878

L’Ivermectine victime des sophismes

Si le paralogisme est une erreur involontaire dans un raisonnement sans intention d’induire en erreur, le sophisme est un raisonnement volontairement faux, qui, malgré une apparence de vérité, est délibérément conçu pour tromper ou faire illusion.

Les sophistes, à l’origine du mot, étaient des penseurs qui développèrent une rhétorique dont le but était principalement de manipuler un auditoire. Ils étaient dénoncés par Aristote, Socrate, Platon et autres philosophes.

Les conclusions de l’EMA, de l’OMS, de l’ANSM concernant l’Ivermectine, (et qui en connaissent parfaitement la forte présomption d’efficacité), ainsi que les articles qui suivent, sont présentés comme des démonstrations rigoureuses et logiques, mais ce ne sont que des sophismes constitués d’une prémisse vraie ou prétendue vraie, agencée dans un raisonnement séduisant mais volontairement erroné, qui ne respecte pas les règles de la logique. Les sophismes sont difficiles à réfuter si on ne maitrise pas les faits et la logique.

Wikipédia décrit une quarantaine de sophismes différents. Toutes nos autorités pratiquent déjà l’argument d’autorité, argumentum ad verecundiam : l’Ivermectine est inefficace parce que je l’ai décidé, et ce qui n’est pas forcément une vérité au départ, devient ensuite pour toute la presse une « vérité générale admise », d’ailleurs pas besoin de chercher ou de démontrer, « puisque c’est l’OMS qui le dit ». C’est ainsi que tout le monde a dit au début que les masques étaient inutiles, c’était une vérité parce que l’OMS le disait.

Les sophismes les plus utilisés sont ceux de généralisation. Quand il y a plusieurs dizaines d’études favorables et que l’on veut démontrer le contraire, on n’en prend qu’une, on n’en sort qu’une partie pouvant faire croire à une inefficacité, et on affirme que cela ne marche pas en généralisant. Pas besoin de regarder d’autres études, cela ne marche pas. Nous avons vu cette technique dans nombre d’articles et de décisions. On a ainsi arrêté les études en cours sur l’Hydroxychloroquine sur une seule étude, que l’on savait erronée, pour balayer toutes les autres. Dame Costagliola de l’Inserm nie ainsi l’efficacité de l’Ivermectine ne citant en général qu’une étude, qui de plus n’a rien à voir, et elle généralise.

Il est un sophisme manipulateur systématiquement utilisé par les agences pour ignorer les résultats : l’utilisation d’une « réserve d’usage », comme vérité, alors que ça n’est qu’une réserve d’usage, non un fait ou une démonstration. Ainsi, dans l’ambiance actuelle de suspicions et de critiques permanentes, les études, les rapports, se terminent quel que soit le résultat, par : « nous constatons ceci, mais cela mérite peut-être plus d’études pour le confirmer ». Ainsi Andrew Hill dit que cela marche à 80%, ce qui n’est pas rien, et termine par la classique « formule d’usage ». Le sophiste ne retiendra que cette formule : « étude insuffisante, il faut plus d’études pour décider », lui permettant d’ignorer le résultat même de l’étude. Comme le dit Tess Lawrie dans une interview : « on peut discuter des biais de telle ou telle étude, on peut discuter du niveau d’efficacité entre 75 et 85%, mais ce qui n’est pas discutable c’est l’efficacité elle-même ».

La logique des sophistes

Ainsi l’ANSM utilise cette réserve d’usage pour affirmer que l’Ivermectine n’a aucune action en prophylaxie. Elle ne cite qu’une étude sur une douzaine, celle de Berehal (41 cas !!!). Je cite la conclusion de l’étude disponible ici : « La prophylaxie à deux doses par l’ivermectine  de 300 μg / kg avec un intervalle de 72 heures, a été associée à une réduction de 73% de l’infection par le SRAS-CoV-2 chez les travailleurs de la santé pour le mois suivant. La chimioprophylaxie est pertinente pour endiguer la pandémie.», et les conclusions de l’ANSM  « les auteurs ont conclu que la prise… était associée à une réduction de l’infection ….. Cependant ils ont souligné la nécessité d’obtenir confirmation par des études longitudinales ou interventionnelles ».

Seule compte la réserve d’usage, et l’ANSM y ajoute l’argumentum a silentio,  détournement d’attention ou d’omission (« indifférence vicieuse » selon Mill) : exit l’étude de Carvallo sur 1200 soignants avec 100% d’efficacité, exit l’expérience sur 12 000 employés chez GTFoods avec éradication totale de l’épidémie dans une entreprise à risque et en permanence touchée. Ensuite la presse va  reprendre : “c’est inefficace en prophylaxie, c’est l’ANSM qui le dit”Argumentum ad verecundiam, cité plus haut, qui fait appel à la notoriété d’une source pour valider la conclusion. De la pure manipulation d’une étude, pour démontrer le contraire de ce que constate l’étude, reprise ensuite par la presse.

Pourtant les textes prévoient l’utilisation du médicament en cas de « présomption d’efficacité », sans évoquer une preuve ou un niveau d’efficacité, ce que l’ANSM détourne en ne prenant en compte que la réserve d’usage. De plus, les sophistes sont sans scrupules, cela fait partie de leur rhétorique : ils ont donné une RTU au Baclofène pour l’addiction alcoolique sans aucune étude scientifique, et d’autres RTU et ATU récentes sous la foi de 2 études sans preuves d’efficacité et sans tenir compte de la réserve d’usage. Je détaillerai dans un autre billet toutes les études avancées par l’ANSM, comme celle de Médina, pourtant considérée par beaucoup comme du niveau de Mehra et Lancet, vu les erreurs, qui semblent avoir échappé aux auteurs. A ce niveau, utiliser cela, ce n’est plus du sophisme, mais de l’incompétence (ou prendre les lecteurs pour des imbéciles).

Il y a également le sophisme très cher à la Castafiore de l’Inserm, avec l’étude in vitro qui « démontre » que cela ne marche pas in vivo. Elle utilise une version de l’argumentum a silentio : il y a un biais dans l’étude in vitro, qui lui permet d’affirmer que cela ne marche pas chez l’homme, ce qui n’a rien à voir. Pourtant tout scientifique sérieux sait que l’absence de preuve n’est pas preuve de l’absence. A l’Inserm aussi on devrait savoir cela, mais on préfère en jouer.

Un autre sophisme exécrable et largement utilisé par la presse est le reductio ad Hitlerum dont l’Hydroxychloroquine a fait les frais l’an dernier : Trump et Bolsorano ont défendu HCQ, ce qui est vrai ; Trump et Bolsorano sont peu recommandables, ce qui est vrai ; donc HCQ n’est pas recommandable, ce qui est une déduction fausse. On vient de recommencer avec l’Ivermectine depuis 8 jours dans la presse mainstream : Le Pen, Dupont Aignan, Asselineau,.., défendent l’Ivermectine, donc l’Ivermectine est d’extrême droite.

N’oublions pas non plus les sophismes qui consistent à dénigrer les opposants en s’attaquant aux personnes (argumentum ad personam) plutôt qu’aux faits qu’ils exposent (ad hominem). Ainsi on fait passer les médecins qui traitent en première intention comme de mauvais médecins qui font n’importe quoi, qui peuvent être dangereux et sont pour cela poursuivis par leur Ordre ou convoqués par leur ARS. Ceux qui s’opposent à la doxa officielle ne sont que rebelles complotistes et charlatans profitant de la détresse des citoyens.

Pour terminer, l’argument qui tue,  argumentum ad ignorantiam : “s’il y avait un traitement qui marche cela se saurait”, argument cher à l’ensorceleuse Karine Lacombe. On cache la vérité, puis on affirme qu’elle n’existe pas, puisqu’on ne peut pas la voir !

Oui le sophisme peut tuer

Aristote, Socrate, Platon, où êtes-vous ? Vous avez démasqué de votre temps les sophistes. Ils sont revenus, en force, ils sont partout, la plupart formés dans une école où le grand oral de consécration est un monument à la gloire du sophisme. Nous n’avons personne dans notre élite pour défendre comme vous l’avez fait la vérité et le bon sens. Revenez vite. 

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

878 commentaires

  1. 870 commentaires déjà… et maintenant 871.

    Je crains que le mien ne passe inaperçu, en particulier du Dr Maudrux, et ce sera bien dommage.

    Moi-même passionné d’épistémologie depuis plus de quatre décennies, je me suis bien sûr instruit sur les sophismes et paralogismes, ces grands ennemis de la vérité et de la connaissance, depuis le jour où j’ai appris et compris que l’on pouvait raisonner faux sans s’en rendre compte.

    En fait la propension au paralogisme qui nous habite tous (voir par exemple Kahnemann et ses deux systèmes de pensée) est ce qui fait le lit des sophistes.

    Je voulais juste mettre en avant un autre sophisme que vous ne mentionnez pas, alors qu’il est absolument primordial, et le plus fatal dans la crise actuelle : l’appel à la terreur,

    Je ne vais pas m’épancher beaucoup plus, car il suffit de renvoyer à l’article de Wikipedia pour tout comprendre – et surtout lire l’exemple qui est donné en illustration : heureux “hasard”, il s’agit d’une campagne de … vaccination
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Appel_%C3%A0_la_terreur

    Étonnant, non? Voilà qui justifierait un article à soi tout seul.

    • Extrait de l’article wiki :

      L’appel à la peur est le plus souvent utilisé en lien avec des théories du comportement tels que la Norm Activation Model theory par exemple, qui fait appel aux normes morales altruistes du sujet, dont voici les composants :

      La conscience du problème et de ses conséquences : “La grippe est une maladie dangereuse pour Mamie” ;
      L’attribution de responsabilité : “Si je ne me fais pas vacciner, je pourrais refiler la grippe à Mamie” ;
      L’efficacité des résultats/solutions : “Il existe un vaccin contre la grippe pour réduire sa propagation” ;
      L’auto-efficacité à mettre en œuvre les solutions : “Je peux prendre rendez-vous chez mon médecin pour me faire vacciner”.

      Grâce à cela, on pourrait donc mettre en place une intervention psychosociale à base d’affiches publicitaires dans les rues et utilisant un slogan du type “Sauvez Mamie, vaccinez-vous maintenant” (appel à la peur centré sur l’altruisme) avec une photo d’un médecin pour illustrer la solution.

      Toute ressemblance avec des événements réels en cours est bien sûr fortuite… ou pas.

      • Cette pub vaccin comme beaucoup de publicités repose aussi sur un certain sophisme.

        Dans un spot TV, le ministère des Solidarités et de la Santé invite les Français à se faire vacciner , à continuer à appliquer les mesures barrières et à porter le masque.
        Dans cette vidéo, on voit des enfants courir vers leur grand-mère pour l’embrasser -sans masque-.
        Ce film montre donc une famille qui s’embrasse sans respect des règles sanitaires qu’on nous impose (pas de masque, pas de distanciation).
        Sur la dernière image du film on peut lire :
         « Ce film a été réalisé dans le respect des règles sanitaires ».
        A elle seule, cette phrase expose avec allégresse les divagations de nos Autorités !

        • Quand ils parlent de “respect des règles sanitaires”, ils doivent parler de l’ensemble du tournage, techniciens compris. Pas seulement des acteurs, sans doute testés comm indemnes du virus.

      • Tout ces arguments sont utilisés ad nauseam par les médias “mainstream” et autres à longueur de journée sous forme de message dans publicités, les interview et autres. j’en ai la nausée…

      • Merci docteur de m’avoir prêté attention.

        Vu le nombre de commentaires, il vous est de toute évidence impossible de tout suivre, et je n’en espérais pas tant.

        J’espère que vous pourrez faire un usage utile de ma modeste intervention, car il faut continuer à dénoncer cette manipulation, ainsi que toutes les autres en relation avec la “covid” – comme celle qui est maintenant évidente contre toute forme de traitement, manifestement rejetés a priori, par principe. C’est un système qui est en place.

        Car l’usage massif de sophismes et de paralogismes dans une opération de propagande signe une manipulation, un mensonge, une désinformation volontaire.

        Voilà maintenant plus d’une année que je vois déferler tous ces discours de sophistes sots, et ça ne s’arrange pas. Toutefois, nombreux sont ceux qui ne sont pas dupes, même parmi les gens simples. Mais ils n’osent pas le dire trop ouvertement.

        Un autre mécanisme psycho-social à l’œuvre : celui de la falsification publique des préférences de Timur Kuran.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Timur_Kuran#%C2%AB_Falsification_des_pr%C3%A9f%C3%A9rences_%C2%BB

        J’écris un peu partout que les événements actuels vont pouvoir donner matière au sociologue Christian Morel – expert ès “décisions absurdes” – pour un tome 4 qui fera l’épaisseur d’un bottin.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Morel

        PS : Vous faites un travail d’information formidable et précieux, qui demande beaucoup de courage pour se dresser contre des forces et des moyens de pression gigantesques. Vous êtes un authentique défenseur de la Liberté. J’espère que vous allez pouvoir continuer le combat jusqu’au bout – jusqu’à ce que les masques tombent…

  2. Bonjour M MAUDRUX et merci pour votre clairvoyance.
    Je constate que :
    1) Vous intervenez de moins en moins souvent (récemment) dans les commentaires du blog.
    2) Cela fait plusieurs jours que vous n’avez pas publié un nouveau “billet”.
    —> Dois-je en conclure que vous en préparez un nouveau?
    C’est ce que j’espère en tout cas car vous lire est un réel plaisir.

    • Effectivement le suivant est là, à l’instant. Par ailleurs je ne suis pas là pour mettre mon grain de sel partout, corriger tout le monde même si je ne suis pas d’accord. Je préfère vous laisser un peu de place, j’ai la mienne, elle me suffit.

  3. Le mentor d’Emmanuel Macron nous prédit un avenir vaccinatoire et confinatoire “pendant des décennies” : “(…) il faudra se préparer à l’émergence probable de nouveaux variants résistants aux vaccins actuels, et résister au désespoir qui pourrait suivre la nécessité de nouveaux reconfinements, en attendant de produire à très grande vitesse des milliards de doses de vaccins nouveaux, et organiser des campagnes planétaires de vaccination ; il faudra prendre son parti d’avoir à le faire tous les ans, pendant des décennies (…).”
    C’est en tout cas son scénario préféré avec sans doute au final un gouvernement mondial.
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-humaniste-Jacques-Attali-predit-des-decennies-de-vaccinations-et-de-reconfinements-63630.html

    • Si Attali qui nous débite depuis des dizaines d’années ses prédictions à deux balles pouvait nous lâcher.., ça serait déjà ça de pris.
      Incroyable que ce gugusse continue à occuper notre air avec son bla bla débile.
      Idem pour Minc Onfray Enthoven Finkielkraut tous ces abscons !
      Ah non mais !

  4. Chapitre 7 de l’article du désamour des médecins dont vous avez donné les références Dr Maudrux. Je rêve ou c’est un dénigrement des traitements et un appel sous-entendu à la délation ??
    “La majorité des médecins respecte le bon usage en matière prescriptive. Mais, en ce domaine, les dérives de certains autres ne sont pas sanctionnées par la profession elle-même. Certains pratiquent encore la médecine au doigt mouillé, ne sont pas capables de laisser sortir un patient sans une prescription, y compris si elle est inappropriée, voire inutile. D’autres laissent leurs patients croire que l’homéopathie et les vitamines peuvent les guérir, donnent des antibiotiques dans les viroses, des cocktails vitamino-minéraux et du zinc de gouttière, agrémentés d’un peu d’hydroxycholoroquine, d’ivermectine ou d’azithromycine dans le Covid, sans aucun argument ni article scientifique valable pour en valider l’intérêt pour le patient. Les confrères ayant connaissance de ces déviations sont contraint de tolérer ces déviances de leurs collègues sans rien dire au nom de la sacro-sainte confraternité. Et là, on ne parle pas des grandes gueules de la télé, qui d’ailleurs ne soignent personne… on parle bien du généraliste de mon frère, celui-là, et bien d’autres. ”
    Bel exemple de sophisme…
    Je vais prendre une tisane à la badiane pour digérer. Ouf ! Il n’a pas parlé de la phytothérapie . L’artemisia est sauvée aussi?

    • Au début j’étais septique puis un peu énervé , et j’ai été lire le lien. Enfin, lire… j’ai vu l’entête avec les sites partenaires et je n’ai pu m’empêcher d’exploser de rire. Cela fait parti de la gorafisation du monde. https://blog.mondediplo.net/critique-de-la-raison-gorafique

      “À quoi reconnaît-on le gorafique ? À ce qu’il nous fait entrer dans une zone d’indistinction. Il y a du gorafique chaque fois que, confronté à une déclaration politique, on n’est plus en état de déterminer si elle est réelle ou grossièrement contrefaite à des fins d’épaisse caricature.”

      Ce que vous avez lu sur le doigt mouillé est un moment gorafique. Raoult dans son avant dernière vidéo avait bien mis en avant les résos qui se mettait en place pour faire place nette aux nouvelles molécules inutiles. C’est un peu à la croisé de ces 2 chemins.

      Vous gagnez un point détective lol 🙂

      Maintenant que nous avons l’observation (première étape de la science), il faut écrire une théorie et regarder par l’expérience si elle se valide. Je n’ai pas le temps à perdre avec ses bouffons, mais je pense qu’une belle preuve serait de rentrer en infiltré et ‘publier’ un texte “gorafique en gros” sur les bienfait de la recherche et que les vaccins sont trop bien fait. avec des courbes et des histogrammes (faux sinon c’est pas drôle) et les voir publier ce moment gorafique ultime.

      • merci de m’éclairer mais c’est quand même une manipulation qui fonctionne chez certaines personnes… “puisqu’on vous le dit qu’il n’y a pas de traitement, qu’on ne donne pas d’antibiotiques dans les maladies virales etc..”

  5. Monsieur Maudrux, j’aime beaucoup l’état d’esprit constructif de votre blog.
    Savez vous qui se cache derrière le blog “dur à avaler”?
    Je trouve l’auteur assez autain et dédaigneux.

      • Ici un extrait d’un vif échange que j’ai eu avec lui lors d’un article de l’AIMSIB : “Tu te présentes en tant Docteur en Biologie, même sur ton site, sans préciser ton titre en entier :
        https://www.theses.fr/195427440
        http://portail-documentaire.unc.nc/files/public/bu/theses_unc/These2016JeremyAnso-Facile.pdf
        titulaire d’un doctorat qui te donne compétence pour compter les fourmis sans doute ou autres coléoptères mais sans doute pas pour analyser de manière objectives les études sur le Covid d’autant que tu t’es rangé tout de suite aux côtés des thuriféraires de l’EBM sans considération aucune pour ceux qui soignent les malades selon leur conscience ( et science) ceux qui sont atteints de la maladie.
        Certes, cela te donne une méthodologie pour analyser et critiquer les article, surtout selon ton credo, mais cela ne te permets pas, selon moi, de critiquer les médecins bienveillants de ce site même si certains sont un peu « soupe au lait ».”
        Il est évident que mon commentaire complet ne lui a pas plu.
        Il se présente ainsi : https://www.dur-a-avaler.com/jeremy-anso-a-propos/
        Relevé sur son site :”Qui se “cache” derrière Dur à Avaler ?
        Je m’appelle Jérémy Anso, je suis le fondateur et le rédacteur principal de ce blog, avec d’autres intervenants occasionnels.
        Je suis docteur ès sciences à l’université de la Nouvelle-Calédonie depuis 2016, également diplômé d’un master en comportement animal et humain de l’université de Rennes 1.
        J’interviens également de manière occasionnelle dans la rédaction et l’analyse de plusieurs sujets pour des médias et des associations citoyennes…
        Vous pouvez vous faire une opinion.

        • Le problème de cette crise c’est qu’elle se fait télescoper 2 mondes qui ne travaillent pas dans la même réalité et qui n’ont pas les mêmes impératifs.

          Ainsi on a les “scientistes” RCT double blinded qui demandent de véritables études et qui vont venir pinailler sur chaque point de détail.
          Il y a les “du terrain”, qui travaillent ‘au feeling’ par la pratique.

          Les 2 sont nécessaires, mais pas au même endroit.

          a) Un médecin de terrain qui ne prescrirait que du RCT parfait ne donnerait rien. et les malades (avec une maladie) crèveraient.
          b) un chercheur qui ferait au feeling mettrait sur le marché des médicaments qui seraient potentiellement pire que ceux qui y sont déjà.

          Interdire et conspuer les médecins qui tentent de soigner même si rien n’est parfait est juste débile. Et c’est pas un concours de taille pour savoir qui a le plus droit de parler que l’autre, qui est le plus légitime. la mode DLG du rct sinon rien c’est le combat pour déstatiniser. Mais si vous enlever une statine (ou vous donner une statine) le mec il va pas crever dans les 15 jours, il risque rien.

          Si vous ne donnez ni IVT ni AZT ni … pour le covid le mec il peut crever dans les 15 jours. là est la différence. Et ceux qui n’arrivent pas à voir la différence entre les deux, ils devraient s’acheter un cerveau plutôt que d’utiliser celui des autres (ceux qu’on laisse causer dans le poste).

          Ensuite, je suis pour la liberté individuelle : chacun fait ce qu’il VEUT : il peut accepter ou refuser TOUT traitement (même les vaccins). Maintenant si vous voulez _imposer_ quoi que ce soit. Vous _devez_ fournir des vrai études, _publiques_. le hic c’est qu’il reste pratiquement plus aucune personne non vaccinée, pas facile de trouver un groupe témoin. Parce que moi je peux vous monter une étude qui montre que l’injection de chlore dans les veines, c’est bon pour le mal de tête, il suffit que je prenne de l’acide pour le groupe placebo.

          Pas besoin d’être docteur es science pour le comprendre.

    • Oui, et sur BFM, je ne sais plus quel chef de service vient de dire qu’il faudrait attendre des mois voire des années avant que ce soit validé. Pfiou, heureusement que ça n’a pas été aussi long pour les vaccins ! En 1 mois, on sait déjà qu’on peut mélanger les vaccins entre eux à notre guise. On est sauvé 😉

  6. BFMTV 13h. ALERTE INFO. Covid :”Des études ont montré que l’association de 2 vaccins différents marche mieux” (vice-pdt commission technique vaccination).
    Magnifique ! Ça tombe à point nommé !

    • C’est donc que le “lapsus” de Mme Bergé ce matin n’en était peut-être pas un….

    • En fait, rien de nouveau, puisqu’il s’agit d’une modélisation d’une possible/probable 3ème vague (donc une élucubration Fergusonesque), dont les projections sont probablement dûes aux hypothèses prises sur la contamination des non vaccinés (refus, enfants…) et de l’efficacité court terme propre des vaccins (70% pour Astra Zeneca) et de leur durée de protection inconnue, donc sans doute surestimée pour des virus qui mutent à grande vitesse et pour une maladie qu’on refuse de traiter.

    • j’veux bien mais à quel moment ? parce que la courbe en ce moment
      https://www.worldometers.info/coronavirus/country/uk/
      est plutôt à l’avantage de la vaccination.
      En Israël et en UK, au début de la vaccination, le nombre de morts a continué à augmenter jusqu’à fin janvier avant de descendre pour atteindre des taux très bas. Bref, qu’on y croie ou pas, il faut éviter de prêter le flanc à une ridiculisation facile. Restons concentré sur le sujet qui est le traitement en phase précoce par les médecins généralistes avec AZI et IVT.

  7. Bonjour, c’est quand même une grande première ce raptus de soin . La prolétarisation de la profession est acquise – j’entends par prolétarisation le fait que l’autonomie du médecin dans son art de soigner lui est retirée – le ramenant ainsi à n’être qu’un bras à actionner ( arn messager en somme) notre président a deux dimensions : ordre et souhait impérieux d’une humanité efficace ….lui aussi instrumentalisé par … la peur du nombre et le désir ardent de garder un train de vie décent qui , lui , ne peut être partagé.

    • Bonjour
      Nous sommes aujourd’hui robotisés à tous égards sous la pression d’autorités elles-mêmes robotisées
      Il s’avère que la médecine ne fait pas exception.

  8. Le constat de l’attentisme effarant des médecins face à l’Ivermectine est on ne peut plus exact évidemment.
    J’en ai parlé à un jeune vétérinaire (35 ans) toulousain rencontré il y a 8 jours. Il connait très bien le monde médical (études récentes en partie commune et tous ses copains sont médecins). Son diagnostic est d’une lucidité peu rassurante.
    Les médecins sont littéralement pris en charge par Big Pharma au berceau, dès la première journée d’université, puis tenus par la main, sous les bras et par le fond du pantalon (vous imaginez la perte d’autonomie … !) jusqu’à leur retraite (au moins !)
    Leur cervelle est nivelée d’entrée : l’idée de s’écarter du protocole général ne les effleure même pas. Aucun libre arbitre; Aucune autonomie de pensée. Des robots (oui mais bien nourris).
    Les médecins sont en train de devenir les idiots utiles de la dictature sanitaire.
    Leur attitude face à l’Ivermectine s’inscrit trait pour trait dans l’esprit des scientifiques des HUG : on comprend bien que ça peut marcher mais il faudrait nous prouver que ça marche.
    Sans les médecins et sans la mobilisation de l’opinion publique ….

    • Un peu comme dans l’édito sur le journaliste (dont je donne le lien plus bas). il y a peut être une forme de panurgisme et de laissé aller, mais il y a aussi une bonne dose de mauvaise foi. Par exemple les ”variants” (il me semble que raoult les appelait ”mutants”). La doxa c’est moqué de lui l’été dernier puisque ça anéantissait le concept de ”deuxième vague” et pouvait poser des questions sur l’intérêt des vaccins en développement. Et aujourd’hui les mêmes, utilisent les ”variants” pour justifier d’une probable contamination à long terme et d’une vaccination éternelle !! mais ils et elles n’ont pas oublié le concept de nouvelle vague !

      Moi j’ai pas fait d’études, je suis pas très malin, mais je peux pas sans arrêt changer les données du problème. une fois je veux bien (j’avais bien compris le probable concept de ”deuxième vague”, et il me semble avoir saisi l’idée de ”nouvelle épidémie avec nouveau variant”), mais quand tout se mélange je me dis que c’est les autres qui se trompent ou ne comprennent rien.

      et il y a de multiples exemples. Il faut 14482 études pour valider l’efficacité de l’Ivermectine, et on décide de mélanger les serums pour vacciner sans aucune étude (?), après avoir valider des produits avec des études dont les résultats étaient nazes ! …/…

      • Hé oui !
        On vit dans un monde d’abrutis et de pétochards.
        L’humain est comme ça. Ce n’est pas nouveau.
        Au milieu de tous ces “veaux” (dixit qui vous savez), il reste un peu de place pour 5% de bandits qui se payent sur la bête et 5 à 10 % de réalistes qui sont consternés.
        Rien de bien nouveau.

