898

Covid : Ivermectine supérieure au vaccin

En acceptant de prendre en considération les résultats de 8 méta analyses de par le monde et les nombreux témoignages de traitants, en comparant tous les aspects pratiques, médicaux, économiques d’une campagne massive de vaccination ou de traitement à l’Ivemectine, l’avantage de l’Ivermectine serait considérable.

THERAPEUTIQUE

La situation : aujourd’hui nous sommes en phase pandémique, avec nombre de malades dont certains vont développer une forme grave, conduisant à saturer les services hospitaliers, les réanimations, avec nombre de décès, sans compter les dégâts médicaux collatéraux avec tous ceux, présentant d’autres pathologies ne pouvant être traitées. Anticoagulants, corticoïdes, Remdesivir, Bambalaba et autres s’avèrent totalement insuffisants pour enrayer cette machine infernale, que l’on tente de réduire par des confinements successifs, avec des conséquences économiques et sociales considérables.

Le traitement : administrez le vaccin dès les premiers symptômes, dès l’hospitalisation, en réanimation, vous n’aurez aucun résultat. Donnez de l’Ivermectine, vous améliorez la situation avec guérison deux fois plus rapide et hospitalisations et décès divisés par 4 à 5. Ces résultats sont retrouvés dans toutes les méta analyses mondiales : Kory (USA), Hill (GB), Nardelli (Italie), Guillausseau (France), Bryant/Lawrie (GB), Cobos-Campos (Espagne), C19Ivermectine,  Ivmeta, etc. Toutes, sans exception disent la même chose. Qu’ont à opposer ceux qui refusent de lire ? Rien, ils n’en parlent pas : regardez encore cette semaine les publications de l’Inserm, de l’Agence Européenne, de Costagliola : ils sont bloqués depuis 1 an sur une boîte de Pétri, refusant de discuter de ce qui se passe chez l’homme. Le Professeur Changeux, éminent spécialiste français de notoriété mondiale et nobélisable pour ses travaux sur l’acétylcholine, leur a pourtant fait savoir, directement et à plusieurs reprises en 1 an, que les doses utilisées chez l’homme sont totalement efficaces pour éradiquer le Sars-Cov-2 inoculé chez l’animal.

Avantage Ivermectine.

PROPHYLAXIE

La vaccination est un traitement prophylactique, il n’est pas fait pour traiter (sauf de rares exceptions comme la rage, du fait de l’incubation longue de la maladie, plus longue que l’immunité pouvant être acquise par le vaccin). Il est administré pour empêcher d’être malade. Son efficacité ? De 60 à 90% selon les vaccins. Les 90% commencent à être mis en doute (DoshiBen Cheikh) Pfizer n’ayant pas fourni les données brutes, tout comme la FDA critique également Astra, pour ses données. Admettons 85 à 90% d’efficacité pour ne pas rentrer dans cette polémique. (Je n’ignore pas non plus qu’il est admis par tous, que les vaccins sont moins efficaces chez les personnes âgées, principales cibles, 80% serait plus juste).

Pour l’Ivermectine en prophylaxie, les 12 études sur le sujet donnent de 85 à 100% (Carvallo) d’efficacité. 92% pour la dernière méta analyse française de Guillausseau, qui autrefois était membre des commissions d’AMM, et sait donc analyser ces données.

Conclusion : égalité en ce qui concerne la prophylaxie, avec toutefois un avantage pour le vaccin, dont l’administration protégerait 6 mois (à discuter), contre 4 semaines pour l’Ivermectine. Cette différence sera toutefois gommée une fois la forme à action prolongée d’Ivermectine mise au point par Medincell, actuellement en cours de développement.

RISQUE

Vigibase est la base de données de l’OMS recueillant depuis 30 ans les effets indésirables de tous les médicaments, communiqués par les différentes agences de pharmacovigilance des plus de 130 pays adhérant à l’OMS.

On y relève : Ivermectine, en 30 ans, 4 704 effets indésirables, 16 décès, pour 4 milliards de prescriptions. Comirnaty (Pfizer), en 4 mois, 333 818 effets indésirables, 2 435 décès, pour 3 à 400 millions de prescriptions. Ce n’est pas à vous que j’apprendrais que beaucoup d’accidents après vaccins sont contestés et ne sont pas tous dans cette base.

L’Ivermectine est un des médicaments les plus sûr au monde (à titre de comparaison, pour le Doliprane, 161 068 effets indésirables, 3 690 décès en 30 ans). Il a été testé a 10 fois la dose, sans problème. 

Avantage Ivermectine.

MAÎTRISE DE LA PANDEMIE

La France et l’Europe (et d’autres) comptent sur le tout vaccin, sans complément avec un traitement précoce, pour juguler la pandémie. On s’aperçoit que le processus est long à se mettre en place, et outre tous les accidents de parcours qui se multiplient, s’il faut 6 mois pour essayer d’obtenir une immunité collective suffisante, on peut craindre d’avoir à revacciner si les premiers perdent leur immunité temporaire. On s’aperçoit que chez nous 10% de vaccinés ne baisse pas de 10% l’épidémie qui continue de croître, et qu’il faut compléter par un confinement à défaut d’un traitement médical adapté.

Or la maîtrise peut être obtenue plus rapidement avec l’Ivermectine, sans avoir à faire une campagne massive comme pour le vaccin, et sans avoir à traiter toutes les 4 semaines si on veut faire de la prophylaxie. En effet, il suffit de traiter les cas symptomatiques pour soulager les hôpitaux, et de traiter systématiquement non pas toute la population comme pour le vaccin, mais uniquement tous les cas contacts, qui vu l’efficacité en prophylaxie, les empêcherait de développer et de transmettre la maladie, donc stopperait l’épidémie. Cela ne peut pas être fait avec le vaccin, qui ne protégeant pas les cas contacts avant qu’ils ne développent la maladie, n’empêche pas qu’ils la transmettent à d’autres.

Au Brésil une entreprise agro-alimentaire concernée par la viande a maîtrisé la situation chez 12 000 employés en 1 mois. Rappelez-vous de nos épidémies impressionnantes dans les abattoirs.

Avantage Ivermectine

LOGISTIQUE

On a vu le temps qu’il fallait pour produire, distribuer les vaccins. La logistique avec la chaîne du froid est lourde, lente, coûteuse. Rien de tout cela avec l’Ivermectine. Les chaînes de production sont là (homme mais aussi vétérinaires, c’est la même molécule), et pour la distribution, ce n’est pas plus compliqué que pour le Doliprane.

Avantage Ivermectine.

ECONOMIQUE

Le refus d’envisager un traitement précoce de la Covid conduit au troisième confinement. Avec ses conséquences économiques qui se chiffrent par centaines de milliards, des dizaines de milliers de petites et moyennes entreprises qui ne s’en remettront pas, des années de recul sur le chômage, etc, la liste est très longue. A l’inverse, une campagne avec Ivermectine, dès les cas contacts, ne nécessite pas de les mettre en arrêt de travail, et les formes graves devenant peu nombreuses, pas de problème d’hôpitaux et point besoin de confinement.

Avantage Ivermectine.

VIE SOCIALE

Je ne m’étendrai pas sur les conséquences sur la vie sociale, les relations humaines perturbées. On n’a pas fini d’en faire le tour, avec les dépressions, les suicides, le chômage et ses conséquences, des agressions dans et hors foyers plus sévères, la scolarité, etc. Tout ceci n’est pas lié au Covid, mais au confinement, et n’est donc pas évité avec le vaccin, mais pourrait l’être avec l’Ivermectine.

Tout ceci, bien entendu, suppose que l’on écoute, que l’on regarde, qu’on lise, le travail fait dans nombre de pays, par plusieurs centaines de médecins, sur des dizaines de milliers de patients, analysés et publiés par des centaines d’analystes de différentes spécialités. Encore faut-il que l’on ait les capacités intellectuelles pour le faire, ce qui semble manquer à nombre de personnes qui pensent être plus intelligentes que d’autres. Mieux vaut tête bien faite que bien pleine comme l’écrivait Montaigne.

Billet en Word

Partager cet article

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

898 commentaires

  1. J’ai traduit un grand nombre de vos textes sur l’ivermectine en anglais sur mon site (https://dialectical-delinquents.com/). Ce que je voulais savoir, c’est que la situation au Brésil, où l’ivermectine est utilisée, ne montre rien d’autre qu’un bilan épouvantable de décès de Covid. Est-ce parce que l’utilisation de l’ivermectine y est exagérée par le lobby anti-ivermectine ? ou est-elle administrée à des doses trop élevées ? ou peut-être y a-t-il d’autres raisons à cela ? C’est une question importante pour moi, comme elle devrait l’être pour tous ceux qui pensent que l’ivermectine semble être une réponse significative au Covid. J’espère qu
    e vous pourrez fournir une explication adéquate à ce sujet.

    • Difficile de répondre pour ce vaste pays qu’est le Brésil. Pour l’efficacité, on peut conclure (ou presque) quand c’est officiel et utilisé largement. Par contre quand c’est simplement autorisé, est-ce que les gens en prennent ou non ? Si peu ou 1/4 en prennent, aucune incidence, les autres facteurs sont plus importants. Au Brésil il y a de tout. Si une ville, un département distribue, aucune incidence sur les résultats globaux que nous voyons. Le Brésil n’est pas un bon exemple, dans un sens ou dans l’autre. Par contre les Etats indiens qui ont distribué, la ville de Mexico (pas le pays) qui a distribué, là on peut conclure.
      Prenez 2 groupes de 1000 personnes, au premier vous leur donnez de l’Iver à tous, vous pourrez interpréter le résultat. Le second vous leur dites prenez ce que vous voulez, tout est autorisé, vous ne pourrez en tirer aucune conclusion, quel que soit le résultat. Je ne peux donc vous répondre.

  2. Je possède l’ivermectine 0,01g/ml pour bovin mais complémentée de clorsulone à 0,10 g/ml . Est-ce utilisable pour l’homme?

    • à défaut d’autres infos, mais n’étant pas médecin, j’ai trouvé ceci… je ne tenterais pas, ce n’est apparemment pas un médicament utilisé pour les humains, contrairement à l’ivermectine qu’on peut se fournir sur internet et même en suisse sans ordonnance

  3. Bonjour Docteur, je lis avec attention tous vos écrits je voulais transmettre à mon entourage celui sur les vaccins et leur mode de fonctionnement, notamment le questionnement par rapport à la ARN … Je n arrive pas à le retrouver. Merci pour tout votre travail.

      • Oui c est bien celui-là. Grand merci. Je fais partie d’un petit groupe de soignants refusant de se faire vacciner avec les vaccins actuels. Je fais connaître votre blog pour nous aider à alimenter nos réflexions sur tous ces sujets. Bien cordialement.

