il y ait des conseils de prophylaxie ou de soins !

        • Il y a aussi ceux qui se gardent de le fournir si on ne leur demande pas!

          • PS:ceux là ne sont pas des employeurs recommandables!

    • Si vous en êtes encore là; il semblerait qu’il faille vous interroger sur votre capacité à être ou rester médecin!
      Comment pourriez-vous conseiller en toute conscience et connaissance de causeun patient, alors même que vous doutez personnellement et ne connaissez pas une partie de la législation propre à votre profession.
      Je ne suis, ni médecin, ni professionnel de Santé, mais Ancien Militaire!
      Un peu de courage que Diable!
      Résistez à l’intimidation. Si en 1789, ou en 1940 certains n’avaient pas fait sauter les bouchons de l’ignominie, on serait quoi, nous?

      • Si c’est à moi que ce commentaire s’adresse(j’ai du mal avec la disposition),je peux vous rassurer:ma conviction sur les dangers du vaccin est sans équivoque:je suis contre!.
        Vous donnez des leçons,mais j’ai eu personnellement affaire à des personnes dans ce cas(opposés au vaccin,mais victimes de pression).Un peu simple de proposer de dire simplement”NON”Il faut déjà voir si on peut “discuter” ou non.Dans le 2° cas,je vous rejoins.

        • Oui, par exemple un militaire qui ne part pas en opex sinon, un sous-marinier… Et si l’on certifie qu’il a une contre-indication ? (Hmmm vous n’avez jamais jamais fait d’allergie monsieur ? Cherchez bien….) Un risque de thrombose dans la famIlle…. Un certificat de rémission s’il l’a eue….

      • l’ivermectine est déconseillé par l’OMS qui est une organisation corrompue par les intérêts pharmaceutiques.

    • Ce qui est d’autant plus regrettable que, pour ne parler que de la Suisse Romande, l’un des pilotes là-bas est le Pr Didier Pittet co-inventeur du gel hydroalcoolique, un professionnel d’une rare intégrité mais de façon stupéfiante totalement bloqué sur les traitements précoces.

    • Oui, par exemple un militaire qui ne part pas en opex sinon, un sous-marinier… Et si l’on certifie qu’il a une contre-indication ? (Hmmm vous n’avez jamais jamais fait d’allergie monsieur ? Cherchez bien….) Un risque de thrombose dans la famIlle…. Un certificat de rémission s’il l’a eue….

      • Commentaire au mauvais endroit. Me suis encore débrouillée comme un manche….

  7. Bonjour!, avis demandé à notre Cher BlogMaster G.M. concernant le vaccin proposé par Sanofi et GSK:a priori il contient bien la protéine Spike mais pas d’ARN messager ni d’adénovirus , avec un adjuvant (c’est annoncé aujourd’hui)…; Merci d’avance

    • Pas d’injection d’ARN ou d’ADN pour faire fabriquer la spike par le corps. Les vaccins classiques injectent l’intrus vivant atténué ou mort. Ici on n’injecte qu’une partie de l’intrus qui pourrait donner une réponse immunitaire aussi bonne que d’en injecter la totalité. Ici la “protéine recombinante” choisie est la spike. Les essais phase 2 ont montré que la réponse immunitaire obtenue avec ce fragment de virus est aussi forte qu’avec le virus entier actif. Maintenant la phase 3 doit déterminer sur un plus grand nombre de sujets, si cette protéine (ou les adjuvants nécessaires) est toxique ou non. On a beaucoup moins de craintes pour les effets secondaires long terme que ceux inconnus des vaccins ARN et ADN. Pour moi les craintes seraient dans l’inefficacité due aux variants de la spike, si trop importants.

      • Spike mute et est contenu dans tout les serums de tout les labos,les effets sont : la reinfection covids mutant de plus en plus costauds et des avc et thromboses,zona , en nombre inquietants,vous savez que tout les effets seconadaires graves et morts, sont sous declaré,et que les effets secondaires graves non allergiques vont arriver des 3 mois jusqu’a 45 mois aprés injection,leucemlies,etc ,et les nouveaux serums qui arrivent sur le marché contiennent uniquement Spike,je le tiens de Velot, donc comment tuer les gens plus rapidement, le silence de mort des politiques et medias est epouvantable, le pr Raoult tente d’alerter sur la catastrophe constaté dans son hopital ,des cas vaccinés une ou deux fois et qui tombent malade de covids mutants a cause de Spike,et sont tres contagieux,et il dit ,dans son entretien qu’il est impossible d’alerter les autorités,qui font le mort,c’est atroce ce qui se passe sous nos yeux,les “vaccinés” vont devenir mutants et dangereux pour les gens sains et non vaccinés et vont mourir en nombre a partir du mois de Juillet et sur des années,il faut arretre la vaccination de masse immediatement

      • Un grand MERCI pour votre réponse Dr Maudrux,on peut espérer que ce vaccin soit très immunogène , de façon rapide et massive ,pour ne pas laisser le temps au virus de muter comme semble t’il cela se produit avec les vaccins disponibles ?…

      • J’ai (encore 🙂 ) une question complémentaire à votre réponse, désolé; Pour des virus ou partie de virus désactivé, j’arrive à concevoir qu’il ne faille pas obligatoirement refaire toute une phase3 d’essai. Mais qu’en est il pour les ”vaccins” ARNm ?
        Si ils modifient l’ARNm, sont ils obligés de refaire une phase3 complète ?

      • On aimerait bien croire que le “bon vaccin” va enfin nous arriver ! Mais il semble que la protéine S soit toxique en elle-même, sans avoir besoin du coronavirus qui la porte :
        https://www.salk.edu/news-release/the-novel-coronavirus-spike-protein-plays-additional-key-role-in-illness/
        La protéine de pointe du nouveau coronavirus joue un rôle clé supplémentaire dans la maladie (francesoir.fr)
        SARS-CoV2 : alertes sur les potentialités toxiques de la protéine Spike (francesoir.fr)
        Donc qu’elle soit fabriquée par de l’ARNm vaccinal ou injectée directement avec le vaccin Sanofi, ce serait peu ou prou la même toxicité et les mêmes effets indésirables ??
        Et puis S varie sans cesse, alors vaccin à protéine S d’origine, efficace ?

        • L’acteur indien Vivek à personnellement attesté auprès du monde (de l’Inde au moins) qu’un vaccin classique à l’alu (Covaxin) est très efficace. Bon le problème c’est que le patient est “neutralisé” en même temps que le virus…

        • D’où l’intérêt d’avoir sans doute un traitement à portée de main. Il suffit de regarder du côté de la grippe pour se rendre compte des difficultés d’adaptation d’un vaccin face à ce type de virus. Et ça, Sanofi le sait puisqu’il est leader du vaccin contre la grippe (c’est là qu’on reparle d’expérience et de durée d’expérimentation, Sanofi a de l’avance sur ces points). Une manière donc de reprendre la main. Et de mettre du plomb dans l’aile du système Start-Up cher à notre Président!
          Pour rappel, si on regarde bien où il faut et comme il faut, en partant de chiffres non manipulés entrés dans un tableur, sans artifices; la Covid-19 n’est pas très mortelle en elle-même (ce qui me fait penser à une origine “naturelle” ou au pire une erreur de “manipulation”, en tous cas pas à quelque chose de “voulu” ou “recherché”); succombent en général (sauf cas particuliers à étudier), des personnes âgées à très âgées déjà très mal en point. Raoult disait l’an dernier que ces personnes avaient 3 mois d’espérance de vie en moyenne. On est de toutes façons bien loin de l’hécatombe de fin d’année des 500 000 morts annoncée par notre Président himself (devrais-je le surnommer Mme Soleil, ou bien est-on en présence de l’idiot du village qui répète bêtement ce qu’il a entendu dans sa cour de récréation? J’assume!).
          Si on ajoute que tous les cardiaques ou hypertendu ont un traitement autour de ECA2 avec semble-t-il une “protection” contre l’accrochage de la Protéine Spike avec en particulier des anti-coagulants ou antiagrégants plaquettaires, que depuis fin décembre on est soit disant dans une 3è vague qui dure depuis 6 mois alors qu’elle est éteinte dans beaucoup d’endroits où la vaccination compte pour quantité négligeable (y aurait-il une relation de cause à effet, et certains vaccinés ne seraient-ils pas en fait les vecteurs de nombreuses contaminations); on se dit que le vaccin (enfin ceux basés sur ces fameuses “nouvelles technologies”) serait un remède peut-être pire que le mal. Un avenir proche nous le dira sans doute. Puisque ce genre de virus ne survit pas tout seul en été, on l’a vu en 2020!
          Est-ce pour cela aussi que Sanofi relance des études sur certaines anciennes molécules. Auraient-ils retenu la leçon? Ce qui aurait tendance à me faire penser que ce sont ces Médecins du quotidien combattants qui ont raisons et que Big Pharma avec la complicité des Politiques et de beaucoup de Journaleux à la solde des 2, se plante.
          Si j’avais des actions Pfizer et Moderna je crois que je ferais comme leurs PDG respectifs, je les revendrais avant qu’elles plongent. D’autant que Pfizer n’en n’est pas à son coup d’essai.

    • Excellent merci !!! Pour l’instant La Croix journal chrétien par excellence traite les médecins qui soignent de complotistes . Bel exemple d’intégrité et de charité chrétienne . A priori les mensonges ne les étouffent pas !!!

  8. Gérard Delépine, Chirurgien orthopédique, oncologue et statisticien, marié au Dr Nicole Delépine, a consacré sa carrière à développer des techniques de chirurgie conservatrice pour sauver les membres des enfants et adultes. Ensemble avec sa femme, ils se battent depuis plus de 40 ans pour améliorer la prise en charge des malades atteints de cancer et informer la population sur l’état actuel de la science en se basant sur les faits avérés, les registres nationaux des cancers et publications internationales.
    https://www.observatoire-reel.com/Gerar … _a313.html
    « Alerte sur les vaccins et le pass vaccinal (conférence) » – 06 mai 2021
    https://www.youtube.com/watch?v=m5prIU8xZNE

  9. Cher Dr Maudrux. En ce qui concerne votre note 13, j’ai vérifié les données de pharmacovigilance sur http://www.vigiaccess.org/. Pour les effets indésirables, les chiffres sont supérieurs à ceux que vous donnez (ivermectine : 5380 ; paracétamol :163752), c’est-à-dire ordre de 1 à 30. Je ne trouve pas le nombre de décès. Est-ce que vous pourriez préciser où se trouve cette donnée ? J’en ai besoin pour améliorer l’article en lien sur mon nom. Merci d’avance.

    • La base est quotidiennement mise à jour, si mes chiffres ont 10 ou 15 jours, les votres sont supérieurs. Vous trouvez les décès dans la rubrique “General disorders and administration site conditions”.
      C’est surprenant de voir les déclarations qui augmentent récemment (pas illogique non plus si plus de prescriptions), ainsi je constate que les décès, de 16 depuis 1 an, sont passés à 20 ces 10 derniers jours. De plus sur ces 16, je signalais souvent qu’il fallait enlever les 15 de la publication bidon de 1997 (morts dans la même Ehpad de deux insecticides mortels en badigeons et non d’Ivermectin ! )

      • Merci docteur pour votre réponse rapide. Je n’ai pas pu trouver malgré votre précision la base sur la mortalité, mais peut-être est-ce à accès restreint ? Le rapport est de 1 à 30 pour les effets, mais de 1 à 230 pour les décès, peut-être parce que le paracétamol est couramment utilisé pour des tentatives de suicide, étant bien plus connu, et que les effets indésirables étant désormais bien répertoriés, on les signale moins ? (en incluant les 15 décès suspects que vous mentionnez). Voici mon point de vue côté patient :
        http://www.altersexualite.com/spip.php?article1044

        • Quand vous êtes sur le médicament, ouvrez le premier onglet avec la liste des effets secondaires, dans cette liste vous avez au milieu perdu le général disorder, et ensuite toujours perdu au milieu, death. La différence d’effets dépend aussi du nombre de prescriptions, ce que nous n’avons pas (à part les 4 Mes en 30 ans pour Iver). Ceci dit on peut se suicider avec 10 cprs de Doliprane (avec souffrances car bousille le foie), par contre avec 10 cprs d’Ivermectin, rien ne se passe.

          • Merci ! Effectivement, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! D’un autre côté cela relativise la notion de “mort”, un effet indésirable parmi d’autres, et non un événement qui pour cette maladie-là seule doit entraîner le suicide économique des pays riches. Merci pour votre combat pour nous soigner en dépit de la corruption systémique et des intimidations des “autorités” de santé.

      • La page d’accueil de Vigiaccess précise que les effets secondaires signalés ne doivent pas être pour autant considérés comme ayant le médicament pour cause certaine : il est logique que des médicaments soient cités en pharmacovigilance lorsqu’un problème survient alors que le patient en avait consommé peu de temps avant.
        De même qu’on ne peut pas attribuer aux vaccins tous les effets secondaires rapportés sur des personnes vaccinées, il est probable que, dans la mesure où l’ivermectine est actuellement très consommée dans le monde, des personnes décédées de façon inexpliquée en avaient pris peu de temps auparavant. Et que l’ivermectine soit donc citée, u même titre que les éventuels autres médicaments pris par ces personnes.
        Vigiaccess (la partie publique de Vigibase) ne permet malheureusement pas d’avoir accès aux détails (quelques autres médicaments associés, temps entre prise de molécule et effets indésirables observés, durée des traitements…)

        • C’est vrai qu’un décès de Covid sous Ivermectine (qui ne diminue les décès “que” de 80%, restent 20%), peut être déclaré avec l’Ivermectine.

  10. Les recommandations de traitement COVID des NIH et de l’OMS doivent-elles être corrigées? Par Steve Kirsch :

    https://trialsitenews.com/do-the-nih-and-who-covid-treatment-recommendations-need-to-be-fixed/

    Cet article évoque 3 médicaments sur lesquels l’OMS s’est trompée en refusant de les recommander pour traiter le Covid-19 : l’hydroxychloroquine, l’ivermectine et la fluvoxamine (cette dernière serait la plus efficace des 3 selon Steve Kirsch).

    Au sujet de la Fluvoxamine, Article du 3 Mai dernier :

    https://secure.medicalletter.org/w1623d

    Cet article précise qu’on attend pour la Fluvoxamine la publication des résultats d’un essai clinique de grande ampleur qui se terminerait en septembre. Cependant les essais et les constations déjà faites au sujet de ce médicament indiquent qu’il devrait, lui aussi, faire l’objet d’une recommandation d’urgence si on avait, par exemple, le souci de réduire le nombre de gens qui ont besoin d’être hospitalisés pour cause de Covid-19. Par exemple une étude de cohorte prospective a été menée lors d’une épidémie massive de COVID-19 chez 113 employés qui partageaient un espace de vie sur une piste de courses de chevaux en Californie en novembre et décembre 2020. Les personnes atteintes d’une maladie documentée se sont vu proposer de la fluvoxamine (dose de charge de 50 à 100 mg, Puis 50 mg deux fois par jour pendant 14 jours). À 14 jours, des symptômes résiduels n’étaient présents chez aucun des 65 patients qui ont accepté le traitement avec ce médicament, mais étaient présents chez 29 des 48 patients qui ont refusé le traitement; Parmi ceux qui ont refusé le traitement par fluvoxamine, 6 ont été hospitalisés, 2 ont été intubés et un est décédé.

    Je note que dans le cas d’une absence de traitement du Covid on a ici 6 sur 48 patients (12,5%) qui doivent être hospitalisés contre 0 sur sur 65 dans le cas d’un traitement avec la fluvoxamine.

  11. Par le docteur Jacques CORALLO               NICE le 16/05/2021 
    Une lettre au Lancet très importante (p.j.) et lien : https://www.thelancet.com/journals/lanpub/article/PIIS2468-2667(21)00036-0/fulltext
    “Immune evasion means we need a new covid 19 social contract” par Altani-Duault, Lina, Chauvin, Delfraissy, Malvy. Vous notez les noms et en particulier Delfraissy l’apocalyptique et qui le reste et Lina celui qui disait que Covid mutait peu. Peu importe, pour l’instant ils ne sont pas encore rangés dans la catégorie des complotistes. Leur conclusion est dans le titre mais le plus important est dans le texte. Extraits (j’ai utilisé la mauvaise traduction automatique) :
    “L’émergence et la propagation des variants de SRAS COVID sont corrélées avec l’absence d’une protection immunitaire robuste après la première exposition à des virus antérieurs (de type sauvage) ou même à un vaccin.” 
    “En outre la dynamique de l’immunité collective naturelle ou vaccinale…aurait pu avoir une pression substantielle sur l’écosystème viral facilitant l’émergence d’une variante avec une transmissibilité accrue ».
    Ils viennent de dire que la protection vaccin n’est pas “robuste” donc loin des 95% joués à la trompette donc plus proche des 50% voire 30% tels que notés en Grande-Bretagne chez les personnes âgées. Ils ont aussi suggéré que le vaccin pourrait contribuer à l’émergence de variants. Cela serait considéré comme complotiste si d’autres l’avaient dit.(d’autres l’ont dit mais ils sont des complotistes). Poursuivons.
    “Les vaccins actuels sont susceptibles d’offrir certains avantages aux individus. Au niveau de la population, cependant, ils pourraient induire la sélection virale et l’évasion rendant la perspective d’atteindre l’immunité de base de plus en plus éloignée.” ” At the population level, however, they could induce viral selection and escape.” A ce niveau de la réflexion, les auteurs s’arrêtent et en viennent aux mesures sociales. Les propositions sont celles de mesures ciblées sur les personnes dites à risque. Néanmoins il est jubilatoire de retranscrire :  
    “Il est donc temps d’abandonner les approches fondées sur la peur, fondées sur un arrêt de l’enfermement généralisé apparemment aléatoire…”. Le reste doit absolument être lu. Ce sont eux à qui nous devons un an de panique et les dix ans de pauvreté qui vont suivre. Ils viennent de dire que le confinement tel que nous l’avons vécu depuis 14 mois et tel qu’ils le défendent bec et ongles devant les télés est une ânerie ! Certes ils ne parlent pas du passé mais du futur…
    Mais revenons au vaccin. “certains avantages aux individus”. Vous avez noté qu’ils viennent de remettre en question toute la stratégie vaccinale !!!  Arrêtez de lire un instant, ce que vous venez de lire est énorme ! Toute la stratégie planétaire vient de voler en éclats ! « ils pourraient (les vaccins) induire la sélection virale et l’évasion ». Donc l’immunité collective atteinte par la vaccination de 90% de la population y compris les enfants, ça ne marche pas ! Ça induit des variants ! Mais ils insistent cependant : « Afin d’assurer au mieux le succès de la vaccination de masse , quel que soit son impact espéré sur la transmission… » . On vaccine sans impact espéré ?
    Maintenant, mon opinion. Peut-être peut-on continuer à vacciner les personnes dites à risque, adapter les vaccins aux variants et suivre de près les effets indésirables. Mais les autres ? Rappelons les données gouvernementales : Personnes décédées à l’hôpital entre mars 2020 et avril 2021 : 4 dans la tranche 0 à 9 ans. 9 dans la tranche 10 à 19 ans. 73 dans la tranche 20 à 29 ans, 227 dans la tranche 20 à 39 ans. 726 dans la tranche 40 à 49 ans. 2631 dans la tranche 50 à 59 ans. Ne serait-il pas mieux indiqué de ne vacciner que les personnes fragiles et aussi de considérer enfin les possibilités thérapeutiques existantes d’ores et déjà, ivermectine et budésonide par exemple. Je rappelle que les thérapeutiques citées sont dénuées de tout effet indésirable à court et à long terme et que les vaccins sont plutôt à considérer comme des thérapeutiques géniques à visée préventive, que les effets indésirables et mortels à court terme sont bien réels, à long terme inconnus. Ai-je dit quelque chose d’incohérent ? Et en plus si toutes ces thérapeutiques complotistes qui marchent à Mexico, en Utar pradesh, en Slovaquie étaient chez nous aussi efficaces que là-bas ne serait ce pas la fin de cette dinguerie. Il faudrait simplement veiller à prendre à temps nos bénéfices sur les actions Pfizer.
    Et enfin une question. Vous avez vu ce que je dis. Le texte source est une lettre d’ une page. Une seule page, cette page unique suffit à annihiler la stratégie du confinement global et la stratégie de vaccination mondiale. Alors la question est la suivante. Comment se fait il que ces propos révolutionnaires et qui engagent leurs auteurs il faille aller les chercher dans une revue britannique ? Ils redoutent le peuple français ? Ils redoutent les éclats de la bombe ? Tout au long de cette crise nous aurons vécu dans la folie.. Je vais courir leur acheter des palmes pour les aider à se dépatouiller de leur méchante soupe.