      • La seule et unique solution, si on ne peut pas compter sur les médecins, est la prise de conscience populaire que les soins existants sont volontairement dissimulés.
        Il faut communiquer.
        La dictature sanitaire est assez intelligente pour laisser les petits noyaux de contestataires s’ébattre dans leurs coins sans les menacer.
        La communication utile est donc de s’adresser directement à la population.

        • Je pense malheureusement que seuls les médecins pouvaient nous sauver car en étant suffisamment nombreux et unis ils pouvaient faire front, ce n’est pas le cas bien au contraire. La prise en main de l’enseignement médical par Big pharma date de plusieurs dizaines d’années, ils ont fait accepter un nombre incroyable de fausses idées et anéantit la médecine naturelle et ses traitements par d’innombrables falsifications (vaccination, Professeur Delbet et chlorure de magnésium, Mirko Beljanski, choléstérol, phytothérapie, homéopathie …).
          A mon sens le seul ennemi mortel est actuellement la vaccination car de toute façon ce virus est ridicule au niveau mortalité (je parle de sa véritable mortalité) eu égard à une pandémie. Même si les vaccins étaient au point grâce au temps qui aurait permis de les valider selon les protocoles habituels il a été démontré que plus il y aurait de vaccination plus il y aurait de variant, donc le vaccin est perdant sur toute la ligne

      • Il semblerait que le bon sens soit devenu inversement proportionnel au niveau d’études. La femme de ménage de mon immeuble a tout compris. Quant à moi, je me suis entendu dire qu’il était inconcevable qu’un ancien médecin puisse avoir des opinions pareilles…alors, je ne dis plus rien à ces gens et je murmure sous mon masque et en silence «  allez tous vous faire inoculer, Dieu reconnaîtra les siens…»

        • Le bons sens c’est l’intelligence des “petites gens”. Mais dans notre univers sociologique d’autres diraient “des sans-dents” et d’autres encore “des gens qui ne sont riens” .
          Mais que serait l’exercice du pouvoir sans l’existence de subalternes ?
          Ce n’est pas pour rien que le gouvernement c’est senti menacé par les gilets jaunes.
          Liberté Egalité Fraternité : que de maux sur des mots.

      • Quelques arguments sont probablement justes; mais la plupart de ces pseudo-explications ( TTT Covid!!)permettent de comprendre l’attitude absurde et déplacée de pas mal de jeunes médecins (ou moins jeunes pour certains)
        Il y a Des médecins, Les médecins n’existent plus
        PS: et que penser de l’affirmation sur l’inutilité de l’examen clinique, avantageusement remplacée par une téléconsultation!!!!

        • Il vaut mieux consulter un véto. Leurs patients ne parlant pas, l’examen clinique reste au cœur de la pratique.. ceci dit , tout dépend de leur cursus …

    • Bonjour Génial Antonin 47 : ce que j’explique en pure perte depuis plusieurs mois, mais je pense dans le vide… Et à ce titre les liens que j’ai fait parvenir concernant l’inutilité et surtout la dangerosité d’un vaccin quel qu’il soit s’avèrent pour le moins pertinents. Pour qu’un médecin fasse la démarche pour se rendre compte que son savoir a été orienté depuis le début (pourquoi remettrait t’il en doute systématiquement ce qui lui est enseigné ?) relève du parcours du combattant et lorsqu’il a effectué cette salutaire démarche il doit faire face à une opposition monstrueuse (idem Médecins traitants covid vs médecins criminels).
      Il faudrait ne jamais oublier ce bon Descartes : ” ne jamais recevoir pour vrai une chose que je ne la connusse bien évidemment être telle ”
      Je remets ces liens qui même s’ils ne sont pas lus sont au moins publiés : https://www.aimsib.org/2019/03/21/lhommage-de-laimsib-a-michel-georget/
      https://reseauinternational.net/la-disparition-des-maladies-infectieuses-nest-pas-due-aux-vaccins/
      https://reseauinternational.net/les-deces-dus-aux-maladies-infectieuses-avaient-diminue-de-pres-de-90-avant-lintroduction-des-vaccins/

  9. Ce matin au micro de France Info Aurore Bergé nous a parlé des “pays potentiellement contaminés par le vaccin”. Lapsus révélateur ???

    • Cette “dépitée” ronronne comme les chattes à la gloire de sa majesté Jupitérienne, mais comme les chats, elle peut contaminer ceux qui se rapprochent d’elle ,, voir :https://youtu.be/cagVelDaIIg sur les variants !

  10. Nouvel élément de langage : “les soins critiques”
    (qui englobent réa, soins intensifs, surveillance continue )
    Mais les médias emploient le mot “réa” au lieu de “soins critiques”, et comparent les 5757 cas de soins critiques du 9 avril 2020, avec les 7000 cas de vraies réa du printemps 2020.
    ” le nombre de malades du Covid-19 en réanimation est reparti à la hausse vendredi, dépassant 5 750 patients, selon les chiffres quotidiens de Santé publique France. 5 757 patients Covid sont ainsi en services de soins critiques (réa, soins intensifs, surveillance continue),
    Cet indicateur très surveillé se rapproche ainsi encore un peu du pic de la première vague (un peu plus de 7 000 patients début avril 2020). “

    • Ce ne sont pas les médias qui emploient ce mot réa mais toute la panoplie des médicastres intervenant à la T.V ou dans les journaux, surtout les “Pharisiens” de l’APHP .

  11. Dans des commentaires Twitter, j’ai lu que l’OMS désapprouve l’interchangeabilité des vaccins décidée en France. Aurions nous les plus psychopathes ?

    • Je crois depuis un an que nous sommes dans le peloton de tête pour décrocher le pompon.
      Et nos psychopathes ne relâchent pas l’effort:(

      • notre psychopathe en chef est piloté par Bill Gates et la clique des élites eugénistes qui lui ont permis d’accéder à ce poste pour mener l’œuvre de destruction planifiée.

    • Extraite des commentaires de l’article, la profession de foi d’un internaute :

      “Je déclare que je ne suis pas conspirationniste. Au contraire, je crois solidement aux versions officielles telles que communiquées par les services de l’Etat, les fonctionnaires et les hommes politiques.
      Je crois également tout ce que nous disent – pour notre bien – les banques, le secteur agroalimentaire, les administrations, les partis, les associations et les grandes entreprises.
      Jamais je ne remets en doute la véracité des versions officielles, ni la bonne foi et la sincérité de ceux qui sont chargés de me les communiquer.
      Je ne remets jamais en cause les articles de presse, la publicité ou les informations données au JT.
      Je fais un point d’honneur à ne jamais me poser de questions.
      Je rejette tout ce qu’on peut lire sur internet à l’exception des sites tenus par les grands médias. Quand la version officielle change, je change ma conviction dans une acceptance joyeuse de la nouvelle version officielle”

      Quand on n’a que l’HUMOUR !

      • Excellent
        De l’humour soit, mais de l’humour sérieux car l’auteur s’est inspiré directement des déclarations de repentance d’heretiques poursuivis par l’Inquisition, autant en France qu’en Espagne et autres.

  12. il est temps de dire HAUT ET FORT
    STOP A LA VACCINATION !

    le Risque est Supérieur au Bénéfice !
    des jeunes gens meurent en dessous de 45 ans à la suite de la vaccination !
    ces jeunes gens n’étaient pas concernés par une forme grave de la maladie !

    La vaccination n’a plus de sens :
    elle ne protège pas : ELLE TUE !!

    le COVID a tué 0.05 % de la population
    qui n’a pas été SOIGNÉE PRÉCOCEMENT ou a été RITROVILEE !!

    • Merci d’enfoncer le clou. Le ratio bénéfice/risque d’un vaccin ne peut pas se calculer comme celui d’un médicament. (Parce que le premier s’adresse à une personne en bonne santé et le second à un malade.) C’est pour ça qu’il fallait des années d’études, avant cette folie, pour mettre un vaccin sur le marché. Mais là, on nage dans le délire.
      PS ; En 2020, la Covid a tué 0,09% de la population française. En 2021, on verra. Le simple fait d’aditionner les morts d’une année sur l’autre est une aberration. A ce compte-là, il faudrait faire pareil pour toutes les autres causes de décès et ce serait terrifiant. (Mondialement, par exemple, plus de 32000000 de morts du Sida depuis le début.)
      PS2 : Entre 0,04 et 0,05% de morts, c’est le chiffre mondial. Mais il ne veut pas dire grand chose, en terme de comparaison, sachant par exemple que les deux plus gros réservoirs de population (Chine et Inde) ne sont pratiquement pas touchés.

      • Si les 2 plus grands réservoirs ne sont pas touchés, cela veut dire que la mortalité n’est pas du à la plandémie, mais à sa gestion.

        • HERVE_02, non, pas forcément. Et je ne prétends pas que cette pseudo-pandémie a été bien gérée, loin de là. Mais il faut tenir compte du fait que ces deux “réservoirs” ont probablement une population statistiquement plus jeune qu’en Europe, donc moins de décès de personnes très âgées, qui sont la cible principale de ce virus (et de bien d’autres maladies – mais c’est une autre question). Et également, tenir compte du fait qu’il y a probablement une résistance différente au virus selon la composition génétique des populations. Il est connu que certaines maladies ou problèmes de santé affectent différemment les différentes ethnies, il est possible que ce soit le cas ici.

    • Bill Gates a, dans une de ses conférences estimé qu’il faudrait éliminer un bon tiers de la population mondiale pour sauver la planète…Les pays et l’Europe dépensent des milliards pour mettre en œuvre cette vision du monde…

    • merci Remy, il faut que chacun d’entre nous en prenne conscience et “refuse” la vaccination et son statut de cobaye pour essaie thérapeutique à base d’OGM ! Nous nous sommes battus pour que cela soit surveillé dans nos assiettes et nous en acceptons dans notre génome ! Ahurissant . !

      • Pour ma part, c’est fait, je refuse catégoriquement cette ingérence dans mon génome, même si je ne suis plus à risque de transmettre des malformations aux générations futures (j’ai 74 ans).
        Et un truc que la doxa ne dit pas, mais je crois que tous ici nous le savons: prendre un risque de mourir d’une thrombose ou d’une autre saloperie équivalente, pour se protéger illusoirement d’une maladie qui tue peu, et surtout les très vieux et les très malades, pour moi, ce n’est pas un “bénéfice/risque favorable”, car si j’en crève, c’est un risque à 100 % sans le moindre bénéfice, sinon celui, financier, des vendeurs du poison en question.
        Il y a les stats, et il y a la réalité. Si c’était Ebola, avec un risque de mortalité de 50 %, je me ferai très probablement vacciner. Mais là, même à mon âge (74 ans) et en santé correcte, je refuse cette prise de risque qui, à mon sens, est un peu l’équivalent de se tirer une balle dans la tête pour éviter de mourir écrasé par un WC éjecté d’une station spatiale – cf Dead like Me, une série géniale !

    • Rémy si vous faites une recherche sérieuse et neutre vous vous rendrez compte qu’une vaccination n’a jamais eu de sens et donc totalement d’accord, le véritable péril c’est la vaccination et ses effets délétères immédiats et dans le futur … Tout cela admirablement orchestré par le grand orchestre symphonique du 4° Reich avec Adolph macron en chef d’orchestre et sa cohorte de thuriféraires qui s’abreuvent au Graal du Führer. Ce virus n’est que la première marche de cette montée du Golgotha à cette infime différence que nous n’avons pas le rôle du Sauveur de l’Humanité …
      https://reseauinternational.net/la-disparition-des-maladies-infectieuses-nest-pas-due-aux-vaccins/
      https://reseauinternational.net/les-deces-dus-aux-maladies-infectieuses-avaient-diminue-de-pres-de-90-avant-lintroduction-des-vaccins/
      https://www.aimsib.org/2019/03/21/lhommage-de-laimsib-a-michel-georget/

        • Question: pourquoi LVMH fait un “don” de 5 Millions d’euros pour financer un essai de phase 3 imposé par l’ANSM dans le but de revalider l’intérêt d’un traitement déja démontré ?

          • les medicaments bon mrchés sont abandonnés par les detenteurs des anciens brevts – ui donc va investir dans de nouveaux essis pour en faire usage : cela devrait etre l état – mais l état fait la sourde oreille, car les décideurs sont au service de big pharma – ce sont alors des initiatives privées qui doivent remplacer l etat , en l occurence des chercheurs de Lille qui ont exceptionnellement recu le soutient de leur etablissement (institut pasteur, par ailleurs hostile aux traiteents) et un don de Bernard Arnaud (qui se distingue ici de ses confreres ).

          • C’est peut être pour avoir une AMM (ou ATU ?) pour la prescription pour le covid !

          • Je crains que la raison soit celle-ci: tout faire (“quoi qu’il en coûte”), pour que la vaccination ne soit pas ralentie ou “pire” rendue inutile par l’émergence de traitements, obtenus à partir de molécules bien connues et repositionnées, efficaces en phase précoce et évitant les formes graves de la COVID !

        • Pour ce traitement qui marchera peut-être, ce n’est pas l’état qui finance mais un groupe privé LVMH. Conclusion le groupe de Bernard Arnaut a plus de pouvoir que les médecins qui veulent soigner. Ne pourrait-il pas financer aussi une étude sur l’iver en France?

    • A propos du clofoctol je me permets, Dr Maudrux, de remettre ci-dessous votre commentaire publié à ce sujet en décembre 2020 (retrouvé grâce aux archives de votre ancien blog qui fonctionnent très bien):
      “2 questions et un message : 1) Pourquoi HCQ et Ivermectine, reconnues pour leur efficacité in vitro, ne sont pas sorties dans les 2 000 ? Interdit d’en parler ? 2) Pourquoi la presse se passionne pour un antibiotique retiré du commerce pour insuffisance, et passe sous silence l’Azithromycine (et les macrolides), toujours dans le commerce et rendant de grands services ?
      Le message est pour Pasteur : ce médicament est connu, testé, ses effets secondaires connus, pourquoi des études avec une méthodologie non adaptée à la situation, qui donnera des résultats après la troisième voir la quatrième vague ? Le besoin, c’est aujourd’hui, et aujourd’hui c’est 15 000 candidats par jour? En prendre 500 pour avoir les résultats sous 15 jours est-il une attitude si stupide que cela ? Quitte à faire vos études « randomisées » en parallèle pour confirmer. Est-ce qu’on est là pour faire des études, ou pour soigner des patients ?”

      • ce qui compte ce n est pas tel ou tel médicament — ce qui compte c est l’idée de traitement précoce – l idée qu une maladie on la soigne le plus tot possible – c est le rtour à la médecine.

        • exactement: retour à une médecine que l’on aurait jamais du quitter !
          mais je redoute que ce soit un combat perdu d’avance, cf ce qui était dit à propos des jeunes médecins !

          • Les jeunes médecins ne font plus de la médecine, ils font de la prescription de molécules vendues par les labos et cela malheureusement depuis des dizaines d’années. Les Médecins honnêtes et Dieu Merci il y en a encore et il y en aura toujours (mais leur nombre va diminuant à chaque fi de session médicale) subissent un véritable parcours du combattant …

  13. Sur le plan médical, les carottes sont cuites et bien cuites. En France, les médecins font montre d’une rare passivité (pour ne pas dire plus) et les autorités sanitaires et politiques ne veulent rien entendre. Arriverait-on avec un médicament qui ramène à la vie les morts du Covid qu’elles demanderaient “Oui, mais ne risquent-ils pas d’avoir un bouton sur le nez ? Il faut faire davantage d’études.” Malgré toute l’estime que j’ai pour les vrais médecins, le combat change d’âme. Désormais, il faudra lutter contre les projets de “rigueur budgétaire” des fous qui nous gouvernent. Car le “quoi qu’il en coûte”, comme nous sommes nombreux à le dire depuis un an, se transformera en “quoi qu’il VOUS en coûte”.
    PS : Après avoir révolutionné l’épidémiologie, le grand Badinguet s’attaque à l’économie et invente la relance par l’austérité. Encore un effort, et il découvrira que la terre est plate.
    PS2 : Au fait, le plan de relance de l’UE, déjà riquiqui, est bloqué par la cour de Karlsruhe. Rien à redire sur le principe, mais on n’est pas sorti de la mouise.

    • Moi j’ai laissé tomber. Il n’y a aucune possibilité d’une amélioration. les combattants de la plandémie rejettent tous leurs alliés naturels. Dans une forme de pureté de la race, au nom de dogmes qui font montre de leur inanités.

      Il se passe n’importenawak avec les traitements, ok, mais c’est juste là, tout le reste avant avant était scientifique. Et ceux qui disent le contraire, en faisant un lien tellement évident, sont des hurluberlus qui plombent le blog. Les vaccins contre le covid sont une farce mondiale à 100 milliards (que les peuples finiront par payer) ? mais les 11 vaccins obligatoires sont étudiés, sûrs, avec un bénéfice-risque positif “on né pas dé antivax !!” Afin de préserver des arrières et une forme de confort intellectuel on se coupe de toute base de convergence des luttes. il y a des morts avec les vaccins covid, mais aucun avec les 11 autres, “sinon on ne les ferait pas” n’est-ce pas. Même lorsque cela saute en plein visage, on s’efforce de sauvegarder des apparences pour éviter de remmetre en question ce que l’on défend depuis si longtemps. Le pouvoir le sait, et il l’utilise.

      C’est une arme du pouvoir de diviser chaque groupe de 2 en 2 groupes de 1. La médecine va à vau-l’eau depuis peut être 30 ans, mais cachons nous derrière notre petit doigt en pointant lakombe, castagriola, delfraichy… en oubliant tout le reste : 11 vaccins obligatoires, dépistages en tout genre, statines, doliprane en mode bonbons, études bidonnées, non reproductibles, AMM de complaisance, déremboursement de l’homéopathie. On s’insurgent contre le doliprane pour le covid, mais on accepte les protocoles pour tout le reste, les objectifs, le ROSP qui ‘impose’ des trucs et que l’on fait pour toucher des primes (comme les conseillers bancaires qui vendent pour prime des services à ses clients, pour leur bien).

      Le peu qui râlent et acceptent tout le reste quel crédit leur donner ? S’il y a 6 mois on pouvait espérer avec eux, on ne peut que déprimer dans son coin, en pensant à leur 1/4 d’heure de gloire warhollienne, avant de retomber dans le train-train quotidien, les vaccins ne se discutent pas, ce qui n’est pas adoubé par les zotorités sont des fakemed.

      c’est tellement déprimant de les voir traiter les autres comme ils se font traiter sans même que cela leur fasse dresser une oreille. Il n’y a plus d’espoir, nous nous dirigeons vers 4 injections par an, avec le fric de nos services publics qui disparaissent, avec l’homéo qui a disparu, avec les molécules que l’on connaît qui disparaissent pour prendre des qui nous font du mal sans aucun recul. Ils ne comprennent pas que tout est dans le package. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain : c’est surtout le bébé des autres que l’on jette pour garder son petit confort intellectuel.

      • HERVE_02
        D’accord avec votre amertume et votre pessimisme. Le massacre des services publics, en particulier la santé, ne date pas d’hier, et une accélération phénomènale est programmée pour les années 2022/2027. A ce sujet, je m’étonne que ce pouvoir soit assez bête pour crier ses intentions sur les toits avant la présidentielle, mais c’est sans doute pour racoler des LR. Quant au blog et au forum, ils restent de très haute tenue (ces derniers jours, je suis allé voir ailleurs…) mais la rançon du succès, c’est qu’on s’y perd un peu. Cela dit, si un commentaire manque d’intérêt ou si on le juge trop long, il reste l’usage de l’ascenseur, donc, j’avance qu’il ne faut rien toucher.
        En mars 2020, sur un autre site, je me faisais insulter dès que je disais qu’il ne fallait pas entrer dans le jeu du Pouvoir en s’affolant ( et en rechérissant comme l’ont fait par exemple les syndicats). Avec le retour des maladies infectieuses en autome/hiver (Covid ou autre), j’étais sûr que Badinguet saisirait l’occasion de paralyser le pays. Les choses se passent exactement comme ça. Vous voulez me dire à quoi ça m’a servi de l’annoncer ?
        Maintenant, ne soyons pas trop durs avec les médecins et les soignants. Dans leur grande majorité, ce sont des gens bien, mais les réalités économiques et sociales les dépassent. Sans doute parce qu’ils vivent dans une bulle (même les libéraux) où, sans rouler sur l’or, ils ne connaissent pas les difficultés telles que le chômage, la faillite, la pauvreté ou la lutte constante d’un petit entrepreneur pour ne pas perdre pied. Attention, je ne dis pas qu’ils ne compatissent pas (il faut arrêter avec les caricatures) mais ça ne fait pas partie de leur vécu. En conséquence, la communication est parfois délicate, parce que ce qu’ils nomment “politique” est ce que nous appelons plus simplement ” la vie”.
        Oui, cette histoire finira mal, et nous croyons cauchermarder parce que depuis la Seconde Guerre mondiale, il n’y a pas eu, pour l’Occident en tout cas, de véritables catastrophes s’étalant sur des décennies. Mais rappelons-nous qu’entre 1939 et 1945, soixante millions de personnes sont mortes dans la misère, le désespoir et la sidération.
        L’illusion d’avoir échappé à tous les drames n’était donc que cela, une illusion ?

      • Je partage entièrement votre avis, avec stupeur . Je ne déprime pas, n’ayant pas de descendance à protéger . Je n’aurais pas hésité dans ce cas, à faire des faux certificats…Les parents, conscients de l’aberration de ces onze vaccins souvent injectés en une seule fois sont démunis. Le médecin ayant fait un faux certificat a été interdit d’exercer pendant trois ans. Dénonciation d’un confrère.

      • Bonjour Hervé
        Je comprends sans peine votre amertume et je ne désire pas vous bouleverser davantage en évoquant ma grand-mère née en 1899 qui a bien connu les ravages de la diphtérie chez les jeunes enfants avant l’introduction de la vaccination, non obligatoire dans un premier temps.
        C’est peut-être l’obligation vaccinale généralisée à trop de vaccins qui pose un problème.
        Dans le cas présent il semble clair que notre gouvernement, entre autres, déraisonne et pour complaire à l’industrie pharmaceutique et par fanatisme. De notre côté nous devons raison garder. L’immunité attendue via les actuels vaccins anti-Covid19 est une baudruche oratoire qui se dégonfle lentement. L’OMS comme les USA se sont clairement prononcés contre le projet de passeport sanitaire : Pas d’efficacité prouvée, Pas de non-contagiosité prouvée après vaccination, c’est reconnaître que l’on est en phase de test malgré le caractère massif des campagnes de vaccination. La lutte continue pour protéger les enfants et les vieux notamment, qui ne doivent pas se voir imposer ces vaccinations hasardeuses pour leur santé. Pour ceux qui sont libres de leurs faits et gestes il convient de résister fermement à la propagande vaccinale d’un gouvernement corrompu et obscurantiste, et de faire connaître nos raisons autour de nous y compris à notre médecin traitant si nous en avons un. La lutte est plus que jamais d’actualité.

        • @Valete.

          Je comprends les ravages de la “diphtérie que votre grand mère à connu. mais
          “Et si la plus grande partie de l’histoire sur le rôle des vaccins dans le déclin de la mortalité n’était même pas vraie ?”
          https://fr.sott.net/article/36043-Enquete-Choc-Les-vaccins-ont-ils-vraiment-sauve-l-humanite Je me demande si le médical ne s’attribue pas les mérites de l’évolution de la société : des gens en meilleure santé, avec des conditions sanitaires plus favorables. Imaginez dans un siècle si ils gagnent, votre arrière arrière arrière arrière arrière … arrière petit enfant expliquera que vous avez connu le sars-cov2 et que sans la vaccination nous serions encore en train d’en mourir. L’histoire est écrite par les vainqueurs et dans ce cas les vainqueurs c’est big pharma.

          Je mettrais le deuxième lien dans le commentaire suivant. Il n’est pas question de remettre en question un dogme, il est question de le challenger. si le DTP sur calcium de l’institut pasteur à fait son travail pendant des années.. pourquoi d’un seul coup le passer sur sel d’aluminium ? on sait que l’aluminium est toxique !

          On sait pourquoi les 11 vaccins sont devenu obligatoires. Ce n’est pas une question de santé publique (parce que à la louche on était à plus de 80% de vaccinés sans obligation) mais parce que le conseil d’état à demandé à buzzin de rendre disponible le DTP, seul vaccin obligatoire (qui n’existe plus, car pour des questions de brevets on met hepB obligatoirement avec). Comme elle pouvait légalement le faire (les labos ont une obligation de fournir) et qu’elle ne voulait pas les froisser (elle a encore une longue carrière à mener) elle a monté un conférence/convention/grand débat nationale sur la vaccination. Les 2 collèges (patients et médecins) se sont prononcés contre mais fischer (comme la bière) à décidé tout seule que oui. Voila comment se joue la santé publique. Et tous les médecins sont rentrés dans le rang, comme de bons petits kapos. L’ordre, comme en 40, exterminant les récalcitrants.

          C’est exactement à ce moment là que je suis passé de l’autre coté du miroir, c’est à ce moment que j’ai compris que globalement la santé publique c’est de la foutaise, un concept vaseux permettant de dire tout et son contraire, piloté par des individus comme castagriola qui entravent queue dalle et joue avec leurs tableurs comme un mauvais élève de terminal. Il n’y a pratiquement plus de médecins capables de faire un bon diag : ils prescrivent des exams et veulent remettre toutes les constantes dans les moyennes, et d’exams en exams vous vous retrouver avec 4, 5 molécules au long cours, le problème que vous aviez n’est pas réglé, mais vous devez gérer les troubles des molécules. Et encore j’ai de la chance, le médecin de famille de ma belle famille est un docteur moustache donc même s’il prescrit des trucs inutiles (genre sirop pour la toux) il a un bon diag, ce qui permet d’écarter les trucs graves.

          • @Hervé
            L’histoire est écrite par les vainqueurs, certes, mais ce que ma grand-mère a vécu dans sa jeunesse ce sont les enfants de son village qui quand ils contractaient le croup en mouraient. C’était une maladie mortelle et pas seulement en temps de guerre pour les sous-alimentés. Le croup était la forme courante de la diphtérie.
            De même…dans ma propre enfance, dans les années 1960 donc, il était encore assez fréquent de voir passer dans la rue (à Paris c’était) un “polio”, c’est-à-dire un malheureux qui avait eu la poliomyélite. Je peux vous assurer que cette vue ne laissait aucun doute à personne sur l’utilité de la vaccination anti polio.
            Je suis résolument opposée au caractère OBLIGATOIRE des vaccinations, car c’est la porte ouverte à toutes les dérives qui s’observent, d’une part, et, d’autre part, cela sème une hostilité de principe comme je l’observe également.
            Le choix rationnel n’est pas aussi binaire pour toutes les vaxx vs. contre toutes les vaxx.
            Bonne santé à vous et aux vôtres et un bon dimanche.