  4. Bonsoir Docteur
    Je travaille avec une entreprise de sérigraphie qui réussit à imprimer sur les masques chirurgicaux obligatoires; à un moment où la vaccination parait génocidaire (cf. vidéo du Dr Palecski https://odysee.com/@Neuf-de-Coeur:1/palevski:6) je voudrais mentionner sur ces masques “blog du Dr Gerard MAUDRUX; l’Ivermectine est supérieure au vaccin” pour en faire la publicité; cela suppose que vous soyez d’accord, raison pour laquelle je vous interroge. Respectueusement. Anne R.

  5. Je viens de lire un article très méfiant (‘voir négatif) sur l ivermectine dans la revue ”prescrire” qui est beaucoup lue . Pourriez vous faire une critique argumentée de cet article ? Merci

  6. Pour avoir du Plaquenil : penser â la dernière indication AMM, imparable , qui est la PRÉVENTION DES LUCITES, affection bénigne qui concerne plus de 10% de la population et dont le schéma thérapeutique est bien détaillé dans le Vidal : 3cp/ jour 7 jours avant l’exposition au soleil, puis 3cp/jour pendant 15 jours ( soit 21 jours de traitement à la posologie IHU, alors que l’IHU pour le Covid s’arrête généralement à 10 jours. Le diagnostic de Lucite est clinique : petits boutons prurigineux après exposition au soleil. Évidemment , éviter de mettre de l’azithro et le zinc sur la même ordonnance . Ma filleule à Lyon a présenté les 2 ordonnances à la fois â Lyon, et une préparatrice en pharmacie à refusé la délivrance . Furieuse, j’ai consulté le site du conseil de l’ordre des pharmaciens : en cas de refus de délivrance, le pharmacien doit l’indiquer de sa main sur l’ordonnance, signer et dater + téléphoner au prescripteur pour l’en informer. Rien de tout cela n’a été fait: c’est de l’abus d’autorité, Pour l’ivermectine , la gale peut-être tentée ? May be….

  7. Je suis ophtalmo et j’ai un déficit immunitaire primitif. J’ai soigné mes 2 Covid : 1 en juin, 1 en mars avec le protocole IHU ( renforcé pour moi avec 15 j de traitement et azithro rapidement passé â 2/jour ) , que j’avais d’ailleurs prescrit aux personnes de confiance de mon entourage dès la première étude du Pr Raoult. Aucune séquelle alors que c’était pas gagné. Le 2ème était moins cogné j’ai juste pris de l’azithromycine, mais à 2/jour 10 jours ( comme dans RECOVERY, sauf que moi, je l’ai fait en phase précoce ). Je suis persuadée que l’ivermectine marche après avoir lu ttes les études, le Clofoctol aussi ( mais introuvable en France, présent en Italie ) , la doxycycline aussi, l’artemisia également, la clarithromycine aussi, le site C19 study est très bien fait d’ailleurs concernant ces molécules. Nous sommes devant le plus grand scandale sanitaire que j’ai vu de ma vie, et j’avoue que ce n’est pas le Covid qui me fait peur, mais c’est la mainmise des puissances d’argent sur notre bien le plus précieux : notre santè, ainsi que les dérives autoritaires qui en découlent. C’est cela qui est glaçant.
    Les résultats de l’ivermectine sur la rosacée sont bluffants et prouvent bien son action de modulateur immunitaire.

    • Oui bof l’ivermectine dans la rosacée.
      Action directe anti parasitaire sur les demodex et diminution des sécrétions des glandes de Meboemius,pas d’immunomodulation.

  8. Le traitement précoce est forcément la manière la plus efficace de lutter contre une pandémie car il diminue au maximum les risques de contamination. C’est le principe du verre d’eau devant un début d’incendie , si on attend on passe au Canadair. Idem pour une épidémie : c’est du niveau école primaire. Imaginons un traitement précoce qui réduirait à néant la charge virale en 1 heure….il est clair que le profil de l’épidémie sera alors fort différent que si on laisse le virus vivre sa vie pendant 15 jours. J’ai volontairement exagéré les chiffres pour appuyer la démonstration. Cela est évident, le seul problème est qu’il n’y aurait alors plus d’épidémie, et donc zéro profits.
    Maintenant , encore plus d’imagination: on décide de donner à tous les humains + animaux de compagnie ( oui, mon chat a fait un Covid) en même temps, un traitement par ivermectine en 1 prise . Résultat théorique ? Disparition de l’épidémie. Comme nous ne vivons pas en théorie, on peut réitérer le traitement, mettons 3 fois sur 3 semaines. Why not ?

  9. Après avoir lu une grande quantité de documents sérieux, ainsi que le dossier proposé par ” COORDINATION SANTE LIBRE” je suis convaincu.
    Mais concrètement, ou et comment trouver un médecin acceptant de délivrer – hors AMM – une prescription d’Ivermectine “à prendre dès les premiers symptômes”; et une pharmacie acceptant de délivrer la-dite prescription sans moucharder sur “mésange” ?
    En dehors de ma conviction personnelle, plusieurs de mes patients (je suis kiné) m’ont posé la même question…
    Merci à Gérard Maudrux et à tous ceux qui le soutiennent et qui essaient de faire avancer les choses.

    • Je commence à me poser la question, s’il ne faudra pas en arriver à menacer de plainte les médecins qui refusent d’apporter des soins hors doliprane en leur présentant l’article qui les autorise à utiliser l’ivermectine (sous leur responsabilité, mais avec l’accord du patient, et en leur rappelant qu’ils ont obligation de soins. Sinon à quoi sert un tel médecin, on n’a plus besoin de lui si c’est seulement un tiroir caisse et un pion de Big Pharma

    • Vous trouverez la liste des médecins sur le manifeste Laissons les médecins prescrire sur reinfocovid

  10. Très convaincant et à la fois déprimant de constater le blocage de ce traitement par le gouvernement.
    Quelle posologie en curatif et en préventif ?

  11. Ce mercredi 14 avril 2021, Martine Wonner, députée et médecin du collectif ‘Laissons les médecins prescrire’, de ‘l’association Bon Sens’, et membre de la ‘Coordination Santé Libre’, était sur l’émission TPMP, pour expliquer, entre autres, pourquoi elle considère qu’avec le vaccin, nous sommes tous des cobayes. Poutant, elle n’a pas dit que nous étions toujours en phases 3 des trois vaccins utilisés à ce jour en France. Pire, par 2 ou 3 fois, des chroniqueurs de l’émission on dit que nous étions en phases 4, sans aucune rectification. C’est regrettable, car, me semble-t-il, c’est une bonne raison de justifier le fait que nous sommes des cobayes, sans notre consentement (puisque tout le monde croit que nous sommes en phase 4), et sans être rémunéré (les cobayes de phases 3 sont, normalement, des volontaires rémunérés).
    J’aurais aussi aimé, quand elle à parler très brièvement des traitements qu’elle prononce le mot “Ivermectine”, au lieu d’une référence à “Raoult”. 2 mots qui sont interdits sur les plateaux TV, Raoult et Hydroxychloroquine. On peut le regretter, mais ces deux mots dit, c’est fini, les discutions intéressantes sont terminés.

    Voici les études de ces trois sociétés pharmaceutiques :

    BioNTech SE – Vaccin Pfiser
    Publication de l’étude des phases 1/2/3.
    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04368728

    Date de début réelle de l’étude : 29 avril 2020
    Date d’achèvement primaire estimée : 29 octobre 2021
    Date estimée d’achèvement de l’étude : 6 avril 2023
    ——
    AstraZeneca
    Publication de l’étude de phase 3.
    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04516746

    Date de début réelle de l’étude : 28 août 2020
    Date d’achèvement primaire réelle : 5 mars 2021
    Date estimée d’achèvement de l’étude : 14 février 2023
    ——
    ModernaTX, Inc.
    Publication de l’étude de phase 3.
    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04470427

    Date de début réelle de l’étude : 27 juillet 2020
    Date d’achèvement primaire estimée : 27 octobre 2022
    Date estimée d’achèvement de l’étude : 27 octobre 2022

  12. L’OMS déconseille d’utiliser l’ivermectine pour traiter la COVID-19 en dehors des essais cliniques. Voir le site de l’OMS :
    https://www.who.int/fr/news-room/feature-stories/detail/who-advises-that-ivermectin-only-be-used-to-treat-covid-19-within-clinical-trials
    Mais quel est le motif ?
    “… chez les patients COVID-19 étaient « très peu fiables », en raison de la petite taille des essais et des limites méthodologiques des données d’essai disponibles, notamment du faible nombre d’effets indésirables.”
    Il est vrai que réduire la mortalité de 75%, comme le démontre la meta-analyse, et, comble du comble, avec un “faible nombre d’effets indésirables” sic. Ce ne peut être un bon produit !
    Mais plus bas, en peut lire pour le Remdesivir, “Recommandation conditionnelle de ne pas administrer de remdesivir en sus des soins habituels” sic .
    On peut donc toujours administrer ce super traitement, mais seul, pas avec d’autres traitements. Même si son efficacité est proche de 0, par bonheur, lui, il a plein de redoutables effets secondaires, c’est donc que ses deux, trois études sont sérieuses, et le produit peut donc toujours être administré, mais sous condition, attention…
    C’est merveilleux, non ? Merci OMS !

  13. Deux questions au Dr Gérard Maudrux sur l’Ivermectine.
    – L’Ivermectine pour animaux et pour les humains, sont-ils identiques ou différents ?
    – Sur le site Alibaba, j’ai regardé les prix et les caractéristiques, pour 1kg en poudre, les prix vont de 1 à 10 fois plus. Le descriptif semble le même, voir ci-dessous :
    CAS: 70288-86-7
    Numéro EINECS: 274-536-0
    Formule moléculaire: C95H146O28
    Poids moléculaire: 875.09
    Pureté: 99%
    Il y a-t-il un élément particulier à distingué, si l’Ivermectine est différente pour l’homme et l’animal ?
    Etant à haut risque, il est bon d’en avoir sous le coude, au cas où !
    Merci par avance pour votre réponse (qui intéressera sûrement beaucoup de monde visitant votre site).
    JCB33

      • Merci pour votre rapide réponse.
        Aliexpress en propose aussi, pour animaux, mais avec presque pas d’information sur le contenu.
        Ceux qui voudraient, pour eux, faire l’achat d’Ivermectine pour animaux doivent faire attention au contenu, car, des boîtes sont vendues avec un mélange d’Ivermectine et d’un autre antiparasitaire, tel que le praziquantel, pour élargir le spectre thérapeutique.
        Tous médicament présent des effets secondaires, ce genre de mélange peut être plus nuisible que bénéfique, alors prudence.