    • L’article date du 18 février 2021 et pourtant aucun changement dans ce sens constaté depuis. Bien au contraire, la politique vaccinale est bien renforcée.

    • Merci pour cette info majeure, mais que fait la presse française?
      A rapprocher de celle ci qu’on trouve sur “Le Courrier des Stratèges” et dont je ne rapporte ici que l’introduction :
      “Un collectif international de médecins se constitue progressivement pour contester devant l’OMS les choix majoritairement effectués en matière de lutte contre le COVID. En particulier, ce collectif regrette l’absence de preuves en matière de “tout vaccin” et pointe du doigt, de manière explosive, l’augmentation de la mortalité due à la vaccination. Nous publions aujourd’hui la première version de leur saisine en cours de préparation. Elle a le mérite de synthétiser les points de débat essentiels aujourd’hui sur la gestion du COVID. Nous insistons sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un document définitif”.

    • Sur les chiffres etc, je vous suis.
      Juste un point:pourriez-vous écrire “proposer aux seules personnes à risque d’être vaccinées ” plutôt que “vacciner les personnes à risque”.
      La proposition,pas l’obligation.
      C’est un élément important. Chacun dit , globalement “Vaccinons les personnes etc…” comme si les dites personnes étaient des objets sans droit d’expression ni de décision Chacun, car nous nous faisons tous avoir par la propagande qui consiste à nous rendre objet, et non sujet.
      Merci

    • Bonjour
      je peux me tromper, mais il me semble que vous prêtez à cet article des propos qui ne sont pas les leurs. Peut-être un effet d’une traduction Français – Anglais de l’article original pour publication, puis d’une retraduction en Français, donne-t-il des possibilités d’erreurs d’interprétations accrues ?
      A mon sens, la “robustesse” de la protection vaccinale n’est pas remise en cause ; elle est assimilée à la robustesse de l’immunité naturelle.
      De la même façon, la “fuite immunitaire” se produit dans tous les cas, que la population ait été en contact avec le virus ou qu’elle ait été vaccinée.
      (je rappelle qu’il s’agit de ma part, uniquement d’une analyse du texte et pas d’un jugement scientifique, n’ayant pas de compétence particulière en ce domaine)
      Mais ce sont des points de détail ; le point crucial est effectivement qu’une stratégie vaccinale étendue n’a pas pour but d’éradiquer le vaccin, mais de protéger la population vaccinée contre une forme grave ou chronique de la maladie… si tant est qu’il soit possible d’élaborer des vaccins pour contrer les mutations du virus
      Et on revient alors à l’intérêt des traitements précoces comme outil complémentaire au vaccin, en permettant notamment de revenir à un rythme de test d’innocuité des vaccins normal et de garantir l’absence d’effets secondaires graves

    • C’est quoi ” l’équilibre actifs-retraités” ? Ca n’existe pas ” l’équilibre actifs-retraités” ! Quelque soit la proportion entre actifs et retraités, les actifs pourront toujours dire qu’ils payent trop et les retraités pourront toujours dire qu’ils ne reçoivent pas assez.
      Et vous ne trouvez pas que bousiller l’économie pour réduire le nombre de retraités, ce serait un calcul un peu foireux ?

    • Sans compter que les idées à la graisse de cheval de bois du béarnais ….

    • je connais le Bayrou, je suis de son coin. il est centriste et béarnais, il en cumule les défauts.

        • Patronne des causes désespérées, elle aussi ? Apte à contrecarrer l’influence mortifère de nos media ? Si ça marche, soyons pragmatiques ! Quant à Bayrou,il est très décevant dans les circonstances présentes.

          • Bayrou, à part labourer le sol partout où il passe tellement ses dents sont longues, de toute façon ne sait rien faire de valable autrement que pour lui … Un faux cul qui tourne encore plus vite que la girouette en fonction du vent y compris du vent qu’il fait en permanence !

        • Lourdes, c’est la Bigorre. Avec le pic du midi de Bigorre. Le Béarn a aussi son pic du midi, le Pic du midi d’Ossau (très esthétique montagne).
          le midi étant le sud bien sûr !

      • Bernadette Soubirou et Albert Louis Eugène Lefèbvre (le père du fameux Mgr) ont eu 5 enfants, dont l’ainé fut le parrain en politique de François Bayrou auquel il légua, outre ses espérances présidentielles subliminales et néanmoins divines, sa fameuse formule “votez pour Moi”.

    • Autrement dit un génocide déguisé en vaccination !
      Je ne suis pas médecin, seulement ingénieur retraité, et je me dis à la lecture de tout ce trouve à force de chercher: Ils (ceux qui nous gouvernent) sont fous !!
      ! e Professeur montanier (entre autre) a raison.. La vaccination est dangeureuse..
      Et l’ex vice président de pfizer il débloque lui aussi ?
      https://www.lifesitenews.com/news/exclusive-former-pfizer-vp-your-government-is-lying-to-you-in-a-way-that-could-lead-to-your-death

  12. Traitement du Covid : ces généralistes « hors des clous »:

    https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Comment-generalistes-soignent-ils-Covid-2021-05-16-1201155952

    Cet article rappelle que la minorité des médecins qui s’autorisent à soigner précocement le Covid-19 sont poursuivis par le Conseil de l’Ordre des médecins pour des prescriptions ne suivant pas les recommandations des autorités. Toutefois il signale pour l’un de ces médecins qui soigne le Covid en ne respectant pas le protocole officiel, je cite : “La docteur Simon, elle, raconte avoir été approchée à plusieurs reprises par l’Élysée, signe, selon elle, d’une reconsidération de ces traitements alternatifs”. Et donc que les autorités se soignent pas forcément avec les protocoles de soins qu’elles imposent à l’ensemble de la population.

    https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Comment-generalistes-soignent-ils-Covid-2021-05-16-1201155952

    Dans le lien ci-dessous je vois qu’une plainte a été déposée contre l’ordre des médecins. Espérons qu’il y en aura d’autres :

    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/parcours-dun-covide-en-colere-contre-lordre-des-medecins-il-agit

      • Comme pour le site ”le parisien”, utilisez (c’est pas un jeu de mots) la croix pour arrêter le chargement de la page, avant la popu up ”réservée aux abonnés” (ça marche pas sur tous les sites, je vous préviens, mais ces deux là oui 🙂 ).
        Si vous avez râté le coup, faîtes ”actualiser” (c’est le même ”bouton sur votre navigateur, l’icone change c’est la flèche en rond), puis arrêter.

        • En effet ça marche, j’ai pu tout lire ! Merci pour l’astuce informatique que je ne connaissais pas. Bien à vous

          • de rien, j’ai été ”très descriptif” ne sachant pas si vous ou d’autres connaissaient ces ”boutons” 😉

    • Merci @david perrin pour le partage, un article bien construit, tous les avis sont assez clairement exprimés. A chacun-e de se faire une idée.

        • Ayant lu l’historique de l’absurde règle du masculin l’emporte (et le triste promoteur du genre), j’essaie au maximum d’écrire au neutre ou avec des tirets quand c’est plus rapide, mais j’ai rien compris à ce point médian, il y a 15 jours que j’en entends parler !!

          • Lisez le blog de l’odieux connard vous comprendrez

          • Pas convaincu, désolé, mais c’est pas bien grave, on va pas y passer la vie. J’utilise pas non plus ”La Covid”, décision prise peu ou prou dans les mêmes conditions que l’autre. Et je constate que les deux formules sont utilisée à peu près indifféremment et tout le monde comprend, sans que ça fasse des réactions permanentes de rejet.

    • Cependant, on peut y lire “Une retenue validée par des essais cliniques ultérieurs, qui ont confirmé l’inefficacité voire la dangerosité de cette prescription contre le virus.”.
      Manifestement les journalistes en sont restés à certaines affirmations foireuses.

    • Les commentaires sont assez acerbes, même si il faut reconnaître que l’article finit mieux qu’il ne commence et pose bien le problème de la médecine observationnelle vs l’EBM.

  13. Bonjour à tous,
    Merci au Dr Maudrux et à tous les contributeurs qui laissent des commentaires intelligents et respectueux !
    Documentaire belge sur le traitement de la crise par les médias.
    https://lechoubrave.fr/ceci-nest-pas-un-complot/
    Et nous retrouvons ici MC Kinsey, conseil de notre cher gouvernement pour la stratégie vaccinale et accessoirement, conseil de laboratoire pharmaceutiques.
    Mais 🤔… Non, c’est sûrement un hasard….

    • Merci à vous, ce documentaire correspond bien à ce que nous avons vécu, traitement médiatique très similaire en Belgique et en France.
      C’est une bonne chose que certains se donnent la peine de documenter l’histoire en train de se faire. Tout cela sera précieux dans peu de temps car l’humanité ne peut se reposer sur la seule mémoire orale.

    • Super documentaire. Sérieux, sans délire, et sans concession, s’en tenant aux faits, c’est bien suffisant , et très bien documenté. Le fait que Belgique et France ont tenu les mêmes discours, ont appliqué les mêmes recettes, c’est même etonnant à ce point.
      Merci.

    • Oui le documentaire de Bernard Crutzen est un bon documentaire…qui date un peu mais que l’on peut encore regarder avec profit aujourd’hui.
      Le 06 mars Bernard Crutzen était interviewé par Alexandre Penasse pour Kairos afin de parler de la réception de son documentaire en Belgique.
      Il revient notamment sur la séquence où était relatée la reprise par les medias du décès d’une enfant de 3 ans , alors que cette enfant était atteinte de très sérieuses comorbidités ( et que son père avait protesté en vain contre cette imputation inexacte à la covid). Dans l’interview Kairos avec délicatesse, B . Crutzen donne de précieuses précisions à ce sujet ; c’est vers 14:30 https://www.kairospresse.be/ceci-nest-pas-un-complot-nest-ce-pas-bernard-crutzen/

    • Vidéo qui date de début Février et censurée de youtube mais qu’on peut retrouver sur vimeo.

      • Cette publication (en plus des nombreuses autres deja existantes) suffit elle selon vous a éteindre toute poursuite par le CNOM d’un médecin inquiété parce qu’il a prescrit de l’ivermectine ?

        Il me paraitrait tres intéressant de publier haut et fort toute victoire d’un médecin poursuivi, cela casserait la politique de la peur de l’ordre chez les généralistes.

      • @ Dr Maudrux: où en est votre audition au CDOM avec remise d’un mémoire ? Cela devait être adressé au régional ? où cela en est-il ce jour ?

      • Vous êtes toujours poursuivi par l’Ordre? Alors là , je m’insurge ! Pourquoi vous et pas moi ? Cosignataire de la lettre à Mr Véran, défendeur acharné de la prescription d’ivermectine, d’azithromicine, de vitamine D, de zinc… plus (surtout et maintenant) de fluvoxamine (car on tombe là dans le domaine de ma spécialité, donc j’en prescris un max), aucune nouvelle de l’Ordre, sinon pour me rappeler, que je n’ai toujours pas réglé ma cotisation ordinale ! Vous bénéficiez, à l’évidence, d’un traitement de faveur du fait de votre notoriété. Je trouve ce traitement de faveur insupportable, je vous demande donc, par le présente, de me signaler à l’Ordre comme un dangereux complotiste !

          • Quel cauchemar. La médecine à ce point alignée sur l’État, est-ce que vraiment (de ce point de vue) c’était pire en Union soviétique, je me pose la question. Ce qui est terrifiant c’est aussi de voir tant de gens éduqués, idem sur les plateaux télé, réciter docilement la leçon qu’on attend d’eux, en groupe. Des clones…des clones malfaisants…

          • Scandaleux !!! Ils ont bien la fibre nazie tiens, m’étonne pas…
            Pourquoi ne pas organiser un rassemblement pour vous soutenir le jour J ?
            Il faut leur montrer que nous, leur ordre on s’en carre on en veut pas et on veut des médecins qui SOIGNENT et qui font leur boulot et non des technocrates qui se contentent d’écrire des alertes à tout va tous les jours pour savoir à quelle heure on doit aller pisser ou sur quel côté on doit dormir ! (En attendant de crever pour appeler le 15 pour finir intubé ! M…E à la fin!!!!)

          • Di Vizio est prêt à défendre les prescripteurs d’ivermectine, déposer plainte pour dénonciation calomnieuse, et se payer sur les dommages et intérêts.
            En tous les cas beaucoup de participants à ce blog sont prêts à la solidarité financière si nécessaire pour la procédure.
            Il ne faudra pas hésiter à nous solliciter le moment venu.

        • L’auto-dénonciation peut être une stratégie, elle a été employé par les faucheurs volontaires contre les OGMs. L’idée étant d’afficher sa solidarité, de ”saturer” un peu les services (c’était avant les actions en justice de groupe), …
          Après, c’est un peu se poser en ”martyr” et autres ressorts et inconvénients (on peut pas revenir en arrière), …
          Pour les faucheurs, ça a marché pour faire de l’information sur les OGMs quand même, et ce même si aujourd’hui ces OGMs sont injectés par seringue dans des centres dédiés !!

          Pour un coup médiatique, pour dénoncer les comportements de l’OdM ça peut s’envisager ceci dit !

          • 100% d’accord d’autant que l’adhésion du public sera plus facile a obtenir que pour les OGM.

          • Cette autodénonciation peut fonctionner si on peut compter sur un soutien social/politique en dehors du tribunal.

            En cette période où l’expression des opinions est difficile, où il n’y a pas de relais ( parti, mouvement, presse….) il n’est pas certain que ce soit une tactique payante.

          • @grainedebeauté, c’est vrai j’avais oublié ce détail 🙂
            Maintenant, dans la période qui s’ouvre, un collectif de médecin pourrait peut être demander une mobilisation avant de ”se dénoncer”.
            bon après c’est pas (un peu comme les pétitions) le genre de mobilisation qui me plaît le plus (trop difficile d’évaluer toutes les conséquences et du coup la capacité des individu-es à tenir dans le temps). 😉

    • Un peu plus bas, dans les commentaires, Banon poste un lien d’un article s’appuyant sur une source ”reuters” d’états indien ( l’État côtier de Goa et l’État septentrional d’Uttarakhand), recommandant l’Ivermectine;
      Malheureusement je ne retrouve pas la dépêche source sur le site de reuters, si quelqu’un-e l’a, merci d’avance. Je commente et trouve cet article relativement objectif, et je confirme mon point de vue.

      Cependant dans la source (celle là facilement trouvable sur reuters), de covidemence.com, il n’est jamais fait mention que l’OMS ne recommande pas le Remdesivir. Les plus curieu-ses trouveront même en fin d’article des accords entre Cipla et outre Gilead, Eli Lilly, Merck (pour son futur médoc), …

      Donc autant on peut, objectivement il me semble, trouver le travail honnête sur l’article des états recommandant l’Ivermectine (même si ça va pas trop dans notre sens), autant la balance avec cet article démontre une manipulation ou à minima une différence de traitement, de reuters, entre Ivermectine et médoc ”Big Pharma”®

      Pour moi, c’est à ce mettre sous le coude pour un éventuel article ! Cette propagande est en tout point hallucinante, et je rejoins Di Vizio sur ce point, je ne pensai pas y assister de mon vivant !

    • on sait que le remdesivir n’a d utilité ue pendant la phase virale, c est a dire les 5 premiers jours avec symptome – au dela , il n y a que des inconvenients.

      • Il ne faut pas laisser entendre cela.
        Même en phase virale le redemsivir reste une molécule qui n’a que des inconvénients. Son effet sur la phase virale est négligeable, voire inexistant. En revanche ses conséquences sont établies : notamment mutagène, générateur d’insuffisance rénale et source d’infections généralisées vu le mode d’administration délirant (14 jours de perfusion !).

    • Vous mettez le doigt sur un point qui me semble important.

      Dans les pays “en développement”… les autorités n’hésitent pas à enjoliver les choses, pour apparaître toujours sous un jour positif.

      Appelons ça la propagande douce.

      En l’espèce, l’Inde devrait “enrober” cette affaire d’ivermectine… Or, c’est tout l’inverse.

      On a l’impression qu’ils y vont à reculons (je parle du gouvernement central). Du bout des lèvres.

      C’est en contradiction directe avec les us et coutumes de ces pays, avec les pratiques de communication officielle.

  14. Merci Dr Maudrux pour votre formidable énergie et votre opiniâtreté. .
    Une question : le fait d’administrer un traitement précoce prévient-il la survenue éventuelle d’un covid long chez les patients ? Existe-t-il des observations ou des études à ce sujet ?

    • Absolument. Pas d’études (cela viendra), mais ceux qui traitent beaucoup, plusieurs centaines de cas depuis 16 mois, signalent en avoir très très peu, alors que les confrères voisins en ont un certain nombre. C’est on ne peut plus logique, si vous stoppez la maladie avant qu’elle ne se développe, vous ne pouvez avoir de troubles secondaires tardifs dus à la maladie.

      • Merci Docteur, c’est rassurant et c’est un argument supplémentaire en faveur des traitements précoces

  15. Une étude israélienne sur 43 sujets vaccinés et ayant eu un spermogramme avant et un mois après la vaccination par Pfizer Biontech, nous apprend que ce vaccin “n’aurait”pas d’effet délétère sur le sperme.Tiens, y aurait-il eu un doute?Ouf, on respire vu l’ampleur de cette vaccination touchant des adolescents et des adultes susceptibles de procréer

    • Un mois après la vaccination ( 1ere ou 2nd dose ? ) est de toute façon trop tôt quand on sait que du stade de spermatogonie à spermatozoïde il faut 74 jours +/- 2 jours et durée du transit de 2 à 15 jours.
      Il faut donc attendre au minimum 3 mois après la dernière dose pour avoir des effets visibles . Le spermogramme seul même associé au spermocytogramme est insuffisant. Tout ceci ne donne pas de renseignements sur le capital génétique.

    • On sait (pas tout le monde) qu’il faut 90 jours pour l’élaboration de la gameto genèse (c’est-à-dire entre la cellule à 46 chromosomes et le spermatozoïde à 23 chromosomes)… à mon avis cela est bien trop tôt….. pour être rassurant scientifiquement.

    • rappelez moi combien de temps mettent les spermatozoides à se former???
      60 à 72 jours je dirais de mémoire? (à verifier)
      une étude un mois après vaccination n’a donc aucune valeur si je ne raconte pas d’ânerie…

  16. Voici comment le site médical,”Medscape” présente la décision de traiter largement la population de deux états indiens par l’Ivermectine:
    Indian States Turn to Antiparasitic Drug to Fight COVID-19 Against WHO Advice
    By Manas Mishra

    May 14, 2021

    BENGALURU (Reuters) – At least two Indian states have said they plan to dose their populations with the anti-parasitic drug ivermectin to protect against severe COVID-19 infections as their hospitals are overrun with patients in critical condition.

    The move by the coastal state of Goa and northern state of Uttarakhand, come despite the World Health Organization and others warning against such measures.

    “The current evidence on the use of ivermectin to treat COVID-19 patients is inconclusive,” WHO said in a statement in late March. “Until more data is available, WHO recommends that the drug only be used within clinical trials.”

    Merck, a manufacturer of the drug, has also said available data does not support using the drug as a COVID-19 treatment.

    “We do not have enough data to support its use,” said Anita Mathew, an infectious diseases expert in Mumbai.

    The state of Goa, a major tourist haven, said earlier this week it plans to give ivermectin to all those older than 18, while the Himalayan state of Uttarakhand announced plans on Wednesday to distribute the tablets to any person over the age of two, except for pregnant and lactating women.

    “An expert medical panel has recommended this” Uttarakhand’s Chief Secretary Om Prakash told Reuters. “We are waiting for supplies to come in. Once they do we will distribute this drug.”

    Uttarakhand state in March and April played host to the Kumbh Mela, a weeks-long Hindu gathering that attracted millions of devotees from across the country. Images of the gathering showed scant evidence of any mask wearing or social distancing as throngs of people congregated for a holy dip in the river Ganges.

    The state, ruled by Indian Prime Minister Narendra Modi’s Bharatiya Janata Party, has since early April seen its COVID-19 cases surge from under 300 a day to above 7,000 a day and the death toll has also risen sharply.

    Modi and other political leaders in India have faced sharp criticism for failing to stop big religious and political gatherings in many states, despite evidence from mid-February onward that India’s case count was rising.