          • @Valete

            Aujourd’hui ce sont les gens qui meurent du doliprane, parce qu’il n’y a pas de traitement contre le covid hors le vaccin. Vous arrivez à voir le parallèle ?

            Je ne sais pas s’il existe un traitement contre la diphtérie ou la polio ou le tétanos. On dit qu’il n’en n’existe pas, comme on dit qu’il n’en n’existe pas contre le covid. Peut être que les “charlatans” qui disaient soigner ces maladies ont été traité de la même manière que l’ont traite aujourd’hui ceux qui disent soigner le covid. Si on continue sur cette lancée, qui dit que dans 50 ans, raoult ou peronne… ne seront pas oubliés comme béchamp ou neveu ?

            je n’ai pas de réponse à apporter mais que des questions. et j’aime bien avoir réponse à mes questions.

        • Vous pouvez lire à ce sujet un billet de sylvain fèvre “DÉTERMINANTE SANTÉ ?”
          http://sylvainfevre.blogspot.com/2015/02/determinante-sante.html

          cela remet en perspective les ‘compétences’ de la médecine. Attention, je ne dis pas que l’on peut se passer de médecin, un bras cassé, une fracture ouverte, une péritonie… on a plus de chance dans le mains d’un vraie médecin. Mais pour les petits tracas de tous les jours, vaut mieux les éviter. et les 11 vaccins obligatoires (plus le 12ème covid) c’est de la foutaise. en occidents, ils causent plus de morts que la maladie qu’ils sont censée combattre.

          Bien évidemment si on soigne les gens malades. ce qui n’est plus le cas.

        • Mais Pourquoi se faire vacciner ? Un être normal n’a besoin d’aucun vaccin, son immunité est plus efficace que n’importe quel poison qui lui est injecté. Un être d’un certain âge ou immuno-déprimé sera encore plus fragile à l’injection d’un poison vaccinal et depuis fort longtemps même les labos reconnaissent ” l’efficacité modéré de la vaccination sur ces catégories de personnes ” c’est tout dire …
          Les effets secondaires graves et mortels sont toujours sciemment minimisés ou occultés et de plus lorsque le vaccin a déclenché une réaction positive, l’immunité vaccinale est inférieure à l’immunité naturelle je ne vois vraiment pas une seule raison de passer à la seringue à part l’effet psychologique faussement induit par nos instances médicales qui veillent depuis tant d’années sur notre Santé et sur la leur (bancaire).

  14. https://www.bfmtv.com/sante/en-direct-vaccin-anti-covid-la-france-depasse-les-10-millions-d-injections-l-immunite-collective-encore-loin_LN-202104090006.html
    (scroller un peu pour retrouver l’info).

    “L’Union européenne négocie l’achat de 1,8 milliard de doses de vaccins de 2e génération contre les futurs variants du Covid
    L’Union européenne va lancer une négociation pour commander 1,8 milliard de doses de vaccins de 2e génération contre les futurs variants du Covid-19, a indiqué à l’AFP une source à la Commission européenne.
    Soucieux d’anticiper la vaccination des enfants et adolescents, mais aussi l’émergence de variants contre lesquels les vaccins actuels seraient inefficaces, l’exécutif européen veut conclure un contrat pour l’achat ferme de 900 millions de doses, assorti d’une option pour 900 millions supplémentaires, avec un calendrier de livraisons mensuel et contraignant qui débuterait dès cette année et se poursuivrait en 2022 et 2023.”

  15. Spécial dédicace aux ”canards boiteux” (critique du journalisme en temps de covid, sur la suisse romande, mais ça me semble s’appliquer pareil qu’ici)

    Je suis pas fan de tout ce que produit Jean-Dominique Michel, mais là son intro est pas mal je trouve:
    https://anthropo-logiques.org/le-journalisme-une-victime-consentante-de-la-crise-par-amele-debey/

    et l’édito de la journaliste, très bien (de mon point de vue):
    https://www.limpertinentmedia.com/post/le-journalisme-une-victime-consentante-de-la-crise

  16. Peut-être ne l’avez-vous pas encore écouté… Cabinet Di Vizio
    Lancement de DiVizioTV et décryptage de l’actu santé chaque semaine par Fabrice DI VIZIO.
    DiViz’hebdo 1 – du 02/04/2021 – 35 mn
    https://www.youtube.com/watch?v=Tf1v6FGC59s
    (Pour ceux qui n’ont pas le temps, vers 24: Les traitements/ l’Ivermectine)

    • Très bonne vidéo que j’ai déjà commenté il y a une semaine, pas tout à fait d’accord en ce qui concerne l’Ivermectine :
      La RTU Baclofène, malgré ses contraintes (doses insuffisantes), a libéré la prescription, le traitement est maintenant admis et prescrit par tous ou presque. Par contre, hors RTU, l’Ivermectine n’est pas prescrite, et une RTU la libèrerait. Non elle n’est pas largement prescrite contrairement à ce qu’il dit, il suffit de voir les chiffres Ameli mois par mois et comparer avec les mois et les années précédentes.
      Il dit que nous n’aurions pas dû demander de RTU, mais qu’a-t-il fait pour HCQ sinon demander une RTU ? Pas cohérent. Nous avons obtenu beaucoup de choses avec notre demande qu’ils n’ont pas eu : la prescription hors AMM qu’il vante maintenant a été soulignée à 4 reprises, avec insistance par l’ANSM : “vous pouvez prescrire”, comme s’ils nous disaient “faites le comme cela, nous ne pourrons pas vous donner mieux”. Rien de tout cela avec leur demande pour HCQ. Fort de cette position répétée de l’ANSM, les médecins peuvent le faire en toute tranquillité, le problème est qu’ils ne le font pas. Le problème n’est plus RTU, AMM ou pas, n’est pas ANSM, c’est les médecins incapables de décider, de voir, de réfléchir en dehors de ce que les autorités leur disent de faire. Regardez prescrire Iver à la place de Doli est logique, c’est une évidence, ne serait-ce que pour voir. Ils ne le feront pas. Ce sont aujourd’hui les premiers responsables du non traitement, ils ont toutes les cartes en main.

  17. Docteur G. Maudrux bonsoir,
    Votre regard sur les ruses (Μῆτις) de l’intellgence, mais aussi sur les trucs et astuces evidence-based de la COVID-19 est irremplaçable. Et la qualité de vos analyses, ici en mobilisant une distinction opératoire dans le genre fallacieux, entre les espèces de mauvaise intention (sophismes) et les espèces boiteuses ou aveugles (paralogismes), fait oeuvre utile car, dans les démocraties avancées, ce serait aux journalistes de faire ce travail. Mais les vices de raisonnement mènent le monde, au nom de la science, dans une “quantophrénie” où l’on ne sait plus qui compte quoi, et ce qui ne compte pas.
    Nous voilà bien.
    Merci pour vos lumières ainsi que pour les personnes qui contribuent ici même à élever le niveau.

    • Le kit duhonduras ( dit « Catracho » ) contient aussi l ivermectine ´´ ca fait plaisir de voir que certains pays ont des services de santé qui font leur travail ( ils sont probablement moins pletoriques et moins bien payes que notre millefeuille sanitaire )

    • En France comparé au Guatemala il y a mille fois trop d’argent qui coule à tous les niveaux et c’est ce qui obscurcit la vue des décideurs certes mais aussi d’un grand nombre d’autres, qui font confiance dans la vie à ce qui est cher. C’est la paresse du riche et il a bien sûr ses circuits d’approvisionnement “dédiés”, lubrifiés par d’habiles commerciaux sui le démarchent sans relâche, le rassurent s’il lui vient des inquiétudes, lui présentent en avant-première ce qui se fait de mieux, et ainsi de suite.
      Le drame le nôtre est que nolens volens nous sommes maintenant pris en otages dans ce système pour VIP et sommés d’embarquer dans un Titanic où une place nous est réservée, ce serait dommage de ne pas en profiter
      🙁

    • Merci
      Je ne sais pas si Me Di Vizio est associé à la plainte déposée par cette famille.
      Une affaire à suivre très certainement.

  18. Pressions pour se faire vacciner sur les personnels d’EHPAD(groupe Ko):même ceux qui sont contre.”on va bien être obligés!”J’ai rassuré un personnel:”une ou 2 doses çà va,3 et+,bonjour les dégats!”…

  19. Les italiens sont quand même assez inventifs :
    Astra Zeneca provoque des thromboses
    Johnson et Johnson aussi
    Alors la Repubblica en profite pour un faire un petit point de situation sur les 400.000 cas de thromboses pas an …
    Vu comme ça …
    La thrombose ? … c’est ceux qui l’ont qui en parlent le mieux !
    https://www.repubblica.it/salute/2021/04/08/news/trombosi_dopo_il_caso_astrazeneca_impariamo_a_conoscere_questa_malattia-295524477/?ref=RHTP-BH-I0-P3-S5-T1

  20. chaque visite chez toubib , cette semaine a Paris,c’est moi qui leur demande s ils sont vacinés et c’est oui ,et je leur dit que ils me mettent en danger, que je ne reviendrais pas, les voir ,le coma d’inconscience des médecins est grave a Paris ,a l’hosto une amie podologue, cancer supposé du sein,opération et et obligation du vaccin pfizer,ou pas opérée,c’est illegal ,elle a donc éte obligée et ne s’en remet pas du tout, plainte,mais c’est ainsi,et les sortant de l’hosto,en forme, si isolés, et agés vaccines de force a la sortie et mort 2 jours apres,A Tours;centre des déclarations des effets secondaires des sérums OGM, on refuse les decalarations trop nombreuses,des milliers d’effets secondaires signales et la responsable incite les médecins a ne pas les signaler,sauf les thromboses,c’est inoui ce qui se passe,alors que il est maintenant prouvé,que les serums GMO injectes, modifie votre ADN,étude américaine reçu ce matin, et vont donc pour des génerations, si vous survivez avoir des pathologies graves et des morts a gogo dans deux mois ca va tomber.

  21. Cher Dr Maudrux,
    Avez-vous entendu parler du Comité d’avocats allemands enquêtant sur la crise du Corona Virus? Ils seraient peut être intéressés par vos démarches pour faire reconnaître l’Ivermectine en tant que traitement de la Covid.
    https://corona-ausschuss.de/
    Le site peut être lu en anglais ainsi qu’en allemand.

      • Je crois bien que OUI…Il doit y avoir plus de lobbyistes que de députés au parlement européen et la cour européenne des droits de l’homme est complètement infiltré par des hommes de Soros, complice de Bill Gates…dont je rappelle qu’il avait déclaré qu’il faudrait réduire la population mondiale d’un bon tiers…quoi de plus facile avec des vaccins frelatés…

        • normal, tous ces ”chefs” ont fait des petits, éduqués à l’ENA, et autres grandes écoles, ils savent leur trouver une ”bonne place”, et faute d’en trouver une, ils se la créent.

        • …mais puisqu’on vous dit que l’ UE est INDISPENSABLE !!!
          contre exemple: la Suisse n’a pas validé l’ Astra-zénéca….
          Frexit! vite!

    • Quand j’ai expliqué il y a trois mois à mon voisin soignant hospitalier que le programme de Big Pharma était de fourguer 2 x 2 injections par an à tout le monde, il m’a regardé d’un air navré et m’a dit :
      “vous savez il ne faut pas s’affoler, il y a plein de sites internet qui essayent de faire peur aux gens”.
      Je lui ai demandé d’où lui venait ce commentaire un peu surprenant et alors il a ajouté :
      “vous savez à Paris ils savent ce qu’ils font. On a tous les jours des mails très clairs qui nous tiennent au courant”
      Ah bon !

      • Excellent ! C’est imparable.
        Moi, vous comprenez, je ne suis pas complotiste. Je n’en sais rien, mais là haut ils savent. D’ailleurs tous les journaux, les radios et la télé ne peuvent pas se tromper. Et chercher l’information est inutile, puisqu’elle vient à vous, matin, midi et soir.
        Pas l’ombre d’un paralogisme dans cette belle confiance, aucun sophisme, évidemment. Une forme d’observance. Il est vrai que nous ne manquons pas d’autorités, ni en France, ni à l’International. Et les autorités sont d’accord.
        L’argument est imparable. Il faut y croire. Credo quia absurdum.

    • Je crois que c’est vraiment aux avocats d’entrer en action. Je viens d’écouter Christine Cotton sur France Soir. Si elle avait trouvé sa mamie DCD en EHPAD après vaccination, elle aurait porté plainte pour assassinat…
      L’apathie généralisée leur permet tous les délires .
      Encore entendu hier : de toute façon, on devra tous se faire vacciner tôt ou tard…Ils veulent y aller ne serait-ce que pour ne plus en entendre parler. Erreur grossière, ce sera tous les 6 mois…
      Je n’essaie plus d’expliquer, je n’ose plus dire que je suis médecin retraité. Alors je dis que je me ferai vacciner à la fin des essais cliniques, menottée et un fusil pointé dans le dos.
      Ils vont s’attaquer aux réseaux sociaux; ils ont compris que l’opposition y prospère…

      • Oui ça devient la tarte à la crème du printemps :
        “Le vaccin : de toute façon même si c’est pas obligatoire, vous serez obligés !”

      • Tout le monde tombe dans l’antivax primaire. Alors que la science nous dit que les vaccins ne posent aucun problème et que nous savons tous qu’ils savent ce qu’ils font.

        🙂

      • l’urgence est d’arrêter le plus rapidement possible la vaccination contrainte et qui deviendra obligatoire à la mi-mai (pass + Q code) !
        une action en justice peut elle le faire ?
        SI oui, c’est là qui faut chercher pour stopper cette coronafolie !

    • on pouvait s’y attendre…quelle rapidité dans l’en”chaîne”ment, quelle organisation, je suis “admiratif” des créateurs de ce Plan qui se déroule sans accroc(ou de ce Flan qui se démoule sans accroc); peut on encore rester calme et rire de tout?

    • c’est donc qu’ils reconnaissent que la vaccination n’est pas vraiment efficace., contrairement à ce qu’ils disent depuis le début.. cela va leur rapporter gros ! aveuglés par le pognon qui leur passe entre les mains, et incapables de voir que la révolution est proche? Citoyens, réveillez vous ! c’est notre futur qui est en jeu, et notre argent qu’ils dilapident

  22. Quelqu’un écrivait ici, il y a quelque temps: “Vous voulez dézinguer le blog?” J’adresse la même question à Dufoix Alain. D’une part, le documentaire que vous proposez n’est pas sourcé et surtout, c’est une macédoine dont le point culminant est un délire satanique (minute 58’13). Jean-Pierre Mocky! Au secours!

    • Cher Mr Cambon je suis très surpris de votre réaction, qu’elle ne vous plaise pas c’est votre droit et je n’ai nullement l’intention de “dézinguer” quoi ou qui que ce soit..Comme nous le répète le Pr Raoult nous sommes devenus fous! ,Mais posez vous simplement la question:à qui la faute? .Cette vidéo en est un simple exemple voilà tout!…

  23. Covid-19. Plainte contre X pour « homicide involontaire » d’une famille après le décès d’un proche vacciné avec AstraZeneca. . “En l’espace d’un jour et demi, il a multiplié problèmes sur problèmes, des thromboses sur des organes vitaux, le foie, les reins, le cerveau… puis il a été placé en réanimation. Cela a été fulgurant », témoigne son frère dans une vidéo publiée par le quotidien sur son site internet. Il y avait déjà eu une plainte similaire en France après le décès d’une femme de 38 vaccinée avec AstraZeneca et et le parquet de Nantes a ouvert une enquête préliminaire à la suite du décès d’un étudiant en médecine. Ces plaintes pourraient être examinées conjointement par le parquet de Paris dans le cadre d’un regroupement”. “Mardi, Rogerio Pinto de Sa Gaspar, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a estimé que la balance risque/bénéfice continuait à peser « largement » en faveur de l’utilisation du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca.”

    https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-plainte-d-une-famille-apres-le-deces-d-un-proche-vaccine-avec-astrazeneca-d120d4c4-96ff-11eb-b62a-6ea20df8886d

    Les affirmations de l’OMS sont peu objectives, cela va sans dire, car en plus on ne sait même pas si ces vaccins sont réellement efficaces ! Dans les liens ci-dessous je signale ce que comporte la rubrique « Cas Graves »  pour les trois vaccins pratiqués en France selon le dernier bilan de l’ANSM (2 avril):

    1) Cas graves du Vaccin AstraZeneca sur 1 923 580 injections :
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/04/02/20210402-covid-19-vaccins-astrazeneca-rapport-7-19-03-2021-25-03-2021-2.pdf

    Décès : 27
    Mise en jeu du pronostic vital : 44
    Hospitalisations : 137
    Invalidité ou incapacité : 57
    Médicalement significatif : 1700.

    Ce qui représente un total 1965 cas graves pour le vaccin AstraZeneca. Et sans doute une sous-estimation par rapport à la réalité car tout n’est pas déclaré.

    2) Cas graves du Vaccin Pfizer‐BioNTech sur 4 807 987 premières injections et 2 443 424 deuxièmes injections :
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/04/02/20210402-covid-19-vaccins-comirnaty-rapport-11-19-03-2021-25-03-2021-2.pdf

    Décès : 354
    Mise en jeu du pronostic vital : 154
    Hospitalisation : 602
    Invalidité ou incapacité : 50
    Médicalement significatif : 1637

    Soit un total de 2797 cas graves pour le Vaccin Pfizer‐BioNTech.

    3) Cas graves du Vaccin Moderna sur 467 240 premières injections et 150 307 deuxièmes injections :
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/04/02/20210402-covid-19-vaccins-moderna-rapport-8-19-03-2021-25-03-2021-2.pdf

    Décès : 5
    Mise en jeu du pronostic vital : 8
    Hospitalisation : 21
    Invalidité ou incapacité : 3
    Médicalement significatif : 63

    Soit un total de 100 cas gaves pour le Vaccin Moderna.

    • Le parquet de paris ? surtout pas, ils roulent par les labos…

      le sang contaminé ? un ne pouvait pas savoir que ce n’était pas des anticorps protecteurs. si si si la science on vous dit.

  24. Je viens de lire qu’un essai en phase 1, fait par une équipe danoise a eu de bons résultats avec la formulation en spray nasal du niclosamide (anti-parasitaire connu depuis longtemps pour le ténia notamment):
    https://www.thelancet.com/journals/lanepe/article/PIIS2666-7762(21)00061-2/fulltext#seccesectitle0012
    Dr Maudrux, est-ce qu’une formulation en spray nasal rendrait l’ivermectine encore plus efficace pour lutter contre le virus dès son entrée dans les voies respiratoires ?

  25. Je viens d’écouter le Docteur Damien Mascret, Médecin Journaliste sur Antenne 2.
    Intervenu pour justifier l’emploi d’une deuxième dose avec un vaccin diffèrent pour les moins de 55 ans ayant reçu une première dose de ASTRA ZENECA.
    Il dit: “la HAS l’a rappelé ce matin, il n’y à aucune raison de craindre un effet secondaire particulier en changeant de vaccin pour la deuxième dose.
    Au contraire même le but est de réduire le risque d’un effet secondaire grave”.
    Il poursuit:” La HAS à sans doute raison parce qu’elle s’appuie sur une théorie assez forte: La première dose sert simplement à ce que le système immunitaire soit stimulé et reconnaisse ensuite l’agresseur, mais la deuxième dose sert surtout a renforcer, conforter la mémoire immunitaire, on le sait l’important c’et la répétition (pour la mémoire) on s’est même aperçu (peu importe le vaccin que l’on utilise) pour la grippe espagnole de 1918 que 80 ans après le système immunitaire des personnes était encore capable de reconnaitre le virus”
    Dans le sujet précédent son intervention on apprenait que “les Autorités de Santé recommandaient de mettre en place une une étude poussée sur la combinaison des deux vaccins”.
    Donc j’en conclus qu’on autorise d’abord au doigt mouillé si on peut adopter cette conduite et qu’ensuite on voit si ça marche, si c’est efficace, si s’est pas dangereux ETC…
    Quel contraste avec la : réponse à choix multiple:
    1/Malhonnêteté
    2/Crapulerie
    3/Ignorance Crasse
    4/Volonté de nuire
    de ses mêmes autorités de santé concernant l’autorisation d’employer l’Ivermectine malgré les preuves mondiales

    • Je parlais de ça avec une collègue médecin (déjà double vaccinée depuis plusieurs mois et dans le moule comme les aime le gouvernement). Quand je lui en ai parlé, elle m’a soutenue que les autorités ne feraient pas ça, les modes d’action ne sont pas les mêmes etc… Je lui ai dit “Tu verras !”. Et BIM ! J’ai (encore une fois) raison (je devrais ouvrir un cabinet de voyance) mais (encore une fois) on ne retiendra que la conclusion : Cool, le personnel est sauvé, on peut faire une injection d’ARNm !

    • C’est clair et ahurissant…
      Cela montre le niveau de l’HAS et de certains intervenants.

      • Pourtant ils sont tellement compétents pour les 11 autres vaccins, je ne comprends pas ce qui peut se passer.

    • C’est le même délire sur CNews de la Docteur Milhaud qui martelle droit dans les yeux qu’il y a même un avantage à vacciner avec un vaccin différent pour la deuxième dose. Elle est folle à lier , comment peut- on laisser parler sans contradicteur ????

      • A force de jouer aux apprentis sorciers avec la génétique, on va créer des mutants (et je ne parle pas du virus)…

  26. Dans Le Canard d’hier, un article insupportable intitulé
    « Et en plus ils se prennent au sérieux » qui amalgame Raoult, Fouché, les « complotistes », les « gourous », Philippot etc, le tout appuyé sur la lecture du Monde et de Libé.
    Belles références
    Le Canard va couler et ce sera bien fait

    • Bonjour
      J ai beau chercher cet article dans le Canard d hier je ne le trouve pas…quelle page?
      N est ce pas un autre journal ?

    • Confirme ce que je pense depuis un moment.
      C’est bien délibéré de leur part, ils ont choisi leur camp.
      Par ailleurs je ne pense pas qu’ils couleront davantage que le Monde qui a toujours ses adeptes. Pour eux c’est un rituel qui les rassure.
      A plus forte raison le Canard, le rendez-vous hebdomadaire pour moi aussi avait son charme, avant que la confiance ne vole en éclats.
      Le COVID en somme a levé certaines ambiguïtés

    • grosse déception : le canard enchainé fait campagne activement avec les journaux millardaires
      réponse à choix multiple:
      1/ connivence
      2/Crapulerie
      3/Ignorance Crasse
      4/Volonté de nuire

    • Et dire que j’ai été abonné à ce Canard et que j’ai offert des abonnements à mes proches tellement j’avais foi en eux qui étaient pour moi des Héros. Il n’y a décidément plus un soupçon d’honnêteté et d’impartialité chez ceux qui étaient nos référents, que l’avenir est sombre …

  27. Dans Mediapart ce jour :
    « Covid: Jean Castex a présenté des «projections» trafiquées »
    Je ne suis plus inscrit sur Mediapart
    Si quelqu’un a le texte peut-il nous le résumer ?
    A supposer que les bégaiements de Castex en abscisse aient la moindre ordonnée …

    • en gros, l’équipe de castex aurait trafiqué une présentation livrée au ministère par “le professeur Renaud Piarroux, spécialiste des épidémies, membre de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique rattaché à l’Inserm” Ces courbes auraient semblé trop alarmistes à l’équipe Castex, qui aurait trafiqué le schéma afin de mieux faire passer aux députés des contraintes moins dures: “Ces courbes que Renaud Piarroux avait tracées à l’intention du premier ministre pour expliquer « l’interaction de deux variants » simplement, il les lui avaient remises en format papier, avec une note explicative. Mais le document a été ensuite scanné, retitré pour être présenté comme des « projections » que Renaud Piarroux n’a « jamais prétendu faire ». Une ligne en pointillé a été ajoutée, ainsi qu’une nouvelle légende. Conclusion de l’article: “L’épidémiologiste et ancien directeur général de la Santé William Dab voient deux interprétations possibles : « Une intention politique de manipuler les parlementaires, ou une incompétence de conseillers qui ne savent pas faire la différence entre une prévision et une projection. Les deux explications ne sont pas excluantes. Je ne suis pas persuadé qu’il y ait dans les cabinets actuels des compétences capables de distinguer ces enjeux. L’important me semble t-il est que le 27 janvier, par Piarroux et le conseil scientifique, l’exécutif avait les éléments en main pour décider de freiner l’épidémie et qu’il a choisi l’homéopathie plutôt qu’un traitement d’efficacité démontrée ».

      • Merci !
        On savait que Piarroux était un enfermiste enragé.
        En écrivant cela Mediapart roule pour les enfermistes, continuant à propager l’idée stupide que le confinement servirait à quoi que ce soit …

    • le centre demande aux medecins de ne pas signaler les effets benins – (laissé à l ppréciation de chacun ) c est la porte ouverte à reduire encore la pharmaco vigilance ( apres tout , à quoi bon, puisque les vaccins sont hors de cause ! )

    • Oui, dès l’instant où le rapport bénéfice risque est Ok, autant ne déclarer que les bénéfices, taxés dans le Delaware …

    • « Patients et médecins ont tout déclaré : ce qui nous a beaucoup embolisés », a expliqué la responsable du CRPV de Tours.
      Embolisés? Il le fait exprès ou il se fout de la gueule du monde?😂 😷

    • Ah c’est le pompom haha, on croit rêver !!! Si pour un produit injectable inoculé en pleine épidémie à toute la population et pour lequel on n’a aucun recul à court, moyen, long terme on doit éviter de déclarer les effets indésirables, pourquoi le fera-t-on !!! Pour des études de phase IV observationnelles sur des patients très malades et des médicaments AMM connus, on doit déclarer à la PV comme EI même les nausées !! Je le sais, c’est mon métier !! Haha, j’hallucine, c’est un rire nerveux !

      • Un patient qui se fait renverser par une voiture et qui est hospit, je dois le déclarer à la PV de l’essai clinique !! Ahah, c’est 2 poids 2 mesures !! On nage en plein délire…

          • L’article signale que la Pharmaco Vigilance (PV) demande aux médecins de ne plus déclarer les Effets Indésribles (EI) sauf thrombose.
            Margot qui visiblement fait de la recherche explique, que même un évènement ”sans rapport” doit être déclaré comme Effet Indésirable à la Pharmaco Vigilance, lors d’un essai clinique, et même si il concerne un médicament déjà connu.