        • Votre démarche est louable et en principe aucune différence car comme l’a précisé M. Maudrux, la molécule est la même.
          Par contre, je serai un peu méfiant de commander sur Aliexpress, comment pourrez vous vous assurer qu’il s’agit bien de la bonne molécule ? Il faut garder en tête que même si Aliexpress vend cette molécule en bonne foie, les erreurs de produits (surtout chez un grossiste chinois) sont monnaies courantes.
          A mon avis il serait plus intéressant et beaucoup plus sur de trouver un médecin pouvant vous le fournir. Après si vous pouvez faire tester le produit en labo le problème ne se pose pas.

          • Quoi qu’il en soit vous avez des chances de vous faire bloquer le produit à la douane française.
            J’ai fait une commande sur Aliexpress et elle est bloquée depuis maintenant plus d’un mois.

      • je vis en Thailande, j’ai commandé de l’ivermectine pour les puces/tiques de chiens/chats dosé 4000mcg chez Lazada (équivalent d’Aliexpress ici)
        je fais le traitement préventif (2X 4 comprimés à 2 jours d’intervalle, et ensuite 4 comprimés tous les 15 jours) depuis un mois….aucun problème, aucun effet secondaire

  14. Bonjour à tous
    Et mille mercis à Gérard Maudrux, de nous informer, hors de la Doxa gouvernementale et médicale.
    Pour la vaccination, les médias et médecins sur les plateaux TV, prennent pour référence la Grande-Bretagne. Si je vous dis qu’en Grande-Bretagne, qui ont vacciné en Pfizer, puis en Astrazena ont, au 28-Mar-2021 :
    Pfizer = 302 morts
    Astrazena = 472 morts
    Vaccins non précisés = 12 morts
    Soit, un total de = 786 morts
    Et je ne compte pas l’énorme chiffre des effets indésirables.
    On continu de nous mentir… même si 10 ou 20% sont morts avec la Covid, mais pas des conséquences du Covid, le chiffre reste très supérieur à tous ces menteurs qui prétende nous informer.
    Pour vérifiez ce que j’avance, tapez sur google : “UK covid 19 vaccine adverse ractions”. Vous aurez le site officiel du gouvernement de Grande-Bretagne (gov uk). Regardez les chiffres des effets secondaires et des morts (en PDF), en cliquant sur :
    COVID-19 vaccine Pfizer analysis print
    COVID-19 vaccine AstraZeneca analysis print
    COVID-19 vaccine brand unspecified analysis print
    Et ce n’est qu’en Grande-Bretagne !

  15. J’ai traduit ce texte en anglais ici – https://dialectical-delinquents.com/articles-chronologically-2/science/ivermectine/
    J’aimerais bien de savoir votre réponse à celui-ci: https://www.x-mol.com/paper/1314274757938745344
    Il dit “The results of our target trial emulation match with previous findings of randomized clinical trials and observational studies, which showed no beneficial effects of hydroxychloroquine, ivermectin, azithromycin, or their combinations.”

    • Etude bizarre. On n’est pas du tout dans le traitement précoce, les traitements sont démarrés 2 jours après hospitalisation, soit 8 à 15 jours après premiers troubles ? Ensuite si besoin d’oxygène, on arrête et on considère que c’est un échec. Ancienne et jamais publiée, sans doute car trop bizarre ? En plus on ne sait pas quel “traitement standard” pour le groupe témoin (non groupe placebo). Corticoîdes, anticoagulants, dont auraient été privés les autres ?

      • Merci pour ça. Je note que d’autres «études» semblent également ne faire référence qu’à des cas post-hospitalisation.

        https://www.bmj.com/content/373/bmj.n747
        «Chez les patients hospitalisés non critiques atteints de pneumonie à COVID-19, ni l’ivermectine ni l’hydroxychloroquine ne réduisent le nombre de jours d’hospitalisation, de détérioration respiratoire ou de décès.» (cité ici:
        Gonzalez JLB, Gamez MG, Enciso EAM et coll. Efficacité et sécurité de l’ivermectine et de l’hydroxychloroquine chez les patients atteints de COVID-19 sévère. Un essai contrôlé randomisé.medRxiv2021.02.18.21252037; doi: 10.1101 / 2021.02.18.21252037.

        Un autre, pour la plupart, semble copier et coller des éléments trouvés ailleurs:
        https://accp1.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jcph.1704
        Ne couvre également que les patients post-hospitalisation. L’un des auteurs est étudiant, l’autre semble être un universitaire même s’il a les lettres M.D. après son nom.

  16. Bonjour,
    Le patient auquel j’avais prescrit de l’ivermectine avait fini en rea à 85% de sao2 s’est ameliore en deux jours à l’hopital sous o2 corticoides et lovenox malgre un scanner montrant une atteinte de 50% des poumons.
    Il est sorti hier et va tres bien,laissant les medecins de l’hopital perplexe lui disant qu’il a fait une forme particuliere.La morale,on apprend tous les jours ,seul:au lieu de prescrire des AB seuls ,j’aurais du prescrire l’ivermectine des le debut des symptomes et pas au 5e ou 6e jour.Mais l’ivermectine a du attenuer sa maladie et limiter les degats dans le jours de sona ggravation! on apprend sur le tas…

    • C’est parfait, ils restent moitié moins longtemps hospitalisés. Ceci dit, ce genre de résultat, c’est 80%, pas 100%, et est dépendant de la date de prise.

  17. C’est curieux ! Le prince Philippe vient de décéder à 99 ans, c’est sur toutes les chaines T.V. Il avait des problèmes de santé cardiaque paraît-il; C’ est courant à son âge, mais AUCUN commentateur, journaliste ou autre n’a fait remarqué qu’il s’est fait vacciner comme la Reine d’ailleurs il y a quelques semaines … Ca lui a prolongé la vie ?

      • les 40 pages sont des copies, en Word, prises sur des pages internet qui démontrent l’efficacité de l’ivermectine, les éssais faits, les analyses Kory, etc, ou des protocoles de traitement, des témoignages, J’ai parfois mis en évidence des passages importants en couleur ou en gras, ou quelques commentaires de ma part, par exemple pour faire ressortir les contradictions et mensonges des détracteurs, C’est plus facile que de simplement faire un renvoi vers des liens, bien que si possible je note ces renvois plus complets, mais parfois très longs

  18. Bonjour,
    Il serait intéressant de traiter aussi dans votre blog du protocole proposé par le prof. Remuzzi, directeur de L’Istituto Mario Negri, important institut de recherche installé à Milano, Bergamo e Ranica (BG).
    Ce protocole pour le traitement à domicile des patients atteints de Covid -19 pour éviter l’hospitalisation est présenté dans un article étude intitulée « Un algorithme de thérapie à domicile simple pour prévenir l’hospitalisation des patients covid-19 : une étude rétrospective observationnelle de cohorte appariée » qui vient d’être publiée sur MedRxiv https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.03.25.21254296v2

    Selon ce ce protocole, si la fièvre n’est pas le seul symptôme présent, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ainsi que l’acide acétylsalicylique (aspirine) sont préférables au paracétamol. Ce dernier, en effet, a non seulement une faible activité anti-inflammatoire mais, selon certains experts, diminue les stocks de glutathion, une substance qui agit comme un antioxydant. Une carence en glutathion pourrait conduire à une aggravation supplémentaire des dommages causés par la réponse inflammatoire, qui se produit pendant l’infection Covid-19. Le bénéfice offert par les AINS dans la réduction de l’inflammation pourrait, en revanche, entraîner une moindre progression de la maladie.
    Les AINS, qui inhibent sélectivement l’enzyme qui produit des médiateurs inflammatoires (appelés cyclooxygénase-2 ou COX-2), peuvent avoir un meilleur profil bénéfice / risque. Des exemples de médicaments inhibiteurs de la COX-2 sont le célécoxib et le nimésulide (bien que ce dernier soit moins sélectif).
    De cette manière, expliquent Remuzzi et Suter, la réaction inflammatoire peut être évitée, et, si elle est détectée à temps, elle peut être traitée à domicile par le médecin de famille. En fait, c’est le médecin de famille qui devra évaluer l’état de santé du patient en essayant d’évaluer la gravité de la maladie et de le soigner à domicile le plus longtemps possible. En fonction de l’évolution du tableau clinique, la durée du traitement sera alors décidée.
    Je vous remercie.

  19. Bonjour,
    Deception .Un patient ,surcharge ponderale,prescrit rulid plus oroken deux fois par jour,5 jours .Puis ,ivermectine à 0.3 mg/kg à environ une semaine du debut de l’infection a vu la Sao2 chuter hier à 85.Place en rea.

  20. Bonjour Docteur Maudrux
    Est-ce qu’une étude en France sur l’Ivermectine financée par une souscription nationale pourrait voir le jour? c
    Cette idée aurait-elle déjà été proposée…et abandonnée?
    Trouverait-on des médecins pour réaliser l’étude?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    et tous mes encouragements, votre ténacité est remarquable.
    Bien cordialement

  21. mise à jour du 02/04
    comirnaty (pfizer) : effets secondaires totaux sur vigibase :
    -387713 effets secondaires signalés
    -2785 morts

    • par contre dans vigibase, savez vous ce qu’il faut chercher pour avoir les stats su le moderna et pour l’astrazeneca??

      • Il faut taper le nom commercial : Comirnaty pour Pfizzer. Il y a qqs temps il me semblait qu’il étaient tous regroupés Pfizer et Astra (qui n’avait pas de nom). Les décès sont dans ls troubles divers.

        • non ils ne sont pas groupés
          j’ai trouvé : pour l’astra zeneca, dans vigiaccess, taper vaxzevria
          on y trouve ce 4 avril :
          414515 effets secondaires, dont 2987 décès
          par contre, je ne sais pas sur combien de doses injectées

          • “covid-19 vaccine moderna” (vigiaccess)
            “comirnaty” (pour le pfizer)
            “vaxzevria” pour l’astraZeneca
            effectivement ils sont groupés… j’obtiens les mêmes chiffres lorsque je tape l’une de ces trois entrées…
            autant pour moi plus haut… ils sont bien groupés…

            par contre, effectivement, le nombre de doses effectuées qui est manquant est une ENOOORME faiblesse pour faire la plus élémentaire statistique…

          • IVR, 1 mort / 4 milliards de doses (16 si on tient compte de l’article fallacieux de 1997 chez des patients traités par insecticides mortels).
            Il faudrait aussi tenir compte des décès par coïncidence, et des décès non déclarés par contrat.