    Despite India’s overwhelming surge in cases, Modi has shied away from imposing a nationwide lockdown fearing the economic fallout and has left it to state governments, which experts say have acted too late.

    Uttarakhand state currently has coronavirus-related social restrictions, including curbs on interstate travel.

    Goa, which is also ruled by Modi’s BJP, remains open to tourists and only imposed an extended 15-day lockdown this week, despite data showing more than one in three patients were testing positive for COVID-19 since mid-April. The state is reporting the highest positivity rates in the country.

    Goa Health Minister Vishwajit Rane said an expert panel based in Europe had found the drug ivermectin reduced the time to recovery and risk of death, but regulators such as WHO and the U.S. Food and Drug Administration say there is little evidence of this.

    The state-run Indian Council of Medical Research recommends doctors could use the drug for mild COVID-19 patients, but warns this is based on “low certainty of evidence”.

    Rane did not respond to a Reuters request for comment.

    Reuters Health Information © 2021
    Autant de mauvaise foi laisse pantois

    • BENGALURU (Reuters) – Au moins deux Etats indiens ont déclaré qu’ils prévoyaient d’administrer à leurs populations l’ivermectine, un médicament antiparasitaire, afin de les protéger contre les infections graves au COVID-19, alors que leurs hôpitaux sont submergés de patients dans un état critique.
      La décision de l’État côtier de Goa et de l’État septentrional d’Uttarakhand a été prise malgré les mises en garde de l’Organisation mondiale de la santé et d’autres organismes contre de telles mesures.
      “Les données actuelles sur l’utilisation de l’ivermectine pour traiter les patients atteints du COVID-19 ne sont pas concluantes”, a déclaré l’OMS dans un communiqué fin mars. “Jusqu’à ce que davantage de données soient disponibles, l’OMS recommande que le médicament ne soit utilisé que dans le cadre d’essais cliniques.”
      Merck, un fabricant du médicament, a également déclaré que les données disponibles ne permettent pas d’utiliser le médicament comme traitement du COVID-19.
      “Nous n’avons pas suffisamment de données pour soutenir son utilisation”, a déclaré Anita Mathew, spécialiste des maladies infectieuses à Mumbai.
      L’État de Goa, haut lieu touristique, a déclaré en début de semaine qu’il prévoyait de donner de l’ivermectine à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans, tandis que l’État himalayen d’Uttarakhand a annoncé mercredi son intention de distribuer les comprimés à toute personne âgée de plus de deux ans, à l’exception des femmes enceintes et allaitantes.
      “Un groupe d’experts médicaux a recommandé cette mesure”, a déclaré à Reuters Om Prakash, secrétaire en chef de l’Uttarakhand. “Nous attendons l’arrivée des fournitures. Dès qu’elles le seront, nous distribuerons ce médicament”.
      En mars et avril, l’État d’Uttarakhand a accueilli la Kumbh Mela, un rassemblement hindou de plusieurs semaines qui a attiré des millions de fidèles de tout le pays. Les images du rassemblement ont montré peu de signes de port de masque ou de distanciation sociale, alors que des foules de personnes se rassemblaient pour un bain sacré dans le fleuve Ganges.
      L’État, dirigé par le Bharatiya Janata Party du Premier ministre indien Narendra Modi, a vu depuis début avril le nombre de cas de COVID-19 passer de moins de 300 par jour à plus de 7 000 par jour, et le nombre de décès a également fortement augmenté.
      M. Modi et d’autres dirigeants politiques indiens ont été vivement critiqués pour ne pas avoir empêché la tenue de grands rassemblements religieux et politiques dans de nombreux États, alors qu’il était évident, depuis la mi-février, que le nombre de cas en Inde était en augmentation.
      Malgré l’augmentation considérable du nombre de cas en Inde, M. Modi n’a pas voulu imposer un confinement à l’échelle nationale, craignant les retombées économiques, et a laissé cette tâche aux gouvernements des États, qui, selon les experts, ont agi trop tard.
      L’État d’Uttarakhand applique actuellement des restrictions sociales liées au coronavirus, notamment des restrictions sur les voyages entre États.
      Goa, qui est également gouverné par le BJP de Modi, reste ouvert aux touristes et n’a imposé un verrouillage prolongé de 15 jours que cette semaine, malgré des données montrant que plus d’un patient sur trois a été testé positif au COVID-19 depuis la mi-avril. L’État enregistre les taux de positivité les plus élevés du pays.
      Le ministre de la Santé de Goa, Vishwajit Rane, a déclaré qu’un groupe d’experts basé en Europe avait constaté que le médicament ivermectine réduisait le temps de guérison et le risque de décès, mais les organismes de réglementation tels que l’OMS et la Food and Drug Administration des États-Unis affirment qu’il y a peu de preuves de cela.
      Le Conseil indien de la recherche médicale, organisme d’État, recommande aux médecins d’utiliser le médicament pour les patients atteints de COVID-19 léger, mais prévient que cette recommandation est fondée sur une “faible certitude de preuves”.
      Rane n’a pas répondu à une demande de commentaire de Reuters.

      Aucune info sur la voie montrée par l’Uttar Pradesh

      • Excellent commentaire. Merci !
        “Niveau de preuves insuffisant…”
        “A n’utiliser que lors d’essais cliniques…”
        On retrouve ce méme leitmotiv partout , qui permet remettre à plus tard toute décision.
        Autant dire, c’est “LIVE AND LET DIE” !

      • Merci d’avoir posté la traduction.

        Je le trouve plutôt objectif cet article si on se place du point de vue de ”reuter”. Il expose les deux points de vue et reprend forcément les recommandations ”officielle”. On peut regretter qu’il ne cite pas le ”groupe d’experts européen”, probablement BIRD, mais à part ça c’est pas dramatique.

        Après je sais pas si Tardieu Jean-françois ou d’autres pourront nous éclairer, mais je me pose la question aujourd’hui de l’influence de la politique régionale (surtout vis à vis de la Chine), des décisions prises en Inde. Cela a déjà été relevé mais l’Inde encourage par endroit aussi le Remdesivir, et autres, et j’ai entendu ce matin une info comme quoi; la Chine se moquerait des déboires du rival indien.
        En gros même si de notre point de vue, ça va dans le bon sens les recommandations d’Ivermectine en Inde, est ce que ce n’est pas des décisions de s’appuyer sur tout ce qui a un potentiel effet, pour tenir la comparaison avec la Chine, plus que décisions sur des fortes convictions médicales ?

          • Désolé, je ne peux pas mener une investigation sérieuse dans ma situation. Je pense que la vidéo déjà présentée répond en grande partie à vos questions.

            Le Dr Pierre Kory détaille la situation de l’Inde, qui subit une hausse des cas et des décès (Il y a 2 semaines )
            https://vimeo.com/544056583

            Quelques infos.

            Coronavirus | Ivermectin used despite WHO advice

            https://www.thehindu.com/news/national/covid-19-with-fewer-side-effects-ivermectin-still-used-widely-in-india-despite-who-recommendation-against-it/article34540312.ece

            En titres, les différents angles sous lesquels l’ivermectine a été traitée, ils sont positifs.

            – Indian physicians say it shows some good results and has fewer side effects.
            – ‘Reduces multiplication’
            – ‘A safe drug’

            Autres bienfaits du Remsedivir. Le taux de mortalité avoisine 50%, sinon un grand nombre de patients deviennent aveugles ou perdent un oeil.

            – Selon la Dr Sejal Mistry, citée par le journal The Indian Express , « la mucormycose peut être qualifiée de complication post-Covid, car les patients ayant contracté le virus et à qui l’on a administré du Remdesivir ou des stéroïdes en guise de thérapie et présentant des taux de glycémie élevés contractent cette infection parce que leur système immunitaire a été compromis ».
            https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-05-10/une-infection-rare-touche-les-yeux-des-patients-gueris-du-covid-en-inde-voici-ce-que-lon-sait-d4014aa4-7f75-4d99-aef1-342ec3a2b02e

            Confirmation.

            – En effet, certains scientifiques indiens estiment que les stéroïdes utilisés comme traitement contre le Covid-19 pourraient être à l’origine de la hausse des cas de “champignon noir”. Ces stéroïdes, qui permettent de réduire l’inflammation des poumons, ont pour effet secondaire de réduire l’immunité des patients.
            https://www.closermag.fr/vecu/faits-divers/le-champignon-noir-cette-dangereuse-sequelle-des-patients-gueris-du-covid-19-1311243

            – Le point commun des patients touchés par la mucormycose ? Ils ont tous contracté la Covid-19. La majorité des malades était également diabétiques. Selon le Docteur Akshay Nair, chirurgien ophtalmologiste à Mumbai, les traitements contre la Covid-19 contenant des stéroïdes pourraient provoquer cette pathologie grave.
            https://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/champignon-noir-cette-infection-grave-qui-touche-les-patients-gueris-du-covid-19-en-inde-2112924

            JCT – Figurez-vous que j’ai une sale infection aux deux narines qui s’étend sur la lèvre supérieure depuis au moins 10 jours. La croute est tombée, mais un nouveau film s’est formé et la peau désèche à cet endroit là, cela gratte dès qu’on met quelque chose dessus. J’en suis au curcuma mélangé avec du sel.

            A propos de l’ivermectine.

            The state-run Indian Council of Medical Research recommends doctors could use the drug for mild COVID-19 patients, but warns this is based on “low certainty of evidence”. reuters.com 13 mai 2021
            https://www.reuters.com/world/india/indian-states-turn-anti-parasitic-drug-fight-covid-19-against-who-advice-2021-05-13/

            Des études dans le monde entier sont cités.

            Ivermectin for Covid-19 treatment: Why are the scientists and doctors divided? – 11 May 2021
            https://www.livemint.com/science/health/ivermectin-for-covid-19-treatment-why-are-the-scientists-and-doctors-divided-11620740116617.html

          • Pour votre infection, je me demande si les huiles essentielles ne pourraient pas aider. Je pense à l’origan compact (puissante anti infectieuse et antifongique) et lavande fine (cicatrisant) dilués dans de l’huile végétale (amande douce) ? Ça vaudrait le coup de demander conseil à un médecin phytothérapeute si vous en avez autour de vous…

          • @ Tardieu jean-Claude, bon rétablissement, en tous cas, et merci quand même 😉

          • A H2SO4 et kstet. Merci beaucoup.

            De l’origan, j’en utilise séché en cuisine acheté en bocal, mais j’ignorais totalement à quoi ressemblait la plante. En jetant un coup d’œil sur le Net, je découvre effaré qu’il y en a plein dans le jardin ! Et la meilleure, c’est que ma compagne en met en infusion (des feuilles) avec le thé vert organique et d’autres plantes deux fois par jour depuis 7 ans ! Qu’est-ce qu’on peut être con parfois, comme si je n’aurais pas pu m’en apercevoir avant, c’est le genre de trucs qui a le don de m’exaspérer. Merci encore et portez-vous bien !

          • @Tardieu Jean-Claude :
            Avec plaisir ! 😊
            Les huiles essentielles sont obtenues à partir des sommintés fleuries. Si vous ne pouvez les utiliser, je suppose qu’il y a des choses à faire à base de compresses d’infusion ou autre (? À creuser, malheureusement je ne suis pas -encore ; je l’espere- spécialiste !). Sans doute en inhalation (pas trop longtemps, qq minutes) ça pourrait aider..
            Portez-vous bien également ! 🙂

    • Tweet FLCCC : https://twitter.com/Covid19Critical/status/1393311423917436931
      repris sur le compte https://twitter.com/jjchamie qui ne s’intéresse qu’à l’ivermectine dans le monde.

      « Après avoir commencé à distribuer largement l’#ivermectine lundi, l’État indien de Goa a enregistré une baisse de près de 10 % du nombre de cas. [cliquez sur l’image du tweet pour voir les courbes].
      Mais maintenant, au Tamil Nadu, après que Gilead soit arrivé en ville avec Remdesivir, l’État a retiré l’IVM de son protocole. »
      La bagarre doit être tout azimut dans les états de l’Inde, entre les vaccins, le remdesivir et l’ivermectine.

      En tout les cas, la décrue s’annonce de façon spectaculaire pour l’Inde dans son ensemble :
      https://urlz.fr/fEUR
      https://urlz.fr/fEUS

      Et on sait le gros coin a été enfoncé à Mexico-ville, entre les deux Amérique après l’annonce des résultats spectaculaires présentés par le gouvernement de l’Etat de Mexico-ville. (La conférence de presse, disponible sur youtube, n’a pas son bouton de traducteur automatique…).

      L’impression que j’en ai, pour ma part, est une bataille mondiale commencée entre le vaccin et l’ivermectine.
      Et bravo au docteur Maudrux d’avoir su trouver quel est l’endroit en mesure de soulever l’ensemble de la politique sanitaire « oémésienne » qui masque tous les intérêts opportunistes à l’encontre les populations.

    • Donc, le 14 mai Tedros Ghebreyesus s’est déclaré contre la vaccination Covid19 des enfants et adolescents.
      C’est toujours ça.

  17. Même Delfraissy parle de “l’évasion immunitaire” dans The Lancet Public Health du 18 février 2021
    https://www.thelancet.com/journals/lanpub/article/PIIS2468-2667(21)00036-0/fulltext
    Bien sûr les journalistes compromis des médias mainstream n’ont repris l’article qu’en terme de confinement. Aucune mention concernant la problématique parfaitement décrite dans l’article d’une vaccination de masse ciblée sur une souche de départ qui va finir par disparaitre et laisser place à des variants libres de circuler
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/02/18/covid-19-le-conseil-scientifique-se-dit-favorable-a-l-auto-isolement-des-plus-ages-et-prone-un-nouveau-contrat-social_6070433_3244.html
    Conclusion de l’article du Lancet : “Nous, scientifiques qui travaillons contre le COVID-19, devons avoir le courage de s’adresser à ceux qui sont au pouvoir, qui portent la responsabilité ultime des politiques choisies et de leurs conséquences. Si cette responsabilité est esquivée ou retardée, le jour inévitable du calcul pourrait être terrible.
    Nous sommes membres du Conseil Scientifique Français du COVID-19.”
    Le vrai courage n’ aurait il pas été de continuer à se battre, de reprendre les médias sur le vrai fond de la question: la vaccination de masse pour seule solution ?
    Mais non le conseil scientifique continue de préconiser haut et fort l’inoculation de masse même le week-end …
    Comment se couvrir quand on est lâche ou menteur ?
    …Peut être plus menteur : qui pratique l’expression de la vérité avec une conscience assez lâche.

    • Double langage, c’est aussi ce que pratique Véran
      Et c’est bien la preuve (s’il en fallait encore une…) qu’il ne s’agit pas chez eux d’une défaillance cognitive.

      • Ils disent
        Les variants, c’est embêtant, la vaccination risque de ne pas dervir à grand-chose..
        Les gens vont se révolter l’economie fiche le camp.
        Conclusion
        Les vieux soyez raisonnables, enfermez-vous, et les autres, vaccinez vous..(??)

        “Crucially, the new approach should be based on a social contract that is clear and transparent, rooted in available data, and applied with precision to its range of generational targets. Under this social contract, younger generations could accept the constraint of prevention measures (eg, masks, physical distancing) on the condition that the older and more vulnerable groups adopt not only these measures, but also more specific steps (eg, voluntary self-isolation according to vulnerability criteria) to reduce their risk of infection. Measures to encourage adherence of vulnerable groups to specific measures must be promoted consistently and enforced fairly. Implementation of such an approach must be done sensitively and in conjunction with the deployment of vaccination across the various population targets, including all generations of society.”
        J’adore !

  18. Il y a quelques jours, l’un d’entre vous avait posté le lien d’une interview du Professeur Luc Montagnier à propos de la vaccination et des variants, mise en ligne sur YouTube le 12 mai.
    https://www.youtube.com/watch?v=KrIoPIQZmUE
    Trouvant le sujet intéressant, j’ai retranscrit ses propos que vous retrouverez ci- après :
    ● Journaliste : « … d’où viennent les variants ? »
    (00:22) – Pr. Montagnier : « Alors c’est très simple, les variants viennent des vaccinations, le virus a une capacité très fortes à changer comme d’autres virus RNA, le virus de la grippe est un autre exemple, bien que le virus de la grippe, lui, ait choisit de faire son génome en huit morceaux. Donc il est assez rare de voir un virus se baser sur une seule chaîne d’ARN pour porter tous ses gènes comme le corona, ce doit être la limite, pourquoi c’est limite ? Parce que la réplication de l’ARN se fait par un mécanisme qui copient l’ADN, c’est-à-dire la structure de base, ce sont les bases, qui sont quatre, sauf que l’Uracile remplace la Thymidine. Ces quatre bases sont copiées par une enzyme pour mettre des bases complémentaires et, par liaisons hydrogène donc, attacher la nouvelle chaine à l’ancienne, donc le virus se réplique comme un virus à ADN mais c’est de l’ARN. C’est moi qui ai montré ça, c’est même mon tout premier travail dans les années soixante.
    Je montrais que la double hélice qui était formée d’ARN était très stable, elle était infectieuse et elle résistait à la ribonucléase, l’enzyme qui coupe l’ARN et c’est comme ça que je l’ai isolée. Donc, c’est une base génétique très importante pour ces virus. Je pense que c’est la même chose pour le corona, la double chaîne doit être dans les cellules extrêmement stable, les contraintes moléculaires font qu’on ne peut pas imaginer que cet ARN double chaîne face des chromosomes etc… C’est trop rigide, cette molécule est beaucoup plus rigide parce qu’elle a moins de molécules d’eau.
    L’ADN est bâtit aussi sur des molécules d’eau mais il a une densité de 1,7 alors que l’ARN double chaîne a une densité de 2, et pourquoi cette densité de 2 ? Parce qu’il y a moins de molécules d’eau. Voyez ce qui a changé entre ces deux molécules, c’est le sucre qui est dans le squelette, c’est le ribose à la place du désoxyribose, il a un -OH de moins, c’est tout. »
    (…)
    ● Journaliste : « Quand on regarde les courbes de l’OMS depuis qu’on a vacciné en janvier, les courbes de contamination explosent, également le nombre de morts, notamment des jeunes, avec des thromboses tout ça, quel est votre regard sur cette vaccination massive parce qu’on est dans une vaccination massive alors qu’il y aurait des traitements qui marchent, qui fonctionnent et pas cher ? »
    (03:34) – Pr. Montagnier : « C’est une énorme erreur n’est-ce pas, c’est une erreur scientifique et une faute médicale si on peut dire, enfin c’est inacceptable ! Dans l’histoire on en fera le bilan un jour de tout ça, car c’est effectivement la vaccination qui a créé les variants, le virus de Chine n’est-ce pas, a des anticorps produit par un vaccin, et qu’est-ce qu’il va faire le virus ?
    Ou bien mourir, ou bien trouver des solutions. Les nouveaux variants sont vraiment la production, la résultante des vaccinations et donc vous voyez toujours dans les pays, même pour l’Inde maintenant, c’est pareil, la courbe des vaccinations et la courbe des morts qui suit.
    Je suis de près des expériences qui sont faites in situ, c’est à dire sur des patients, des malades, qui sont devenus infectés par le corona après une vaccination, et je vous montrerai que ce qui est apparu, c’est un virus variant qui résiste à la vaccination… »
    ● Journaliste : « Comment peut-on vacciner en période épidémique ? Expliquez-moi ? »
    (04:47) – Pr. Montagnier : « C’est impensable, le silence, si vous voulez beaucoup de gens savent ça, les épidémiologistes le savent, tout ça, ce sont des anticorps produits par le virus qui permettent à l’infection d’être plus forte, et c’est ce qu’on appelle les “Antibody-dependent Enhancement (ADE)”, c’est à dire des anticorps qui favorisent une infection, l’anticorps va se fixer sur le virus et, à ce moment-là, il y a des récepteurs aux anticorps, que nous avons dans nos macrophages etc., qui vont à ce moment-là, piquer le virus, pas par hasard, enfin du fait même qu’il est lié à des anticorps.
    Il est clair que les nouveaux variants sont créés par la sélection des anticorps produits par la vaccination, d’accord ? Premièrement, mais deuxièmement, c’est ce que ces gens-là n’ont pas compris, c’est que la nature a trouvé des moyens qu’elle n’utilise pas.
    Les gens de Pfizer, qu’est-ce qu’il se sont dit ? pour maintenir notre ARN messager le plus longtemps possible dans l’organisme, il faut l’enrichir en GC, en Guanine-Cytosine, des liaisons Guanine-Cytosine sont plus fortes … les liaisons hydrogène, que les liaisons à Adénine-Uracile.
    La nature a choisi de varier en utilisant un concept qui n’est pas connu, enfin qui est connu des artistes n’est pas des scientifiques, ce sont les séries harmoniques des nombres, notamment la série de Fibonacci.
    Tous les variants ont de plus en plus de séries Fibonacci, à partir du rapport, du ratio Adénine-Uracile sur Guanine-Cytosine, donc, pourquoi ? Parce que le code génétique est dégénéré, c’est à dire qu’il a le choix, il y a des codes, des codons de trois nucléotides qui correspondent donc à un acide aminé, qui sont variables surtout le dernier, donc on peut remplacer le G ou le C par un A ou par un U, vous voyez, sans changer le code, c’est-à-dire que la traduction de cet ARN au niveau des ribosomes est lu avec les mêmes acides aminés, donc vous ne changez pas la protéine, c’est ça la différence, et tous les variants ont des séries Fibonacci …et pas le vaccin ! Donc, c’est le contraire, lui est enrichi en GC… pour le rendre plus stable. »
    ~~~~~~~~~~
    Notez que le professeur Sir John Bell, professeur honoraire de médecine d’Oxford pense la même chose :
    « Ce que nous verrons d’ici la fin de l’année, ce sont un certain nombre de variants qui sont dictés par la sélection immunologique, causée en grande partie par les vaccins, et qui ajouteront une autre couche de complexité. »
    https://www.rt.com/uk/515824-covid19-vaccines-variants-oxford/
    ~~~~~~~~~~~~
    Bref, on est pas sorti de l’auberge…

    • @Hemde
      Merci beaucoup
      Dans l’interview c’est rapide la on peu prendre le temps de comprendre

    • Merci pour votre transcription.
      Je ne comprends pas tout mais il est clair pour moi que Luc Montagnier sait ce qu’il dit.
      Cela rejoint des constats de bon sens : vacciner en masse en période d’épidémie (ils auraient pu attendre la décrue estivale et ne l’ont pas fait), en plus avec des produits expérimentaux basés sur de la technologie génétique… Que peut-il en résulter de bon ?
      Cette conclusion étant incontournable, il ne leur reste qu’à tâcher de discréditer le Pr Montagnier, ou le Pr Perronne, et autres braves lanceurs d’alerte parmi les scientifiques au plus haut niveau.
      La bonne nouvelle : la corruption n’est pas générale ☀

    • Normal, c’est ce qu’ILS veulent, qu’on ne sorte pas de l’auberge. Car si on en sortait, adieu les gros sous de la vaccination…
      Quelqu’un sait-il si le fait d’avoir attrapé (et guéri) du covid crée des anticorps d’une durée raisonnable ? La doxa parle de 2 ou 3 mois (parce que, bien entendu, ça les arrange) mais en savons-nous plus ?
      J’ai lu quelque part que des gens ayant eu la grippe H1N1 sont toujours protégés par les anticorps, 17 ans plus tard.