            Donc le décalage est énorme entre la vaccination Covid, donc on ne connait rien et qu’on ne connaitra pas bien si la pharmaco vigilance est mal faîte, et le ”standard” habituel des études.

          • Oups, désolé, Correction du dernier paragraphe:
            Donc le décalage est énorme entre la vaccination Covid, dont on ne connait rien et qu’on ne connaitra pas bien si la pharmaco vigilance est mal faîte, et le ”standard” habituel des études.

            J’espère avoir à peu près compris, et pas trop mal expliqué 😉

          • Exactement ce que dit KSET. Les déclarations d’EI en recherche sont très réglementées. Pour les EIG (graves), on a 24h pour les déclarer à la PV, même si le patient inclus dans l’étude est hospitalisé parce qu’il s’est cassé la jambe, donc EI non attribuable au traitement de l’étude. Ce sont les bonnes pratiques cliniques. Donc le coup de la PV du vaccin me fait sérieusement halluciner…

          • Par contre il ne faut pas confondre “événement indésirable” et “effet indésirable”, qui change le lien avec le médicament.

          • @Margot; l’exemple de l’accident de voiture m’amène une question:
            Il paraît normal qu’il soit déclarer à la PV (pour prendre en compte une éventuelle somnolence), mais est ce que du coup, c’est là le distingo Effets Indésirables / évènement indésirable, ou c’est autre chose ?

          • Tout événement, qu’il soit lié ou non au medicament de l’étude est à notifier (7 jours pour les non graves, 24h pour les graves). Les graves sont définis dans les protocoles (hospit, prolongation d’hospitalisation, menace la vie, provoque une invalidité ou incapacité temporaire ou définitive, décès). Dans la déclaration, il est demandé si selon le médecin, cet événement est lié ou non au medicament. Si c’est lié, cela devient un “effet”. Le pire est le SUSAR (suspected unexpected serious adverse reaction). Les thromboses en font partie. En anglais c’est plus parlant. EIG en français ça peut-être evt ou effet. En anglais c’est event (E) ou reaction (R).

  28. Je relaie ici un extrait d’article de https://covidemence.com/
    “Le docteur Bourgeon, médecin à la Réunion, affirme que le Conseil départemental de l’Ordre des Médecins le convoque car… il prescrit de la vitamine D et du zinc aux vieux dans les ehpad… !”
    Que penser de cela ?

    • En quoi c’est interdit ? Bon après, à la réunion, c’est pas l’endroit où on doit être le plus en carence de vitamine D…

      • vous savez qu en ehpad et usld, les patients ne peuvent sortir, pour ceux qui le peuvent, prendre le soleil ou tout simplement un peu d ‘air,depuis des mois!!! à part les familles, tout le monde s’en fout! même le personnel soignant soumis aux ARS

        • C’est ce que je me suis dit. M’enfin mon spécialiste me prescrit de la vitD tous les hivers et c’est pas interdit que je sache, c’est en vente libre. Je vois vraiment pas sur quelle base ils vont lui taper sur les doigts…

    • très intéressants mais c’est ”touffu”, je vais la re regarder pour m’y retrouver !!

      • Aucun vaccin n’a été testé chez les personnes âgées, ni chez les femmes enceintes ( habituellement protégées) , ni chez les moins de 18 ans., ni en si peu de temps, ni sur aussi peu de gens. Il est vrai qu’il se rattrapent maintenant.

  29. En Italie le Sénat a approuvé la motion déposée par le chef de groupe de la Ligue invitant le gouvernement à mettre à jour le protocole de soins à domicile. Il s’agit d’une victoire du Comité de soins à Domicile italien représenté par l’avocat Erich Grimaldi.

    https://www.sanitainformazione.it/omceo-enti-territori/terapie-domiciliari-covid-senato-approva-odg-che-impegna-governo-ad-aggiornare-protocolli-e-linee-guida/

    La motion a été approuvée par 212 voix pour, 2 contre et 2 abstentions. Ce qui semble signifier que les parlementaires italiens de toutes tendances politiques sont conscients de la nécessite de modifier le protocole absurde et dangereux de soins à domicile basé sur le paracétamol et l’observation vigilante, comme en France. Maintenant est-ce que le gouvernement italien et l’agence du gouvernement de ce pays vont mettre des bâtons dans les roues à la volonté exprimée par les parlementaires ? C’est sans doute probable.

    • intéressant de voir la suite en effet. La démocratie représentative sera t’elle bafouée comme en France ?
      Rappel : rapport parlementaire du Sénat sur la gestion de la crise duquel l’accélération de la crise lié à l’abandon de soins ordonnés aux médecins generaliste avait disparu. Nos parlementaires auraient ils le courage d’aller contre l’exécutif ?

    • Commentaire lucide sur le travail remarquable de Me Grimaldi.
      Pour le reste, excusez-moi de casser un peu la baraque des illusions.
      Les parlementaires italiens (malheureusement) sont pires que les nôtres et ne sont conscients de rien du tout.
      Le seul et unique sujet qui les agite est la prochaine prise du pouvoir par l’extrême droite de la Lega de Salvini et par les fascistes assumés ( !) des Fratelli d’Italia de Meloni (près de 35 à 40% à eux deux dans les derniers sondages, assez pour avoir la majorité).
      Concrètement :
      Quand (sur fond de distribution des aides européennes / miam miam !) Renzi a fait tomber le gouvernement Conte, le Président Matarella avait quatre options : renommer Conte pour tenter de former un autre gouvernement (échec), former un gouvernement avec une autre personnalité modérée (Fico, Pdt de la Camera dei deputati / échec), dissoudre le parlement ce qui amenait illico la droite extrême au pouvoir, ou enfin aller chercher Mario Draghi , ancien de chez Goldmann Sachs et ancien Pdt de la Banque Européenne.
      L’idée était de former un gouvernement d’union nationale, pour retarder la venue de Salvini et Meloni au pouvoir. Le gouvernement issu de cette solution provisoire est une armée mexicaine et ne durera pas. Ce n’est qu’une affaire de mois, en fonction des jeux électoraux de la droite et de la droite extrême.
      Mao Draghi gère le covid de la façon la plus stupide qui soit, aux ordres de l’Aifa (leur ANSM) et de Big Pharma, et en ayant gardé le même calamiteux ministre de la santé Speranza, qui a cette fois les coudées franches pour tout fermer et imposer la vaccination sur le mode Benito.
      Le vote du Sénat en faveur supposée des traitements est un jeu politique de la Lega et de ses alliés contre le gouvernement. Il n’aura aucun résultat dans un pays où plus que partout ailleurs (hors Israël) le vaccin est la solution imposée de façon autoritaire.
      Les soignants sont obligés de se faire vacciner sous peine de suspension. Les enseignants vont probablement suivre. Les touristes ne seront admis que sur présentation du passeport vaccinal. Et hier soir Draghi a dégainé sa dernière ânerie : les réouvertures de commerces seront envisagées dans les régions selon l’avancement de la vaccination.
      Un banquier à la tête d’un Etat dont la santé est dirigée par Big Pharma !
      Tiens ça me rappelle quelque chose …

    • Un très grand BRAVO aux sénateurs italiens. Vote très important à mon sens.
      212 voix pour la motion, 2 contre et 2 abstentions !
      Après cette douche, il sera difficile au gouvernement de ne pas mettre un peu d’eau dans son vin.
      Chez nous, quand les parlementaires ne veulent pas voter ce que demande le gouvernement, tout au plus ils s’abstiennent ou ne viennent pas en séance.
      La démocratie ne doit pas avoir le même sens en France que chez les autres.
      C’est la spécificité tant vantée, probablement.
      On ne peut pas se contenter d’accabler l’exécutif, quand on voit les élus dans leur écrasante majorité, se montrer tellement complaisants envers le pouvoir en place.
      Encore une fois BRAVO (BRAVI) au Sénat italien.
      La super-nouvelle du jour, jusqu’à présent.

      • Voir ci-dessus !
        Quand je vous dis que les parlementaires italiens sont pire que leurs homologues français … vous n’avez pas idée …! Il faudrait inventer des mots !
        La seule chose vraiment impeccable que vous pouvez faire avec n’importe lequel des parlementaires italiens, c’est MANGER, très très très très bien. Vraiment.
        Mais on peut le faire avec n’importe quel italien !

    • Pourquoi pas mais ça ne parlera qu’à ceux qui savent (et sont donc en principe déjà convaincus).
      Or ce qu’il faut c’est informer ceux qui ignorent l’existence des traitements précoces sans même parler du nom des remèdes.
      Combien d’entre nous il y a un an avaient entendu parler de HCQ (le Plaquenil pour quelques voyageurs ou quelques maladies auto-immunes) ou de IVER (pas grand monde).
      Selon moi des tracts à distribuer, quoique rudimentaires, permettraient de faire passer un message plus détaillé sans être indigeste.

      • Voire encore plus simple :
        UN COVID ? : DEMANDEZ A VOTRE MÉDECIN du STROMECTOL ou du ZITHROMAX
        (on va finir avec “belles oranges pas chères”)

    • J’avais suggéré
      LE COVID N’EST PAS UNE MALADIE GRAVE SI VOUS ETES TOUT DE SUITE SOIGNE PAR VOTRE MEDECIN / DEMANDEZ-LUI du STROMECTOL (Ivermectine) et / ou du ZITHROMAX (Azithromycine)

    • C’est très long en anglais quand ma première langue est l’allemand ! J’en suis à la moitié. Mais c’est passionnant.

      • seheult est un excellent pedagogue et bon connaisseur des traitements – son defaut: c est un medecin hospitalier , son point de vue est toujours hospitalo centré

  30. Apparemment la HAS s’apprête à valider une deuxième dose ARNm pour les primo vacciné Astrazeneca !!
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/astrazeneca-pour-leur-deuxieme-dose-les-francais-de-moins-de-55-ans-doivent-recevoir-un-autre-vaccin-recommande-la-haute-autorite-de-sante_4364741.html

    Là, pas de méta-analyse, ça ne demande pas d’études complémentaires, rien de tout ça.
    On attend maintenant, avec impatience l’avis pré-clinique de Mme Costagliola, voire même son intervention auprès de la HAS, avant que le rapport ne soit rendu public, pour freiner ces ”charlatans”

    • Je cite un petit passage de l’article:
      ”Il existe également des données disponibles qui sont “très rassurantes et très intéressantes dans les modèles animaux”, ajoute Jean-Daniel Lelièvre”

      Oulala, ça non plus ça ne va pas plaire à la castafiore !!

    • C’est vraiment n’importe quoi ! Il me semble que lorsque les Britanniques avaient évoqué la création d’un cocktail, les fabricants l’avaient déconseillé.

    • Oui et pourquoi pas vice versa : Astra en 2ème dose après Pfizer en premier !
      Pardon j’ai mieux : pour toute primo injection Astra, deux Pfizer offertes !

    • Si effet secondaire grave après la deuxième injection de la vaccination “combinée” ?
      Ce sera la faute à Voltaire ou ce sera la faute à Rousseau ?
      Le warning concernera-t-il : AstraZeneka ou Pfizer ? ou les deux ? ou la décision de l’HAS d’avoir lancé cet essai de phase 3 sans recul ?

  31. Bonsoir à tous! une autre molécule antiparasitaire (utilisée pour traiter le toeniasis) la Trédémine Niclosamide ( mais elle n’est plus disonible cf le Vidal…:) serait intéressante d’après:
    https://www.nature.com/articles/s41586-021-03491-6
    Résumé :
    Le COVID-19 est une maladie avec des caractéristiques uniques, notamment une thrombose pulmonaire1, une diarrhée fréquente2, une activation anormale de la réponse inflammatoire3 et une détérioration rapide de la fonction pulmonaire compatible avec un œdème alvéolaire4. Le substrat pathologique de ces découvertes reste insaisissable.
    Ici, nous montrons que les poumons des patients atteints de COVID-19 contiennent des pneumocytes infectés avec une morphologie anormale et une multinucléation fréquente. La génération de ces syncyties résulte de l’activation de la protéine SARS-CoV-2 Spike au niveau de la membrane plasmique cellulaire.

    Sur la base de ces observations, nous avons effectué deux criblages basés sur la microscopie à haute teneur avec plus de 3000 médicaments approuvés pour rechercher des inhibiteurs de la syncytie provoquée par Spike.

    Nous avons convergé vers l’identification de 83 médicaments qui inhibaient la fusion cellulaire médiée par Spike, dont plusieurs appartenaient à des classes pharmacologiques définies.
    Nous avons concentré notre attention sur des médicaments efficaces qui protégeaient également contre la réplication du virus et la cytopathicité associée.

    L’une des molécules les plus efficaces était le niclosamide, qui a nettement émoussé les oscillations calciques et les conductances membranaires dans les cellules exprimant Spike en supprimant l’activité de TMEM16F / Anoctamin6, un canal ionique activé par le calcium et la scramblase responsable de l’exposition à la phosphatidylsérine à la surface cellulaire.

    Ces résultats suggèrent un mécanisme potentiel pour la pathogenèse de la maladie COVID-19 et soutiennent la réutilisation du niclosamide pour le traitement

      • Dr Maudrux, où en sont vos relations avec l’Ordre de votre région ? Je vous demande cela, car dans le Quotidien du Médecin n°9894 p 43, le Dr Yves P, pneumologue à Libourne, prétend “…..Les arguments de ces faux savants bouffeurs de vit C, D, de zinc, occupent la tête de nos patients et il est coûteux en temps et en énergie d’expliquer à nos patients le peu de sérieux de ces collectifs. Il faut que le conseil de l’Ordre se charge de faire taire ces illuminés pour retrouver la sérénité de nos consultations”. Je savais que nous étions le pays des Lumières, mais ma deuxième question est de savoir qui a fermé la lumière en quittant la pièce ?

        • Il serait intéressant de savoir ce que ce Dr P. Prescrit à ses propres patients ?
          Doliprane ou Efferalgan ?

        • J’ai été convoqué à la demande du national pour m’expliquer sur mes publications, sans me dire ce qui posait problème. Je leur ai expliqué ce que je faisais, on m’a dit qu’un rapport serait fait pour la réunion du Conseil départemental qui déciderait alors de la suite à donner, poursuites disciplinaire ou non. Cela fait 4 semaine que cette réunion a eu lieu, je n’ai aucune information, ni tél, ni mail, ni courrier concernant la décision prise à mon égard. Je n’existe pas ou si peu, j’ai droit à un certain mépris. Politesse, confraternité, savoir vivre, ne sont pas des valeurs défendues ou pratiquées par l’Ordre. Je ne me suis pas renseigné, n’ayant rien à me reprocher, mais je pense à ceux qui stressent, sans aucune humanité ni confraternité de la part des accusateurs.

    • Oui il semble bien que le niclosamide, un anti-parasitaire utilisé depuis longtemps contre le ténia soit un traitement efficace contre la COVID.
      C’est une biotech danoise “Union Therapeutics” qui a mis au point une formulation du niclosamide sous forme de spray nasal, plus efficace, semble-t-il que l’ingestion sous forme de comprimés de cette molécule.
      On aurait donc un exemple intéressant du repositionnement d’une molécule bien connue, mais avec une nouvelle formulation pour obtenir une meilleure efficacité.
      Mais je me demande si cette molécule est aussi utilisée dans le spray nasal développé par l’Institut Pasteur de Lille ?
      https://www.clinicaltrialsarena.com/news/union-therapeutics-endpoints-trial/

    • Le Niclosamide (Bayer “Yomesan” cp 4x500mg disponible en Belgique) est un antihelminthique utilisé contre les vers plats. C’est un dérivé chloré de salicylanilide. D’apres l’institut pasteur coréen, In vitro, effet antiviral 40x plus efficace contre Covid19 que le Remdesivir. Le Niclosamide est tres peu absorbé par l’intestin. On ne connait pas sa toxicité systemique. Le Vidal dit: “Pharmacocinétique: Le Niclosamide est tres peu resorbé par voie digestive. Precautions d’emploi: …La prise de boisson alcoolisée est susceptible d’augmenter la resorption digestive et doit etre evitée…” Tel quel, le Niclosamide pourrait etre utile dans les formes / aspect intestinal du covid19 et contre les “Covid longs” quand l’intestin serait un reservoir privilegié du Covid. Etudes en cours en Corée par “AzuRx” et “Hyundai” qui travaille sur une formulation 60% + absorbable que le “Yomesan”

    • Merci. Très intéressant. En pdf, au chapitre discussion, il n’y a pas que Trédémine (dont les effets indésirables étaient “très rares: nausées, dl abdo, vomt” et qui était utilisable chez l’enfant), l’Ivermectine est également ressortie de ce criblage et est citée:
      ” In addition,it appears likely that, similar to Niclosamide and Nitazoxanide22, other drugs that target TMEM16A (in particular, trifluoperazine34, serotonin
      reuptake inhibitors35,36 and Ivermectin37, all of which scored positive
      against syncytia) might also inhibit TMEM16F. Thus, our screening for
      syncytia inhibition appears to have disclosed a common mechanism
      for Spike-dependent cell-cell fusion”.

  32. j’aurais une petite question pour le Dr Maudrux:
    les médecins qui prescrivent de l’IVR, pour certains d’entre nous, subissent des tracasseries de l’ordre, et des ARS si j’ai bien suivi.
    nous sommes soit disant libres de prescrire de l’IVR en mettant “hors AMM” sur nos ordonnances. Ceci entraine que le pharmacien doit nous signaler sur le réseau “alouette”, prévu pour pister les toubibs qui font trop de prescription “hors AMM”. Nous sommes donc facilement repérables lorsque nous le faisons (ce qui n’est pas mon cas, je l’avoue… et mes patients perdent leur remboursement si je le fais, en plus!)
    Compte tenu du fait que l’OMS, l’EMA, l’ANSM n’ont pas donné de reco pour l’IVR dans le covid, et compte tenu du décret promulgué le 24/12, modifiant le code de déontologie médicale (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042731060) (en gros, le médecin ne doit informer ses patients et ne causer que de choses validées et vérifiées), cela ne va t il pas faciliter le boulot de l’état pour museler un peu plus la profession?
    Le Pr Perronne avait entrepris un recours infructueux sur ce décret, mais avec les derniers développement, je crains fort que tous les prescripteurs d’IVR ne commencent à subir une chasse aux sorcières… (ce qui ne m’empechera pas de continuer à traiter une “foultitude de gale” dans mon secteur cela dit…)
    qu’en pensez vous?

    • Oui vous êtes repérable, mais que peut-on vous faire ? L’ANSM a plusieurs reprise, je l’ai toujours citée, dit que vous en avez le droit. Alors allez y tranquille, c’est écrit par les autorités, à condition de le faire dans le cadre légal que j’ai plusieurs fois cité. L’Ordre ? Il poursuit pour traitements non autorisé ? c’est autorisé. Pour traitement controversé ? C’est autorisé, de plus il défend le confinement, controversé, les vaccins, controversés, et quelle légitimité pour juger d’un traitement ? Appliquez la loi, personne ne vous le reprochera. Ces organismes qui ne recommandent pas ? C’est pour ne pas prendre de responsabilité, mais vous vous pouvez prendre cette responsabilité. Non recommandé ne veut pas dire interdit. Seule la délivrance d’HCQ a été interdite quelques mois l’an dernier.

      • Je l’avais déjà évoqué je ne sais plus où dans un précédent commentaire, mais dans le dossier de demande de RTU pour l’IVM, dans sa réponse à l’avocat des requérants (G. Maudrux et autres), l’ANSM prend à nouveau explicitement la peine de rappeler la possibilité pour les médecins de prescrire hors AMM sous leur responsabilité. C’est ici, en haut de la page 2 : https://ansm.sante.fr/uploads/2021/04/01/20210401-ivermectine-courrier-reponse-ansm-31-03-2021.pdf. Certes, la rédaction renvoie à la responsabilité du prescripteur, ce qui pourrait paraître plus dissuasif qu’encourageant. Mais, en réalité, ce rappel a manifestement été placé ici intentionnellement afin de préserver, à l’inverse, l’ANSM de toute responsabilité au cas où des recours seraient engagés contre elles. En substance, c’est une question de lien de causalité existant ou non entre un dommage possible (la dégradation de l’état de santé d’un malade du Covid, voire son décès) et sa cause possible (l’absence de prescription d’IVM). En procédant à ce rappel, l’ANSM se décharge de ce lien de causalité et en renvoie la problématique aux prescripteurs. Du coup, si des vies ou des états de santé peuvent être préservés grâce à l’IVM, la responsabilité en revient aux médecins (qui auront choisi ou non de ne pas la prescrire) et non à l’ANSM. In fine, cela révèle à mon sens que l’ANSM croit suffisamment à l’efficacité de l’IVM (et à son innocuité !) pour avoir pris très hypocritement la précaution formelle de ce rappel préliminaire et exprès de la possibilité légale de prescrire hors AMM et hors RTU dans ce dossier très précis de l’IVM !

    • Conclusion
      Il faut très momentanément, réhabiliter les manteaux en vison . Apres, les interdire

      • En Chine, en avril dernier le gouvernement a fait abattre tous les élevages de rats des bambous. Information totalement passé sous silence chez nous. Je l’ai appris d’un vétérinaire sur LK.
        Ce qui prouve que le confinement en Chine n’a pas empêché de prendre de vraies mesures sanitaires.

  33. Sur https://www.vidal.fr/actualites/26924-decoder-les-informations-sur-la-tolerance-des-medicaments-et-des-vaccins-en-particulier.html?cid=eml_001325&print=&id=26924&permalink=decoder-les-informations-sur-la-tolerance-des-medicaments-et-des-vaccins-en-particulier , une phrase…intéressante quant au sujet abordé : ” La direction générale de la santé (DGS) a estimé que le nombre global d’événements thrombo-emboliques rapportés après la vaccination est inférieur à celui attendu dans la population générale. Excellente nouvelle donc car, si l’on prend à la lettre cette information, le vaccin AstraZeneca serait protecteur d’événements thrombo-emboliques !”. Nouveau traitement préventif de la phlébite et autres accidents vasculaires ?

      • Il ne devrait donc pas être difficile pour le labo. d’obtenir une AMM comme traitement préventif des accidents thrombo-emboliques chez les personnes à risque …

        • Donc il apparaît qu’on marche sur la tête, et que le bizness pourrait impunément se moquerdu monde avec la permission des zoturités ?
          A vrai dire ça ne m’étonnerait pas plus que ça

        • Cette vidéo en anglais et en allemand est à voir absolument. Il s’agit d’un entretien entre Dr Naomi Wolf et Le Comité Allemand d’investigation sur le Corona virus. Elle y dénonce le grand danger des passeports verts et les relations entre Big Pharma, les compagnies High-tech et autres.
          https://m.youtube.com/watch?v=UjxYR6WGapo&t=1086s

    • Ça me paraît être en contradiction avec les observations allemandes avant la suspension de AstraZeneca. Il y avait deux fois plus de thromboses type CIVD en deux mois de vaccination qu’en une année habituelle…
      On est plus à une contradiction près… Si on rapporte le nombre de CIVD aux thromboses en général, phlébites et hémorroïdes comprises, ça ne pèse pas lourd et c’est encore une manière de se faire…inoculer…

      • En UK apparemment l’AZ fonctionne. N’y aurait il pas des problèmes de qualité de prod et de stabilité du process de prod sur des quantités de 100aines de M ?
        Ne pourrait on pas soupçonner que les labos aient privilégié la qualité en Israël pour démontrer ce qu’ils voulaient démontrer et pareil en UK pour l’AZ ? (le tri avec différence de prix se pratique dans d’autres industries, pourquoi pas en medical, d’autant plus que les labos ne sont pas engagés sur la qualité avant fin 2022 ou 2023)

        • Ou alors, ils ne déclarent pas les effets. c’est encore plus simple.

          Vous allez voir le médecin, vous lui dites ; depuis que j’ai été vacciné, j’ai ça. Il vous répond aucun rapport, circulez.

          pas de déclaration, pas de signal. problème réglé. Mais réglé scientifiquement, pas comme ces #fakemed qui font des études sur les vrais gens.

        • ça promet pour le 3e millénaire, il démarre vraiment maintenant
          un peu comme le XXe siècle a vraiment démarré et en fanfare en 1914
          il veut nous montrer de quoi il est capable
          🙁

  34. Pour une prescription en ligne aux USA. Au menu:
    ACUTE COVID COCKTAIL for when you have active covid
    MyFreeDoctor.com’s customizable Acute Covid Cocktail includes:IVERMECTIN 0.2mg/kg/24hrs for FIVE days, for ex a 200 lb man would get 6 pills po qd x 5 days,
    Prednisone 20mg
    2 po qd x 5 days
    Doxycycline 100mg
    1 po bid x 10 days
    (Or a 5 day Zpack for those who don’t want doxycycline)
    inhaled BUDESONIDE (always use 0.5mg/2ml bc it is much cheaper), One unit dose via nebulizer BID X 10 days. Please use GENERIC and provide pt a nebulizer to use.
    Also take the following OTC therapeutics:
    Aspirin 325mg po daily,
    Zinc Sulfate 50 mg daily
    Vitamin C 1000mg daily,
    Vitamin D-3 4000 IU daily,
    Pepcid 40mg twice a day,
    Quercetin 500mg twice a day https://myfreedoctor.com/acute-covid-cocktail

    • Au cœur.
      La polio, il est même question de supprimer la vaccination, puisqu’il apparaît qu’elle n’existe plus que comme conséquence vaccinale . Et on parle des droits de l’homme….

      • J’avais déjà lu un rapport sur ce sujet. La Cour européenne des droits de l’homme est entièrement infiltrée par des hommes de Soros. En outre leur «code» est lamentablement succinct ( à côté de notre code civil ) et permet toutes les interprétations possibles et donc la partialité des juges en question… la machination mondiale dans toute sa splendeur…

        • Et comme d’habitude, ces faits ont été dénoncés par des journaux taxés d’extrême droite.

  35. Bonjour Docteur,
    Une étude en cours à Mexico, non pas sur l’Ivermectine mais sur HCQ associée au Bromexhine pour combattre Covid19. Ma question est à l’urologue sur le Bromexhine dans le traitement du cancer de la prostate, et de sa posologie.
    La pharmacie fut étonnée de délivrer ce “vieux médicament” ,sous le nom de Bisolvon…. , qu’elle a dû commander.
    L’étude en question:
    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04340349
    Merci beaucoup.

    • Urologue, formé à STRASBOURG en 1961, j’ai été formaté, dès mon plus jeune âge de médecin au traitement que l’Association Française d’Urologie préconisait, en 1952.