  22. Lorsque plus de Pays feront passer les traitements par voie orale comme tous ceux proposés dans certains pays qui rejettent les vaccins “POGNON” préférant sauver leurs citoyens et économie, l’Europe et d’autres continents pourront retrouver une vie saine à tout point de vue

  23. Merci Docteur ! Je vous ai écouté avec bonheur sur SUR RADIO expliquer que Marisol TOURAINE et l’INSERM étaient intervenus pour que les conclusions du rapporteur de l’OMS au sujet de la compilation des méta analyses soient changées; dès le début, je me suis intéressées aux résultats annoncés par le Dr KORY au Sénat américain et grâce à France Soir deux précieuses vidéos, relayées à mon frère médecin, sont venues me conforter dans cette idée que les coronavirus ne survivent pas à l’Ivermectine; qu’en sera t’il en revanche des mutants ou virus recombinants qui résulteront des vaccinations? Je suis scandalisée par l’attitude du Conseil d’Etat qui a refusé d’enjoindre la délivrance d’une DTU et qui verrouille cette coronafolie…Merci de votre implication pour défendre la vérité. Prenez soin de vous et de votre famille. Respectueusement. Anne REMY

  24. Bonjour,
    J’ai écouté ce matin le prof. professeur Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon, sur la matinale de France Inter.
    J’ai envoyé ce message à la rédaction de France Inter :
    “Comment se fait-il que ce médecin ne parle à aucun moment des traitements possibles qui éviteraient l’engorgement des hôpitaux ? Il y en a : notamment l’ivermectine…
    Comment se fait-il que les journalistes ne posent pas la question ?
    Quand inviterez-vous le dr Maudrux ? https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/03/25/covid-ivermectine-superieure-au-vaccin/
    Merci.

    Bien cordialement,
    Henri Giordan”
    Je vous tiens informé de leur réponse…
    Et bravo pour votre action !

  25. Je suis pharmacien Franco-Suisse et j’habite actuellement au Brésil (Sao Paulo). J’ai commencé un traitement à 12 mg ces derniers jours (prise en 2 doses de 6 mg à 12 heures d’écart, car vendu à 6 mg au Brésil, je pèse 80 kg, dans 1 semaine je prends à nouveau 2 doses de 6 mg). Au Brésil le problème est que les grands médias libéraux ou de gauche (Folha de S.Paulo et UOL, Globo) sont en guerre ouverte avec Bolsonaro (droite, extrême-droite) qui lui soutient l’ivermectine, je ne dis pas que Bolsonaro est parfait, il a aussi commi des erreurs (ex. port du masque). Donc dès qu’on parle d’ivermectine au Brésil il y a un puissant débat gauche-droite ou anti-Bolsonaro. Cela semble donc être clairement un dialogue de sourd. Et mon témoignage est le suivant, imaginez que vous avez 210 millions de Brésiliens, combien ont vraiment pris de l’ivermectine au bon dosage ? Honnêtement on est clairement à moins de 100 millions (déjà tous les anti-Bolsonaro), donc c’est extrêmement compliqué d’y voir clair. S’il y a 3000 milles morts par jour actuellement de la Covid-19, il se peut que beaucoup n’aient pas pris l’ivermectine. A titre personnel je commence vraiment à donner crédit à cette molécule (mon site Creapharma.ch a presque 500’000 visiteurs par mois dans le monde, documenté sur Similarweb et on a écrit un long article). J’ai d’ailleurs écrit un long résumé ici : https://www.creapharma.ch/medicaments-sommaire/ivermectine
    C’est en tout cas très intéressant à suivre, et je félicite l’auteur de ce site. Car comme pharmacien je partage un point, à la différence de la chloroquine qui il est vrai peut mener à des effets secondaires parfois problématiques (mais moins que ce qu’on dit les médias) je pense vraiment que l’ivermectine pose très peu de problèmes. C’est prouvé, documenté. CQFD.

  26. Très intéressant cela va sans dire, que ce ne sont pas les gens qualifiés qui décident de notre sort…. Bravo Mr le Dr MAUDRUX et MERCI de vos analyses

  27. Ca devient grave…

    Les pharmaciens chargés de faire remonter toute information sur les prescriptions hors AMM non autorisées dans le Covid-19.
    LE CRPV (pharmacovigilance) recommande non seulement de renseigner ces prescriptions dont le pharmacien dépend, mais aussi de se rendre sur le site du projet mésange, dédié à « l’identification et la remontée des situations de mésusage liées à la prescription et à l’utilisation des médicaments en ambulatoire

    https://www.lequotidiendupharmacien.fr/medicament-parapharmacie/medicament/de-nouvelles-prescriptions-inquietantes-dans-le-covid-19

    • L’idée est fermement ancrée qu’il n’y a pas de traitement, surtout chez les gens qui ne soignent pas ou n’essaient pas de soigner.
      Il y a aussi une part de fascination pour ce qui est nouveau ou ce qui vient des USA.
      Bref il faudrait quelques leaders d’opinion qui n’ont pas peur de se mouiller.

  28. Posologie de l’ivermectine: 0,2 mg/kg poids corp. mais à quelle fréquence?
    Kory n’est pas très clair. En attendant un avis plus autorisé nous avons choisi tous les 15 jours? Pourriez vous nous donnez votre avis?

    • “Be Brave” ????

      Quel contresens…

      Le problème n’est pas le “courage” des uns ou des autres…

      Les mots sont importants. Et utiliser des “slogans” de ce type dénaturent la réalité des choses.

      Dénaturent la menace. L’ennemi…

          • ou plutôt “Resist BigPharma. Tell the Truth”
            [j’arrête là !]

          • Je ne comprends pas avec vos raisonnements comment ont pu un jour être mis sur le marché aspirine,doliprane,methotrexate,corticoïdes ou pénicilline,ça ne coûte vraiment pas très cher,pourquoi big pharma n’a pas bloqué ?

  29. Et si l’on s’adressait aux associations de malades, qui se désolent a juste titre des déprogrammations, de la perte de chance qui en résulte. En leur disant qu’on leur cache volontairement qu’une autre solution existe.
    Ne pensez vous pas Dr Maudrux que cela puisse avoir un poids.
    Et ces fameux concerts tests peut être pourrait on suggérerqu’il y ait un bras Ivermectine?

  30. J’ai trouvé plusieurs endroits (Chine) où on peut acheter 25kg d’ivermectine pure à 99.5% (en poudre) pour $10! Grosso-modo traitement pour 1500 personnes. (bon prob douanes, à moins que ce soit acheté par industriel?)
    Bon problème de conditionnement et distribution… balance au mg précises et fiables sur amazon mais si cela était autorisé, vu que les pharmaciens ont encore des balances dans leurs officines (plus distribution efficace)…
    C’est un cas de force majeure.
    pour 50.000 euros on peut protéger toute la France pendant cette explosion! Combien de vies sauvées pour 50.000 euros?
    C’est absolument insensé !
    On pourrait gagner un max sur le dark web, mais cela ne m’intéresse absolument pas, mais d’autres le feront, soyez en certains.

    on peut sauver toute la France de ce qui arrive (pas seulement santé mais économie, etc.) et ces pédants assassins du gouv sont le seul obstacle?

    Quels sont les imbéciles ici qui oseront me dire que la France est un pays libre?
    Y-a-t-il un tribunal qui autorisera en référé l’importation et la distribution (je préférerais gratuite) à tous ceux qui le veulent et qui signent une décharge?

    C’est pas possible, n’avons nous pas le droit de sauver nos vies et celles de nos familles?

    Je sais, il va y en avoir des tonnes ici qui vont me dire, non c’est pas possible, ceci, cela…

    Moi pour moi, IVM, j’en ai déjà dans mon frigo. Et le fric j’en veux pas.
    Mais laisser mes concitoyens crever pour rien, je ne suis pas d’accord. Je ne suis pas médecin, et surtout un de ceux qui laisse ses patients crever chez eux avec du doliprane en attendant la fin.

    Il y a beaucoup de morts, et ça va tomber comme des mouches, c’est une guerre ou pas?

    Ca marche mieux que le vaccin ou pas? Moi, j’en suis certain.

    Si vous êtes dans un incendie et qu’il y a un extincteur mais avec un panneau au dessus: “ne peur être utilisé que par des pompiers sous peine de…”

    Vous comprenez le concept juridique de force majeure?

    Ou ne sommes nous que des veaux se laissant mener à l’abattoir?

      • Bon l’offre à 10 € pour 25 kg a disparu mais il y en a d’autres pas cher

        Mais imaginez un mouvement citoyen où tous nous essayons d en acheter directement des kilos en Chine certains passeront peut-être au travers des douanes et ceux qui auront la chance de faire passer proposeront de le distribuer même gratuitement

        Cas de force majeure c’est mal de sauver la vie de ses concitoyens?

        C’est à désespérer à quel point vous êtes dociles et des veaux en route pour l’abattoir

      • Les toubibs qui refusent de soigner et le gouvernement ne sont que des assassins pour des raisons que nous avons tous longuement débattu ici mais ça c’est une discussion académique

        Nous sommes dans le mur et on ne peut compter que sur soi-même

        Les toubibs les pharmaciens et le gouvernement ne lèveront pas le petit doigt pour vous

        Il y a pas de traitement blablabla

      • @ lyonnel Barclay vous parlez de 1500 personnes, mais non,
        c’est tellement énorme, qu’on se perd dans les chiffres et les zéro., reprenons …25 kg, c’est 25 000 g, ou 25 000 000 mg, un comprimé c’est 3mg, si on en prend 2 fois 4 comprimés, = 24 mg par traitement j’arrondis à 25 mg pour faire simple
        donc en réalitéon a de quoi en distribuer à 1 million de personnes, C’est fou, car on doit avoir actuellement environ 10 millions de personnes de plus de 20 ans qui ont été infectées, dont environ la moitié asymptomatiques, soit cinq millions qu’on aurait eu besoin de traiter, donc avec seulement 125 Kg d’ivermectine pure, cela .pour cinquante dollars… bon, il faut ajouter le conditionnement et les frais de livraison, mais tout de même !!!. Je pense que i l’état devrait pouvoir assumer cela pour sauver 75% des morts, comparé à ce qu’on a acheté récemment pour 150 millions d’euros, et qui sera moins efficace, et peut être dangereux ! ,

    • si on recrutait tous les leaders d’opinions possibles, stars de la télé, medecins, politiques, starlettes, commerçants, restaurateurs, forains, gilets jaunes, etc, etc…etc qui sont favorables aux traitements pour faire un barouf et bordel pas possible qu’il est possible de sauver x milliers de personnes du covid pour 50.000 euros et de faire que tout le monde peut ressortir, les commerces ré-ouvrir, etc….
      Je rêve là, un tel élan patriotique , grassroots et courageux est-il impossible dans notre pays?

      ils sont en position d’extrême faiblesse, c’est maintenant qu’il faut exercer nos droits de citoyens responsables!