  19. Le documentaire d’un “complotiste” italien, Massimo Mazzucco, sur les Traitements interdits du Covid :

    https://www.youtube.com/watch?v=_1KsDNQWrgU

    J’y ai vu que l’Agence européenne du médicament est financée à 14 % par l’UE et à 86 % par “Big pharma”.et que l’actuelle présidente de cette agence, Emer Cooke, a été une lobbyiste active de l’industrie pharmaceutique. Ne vous étonnez pas que cette agence ait enterrée l’ivermectine pour traiter le Covid-19 et qu’elle fasse sans cesse la promotion des vaccins contre le Covid.

    • Merci pour ce lien. L’exposé est clair et instructif. Si c’est être complotiste que de savoir additionner 2 et 2, ce sera bientôt un honneur de porter cette étiquette. La lutte continue en Italie comme en France, pour faire connaître et reconnaître les traitements existants. Le déni des autorités est un mensonge criminel commis au détriment des populations dont elles ont la charge et au bénéfice d’un plan marketing. Nos libertés, notre santé, celle de nos enfants, notre asservissement par le surendettement… sont en jeu.

      • Merci pour cette trace écrite.
        Quant à Fibonacci…cela fait partie de ses croyances en la langue des certains nombres…bon, la nature adore le nombre d’or, mais…je crois qu’en vieillissant, on devient bien sentimental, et sensible à toute sorte de sirènes, dont les plus ésotériques.

        • La suite de Fibonacci n’a rien d’ésotérique… Quel rapport avec vieillir (racisme anti-vieux ????), la sentimentalité et les sirènes ? J’aimerais qu’on m’explique…

          • Ce n’est pas la suite qui l’est, ce sont les interprétations et croyances en un nombre (solution d’une équation du second degré et limite de la fameuse suite) qui serait le fondement de l’équilibre vital sur terre ….

  20. Avant le 14/05 n’étaient déclarés comme incident post-vaccinaux (vaccine breakthrough cases) que les personnes positives au SarsCov2, 2 semaines après la vaccination complète (2ARN ou 1 ADN).
    Après le 14/05 seuls les accidents post-vaccinaux à type de décès ou hosp seront comptabilisés. L’abaissement du seuil de détection vient compléter la panoplie de toutes ces nouvelles mesures mises en place par le CDC…mais pour les non-vaccinés le seuil de détection ne changerait pas (cycle threshold high).
    Ces mesures ne vont-elles pas artificiellement modifier la comptabilisation des effets indésirables de la vaccination? Pourquoi cet abaissement du seuil de détection chez les vaccinés ? Ce sont les questions qui sont posées au CDC par le https://childrenshealthdefense.org/defender.

    • Le Dr Christophe Guillaume est un petit monsieur peu crédible, c’est avant tout un médecin de plateau télé.

      Dans une interview sur Sud Radio il a su se montrer méprisant à l’égard d Alexandra Henrion Caude, dans cette vidéo il ne peut masquer qu’il est un anti-Raoult primaire.

      Il trouve le moyen d’affirmer qu’on ne laisse plus les gens chez eux à attendre avec du doliprane…

      Pour l’essentiel, quelle réponse apporte-t-il à l’interdiction de prescrire aux médecins de ville ? du blabla sans consistance.

      Il est de la même trempe que le Dr Pelloux : aujourd’hui promoteur des politiques sanitaires mises en place, demain un opposant d’opérette contre la politique hospitalière dont il se prétend victime.

      Cette interview précise qu’i est en campagne avec la France Insoumise pour les régionales : il n’y a donc rien d’étonnant à constater qu’il maitrise la langue de bois des politiciens.

      • JR ,
        La langue de bois nous la bat froid à plaisir trop souvent qu’à son tour, certes, mais vous, quelle langue parlez-vous ?

        Que vous ne supportiez pas le programme national ou simplement régional de la France insoumise est votre droit. Que le Dr Christophe Prud’Homme ne se soit pas bien comporté vis-à-vis d’une personne , madame Henrion Claude en l’occurrence, c’est possible et fort regrettable. Qu’à l’occasion de la présente interview il ne se montre pas assez disert sur les traitements précoces et autres sujet qui nous tiennent ici à cœur on peut le regretter également . Qu’il ait soutenu ici ou la quelque inexactitude- sans être repris par ses interviewers ,- est dommage . Mais est-ce une raison pour décourager l’audition de cette vidéo très instructive par ailleurs et pour traiter, sous couvert d’anonymat, ce médecin de “petit monsieur peu crédible” en le réduisant à un rôle de” médecin de plateau” ?
        Si vous avez écouté cette longue vidéo en entier, vous n’aurez pas manqué d’entendre ce qu’il dit ( environ : 27:26) des circonstances de ses interventions auprès des medias. C’est sur son temps de repos qu’il intervient !
        Di vizio, qui assure la défense de Raoult perdrait-il son temps à inviter des personnes tout justes bonnes à passer les plats ? ( ce qui, notez-le bien, exercé avec conscience, est un métier à part entière) .

        Bon, on sort dans la bruine respirer un coup !
        Kenavo

        • Surtout que, et j’en était assez surpris, Di Vizio semble d’accord avec lui sur tout les points importants !!
          C’est d’ailleurs assez cocasse d’après les participations politique (passé) déclarées de Di Vizio !

    • Petite coquille …
      ce n’est pas le Dr Christophe GUILLAUME mais le Dr Christophe PRUD’HOMME

      • Merci MG55MG : c’est bien du Dr Christophe PRUD’HOMME dont il s’agit. Le copier/coller est un traitre de la pensée.

    • Seulement 233 849 patient !!

      J’imagine que l’OMS va dire, il faudrait au moins 233 850 patients, et Costagliola va ajouter que tant qu’on ne fera pas entrer 233 850 patients dans une éprouvette, aucun résultat ne pourra être méthodologiquement valide.
      L’ANSM quand à elle préfère la colombienne !

  21. Biden demande de lever les brevets des vaccins –
    quelle est la reaction du Quotidien des Médecins ?
    ” UN ELECTROCHOC ! ”
    on crois comprendre où le coeur balance.

  22. Bonjour,
    J’aimerais connaître les posologies que l’on pourrait donner en Ivermectine pour une personne déjà hospitalisée avec un covid grave et des désaturations dés qu’il n’est plus sous oxygène…Merci même si c’est à titre d’indication et que certainement que cela sera refusé par l’équipe hospitalière…

  23. Bien que je préfère ma décoction matinale et quotidienne : gingembre, citron, poivre, curcuma, miel. Au cas où une personne de mon entourage serait infectée, dans ma pharmacie j’ai ajouté ivermectine et azithromycine. Ici cela m’arrive souvent de distribuer gratuitement des médicaments…

    As Uttar Pradesh Readies to Spend $1b on Vaccines, State-wide Ivermectin Program Associates with Dramatic Decline in COVID Cases – May 14, 2021
    https://trialsitenews.com/as-uttar-pradesh-readies-to-spend-1b-on-vaccines-state-wide-ivermectin-program-associates-with-dramatic-decline-in-covid-cases/

    What’s the impact? The spike of new cases in a day at 33,531 occurred on April 26. Since then, there’s been a steady decline, and while TrialSite cannot prove that ivermectin is the direct cause of this decline, it’s certainly the case that the decline corresponds with the mass ivermectin program.

    By May 9, the new cases were down to 23,175 in one day and just days later on May 12, the estimated count was 18, 023. Since the state instituted the Ivermectin program, a steep, precipitous drop in COVID-19 cases has been recorded according to data from the COVID-19 Data Repository by the Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at Johns Hopkins University.

    • Non content, pauvre Tardieu mégalomane, de te prendre à toi tout seul pour une opposition de gauche à l’échelle mondiale, voilà que tu t’improvises médecin…..Pauvres de nous !
      Les Gouvernements bourgeois, en France comme en Inde, peuvent dormir sur leurs deux oreilles grâce à tes incessantes dénonciations du mouvement ouvrier révolutionnaire. Heureusement que tu prêches depuis 20 ans dans le désert, obligé que tu es d’essayer de faire ton nid sur d’autres sites !

      • Erou, c’est le sympathisant trotskyste du POID qui me harcèle et me diffame depuis des années, j’ai dû faire bloquer ses courriels par outlook pour m’en débarrasser. Lecteurs, avez-vous constaté en France l’existence d’un “mouvement ouvrier révolutionnaire” ? Le reste est à l’avenant : poubelle de l’histoire.

      • Oui, je viens de lire les commentaires de l’article, assez affligeants !

        heureusement un-e slovaque a apparemment fait quelques recherches, pour mettre fin aux discussions. Assez incroyable de passer un truc comme ça sur ce site (je crois que c’est une association de femmes de gendarmes (?) ou un truc comme ça ! )

        • Selon les autorités le postillon est hautement contagieux, d’où l’obligation du masque facial. Mais par contre, selon les mêmes autorités, il faut aller prélever la trace virale jusqu’à la paroi du cerveau. Ce qui est “fake”, c’est plus probablement votre capacité à raisonner.

          • Bien que je ne vais pas m’enfermer dans l’invective, je parle des commentaires, et cite 1 qui contredit le sérieux de l’étude sur laquelle ledit article s’appuie.

            En conséquence je me juge parfaitement en capacité d’évaluer les commentaires qui traitent pour certain de l’atteinte à une zone de spiritualité (sans porter de jugement sur le fait spirituel), de micro-crochets au bout des écouvillons, etc…, voire de traitements qui annuleraient les effets du prélèvement.

  24. https://twitter.com/i/status/1392859339782868993
    c’était à la TV il y a 10 ans, ils devraient repasser ce sketch des guignols, il était très prémonitoire… vraiment 100% de ce qui se passe maintenant . tout y est, . Dommage que maintenant ils n’ont plus droit à la parole, et la réalité c’est moins drôle !!!!!!

  25. Votre dossier est solide, le ministre-médecin est face à ses responsabilités et à sa conscience, espérons qu’il prendra la bonne décision très rapidement sous quelques jours.
    Merci pour votre action.

    • Vous êtes gentil mais très naïf comprenez enfin que cet individu n’a aucune conscience et il l’a prouvé depuis longtemps

      • C’est toujours bien un jour ou l’autre de croiser celui qui a tout compris et ne fait rien mais prend le temps de venir le dire.

  26. Rien n’arrêtera donc la rage vaccinale semble-t-il ?

    « Vaccination des enfants : le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale juge ‘nécessaire’ de l’envisager – 10 mai 2021 – Par Mathilde Durand

    Dans un avis consulté par “Libération”, le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale indique qu’il paraît “nécessaire d’envisager” la vaccination des enfants et adolescents. Sous réserve de garanties renforcées sur la sécurité et l’efficacité des sérums pour ce public. Dans cet avis daté du 30 avril, non public mais consulté par le quotidien Libération qui en révèle les principaux points, l’instance indique qu’il paraît “nécessaire d’envisager” la vaccination de ce public pour réduire la circulation du virus…

    https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/vaccination-des-enfants-le-conseil-dorientation-de-la-strategie-vaccinale-juge-necessaire-de-lenvisager-4044100 » 🙁

    • Mais que faire? Où sont les pédiatres, les généralistes, qui devraient tous dire STOP!

    • Ce qui est terrifiant, c’est le silence de la plupart des leaders politiques sur le sujet.

      • Ce que décrit Raoult sur la corruption pilotée et organisée par les lobbies industriels, qui invitent les jeunes chercheurs prometteurs et futurs leaders d’opinion pour se les mettre dans la poche (etc.), le même processus est appliqué à la classe politique.
        Néanmoins TOUS les gouvernements ne sont pas sensibles au chant des Sirènes 🎶 de Big PHARMA, et nous devons nous en réjouir.
        De nombreux États prennent des mesures favorables à leur santé publique, auxquelles il est fait écho ici.
        Il faut regarder aussi du côté lumineux.
        Sursum corda.

      • A Jrocher et pas seulement.

        Le plus préoccupant ou effarant, c’est que cela étonne encore quelqu’un. De toutes manières, personne n’en tirera des enseignements, la réserve formulée par “la plupart” suffit à le démontrer en ignorant qui ils sont vraiment…

    • D’abord merci à vous dr Maudrux.
      L’avis du Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale est disponible si vous tapez dans la barre de recherche ;
      Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale Avis du 30avril 2021:Perspectives sur la stratégie de vaccination de la population adulte face aux variants, et des enfants et des adolescents à l’automne Mise à jour du 11mai 2021.

    • Commentaire suite à celui de Gérard Maudrux

      Merci Dr. Maudrux, grâce à vous je suis mieux informé et je transmets à mon entourage, je suis sur tous les fronts à la fois et je n’ai pas le temps de m’intéresser à ce qui se passe en Inde en dehors du Tamil Nadu et Pondichéry.

      Sans être informé correctement, il est pratiquement impossible de comprendre la situation, et de mener les combats qui nous paraissent indispensables…

    • À 8 reprises ce médecin nous dit que “Ce n’est pas un vaccin”. Il nous parle que la protéine spike est à l’origine d’un empoisonnement du sang, qu’il faut mettre en quarantaine ceux qui ont été vaccinés (même si ce n’est pas un vaccin) et ne surtout pas s’en approcher dans la société. Je ne suis pas médecin, mais je m’interroge : ce médecin dit-il la vérité, est-ce une interprétation pseudo-médicale ?Je sollicite l’avis de médecins qui visonneraient cette vidéo de 10’39”

      • J’ajoute que bien sûr je sais que ce n’est pas un vaccin. Les informations reprises dans le du blog du Dr Maudrux le confirme, par contre je m’interroge sur les conséquences sur les non vaccinés

      • C’est la realite de ce qui se passe , voir chez Raoult qui le decrit bien , spike est ds tout les serums, des gens commencent a choper sras par des gens »vaccines » c’est une evidence donc ds quelques mois les morts vont etre tres nombreux ceux vaccines et c’est deja le cas, et le refus de le mentionner a Tours,c’est trop tard la boite de Pandores est ouverte 20% des gens piques au spike et autres adjuvants qui emettent et qui creent des avc et tromboses ds tout le corps , partout ou vaccins ca repart , juillet va etre terribles 3 mois apres injection Des milliers de medecins chercheurs demandent l’arret immediat des vaccinations de masse qui vont tuer et tuent deja du monde et va repandre des mutants plus en plus forts. voir le vaccin polyo ogm!!!

    • Le”vaccin”ARN fait produire à l’organisme de la proteine spike,laquelle va déclencher une réponse immunitaire qui va s’attaquer à des tissus de l’organisme du vacciné,malheureusemen pour eux..
      Cela dit ,il n’y a aucune raison que cette spike sorte de l’organisme du vacciné,à mon avis.Elle ne peut sortir qu’à l’intérieur d’un virus à même de la diffuser.

      • partout en France ,je connais des gens , non piquées OGM, sains, qui témoignent ,ils attrapent le sras mutant, par des personnes vacinées.

  27. On peut tenter de raisonner des gens honnêtes, mais quand ils ne le sont pas, ce qui est une évidence -depuis plus d’un an-, il ne reste que la voie judiciaire (et encore, qu’est-ce qui arrêtera cette folie?).
    J’ai fait mon possible pour faire connaître votre blog, ainsi que d’autres, (en pure perte) et je trouve vos efforts louables, mais n’est-ce pas reculer pour mieux sauter?
    N’est-ce pas un combat d’arrière garde alors que l’on envisage déjà (Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale ) la vax des plus de 12 ans pour la rentrée de septembre, et ceux de 16 pour l’été, quand dans le même temps de plus en plus de voies de médecins se font entendre sur les dangers propres à ces vaccinations?
    https://twitter.com/2020Marceau/status/1392963222722990082/photo/1
    Pour les + de 6 mois, ils hésitent encore….

  28. Pour le moment, je n’ai aucun problème avec la délivrance d’Ivermectine (en général des médicaments proche de la date limite !), mais jusqu’à quand. Merci de continuer la lutte.
    Sentiments confraternels,
    Dr Patrick OLIVER (06)

    • Est-ce à dire que les pharmacies ne seraient plus correctement approvisionnées ?

      • Intéressant de savoir ce que ça cache…moyen simple et discret pour éviter de se soigner = ne plus en produire, Ivermectine au placard….ils ne reculent devant rien.
        Parait que Ruquier râle…dans un bouquin sur la complaisance des journalistes. On continue, on ne lâche rien !

      • Vous pensez que si elles étaient correctement approvisionnées, elle distribueraient les médicaments récents en priorité et garderaient les anciens pour mieux le jeter ensuite ?
        A mon humble avis ça signifie plutôt que ce type de médicament ent habituellement peu utilisé et donc que le stock tourne lentement.
        Mais quand on veut voir le complot partout …

        • Cher Jacques Ghémard,
          Si vous saviez comment fonctionne une pharmacie vous sauriez aussi que le rotation des stocks ne se fait pas en officine mais chez le fabricant ou le grossiste.
          Le pharmacien se limite à renouveler son stock minuscule, quasiment boite par boite. Donc quand il vend un médoc proche de la date limite, ce n’est pas parce qu’il trainait dans ses tiroirs mais parce qu’il lui a été livré tel quel il y a peu.
          Et si le grossiste ou le fabricant livre des produits proches de la date limite, c’est que la rotation des stocks chez eux est entravée par une fabrication suspendue ou volontairement ralentie.
          La question légitime de l’approvisionnement d’un médicament prometteur et bon marché ne devrait pas vous gêner….