      Il avait été découvert, en réalité, en 1940 par C. HUGGINS. Mes anciens avaient modifié la formule initiale. J’avais obéi. J’ai maintenant 80 ans.

      En 1986, quand ce fut à mon tour de traiter mon petit cancer prostatique, j’ai suivi pour moi ce que je prescrivais à mes patients alsaciens. Tous les urologues n’oseraient pas faire ce choix.

      Là, j’en suis, à 34 ans de suivi de mon cancer surveillé selon les directives de mes anciens; avec un PSA à 8 sans aucune complication.

      J’ai même vu de nombreux patients suivre cette stratégie avec de nombreuses survies de 25 ans. J’ai rencontré, en 1992, un centenaire de 107 ans qui suivait ce traitement pour un cancer métastasé depuis 1952. Donc 40 ans. avec un PSA à 3 ng/ml.

      Par contre, je ne connais rien du Bisolvon. Pardonnez ce hors propos.

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse. Le Bisolvon est le nom commercial du
        BROMHEXINE CHLORHYDRATE.

    • Traitements precoces de covid19 avec Bromhexine, un fluidifiant des secretions bronchiques à effet secondaire anti-androgene: plusieurs etudes preliminaires ont déja été réalisées avec ou sans HCQ low dose (200mg/j), resultats tres encourageants:
      TX-USA, http://immunopathol.com/Files/Inpress/ipp-14214.pdf
      Iran, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7502909/
      Dutasteride, Finasteride, bloquant aussi TMPRSS2, donneraient de bons resultats.

      Il semble que pour les traitements précoces, on s’oriente vers une multitherapie. Les traitements des debuts; Azithromycine et ou Ivermectine seuls devenant maintenant insuffisants. Les nouveaux variants semblent plus resistants.

      • Quels résultats ? Trois mois de survie et quelle mauvaise survie ! Le paradigme, depuis 2000, c’est qu’il faut obtenir à tout prix un effet anti-androgène pour espérer un petit résultat dans le cancer prostatique

        Tous les moyens de cette sorte sont en cours avec de piètres résultats : 5 à 7 ans de survie en tout quand un autre moyen donne au moins 15 ans comme ce fut le cas de François MITTERRAND. J’ai vu des 25 ans de survie globale y compris dans les cancers métastasés.

        En oubliant que le NOBEL, C HUGGINS lui même à l’origine en 1940 de cette lutte contre les androgènes avait changé de recommandation en 1947 avec cette simple phrase: “La castration aboutit à la perte de contrôle des androgènes.”

        Je reconnais que ce n’est pas facile à comprendre. C’est tout un paradigme qui s’écroule !

        • Bonjour Dr Dormieux,
          “Il avait été découvert, en réalité, en 1940 par C. HUGGINS. Mes anciens avaient modifié la formule initiale. J’avais obéi. J’ai maintenant 80 ans.”
          Puis-je me permettre de vous demander quelques références d’articles, ou de médecins, sur ce protocole que vous tenez de vos maîtres ? Le cancer de la prostate s’est malheureusement montré fatal pour certains de mes proches…malgré les progrès (souvent déconcertants) de la médecine moderne. Excusez pour ce sujet hors covid.

        • Si je peux me permettre, il me semble que Jérome Robert, parle de résultats dans le traitement précoce du Covid 😉

          Vu votre CV et votre exposé j’aurai plutôt tendance à vous faire confiance pour le reste 😉

        • Bonjour Dr Doremieux
          Plus rien n’est surprenant, votre témoignage s’avère surtout très intéressant pour d’éventuels malades du cancer de la prostate.
          J’avais déjà trouvé sur le net l’un de vos articles sur un projet d’e-book sur ce cancer.
          Comme Seb, merci d’avance pour une (toute) petite synthèse sur le sujet (posologie, toxicité..) afin de pouvoir évoquer ce traitement avec urologue et médecin généraliste.
          Désolé d’user de ce Super Blog, que je lis quotidiennement depuis plus de 8 mois, (Merci Dct MAUDRUX) sur un sujet malheureusement “hors Covid”.
          DOM (aussi strasbourgeois)

  36. Les modélisateurs fou ont encore frappé :
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vaccination-contre-le-covid-19-ce-que-dit-l-institut-pasteur-a-propos-d-une-possible-fin-des-gestes-barrieres-a-l-automne_4362671.html#xtor=EPR-2-%5Bnewsletterquotidienne%5D-20210408-%5Blestitres-coldroite/titre2%5D
    c’est de la science nintendo!
    Il faut leur supprimer les ordinateurs! Il pourront peut-être commencer à observer, réfléchir et faire de la science!

    • A l’Institut Pasteur il y a des jours où l’on se dit qu’ils ne savent plus comment exister …

    • comment préparer le peuple à devoir se faire vacciner, faisant la queue tête baissée…au suivant au suivant!!!

    • C’est de la suggestion de masse, avec de très grosses ficelles. Et pour ceux qui ne seraient pas convaincus, la pression sociale fait le reste.
      C’est l’épidémie de la honte. Des historiens épingleront tout cela… après longtemps après…

  37. Mais alors ont ne peux plus se soigner avec l’Ivermectine..
    Bravo docteur MAUDUX continuez

  38. « La Base de données européenne des rapports d’effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments »
    http://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html
    est censurée par Facebook : « Vous ne pouvez pas publier ceci : Cette URL va à l’encontre de nos Standards de la communauté en matière de spam :
    addreports.eu » 😀 😀 😀

    • il semble qu en France la censure covid sur facebook serait faite par des fonctionnaires francais (d apres une declaration publiue de Macron ).

      • Si c’est vrai cela montre qu’ils font de plus en plus n’importe quoi.
        Signe d’affolement ?
        C’est quand même particulièrement stupide (et quel mépris du peuple ordinaire, supposé unilingue…) de censurer sur un réseau social des données publiques disponibles sur l’internet.
        A suivre

      • Oui Monsieur, n’ayez aucune crainte c’est la police française.
        Vos papiers s’il vous plaît ausweis ticket…bitte

    • Adresse en http et non https, c’est-à-dire non sécurisée. Donc rejetée par Facebook…

  39. Il ne fait pas bon partager du contenu sur l’Ivermectine. Spécialement la photo du Kit ZIverdo. Censurer pour deux jours. Les GAFAM au service de la propagande

  40. Étouffer un traitement parce qu’il risque de concurrencer un vaccins : l’Histoire ne finira jamais !

    “A cette époque, le Dr Neveu, élève du Pr Delbet, rédigea un rapport sur les guérisons qu’il avait obtenues chez des personnes atteintes de diphtérie avec le chlorure de magnésium dont on connaît l’efficacité dans les états infectieux. Le Pr Delbet voulu présenter ce rapport à l’académie de Médecine, mais il se heurta à une farouche opposition du corps médical. « La publication de ma communication du 20 juin est définitivement refusée. Le Conseil de l’Académie a trouvé, après 6 mois de réflexion, l’argument suivant: en faisant connaître un nouveau traitement de la diphtérie, on empêcherait les vaccinations et l’intérêt général est de généraliser ces vaccinations7. » Que signifiait « l’intérêt général » aux yeux de cette auguste Académie »
    « Il résulte de ce rapport que l’Académie de Médecine a décidé délibérément d’étouffer un traitement qui aurait pu sauver des milliers de vies, mais qui aurait risqué de concurrencer les vaccins. Et le 5 janvier 1950, une autre loi rendit obligatoire le BCG, mis au point en 1928 par Calmette et Guérin. Cela faisait longtemps que des parlementaires et des industriels des laboratoires cherchaient à l’imposer, »
    http://docshare02.docshare.tips/files/25194/251944801.pdf

  41. Exemple du traitement statistique Covid en France (qui vaut ce qu’il vaut, puisqu’il ne s’agit que d’un exemple, sans possibilité d’en tirer une Loi générale) : un homme de 81 ans est mort il y a une quinzaine de jours des suites d’une longue maladie, périphrase pour indiquer le dernier stade d’un cancer généralisé. En soins palliatifs depuis quelques semaines, il est testé positif au Covid, variant anglais, mais est asymptomatique. Isolement forcé durant 17jours, sans aucune visite. Il meurt le dernier jour de sa quarantaine sans avoir pu voir une dernière fois ses proches, interdits de visite.
    Cause du décès : Covid. La famille du défunt s’est battue contre l’indication de cette cause : il était asymptomatique d’après l’hôpital, et était condamné quoiqu’il en soit. Malgré tous ces arguments de bon sens, la cause restera Covid, et sera traité ainsi dans les compilations statistiques.
    A mettre en parallèle des arguments condescendants de nos commentateurs, experts médicaux ou non, qui nous expliquent qu’au Bengladesh, en Inde, en Afrique ou en AmSud, on ne peut faire aucune confiance aux stats. Breaking news: en France non plus.

    • Soit on connait la même personne (j’ai pas l’âge de la victime), soit c’est un fait récurent !

    • C’est doublement honteux : inhumanité envers un mourant et (secondairement) malhonnêteté statistique.
      J’ai eu des échos de cas similaires depuis mi-2020, il semblerait que ce ne soit pas un dysfonctionnement isolé ou la maladresse d’un exécutant mais au contraire une procédure plus ou moins “admise”. On passe allègrement une ligne rouge avec des faits de ce genre, surtout s’il devait s’avérer que ce sont les consignes.

    • Cette classification « covid » résulte fort probablement des instructions données par l’OMS : « Ligne directrices internationales pour la certification et la classification (codage) des décès dus à la COVID-19 »
      et plus particulièrement de son article 2 :
      « Un décès dû à la covid-19 ne peut pas être imputé à une autre maladie (par exemple, à un cancer) et doit être comptabilisé indépendamment des affections préexistantes qui sont soupçonnées d’avoir déclenché une évolution grave de la COVID-19).
      https://www.who.int/classifications/icd/Guidelines_Cause_of_Death_COVID-19-20200423_FR.pdf

    • En Allemagne les chiffres officiels indiquent toujours “morts de ou avec le Covid19”.
      Ce n’est pas précis mais c’est nettement plus honnête que ce qui se pratique ici.

    • La lecture du bulletin hebdomadaire du réseau sentinelle est intéressante.
      Nous sommes Sem 13
      Page 1
      IRA (covid et autres) en augmentation
      Page 2
      Ononne 1 Positivité au SRAS cov 2 parmi les ira: en diminution pour les 65 ans et plus..
      Quant à la circulation des virus grippaux, col.3, ces courbes sont édifiantes…observons la courbe du Sras cov 2 -orange: la plus basse.

      https://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/

  42. Il semblerait que votre site soit désormais classé comme “complotiste” par la rédaction de Mediapart.

    • hahaha
      A Médiapart on ose tout, c’est d’ailleurs comme ça qu’on le reconnait !
      Ceci dit, supportons le Dr Maudrux dans la veille et l’analyse des études sur les traitements précoces, et laissons les suppositions d’intention malveillante et les enquêtes à charge à Elise Lucet, Qanon, et autres.

    • ça serait bien de donner l’article ou la déclaration source, et que Mr Maudrux y oppose un droit de réponse !

      Car on peut considérer que ça manque d’études randomisés en double aveugle et triple manchot, mais complotiste !!

    • Médecin généraliste plusieurs de mes patients m’ont rapporté que des proches décédés de maladies arrivées à leur stade ultime ont été déclaré mort du covid malgré leur protestation .De même qu’aux urgences toute suspicion de covid était enregistré covid De même des employés de labo d’analyses m’ont affirmé que tout test positif au covid était enregistré comme un “cas” même s’ il s’agissait du même patient testé positif toutes les semaines pendant parfois 7 semaines (mesure prise par mon établissement pour autoriser le retour en présentiel d’une personne positive!)

    • Ce n’est pas la première fois.
      J’ai été censuré par la bande à Plenel il y a plusieurs mois par le simple fait que j’avais mis un lien vers le site du Dr Maudrux.
      Je vais essayer de retrouver les éléments ad hoc

      Plenel est incapable de penser à autre chose qu’au grand soir et à déboulonner Macron. Si un train à vapeur déraille à Bombay, Plenel titre « Des vapeurs à la République en Marche » ou « Macron : en Inde des avions et des trains qui déraillent »

      • déboulonner macron, j’aimerais une étude RCT pour cela. Il est plus obnubiler par déboulonner mélenchon

        • Votre souhait sera vite exhaucé : pour le double aveugle, vous avez déjà Macron et Mélenchon

        • Alors, moi le mélenchon n’est pas ma tasse de thé, ni médiapart non plus d’ailleurs. je trouve dommage que muchielli fasse du trafic sur leurs blogs, augmentant leur page rank.

          • Je suis d’accord. Quand j’ai été censuré, je l’ai signalé à d’autres commentateurs sur Mediapart. Ils étaient très étonnés.
            J’ai quitté Mediapart évidemment
            Mucchielli a également d’autres canaux de diffusion
            https://www.laurent-mucchielli.org/

  43. Cet article de “francesoir” signale que le Maharashtra en Inde (112 millions d’habitants) qui a vacciné plus de 4,7% de sa population connaît une augmentation exponentielle des cas covid associés à un nouveau variant. Est-ce que ce nouveau variant a pu être causé par la vaccination ?

    https://www.francesoir.fr/politique-monde/inde-le-seul-etat-50-population-vaccinee-augmentation-cas

    Toujours en Inde l’Uttar Pradesh ((200 millions d’habitants) qui a vacciné 2,7% de sa population, continue,lui, a avoir un taux de mortalité particulièrement faible. L’article signale que “on compte cette semaine-là 67 décès en Uttar Pradesh contre 1588 au Mahārāshtra”. On verra ce qu’il en est par la suite car je ne crois que ce nouveau variant va s’arrêter aux frontières du Maharashtra.

    En outre, l’article signale qu’en Uttar Pradesh la mortalité globale liée au Covid est de 4,47 pour 100 000 habitants. Si en avait le même ratio en France en compterait environ 3000 décès liés au covid depuis le début de la pandémie au lieu de près de 97300. L’Uttar Pradesh a adopté l’ivermectine pour traiter le Covid depuis le début du mois d’août 2020, auparavant il employait l’hydroxychloroquine et son gouvernement met à disposition de sa population, pour faire face au covid le Ziverdo Kit, qui contient de l’ivermectine, du zinc et de la doxycycline. Les résultats sont là.

    • extrait du texte … très intéressant :
      L’efficacité vaccinale en question
      http://www.huffingtonpost.fr 08 04 2021
      L’autre variable, en plus des restrictions pour diminuer les contacts, c’est bien sûr l’efficacité vaccinale. Les auteurs de l’étude estiment qu’avec un vaccin efficace à 70%, une augmentation significative du nombre de contacts dans la population ne risque pas de faire décoller outre mesure le nombre de cas. En dessous, le problème est tout autre. Et là encore, le Chili fait plutôt figure de contre-exemple.
      Le pays, financé en grande partie par le fonds d’aide internationale Covax, s’est largement appuyé sur le vaccin du laboratoire chinois Sinovac pour mettre en œuvre sa campagne éclair de vaccination. Fort de ses millions d’habitants vaccinés, le pays vient justement de produire une étude de grande ampleur sur l’efficacité de ce dernier face au Covid, et les chiffres ne sont pas bons, sans être catastrophiques.
      Le vaccin Sinovac, indique l’Université du Chili, est efficace à 54,4% contre le coronavirus deux semaines après avoir reçu la seconde dose, et 27,7% après une dose seulement. C’est certes au-delà du seuil des 50% nécessaire pour que le vaccin soit jugé suffisamment efficace par les autorités sanitaires, mais c’est considérablement en dessous de Pfizer, Moderna, ou Astrazeneca. Mais il y a pire.
      Avec à peine plus de 50% d’efficacité, le vaccin Sinovac au Chili pourrait avoir contribué aux mauvais chiffres de contamination, dans un scénario décrit avec précision par l’étude canadienne: “une vaccination de masse avec des vaccins d’une faible efficacité va toujours augmenter le taux de reproduction de la maladie, même si les efforts de quarantaine des non-vaccinés sont élevés”. Concrètement, les personnes vaccinées relâchent leurs précautions, alors que leur immunité n’est pas totale. Et le virus, qui circulait beaucoup dans le pays au début de la campagne vaccinale, continue ses ravages, sans qu’une immunité collective ne vienne le stopper.

  44. Bonjour,
    L’agnotologie, très utile pour gagner du temps et donc poursuivre la longue course de la reine rouge.
    Cordialement.

  45. Je regardais quelques courbes ce matin sur
    https://www.worldometers.info/coronavirus/
    la chute des contaminations et des morts au Portugal est encore plus spectaculaire que dans les pays qui ont vaccinés. Cela vaudrait le coup de s’y pencher et à quoi c’est attribué là-bas (on a mentionné içi l’IVT)

    • Merci Dr Maudrux pour votre analyse éclairante, et merci Jean D : votre lien m’a permis de vérifier un calcul fait rapidement. Le nombre de morts par million d’habitants en France est à 1495. Aux USA : 1723.

      Conclusion : gestes barrières + écoles et universités sous tension + des semaines de confinement variable + des entreprises en faillite + des chômeurs en plus = 228 morts / million d’habitants évités.

      En France, nous avons donc épargné au mieux 15 000 personnes quasi tous âgés de + 70 ans, et dont une part importante vit en EHPAD et mourra de sa belle mort (?) dans les 3 années qui viennent.

      Mortalité générale en France chaque année : autour de 650 000 personnes. La mortalité covid évitée actuelle représente donc 2.3 % de la mortalité générale annuelle. Et encore, j’utilise ici des chiffres officiels, dont des commentaires sur ce site et ailleurs ont montré qu’ils étaient parfois peu fiables.
      Serais-je entrainée dans un paralogisme ? Tous avis constructifs bienvenus.

    • Et puisqu’il est question de mortalité évite, on peut aussi bien sûr rêver à celle que nous pourrions constater, sans aucun dégât collatéral, si les autorités n’avaient pas aussi fortement découragé les médecins de soigner….

    • Nous sommes sous cloche et beaucoup intoxiqués par la propagande s’imaginent que c’est pour notre bien et que partout ailleurs c’est pire.
      Tableau assez commun sous les régimes tyranniques.
      Que LFI mobilise contre cette situation, s’ils en ont la volonté, ils en ont les moyens.
      Je les soutiendrai s’ils admettent d’être rejoints par des citoyens qui ne pensent pas comme eux sur toute la ligne.

      • LFI ils se mobilisent que quand c’est pour eux : on les entends pas beaucoup contre le doliprane. Ils ne pensent qu’à faire tomber les brevets sur les vaccins. On a une sacrée opposition.

    • je ne veux pas politiser cette absurdité !

      RN, LFI, LR, les Verts sont dans l’opposition FANTOME !!
      ces parlementaires qui laissent faire et qui votent ces lois stupides
      se rendent compte quand ils sont dans la rue comme de simples citoyens que la liberté n’est plus qu’un mot, une idée, une notion !!

      tout cela pour vacciner la population française pour une maladie létale qui touche 0.05% des français
      SANS AVOIR TENTER DE LES SOIGNER PRÉCOCEMENT !

      • Bien d’accord.
        Je parlais de mobilisation LFI (très éventuelle) du fait que le député empêché par la police d’entrer au Palais-Bourbon était un député du groupe LFI.
        C’est clair qu’on ne les entend guère depuis 1 an, opposition fantôme comme vous dites.

  46. Le miracle de la vaccination…plus on vaccine, plus les contaminations repartent à la hausse et plus les contaminations augmentent, plus on vaccine… Comment appelle t-on un plan d’affaire qui consiste à vacciner la population mondiale une à deux fois par année pour une durée infinie? Un Jackpot. Si après avoir écouté cet extrait, les gens continuent à vouloir se faire vacciner, c’est que cette civilisation est définitivement foutue. https://www.facebook.com/24hPujadas/posts/2824987047816477

    • Les humains sont ce qu’ils sont …
      Même si la référence sociologique peut faire sourire (!) relisez Astérix (par Goscinny)

      • Les humains oui, mais plus précisément les ultracivilisés postmodernes.
        Quand Robert Koch voulait expérimenter ses vaccins sur les indigènes Africains, ses études tournaient court parce que ses “cobayes” s’enfuyaient des centres en constatant la mortalité après vaccination.
        Mais chez nous bien sûr c’est différent.
        Cela donne chez Goscinny le refrain célèbre : “Ils sont fous ces Romains”.
        Cher @Antonin, s’il vous plaît, veuillez ne pas considérer que ce propos de Goscinny visait exclusivement les “Romains” ou encore les Italiens…!

    • Sans vouloir être de mauvaise foi, si on regarde les courbes d’Israël, la vaccination est encourageante : toutes les courbes (contaminations et décès) sont à la baisse. Combiné aux infos sur “la liberté retrouvée”, je n’ai plus aucun argument concernant la politique sanitaire de ce pays…

        • Oui, il faudrait creuser. Mais si le pseudo-septique regarde les données officielles combinées aux infos, tout se passe très bien en Israël. Celui qui creuse encore plus demande directement aux Israëliens et là, on s’aperçoit que la vie n’est pas rose du tout là-bas. Mais personne ne creuse sauf les “complotistes” qui passeront pour des tarés…

  47. Bonjour Dr Maudrux,

    Merci à vous et à toutes les autres personnes qui alimentent ce blog. Les débats sont très intéressants.

    Je ne suis pas médecin, mais j’ai beaucoup de craintes sur les vaccins.

    Il y a tout d’abord cet article de Ouest-France:

    https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-pourquoi-l-academie-de-medecine-recommande-t-elle-de-ne-pas-espacer-les-doses-du-vaccin-7116403

    L’article évoque les dangers qui peuvent survenir si le délai entre les deux injections est trop retardé (anti-cops facilitants, et possible apparition de variants).

    Et puis il y a cet article terrifiant sur le brésil, qui date du 19 mars, mais qui est hélas encore d’actualité, vu que ça flambe en ce moment (~4195 morts le 7 avril):

    https://www.bbc.com/afrique/monde-56428331

    En gros, l’article dit qu’au brésil, il y a plus de personnes partiellement vaccinées qui se mélangent à des personnes non vaccinée … d’où un terrain favorable pour les variants.

    Et que ce passe-t-il en inde ? Hélène a posté sur votre blog cet article édifiant:

    https://pgibertie.com/2021/04/07/linde-et-le-nouveau-variant-un-seul-etat-connait-une-progression-fulgurante-des-cas-et-des-deces-devinez-sa-particularite/

    Et maintenant, il y a cette vidéo mentionée tout à l’heure par Rémy:

    https://twitter.com/i/status/1379790821042626560

    Au final, est-il raisonnable d’effectuer une campagne de vaccination en pleine épidémie ?

    Bien cordialement.

    • Toutes ces questions, basées sur des constatations de terrain, donnent la réponse à votre question. Le bilan ne fait que commencer. Pour les non médecins, il restera positif : si la campagne marche (elle marchera, mais à quel niveau ? Combien de temps ?), au prix de sacrifices, et c’est ce qu’ils verront : la maladie tue à 0,5%, le vaccin à 0,0x%, donc positif. Par contre ce que le médecin verra, c’est que pour celui qui y reste, ce n’est pas à 0,0x%, mais pour lui c’est 100% de mortalité, plus regrettable s’il y a d’autres possibilités qui lui sont refusées.

      • on ne connait pas vraiment les effets a court terme des vaccins , car la pharmacovigilence ne foncionne pas en 2021
        on ne connait pas non plus les effets à long terme car il n y a pas eu d essais longs, (et curieusement on n a pas publié les essais sur animaux qui auraient pu renseigner). Donc la notion de balance benefice risque est dans ce cas une pifometrie orientée par des intérets privés ou politiques.

      • C’est bizarre, vos chiffres. J’avais lu que le virus avait une létalité de 0,05 % et même 0,03% au niveau mondial et que les effets secondaires graves des vaccins DC compris avoisinaient les 0,2% ? En sachant que les déclarations de ces effets sont sous notifiées.??

      • la maladie tue à 0,5%, le vaccin à 0,0x% :
        Le chiffre exact est de 0,0053% car 6000 DC post vaccin sur 113 000 000 de vaccination en Europe au 03/04/2021
        6000 décès !!!!!

          • inférieur à l a maladie traitée ? ou la maladie dolipranée et triée ?

          • Inférieur, vraiment ?
            Ce sera très difficile à évaluer pour une population de personnes âgées fragiles ou la coïncidence est fréquente : dans les Ehpad ou 90% de patients ont reçus leur 2 doses (depuis le 5 mars nous a dit l’ANSM) les derniers chiffres donnent actuellement une moyenne de 4 morts par jour affectés au Covid, par ailleurs l’ANSM, toujours elle, nous a dit que même avant le covid il mourrait 485 patients par jour en Ephad, comme le vaccin ne rend pas immortel, difficile de détecter une surmortalité vaccinale sur cette population. Et si l’on regarde sur une population moins vulnérable : on vient en quelques jours/semaines de reconnaître en France 2 décès liés au seul vaccin Astra-Zeneca (29 ans à Nantes et 38 ans à Toulouse) alors que les décès des – de 40 ans depuis plus d’un an officiellement dûs au covid, sont, 3 en Pays de Loire, et 7 en Occitanie leurs régions respectives. Dans ce conditions, comment l’EMA peut-elle avoir le culot d’affirmer que ce vaccin présente quand-même un bénéfice pour les personnes jeunes et/ou en bonne sante qui présente très peu de risque de développer un Covid grave. C’est en fait juste la Doxa de l’immunité collective vaccinale qui permet d’affirmer et de convaincre avec de telles mensonges. En Angleterre avec moins de 50% de vaccinés ils sont officiellement tombés à 20 morts par jour, pour quel bénéfice continuer à vacciner en dessous d’un certain âge ?
            En France, même avec le préjugé de vacciner plutôt que traiter, avec 13 millions de doses livrées, on avait largement de quoi vacciner la totalité des personnes fragiles des régions les plus touchées…

          • A rapporter à la chance de toucher le jackpot au Loto français qui est de 1 contre 19 068 840 soit 0,000005%
            Un joueur de Loto risque donc de DCD d’un vaccin coVid avec 1000 fois plus de chance que de gagner au Loto …..

        • “6000 DC post vaccin sur 113 000 000” recensés officiellement (http://www.adrreports.eu/)

          Mais selon une étude interne des Health Human Services et de Harvard, moins de 1 % des effets secondaires des vaccins seraient signalés.

          Remarquez juste que les media ne relatent les décès de personnes jeunes (moins de 40 ans) après vaccination sans jamais n’omettre de préciser que le vaccin reste sûr et que les bénéfices-risques restent à l’avantage des bénéfices (forts confortables pour big pharma).