      Alors la brigade des claviers azerty sur ce blog (et d’autres), aux armes citoyens! on connait tous des gens!

      ps: un tout petit cours sur l’art de la vente. quand on vend un truc éventuellement il y a une objection du prospect. Le meilleur façon de traiter l’objection c’est de la prévenir.
      Par ex.
      “ils vont vous dire que cela ne marche pas, que c’est pas prouvé, pas d’étude double aveugle, etc… mais ce que l’on sait c’est que c’est pas toxique du tout et que vu qu’on est déjà dans le mur, pourquoi ne pas se servir de cette roue de secours? Ce que propose ce gouv ne marchera peut-etre qu’en juillet, et vous savez la confiance que l’on peut faire aux prédictions de ce gouv… nous il y a un risque (moi j’ai la certitude) que ça marche tout de suite pour stopper cette pandémie et les prochains variants et sauver votre vie et celle de votre famille et revenir à une vie normale…”

  31. Face à des bruits de bottes de plus en plus audibles en Europe ça fait beaucoup de bien d’entendre Sonia Vescovacci
    Respect

  32. Dans une tribune du Journal du Dimanche, 41 médecins de l’AP HP haussent le ton et préviennent qu’ils vont être contraints de faire le tri des patients en raison de la saturation des capacités en lits de réanimation.
    https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/exclusif-lalerte-de-41-medecins-face-a-la-crise-nous-serons-contraints-de-faire-un-tri-des-patients-4034448
    Mais , bon sang, pourquoi ne font-ils pas pression sur le gouvernement et les autorités sanitaires pour donner la priorité aux traitements précoces, dont l’IVM, afin d’éviter les hospitalisations et réanimations ?

    • Les mauvaises langues diront que si on traitait les gens en amont, ces personnes n’auraient plus leur quart d’heure de gloire dans les médias 😉

      • Encore mieux si on avait aussi des capacités hospitalières adaptées à 67 millions de Français. Imaginez une catastrophe naturelle ou industrielle. Des centaines de milliers de blessés, des dizaines de milliers ayant besoin de soins intensifs ou de réa. On fait quoi ? Du rivotril, pour les achever ?

    • La question en terme de pouvoir et de pognon est de savoir qui pilote.
      Si on soigne il n’y aura plus rien à piloter..,

    • Apparemment cette tribune a été plus facile à publier que celle de septembre qui appelait à cesser le gouvernement de la peur …

    • En fait ils disent qu’ils vont laisser mourir les plus vieux, les plus malades, mais bien sûr hors de question de leur donner de l’ivermectine, parce que son effet ne serait pas démontré …. Moi je pense qu’à 20 heures on devrait huer ces gens.

  33. Tentative pour acheter l’Ivermectine en Inde : notre colis est bloqué par les douanes françaises pour l’instant… Nous allons devoir trouver un médecin qui en prescrit à Paris, au cas où… Cl. T.

    • Mon médecin est bloqué au fond de son lit avec le virus, et n’est donc pas en mesure de faire l’ordonnance pour le moment…
      On se demande comment faire en cas d’urgence car le traitement est surtout utile au début de la maladie.

    • Sublime. A voir absolument. Un chef des armées peut-il passer en cour martiale ? Macron n’est-il pas le chef des armées ?

  34. Docteur
    Mon médecin traitant ne veux pas me prescrire Ivermectine en préventif. J’habite un petit village près de Voiron. Connaissez vous un confrère qui pourrait me recevoir et me prescrire ce médicament ?
    merci beaucoup

    • Le docteur Palliard Franco qui est intervenue sur ce blog est à 15 km de Voiron (Chabons )
      Je ne la connais pas, mais je chercherais à la voir dans votre cas . Elle a eu qq ennuis avec l’ordre en début d’épidémie, ..
      A Voiron, j’ai vu qu’il y en avait aussi.

      • Elle a été un des premiers médecins à soigner avec des antibiotiques, avec succès, à partage son expérience avec d’autres médecins et a été poursuivie par l’OM. C’est elle qui aurait du avoir la légion d’honneur, pas les criminels qui proclament qu’il n’y a pas de traitement, suivez mon regard

  35. Thierry Breton vient de nous donner quelques précisions : l’immunité de groupe sera atteinte le 14 juillet vers 9;00-9;30. (Comme ça le gouvernement pourra défiler collé-serré)
    Et le passeport vaccinal sera prêt le 15 juin.
    Donc tout roule …
    Et dire que certains feraient un blog pour ça !

  36. La Corruption et les conflits d’intérêts empêchent les autorités françaises à autoriser les traitements précoces.

        • Attention nouvelle posologie : nous sommes passés à 40 litres / jour en deux prises de 25 litres.

          • La différence entre 40 et 2×25 n’est qu’apparente.
            Le solde est issu de la pratique de l’évaporation dite pognon-lacombe au taux de 25%

          • La. Différence c est la” part des anges” au propre et au figure

    • L’ANSM n’ayant pas encore statuée, il faudrait de toute urgence lui envoyer cet article

    • Quelle est la réputation de la revue japonaise ? La bibliométrie lui est-elle favorable ? Son contenu pourrait-il être attaqué par ce biais ?

      A propos : on y accède directement par ce lien : http://jja-contents.wdc-jp.com/pdf/JJA74/74-1-open/74-1_44-95.pdf

      Nota : en 2015 Paul Benkimoun et Sandrine Cabut signaient un article intitulé : Un Nobel de médecine à portée très politique.
      Quelqu’un aurait leur adresse mail aujourd’hui, histoire d’actualiser leurs connaissances ?

    • Bonjour, je viens de me lire toute l’étude que vous avez partagé sur le Japanese Journal of antibiotics! Tellement bien! Si seulement la France et l’Europe arrêtaient cette mascarade autour des vaccins pour enrichir leurs amis Big Pharmas ! Les francais doivent être tenus informés de l’Ivermectine, j’en parle autour de moi depuis plusieurs mois et personne ne me croit! Je suis traitée de complotiste! Que faire?

  37. J’ai une question pour notre Patron et nos amis avertis:
    En tant que praticien peut on imaginer faire un stock d’Ivermectine, à vue de nez 1000 boites, afin d’éviter les complications relationnelles avec certains apothicaires suspicieux, et ainsi pouvoir distribuer gracieusement, et sans délai, si nécessité pressante? Qu’en pensez vous?
    Est ce légal, sachant qu’on le fait couramment pour un AINS ou un AB?

      • Si j’ai bien compris, il faut quand même le noter sur l’ordonnance, avec la mention “non remboursable”, et donc en donner une ou deux boites, au cas où le patient ne pourrait obtenir le médicament. Quitte à le récupérer secondairement…

        • Conseil. Ne pas mettre les remboursables sur la même ordonnance que les autres . Ainsi, cela échappe au pistage…on ne sait jamais…J’en ai acheté quatre boîtes dernièrement et le pharmacien m’a demandé si je voulais une facture pour la comptabilité. Donc une autre possibilité…

      • Pourquoi “non remboursable”, tout le monde a le droit d’être touché par la gale, non ?

    • Faire un stock veut dire que chaque médecin de ce blog se prescrit de l’ivermectine, et ce 3 ou 4 fois pour pouvoir aider les malheureux non médecins dont je suis. Le stock ainsi constitué, chacun se rend chez le plus proche pour prendre sa réserve.
      Auparavant, , où à la récupération, c’est peut-être plus simple et l’investissement pour 4 ou 5 traitements n”est pas n’e pas très important d’après ce qu’on dit.
      L’idée me convient .

  38. Sur le blog de DE PATRICE GIBERTIE à 14h00

    MIRACLE A L’EHPAD DE L’ISLE D’ESPAGNAC : Tous les résidents ont survécu à la covid !!!

    L’Ars se posait parait il bien des questions , pourquoi n’y avait il pas de morts à l’Ehpad des écureuils de l’Isle d’Espagnac en Charentes ?

    Cas classique plusieurs malades en pleine vaccination et tous s’attendaient à l’hécatombe habituelle , à savoir au moins 25% de morts.
    Mais là , rien , pas un seul…

    On connaissait un seul autre exemple dans l’histoire sanitaire récente de la France, au printemps dernier dans l’Essonne. Les résidents, victimes d’une épidémie de gale avaient été soignés à l’ivermectine .

    On savait bien que l’hydroxychloroquine de Raoult réduisait de moitié la mortalité dans les ehpad de Marseille , mais la Charente est si loin…

    Une enquête a été menée pour découvrir que le médecin coordinateur les avait empêché de mourir comme il se doit , dans les règles, en suivant le protocole officiel.

    Explication : IL AVAIT SOIGNE A L’IVERMECTINE !
    Sera t il récompensé pour avoir sauvé des vies ou sanctionné pour avoir empêché de mourir ?

    • Zero mort ?
      Louche, très louche …
      C’est la preuve qu’il faut confiner et vacciner

    • sanctionné car l’usage officiel c’était rivotril Intra veineux, pourquoi pas du Zyklon B pendant qu’on y est (fabriqué par Farben AG dont les actions étaient détenues pas Prescott Bush – de la famille des georges bush 1 et 2, société secrète skull and bones… “plus ça change”…)

      IVM, c’est indéniable…

      quoique IVM et kéfir? Lactococcus lactis… voir plus bas… et à suivre

      • Merci LYONNEL pour votre réponse sur le kéfir (Lactococcus lactis)
        Mais c’est tellement loin dans cette page de blog que je ne retrouvais plus le sujet
        Je réponds donc ici pour que tout le monde en profite

        C’est bien du kéfir de fruit que je prends quotidiennement (grains translucides se nourrissant de fructose)
        J’avais lu effectivement la responsabilité probable de la prévotella dans le développement du covid et j’ai donc augmenté ma prise de microbiote

        Je veux bien essayé le kéfir de lait mais je retrouve plus l’adresse du lieu que vous conseillez pour s’en procurer
        et ici dans ma campagne, on ne propose que du kéfir de fruit

        Je suis impatiente de lire votre topo sur le sujet qui sera très utile à tout le monde ici
        Merci

          • * aussi retrouvé le ferment qu’il faut acheter

          • bon, j’ai quelques prob en ce moment, mais je tiens à faire un topo que je crois utile là dessus dès que possible

          • car ils ne disent pas tout ce qu’il faut savoir, mais c’est un début

          • Vous nous direz si le kéfir de fruit est aussi actif (que le kéfir de lait) ? car c’est ce que je prends depuis quelques temps (de fruits), mais uniquement pour me rappeler mon enfance (Proust, tout ça…) ; et surprise, ça semble favoriser le transit, en effet ! je demande cela, car les produits lactés, dont le kéfir de lait, cela ne m’attire plus trop…

      • Merci. Portez-vous bien .
        Je viens d’apprendre qu’il existait un kéfir de fruit. Grande découverte car les laitages ne sont pas mes amis. Je me contente de probiotiques en gélules et de salades à base de pommes de terre préconisées dans le livre : le charme discret de l’intestin. Les intestins , c’est comme les gilets jaunes : méprisés mais les plus utiles à la société en cas de crise.