          • Je bosse en pharmacie et je vous confirme que l’IVM sort rarement donc l’unique boîte du stock traîne dans le tiroir assez longtemps. Pour le moment pas de ruptures 😉

        • Je vois des complots partout. Le dernier que j’ai vu se profiler n’est pas très ancien. C’est lors de l’apparition de la carte vitale de la Sécu. J’ai dit mes copains médecins, que c’était facile avec le numérique de se faire prendre ses données les plus intimes. M’ont dit que comme d’habitude je voyais le mal partout. Je vous donne un lien récent. Vous me direz que ça n’a pas de rapport avec la gestion des stocks en pharmacie, oui. Mais le problème est bien de comprendre que les systèmes financiers/profits intérêts et corruption, ont quelques intentions malsaines pour la population.
          https://www.voici.fr/news-people/actu-people/elise-lucet-revele-ce-quil-se-passe-sans-votre-consentement-a-chaque-fois-que-vous-utilisez-votre-carte-vitale-a-la-pharmacie-703836

      • Pour ma part quand je lis: ”proche date limite” ça veut surtout dire que c’est peu demandé/prescrit.
        On va pas demander aux pharmacien-nes de renouveler le stock avant épuisement de la ”date limite” et jeter des médicaments utilisables, quand même !.

        D’ailleurs au passage je veux bien qu’on m’explique qu’est ce qui justifie une date limite sur un médoc, sous vide, souvent dans de multiples emballages aluminisés, stockés en pharmacie ?
        Quand je l’ai à la maison, ok, mais dans des conditions stables, à l’abri de la ”lumière”, dans le rayonnage d’une pharmacie ??

    • Ce commentaire était à placer en dessous de celui de Rémy plus loin.

      • Erreur je n’avais pas vu que mon commentaire était plus loin à la bonne place.

      • @ tardieu jean-claude
        Merci pour ces liens conviviaux
        Réconfortant et encourageant !

    • Ben oui , le collectif Ami entends-tu organisait régulièrement des séance de Sport sur ordonnance ( et en musique) le dimanche matin place de la République à Paris. C’était tout de même moins serré que sur la vidéo !

      Moyenne d’âge plutôt élevée. Discrète curiosité des passants. Les jeunes ont d’autres occasions de se trémousser, sur d’autres rythmes…
      https://www.amientendstu.fr/page/1328029-actualites

      • Il y a eu la bombe atomique, le napalm, le Biafra, Sabra et Chatila, deux guerres mondiales totalisant plus de 85 millions de morts, plus de 260 guerres en tous genres dans le monde entre 1945 et 2021, etc. et dire qu’il y en a qui n’ont pas encore compris et qui en redemandent parmi les gens les plus instruits, je crois que c’est cela le plus insupportable.

        • Comment ne voyez-vous pas qu’aucun “système” ne peut bannir la corruption en tant que telle ? Même Sparte y a échoué, après plusieurs siècles il est vrai. L’ordre franciscain qui refusait l’argent a commencé à se renier peu de décennies après sa fondation. Etc.etc
          Pour redevenir maîtres de nos destinées il faut des lois contraignantes et nous manquons d’hommes capables de les appliquer.
          Le capitalisme étant par principe un État ami du bizness, ce qui se passe est consternant mais non vraiment surprenant.
          Il est probable que cette crise et ses outrances est en train de réveiller quelques consciences civiques endormies et c’est ce qu’on peut souhaiter de mieux.
          Bien amicalement

  29. J’avais l’info comme quoi 70 professionnels de santé de la ville de Changchun avait subi une visite médicale sous contrôle policier en juillet 2017. Je me doutais qu’il y avait un rapport avec le virus. Mais j’ai fait une vérification. Le siège social de Sinopharm est à Changchun. Donc on peut se demander si ces 70 professionnels de santé n’ont pas été les cobayes pour le Sinovac. Quand on nous dit que les vaccins à virus inactivés sont long à concevoir que les vaccins ARN et que celui là était un des premier à être sorti quasiment en même temps que le Pfizer.
    Donc ça confirme que le virus était là dès 2017 en Chine.
    https://flutrackers.com/forum/forum/china-other-health-threats/778943-china-armed-police-supervise-1st-ever-wellness-health-exams-of-70-sanitation-workers-in-changchun-on-june-7-2017-and-300-total-in-jilin-province

    • Je veux bien mais, est-ce que ça ne fait pas beaucoup de suppositions à la fois ?

  30. Autrement dit, ailleurs, par L. Muchielli:
    “Il ne fait aucun doute à mes yeux que, dans le futur, nos successeurs feront le récit d’une époque où, malgré toutes nos technologies, l’émotion aura souvent pris le pas sur la raison, d’une époque où malgré tous nos grands principes démocratiques nos gouvernements se seront parfois conduits comme de vulgaires propagandistes et auront piétiné bien des libertés, d’une époque où l’éthique scientifique aura été écrasée sous le poids de la corruption et de la compétition, et d’une époque où la plupart des entreprises de presse auront définitivement abandonné l’ambition de constituer un contre-pouvoir démocratique indépendant pour devenir nolens volens les gardiens de la doxa, c’est-à-dire du discours de ceux qui dominent économiquement et politiquement le monde actuel, et y imposent leur façon de penser”.

    • Commentaire à placer sous celui de D. Sollelis.

      Ils ne pourront pas faire ce récit, parce qu’entre temps ils auront été lobotomisés ou le passé aura été totalement réécrit. Si un autre scénario devait se réaliser, je me demande où est-il aujourd’hui, je ne l’ai trouvé nulle part, puisqu’on se complaît à vivre sous ce régime indéfiniment…

        • Commentaire à la suite de celui de Valete09

          Où avez-vous lu ou entendu qu’il fallait à tout prix se débarrasser de ce régime économique, dites-moi ? Hormis à l’extrême gauche également corrompue (comme quoi je suis impartial), quel médecin, quel professeur, quel scientifique, quel chercheur, quel intellectuel plus largement s’étant exprimé ici ou dans un média ayant pignon sur rue ? Aucun à ma connaissance. S’il en existe, admettons-le, je voudrais bien les connaître pour prendre contact avec eux et voir ce qu’on pourrait faire ensemble…

    • les vainqueurs ont toujours réécrit l’histoire !
      s’ils parviennent à gagner il n’y aura pas de trace de quelconque résistance…
      tous sera effacé…d’ailleurs ils l’ont toujours fait et sont entrain de le faire…
      surtout à l’heure du numérique…une touche du clavier suffit !
      petit appel grippe de 1918..
      ou 1930-45…
      https://odysee.com/@fripon79:0/le-programmeT4desnazisrecommence:5

      • @rémy
        L’heure est à la lutte pas à la fascination du gouffre.
        Gardons-nous de considérer ces gens malfaisants comme tout-puissants.
        La bataille est en cours sur de nombreux fronts.
        Pour l’humanité la justice la vérité.
        Trop de discours apocalyptiques depuis des années, poussent les individus vers la case Soumission.
        Cette crise est l’occasion de nous ressaisir, au moins individuellement, et plus si affinités.

      • NOUS NE SOMME PLUS SEULS !
        (Ana Duferret sur tweeter)
        May 13
        Une équipe de plus de 1 000 avocats et de plus de 10 000 experts médicaux dirigée par maître Reiner FUELLMICH a entamé des poursuites judiciaires contre le CDC, l’OMS et le Groupe de Davos pour crimes contre l’humanité. M. FUELLMICH est Allemand, grand avocat international

        • Oui Reiner Fuellmich est un avocat courageux et son initiative va incontestablement dans le bon sens, celui d’alerter sur les dérives qui s’observent actuellement.
          Personne n’est parfait mais cela ne doit pas empêcher d’apprécier les efforts remarquables déployés de différents côtés : Médecins, Avocats, Journalistes (mais aussi Artistes, Politiques…) doivent coopérer, chacun conservant sa sensibilité propre et son approche professionnelle.

    • Merci de citer Montagné,c’est de circonstance,au moment où les Américains,tous vaccinés annoncent avec tambour et trompettes,qu’ils vont pouvoir “enlever le masque”!!(Le Monde,aujourd’hui)

        • “On ne sait rien de la contagiosité des vaccinés.Un vaccin peut être inefficace sur un variant”(O.Veran)”
          Espérons que nous allons garder”l’exception française”!

  31. sur le site du Ministère de la Santé et de la famille de l’Inde, où est recommandée la prsie d’Ivermectine, il est écrit:

    Consider Tab Ivermectin (200 mcg/kg once a day, to be taken empty stomach) for 3 to 5 days.

    Il me semblait avoir lu que cette prise d’IVM ne devait pas se faire à jeun..Qu’en est-il?
    merci

    • sauf erreur de ma part : la prise à jeun est ce qui apparait dans les manuels pour le traitements de parasitoses – par contre pour covid on vise une assimilation rapide , ce qui est obtenu semble il avec un repas, en particulier avec des aliments gras. Probablement que les autorités indiennes se refèrent au mode d administration comme antiparasite.

      • cela prouve que la bas comme ici, les autorités ne consultent pas les médecin praticiens.

      • cela prouve que en Inde comme en France, les autorités ne consultent pas les médecin praticiens.

      • Bonjour à tous,
        Effectivement ce serait intéressant d’avoir des précisions sur le mode d’administration à jeûnai ou pas ?
        Je suis tombée l’autre jour sur une ordonnance pour covid, le médecin avait écrit de prendre IVM à distance des repas.
        Pour info c’était 300mcg/kg, 1prise/jr pdt 5 jrs, associé à solupred, doxy et tussipax.
        1ers signes de la maladie ayant démarré 2jrs avt la date de l’ordonnance.

    • Je corrige -faute de le supprimer- mon commentaire précédent. Carvallo recommmande bien “à jeûn”

    • Sans aucun doute ! Pour que de telles agences soit au service dubien commun il faudrait des regles tres strictes et un contrôle démocratique continu avec exclusion des tricheurs ´ or nous voyons tout le contraire : collusions, pantouflages, chaises musicales, financements douteux, il faudra nettoyer les ecuries d augias , des que nous aurons un gouvernement serieux ( dont hold your breath )

  32. Docteur Maudrux,
    Je veux juste vous dire merci.
    Je suis psychanalyste à Montreuil (93100), je suis vos billets depuis le début.
    Merci de résister à l’attitude d’un gouvernement au service des intérêts des lobbies pharmaceutiques, qui a oublié qu’il gouverne en notre nom et que les médecins sont seuls juges de leur exercice,. Merci de défendre les intérêts humains en cette époque de corruption généralisée. Sans vous et d’autres, tout irait encore plus mal, je vous soutiens en vous faisant connaître, si je peux faire plus je le ferai.
    Bien à vous, prenez soin de vous.
    Pascale Martin

  33. Covid-19 : Medincell confirme l’innocuité de l’ivermectine sur des traitements au long cours

  34. Sarah (@sarahPGZ) Tweeted:
    Le Dr Denis Agret a déposé une lettre à un adjuvant chef, une plainte qui enjoint les juges d’instruction et les procureurs à se saisir de l’affaire des effets indésirables graves, de mises en danger d’autrui et d’homicide après vaccination… 👏👏👏👏 https://t.co/811Q7hWoXe https://twitter.com/sarahPGZ/status/1392899539409985547?s=20

    Parallèlement à TOUT ce que vous faites Mr Maudrux, ce dont je vous remercie énormément, cette action du Dr Agret ne serait-elle pas à suivre par les médecins ?

    • Déposer une plainte contre les vaccins, auprès d’un adjuvant chef, ça risque de le piquer au vif 🙂 🙂

    • Ils ont mis le paquet… lien déjà disparu d’internet… je n’arrive plus à poster sur twitter, et beaucoup de mal pour copier coller des liens dans des mails… il faut ruser et faire du découpage, puis rajouter ce qu’on n’a pas mis au départ, ou en coller plusieurs sur Word et les reprendre d’un seul coup ! Notre société est une abomination, nos concitoyens sot hypnotisés par les médias, ou lobotomisés !

      • sous l’aile bienveillante de l OMS qui, dans son offensive contre la santé publique, va meme jusqu’à mettre en garde contre la vitamine D.

    • Sacrée brèche dans l’omerta !
      Cette confidence apporte de l’eau au moulin du Recours gracieux qui fait l’objet de ce billet.

      • Les propos du Dr Christophe Prudhomme sur l’Ivermectine, sollicités par le collaborateur de Di Vizio, sont anodins. Au passage signalé (35mn), il ne fait pas montre d’une conviction marquée, (que ce soit pour l’Ivermectine ou le budésonide ) même s’il se déclare favorable à la liberté de prescription (tout en insistant sur la nécessité d’empêcher les “médecins gourous”). Il confirme juste, sans donner aucune précision, que cela est parfois utilisé à l’hôpital ainsi que des rumeurs sur les réseaux sociaux l’avaient indiqués.
        Son témoignage, à mon sens, vaut à deux titres : d’abords cela pourra soutenir les personnels hospitaliers qui pourront se passer le mot ( si ce n’est déjà fait).
        Mais surtout, ça a une valeur politique : C. Prudhomme est tête de liste Insoumis pour la Seine-Saint Denis ! Ce témoignage aidera à démarquer l’Ivermectine d’une assignation à affiliation politique marquée à l’extrême-droite . Di Vizio lui-même, élargira son audience à des cercles qui craignaient probablement jusqu’à maintenant lui montrer quelque intérêt.

    • Super démonstration mise en accusation détaillé à l’échelle mondiale !!

      Vous vous êtes concertés pour publier (il me semble que vous êtes en liens par ailleurs), ou c’est le hasard ?

      • Il y a juste une précision (je l’ai entendu il y a peu sur une re-écoutede ”terre à terre”). Sur l longue liste des torsions de la médecine (tabac, ….,) pour servir les lobbys l’intervenant plaçait en premier: ”le plomb dans l’essence”, dont tout le monde connaissait la dangerosité mais l’alternative était l’alcool (de mémoire ou un certain dérivé ), et pour éviter une concurrence entre vendeur d’alcool et d’essence, les méfaits du plomb avaient été glissés sous le tapis

  35. Merci pour ce travail.
    Quid de l’intérêt d’une plainte contre le Dr Véran au conseil de l’ordre pour le pousser à agir ? En fouillant il y aurait bien un article qui pourrait concerner son inaction.

    • Il agit en tant que ministre et pas en tant que médecin c’est donc la CJR qui est compétente pour le juger (et il y a deja des poursuites contre lui depuis mi 2020, je n’ai plus les détails des griefs en tete).

      Et sachant que de toute facon l’ordre des médecins (au moins au niveau national) est largement aussi coupable que lui sur la questions des traitements précoces il serait illusoire d’esperer quoi que ce soit de leur part.

      • Oui l’ordre des médecins aurait dû à minima défendre la liberté de prescrire.
        Ça rentrait dans ses attributions.
        Mais ils ont préféré jouer aux petits soldats à la solde du gouvernement.

        Il faut dire qu’ils ont beaucoup à se faire pardonner, au vu du dernier rapport de la cour des comptes qui étrille leur gestion calamiteuse, laquelle pourrait leur valoir quelques poursuites en bonne et due forme.
        Donc ils n’ont pas forcément intérêt à trop monter au créneau pour défendre leurs mandants cotisants…

  36. Tout est question d argent, donc de mauvaise foi !
    Les médicaments efficaces, mais non enrichissant les labos, sont écartés.

  37. On a bien compris que l appât du gain et les bénéfices tirés d une vaccination de masse par la peur (Confinement , masques etc ) et la contrainte ( pass sanitaire ) est un facteur important dans cette crise .
    Mais pourquoi ne pas avoir développé un vaccin classique ?
    Pourquoi un vaccin ARN ?
    C est ça que je n arrive pas à comprendre tout à fait ..

    • le vaccin est un leurre !
      pour une maladie à arn !
      l’ignorance des humains est exploité !
      à quels fins ? c’est la question..

    • Deux raisons au moins :
      – sur papier un vaccin traditionnel sur virus inactivé est beaucoup plus long à mettre en œuvre, notamment parce que les labos n’auraient pas pu se permettre de bâcler les phases d’essai bien connues
      – les vaccins expérimentaux arn (auxquels on fait promettre à peu près tout sauf le prix du pain) sont dans les cartons depuis presque 20 ans. C’était l’occasion rêvée pour les lancer sans précaution à la faveur de la panique générale

      • Cher Antonin
        voulez vous contredire le Pr Raoult et tous les imminents professeurs et médecins qui se battent contre cette folie ?
        “il est abrutissant de faire croire que l’on puisse créer un vaccin pour une maladie à virus qui mute tout le temps “

        • Cher REMY : je crois que vous devriez relire le commentaire d’ANTONIN47 qui est simplement factuel .

        • Ce qui nous manque,c’est une étude sur l’efficacité de Sinovac,vaccin vivant.On sortirait du “j’y crois,j’y crois pas”

      • Merci pour votre réponse
        Ça paraît logique …
        peut être y a t il d autre raisons mais ces deux là semblent logique

      • Vous apportez la preuve que l’épidémie était là depuis avant 2019 en Chine puisque Sinovac est un vaccin classique.
        Si le virus a émergé en Chine dans le Yunnan en juin 2017, alors l’on a commencé la conception du vaccin dès ce moment. On a repositionné d’anciennes molécules et proposés des cocktails de plantes pour soigner en attendant. Mais il y a eu Wuhan avec un variant un peu plus virulent et une panique due à la révélation de l’épidémie qui aggravé la situation ( l’alerte dans le Hubei avait été lancé en juin). Et aussi cette épidémie tombait à pic pour le PCC qui avait besoin d’une diversion pour cacher l’ouverture de campas de concentration dans le Xinjiang.

      • L’ivm serait elle a même d’empêcher la pénétration de cette spike transmise par les vaccines? Ds ces cas là utilisation en prophylaxie au long cours

      • Bonjour,
        Cette info circule depuis deux trois semaines et c’est très inquiétant. D’autant plus inquiétant en fait que ce sont des anglophones qui le disent… Parce que si on se réfère uniquement au document de pfizer, il me semble que la phrase est mal traduite en français et pour moi jusqu’à présent c’est la mauvaise traduction qui laissait croire cela.
        « Comme l’indique le document, on peut être « exposé à l’intervention de l’étude en raison d’une exposition environnementale », notamment « par inhalation ou contact cutané » avec une personne participant à l’étude ou avec une autre personne ayant été exposée de la même manière. »
        L’intervention de l’étude ça ne veut rien dire en français. Les phrases originales sont celles-ci : « An occupational exposure occurs when a person receviez unplanned direct contact with the study intervention, which may or may not lead to the occurrence of an AE. Such persons may include healthcare providers, family members, and other roles that are involved in the trial participant’s care ;
        A female is found to be pregnant while being exposed or having been exposed to study intervention due to environmental exposure. Below are examples of environmental exposure during pregnancy:
        • A female family member or healthcare provider reports that she is pregnant after having been exposed to the study intervention by inhalation or skin contact.
        • A male family member or healthcare provider who has been exposed to the study intervention by inhalation or skin contact then exposes his female partner prior to or around the time of conception. »

        « Intervention study » veut tout simplement dire « le vaccin », le produit en lui-même. Donc la seule chose que je comprends ici c’est que si il y a inhalation du produit ou contact cutané avec le produit, on est « vacciné » et l’autre chose c’est qu’à priori ce « vaccin » est transmissible sexuellement.
        J’aimerais faire confirmer par des anglophones natifs mais je suis assez sûre de moi. Il doit donc y avoir d’autres données amenant à cette conclusion de vaccinés contaminant les spike, mais pour moi le doc de Pfizer ne dit pas cela.
        Lien vers ce document :
        http://82.221.129.208/pfizervax.pdf

          • Ce passage porte sur les évènéants à rapporter dans le cadre de l’étude Pfizer, sans préjuger de l’existence ou non d’effets en lien avec ces évènements. On ne peut rien conclure, ce passage consiste en une description de comment l’étude est menée.

      • En tout cas,ce document de 146 pages montre que Pfizer n’exclut pas une transmission de la spike,puisqu’il demande à ses collaborateurs cette vigilance.Fort de café pour un OGM diffusé massivement!!!
        Ils osent tout!

      • Je vous confirme : site excessivement dangereux !

        Mais uniquement pour les mous du bulbe.

        • Je vous signalais un problème qui touche ce qui est apparemment votre site. Mais si ça ne vous intéresse pas …

          • Bizarre, je n’ai pas ce problème. Changez votre AV.