          [Kaa]
          Aie confiance
          Crois en moi
          Que je puisse
          Veiller sur toi …
          – Attention, on va descendre
          Fais un somme
          Sans méfiance
          Je suis làààà
          Aie confiance
          Le silence propice te berce
          Souris et sois complice
          Laisse tes sens glisser vers ces délices tentatrices

          “Le livre de la jungle”

      • Simple question. Que pensez-vous du KIt Ziverdo. Est-il utile d’en avoir en réserve? Merci Docteur

        • Je n’ai jamais été chaud pour conseiller des médicaments sur internet, on n’est pas sûr de ce qu’on reçoit. Par contre ce sont les fabricant indiens qui vendent, pas des revendeurs internet, donc plus de garanties. Je ne suis pas non plus favorable au stockage, car il faut en laisser à ceux qui sont malades, mais vu l’attitude de nos dirigeants, ils poussent à en mettre de côté au cas où. S’il était autorisé librement, avec un approvisionnement adéquat, point besoin de stocker.

  48. Avec l’assistance (hélas involontaire) du grand Georges Moustaki.
    “Pendant qu’on combattait
    Pour soigner et sauver
    Les aiguilles ont piqué
    Il est trop tard
    Le rideau va tomber
    Sur notre liberté
    Parle, parle l’État
    On sait déjà qui casquera.

    Pendant que l’on voulait
    Convaincre pour aider
    L’Inserm nous a floués
    Il est trop tard
    Le Conseil est parti
    Pour ruiner le pays
    Parle, parle l’État
    On sait déjà qui casquera.

    Raoult sera chassé
    Maudrux c’est déjà fait
    D’autres seront brimés
    Il est trop tard
    Après on restera
    Avec Costaglia
    Parle, parle l’État
    On sait déjà qui casquera.

    Pourtant on croit toujours
    Au retour des beaux jours
    Peut-être ce printemps
    Ou dans dix ans.
    Pour un peuple brisé
    Demain est dévasté
    Parle, parle l’État
    On sait déjà qui casquera.

    Pendant qu’on confinait,
    Pendant qu’on vaccinait
    Pendant qu’on nous mentait,
    Il était encore temps.

    • Poser la question c’est y répondre
      Cela n’empêche pas d’envoyer l’info sans trop d’exclusive (j’y insiste) aux divers organes de la presse régionale française et de la presse francophone hors de France.
      Faire connaître largement en-dehors des milieux médicaux les pratiques scandaleuses d’intimidation des médecins qui soignent.
      L’arbitraire administratif français tel qu’il s’étale actuellement est certes une honte, mais ce n’est pas une raison pour ne pas le dénoncer activement.
      Mise en danger de la vie d’autrui est parfaitement caractérisée. La maltraitance administrative a assez duré.

      • pourquoi ce médecin fait il appel au soutient du public ? parce u il craint de ne pas etre soutenu par ses confreres ?

      • Le Dr Bruno Bourgeon a raison de faire connaître son cas sur Twitter.
        Il est indispensable d’alerter les citoyens en général sur ces pratiques mortifères de l’Etat français via le CNOM et autres organismes.
        Je suis favorable à des rassemblements dans la rue avec invitations à la presse, en soutien aux médecins qui soignent, le jour de leur audition par l’OM.
        Avons-nous des infos récentes concernant le cas du Dr Erbstein ? Ou d’autres similaires.

    • Mais…il me semble que là, il y aurait matière à poursuivre l’ordre pour mise en danger de la vie d’autrui Vit D et C recommandées par l’oms, zinc je ne sais plus, mais ses propriétés sont connues.
      Peut-être est-ce une solution devant cet acharnement?
      Nous pouvons tous porter plainte, car cette action de l’ordre aura pour conséquence le refus des généralistes de nous prescrire ces vitamines

  49. Cela commence à poser question sur l’efficacité des vaccins, non ?
    « 246 vaccinated residents diagnosed with COVID; 3 dead, Michigan reports
    Mark Hicks (The Detroit News).
    As many as 246 Michigan residents considered fully vaccinated against COVID-19 were later diagnosed with the virus, and three have died, state officials confirmed Monday.
    The cases were reported between Jan. 1 and March 31, and the 246 had a positive test 14 or more days after the last dose in the vaccine series, said Lynn Sutfin, a spokeswoman for the Michigan Department of Health and Human Services, in an email… »
    https://eu.detroitnews.com/story/news/local/michigan/2021/04/05/246-vaccinated-residents-diagnosed-covid-3-dead-michigan/7100759002/

  50. Vaccin Astrazeneca:
    ” L’Agence Européenne du Médicament (EMA) vient de reconnaître officiellement le lien entre le vaccin Astra Zeneca ( A Z) et les cas de “thrombose atypique”, très rares ( aux alentours de 1/100 000 en Allemagne), mais d’une gravité extrême pouvant être mortelle. Le mécanisme est probablement immunologique, et semble se rapprocher de celui des Thrombopénies Induites par l’Héparine ( TIH) connues depuis longtemps et heureusement en voie de disparition grâce aux alternatives développées au traitement héparinique. Les auteurs allemands proposent de nommer cette complication VIPIT pour Vaccine-Induced Prothrombotic Immune Thrombocytopenia.

    Dés lors se pose la question de savoir s’il est éthiquement acceptable de poursuivre l’administration de ce vaccin, à titre préventif, à des personnes en bonne santé, malgré ce risque, même s’il est très faible, d’autant qu’il y a d’autres alternatives vaccinales. L’EMA et la HAS en France ont pour l’instant répondu par l’affirmative en arguant du fait que le rapport bénéfice/ risque restait très favorable pour les personnes de plus de 65 ans, chez lesquelles se comptent la grande majorité des formes graves de la covid. Le vaccin en revanche n’est plus administré aux personnes de moins de 65 ans, beaucoup moins à risque.

    Ceci dit, et c’est là que le bât blesse, le bénéfice de la vaccination par AZ chez les plus de 65 ans n’a pas été prouvé, faute d’une population suffisante dans les essais du laboratoire AZ, ce qui a amené initialement les autorités européennes à prôner son administration aux populations les plus jeunes. Il n’est pas démontré non plus que les graves complications de ce vaccin ne surviennent pas dans les populations âgées ( l’EMA dit d’ailleurs clairement qu’il n’y a aucune population particulière ayant été identifiée comme plus à risque de développer cette complication). Il se peut que l’étude de la vaccination de masse réalisée au Royaume Uni apporte d’intéressantes informations à ce sujet.

    Il en résulte qu’il me semble extrêmement important, si l’on autorise à poursuivre l’administration de ce vaccin, de procurer à toutes les personnes candidates une information claire, loyale et appropriée, afin qu’elles fournissent un consentement éclairé. Ne pas le faire exposera les prescripteurs à se faire lourdement condamner en justice, si plainte il y a ( et cela semble être déjà le cas). A bon entendeur…

    Enfin on ne peut que s’interroger sur les mécanismes en cause d’autant qu’il y a un parallèle saisissant entre les complications de la maladie covid ( crise immunitaire du 8eme/10eme jour, complications thromboemboliques fréquentes et tropisme cérébral) et celles du vaccin AZ ( mécanisme immunologique supposé, sur des composants de coagulation, et tropisme cérébral aussi…). Or le lien entre covid et vaccin repose sur la portion d’ADN viral introduit avec l’adénovirus de chimpanzé. Qu’en est-il pour les autres vaccins à adénovirus qui arrivent ? ( Spoutnik et Johnson&Johnson). Pour ceux que cela intéresse, je les renvoie à l’excellent exposé de Ch Vélot ” Les technologies vaccinales à la loupe” sur Criigen, exposé qui a d’ailleurs été censuré sur YT, c’est pitoyable. Sur ce dernier point, le professeur Fischer ( ou A Kahn, je ne sais plus) à propos des syndromes grippaux postvaccinaux intenses après vaccination AZ, a évoqué la responsabilité de l’adenovirus de chimpanzé dont le choix aurait été une “fausse bonne idée”. Y en a-t-il eu d’autres ?

    • oui, c’est bien Axel Kahn qui avait peur de l’adénovirus de chimpanzé…
      Mais il connait bien l’ ARN messager depuis plus de 20 ans … ses prévisions sur l’avenir des vaccins semblent bonnes .
      Il pense que ce sont les vaccins à ARNm qui vont prendre le dessus.. et celà semble bien arriver … magnifique conjonction avec l’ Ivermectine , pour la bonne tolérance , et la rapidité de l’extinction de l’épidémie…
      Il semble que … ce serait la bonne voie ….

    • Un bon site que je ne connaissais pas, merci
      On y trouve également moult infos comparatives pertinentes sur les divers traitements précoces mis en oeuvre au Mexique, en Inde, etc.
      Je pense que cette approche comparative est bonne.
      Il nous faut ridiculiser l’arrieration et l’obscurantisme de nos tristes zotorités.en faisant connaître ce qui se pratique de mieux que chez nous dans le monde.
      Certes c’est un constat humiliant et qui heurte car notre système de soins qui nous coûte cher et que nous croyions efficace pour nous protéger en cas de maladie s’avère une protection médiocre à l’heure critique.
      Mais c’est cependant un discours que beaucoup de gens peuvent entendre voire comprendre.

  51. Ainsi donc l’EMA ne renonce pas à la recommandation du vaccin Astra Zeneca.
    Motif : le rapport bénéfice risque reste favorable.
    Surprenante dérive du concept :
    Le rapport bénéfice risque n’est pas un concept collectif, ni même un concept individuel moyen.
    Parler du rapport bénéfice risque d’un vaccin ne veut absolument rien dire.
    Il peut être positif pour un diabétique de 95 ans et négatif pour un cycliste de 25 ans.
    Abus des mots toujours : inventer une notion globale du rapport bénéfice risque permet d’appuyer la politique du vaccin généralisé.
    Consternant

    • “Ainsi donc l’EMA ne renonce pas à la recommandation du vaccin Astra Zeneca.
      Motif : le rapport bénéfice risque reste favorable.”

      FAUX,
      MOTIF: Il y a trop de stock et de commandes en cours et donc il faut écouler le produit.
      Cela me rappelle l’affaire du sang contaminé.

    • la notion de “balance bénéfice risque” contient une tromperie, car elle fait croire qu on calcule les bénéfices et qu on calcule les risques pour pouvoir les comparer.

      Or ce sont des notions qualitatives, et aucun calcul sérieux n est possible –

      donc ceux qui emploient ce concept pour justifier une décision sont des menteurs , et ceux qui les croient sont des manipulés.

      • En effet, c’est une tromperie car ils communiquent sur un “bénéfice-risque” STATISTIQUE.
        Mais le public a été dressé à accepter ce genre de troimperies.
        Par exemple, on leur vend du dépistage sous le nom de “prévention”, ce qui n’est absolument pas la même chose.

    • C’était prévisible.
      Leur réponse était connue d’avance au vu des mesures annoncées récemment par Macron : définition d’un calendrier de vaccination par tranches d’âge jusqu’à l’été et reconfinement pour exacerber la population, appuyé par une publicité bien manipulatrice (celle avec la grand-mère qui imagine qu’elle retrouve ses petits-enfants sans masque pendant qu’on la vaccine) qui laisse croire fallacieusement à la population qu’une fois vaccinée elle retrouvera une vie normale, bref une marche forcée vers la vaccination du plus grand nombre.
      L’annonce de l’EMA n’est pas le résultat d’une analyse bénéfices/risques. La prétendue “étude” qu’auraient effectuée leurs “experts” n’est évidemment qu’un prétexte pour donner une apparence de crédibilité à leur annonce qui a pour seul but de désamorcer la constestion qui commençait à naître après les accidents liés à la vaccination AZ.
      Nihil novi sub sole (j’aurais bien mis une citation en grec pour rester dans l’ambience des sophistes et de Socrate, mais je ne parle pas le grec, et puis de toute façon pour ce qui est d’inoculer la population nous avons notre gouvernement…)

    • Astra zeneca : AMM conditionnelle obtenue le 29 janvier 2021. Le délai pour déposer la « confirmation » de l’efficacité, la sécurité et la tolérance du vaccin est fixé au mois de mars 2024.
      Évaluation incomplète de la qualité et la stabilité du principe actif, des excipients, du procédé de fabrication et de la reproductibilité des lots. Les compléments de preuve sont à fournir avant juin 2022.
      Bénéfice pour le labo et risque pour les patients.
      A lire sous le dernier débriefing de France Soir du Dr Umlil. La vidéo est très longue, le son de très mauvaise qualité mais la lecture du rapport associé édifiante . Ce rapport avait déjà été signalé sur ce blog par un lien. Trop fatiguée pour le retrouver. Bonne nuit.

    • Le lien que vous avez indiqué semble incomplet, voici un lien qui fonctionne mieux je crois:

      https://www.novinky.cz/koronavirus/clanek/primar-rezek-po-prvni-stovce-pacientu-citime-ze-ivermektin-pomaha-40356064

      Traduction “Google translate”:
      Une centaine de patients covidés ont déjà été traités par l’ivermectine à l’hôpital universitaire de Sainte-Anne à Brno. Selon le chef de la première clinique de cardiologie interne Michal Rezek, les résultats préliminaires montrent que l’utilisation du médicament a du sens. Chez les patients qui en ont reçu, la durée moyenne d’hospitalisation est de sept à huit jours, mais certains sont rentrés chez eux après seulement cinq jours.

  52. Bonjour à tous et à notre “Doc Spartacus”! si vous avez quelques loisirs vous pouvez faire un tour sur: http://www.adrreports.eu/en/search_subst.html
    c’est intéressant pour les vaccins , taper la lettre “C” et vous choisissez “Covid” dans la liste ,les 4 vaccins y figurent avec les chiffres au 3 avril . Ce qui me “surprend” le plus c’est le faible nombre d’effets secondaires répertoriés pour l’AstraZeneka au Royaume Uni (UK -Ireland)??… A noter que.La tranche des 18-64 ans est la plus concernée aussi , alors qu’elle devrait être la moins menacée par le,la Covid ?… Bon je ne suis pas anti-vaccin mais personnellement, si je me décidais maintenant ,ma préférence irait plutôt au Sinovac ou au Spoutnik, à la rigueur. Qu’en pensez vous Cher Docteur ?

  53. Bonjour
    suite à un article dans Sud Ouest sur l’avis de EMA/thrombose AZ, j’ai pu passer un message dans le courrier des lecteurs sans être censuré!! C’est rare, dès qu’on écrit ou prononce Ivermectine dans les media, Anastasie pointe le bout de ses ciseaux.
    Le voici:

    On reconnaît officiellement qu’il peut y avoir des effets secondaires graves, des morts même avec AZ ( et sans doute aussi avec Pfizer), sans certitude sur la durée de l’efficacité ni la transmission du virus, et on empêche de traiter précocement avec l’IVERMECTINE car il manque epsilon dans une étude..et l’EMA, OMS, la castafiore, Corinne Laconne etc répètent à l’envi que c’est inefficace, s’appuyant sur des études bidon ( comme celle du JAMA de février) et ignorant ( ou déformant) celles de Hill, Satoshi Omura, Carvallo et tant d’autres. Un jour peut-être la vérité éclatera comme pour le sang contaminé!

  54. Personnellement je suis désespéré. Il y a depuis des décennies plus de preuves sur les méfaits de la vaccination (et donc son inutilité) que sur ses bienfaits et l’on est actuellement en train d’encourager les gens à se faire vacciner à tout prix, du moins sur les plateaux TV des corrompus. Je poste à nouveau (désolé d’être aussi lourd) des liens qui démontrent de façon plus que troublante que la vaccination n’a jamais eu la moindre incidence sur une épidémie quelle qu’elle soit et que toutes ses soi-disant victoires contre ces épidémies sont là encore pure manipulation par Big pharma. D’aucuns me taxeront de complotistes mais eu égard aux arguments avancés par des personnes plus que compétentes le moindre mal me semble t’il serait d’appliquer un principe de précaution. Ce merveilleux docteur Louis Fouché (qui n’est pas contre la vaccination) confirme à la minute 11′ et 10″ que l’enseignement en faculté de médecine sur la vaccination s’effectue sur 4 heures et en fait relate les (fausses) statistiques (véhiculées par Big pharma) sur les bienfaits de cette vaccination. De plus pourquoi vacciner à tout prix des populations pour une maladie qui cause si peu de morts ? Il y a un tel illogisme que sa seule réponse est de l’être encore plus ? A devenir fou …
    Les grandes épidémies qui n’ont jamais eu de vaccin et ont causées des dizaines de millions de morts se sont éteintes d’elles mêmes, alors POURQUOI vacciner pour ce ridicule virus qui épargne 99.95% des personnes atteintes ? Le non sens est flagrant. Je pense qu’il faut effectivement se battre pour les traitements précoces et refuser la vaccination actuelle (pour ceux qui croient au vaccin) quel que soit ce vaccin puisqu’aucun de ceux proposés n’a pu être testé dans le temps, c’est la population des vaccinés qui fait le test …
    https://reseauinternational.net/la-disparition-des-maladies-infectieuses-nest-pas-due-aux-vaccins/
    https://reseauinternational.net/les-deces-dus-aux-maladies-infectieuses-avaient-diminue-de-pres-de-90-avant-lintroduction-des-vaccins/
    https://www.aimsib.org/2019/03/21/lhommage-de-laimsib-a-michel-georget/
    https://www.youtube.com/watch?v=NO8vtSwOelc

    • Merci d’avoir remis les liens. Je l’avais recherché un jour dans les profondeurs des commentaires .

    • C’est aussi l’état où se trouve l’entreprise qui bénéficie de la licence de fabrication du produit AZ 🙂

    • Le jour où sera faite la relation soigneuse entre les zones vaccinées, l’apparition de variants corrélatifs, et la hausse d’une nouvelle épidémie … nous allons tomber de la chaise …

    • Il me semble qu’une erreur s’est glissée dans ce billet, car l’article du Hindu qui y est cité rapporte un total d’environ 5 millions de doses administrées (1ère et seconde), avec une population de 123 millions (Wikipedia). On est loin des 50%.

  55. Bonjour,
    Je voudrais porter à votre connaissance le fait que, si l’ivermectine semble sans nocivité notable sur l’homme, c’est assez différent avec les insectes, voire avec des chiens qui seraient morts après avoir ingéré du crottin de chevaux traités avec cette molécule.

    On avait entendu parler de l’ivermectine fin des années 1990 à l’occasion d’une campagne d’éradication imposée par l’Etat du varron, un parasite des bovins et équins notamment, avec procès de quelques éleveurs, principalement bios, qui avaient refusé de traiter leurs animaux.

    Voir par exemple l’article du naturaliste Thierry Lecomte publié à l’époque :
    https://studylibfr.com/doc/4109320/l-%C3%A9radication-du-varron–7nqui%C3%A9tudes-d-un-biologiste–

    ainsi que les nombreuses publications du Pr JP Lumaret de l’université de Montpellier, qui a étudié (entre autres) l’ivermectine en usage vétérinaire depuis plus de 30 ans :
    https://www.researchgate.net/profile/Lumaret-Jean-Pierre/research

    Mon propos n’est absolument pas de vouloir démolir l’ivermectine comme le font les marchands de vaccins. D’ailleurs le Pr Lumaret a constaté qu’une autre molécule de la même famille, la moxidectine, étaient moins toxique pour l’environnement (notamment la faune coprophage, très importante dans les cycles biologiques). Cette autre molécule est-elle aussi utilisée en médecine humaine ? Ne pourrait-elle pas être testée pour traiter le covid ?

    Bien cordialement,

    Florent Vial

      • D’accord.
        Mais cela pose tout de même la question de fond du paradigme dominant : celui de la guerre chimique. Tous ces -cides employés contre les plantes, les animaux et les micro-organismes. A l’heure où on parle d’extinction massive des espèces, autant essayer de ne pas en rajouter si une alternative existe à l’emploi de toxines.
        “Eradiquer” est un mot qui revient toujours. Mais dans le cas du parasitisme, ce n’est pas le parasite le problème, mais de trouver pourquoi un hôte se retrouve infesté et en tombe malade. C’est d’abord une question de terrain.
        Vous dites que les bousiers sont toujours là, mais peut-être qu’ils déclinent fortement, tout comme les abeilles.
        Le problème est bien plus vaste que le seul Covid et ce qui se profile dans les prochaines années risque d’être bien plus douloureux…

    • Comme le dr maudrux l’a deja dit auparavant, la consommation d’ivermectine pour le COVID ne peserait pas lourd par rapport a la consommation vétérinaire deja existante (+ impact potentiel de nos systeme de traitement des eaux usées).

      Quand a la moxidectine, on trouve des etudes sur l’homme en comparaison avec l’ivermectine donc ca marche sur les parasitoses mais rien ne dit que ca fonctionnerait sur le COVID vu que les 2 molécules ne sont pas identiques. Il faudrait essayer 😉

  56. La plupart des gens ne connaissent pas les traitements précoces comme l’ivermectine car les médias n’en disent rien… sauf le plus rarement possible pour dire que ça ne sert à rien.
    Comment marchent les médias “mainstream”, pourtant tous de courants politiques différents, est très bien décrit dans le livre Fabriquer un consentement de Herman et Chomsky. On y lit même dans son introduction que la parade pour écarter les critiques d’un revers de main c’est de lancer “la théorie du complot” P. 20, paru en 2018.
    Donc comment arriver à réveiller le grand public?
    Il me semble qu’il faut les prendre par leur peur :
    distribuer une notice de conseils pour se soigner dès l’infection et sans attendre les symptomes préoccupants; on a une fenêtre de tir puisque les gens malades sont laissés à eux mêmes sans soin avant l’hôpital… et ils trouillent (cela vient d’arriver à mon gendre).
    J’en ai rédigé une qui pourrait servir de base à un document de ce genre que je pourrais vous envoyer.

    • les médias sont contrôlés par quelques milliardaires – leur objectif n est évidemment pas d informer le public mais au contraire de diriger l opinion
      A- afin manipuler les élections et choisir les gouvernants
      B- pour favoriser les groupes économiques auxquels ils sont liés
      C- pour empecher la reflection, la communication et l information du public

  57. J’écoutais hier Sud-Radio (12/14 d’André Bercoff), l’invité était Mr Laurent Toubiana, épidémiologiste, qui annonçait à l’antenne que la surmortalité n’avait été que de 3,66% en 2020, une “bonne année ” de grippe. C’est bien triste de penser tout ça pour ça !!

    • Excellent et si prémonitoire…beaucoup de films sont faits pour nous avertir. …mais…

    • Un morceau d’anthologie
      Oh, le petit problème existait déjà à l’époque, même s’il a pris de l’ampleur – et de l’audace – depuis 60 ans.

    • Je peux encore lire une page, mais 25mn, trop long pour moi pour faire passer un message (en plus de tout le reste). Je suis depuis 2 jours sur une recours contre l’ANSM. Ces manipulation de mortalité en + ou en moins ne doivent pas faire oublier les bientôt 100 000 morts qui ont eu le covid, que ce soit la cause de la mort ou non, sans oublier les décès indirects.

      • j’espère que vous n’êtes pas seul à travailler sur ce recours, non que je doute de vos capacités, mais une journée n’a que 24h

    • J’adore le petit nationiste, il est brillant sincerement. Si vous avez du temps un jour, ses videos sont fort instructives, il emet des hypotheses fort intelligentes. Je le suis depuis un petit moment. Apres on adhere ou pas, mais ce ne sont pas des elucubrations. C’est pas facçn complotisss du tout. Il se base sur des faits et ils avance.. a ecouter.

    • Le discours scientifique de cette vidéo est parfaitement pertinent.
      Il est en effet très difficile de comparer simplement les mortalités d’une année à l’autre. L’explication en est bien faite dans cette vidéo.

      Par curiosité je suis allé sur le site de l’INED qui sont à peu près les seuls compétents pour ce type d’étude et qui confirme.

      https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/31218/587.populations.societes.mars.2021.deces.supplementaires.covid.19.1.fr.pdf

      La formulation :
      « pourquoi le nombre de décès attribués à la Covid-19 en 2020 dépasse de beaucoup la hausse des décès toutes causes confondues survenue entre 2019 et 2020 »
      est très florentine pour ne pas prendre à contre-pied les autorités de tutelle

    • encore une effort cher Docteur, et vous serez nommé aux Oscars. Espérons que vos efforts vont être couronnés de succès à l’étranger, car nul n’est prophète en son pays

    • Docteur Maudrux, c’est magnifique !
      Comme dirait @Mars, l’intervenant me semble très sérieux ….
      BRAVO

    • le même genre d’affaire avec BFM TV, le restaurant clandestin en bas de leurs locaux occupés quotidiennement par des journalistes, avec en prime le directeur de BFM, MO Fogiel qui niait les faits, et qui se fait en plus piéger par un appel téléphonique alors même qu’il est à table dans ce restaurant, a fait moins de bruit….(BFM en pointe pour relayer la bonne parole gouvernementale)

  58. Dr Maudrux , depuis des mois votre site est pour moi une mine d’informations et de résistance aux sophismes dont vous venez de faire une si brillante démonstration , nous ne vous en remercierons jamais assez . Mon intervention porte sur deux points :
    1/ d’abord une question qui me taraude : On ( mon frère dentiste ) me soutient qu ‘il ne voit pas qu’il y aurait plus de conséquences fâcheuses ( cancérogénicité , génotoxicité , maladies auto-immunes ) à recevoir ces vaccins qu’à attraper ce virus par les voies rhino-pharyngées . J’en doute , qui peut m’éclairer sur ce point
    2/Je vois depuis quelques temps poindre une nouvelle étape du projet de vaccination générale , celui de la vaccination des enfants au nom d’une immunité collective ( autre sophisme mortifère? ) sur le même schéma que sur les adultes et populations dites à risques 1-étude de Pfizer sur les 12/18 ans ( à quand celle des 0/ 12ans ? ) . 2- arrivée et volonté de généraliser les tests salivaires comme un progrès dans les écoles . 3- on va nous fabriquer de toute pièce des cas et non diagnostiquer des malades, comme depuis le mois d’aôut en population générale , alors que le terrain montre ( primaire surtout mais pas que) quelques rares cas sporadiques , généralement cas contacts sans symptômes et non contaminants , ( ce que le ministre est bien placé pour savoir , et qui explique les dernières contorsions au sommet pour résister à la fermeture des établissements scolaires ) . Or là les incertitudes sur les conséquences à moyen, long terme de ces vaccins expérimentaux sur les individus jeunes et en bonne santé sont d’une autre gravité que sur des personnes âgées ou à risque , génotoxicité , cancérotoxicité , maladies auto-immunes etc.
    Depuis quand est il admis que des tests précèdent la clinique au lieu d’étayer un diagnostic ? Qui va les arrêter ? La justice administrative comme vous venez de l’expérimenter est très décevante ( voir à ce sujet ce qu’en dit l’avocat François Sureau dans un essai “Sans la Liberté” coll. Tracts chez Gallimard , une pépite , signalée je crois déjà par un intervenant ) , alors ? Le pénal ? avec qui? En tout cas il y a urgence à mener de front le combat pour les soins précoces et pour un moratoire sur les vaccinations des enfants et jeunes adultes . J’en profite pour m’associer à ceux qui sont prêts à vous soutenir moralement et financièrement dans vos démarches en cours ou à venir . Bien respectueusement .