    • Pour info,j ai fait un petit mail pas sympa (je le reconnais) au journaliste qui a pondu l’article dans SUD OUEST concernant notre collegue medecin co dans l ehpad en question. Il est vrai que ce journaleux faisait plus de la délation style années sombres des années 40 que son metier d’information du grd public.
      Il n’a pas aimé et m’a dénoncer aussi au conseil de l ordre de mon département… Oh que j ai peur…..
      Si vous voulez lui ecrire aussi voici son mail:o.sarazin@sudouest.fr

      • @Jean-Luc LANASPRE : écrire à Olivier Sarazin pour vous soutenir, demanderait de connaître ce que vous lui avez vous-même écrit !

        • Merci, pas besoin d’etre soutenu mais lisez son papier fielleux daté du 26 mars je crois et vous comprendrez (un precedent message dans ce blog donnait le lien) c’est dans le QPR SUD-OUEST.

          • OK .Doc.
            Donnez nous de vos bonnes nouvelles.

  39. Après la résignation, la collaboration, mais aussi l’abattement viennent les suicides. Pas d’échappatoire, face à un processus inévitablement croissant et sans issue.

    Les mesures de plus en plus incohérentes, décousues, désespérées attestent d’une fin de règne

    La sortie incontrôlable sera l’éclatement de révoltes isolées avant celle généralisée, violente irrépressible que le dictateur parano acteur de ce processus fou dans notre pays, avait cru pouvoir éviter après les GJ, il en faudra peu compte tenu de la tension actuelle

    En parfait arriviste mais bien placé pour observer et doté d’un flair exceptionnel Ch Barbier a simplement, en fait depuis pas mal de temps, effectué un virage à 180°, sentant en précurseur, venir la suite inévitable.

    • barbier rester et restera un collabo. les résistants de la dernière heure seront traités comme tel.

    • le gouvernement des gafam est il fragilisé ? au contraire il est renforcé ,

      le gouvernement de la finance est il affaibli ? au contraire, il profite de la crise ,

      le controle de la santé par les big pharma est il entamé ? au contraire , ils mettent place la santé digitale qui se passera des médecins et meme des hopitaux.

      • et qui donc croyez-vous va racheter tant de perles rares en faillites pour l’euro symbolique? Si vous ne connaissez pas la finance vous ne comprendrez peut-être pas, mais tout ceci est planifié de longue date.

      • Oui mais cette santé digitale et cette gestion des hôpitaux comme au mieux des cliniques vétérinaires ( perso je n’amènerais pas mes animaux à des gens qui gèrent comme cela) au pire comme des abattoirs va créer une sécession d’une partie de la population.

        il y avait déjà 62% des gens qui utilisaient homéopathie, pour certain en concurrence avec l’allopathie, pour la bobologie. Je pense que dans cette partie de la population il va y en avoir qui vont faire pencher la balance vers plus d’homéopathie, de naturopathie… et toutes ces médecins alternatives. Bien entendu la #nofakemed vont continuer leur propagande, mais on leur balancera rivotril et remdesivir au travers du museau cela le fera taire.

        Cela implique que comme ce sont des trucs non remboursées, les gens vont diminuer leur part de mutuelle. Moi par exemple avant je payais pour avoir le remboursement des “vignettes bleues”, comme l’homéopathie n’est plus remboursée, j’ai changé de contrat et je n’ai plus les vignettes bleues, je paie moitié moins cher. Et je ne suis pas le seule, dans mon entourage c’est assez fréquent. La différence permet largement de payer mes billes de sucres et mes teintures mères. bien entendu les même #nofakemed vont tenter de venir nos parler de pertes de chance gnagnagna (sans rivotril on y gagne), ziverdo en inde, c’est 3 ou 4 euros le traitement. Donc ce que pense les #nofakemed, on s’en br* .

        Ce changement veut dire, que lentement mais sûrement, le CA des mutuelle va baisser, ils vont donc augmenter les cotisations. Certains décideront de s’en passer et si les “riches” ne seront pas affectés, toute la classe intermédiaire de collabos va le prendre plein la poire. Pas certains qu’ils restent dociles. Et en même temps, je suis persuadé qu’il s’est créé, pendant cette crise, une mouvance informelle de repositionnement des vieilles molécules connues qui perdurera. Qu’elle importance d’avoir une mutuelle si le traitement vous coûtera 5 ou 6 euros ? si cela vous évite l’hosto ?

        le monde à changer et pas certain que la finance en sorte gagnante à moyen terme. Les mouvements de fond sont très lents, mais ils sont inversibles. D’ailleurs il n’est que voir le repositionnement des big pharmas : le marché des obligations d’état : on ne soigne plus, mais on oblige les gens à se faire injecter. Tant que cela tient….

  40. Aux États-Unis une plainte a été déposée devant devant un tribunal fédéral
    contre la décision de l’Institut National de la santé de ne pas recommander l’utilisation de l’ivermectine pour traiter la Covid-9 :

    https://trialsitenews.com/why-i-am-challenging-nih-ivermectin-secrecy-in-federal-court/

    La plainte vise notamment la question de savoir s’il y a eu un vote pour déterminer cette position au sein de l’institut américain lequel avait précédemment refusé de répondre à cette question qui lui avait été formellement posée :

    https://trialsitenews.com/nih-unable-to-comply-with-foia-on-its-ivermectin-recommendation/

    • Tout à fait. En ce moment j’échange avec Kory, Marik, Carvallo, Lawrie (et 3 français) pour voir comment attaquer en cas de décision négative pour mise en danger d’autrui ou non assistance à personne en danger. Si les agences jugent sur des considérations politiques ou financières, les juges eux ne regarderont que les faits, et surtout ils n’aiment pas les inégalités de traitement (cf Remdesivir et Bambalaba). Plainte également en Argentine selon Carvallo, mais il ne croit pas trop dans sa justice.

      • Le cadre juridique d’une éventuelle plainte au pénal au sujet de l’ivermectine peut prendre pour base l’une des trois options suivantes : 

        1) la non-assistance à personne en danger :

        https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34551

        La non-assistance à personne en danger est le fait de ne pas porter secours à quelqu’un qui est en détresse. La personne coupable de non-assistance à personne peut être condamnée à une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende.

        2) La mise en danger de la vie d’autrui :

        https://www.alexia.fr/fiche/9929/la-mise-en-danger-de-la-vie-d-autrui.htm

        La loi définit la mise en danger de la vie d’autrui comme étant le “le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement … “. L’infraction de mise en danger d’autrui est punie en elle-même d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende mais elle peut peut être incriminée en concours avec d’autres infractions.

        3) Des atteintes involontaires à la vie :

        https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000024042647/

        “Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l’article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, la mort d’autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.”

        cette dernière option serait sans doute la plus appropriée pour une plainte au pénal concernant l’ivermectine car en somme on reproche aux autorités de bloquer l’usage d’un médicament sans tenir compte (inattention, négligence) d’une multitude d’études démontrant qu’il permet de réduire la mortalité liée au Covid.

    • ça serait peut être une bonne idée que des avocats spécialistes du droit européen, interrogent le processus de décision et la portée des avis de l’EMA !

      • un très bon avocat us un jour m’a dit: “le dernier endroit au monde où l’on peut trouver quelque chose qui ressemnble à la justice, c’est un tribunal”

        Cela m’est resté car il avait et a tellement raison.

        • Vous prêchez un convaincu, mais je sais aussi, sans dire c’est juste ou pas, que le droit administratif est souvent bafoué par les administrations. Et les recours bien amenés, peuvent déjuger ou faire appliquer des procédures moins obscures.
          Les publicités des jugements rendus dans les TA sont souvent parlantes à ce sujet !

          • Il ne faut pas aller devant les juridictions administratives mais devant les pénales avec constitution de partie civile pour obtenir une instruction et éviter un classement sans suite par le parquet.
            Si des personnes sont bien identifiées au niveau du blocage de l’ivermectine, les plaintes peuvent être dirigées contre elles ce qui peut les amener à réfléchir.
            Nul ne peut s’affranchir d’une responsabilité pénale sauf le Président de la République dans l’exercice de ses fonctions.
            Je pense qu’il ne faut pas hésiter à aller au pénal car des milliers de vie sont en danger.
            Certaines actions peuvent être qualifiées d’homicide volontaire ou involontaire, de complicité d’homicide, de mise en danger de la vie d’autrui….
            Le rivotril sans aucun soin préalable, c’est de l’homicide volontaire à mon sens.
            Des responsables au ministère de la santé, à l’ANSM, INSERM, ont pris des positions, produits des circulaires interdisant certains soins potentiellement bénéfiques pour en promouvoir d’autres….ou rie du tout.
            Il y a aussi les cas de harcèlement par les COD vis à vis des praticiens libéraux…
            Comme au final il y a des milliers de morts tout ça c’est du pénal.
            Quand on a un accident automobile responsable et causant 1 mort c’est prison avec sursis, si récidive prison ferme et retrait de permis à vie.
            Dans le cas des gens qui s’obstinent à priver les malades en risque vital, de traitements ayant fait leur preuve, c’est de
            l’homicide.
            Les groupes humains placebos dans une maladie potentiellement mortelle, c’est au minimum de la non assistance à personne en danger.
            Il faut absolument que la justice mette les pieds dans le plat, pour que certains remettent les pieds sur terre, car c’est allé trop loin dans l’imposture.
            Les attitudes criminelles devront être condamnées.
            On a vraiment l’impression de se confronter à une mafia qui étend ses tentacules à tous les niveaux.
            On s’attendait à voir quelques branches pourries, et en fait c’est une bonne partie de l’arbre.

    • Je trouve cette plainte intéressante. Pour autant, en ce qui concerne la France, je crains que nous ne soyons pas soumis aux mêmes devoirs, à savoir ici un vote. Et enfin, pour que ce vote ait un sens, il le faudrait à bulletins secrets, avec la publication du résultat numérique :Pour :tant, contre: tant, abstention :tant.
      Mais il sera intéressant de voir si cette plainte est reçue et si oui, avec quel jugement ensuite.

  41. Bonjour Docteur Gérard MAUDRUX. Je vous remercie pour votre travail formidable. Bravo pour ce blog !
    Mais n’est il pas temps svp de rappeler aux distingué(e)s intervenant(e)s les REGLES que vous avez énoncées, afin que ce blog ne devienne pas ce que Twitter est devenu ? (Rappel, je vous cite …)
    Toutes les opinions … évitez …trop déjantées… évitez les insultes … convaincre plutôt que d’insulter … et basta, laissez dire, comme je le fais….quatre aller-retours … dérange tout le monde… trop long +++ , ce n’est pas lu…une vidéo …de quoi il s’agit …marquez à partir de quand c’est le plus intéressant …
    https://blog-gerard.maudrux.fr/regles/
    Prenez soin de vous tous.
    Dr Fabien GYSELS . DR DELAPEAU.