    • N’est-ce pas ce que le ministre Olivier Véran, a lui-même déclaré dans son mémoire au Conseil d’État en réponse à la requête de Mes Protat & Lagarde début avril 2021 (pdf du mémoire est accessible en ligne sur le site dd FS) : je cite le ministre :
      “Les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et au décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale (…)”

  38. Sans relâche. Vous êtes admirable(s).
    Et nous, à notre minuscule niveau, on continue à se faire traiter de “complotiste” regardé de travers par tous les cons-ricaneurs-accusateurs qui nous environnent dès que l’on ose questionner la moindre recommandation officielle… Le grand vide.

    • Y compris dans notre propre famille que nous essayons de faire réfléchir. Super ambiance.
      Ici le dessin de Caran d’Ache “Ils en ont parlé !!!”

    • Allons, dans le vote d’avant-hier, ils ont été tout de même 83 ou environ à refuser le pass vaccinal.
      Ne pas compter sur les partis classiques, les cartes sont en train d’être rebattues.

    • Il n’y a pus d’opposition politique ni même civile dans ce pays . Même les syndicats de médecins et surtout le Cons de l’Ordre des Med . ne s’opposent aux décisions gouvernementales . C’est le drame . Personnellement en tant qu’ancien interne des H de Lyon , notre Association l’AGIL , ne veut rien entendre ni comprendre . Aucune réponse à des 10 aine de mails envoyés ainsi qu’au conseil de l’orde régional et national … on est dans l une solitude terrible : DE QUOI ONT-ILS PEUR ?

  39. Merci Dr Maudrux, vous faites œuvre utile.
    Et peu importe la réponse, que j’espère positive malgré tout, nous sommes dans les heures sombres, l’époque est pleine de ruses et malhonnêteté, mais l’avenir vous donnera raison. Là où il y a une logique de mort, vous opposez la vie.

    • Eh bien au moins, c’est dit. Mais bien sûr, un prix Nobel, c’est forcément un super charlatan…

  40. Votre action rationnelle est extrêmement précieuse. Merci cher monsieur

  41. La CNIL s’est prononcée, le 12 mai 2021, en extrême urgence, sur le projet du Gouvernement relatif à la mise en place d’un passe sanitaire pour réguler l’accès à certains lieux, établissements ou évènements, dans un contexte de levée des restrictions sanitaires. La CNIL demande que la loi soit précisée et des garanties supplémentaires apportées. Elle rappelle la nécessité de s’assurer du caractère temporaire du dispositif.

    Elle estime ensuite que le fait que l’usage de ce passe soit limité aux évènements impliquant de grands rassemblements de personnes, à l’exclusion notamment des activités de la vie courante (lieux de travail, restaurants, commerces, etc.), permet de limiter les atteintes au droit à la protection des données et au respect de la vie privée des personnes.

    Néanmoins, compte tenu des enjeux pour les droits et libertés fondamentaux des personnes, la CNIL considère que la loi devra définir, de manière précise, les finalités, la nature des lieux, établissements et évènements concernés ainsi que le seuil de fréquentation minimal envisagé. Elle devrait également interdire la possibilité pour les professionnels qui ne sont pas visés par le dispositif de conditionner, de leur propre initiative, l’accès à leur établissement à la présentation du passe sanitaire.

    Enfin, la CNIL souligne que le dispositif devra intégrer un certain nombre de garanties afin de limiter autant que possible la divulgation et la conservation d’informations privées et d’éviter tout risque de discrimination, en raison de l’état de santé mais également en raison de la capacité d’accès et d’usage des outils numériques (possession d’un smartphone, utilisation volontaire de l’application « TousAntiCovid », etc.).

    La CNIL conclut que le recours à un passe sanitaire ne saurait être envisagé que sous les réserves et conditions détaillées dans son avis.

    https://www.cnil.fr/fr/la-cnil-rend-son-avis-sur-le-projet-de-passe-sanitaire

    • Pour une fois je vais donner raison à la CNIL. Le gouvernement va t il suivre l’avis de la CNIL? Je l’espère mais est il obligé de la suivre? Si il ne la suit pas cela risque de faire un nouveau scandale

    • Je crains fort que les recommandations de la CNIL ne soient que des recommandations, un peu comme celles de la Cour des Comptes, et puissent donc comme celles-ci se voir ignorées impunément par l’exécutif. J’espère le contraire.

  42. Ceci n’est ni plus ni moins qu’un génocide organisé et volontaire, destiné à éliminer la majorité de la population mondiale.
    Virus manipulé, injections contaminées et létales à court, moyen ou long terme.
    Rien n’arrêtera ce plan machiavélique construit de toutes pièces et dirigé par les milliardaires psychopathes despotiques d’un soit disant nouveau monde qui ne naîtra jamais. Ce n’est qu’une question de temps. La vérité et la lumière reviendront quoiqu’il advienne. Cette folie délirante criminelle a une fin certaine.

    • @Parisi
      Je suis bien d’accord avec vous : la vérité et la lumière reviendront. Mais je pense que nous ne devons pas prêter trop de pouvoir aux psychopathes d’un plan machiavélique.
      Corruption, folie, bêtise…et rivalités suffisent depuis toujours pour semer le chaos et la guerre dans notre humanité.

  43. crime contre l humanité:
    > La vaccination des 12-15 ans contre le Covid a commencé aux Etats-Unis
    Les adolescents âgés de 12 à 15 ans ont pu commencer à se faire vacciner contre le Covid partout aux Etats-Unis ce jeudi, après l’extension plus tôt cette semaine de l’autorisation du vaccin de Pfizer/BioNTech pour cette tranche d’âge, qui représente 17 millions de personnes dans le pays.
    « C’est un nouveau pas de géant dans notre lutte contre la pandémie », a déclaré mercredi le président américain Joe Biden, en encourageant les parents à faire vacciner leur progéniture. « Le vaccin pour les enfants entre 12 et 15 ans est sûr, efficace, pratique, rapide et gratuit », a-t-il martelé, ajoutant que 15.000 pharmacies à travers le pays devaient être prêtes dès jeudi à réaliser les piqûres.

    • Sachant que les les effets graves et décès dûs aux vaccins sont sous-évalués (sous declarations), et que ceux de la mortalité due au Covid (morts avec ou à cause de..?) sont sur évalués, qu’on ne peut savoir de combien ces chiffres sont faux, c’est véritablement honteux de vacciner les moins de 70 ans en bonne santé et scandaleux, voire criminel comme vous le dites de vacciner les jeunes .

      • Oui. Comment est-ce possible d’en arriver là ? La peur est plus contagieuse que tout, et c’est l’arme de persuasion massive en l’occurrence, faut-il donc tout sacrifier, comme à la guerre, pour que quelques puissances gardent ou tentent de garder leur leadership ?

  44. Ayez confiance en nous, confiance confiance confiance … ils disent🎃
    « Une erreur dans la notice des autotests distribués aux professeurs du secondaire »
    « Des professeurs du secondaire, du privé et du public, ont reçu un mail du ministère de l’Éducation nationale les mettant en garde sur une erreur dans la notice des autotests distribués ces derniers jours. L’interprétation “test négatif ou positif ” est inversée. »
    « Il est indiqué qu’en cas de résultat négatif, la Covid-19 a été détectée, alors qu’au contraire, il faut lire que vous n’avez pas contracté la Covid-19. »

    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/une-erreur-dans-la-notice-des-autotests-distribues-aux-professeurs-du-secondaire-1620828177

    • C’est normal..
      Négatif, c’est mal
      Covid c’est mal
      Pcr négatif.. c’est bien?
      Trop dur à comprendre les maths et le français .

  45. Coronavirus : des experts indépendants de l’OMS estiment que la pandémie “aurait pu être évitée”
    Mercredi 12 mai 2021 à 15:46 – Par Viviane Le Guen, France Bleu
    Titre repéré dans d’autres sites d’infos
    Quelque chose me dit que ce n’est pas bon pour nous ?

    • Il disent pas comment elle aurait pu être évitée …
      Par un pass sanitaire préventif et mondial par exemple ? Ou un truc du genre ?..

  46. Les psychologues ne sont pas contents. Eux qui, dans le secteur médico-social notamment, ne se sont pas manifestés pour défendre la liberté de prescription des médecins généralistes et questionner la politique à tout va de vaccination accélérée, commencent à comprendre qu’on va leur appliquer de semblables restrictions : ils appellent à manifester le 10 juin à Paris devant le Ministère de la santé et en province devant les Préfectures ou ARS https://psychologues.org/actualites-single/mobilisation-des-psychologues-appel-a-manifester-le-jeudi-10-juin-2021/

    • Intéressant
      Je note entre autres motifs de mécontentement, le projet gouvernemental de création d’un Ordre des psychologues !!!
      Vraiment on en apprend de belles

  47. Et l’Académie de Médecine ??
    Il est vrai qu’à la fin du moyen âge ( très hygiéniste) , les médecins dans leur grande sagesse ont fait fermer les bains publics et préféré “chasser les miasmes avec du parfum ” L’histoire se répète, dit-on?..

  48. Lors d’une bataille, la négligence d’un front conduit le chef d’armées à perdre la guerre … quel est l’intérêt de ne pas utiliser toutes les armes disponibles de façon coordonnées pour parvenir à la paix ?

      • Tout est là. Il répète depuis le début :”je fais ce pour quoi j’ai été élu”
        Il faut l’entendre et le comprendre…

      • Gang de fumistes arrogants qui suit son propre agenda et roule le pauvre peuple dans la farine, tout en l’accablant de son mépris de classe.
        Une secte hors sol qui a pris le contrôle à notre insu et qu’il va maintenant falloir chasser.

  49. Dans la revue de presse du jour.

    Quand une institution supranationale illégitime et corrompue se substitue aux Etats-nations.

    L’OMS doit avoir plus de pouvoirs pour gérer les futures pandémies, estime un groupe d’experts – Reuters 12 mai 2021
    https://fr.news.yahoo.com/loms-doit-avoir-pouvoirs-g%C3%A9rer-120450844.html

    Un nouveau système mondial transparent devrait être mis en place pour enquêter sur les épidémies, en permettant à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de déployer des enquêteurs dans les plus brefs délais et de rendre publiques ses conclusions, a déclaré mercredi un groupe d’évaluation de la pandémie de COVID-19. (Conclusions qui auraient valeur de sentences, de menaces, de diktats pour les Etats récalcitrants… – JCT)

    Dans un rapport consacré à la gestion de la pandémie, ces experts indépendants ont appelé à des réformes audacieuses de l’OMS et à la remise à plat des plans nationaux de préparation… (Conformément aux directives de l’OMS, comme avec l’UE… – JCT)

    …le comité d’urgence de l’OMS aurait dû déclarer l’urgence sanitaire internationale lors de sa première réunion le 22 janvier au lieu d’attendre le 30 janvier, selon le rapport. (Rappel : 17 morts seulement le 22 janvier 2020, à ce rythme-là dans l’avenir ils pourront invoquer n’importe quoi pour terroriser la population mondiale. – JCT)

    L’OMS et l’Organisation mondiale du commerce (OMC) devraient par ailleurs convoquer les gouvernements et les laboratoires pharmaceutiques pour élaborer un accord sur les licences volontaires et les transferts de technologie afin d’accélérer la production de vaccins, selon le rapport. (Les gouvernements “convoqués par l’OMC et l’OMS. Vaudrait mieux rompre avec l’ONU. – JCT)

    Leur éthique ou morale appartient au passé

    Selon le bioethicien Julian Savulescu, la rémunération pourrait tout aussi bien être versée en cash qu’en nature. – slate.fr 12 mai 2021
    http://www.slate.fr/story/208835/payer-gens-se-fassent-vacciner-contre-productif-culture-altruiste-mauvaise-solution#xtor=RSS-2

    Payer les personnes réticentes à la vaccination pour qu’elles se fassent inoculer le sérum? L’idée a, pour certains, de quoi séduire. Elle a récemment été promue par le philosophe et bioéthicien australien Julian Savulescu, connu pour être une des figures de la défense de l’eugénisme libéral. Il a publié une correspondance à ce sujet dans le Journal Of Médical Ethics en octobre 2020. Il y plaide pour une rémunération des personnes qui se feraient vacciner contre le Covid-19, mesure qui, pour lui, serait autrement préférable à toute forme d’obligation, de communication ou de pédagogie. Selon Savulescu, le paiement pourrait tout aussi bien se faire en cash qu’en nature. De son côté, l’économiste américain Robert Litan, de la Brookings Institution, a fixé le prix à payer: 1.000 dollars (841 euros) par personne, non assujettis à l’impôt.

    JCT – L’argent n’a pas d’odeur, dit-on. Il pue ! Pourquoi ne pas l’abolir ? Tous ceux qui en ont y tiennent trop, leur niveau de conscience et leur morale se situent en deçà.

    • Un complément pour garder le moral, je sens que vous avez besoin…

      Jeff Bezos s’offre un méga-yacht à 500 millions de dollars – Slate.fr 12 mai 2021

      Extrait. Grâce à la pandémie, Jeff Bezos a empoché 75 milliards de dollars en 2020 (62 milliards d’euros)… Forcément, il faut bien trouver un moyen de dépenser tout cet argent.

      L’afflux de clients s’explique en partie par la pandémie, souligne Bloomberg. «Alors qu’avant les super riches louaient une villa pour leurs dizaines d’amis et de membres de la famille, ils les accueillent désormais sur leur bateau.» Slate.fr 12 mai 2021

      Question : Stop ou encore ? Allez, encore, entre nous ils auraient tort de se gêner, n’est-ce pas ?

  50. In Vitro verita est ? 1)
    Analyse comparative in vitro VS in vivo, basé sur wikipédia (source scientifique plus fiable que ”The lancet’ à ce jour), cependant si les données ne s’appuient pas sur les toutes dernières technologies, elles ont été valables à un moment ou un autre, la conclusion s’appuiera donc sur cet élément temporel

    Le saviez vous ?
    ”Parmi les quelque 200 millions de spermatozoïdes éjaculés, quelques centaines seulement traverseront la trompe utérine” 2) et à ce stade le processus de sélection des spermatozoïdes n’est pas terminé. Selon la vigueur de l’éjaculateur, moins à beaucoup moins obtiendront leur Pass ovulaire”.

    Dans le cadre de fécondation In vitro, ”Environ 100 000 spermatozoïdes sont mis en contact avec chaque ovocyte recueilli” 3) Prenant en compte qu’ils n’ont pas été rigoureusement sélectionné, cependant la quantité est prélevé chez des individus vigoureux. ”Cette technique est efficace avec une conception dans 50 à 70 % des cas après 6 cycles” (IC: 0,5 – 30)

    Conclusion.
    Après méta analyse de toutes les études, comparaisons de quantité de données, élimination des biais divers et variés, Tentatives de fécondation en double aveugle in vitro et in vivo, etc… la conclusion paraît évidente.

    La fécondation naturelle est rigoureusement impossible.
    Cependant d’autres études sont nécessaires pour confirmer.

    1) Le latin de l’auteur étant peu ou prou au niveau de son anglais, merci de pardonner la ”francisation” si la grammaire latine n’est pas complètement respectée.
    2) Wikipédia et al. https://fr.wikipedia.org/wiki/Spermatozo%C3%AFde_humain
    Lien vers la rubrique: https://fr.wikipedia.org/wiki/Spermatozo%C3%AFde_humain#De_l'%C3%A9jaculation_%C3%A0_la_f%C3%A9condation_:_le_parcours_des_spermatozo%C3%AFdes
    3) Wikipédia et al. https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9condation_in_vitro

  51. La video du Colonel Bruno Pradines de l’ Institut de Recherche Biomédicales des Armées @ IHU est interessante et tres positive pour l’Ivermectine,
    elle montre que L’Ivermectine conserve son activité antivirale avec tous les variants testés, Afrique du Sud et Bresil inclus.Contrairement surtout au Remdesivir et en moindre mesure au HCQ. A l’IHU des tests sont en cours contre d’autres variants et association de l’Ivermectine avec Doxycycline et Azythromycine.

    • “IHU est interessante et tres positive pour l’Ivermectine”
      Pas si positive que çà!Il dit que la poso est sujette à interrogations,ne mentionne pas les grands essais contrôlés(Vallejos,Carvallo).
      Il est vrai que l’Armée a des gros stocks d’HCLQ;-),

      • On voit dans cet exposé que l’ivermectine est le seul produit qui reste efficace in vitro contre tous les variants. Il ne conclue pas in vivo, car ce n’est pas l’objet de son étude : il dit seulement que mathématiquement la traduction in vivo de la dose efficace serait trop élevée, mais c’est vrai pour les autres médocs aussi et on sait tous que la réaction in vivo n’est pas celle in vitro, parce que l’organisme vivant est complexe, seules les études cliniques permettent de connaître la réalité des réactions du corps et la dose nécessaire aux médicaments. C’est d’ailleurs comme ça que les labos finalisent les doses recommandées

  52. Cher Confrère Merci encore d’avoir porté la parole de certains d’entre nous(je suis médecin signataire) avec clarté , rigueur (je suis admirative de votre énorme travail et investissement personnel).Que penser de l’étude en demie teinte présentée par le médecin colonel sur le site de l’IHU :rien sur les études de Kory,Hill ,Lawrie :incompétence ou volonté délibérée de minimiser l’éfficacité de IVM. Je suppose que toute vidéo de l’IHU doit avoir l’aval du PR Raoult:surtout ne pas faire d’ombre à l’hydroxychl ?????,Toujours la sempiternelle guerre des ego????.

    • Depuis janvier 2021 (date de leur 1er topo sur l’ Ivermectine ) , l’IHU est très frileux sur le sujet.
      Il semble que les traitements ne soient pas tous ” ego ” !
      Mais finalement, c’est une bonne chose:
      moins d’amalgame avec le débat fanatique sur les antipaludéens (même si les détracteurs de l’Ivermectine tentent de tout mélanger)

      • N’oublions pas que l’IHU prescrit quand même l ‘ivermectine en cas de contre indication à l’Hydroxycloroquine .
        Evidemment , une étude Hydroxychloroquine contre Ivermectine aurait été plus cool…

    • l’étude très pharmacologique du confrère militaire montre qu’il y a une difficulté à admettre l l’efficacité constatée, clinique, de l’IVM Les doses utilisées sont minimales,dans les formes sévères indiquées, le problème de la liaison protéinique est elle un obstacle, a priori ?; En fait je pense que nous n’avons pas encore une explication claire, acceptable, du mode d’action in vivo de l’IVM..Une piste avait été proposée dans cet article :https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.11.21.392639v1
      par l’équipe du Pr Changeux

    • On aimerait bien savoir si une double thérapie HCQ + IVM pourrait être supérieure à l’une des deux seule.

      • C’est une erreur d’opposer l’IHU et HCL à la promotion de l’IVM. Face à Big Pharma c’est pas le moment de diviser ceux qui relèvent la tête. L’exposé est plein d’infos pertinentes en faveur de l’IVM, et en conclusion il propose d’étudier son association avec un antibio, c’est à dire exactement le traitement utilisé en Inde (ziverdo)

    • En effet, publication magistrale. Bravo et merci au Dr Maudrux (je suis également signataire). Ma question est à propos du consensus de prescription de la prophylaxie : 0,2 mg/kg, chaque semaine, toutes les 2 semaines, 3 semaines … ? D’autres études ont utilisé des doses et fréquences très variées. Celle de Carvallo semble la plus convainquante. Qu’en pensez vous, svp ?

      • Pour la prophylaxie, chacun a sa petite recette, il faudrait passer au stade des études comparatives, mais pour cela déjà accepter l’efficacité, ce que les études essaient de montrer aujourd’hui, la périodicité, c’est l’étape suivante. Personnellement je raisonne avec logique : la demi-vie sanguine est d’un jour et demi, faut-il donc en prendre tous les 2 jours ? Non, car ce qui est intéressant est sur site, dans les tissus concernées, et là la demi-vie est de 3 semaines. Les tissus relarguent l’ivermectine pendant plusieurs jours, et on retrouve les métabolites dans les selles pendant 3 semaines. Donc prise toutes les 3 semaines ? La vérité se situe près de cette date, qu’on peut même repousser à 4, car si la dernière semaine vous êtes contaminé, la prise va vous traiter avant d’avoir des troubles.
        Maintenant, je ne suis pas trop favorable à un traitement de ce type, sauf cas particuliers. Traiter systématiquement tous les cas contacts a un sens pour stopper l’épidémie, une ou deux doses suffisent. Il y a ensuite les personnes à risques (métiers et âges) qui peuvent se justifier, mais en dehors de ces cas, est-ce utile ?