    • L’infection au covid est peu immunisante.
      Les « vaccins » ne protègent pas (ou très peu) de la contagion donc de la diffusion de l’épidémie.
      Donc la recherche de l’immunité collective (comme l’idée du zéro covid) est une pantalonnade.

      • @Antonin47 : l’infection au Covid peu immunisante ? J’avoue être assez étonné car ce point tout à fait important me semblait jusqu’à présent précisément assez discuté… J’avais pour ma part plutôt en tête des conclusions d’études inverses et, en tout cas, des exemples pratiques inverses dans mon entourage et dans l’environnement de celui-ci… Avez-vous vu des publications récentes dans le sens de ce que vous dites ? Merci en tout cas Antonin de considérer si vous le voulez bien que mon propos est de m’instruire et de faire avancer le sujet, pas de chercher à vous contredire !

        • Perso ce que j’ai cru comprendre:
          Si covid ”faible” ou première dose de vaccin, les anticorps sont ”lights” pas farouches en cas de nouvelle attaque.
          De ”modéré à fort ” les anticorps naturels sont plus costauds, mais n’empêchent pas une recontamination par un variant (il doit falloir une forte contamination de ce que j’ai compris du fonctionnement).
          Après deuxième dose de ”vaccin”, la protection est bonne si la ”spike” est à peu près similaire à celle visée par le serum.

          ne pas oublier, qu’au début de la crise on nous a bassiné avec ”aucun vaccin n’a jamais été trouvé contre les coronavirus”.

        • @BB : merci de votre propos.
          Aucun problème j’accepte d’être contredit (!) surtout par des arguments courtois et motivés.

          Selon ce que j’ai de mon côté compris, et ce que j’ai retenu de Didier Raoult, les anticorps produits au cours d’une infection sont (1) non seulement de force au mieux moyenne, mais surtout (2) de faible persistance et (3) la plupart du temps peu efficaces contre les variants (naturels ou issus indirectement du remdesivir, des vaccins etc …). Et les coronavirus mutent beaucoup et tout le temps, voire se recombinent entre eux.
          Donc en gros après une infection on est mal ou très mal protégé, sauf à rencontrer exactement le même modèle à très brève échéance.
          Un peu comme une grippe carabinée une année N qui ne vous protégera pas l’année suivante N+1 (anticorps disparus et changement des variants).

        • Après vaccin, la question à mes yeux est entière.
          Le vaccin actuel qui cible la spike semble protéger des formes graves, c’est à dire réduire à l’échelle de l’organisme la reproduction du virus, la réaction immunitaire et le processus inflammatoire.
          Mais ce vaccin ne conduit pas à l’éradication du virus dans l’organisme. Ce qui explique de nombreux faits peu courants : les vaccinés gardent une certaine charge virale et restent, pour une durée inconnue, contagieux mais de façon variable voire aléatoire : certains très peu, d’autres seraient des supercontaminateurs. D’autre part la coexistence dans le même organisme des anticorps créés par l’organisme, de ceux créés par le vaccin et du virus lui-même semble un milieu extrêmement à favorable à la naissance de variants.
          Tout cela reste à vérifier, mais je crains que nous ne soyons qu’au début du train fantôme.
          Il faudrait faire au moins pour chaque individu un test PCR avant vaccination, puis suivre la charge virale, voire faire des génomes. Mais on rêve là …

          • @Kstet et Antonin47 : merci de vos réponses. J’avais également en tête le parallèle avec l’immunité relative apportée par une infection grippale par rapport au variant grippal à la mode l’année suivante… Mais la saisonnalité du Sars-Cov2 semble à l’usage un peu différente, et finalement moins discontinue que celle de la grippe, ce qui change peut-être un peu la donne… Par ailleurs, là où j’aurais tendance à introduire une autre distinction, c’est pour les personnes très exposées à la circulation du virus, et notamment les personnels soignants… Au vu d’un certain nombre de constatations opérées, on peut se demander si le contact récurrent sinon permanent des personnels soignants déjà contaminés et/ou déjà immunisés avec les différents variants en circulation ne réactive pas régulièrement l’immunité en l’adaptant… En tout cas, pour l’instant, même un an ou plus après le début de la syndémie, il semble qu’il y ait très peu de recontaminations chez les soignants, notamment en milieu hospitalier, malgré l’importance et la récurrence des clusters hospitaliers… Naturellement, ce sont là plus des interrogations, non des affirmations… Et je ne crois pas avoir vu pour l’instant et pour ma part d’articles ou d’études sur ces sujets précis…
            @Antonin47 : attention à l’intérêt peut-être de plus en plus réduit du test PCR… Le variant dit “breton” circule avec une relative discrétion mais il circule… et donc la plupart du temps en dessous du seul de détection des PCR…

          • Merci @BB
            Attention à la notion de saisonnalité. Selon Raoult les infections respiratoires sont des maladies d’écosystème. Le caractère saisonnier y est lui aussi lié. Mais Il ne s’agit pas simplement de la notion été/hiver ; Raoult prend souvent l’exemple de la grippe qui sévit dans d’autres zones du globe en période chaude. La saison météo est l’un des paramètres de l’écosystème, non le seul. Pour le Covid je n’en sais rien évidemment. Il est possible que toute l’année puisse être propice à une infection selon le variant à l’œuvre.
            Les milieux hospitaliers sont spécifiques au point de poser de très nombreux problèmes : la gestion de la propreté et de l’hygiène en milieu hospitalier / le caractère nosocomial des contaminations / la charge virale totale rencontrée par un soignant sur une période donnée / la gestion ou la dissimulation, l’étude ou la non-étude des clusters en milieu hospitalier, etc …. Compte tenu que les soignants continuent souvent à travailler même s’ils sont malades, que les génomes ne sont pas systématiques, et que le milieu est d’une rare opacité, je doute de pouvoir tirer la moindre conclusion sérieuse.
            Quant au variant dit « breton », il faudrait connaitre sa spécificité pour comprendre s’il échappe ou non au PCR ou si c’est le type de PCR qui n’est pas adapté (il y en a au moins une centaine !) ; Je me méfie du bla bla anxiogène de la presse à propos d’un variant prétendument indétectable ; A voir …

          • @Antonin47 : Tout à fait d’accord pour ce que je comprends avec les nuances que vous apportez sur la saisonnalité et les clusters hospitaliers. Pour le variant breton, pour avoir eu des témoignages de première main au moment de l’identification du problème, je peux vous assurer qu’il était réellement indétectable aux PCR en test nasal… A moins dans certains cas de faire tourner le nombre de CT bien au-delà du raisonnable, ce qui fut d’ailleurs à ce ce que j’ai compris par suite d’un oubli fortuit un des facteurs de l’identification du problème… Un autre et le principal étant qu’un certain nombre de patients hospitalisés avaient tous les symptômes du Covid, dont les plus typiques et distinctifs tels que l’anosmie et l’agueusie, mais avaient des PCR (en prélèvement nasal) négatifs à répétition, et un troisième élément, de confirmation claire, étant que des prélèvements pulmonaires post-mortem dans les cas les plus graves permettaient de ressortir enfin une réaction positive au PCR quand tous les tests nasaux avaient été négatifs… Ce n’est donc pas une invention anxiogène des médias et, au contraire, la communication de l’ARS sur le sujet et reprise par les médias a été jusqu’à ce jour particulièrement lénifiante par rapport à la réalité du problème.

          • Merci de ces info sur le variant Chouchen !
            Je suis curieux d’avoir l’opinion de Raoult quand il jugera bon d’en parler. Les ARS en effet, n’étant en vérité ni régionale ni de santé, ne m’inspirent pas tant …mais je garde votre exposé en mémoire

          • Pour compléter nos échanges ci-dessus sur la portée encore méconnue de l’immunité acquise post-contamination, voici une étude publiée il y a peu dans Nature par des équipes chinoise et australienne (lien aperçu récemment sur un compte twitter) plutôt encourageante sur l’immunité acquise après une première infection ou une première exposition au virus. Si je comprends bien, selon l’étude, les personnes déjà infectées, même asymptomatiques ou peu symptomatiques, et même (certes avec un niveau d’immunité moins élevé) les personnes ayant été en contact proche avec des malades mais restées elles-mêmes sans infection détectable développeraient une mémoire immunitaire (Lymphocytes T) intéressante pour résister à une nouvelle infection : https://www.nature.com/articles/s41467-021-22036-z

          • Merci de cette info
            Le Dr Maudrux nous dira quand il aura le temps si cette étude change quelque chose.

          • C’est pointu. J’ai compris comme BB. Sur quoi cela peut déboucher ? Cela ne me semble qu’une évaluation du degré d’immunité acquise par la maladie. Ce serait intéressant de faire la même étude après vaccin et de comparer

          • @G.Maudrux : merci de nous avoir partagé votre lecture de l’article… Sur quoi cela peut-il déboucher ? Peut-être sur une réassurance complémentaire, plutôt bienvenue par les temps qui courent… Dans sa vidéo d’hier (jeudi 8 avril) déjà proposée en lien dans plusieurs commentaires, Didier Raoult formule avec les précautions désormais d’usage chez lui (depuis pas mal de mois) des propos d’un fond plutôt optimistes sur l’atteinte envisageable de l’immunité collective (beaucoup discutée ces jours-ci) par le cumul, à force de temps, de l’immunité naturelle (rarement évoquée mais sur laquelle il revient régulièrement), de l’immunité acquise et de l’immunité vaccinale. Sur l’immunité acquise (post infection), il partageait également des données rassurantes (qui seraient en pre-print) : entre les données (non négligeables) de l’IHU et celles (plus importantes encore) d’une étude danoise, le taux de réinfection plus de 3 mois après une première infection guérie ne serait que d’environ 0,6% (sauf erreur de ma part). Avec aujourd’hui plus d’un an de recul sur l’épidémie et déjà plusieurs mois de circulation de variants divers, ce serait vraiment plutôt rassurant… Et donc cette étude sino-australienne ne viendrait-elle pas corroborer ces observations statistiques en les expliquant au moins en partie ?

        • Merci pour votre discussion éclairante sur ce point capital et tous les éléments apportés que je retiens.

    • Alors, si votre frère dentiste ne voit pas qu’il y aurait plus de conséquences… on ne peut que s’incliner. Je pense qu’il faut écrire à macron parce que nous avons un nouveau prix nobel de médecine en gestation et qu’il pourrait intégrer directement le conseil de défense.

      Si votre frère dentiste, pouvait prendre chacun des éléments du/des vaccins et nous montrer (montrer, pas son avis, une vraie étude) ce qu’ils deviennent après l’injection, et les interactions (ou absence d’interaction) avec l’organisme, il mettrait fin à plus de 100 ans de polémiques sur les vaccins ; un vrai prix nobel. quelle chance d’avoir une telle sommité intellectuelle dans la famille.

      déjà le squalène ressemble pas mal à la méyline, déjà l’aluminium est très toxique (ça on le sait).. rien que sur ces 2 points…

    • Logiquement l’industrie du vaccin devrait ensuite nous obliger à vacciner nos chiens, chats, cobayes, hamsters, canaris (peut-être pas jusqu’à nos poissons rouges) pour diminuer les risques de propagation !

    • Votre frère aurait (peut-être) raison, si on avait plus de recul sur les vaccins. En un an 100 millions de personnes ont contracté le covid dont 10 millions avec des conséquences plus ou moins graves, mais les gens se bousculent pour se faire injecter des génerateurs de protéine Spike, au point qu’en quelques mois ils seront plusieurs milliards à avoir risqué outre les effets secondaires immédiats parfois mortels, les quelques hypothèses de moyen ou long terme dont, fautes de tests on ne connaît pas la probabilité (recombinaison avec d’autres virus ou à leur ADN, ADE, maladies auto-immunes…), qui pourraient se révéler catastrophiques. C’est donc une roulette russe d’autant plus évitable que la disponibilité de traitements qui semblent efficaces selon de nombreux témoignages et études et depuis déjà longtemps, permettraient de limiter les effets délétères du virus à une faible fraction des seules personnes qui le contractent. Par un raisonnement similaire (sophisme ?) suggèrez à votre frère de remplacer toutes les dents de ses patients par des implants céramiques pour leur éviter des caries ultérieurement.
      Je précise que je ne suis nullement antivax, contrairement à certains qui commentent souvent ici, et qu’un passeport vaccinal me forcera sans-doute à me laisser injecter un de ces machins inutiles… le plus tard possible.

      • Merci Antoine V pour votre réponse détaillée et courtoise . Laissons mon pauvre frère de côté , il est l’archétype de ces insouciants éblouis par ces innovations révolutionnaires, à la confiance aveugle dans notre système de santé et qui ne semblent pas troublés par le déroulé des évènements depuis 1 an ; c’est le cas de nombreux amis/ relations médecins et scientifiques de mon entourage plus qualifiés que moi , c’est pourquoi je le cite , qui s’étonnent de mon hostilité radicale et qui pensent que le bénéfice/risque joue en leur faveur et conseillent la vaccination à tout va ; jusqu’à ma jeune généraliste , bonne clinicienne par ailleurs ( que je ne peux quitter pour cause de désert médical ) avec qui j’ai eu un accrochage ces jours ci qui m’a dit s’être vaccinée et qu’elle vaccinera sans état d’âme ses enfants ; C’est surtout cette question de la vaccination des enfants qui me préoccupe et qui était l’objet essentiel de mon mail . Je précise également que ne suis pas antivax .

      • Antoinev, se faire injecter un machin inutile, c’est une chose. Se faire injecter un poison potentiel à moyen ou long terme, c’en est une autre ! Je ne suis pas systématiquement antivax.
        D’ailleurs, mes chats sont vaccinés, sauf la plus vieille, 18 ans, pour laquelle le véto estime que la balance bénéfice/risque penche dans le mauvais sens vu qu’elle a une pathologie rénale et qu’elle est depuis 4 ou 5 ans, maintenue en bonne santé par un traitement médicamenteux.
        Leur saloperie de faux vaccin, ils peuvent se l’injecter à eux-mêmes, et je reste polie…

      • Ce que je trouve admirable c’est que même ici, même face à ce qui se passe, avec les preuves sous les yeux, on arrive encore à insulter d’antivaxx, comme une fatwa. Et tout bon commentaire qui se respecte commence pas je suis pas antivax, MAIS…

        mais quoi ? Vous avez sous les yeux cette campagne massive de vaccination probablement inutile (parce qu’il y a un traitement) défendue par les médecins, les zotorités sanitaires, les politiques, bientôt la justice et à tous ces gens vous leur expliquez que cette campagne est allée bien trop vite parce que.. myriades de raisons.

        MAIS (le même mais) pour le reste de 11 vaccins obligatoires, il ne fait AUCUN doutes qu’ils sont bénéfiques et que les effets secondaires sont minimes comparé aux énauuuuurmes bénéfices attendus. On va compter les morts des gens après l’injection covidienne, mais on écarte avec force les nourrissons qui ne se réveillent pas quelques jours après leurs doses infantrix + prévenar. j’avais lu il y a longtemps que la distribution statistique des MSN n’est pas régulière et qu’il y a une plus grande part dans les 15 jours suivant un vaccin que dans les 2 mois le suivant. ce qui est statistiquement impossible. Y-a-t-il des études là dessus ? bien entendu que non. Quand cela commence à s’accumuler, on change de vaccin pour repartir de zéro.

        il doit y avoir encore 250 MSN tous les ans mais c’est le pas de chance, comme pour les vaccinations, mauricette qui meurt 3 jours après, c’est une coïncidence, exactement la même coïncidence.

        Ce que nous voyons en plein jour actuellement est ce qui existe dans la médecine de tous les jours depuis des décennies : la vaccination ça ne se discute pas, les dépistages non plus, les statines non plus, les thyroïdectomies non plus… rien ne se discute parce que la blouse blanche à dit que. vous ne réalisez pas que la blouse blanche c’est peut être une lakombe ? ou une castagriola ? ou un défraichy ? et l’antivaxx que vous conspuez c’est peut être un peronne ou un raoult ? quelle raisons scientifiques potables résistent à l’analyse ? les études d’AMM ? les même que celles publiées dans le lancet ? le meilleur patient à traiter, c’est celui qui n’est pas malade.

        il n’y a pas de traitement contre la rougeole ? Vous savez pourquoi les 11 vaccins sont devenus obligatoires ? vous croyez encore à cette fable de santé publique ? Pourquoi OBLIGER les gens ? moi je ne crois pas aux vaccins en population générale, je ne crois pas aux campagne de dépistage en population générale, je ne crois pas aux statines en population générale, je ne crois pas aux ‘protocoles’ (nouveau pour études de phases 1 ou 2) en oncologie, je ne crois pas aux ‘traitements’ alzheimer … donc je dois être un obscurantiste. La iatrogénie est dans le top 3 des cause de mortalité. en france c’est entre 20 000 et 80 000 morts tous les ans. tous les ans.

        1 an après on continue à tourner en rond avec le même 245ième article en traitant d’antivaxx…. c’est pas déprimant du tout.

    • Vous avez écrit :”2/Je vois depuis quelques temps poindre une nouvelle étape du projet de vaccination générale , celui de la vaccination des enfants au nom d’une immunité collective ( autre sophisme mortifère? ) sur le même schéma que sur les adultes et populations dites à risques 1-étude de Pfizer sur les 12/18 ans ( à quand celle des 0/ 12ans ? ) ”
      En réalité, il faut bien comprendre que le but de cette vaccination que nos “autorités” en train d’encourager les gens à se faire vacciner à tout prix, en réalité OBLIGENT par tout moyen tordu (confinement, restriction de circulation, passeport vaccinal etc..) n’est pas pour protéger la population mais pour écouler tout ces vaccins précommandé ou commandés pour des milliards d’€, tout cela au mépris de toutes les libertés annihilées par l ‘état d’urgence sanitaire. Dans notre pays mais aussi dans d’autres on a ainsi profité pour museler toutes les contestations (G.J, Manifs -saufs celles qui vont dans le sens de la doxa- syndicales etc…), l’ occasion était trop belle.
      Revenir la dessus et dire que des médicaments peu chers comme l’IV peut soigner, ce serait se tirer une balle carrément dans la tête, fin de vie professionnelle et sociale pour tous ces “Pharisiens” de l’APHP ou du “Conseil scientifique” discrédités à jamais comme d’ ailleurs les Politiques et le médias mainstream qui les soutiennent servilement.
      C’est par ça qu’il faut “vacciner, vacciner, vacciner” !
      C’est l’ OBLIGATION qu’il faut combattre !

    • 1) J’avais dit dès le départ, qu’il fallait 2 ans pour juger des effets secondaires de ces nouveaux vaccins, surtout les effets que vous citez, je m’y tiens. C’est ce qui est arrivé au vaccin H1N1. A ce sujet, l’Etat a déchargé les labos de leurs responsabilité en cas de problème et les prend en charge (via l’Oniam = vous avec vos cotisations). Malheureusement l’Etat est mauvais payeur, beaucoup de ceux qui ont eu des problèmes ne sont toujours pas indemnisés, sont au tribunal, et ceux qui l’ont été, c’est beaucoup moins généreux que lorsque les tribunaux condamnent les labos.
      2) Vacciner les enfants est un crime. l’an dernier, au début, il y avait 10 morts de moins de 15 ans de la grippe saisonnière, et pour toute l’année zéro (peut-être un il me semble) du Sars-Cov-2. Pourquoi leur faire prendre un risque pour une maladie plus bénigne que la saisonnière ? Regardez le jeune étudiant de 24 ans, mort du vaccin, il n’aurait jamais dû être vacciné à son âge.
      La seule justification est la recherche d’une immunité collective, non possible si on laisse une grosse part de la population sans rien. Mais sachant maintenant que le vaccin n’immunise pas forcément, et pas longtemps, cette seule excuse saute.

      • Merci Dr Maudrux de cette mise au point qui va à l’essentiel, c’est 100% clair.
        Merci pour votre expertise votre expérience et votre précieux bon sens.
        Sans oublier votre combativité.

  59. Bonjour, t
    Très bon article merci pour cet effort.
    Pour moi le grand problème de cette supercherie ce sont les médias mainstream.
    La majorité des gens ne s’informent qu’à travers BFMTV, CNEWS, les JT de TF1,M6 etc… Or ces chaînes rabâchent à longueur de journée que seuls la vaccination peut nous sortir de là.
    Du coup lorsque vous demandez autour de vous (faites le test et vous verrez) personne ne connait l’ivermectine et ne sont pas au courant que l’IHU continue d’avoir d’excellent résultat avec l’hydroxychloroquine.
    Du coup, il faudrait rentrer en contact avec des journalistes pour que l’ivermectine est de la résonnance dans le pays.
    Car malheureusement je suis persuadé que mêmes des médecins ne sont pas au courant de son existance

  60. Courage et détermination du Dr Maudrux, pour informer à contre courant des avis des épidémiologistes qui ne “soignent que des statistiques”, font mon admiration !
    Outre l’Ivermectine il faut penser à la Lactoferrine, le plus naturel des anti-infectieux ! (cf. mon site internet) Pr MM

  61. Pas de masques (absents ou trop chers), pas de vaccins par problème de stockage,…
    Un système de santé fragile, des logements surpeuplés, le peu d’accès à l’hôpital, à l’eau potable…
    Et pourtant l’ hécatombe prévue par les experts n’a pas eu lieu …
    Je me demandais si on pouvait faire le lien avec les traitements de masse menés contre les filarioses locales : microfilarémie à Wuchereria bancrofti, onchocercose par l’ivermectine ?
    https://fr.euronews.com/2021/04/06/covid-19-pas-d-hecatombe-en-haiti-mais-pas-de-vaccin-non-plus
    https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/lymphatic-filariasis

  62. Question : pourquoi le vaccin Moderna est-il “boudé” pae les français ?
    Réponse unanime de nos inénarrables intubeurs enfermeurs : parce que son nom ressemble à Astra Zeneca !
    https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/articles/248208-covid-le-vaccin-de-moderna-boude-par-les-francais
    https://video-streaming.orange.fr/actu-politique/dr-jerome-marty-le-vaccin-moderna-a-moins-de-succes-que-le-pfizer-car-le-nom-ressemble-a-astrazeneca-CNT000001ziUkF.html

    Comme quoi entre deux intubations et trois plateaux TV, notre élite médicale pense …
    Au secours !!!

    • Faut les bouder eux
      Même comme “amuseurs (?) publics” j’ai comme l’impression qu’ils ne font plus recette depuis un moment.
      Si c’est pour aller au cirque nous préférons de vrais artistes du cirque.
      Ceux dont vous parlez ne peuvent plus intéresser que des sociologues à titre documentaire, pour une thèse sur le niveau de mépris du public par exemple.

      • Vous avez mille fois raison. Cela dit pour l’heure c’est ce genre de clown qui fait l’info du public !

  63. La vraie question n’est pas de savoir si les traitements fonctionnent mais pourquoi les plus hautes instances de la santé refusent les évidences. Follow the money est une réponse partielle, Klaus Schwab et le NOM en sont les clefs. Certains médias alternatifs osent en parler mais c’est encore trop timide. Peur de se voir affublé du nom de complotiste, autre sophisme pour ostraciser ceux qui remettent en question la divine parole de ceux qui se prennent pour dieu?

    • Dans le cas d’un crime commis en pleine lumière au vu et au su de tous, la motivation du criminel est-elle bien la vraie question ?

    • avec la crise du covid, ce n est pas l argent qu’ils cherchent, c est plus de pouvoir –

      les géants de l’économie confisquent les pouvoirs de l’Etat grâce à leur poids économique (qui pourrait s opposer à google ) mais aussi par la corruption systemique des macrons de tous les pays.

      Désormais ces états sont ouvertement au service de ces géants. Il n’y a donc plus besoin de complot, mais il y encore besoin de secret.

    • Les plus hautes instances de santé internationales, et les gouvernements ( France, Belgique, Pays-Bas, UK, etc…) connaissent parfaitement la vérité. Il y a volonté délibérée d’interdire de soigner, pour imposer ce vaccin à toute la population, enfants compris.
      Outre l’argent , qui comme vous dites est une réponse partielle, ce vaccin est lié à la mise en place d’un passeport vaccinal ( à terme une identité numérique universelle).
      Il me semble que ce passeport est une autre explication.

  64. Bravo !
    O judgment! thou art fled to brutish beasts,
    And men have lost their reason.
    Shakespeare, Jules César, acte 3, scène 2.

  65. Rien d’étonant jamais ils ne traiteront, j’ai entendu parlé de l’Ivermectine en milieu de l’année dernière, et vu les premières grosses études et retours d’utilisation d’amérique du Sud en décembre, déjà en décembre ‘j’ai compris qu’il s feraient tout pour l’oculter. En france ne parlons pas non plus du fait que l’italie a fait une très grosse étude gouvernementale sur la chloroquine qui a entrainé son autorisation en son utlisaiton même en prophylaxie, je connais des italiens qui sont traités en prohylaxie en ce moment même. On a maintenant l’exemple édifiant du Portugal avec l’ivermectine et on va voir ce que ça va donner en république Tchèque et en Slovaquie qui l’ont autorisé il y a quelques jours contre l’avis de L’EMA bien sur…

    • En effet, même dans l’Union européenne il y a plusieurs États qui font mieux que nous ou en tout cas moins mal, dans le sens qu’ils ne bloquent pas tout administrativement comme nous le faisons dans notre anti-modèle jacobin-napoléonien qui vire au cauchemar tous les jours. Ça peut et doit nous dépiter ou plutôt nous interroger mais le déni n’est pas de mise.

    • Je connais très bien l’Italie
      Hormis quelques soins ponctuels tout à fait sérieux (comme en France) le traitements précoces sont comme chez nous volontairement négligés.
      Draghi est un colonel aux petits pieds et la gestion régionale de la santé conduit chaque président de région à faire le matamore du matin au soir histoire d’exister face à Rome. A Ovada ou Acqui Terme (Piémont) l’HCQ est souvent mise en oeuvre avec succès. A Gênes (Ligurie) distante de 20 km, le Pr Bassetti n’en absolument rien à cirer, et pousse comme un fou les anticorps monoclonaux pendant que son président de région Toti fait 3 douzaines de conférences de presse par semaine et inaugure les vaccinodrômes sans discontinuer. Une enseignante de 32 ans est morte à Gênes avant-hier sur thrombose Astra Zeneca, mais pas de problème le vaccin est « sûr » (!).
      Quant à la population italienne, la plupart des gens vivent dans la terreur du virus, du confinement et des flics aussi nombreux que les petits coronas.
      Ce pays extraordinaire mais très fragile est en train de se suicider.
      Che miseria !