      • Très peu de débordements, oui, et une tonne de débats constructifs et courtois. Grâce en soit rendue à notre hôte, car la qualité de ses articles nous inspire tous. Maintenant, avec le succès (stupéfiant), il y aura de plus en plus de commentaires. Faut-il vraiment s’en plaindre ? Les espaces de liberté et de réflexion se restreignent, alors préservons celui-là.

        • Version courte à l’intention du sieur DELAPEAU
          Blog ultra bon – forum passionnant – vous pas aimer ? – vous pas lire.

  42. Résistance ! Dimanche 28 mars
    Petite musique 🎶 en hommage à François GRENIER
    (D’après André Bourvil)
    1.
    On peut vivre sans la messe,
    presque sans gourou,
    des croyants des patronesses
    y en a plus beaucoup
    mais vivre sans musique
    on ne le pourrait pas
    non non non non
    on ne le pourrait pas !
    2.
    On peut vivre sans les foires
    qui ne prouvent rien
    être inconnu des prétoires
    et s’en trouver bien
    mais vivre sans musique
    il n’en est pas question….
    Refrain
    Quelle douceur unique
    Quel joli sentiment
    Ce besoin de musique
    Qui nous vient en naissant
    Vraiment vraiment vraiment
    3.
    Respirer est nécessaire
    mais s’il faut porter
    toujours un masque barrière,
    eh bien ! on s’y fait
    oui mais sans la musique,
    le temps vous paraît long,
    long long long long
    le temps vous paraît long
    4.
    Dans le feu de la recherche
    l’esprit s’aguerrit
    et Raoult fait des prouesses
    et tous nous ravit…
    oui mais sans la musique
    la science ne serait rien
    non non non non
    la science ne serait rien
    5.
    Quand l’ Covid impitoyable
    vous tombe dessus,
    on n’est plus qu’un pauvre diable
    chagrin et perdu.
    Alors sans la musique 🎶
    d’un blog qui nous soutient
    non non non non
    on n’irait pas plus loin
    Refrain
    Un enfant vous embrasse
    Parc qu’on le rend heureux
    Tous nos chagrins s’effacent
    On a les larmes aux yeux
    Sérieux…
    ………..
    Bon dimanche à tous et à toutes !

  43. Bravo une fois de plus pour votre article et merci.

    Pour ce qui est du prix Nobel japonais, à mon avis certains vont (oser) dire qu’il a un conflit d’intérêt = défendre la molécule qui lui a valu la célébrité !
    mais au moins il sait de quoi il parle
    Espérons que le binôme Maudrux Omura va faire la différence et finir par emporter la bataille !

  44. CURIEUX, Non ???
    RECHERCHE – Des scientifiques de l’Université de Glasgow estiment que le virus responsable du rhume peut éjecter le Sars-Cov-2, à l’origine du Covid-19, de l’organisme d’un malade.
    I.N. – Publié aujourd’hui à 16h59
    Et si l’un des alliés dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 n’était autre que… le rhume ? Selon des chercheurs de l’Université de Glasgow, le rhinovirus, dont la circulation est accrue en hiver, est plus fort que le Sars-Cov-2, le virus du Covid-19, lorsque les deux figurent au même moment dans l’organisme d’un malade.

    Les scientifiques, dont les travaux ont été publiés dans Journal of Infections Diseases, ont réalisé plusieurs observations sur la base de différents scénarios. Le premier consistait à injecter dans des répliques de nos cellules respiratoires le virus provoquant le rhume, et 24 heures plus tard celui du Covid-19. Résultat : le Sars-Cov-2 ne parvient pas à se répliquer dans l’organisme, empêché par le rhinovirus, qui a déjà commencé à se développer.

    D’ennemi public numéro 1 à simple rhume : le futur du Covid-19 envisagé par des chercheurs
    Les chercheurs ont ensuite reproduit l’expérience dans l’autre sens, en injectant d’abord le virus provoquant le Covid-19, puis celui du rhume. Le résultat fut similaire : une forte diminution de la réplication du Sars-Cov-2 a été observée après l’infection du rhinovirus. “Le Sars-Cov-2 ne décolle jamais, il est fortement inhibé par le rhinovirus”, commente le Dr Murcia, l’un des auteurs de l’étude, à BBC News. “Une prévalence élevée de rhinovirus pourrait arrêter de nouvelles infections du Sars-Cov-2.”
    Pour les scientifiques à l’origine de cette étude, “une prévalence croissance du rhinovirus” au sein de la population pourrait même entraîner “une réduction du nombre de nouveaux cas de Covid-19”, même si la fréquence des rhumes, comme celle des gastro-entérites ou des angines, est bien moins importante au cours de cette pandémie grâce aux gestes barrières (voir vidéo en tête de cet article). Nos meilleurs alliés ne sont pas toujours ceux que l’on attend le plus…
    I.N.
    https://www.lci.fr/sante/et-si-contracter-un-rhume-aidait-a-combattre-le-covid-19-2181906.html

    • Ce serait pas mal on rouvre les piscines, on met tout le monde dehors, interdiction de se couvrir…, on attrape les deux, et on règle tout ça avec un bon grog. Extraordinaire.
      J’ai du mal à y croire, cela fait un peu poisson d’avril en avance, mais on peut encore rêver un peu pour passer une bonne nuit.

    • Est-ce que cela ne peut pas expliquer la dynamique particulière des contaminations Covid avec des poussées en automne et au printemps? Sans penser aux variants, on peut imaginer des virus concurrents qui sont soumis à différents facteurs (et plus actifs en hiver), passant inaperçus mais entrainant une dynamique complexe pour le virus observé.

  45. Satoshi Omura ! Ouhaou ! si ça pouvait décrasser les yeux de journaux comme « Le Monde » qui, en 2015, avait honoré Satoshi Omura et William Campbell pour le prix Nobel de médecine concernant leur découverte de l’ivermectine !
    Mais ça …c’était avant que Bill et Melinda s’en mêlent …

    • Stéphane Foucart, réveille-toi ! Sylvestre Huet ouvre les yeux !

      Et pour le 1er Avril, en prévision du 1er mai, cette affiche : un gilet jaune embrassant à pleine bouche un robocop sous une bannière portant l’inscription IVERMECTINE ?
      L’apothéose du en-même temps jupitérien !!!!

    • Un grand MERCI pour se rappelle de mémoire. On a donc décerné un prix NOBEL à des “incompétents” puisque aujpurd’hui leur découverte est piétinée. Jusqu’à quand nos “chers” représentants du peuple esteront sourds et aveugles ???

    • Il me vient tout de même une inquiétude. En France, on nomme charlatan ceux qui ont été reconnus, par un titre ou une fonction comme excellents voire exceptionnels : Raoult,Montagnier…,Alors cela risque bien d’être le cas pour un Nobel japonais.

    • Est-ce la première fois qu’on l’invite ? Bravo car elle ne s’est pas laissée couper la parole.

      • Vous trouvez ? Cette Sonia Mabrouk est insupportable même catégorie que Praud

    • je cite un article :

      Le président de la République, Nicolás Maduro, a ordonné la distribution dans tout le pays de l’antiviral – réalisé par des scientifiques vénézuéliens – Carvativir pour son usage prophylactique, thérapeutique et régénérateur, après avoir été approuvé par les autorités sanitaires de l’Institut vénézuélien de recherche scientifique (Ivic).

      Le carvativir, qui est un antiviral ayant un effet inhibiteur sur la réplication du nouveau coronavirus, sera distribué dans tous les centres de santé: hôpitaux sentinelles, centres de diagnostic complet (CDI), salles de rééducation complète (SRI) et cliniques ambulatoires sur le territoire national.

  46. Trame générale du message à mon député :
    Dès le début de cette épidémie il a été arbitrairement décidé par le pouvoir sanitaire d’exclure du système les médecins et les médicaments disponibles, ce qui aurait pu passer inaperçu si les deux seules mesures collectives prises (confinement et vaccin) avaient eu les effets escomptés.
    Le confinement s’est révélé destructeur de notre économie et de notre société.
    Le vaccin ne réglera rien à court ou moyen terme pour la raison qu’il n’empêche pas la contamination et ne procure aucune immunité collective.
    Laisser le pouvoir sanitaire continuer à gérer ainsi cette épidémie serait se résigner à laisser détruire notre Pays, alors qu’à l’inverse traiter sérieusement la pandémie implique de soigner les malades : bien entendu et les médecins et les traitements existent. Voir pour toutes références utiles : https://blog-gerard.maudrux.fr

    • Cette nouvelle est sensationnelle, la diffusion de cette synthèse est indispensable ! Vivement que le Pr Satoshi Omura puisse être écouté en France et en Europe !

      • Outre que ça ridiculise l’EMA, la prise de position de l’OMS et ANSM chez nous va être un peu compliqué.
        Sans faire offense à Mr Maudrux et autres, Lawrie, Kory, Carvallo, etc… C’est avis d’un nobel (en plus nobel Ivermectine, rien que ça !) va quand même avoir du poids !

        Vivement qu’on lise les critiques de Costagliola à son encontre !!

        • L’EMA n’a peur de rien ; ni du ridicule, ni des sanctions :
          “Astra Zenica est sûr et efficace” , “Ivermectine est déconseillée”.
          (Etienne Chouard en 2005 , disait bien que les technocrates avaient verrouillé le traité constitutionnel, pour ne jamais être responsables.)
          L’ANSM qui sent le vent tourner, est plus nuancée :
          “risque rare de thrombose avec Astra “. On attend les subtilités de la syntaxe française pour l’avis sur l’Ivermectine !

        • et en plus il est membre à titre étranger de l’Académie des Sciences française, donc il doit bien connaître le contexte !
          mais aura-t-il la volonté d’intervenir et surtout lui en donnera-t-on les moyens ?

          • Ne vous faites pas trop d’illusions, ils le démoliront en inventant la catyégorie “prix Nobel controversé”. En fait, même pas besoin d’inventer, ça existe déjà…

    • n’ayant pas la télévision et n’écoutant plus que très rarement(juste pour prendre la température…) la radio d’état; je doute fort que cette information capitale soit donnée au grand public

      • Le ”grand public”, s’en ficherait de toute manières. Par contre pour les scientifique ”chevronné-es” de l’Inserm, ceux de l’Ansm de l’OMS, etc… à m’en donné pour garder un peu de crédibilité, ils vont y réfléchir à deux fois.