        • Merci. Je pose cette question car je pense qu’au stade avancé oú en est le monde scientifique sur l’intérêt de l’Ivermectine, la précision technique enrichit l’argumentation . J’ai suivi le protocole flccv Alliance “one dose every two weeks”. Nous avons tout à gagner d’affiner cette stratégie thérapeutique pour faire face aux décideurs politiques.
          J’ai vu l’exposé IHU dont la confusion est amha probablement en rapport avec le discernement discutable de son auteur, qui finit pourtant sur un constat d’efficacité.

  53. Bonjour
    Une étude importante est publiée ce mois-ci par le PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA) sous le titre
    “Reverse-transcribed SARS-CoV-2 RNA can integrate into the genome of cultured human cells and can be expressed in patient-derived tissues”
    Le lien avec traduction française d’un extrait, se trouve dans l’article de FranceSoir publié hier et intitulé “La SPILF et l’INSERM complices de désinformation sur les vaccins ?”
    Je ne peux pas récupérer ces 2 liens sur mon smartphone (aux capacités limitées) pour les poster ici.
    Est-ce que l’un de vous pourrait le faire à ma place… merci beaucoup d’avance

    • L’article a d’ores et déjà donné lieu à une (petite ?) guerre éditoriale. ( à l’adresse pnas aller à info&metrics qui recense des blogs ,comptes twitter ayant repris l’info.; l’article est paru effectivement en décembre en preprint mais avec des auteurs qui ne figurent plus aujourd’hui parmi les signataires ?)

      Tout cela se passe à des années lumières audessus de mon seuil de compétence . Je souhaiterais toutefois relever un extrait produit dans la présentation qu’en fait FS : “un problème non résolu de la maladie du SRAS-CoV-2 est que les patients restent SOUVENT [miennes capitales] positifs pour l’ARN viral détecté par PCR plusieurs semaines après l’infection initiale en l’absence de preuves de réplication virale……Nos données fournissent un aperçu des conséquences des infections par le SRAS-CoV-2 qui peuvent aider à expliquer pourquoi les patients peuvent continuer à produire de l’ARN viral après la guérison. ”
      SOUVENT ?
      Mais alors les tests PCR, quand bien même ils seraient fiables – ce qui est loin d’être avéré- détecteraient donc SOUVENT de l’ARN viral chez des personnes non infectantes ?

      • Il me semble que ce serait (?) assez logique dans le cas de tests PCR à 45 cycles comme pratiqué couramment en France, toute trace passée du virus se retrouvant alors prise en compte….

        • Il me semble que vous n’avez pas saisi ( ou alors je fais erreur) : même avec un test PCR utilisé correctement ( nombre de cycle 25-30 ,; et réactifs adhoc…) il y aura SOUVENT des faux positifs du fait de cette production d’arn viral même en l’abscence de contagiosité.
          Si le phénomène est avéré, avec cette fréquence significative : c’est de la bombe .

      • Concernant la guerre éditoriale autour de ce travail : il semblerait qu’elle ait fait rage au moment du preprint. L’équipe ayant depuis accueilli un opposant à l ‘hypothèse étudiée, Stephen Hughes, qui a reconnu la validité des résultats obtenus, la polémique s’est calmée ; ça permet d’évoquer le chemin parcouru :
        “The controversy has grown decidedly more civil since December. Both Young and Jaenisch say they received more intense criticism for their preprint than any studies in their careers, in part because some researchers worried it played into the hands of vaccine skeptics spreading false claims about the newly authorized mRNA vaccines. “If there ever was a preprint that should be deleted, it is this one! It was irresponsible to even put it up as a preprint, considering the complete lack of relevant evidence. This is now being used by some to spread doubts about the new vaccines,” Marie-Louise Hammarskjöld, a microbiologist at the University of Virginia, posted in a comment on bioRxiv at the time.

        And what of the original journal submission? “They rejected it,” Jaenisch says.”

        Ceci étant dit, je ne suis pas sût de bien comprendre ce dont il s’agit.

        • Il s’agit de la transcription inverse, rendue possible par un enzyme nommé transcriptase inverse (découvert dans les années 1970, voir Wiki “Transcriptase inverse”).
          Les auteurs de cette étude (Zhang, Richards, Barrasa, Hughes, Young et Jaenish) présentent des preuves à l’appui de l’hypothèse selon laquelle l’ARN du SARS-COV-2 non seulement est retrotranscrit en ADN (ce qui ne prête pas à discussion) mais que les séquences d’ADN du virus ainsi générées, peuvent s’intégrer au génome de la cellule-hôte. Ils disent que ces génomes modifiés (transcriptions chimériques, comme ils les nomment) sont détectables dans les tissus de personnes ayant surmonté une infection par le SARS-COV-2.
          “Our data provide an insight into the consequence of SARS-COV-2 infections, that may help to explain why patients can continue to produce viral RNA after recovery”.
          Il s’agit donc d’éléments ou séquences du virus qui s’intègrent au génome humain hôte dans les cellules infectées.
          On ne peut pas être réinfecté par cette voie (no replication-competent virus was isolated or spread from these PCR-positive patients), cependant des mois après l’infection initiale, le test PCR demeure positif POUR CETTE RAISON même chez des sujets tenus en stricte quarantaine après leur rétablissement, ce qui exclut une nouvelle infection reçue du dehors.
          Cette étude confirme ce qu’on croit savoir et qui a été rappelé tant par Christian Perronne, que par Alexandra Henrion-Claude ou Tadeusz Nawrocki.
          En France, la SPILF et l’INSERM en décembre 2020 ont affirmé publiquement et catégoriquement l’impossibilité de cette transcription inverse.

  54. @ Dr Maudrux
    J’ai visionné à nouveau cette vidéo IHU. Je suis très choqué par l’entreprise menée par l’IHU de décrédibiliser l’IVC. Que se passe-t-il ?

    • C’est passionnant
      Merci à @camus pour ce lien
      Si j’ai bien compris :
      Selon une étude danoise de 2009 conduite par Carsten Geisler (Université de Copenhague), seule la présence de vitamine D au moment voulu, permet d'”activer” les lymphocytes T pour combattre l’intrusion virale comme pour fonctionner au titre de la mémoire immunitaire.
      L’hypothèse des chercheurs est qu’il s’agirait d’une précaution de la nature afin d’éviter de déclencher à tout propos une réaction immunitaire excessive et donc dangereuse pour l’organisme lui-même.
      Ça c’est de la science comme dit Didier Raoult.
      C’est dommage que l’OMS en 2021 ne semble (sauf erreur de ma part) toujours pas consciente de ce processus et donc du rôle vital de la vitamine D

  55. @ Dr Maudrux
    N’étant pas scientifique, sans doute ai-je mal compris la dernière vidéo postée par l’IHU de Marseille sur YouTube à propos de l’efficacité de l’IVC. On y conclut qu’il faudrait des doses de 600 µg/kg pour un maigre résultat. La démonstration est très ambiguë et semble vouloir démontrer que hors HCQ et AZM, il n’y a point de salut. Étonnant de la part de ce grand professeur. Vos explications pour les profanes sont les bienvenues.

    • Il s agit de travaux in vitro sur le modele de la premiere etude en australie il y a plus d un an ´´ cette notion de dosages enorme a deja été utilisée pour écarter l ivermectine ´ mais heureusement il y a la médecine : les demonstrations d efficacité de l ivermectine sont multiple a des dosages normaux.

      • @ Camus
        Je suis bien d’accord avec vous. Mais que vient faire l’iHU dans cette désinformation relative à l’IVC publiée hier par l’IHU. Comment nier tous les études réalisées pour ensuite affirmer que hors HCQ et AZM point de salut. Je suis très surpris par cette position de l’IHU Marseille.

        • J’ai pas encore regardé la vidéo, mais si c’est sur les jeudi de l’IHU, il y a eu aussi d’invité Costagliola (avant la crise, je précise), pour une conférence sur la méthodologie !! (quand on entend les discours de l’IHU aujourd’hui, c’est cocasse !!). Ce qui est dommage sur ces conférences c’est qu’on n’ait pas les échanges qui suivent (à part un joke entre Toussaint et Raoult qui c’est échappé).
          Donc ça doit pas être une position de l’IHU mais une position de l’intervenant. Et après tout il pense ce qu’il veut.
          Bon quand j’aurai 1h00 (je suis pas scientifique non plus, a me prend du temps), je vais aller la lire cette étude intro (Vero et all si je me trompe pas), c’est possible qu’ils aient écrit une correspondance de concentration chez l’humain pour donner un ordre d’idée, que reprennent plusieurs avis. Cependant il me semble que l’objectif avoué de l’étude était simplement de regarder si il y avait une efficacité ou non de l’ivermectine sur le covid-19. Et la réponse a été Oui, incitant à plus d’investigation.
          De mémoire, la même critique a été faîte sur l’hydroxychloroquine suite à étude in vitro chinoise aussi au tout début.

        • C est le principe même de la science .
          La confrontation des avis divergents ..
          Donc cette vidéo n est peut être pas à l image de la position de l ivermectin .
          J si vu des tweet du Pr Chabriere qui vantait aussi ce traitement .
          Sauf erreur le Pr Raoult l avait aussi mentioné comme traitement potentiel

        • Et surtout les multiples témoignages de médecins de ville ou de patients. Vous avez raison, c’est honteux pour resté poli. Vous n’êtes pas au bout de vos illusions.

  56. Dans l’Ohio, loterie réservée aux personnes vaccinées..
    Pourquoi vouloir à tout prix vacciner tout le monde? Eh bien, finalement, c’est assez normal: si tout le monde est vacciné dans un pays, ou un groupe homogène, impossible de faire des comparaisons entre vaccinés et non vaccinés sur les différents effets du virus, mais aussi, impossible de répondre aux demandes des agences de santé d’évaluation des effets indésirables des vaccins, car plus de comparaison possible avec les non vaccinés du même groupe. Plus, ou en nombre trop faible, de groupe témoin, plus de résultat admis .

  57. Merci pour vos articles qui nous permettent d’espérer une autre solution que celle des dolipranopracteurs véranolâtres et vaccinophiles !

    • “ dolipranopracteurs véranolâtres et vaccinophiles !”
      Pas facile à dire à haute voix mais
      Excellent

      • Allez on va s’entraîner
        Les jeux de société c’est excellent pour la résilience et “booster le moral” 🙂

  58. Merci pour ce travail, cet article mérite d’être aussi épinglé !!
    Pour avoir toutes les ressources des études !

    j’ai une petite question sur les ”réserves d’usage”. Est ce qu’elles sont d’usage aussi pour les études sur Remdesivir, Bambalaba, vaccins, etc… ?

    • Bonne question.Je vais regarder si elles sont dans les articles, mais si elles y sont, elles sont ignorées par les autorités. On appelle cela de la mauvaise foi, mais je doute que les études financées par les labos le fassent figurer.

  59. REMEDESIVIR AUX EFFETS SECONDAIRES GRAVES A EU UNE AUTORISATION !!!
    ET L’IVERMECTINE NON ! WHY?

  60. Bien sur, comment pourrait il en être autrement, toutes les chaines TV et tous les journaux vont faire une large place à cette information et faire état du contenu de ce courrier…

  61. Bravo pour votre pugnacité Dr Maudrux, ne lâchez rien! C’est un formidable espoir pour beaucoup de professionnels de santé de vous voir continuer le combat avec tous les outils qu’il est permis et malgré encore un manque de visibilité grand public, ce qui est hélas un point commun avec tous les citoyens courageux qui osent brandir les vérités ou les preuves qui gênent au-delà des considérations purement médicales. Ça donne aussi espoir à tous les parents qui se font du souci pour le monde dans lequel grandissent leurs enfants. Vous avez une nouvelle fois tout mon soutien et mon admiration en temps que salarié d’une Big Pharma. Je me désespère juste d’avoir de +en+l’impression d’être assez isolé dans mon domaine professionnel et de ne pas bcp voir cheminer mes collègues sur la voie de la lucidité…. persévérance donc ! « Multa renescentur, quae jam cecidere, cadentque quae nunc sunt in honore » écrit Horace

    • Pour l’instant c’est le leur de cerveau qui est atteint, à un point difficilement curable !!

      D’où ça sort ça encore ??!! Ils parlent de quelques céphalées en effet secondaire ??

      • ” c’est pas faux” comme dirait Karadec …
        C ‘est juste un mensonge par omission, avec d’exceptionnelles encéphalopathies quand l’Ivermectine est prescrite pour certaines parasitoses.
        “Dans la loase l’ivermectine entraîne une baisse de la microfilarémie mais des réactions indésirables sévères comme une encéphalopathie ont été observés chez des patients ayant une microfilarémie élevée”

        • Merci, à rajouter donc à la trop longue liste de leur contradictions: avec en parallèle les ”rares cas grave de thrombose atypiques” (c’est le l’expression consacré à chaque article sur Astrazeneca).

          ”alors, elle est où la poulette ?” comme dirait le frère à Karadoc 😉

  62. Bravo, très belle initiative que ce courrier, on ne peut mieux documenté. J’ai hate de savoir de quoi sera faite la réponse tant la demande est précise et documentée. Je sais bien que deux lettres différencient le serment d’Hippocrate du serment d’hypocrite, je veux simplement espérer que cette fois la raison l’emporte et qu’enfin s’infléchisse pour de bon la courbe des décès. Merci docteur Maudrux pour ce que vous construisez.

    • Hélas, je pense qu’il ne faut pas rêver: un labo X (j’ai mal entendu à la radio) aurait fini une étude phase 3 sur un anticorps monoclonal à donner en traitement précoce. Traitement qui serait déjà pré-commandé par la France et l’Europe ….qui dit “nouveau” dit “cher” et, si ce traitement marche sans trop de casse, un linceul sera encore et toujours étendu sur l’Ivermectine (peu couteuse)…

      • Tous les nouveaux traitements sont parés de toutes les vertus au début !
        Les vaccins, bamlanimuvad, remdesivir, …

      • Je corrige: il s’agit du XAV-19 à based’anticorps polyclonaux et mis au point à Nantes. Veran n’est pas prêt de noys dire “oui”….

        • Mais oui, ce qui se fait de mieux on vous dit !!!
          Et vous avec vos médocs antédiluviens, qui finissent on ne sait pourquoi en -ine, vous avez l’air de papys “à la ramasse”.
          Blague à part, nos décideurs (dont beaucoup ont une école de commerce sur leur cv) se comportent comme le commercial d’un fournisseur intermédiaire vis-à-vis d’un client fortuné qu’il “dorlote”, et non en responsables de la santé publique de ce pays.
          Tout ça, malheureusement, s’apparente d’abord et avant tout à un plan marketing.

    • Oui, les réflexions du Dr Gérard Lalande sont bien intéressantes. Noter qu’il n’exclut pas des facteurs écosystémiques locaux :
      “Il existe ici des maladies virales endémiques comme celles de l’encéphalite japonaise ou de la dengue, (toute deux dues à des virus à ARN, à l’instar du virus du Sars-Cov-2), contre lesquelles les Thaïlandais sont nombreux à avoir été soit vaccinés soit exposés. Les habitants possèdent vraisemblablement un niveau d’immunité efficace contre ces maladies virales endémiques. Il est donc envisageable qu’une résistance naturelle à la contamination par le virus Sars-Cov-2 soit liée à une réaction d’immunité croisée avec ces virus endémiques évoqués plus haut.”

  63. https://youtu.be/0-7R3r5_-EA

    Hier D Raoult montre par les chiffres que les vaccins protègent mal du coronavirus et ne reduisent pas la proportion de décès.
    Pour terminer sur la corruption, avec rappels des condamnations des labos, gilead etc…

    • Je n’ai pas tout à fait compris cela. Il a dit que le nombre des malades était réduit par deux mais que cela ne réduisait pas le nombre de décès parmi les malades. Donc deux fois moins de décès, non ?

      • Il insiste aussi sur la nécessité de lire le corps des études publiées dans les grandes revues scientifiques (notamment celles portant sur les vaccins) et ne pas se contenter de lire la conclusion condensée en tête de l’étude, son résumé (l’abstract). Dans de nombreux cas le contenu du résumé est nettement différent et va dans un autre sens que le contenu de l’étude, parce que l’étude n’est pas suffisamment indépendante et que la manipulation du résumé suffit à orienter les recensions dans les media, comme les décisions politiques, dans la direction voulue par les commanditaires de ces études qui sont les labos. Cette methode grossière de manipulation est devenue courante dit-il. Cet avertissement important et explicite rejoint ce qui a été constaté par ailleurs, par exemple concernant l’étude cosignée par Andrew Hill sur IVM.

  64. Prioriser le débat entre médecins qui soignent des patients
    Sortir des considérations politico-financières
    Pas facile mais Primordial

    • Pour l’histoire en détail :
      Peter Yim, journaliste à TrialSiteNews, cherche à prouver que les “recommandations” des NIH émise en janvier 2021 — défavorables à l’ivermectine et mentionnant qu’il “n’y a pas assez de données pour se prononcer pour ou contre l’utilisation de l’ivermectine” — n’ont pas été prises à la suite d’un *vote* interne, comme elles auraient dû l’être. Conformément au Freedom of Information Act (FOIA, loi qui permet la communication de pièces officielles au public) et à ses règles particulières, il a demandé aux NIH de lui fournir “la liste de toutes les recommandations concernant le Covid-19 émises en janvier et *ayant fait l’objet d’un vote* interne”, liste qui, selon Peter Yim, n’existe tout simplement pas : la seule recommandation émise en janvier était celle sur l’ivermectine, et si elle n’a pas été soumise à un vote, la liste ne peut donc pas exister. (Explication : le FOIA permet uniquement de demander des *documents*, mais n’autorise pas, par exemple, à demander simplement si la recommandation a été soumise au vote. Yim a donc dû imaginer cette façon de demander un document théorique, afin d’obtenir la preuve de son inexistence.)
      Les NIH n’ayant pas répondu dans le temps prévu par le FOIA, Yim a saisi un juge pour se faire communiquer cette liste.
      Les NIH se sont alors lancé dans des démarches de diversion, donnant à Yim le lien vers “la page des rcommandations de NIH”, en lui demandant s’il avait des difficultés pour y accéder depuis son ordinateur ; puis ont proposé une réunion téléphonique avec Yim et le juge, ce que Yim a estimé inutile et demandé au juge de refuser, pour aller au but. Et le 10 mai, le juge vient de suivre Yim, en ordonnant au gouvernement (les NIH sont une agence gouvernementale) de fournir à Yim le document demandé (la liste des recommandations de janvier prises par vote) d’ici le 30 juin.
      A suivre…

  65. Eh bien …………..comment rester de marbre devant tant d’arguments !

    Bravo vraiment pour cette initiative et merci infiniment pour le travail que cela représente
    Un grand merci aussi aux médecins signataires et à ceux qui ont ajouté leurs commentaires plein de bons sens

  66. Bravo et merci Dr Maudrux! Pour la clarté de l’expos. Pour son bien-fondé. Pour la pugnacité sans agressivité, mais aussi sans faux-semblants. Et plus que tout, pour l’honneur de chacun d’entre nous, médecins, qui avons choisi, le jour de notre entrée dans en médecine, de délivrer les soins les meilleurs et les plus adaptés, et dans la liberté indispensable à ce noble exercice. Soyez assuré de ma gratitude. Je me situe dans la même ligne de pensée et d’action. Encore merci!

  67. Véran traité d’incompétent en pleine assemblée nationale !
    sujet : pass sanitaire
    https://youtu.be/WS-l2cgGReQ
    le pass sanitaire sert uniquement à presser les non vaccinés à le devenir !

    le pass sanitaire va permettre la libre circulation de personnes vaccinées qui peuvent attraper le covid le diffuser et le transmettre partout aussi bien aux vaccinées qu’aux non vaccinées ! !!
    alors que les personnes non vaccinées se voient privées de libertés arbitrairement !
    TOTALEMENT ABSURDE !

    faisons tourner cette remarque en masse

  68. Bravo Docteur pour le travail réalisé. A voir maintenant la répercussion médiatique. En espérant que la seconde étape (émission TV)si elle se concrétise puisse faire percoler l’ensemble. Bien cordialement.

  69. Grand merci pour votre ténacité en espérant qu’elle aboutisse à l’autorisation du traitement précoce pour le bien de tous nos concitoyens. Félicitations pour votre travail pertinent et votre engagement dans cette lutte difficile. Cette lettre devrait être publiée dans la presse écrite sous forme de tribune pour alerter l’opinion. Mais dans le contexte actuel, cela semble improbable.
    Qu’en pensez vous?