    • Ce matin la presse italienne explique que le corps de l’enseignante décédée légué à la médecine permettra à dix personnes de survivre.
      Un vaccin qui sauve dix personnes et sans injection !! Qui dit mieux ?

  66. « Un ouragan de désinformation de type nouveau s’est déversé sur l’humanité.
    Il ne s’agit plus de création et diffusion intentionnelle d’information délibérément fausse pour induire en erreur. Maintenant, on utilise des informations vraies dans le but prétendu de nettoyer les esprits. Mais ces informations sont sélectionnées, traitées, combinées, interprétées et présentées de telle façon qu’une image fausse et déformée de la réalité en résulte.
    Jamais dans l’histoire de l’humanité une si énorme somme de vérités n’a servi de matériel pour un si gigantesque mensonge. Jamais encore l’humanité n’est tombée en si grande erreur à partir de la meilleure information qui soit.
    Aujourd’hui, instruction et compétence servent à l’abrutissement des masses aussi bien que l’ignorance dans le temps passés.
    La particularité spéciale de cette nouvelle forme de mensonge, c’est qu’elle ressemble plus la vérité que la vérité elle-même.
    La vérité est désormais le lot de solitaire aux moyens, hélas, très limités de diffuser leurs idées et d’influencer les masses. »
    => Alexandre Zinoviev. Les confessions d’un homme en trop, (trad. Galia Ackerman et Pierre Lorrain), éd. éditions Folio, 1991, p. 695.

    • Totalement ça, notamment la lobotomie générale du vaccin et son bénéfice/risque…! Comme l’article le dit on est encore dans le sophisme.
      Quand à l’argument “si ça marche ça se saurait”, je répondrais si ça marchait vraiment pas on aurait arrêter d’en parlé depuis longtemps.

    • Oui, très bien vu
      On utilise des infos vraies (ou pire, vraissemblables) pour faire et soutenir des mesures débiles

    • Nous nous retrouvons aujourdhui dans la situation des dissidents d urss.
      Serons nous demain dans la situation des dissidents de chine ?

  67. Toutes ces institutions ont en fait des co-labos…. elles vont payer pour tous ces morts inutiles..

    • Sans avoir besoin de faire une recension de littérature, le paracétamol est un antipyrétique, c’est de notoriété publique (et il inhibe le circuit de l’empathie, en prime – gratos). Or, il est également de notoriété publique que la fièvre (élévation de la température corporelle) est un mécanisme du corps pour lutter contre l’infection.
      En faisant 2+2, un élève de CP pourrait expliquer qu’il ne FAUT PAS faire baisser la fièvre en cas d’infection, parce que cela aide le virus à se répliquer. (en plus il me semble avoir lu que le sars-cov2 est sensible à la chaleur).

      Mais il faut croire que les zotorités sanitaires ont arrêté leurs études en grande section de maternelle OU (autre possibilité) ont choisi la voie pour en tuer le plus possible : aider le virus sur les gens qui le combattrait trop facilement.

      une étude sur le nombre de personnes ayant pris du paracétamol entre ceux qui sont morts et ceux qui sont passés au travers ?.. un truc de scientifique quoi. Cela donnerait quoi si on s’apercevait que le paracétamol a été un facilitateur et qu’il a décuplé le nombre de morts ?

      mise en danger de la vie d’autrui ? charlatanisme ? comportement ayant provoqué la mort sans intention de la donner ou même homicide involontaire ? pour un excellent avocat homicide. (il suffit de montrer l’enchaînement des faits ou chaque recommandation va dans le même sens : l’issue fatale.)
      Bon au pole santé… on sait qu’ils roulent pour l’industrie, mais avec un juge au pénal et un juge d’instruction pas pourri ça doit être largement plaidable.

      • Le doliprane a pour seul effet positif le fait de calmer les inflammations horribles déclenchées par le covid pour le le reste il est contre productif. Car oui la fièvre est essentielle dans la lutte contre les virus.
        Le paracétamol me semble de mon point de vue être une drogue anti douleur plus qu’un médicament, j’ai eu plusieurs crises de calcul de la vésicule et j’ai été assez surpris de la poche de paracétamol pour faire baissé la douleur, je pensais que c’était un “medoc à la con” contre les rhumes qui sert à rien. Dans les hôpitaux c’est principalement un anti douleur, utilisé avant de passer à la morphine.
        Il y a bcp de gens qui vous diront que c’est bien de faire baissé la fièvre… j’avais d’ailleurs ridiculisé un anti chloroquine après qu’il ait dit ça. Le meilleur médoc grand public contre le covid est l’aspirine si one st pas allergique bien sür! Sinon en anticogulant y’a l’Aïl que j’ai moi même testé l’année dernière en ayant le covid et chaques soir où j’en prenais le lendemain j’étais vraiment mieux! j’atais quand meme àaller respirer par la fenêtre car je sentais que l’air intérieur ne me suffisait pas, après avoir monté les escaliers je devais aller m’allonger, je passais de grandes partie de la journée au lit et tous celà pendant deux mois et demi. MON traitement maison soleil pour vitamine D, dehors pour de l’air pur, vitamine c liposomale, Je me souviens que le pamplemousse me fillait un bon coup de boost! Sinon je prenais des pastilles propolis eucalyptus qui vous soigne un rhume en deux jours en 3 ou 4 prises même pas, j’en prenais 5 ou 6 pastilles par jour pendant des semaines… Et bien sûr l’aïl quand j’en prenais je sentais comme une “tornade nettoyante” à l’interieur de moi, je sentais que ça me dégageais la trachée et les poumons.

        • J’ai un problème, je n’aime pas l’ail !! Je vais essayer de m’y faire comme je l’ai fait pour le clou de girofle dont j’ai découvert l’extraordinaire pouvoir antitussif : un clou de girofle dans la bouche la nuit permet de dormir sans être épuisé par des quintes de toux. Si vous l’avalez, pas grave ! : c’est alimentaire !

        • A vérifier : sauf erreur le paracétamol n’est pas un anti-inflammatoire.
          En revanche il fait baisser la fièvre ce qui est aussi intelligent en cas d’infection que de mettre le thermomètre au frigo

          • Il “marche” comme anti douleur (mais je ne sais pas si cela suffit à dire que c’est un anti inflammatoire, je sais juste que ça tabasse les reins bien avant le seuil maximum). le centre anti douleur de l’hôpital que nous fréquentions en prescrivait 3gr/jour QSP 1 mois A/R 3 fois pour des maux de dos.
            on n’a jamais pris ces doses et on a arrêté lorsqu’on s’est aperçus que cela inhibait le circuit de l’empathie. donc oui ça marche pour les douleurs.

            le charlatan en blouse blanche qui le prescrivait est toujours en poste, comme quoi le CNOM à des problèmes de verres progressifs.

          • Vérifié :
            La paracétamol est antalgique (antidouleur) et antipyrétique (fait baisser la température du corps).
            Il n’est pas anti-inflammatoire (l’inflammation étant une réaction immunitaire à une agression)

    • Le premier lien ne fonctionne déjà plus. Curieux cette rapidité d’évanescence de certains liens qui ne vont pas dans le sens de la propagande…

    • Ha ha ha ça va en contrarier plus d’un à Bruxelles Paris Strasbourg (…) cette mise en garde de l’OMS.
      Pas surprenant sur le fond bien sûr…

      • j’ai le sentiment que l’OMS joue le role du doliprane !
        quand la fièvre des peuples est élevé au point de bouillonner, elle va dans son sens apaisant les tensions…
        et quelques temps plus tard quand la température baisse elle va dans le sens des gouvernants…ainsi de suite..
        participant à la confusion…
        ne l’oublions pas …c’est Bill Gates le patron de l’OMS….

        • Certes Rémy mais ça fait toujours plaisir quand l’orchestre adverse ne joue pas à l’unisson.
          Ne cherchons pas de cohérence absolue là où il n’y en a pas.
          De plus ici c’est vrai que la vaccination n’est pas une garantie contre la contagion… Cette mise en garde est donc une grosse épine dans le pied des technocrates qui poussent le troupeau dans les vaccinodromes en leur faisant miroiter le passeport vaccinal.
          C’est ballot ……

  68. La covid, c’est avant tout un plan d’affaire hyper rentable en vue. Vaccination tous les ans à l’échelle mondiale. Tu affaiblis un système immunitaire qui fonctionne très bien en général en injectant des vaccins à tous les ans ou aux six mois comme en Israël et tu “offres” des nouveaux vaccins pour contrer les nouveaux variants que ton système affaibli n’est plus capable de combattre. Système immunitaire qui faisait très bien le boulot avant la vaccination et qui surtout le faisait gratuitement, Ça ne vous rappelle rien? Monsanto à le même plan d’affaire avec les semences et l’agriculture en générale. Affaiblir l’écosystème pour vendre du chimique. Ce décryptage résume le tout. https://www.facebook.com/100799281537748/videos/1720895014975685

    • Oui c’est ça le vrai objectif probablement. Nous affaiblir dans tous les domaines et nous rendre dépendants. Vacciner les cas positifs asymptomatiques va dans ce sens.
      Pas moyen en l’état actuel des choses d’agir en public pour convaincre les conformistes. Solution pour moi. Compiler les informations sûres inattaquables, irréfutables avec les “démons” des scientifiques: randomisation en double aveugle. On a que l’Ivermectine. Le traitement (efficace) de M. Raoult n’a pas cette valeur là aux yeux des plateaux TV. On assiste à un abandon des pratiques concrètes au profit des études des universités et autres scientifiques de labos, pas de la vraie vie sur le terrain.
      Puis, relever toutes les contradictions sur les vaccins, de manière sûres. Comme le fait qu’ils n’empêchent pas la fin de la pandémie. N’offrent pas de protection des variants successifs. Je compile le max puis je fais un papier clair, sans bavures et sans polémiques possibles pour mes contacts. A eux de faire suivre. Petit à petit ça va faire son chemin, si comme je le pense, la vaccination ne va rien régler. Et ça va se voir que c’est une affaire financière sans fin. 4° et 5 ° vagues de variants, confinements successifs…Et compiler les échecs et autres recontaminations après seconde injection. Où trouver les vrais chiffres démontrant l’échec de la vaccination grippale ? Bon courage ne fuyons pas.

          • C’est une forme de consécration d’être censuré par fb et conspué par les médias main stream.

            si tu n’est pas censuré, c’est que ce que tu racontes n’est pas bien intéressant.

      • Très franchement 90% des gens sont si peu curieux. Personne regarde mon mur facebook. Et quand j’envois un lien à des amis quasi zéro réponse. Je n’ai pas envie de les harcelé auquel cas ça sera contre productif. Je ne sais pas si les gens réalisent que cette pandémie durera tant qu’il peuvent mentir, le jour ou la vérité élcatera ils diront que finalement les études son concluantes et reouvririont tout vite fait! Et on repartira dans le monde d’avant et les gens seront tellement content qu’ils oublieront le peu qu’ils savaient, ils continueront même à dire que la chloroquine ne marchait pas et que les anti vaccins était des cons. Il faudrait avoir un livre d’histoire de dans 200 ans pour que la vérité soit dîtes et encore les historiens s’interesseront-ils à cette période juste chiante???

        • Les puissants depuis toujours racontent l’histoire à leur façon, celle qui leur permet de manipuler au mieux. Celui qui veut savoir doit compter sur lui-même pour s’éclairer. Le genre humain est ainsi fait…. Compter sur l’État pour vous dire la vérité c’est pire que de croire au père Noël. La plupart des gens le savent mais ils veulent se persuader qu’on leur ment pour de bonnes raisons, pour leur bien en fin de compte. C’est le sédatif le plus puissant.

    • Plan d’affaires bizness model stratégie de rentabilité d’un côté, et des Etats comme le nôtre qui lui obéissent au doigt et à l’oeil. La dernière couverture du magazine “Challenge” était parlante, c’est une pieuvre qui a capté le contrôle de tous les mécanismes de décision dans ce domaine depuis des décennies, donc ce qui nous arrive était prévisible. Nous sommes encore heureux d’avoir dans notre misère un bataillon de médecins honorables qui se sont levés et qui sauvent l’honneur de ce pays dans ce monde et pour la postérité. C’est une bataille et même je le crains une guerre car ils ne reculeront que pied à pied.

      • L effet de la concentration ´ c est que les pouvoirs prives sont plus forts que les institutions et que les États ´ et peuvent d une part s affranchir de tout controle ´ et d autre part devenir eux meme les decideurs des affaires publiques.

        • Tout ça c’est parce que les Etats le veulent bien.
          Nous avons en guise de responsables des pantins eux-mêmes manipulés, et qui s’activent avec un zèle extrême et une autonomie de “robots intelligents” à propager la manipulation dans la population qu’ils administrent.
          Finalement c’est instructif ce qui se passe. Moi-même je n’aurais pas imaginé il y a 2 ans que c’était à ce point, et pourtant j’avais déjà beaucoup d’éléments. Maintenant que nous voyons la corruption systémique produire ses effets en grandeur réelle, le déni est devenu impossible ou beaucoup plus difficile.

          • macron , biberonné par xavier niel, et porté au pouvoir par bernard arnaud : ce n est pas le capitalisme qui commande, c est un poignée de milliardaires.

          • Quand on a ouvert les yeux, ce qui ne peut se faire qu’après un long cheminement intellectuel et en retenant les éléments épars tous difficiles à croire, et que l’on a fini par accepter de voir la réalité pour ce qu’elle est (les instances sociales issues d’une démocratie finissante ne nous veulent pas forcément du bien), on se dit que la prise de conscience générale n’est pas pour demain matin. À moins que des raccourcis inattendus fassent basculer l’opinion publique, pour une reprise en main par le peuple de son destin.
            C’est une course contre la montre.

          • Vous demandez beaucoup
            Je pense simplement que l’oppression inédite que nous vivons se heurte et se heurtera à une/ des résistances, de façon inégale, ce qui augmentera la visibilité du problème et maintiendra à l’ordre du jour la nécessité d’en sortir (collectivement).
            L’important aujourd’hui, en plus de s’informer correctement comme nous le faisons ici, me semble être de ne pas se plier à tout et de le faire savoir autour de soi. Tout citoyen peut le faire même s’il n’a pas des milliers de followers. Chacun de nous doit actuellement se positionner au moins en privé sur une éventuelle vaccination, ce qui nous offre tous les jours l’occasion (en répondant à ceux qui nous questionnent) de diffuser un minimum de réinformation et de signaler les limites à ne pas franchir.

    • Ce modèle de la COVID, c’est un peu comme le modèle économique de Microsoft Windows, il faut faire des mises-à-jour régulièrement, payer une nouvelle version tous les ans, ou presque, pour éviter l’infection par des virus…informatiques.

      Qui est le propriétaire (ou était il y a peu) de Microsoft ? Sans prétendre avoir déjoué un complot, il me semblait intéressant de souligner le parallèle entre les vaccins (issus de la bio-informatique) vers lesquels nous pousse l’OMS financée par Bill Gates, et les patches Microsoft et les mises-à-jour Microsoft Windows vendues, souvent en vente forcée d’ailleurs – vous achetez un ordinateur où Microsoft Windows a été installé sans vous demander votre avis, et vous en payez le prix même si vous compter installer un OS libre à la place – vendues par… Microsoft qui a été fondé par Bill Gates.

  69. Je cite l’article publié dans le QDM du 6 avril : « Vaccination anti-Covid : les femmes enceintes sont désormais prioritaires à partir du 2e trimestre de la grossesse, avec ou sans comorbidités »
    … La HAS, quant à elle, n’avait pas clairement inclus les femmes enceintes dans la dernière actualisation de son avis sur les facteurs de risque de forme grave de Covid-19, le 2 mars dernier, en raison de l’absence de données dans les essais cliniques pour cette population. Elle avait néanmoins joué la souplesse, en laissant le choix de les vacciner à l’appréciation du médecin ou des sages-femmes. « Même si les essais cliniques des vaccins n’ont pas porté sur les femmes enceintes, il n’y a aucune raison théorique pour dire qu’elles ne doivent pas être vaccinées », avait en outre déclaré le Pr Daniel Floret, vice-président du comité technique des vaccinations.

    Est-ce encore de la science ou de la croyance ?
    Pourquoi ce qui est valable pour les vaccins ne pourrait pas s’appliquer à l’ivermectine ?!? Jouer la souplesse … laisser le choix de traiter à l’appréciation des généralistes … il n’y a aucune raison théorique pour dire qu’il ne faut pas utiliser l’ivermectine …

    • Est-ce que, tous, vous réalisez que cette ‘mascarade’ est la même pour tous les vaccins ? Ceux là favorisent les fausses couches, mais qu’ils n’en ont rien à foutre ? (et vous pouvez être certains qu’ils ne vaccinent pas leurs filles et femmes enceintes – sauf peut être les soignants un peu teubés qui ont eu du mal à juste suivre et n’ont pas pris le temps de réfléchir pendant leur cursus.) Au début, dans la ‘notice de pfisser’, il fallait pas être enceinte et s’abstenir de relation sexuelle non protégée, mais là sans AUCUNE étude supplémentaire, ils vaccinent les femmes enceintes et les bébés ? Bon ils ont déjà fait les vieux et ont décuplé les morts.. mais classés en morts naturels.. le truc facile lorsque vous êtes un vaccinaliste. Tentez pas la même chose chez vous avec mamie, la moindre tisane faites avec vos herbes du jardin et qu’elle clamse, vous serez bon pour empoisonnement.
      Dire que les 11 vaccins provoquent probablement une partie des morts subites du nourrissons, mais qu’ils n’en ont rien à foutre !

      Qu’ils nous bassinent avec la ‘science’ mais vaccinent les bébés sans qu’il y ait des études dessus ? (il n’y a pas de raisons que cela change… gnagnagna), idem sur les femmes enceintes ? que dans les études sur le vaccin le placebo n’est jamais un liquide physiologique ? que l’alu interdit chez les animaux c’est open bar sur les nourrissons ? Qu’ils changent les doses sans études ? qu’ils changent le protocole sans études ? 1 doses, puis 2 , puis 1 puis 3, 1/2 doses, rapple en 15 jours, puis 2 mois, puis plus de rappel… sans études ?

      C’est de la charlatanerie qui tue des gens. méeuh… il n’y a que 2000 morts sur tout plein de vaccinés. Si j’écrase une vieille avec ma voiture, je pense pas que le juge acceptera comme défense qu’il en meurt tout plein chaque année, si ?

      mais là c’est big pharma alors c’est pas important, eux ils ont le droit puisqu ce sont eux qui écrivent la médecine, et la vie humaine à si peux de valeur dans leurs logiciels boursiers.

      Ce n’est plus de la médecine ce que nous vivons lorsque nous allons chez le médecin, depuis bien longtemps, si tenté que cela l’a été un jour. Et je ne parle pas des mesures de ‘santé publique’, parce que je suis cool.

      • Effectivement, c’est assez étonnant car les notices des produits disaient assez clairement qu’on ne savait rien des effets sur les femmes enceintes. Par ailleurs, le dispositif VAERS recense un certain nombre de fausses-couches inexpliquées suite aux injections. Des coïncidences, sans doute.

        • oui….

          moi je serais un violent, je repérerais toutes les femmes et filles enceintes de l’oligarchie, je les kidnapperais le temps de leur faire une injection aztra zeneca.

          histoire qu’ils comprennent qu’ils ne sont plus en sécurité. Cela reposerait le débat sur des bases saines et solides.

          • On se focalise sur AZ, mais les autres ne sont pas mal non plus.
            https://www.bmj.com/content/372/bmj.n810/rapid-responses
            A propos du VAERS :
            “Also, by now the US VAERS database has accumulated for the Pfizer and Moderna products 2,248 cases “where patient died”: this in barely 3 months is one fifth of the total number of reports for all vaccines “where patient died” (10,957) since the database began in 1990 [5,6].”

          • je veux bien faire un double aveugle sur les 3 vaccins pour ces filles et femmes enceintes.

  70. ils ne peuvent autoriser la vaccination que s’il y a “Etat d’urgence sanitaire” justifié par l’absence de thérapeutique efficace. Donc ils ne peuvent pas valider un traitement et font tout pour s’y opposer…malgré l’Evidence. A l’heure des comptes, ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas. Merci à vous cher confrère

  71. On apprend de source sûre qu’au moins deux pharmacies se sont fait confisquer leur stock d’ivermectine par la police. Une a refusé et a du fermer !

    Afin de récolter un maximum d’informations sur ce sujet (témoignages, vidéos, documents etc…) nous vous demandons de diffuser abondamment ce message.

    Vous pouvez nous contacter via le mail contact@bam.news ou également via messenger. Nous garantissons l’anonymat de nos sources donc n’hésitez pas !

    Merci d’avance pour votre collaboration !

    L’équipe BAM! ( media independant belge)

    • et si c’était des faux flics ou des ripoux (en fait pas de différence) cherchant à récupérer un stock pour le revendre sur un marché parallèle, peut être plus lucratif que de vendre de l’herbe
      Je n’en sais rien mais possible?

    • interessant… on constate effectivement l’ascencion des courbes apres le début des vaccinations, et une baisse franche apres, dont on oublie de parler… volontairement?
      une possible explication pourrait être que la premiere injection du vaccin (notamment pfizer, mais surement les autres aussi) provoque la production d’anticorps, y compris facilitateurs du covid, provoquant de fait un état de “réceptivité accrue” au covid jusqu’à 15 jours apres la seconde injection. Pfizer dit d’ailleurs dans sa notice qu’il faut renforcer les mesures barrieres pendant cette periode la…
      l’augmentation des cas correspont peut etre a la premiere injection, et la baisse secondaire des cas à la seconde…
      bien évidemment, des études honnetes sur le sujet seraient sympathiques pour savoir ce qui se passe vraiment, mais en cette époque très “sophique”, vous n’etes pas prets de les voir arriver!!
      peut être un jour faudra t il évoquer les risques inhérents à une vaccination de masse en période de pandémie… sujet également tabou en ce moment… chht… dormez tranquilles braves gens… le gouvernement veille sur vous…

      • Faisons une expérience : prenons 500 personnes, injectons leur du chlore. Pendant quelques temps il y aura des morts. Ne resterons que ceux qui ont résisté. ensuite vous pouvez faire des tests d’injections d’autres trucs, il y aura moins de morts : le crible aura fait son oeuvre.

        le covid c’est 99,70% de gens qui n’ont rien. il y a eu 100 000 morts des fragiles Puis une autre série avec les vieux vaccinés mais ça compte pas, puis 2000 pas vieux avec le vaccin.. c’est une forme d’épuration des faibles. ensuite le covid ne tue plus ? forcément une fois que vous avez moissonné, il ne reste plus rien à prendre.

  72. Sa Suffisance Bouffie, la Castafiore, en pleine propagande sur Radio Paris…est allemand etc.

    • Ahahhh… la patrie du Professeur Barnard qui franchit le pas : ça commence à sérieusement branler dans le manche !

    • Merci Docteur de cette bonne nouvelle, c’est extrêmement encourageant.
      Cela montre que la démocratie s’exerce beaucoup par la voie judiciaire.
      Les quatre associations plaignantes ont eu gain de cause. L’État sud-africain ne peut plus s’opposer à l’utilisation de l’IVM pour soigner le Covid19, et il doit, de plus, payer les frais de la procédure.

    • Espérons qu’au niveau de la France et de l’Europe les affaires judiciaires qui seront engagées auront le même succès.
      J’espère que nous aurons bientôt des échos positifs des pays de l’est et du Portugal. Cela permettrait d’étoffer l’appel de la décision de l’agence des médicaments.

    • Merci beaucoup M. Maudrux pour cette bonne nouvelle. L’Etat Sud Africain va faire sûrement appel….

    • Super!!! ça va commencer à se savoir! Après les médias sont très fort en mensonges par omission, qui est aussi une forme de mensonge, j’ai vu des reportages de france 2 sur le sénégal et le Portugal. Selon eu le sénégal est sauvé à cause de sa jeune population et le Portugal en Févirer Mars 2021 à cause d’un confinement total très dur…. Sur le sénégal jamais ils ne disent qu’ils utilisent la chloroquine de puis le début, sur le Portugal jamais ile neparlent de l’Ivermectine qui a été utilisé en Mars, en plus on f ait d’un pierre deux coups on fait croire par la même occasion qu’un confinement dur est hyper efficace!!!

  73. Pour ceux qui voudront, ma publication d’hier ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/04/05/compilation-de-textes-choisis-de-leon-tolstoi-en-version-pdf-compilation/

    Nouvelle invitation au voyage de lecture, parfaitement actuel ► Compilation de texte choisis de Léon Tolstoï (1828 – 1910) dans une version PDF N° 267 de 93 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/textes-choisis-de-leon-tolstoi-compilation-r71-pagination-jbl1960.pdf

    Par-delà l’espace et le temps !
    JBL

  74. EXCLUSIF – Vaccins contre la Covid-19 : des incertitudes même sur la qualité intrinsèque des produits, sur leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés… selon les documents officiels publiés par l’Agence européenne du médicament (EMA) ► http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/04/inedit-exclusif-vaccins-contre-la-covid.html?m=1

    3 petites lettres et tout s’arrête ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/non.pdf

    Message du Presque Dr. T’Ché-RIEN ► https://jbl1960blog.wordpress.com/chroniques-du-presque-dr-tche-rien/ de ce 6 avril 2021 !

    JBL

    • Mais c’est de la folie furieuse ! ! !
      Il faut arrêter toutes les vaccinations sur le champ : on injecte tellement n’importe quoi que l’on ne pourra jamais mesurer les résultats !

    • J’ai travaillé 40 ans en R/D automobile dont 10 ans en essais et mise au point freinage et antiblocage et le parallèle fait dans ce document est tout à fait pertinent. L’industrie pharmaceutique se permet des procédures que jamais dans l’industrie automobile nous aurions accepté, en particulier en matière de sécurité freinage et liaison au sol. De plus l’homologation sécurité est faite par des organisations indépendantes et compétentes… suivez mon regard pour la pharmacie !

  75. Question. Est-ce que la lettre du ministère de la santé au Conseil d’Etat qui fait en quelque sorte l’aveu de l’inefficacité voire de la dangerosité des vaccins pourrait remettre le médecin vaccinateur au cœur de la responsabilité alors qu’il s’en croyait déchargé par l’état, même en l’absence de réquisition ? Ça les ferait réfléchir, non?