      • Merci pour tout ce que vous faites pour nous tous. Que pensez vous de faire une récolte de fonds pour PAYER une publication comme on achète une page de publicité?

        • Oui, Dr Maudrux, si besoin, n’hésitez pas à lancer des souscriptions, j’achète tant de conneries inutiles, pour une fois ce serait pour la bonne cause…

          • Oui, qq un avait dejà mentionné cette forme d action “Le courrier de Vesons” , d apres le film traitant …quasiment du mm type de probleme…

  70. Bravo pour cette croisade. Merci pour l’Honneur des médecins que vous sauvegardez. Informez nous de la non réponse vraisemblable d’un freluquet médico-politicard à un courrier si riche et structuré.

  71. Merci !
    Le destinataire de cette lettre devrait être “préoccupé”, (comme dirait l’OMS ), quant à ses conséquences futures …

    • Pour qu’il puisse y avoir des “conséquences futures”, encore faudrait-il qu’il y ait encore une “justice” en France…
      Je voudrais tant me tromper…

      • Il n’est pas inimaginable qu’un jour prochain la synthèse des comptes se fasse à un tout autre niveau que franco-français. Et là…

      • Qu’on croie en D ou non, on ne peut pas ne pas croire du tout en la justice.
        Même dans un système profondément corrompu, il se trouve de temps à autre un juge intègre pour “secouer le cocotier” aux applaudissements du peuple.
        Ne désespérons pas.

  72. Bravo pour ce recours.
    Cela a le mérite d’être acté et il sera impossible pour notre ministre de la santé de nier dans un avenir proche ou lointain cette demande de RTU.
    Ce refus est le constat de la politique de santé depuis fort longtemps.
    On se rappelle tous le scandale du sang contaminé, et le silence assourdissant qui a suivi.
    Le scandale du Mediator et le combat du Dr Frachon qui devait se sentir bien seule.
    Tout cela pour protéger les profits scandaleux de Big Pharma et des leurs ( financement des campagnes politiques ?).Nous te soutenons pour ton action et ton opiniâtreté.

  73. Merci à GM.Face au lobbying,les politiques ont peut être besoin de ces prises de position.

  74. Bravo Dr Maudrux. Quel travail, chapeau bas.
    Une lutte âpre commence maintenant, contre les gens qui nous gouvernent et ceux qui les soutiennent sans rien comprendre.
    Nos idées dans votre blog peuvent être développées dans des médias. Quelques journaux et d’autres piste, “La bas si j’y suis”… Vous pouvez encore compter sur plus de 1500 personnes visiblement. Continuons avec des nouvelles propositions d’actions.

  75. Bravo DOCTEUR MAUDRUX, vous vous attaquez à forte parties ! Et surtout de vous échinez pas auprès du Conseil d’Etat qui complètement vendu au systems Politico-Labotoro-Financier qui pilote notre pauvre pays. Peut- être au Pénal jusqu’à la Cour Pénale Internationale en faisant appel aux Lois de Nüremberg.

  76. plus de 350 vas positifs vaccinés quelque soit le vaccin. Le Pr Didier Raoult parle de 50% d’efficacité, pas plus, autant dire 1 chance sur 2…

  77. Bravo pour ce combat. A défaut d’avoir gain de cause aujourd’hui, celà permet de constituer un dossier à charge pour plus tard contre ces responsables et coupables. Encore merci pour ce que vous faites.

  78. Bravo pour votre ténacité. L’espoir fait vivre, dit-on. Il en faut beaucoup actuellement. Après m’être pincée à plusieurs reprises l’an dernier pour vérifier que cette pandémie n’était pas un simple cauchemar, je me pince à présent pour vérifier que je vis toujours en démocratie (?). Que peut-on faire à notre niveau pour vous aider ?

  79. Bonjour, je suis votre blog, quoique n’ayant aucune qualification médicale. Je souhaite vous remercier personnellement pour votre engagement citoyen. Dans l’espoir que votre opiniâtreté s’avère payante pour la collectivité, très sincères salutations.

  80. Franchement, voilà une argumentation qui semble solide. Ce recours sera difficile à rejeter.
    Et, maintenant qu’on vaccine dès 18 ans, et que les Français semblent majoritairement complètement intoxiqués par la propagande, finalement rien ne les empêche d’accepter . Ceux qui ont une dose voudront toujours la seconde, ceux qui ont les 2 iront chercher la 3ème etc…(ce matin à la pharmacie, un homme de 54 ans” ce n’est pas normal, je n’arrive pas à me faire vacciner. Sur doctolib, ils disent que n’ayant pas de comorbidité je ne suis pas prioritaire! Pourtant j’ai bien entendu que je pouvais être vacciné. Mais alors comment faire? ”
    Ce à quoi la pharmacienne repond “ecrivez que vous avez une comorbidite. Arrivé au centre de vaccination, on ne vous demandera aucune preuve, vous pouvez, je vous assure!”
    “Si vous le souhaitez, mon mari vous laissera volontiers son tour, ce doit être possible”.. ai-je ajouté, pleine de compassion …)
    Merci pour cet acharnement déployé dont je crains peu vous seront reconnaissants.

  81. Formidable votre courrier cher confrère
    Remarquablement argumenté , vous faites honneur à notre profession merci

  82. Bonsoir,
    J’ai bien peur qu’une fois de plus on tombe sur la mauvaise foi de notre ministre, épaulée, prétextée par celle de l’ANSM.
    La condition d’autorisation de la thérapie génomique injectée, par l’OMC est l’absence de thérapeutique alternative ! Il ne faut surtout pas tenter de démontrer que Ivermectine, Chloroquine ou autre marchent!
    J’ai aperçu au fil des lectures, un commentaire sur Boris Johnson, qui étudierait la possibilité d’un traitement précoce , peu onéreux, en cas de “vague” n+1 qui pourrait survenir à la rentrée de septembre..? Pourquoi ne pas s’en faire un allié en le convertissant ….
    Cordialement et bravo pour toutes ces actions et informations

    PB

    • Boris Johnson n’avait pas daigné répondre à Tess Lawrie en février, quand elle l’avait informé sur l’efficacité de l’Ivermectine (ni les députés, ni le ministre de la santé).

  83. Bravo pour votre courage et votre persévérance …. Et la qualité du courrier!

    • Brillante démonstration.

      – “Pour accorder une RTU, la loi n’évoque que deux conditions : une présomption d’efficacité et un minimum d’effet indésirables afin d’établir un rapport bénéfice/risque favorable. Ces deux conditions sont totalement remplies…”

      Dès lors la refuser serait criminel. Je crains cependant que cette initiative demeure sans lendemain, sans vouloir vous casser le moral, et sans faire naître non plus des illusions.

      Quand la loi n’est pas respectée par un gouvernement, cela signifie qu’il avait décidé de gouverner autrement ou qu’il ne pouvait plus gouverner comme avant pour les intérêts privés qu’il servait. Reste à savoir pendant combien de temps encore le peuple va-t-il supporter ces atteintes à la démocratie et à la liberté, la confiscation de tous les pouvoirs par une infime minorité illégitime qui lui pourrit la vie au quotidien ou l’opprime violemment, avant qu’il ne se révolte. S’il s’organise et décide de se donner comme objectif de réduire à néant la capacité de nuisance de l’oligarchie financière, il peut s’emparer de tous les pouvoirs et atteindre facilement cet objectif. Sans organisation, sans objectifs, sans direction dans les deux sens du terme, inutile de se faire des illusions.

      • Hélas, le peuple a toujours donné un chèque en blanc aux élus. Qui ne respectent pas leur programme. La corruption est partout, démontrée, mais ça ne choque pas. certains me disent même “tu ferais pareil à leur place !…” Un cauchemar. On a derrière nous 1000 ans de féodalité. Quel événement peut faire électrochoc intelligent ? Quelle envie de reprendre sa destinée ? Quand on voit la manière dont nos propres amis réagissent, j’en tombe à la renverse. Bon, la lutte continue pour ne pas sombrer. Mais faut pas compter sur nos concitoyens qui sont actionnaires secrètement partisans d’une politique libérale. Il y a des coupsdepiedsaucul qui se perdent. Et pas seulement symboliquement.

      • Je renonce à comprendre mes concitoyens, ils sont très heureux d’apprendre un allègement des restrictions, ils sont prêts à se faire piquer, tracer, espionner, à marcher aux pas pour cela !
        Vu hier, un restaurateur souriant jusqu’aux oreilles car il va avoir le droit de servir 11 clients en terrasse – s’il ne pleut pas – (au lieu d’une centaine avant la crise) !

        • Le syndrome de Stockholm fonctionne évidemment à plein.
          Nous avons un État bonapartiste qui a dressé la population à écouter la voix de son maître, la plus légère incitation suffit. Bien sûr les réfractaires existent aussi mais ils n’empêchent pas le système de fonctionner.
          La démocratie élective fonctionne au rebours de la théorie en ce que les citoyens croient spontanément en la sagesse de ceux qu’ils ont portés au pouvoir.
          Étrangement, ils se persuadent également qu’ils vivent en démocratie, comme on le leur a enseigné et de toute façon ça va tellement plus mal en ((pays au choix), donc on la ferme et on obéit.

  84. Bravo et merci pour votre détermination inflexible tout au long de cette pandémie

  85. Cette attitude incompréhensible du Dr “Véreux”, INDIGNE D’UN MÉDECIN va finir par nous faire croire qu’il y a peut-être OU SANS DOUTE, du “par dessous” là dessous…
    Comment peut-on à ce point mépriser son Serment d’Hippocrate ? Un jour il conviendra de faire un audit sérieux sur les comptes bancaires de ce Diafoirus.

  86. Merci pour tout ce travail.
    Comme français de base, que peut on faire pour vous aider ?
    Salutations

    M.Battez

  87. Bravo ! ce qui est malin c’est son interpellation en tant que ministre mais jusque là il se défausse sur la HAS, l’OMS, la petite souris, … mais il est aussi interpellé en tant que médecin qui “doit savoir lire et interpréter des études cliniques” .
    Sa réponse engagera son jugement personnel et non plus ceux d’organismes aux décisions occultes et non justifiées.
    D’ailleurs, si l’ANSM n’ pas justifiée sa décision, c’est alors sa directrice qui porte personnellement la responsabilité de cette décision puisque c’est elle qui a signée la lettre de refus ?

  88. Intégré dans mon billet du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/05/12/mou-rire-encore-1-fois-de-rien-bulletin-covid-de-lap-hm-versions-pdf/

    Avec respect, je doute que ce gouvernement de branquignoles prennent une seule décision de protection envers nous, le peuple, car l’objectif de cette manipulation (ingénierie sociale/expérience de Milgram) planétaire n’est pas de nous soigner et encore moins de nous guérir d’un coronavirus, dont le principe de fonctionnement millénaire, n’en déplaise à la Blonde à retardement, est de muter !

    Modestement mais surement, je donne toutes les preuves que l’unique solution pour Macron et sa bande et de nous inoculer jusqu’au dernier !

    Je me permets de vous laisser le lien vers la dernière chronique du presque Dr. T’Ché-RIEN ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/05/mou-rire-encore-1-fois-chronique-de-rien-12-mai-2021-completee-par-jo.pdf

    Et le vrai bulletin COVID de l’AP-HM du 11 mai ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/05/bulletin_aphm_11_05_21.pdf

    Pour ceux qui voudront et avec le bulletin hebdo du réseau sentinelles qui vont tomber ce soir, au moins aurons nous du grain à moudre !

    Respectueusement ; JBL

    • On ne peut pas mieux dire que vous le faites.
      C’est magistral.
      Mais cela paraît inutile car le mobile du gouvernement est manifestement mystification et manipulation dans un but politique.
      Ce à quoi nous assistons est une horreur.
      Merci quand même et bravo pour le baroud d’honneur.
      Bien confraternellement.

  89. C’est une honte pour la France ! Mon grand oncle a eu la légion d’honneur au combat contre nos ennemis de l’époque 1916. Il serait bien que nos gouvernant puisse obtenir la leur pour prise de courage pour notre pays. Liberté Égalité Fraternité. L’ivermectine aurait pu sauver ma mère le 22 02 2021…

  90. Un élément anecdotique intéressant, Docteur Maudrux :
    Je suis (re)tombé par hasard sur une prise de bec sur CNews entre l’épatant Philippe Parola et le vilain Joffrin :
    https://www.youtube.com/watch?v=bqwg0nWCKDo
    Pour contester son adversaire, le père Joffrin se réclame pompeusement de la « Société française de pharmacologie ». Je suis donc allé sur le site de cette « société » pour voir ce qui s’y dit à propos de l’Ivermectine.
    De façon « amusante » les arguments contre l’Ivermectine semblent très proches de ceux de l’ANSM, notamment l’étude Lopez-Medina …
    D’où la question : qui a copié l’autre ? Entre cancres, le doute est toujours permis … !
    https://sfpt-fr.org/covid19-foire-aux-questions/1373-168-l-ivermectine-antiparasitaire-est-elle-efficace-pour-pr%C3%A9venir-ou-traiter-une-infection-%C3%A0-la-covid-19

  91. Docteur,

    Travail très documenté et plus que sérieux. Merci
    Va-il ou peut-il répondre ?
    Je doute que la réponse soit à la hauteur de la dignité que nous pouvons attendre de lui.
    Ils ont abandonné, lui et les autres, le champs médical et la santé du peuple depuis trop longtemps pour faire machine arrière.
    Ils ne peuvent se déjuger. Il y a trop d’intérêt en jeu.
    Leur égo ne pourrait accepter cela.

    C’est d’ailleurs ce que nous devrions exiger d’eux.
    Quand on est un HOMME avec tout de majuscule, on reconnait ses erreurs aussi terribles en conséquence qu’elles puissent être.

    je ne suis pas médecin mais si on peut vous aider, n’hésitez pas.
    Je suis de tout cœur avec vous.

  92. Merci pour votre travail et votre ténacité exemplaires, M. Maudrux. Je ne suis pas d’accord avec les commentaires désabusés ci-dessous, qui découragent au moment où il faut continuer à mobiliser nos forces. Les batailles sont souvent longues et âpres, notamment dans ce cas-ci, et il ne faut pas lâcher prise. Cl T

    • Je suis de votre avis …de nombreuses personnes se basent sur ce qu’ils connaissent pour prédire ce qu’il va arriver …. mais d’une part ,dans cette période tout est chamboulé et il est difficile de coller le passé sur l’avenir. ..d’autre part si en 1789 les français avaient eu de genre de raisonnement défaitiste , Louis XVI aurait garde sa tête
      et puis il faut montrer que nous existons et c’est déjà une opération importante dans une période où même les députés sont devenus juste des pions ….

    • Entièrement d’accord avec vous, Claudine. Savoir attendre le jour de la Victoire sans trépigner d’impatience ni désespérer. Elle vient à son heure. Qui à mon avis est proche.

  93. Puisse l’eau vive passant par votre moulin vous apporter force et repos après tout ce travail.

    Je remarque que Laurent Mucchielli vient d’écrire deux billets sur son blog médiapart qui apportent du grain à moudre.

    J’en prélève une anecdote ( parmi les informations plus ardues, fondées , explicitées, mises en perspectives) : “Emails obtained by U.S. Right to Know show that a statement in The Lancet authored by 27 prominent public health scientists condemning “conspiracy theories suggesting that COVID-19 does not have a natural origin” was organized by employees of EcoHealth Alliance, a non-profit group that has received millions of dollars of U.S. taxpayer funding to genetically manipulate coronaviruses with scientists at the Wuhan Institute of Virology.

    The emails obtained via public records requests show that EcoHealth Alliance President Peter Daszak drafted the Lancet statement, and that he intended it to “not be identifiable as coming from any one organization or person” but rather to be seen as “simply a letter from leading scientists”. Daszak wrote that he wanted “to avoid the appearance of a political statement”.

  94. Merci de la Hollande,pour votre travail et l’ explication très clair.
    Içi c’est le même situation, horrible.
    Nos collegues sont aveugle ou stupide.

  95. Bravo pour votre recours. Resistez, tenez bon, la santé de tous est en jeu.

  96. Bravo Docteur Maudrux ! Si nous pouvons nous joindre aux actions, nous serons nombreux à le faire ; merci de nous le dire.

  97. Merci Monsieur pour votre détermination essentielle ! J’ai honte pour les médecins. Je n’ai pas grand espoir dans la réponse de Véran mais j’ai la naïveté de penser que peut-être l’appel au Conseil d’État ne sera pas vain…
    Cet épisode de notre histoire est très inquiétant quant à ce qu’il dit de notre civilisation occidentale…

  98. Impressionnant votre travail Dr Maudrux, Merci infiniment pour votre dévouement !
    Mais pour que tout cela ne soit pas un feu de paille et au delà de l’Ivermectine ou autre traitement peu onéreux c’est tout un système qui faut changer…

    • Merci Cher Confrère pour cette nouvelle action. Pourquoi notre confrère ministre de la santé ne prend pas le Portugal en exemple ce ne serait pas honteux pour lui.

  99. Bien entendu, vous n’avez aucune chance d’être écouté et je pense que vous le savez.

    Mais ça pourra servir à l’accusation lors du procès.

    • c’est exactement mon opinion, le forcer à s’engager personnellement dans son refus, ce sont des éléments à charge pour l’avenir

    • Selon la règlementation, le défaut de réponse du ministre dans les 2 mois (personnellement, je pense qu’il n’y aura pas de réponse), ouvre le droit à introduire un recours contentieux devant le tribunal administratif… Autant dire que nous avons tous le temps de passer l’arme à gauche…

  100. La presse “mainstream” du bon côté du manche comme on le disait en France au siècle dernier commence à descendre l’ivermectine avec des titres comme ” l’ivermectine médicament miracle ou nouvelle chloroquine”. Un tel degrés de dégueulasserie est difficilement supportable…

    • Etude IHU de type “pharmacopée”, moyennement favorable à l’ivermectine, sauf à administrer des posologies élevées pour être efficace chez l’homme.
      L’association avec les antibiotiques est en cours d’étude.
      Rien ou presque sur les multiples études observationnelles (et randomisées) sur l’homme. Bizarre de la part de l’IHU. Que faut-il en penser ?

      • AUX ETATS UNIS l équipe de kory et paul marik ne se prive pas de dénigrer l HCQ:
        antagonisme qui profite à l adversaire

        • Oui et c’est extrêmement regrettable.
          Les traitements précoces devraient s’unir face à l’imposture criminelle des autorités.

    • L’IHU est clairement sur la défensive dans cette video. Ils ne recommandent carrément pas l’ivermectine. C’est très bizarre, pour le moins.

    • L’exposé sur l’ivermectine est très décevant. Le Colonel Pradines semble être passé à côté de 90% des études publiées, et ne voit que ce qui se passe in vitro…

    • Merci à Emma d’avoir posté cette vidéo qu’on ne trouve pas – si j’ai bien cherché ,- sur le site même de l’IHU med !? Alors que la vidéo publiée sur youtube de Bruno Pradines est indexée “Staff de microbiologie” , sur le site de l’IHu, onglet video:staff de microbiologie : rien . D’ailleurs la dernière publication y date du 28 aout 2020 ! Question de place sur le site ? De charge de travail …
      Bon , l’essentiel est le contenu de cette vidéo, que je n’ai pas encore vue. Important le commentaire soulignant que les liens de l’IHU med avec l’Armée avaient été négligés.

    • Merci pour la video.IVM défendue du bout des lèvres…L’Armée a je crois des stocks d’HCLQ…

  101. Pourquoi se contenter de demande/missives alors qu’il est clair que sur cette affaire (et d’autres par ailleurs) que le ministre de la santé et le gouvernement sont d’une mauvaise fois (pour rester poli) confondante ? Pourquoi ne pas saisir le conseil d’état dès à présent ?

  102. Merci infiniment Docteur pour tout le travail que vous abattez, leur plan est machiavélique…
    Josiane

  103. Il ne peut pas accéder à votre demande. Ses mandants lui interdisent d’admettre qu’un seul remède existe. Sinon, c’est tout leur programme de “vaccination”, qu’ils jugent indispensable, qui s’effondre. Pour quelles mystérieuses raisons tiennent-ils tant à ce qu’un maximum de personnes soient “vaccinées” ? La réponse ne serait-elle pas chez Klaus Schwab et le “Great Reset” ?

    Immense merci à vous Dr. Maudrux, pour votre pugnacité et votre ténacité !