    • Que de belles nouvelles encourageantes ces derniers jours !
      D’abord l’interview du Dr Maudrux dans “Capital”, ensuite l’article objectif sur l’IVM dans le Figaro, et maintenant le Pr Omura met “les pieds dans le plat” – ce serait ippon (s’il y avait un arbitre).
      La secte du paracétamol murée dans ses certitudes frelatées, n’avouera pas sa défaite (ils ont de la mauvaise foi à revendre), mais néanmoins les choses avancent.
      Sursum corda 🙂

    • Sacrément incisif cet article! A divulguer un maximum, aux journaux , médecins, sénateurs, ministres etc.. cela peut-être -devrait être, si on était dans un monde de bon sens- efficace.

  47. Bonjour,
    Pour ceux qui voudront, j’ai réintégré votre article dans ma publication du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/03/27/aux-peuples-rabaisses-au-rang-de-cobayes/

    Qui contient un modèle de lettre-réponse à adresser aux CPAM de France et de Navarre suite aux convocations/invitations à l’inoculation anti-covid, que j’ai mise au format PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/stoppons-linoculation-mondiale-aux-vaccins-anti-covid.pdf

    Il y a une nouvelle accélération du temps et des évènements… Faisons de même et Levons-nous : ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux…

  48. Quand je lis ces lignes, je me dis que c’est indubitable, c’est une volonté politique de ne pas traiter et de laisser mourir l’économie…et une propagande monstrueuse pr la vaccination au plus grand bonheur des fous furieux mondialistes qui veulent tuer l’humanité !

    • Tuer toute l’humanité, je n’en suis pas convaincu, mais une volonté de la mettre sous tutelle permanente, sous assistance respiratoire technocratique, là oui.
      Tandis qu’on sape l’économie, qu’on sidére et atomise les citoyens, et qu’on interdit toute perspective d’espoir et de traitement, on présente la solution du vaccin gouvernemental comme l’unique échappatoire à la crise.
      Le gouvernement veut apparaître comme le sauveur, comme la seule bouée à laquelle se raccrocher si l’on veut survivre.
      Ce n’est pas étonnant, dans cette perspective, qu’on entende parler de projets de revenu universel aux 4 coins de la planète. Précisément au moment où se joue cette pandémie “catastrophique”. Cela participe de la même cinématique.

  49. Merci Dr Maudrux pour votre blog très bien documenté, et merci à tous les participants qui l’enrichissent.

    Quand un sociologue sympathique (Laurent Muchielli) vient se pencher au chevet de la médecine (non pour l’achever, mais pour l’ausculter avec soin!), il peut rappeler certaines vérités qui devraient déranger…
    https://www.youtube.com/watch?v=WNO9NvXUvnU
    (contrôle de l’information 02’30, conflits d’intéret 05′, confinement 13′, stratégie hospitalo-centrée 15’50, Raoult et l’IHU 22’50, influence de l’industrie pharmaceutique 37′, résistance au matraquage et prévention 40’15)

    • Quand d’autres enfermistes fous servent les intérêts de Macron avec zèle !

      Il est médecin. Il a prêté le serment d’Hippocrate. Et pourtant ce réanimateur fait preuve dans cet échange d’un cynisme, d’un égoïsme et d’une mauvaise foi effrayants. Tout ce qui est étranger à son service, il s’en fout ! Les dépressions, les suicides, les pathologies non-Covid, les Français bien portants qui perdent tout… La psychologue qui lui répond a les mots justes, elle l’oblige à se révéler tel qu’il est. Elle aurait même pu lui parler de tous les traitements qui ont fait la preuve de leur efficacité mais que nos politiciens véreux ont interdits afin d’imposer les pseudo-vaccins de Big Pharma… Quand on vous dit que ce sont des psychopathes, des malades mentaux… Enfermez-les ! OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/03/27/ecoutez-cet-enfermiste-fou/

      https://www.youtube.com/watch?v=MSpUPrFKGSc

      • Je l’ai dit au sujet des soignants, sans généraliser, bien entendu : les héros sont en train de devenir des salauds. Et ceux qui ne tournent pas à l’enfermiste cinglé perdent peu à peu les pédales aussi, mais dans un autre style. Notre système de santé publique est dévasté, mais la plupart des mandarins et des politiques regardent ailleurs.

    • Déjà indiqué hier samedi matin par moi-même. Important
      Très intéressant à lire et diffuser

  50. @ Dr Maudrux et aux commentateurs réguliers (ou épisodiques) du blog :

    J’avais suggéré la réalisation d’affichettes à apposer sur des boutiques (fermées pour cause crise/faillite) par exemple. le Dr Maudrux, qui ne peut être au four et au moulin, m’avait dirigé vers un doc. que je trouve peu adapté à cet usage : il faudrait quelquechose de plus punchy, de plus visible en extérieur. Je pensais le faire cet aprem , mais dois m’absenter. Si d’aucuns….

  51. Dommage que le post du Pr Hector CARVALLO se perde désormais dans les tréfonds du Blog (il est d’ailleurs déjà bien loin…). Le figer dans le bandeau d’entête le rendrait définitivement visible à chaque ouverture et ajouterait à ce blog une épaisseur dont il ne manque assurément pas.

  52. Intéressante émission ce midi sur france inter aux “secrets de l’info” d’après une étude de fabrice Carrat INSERM les premiers infectés du coronavirus SARS CoV 2 en France l’auraient été en octobre 2019, 13 personnes de régions différentes et dans des circonstances différentes, souvent asymptomatiques identifiées sur des analyses sanguines reprises plusieurs mois après.

  53. https://guyboulianne.com/2021/03/27/la-video-censuree-de-la-redactrice-en-chef-du-magazine-wochenblick-fait-le-tour-du-monde-la-vaccination-est-la-vraie-pandemie/

    Si vous aimez la plongée en eaux indistinctes : nous ne savons pas si c’est du complotisme ou de la prescience :

    “La thèse selon laquelle les campagnes de vaccination dans de nombreux pays conduisent Corona à devenir progressivement un « monstre » n’a été suggérée par personne la semaine précédente. Comme l’a rapporté Wochenblick, ce n’est nul autre que l’initié de Gates Geert Vandenbossche qui a mis en garde contre la vaccination contre une pandémie. Et en fait, Covid-19 affecte soudainement des patients de plus en plus jeunes, qui se plaignent également de plus en plus de progrès sévères. Dans un message vidéo, la rédactrice en chef de Wochenblick, Elsa Mittmannsgruber, a commenté la question de savoir en quoi consistaient ces premiers signes.”

    • La conclusion ne m’étonne pas vraiment
      Mais il faudrait des chiffres pour en être certain : d’ici quelques semaines en Israel ou au Chili …

      • Donc le mec explique que geert vond den truc n’apporte pas de preuve, il n’en apporte pas plus, il donne son avis, comme laconbe et laclique. Ce que l’on SAIT : c’est que toutes les campagnes de vaccination apporte son lot de variants. Raoult avait axé son discours sur le remdesivir pour les variants : il ne pouvait pas devenir et druide et antivax. MAIS :
        – Les 3 premiers variants sont sur les 3 sites des expériences de vaccinations
        – Dès que l’on fait une vaccination “de masse”, il apparaît une épidémie : on le voit dans les ehpad, dans les hosto, israel, chili, angleterre, brésil…. et ces épidémies apportent “leur” corona. Je ne sais pas s’il change de cible, je n’ai pas le courage de lire les trucs, car c’est une cause perdue, ils veulent se vacciner, laissons faire, on est trop nombreux sur terre il parait.

        Donc nous avons un moins l’observation de ce qui se passe plutôt que l’avis d’une personne qui doit faire du debunbking comme on en croise un peu partout. Dès qu’il y a une vaccination “de masse” (en plus pendant une épidémie) sur un virus circulant, on observe assez souvent un effet démultiplicateur : cela a été même théorisé à propos de la variole : si on attrape la variole après le vaccin (du genre moins de 14 jours) on fait une variole hémorragique bien plus fréquemment. j’avais partagé un lien sur le truc il y a pas si longtemps. ceux qui ont voulu lire l’on fait, je ne vais pas repartager car ceux qui ne veulent pas lire le liront pas.

        Ce que nous savons c’est qu’en se recombinant, le virus rebat les cartes. On lui donne des matériaux pour s’amuser, il s’amuse. Une chance sur 1 million qu’il devienne plus virulent, une chance sur 1 milliard qu’il devienne une Némésis ? on a vacciné combien de gens déjà ? avec le même vaccin, en même temps pendant qu’il circule ?

        C’est vrai que okunrapo et nous sommes en coïncifrance, nous sommes protégés. Vous remarquer quand même qu’il est mort 90 000 personnes les plus fragiles, et il continue à tuer, alors qu’il ne devrait pas : ses cibles sont déjà éliminées.

        • J’ai la confirmation, par des soignants, qu’Astrazeneca tape particulièrement fort sur les moins de 40 ans. Dans les services hospitaliers, le personnel se fait vacciner par rotation, pour que “tout le monde ne soit pas arrêté en même temps”. A cette heure, il n’y a pas de morts, semble-t-il, mais cette réaction violente (une forme attenuée de Covid ? un symptôme grippal carabiné ?) devrait interpeller les autorités sanitaires. D’ailleurs, Raoult a signalé aussi cette bizarrerie, parlant d’un “nombre incroyable” d’effets secondaires forts sur les jeunes.
          A mon humble avis, le débat provax/antivax est dépassé. Avec tout ce qui arrive, il faudrait déclarer un moratoire, parce que le risque, si ça devait déraper, dépasserait largement le bénéfice supposé.
          Mais que trouve-t-on dans le torchon nommé Le Monde ? Je cite de mémoire : oui, Astrazeneca provoque des trhomboses, mais le bénéfice reste supérieur au risque.
          Quel bénéfice, bordel de merde ? (Excusez cet écart de langage.) On parle d’un vaccin développé à la hâte, essentiellement testé durant les mois d’été, quand le virus était inoffensif, et dont l’essai de phase 3 est en cours sur… la population mondiale. Dans un an ou deux, on pourra parler de “bénéfice”, et s’il y en a un, je reconnaîtrai volontiers mes torts. En attendant, avec ce qui se passe par ailleurs pour Pfizer, les Etats jouent un jeu dangereux avec des produits dont on ne sait rien, à part que les labos qui les fournissent les trouvent géniaux.
          Pour être franc, j’espère que tout se passera pour le mieux – à savoir, très certainement, une efficacité zéro pour une toxicité acceptable – mais j’ai très peur du contraire.
          PS : Sur ce coup-là, désolé de le dire, l’IHU est trop en retrait. Franchement, ça m’étonne, d’autant plus quand je vois Raoult défendre mollement les vaccins puis, juste après, dézinguer Pfizer, Moderna, leurs études (27% de biais quand un labo les finance) et leurs essais (“bâclés” selon le professeur, qui me semble connaître le sens des mots). Depuis le temps, on aura compris, j’espère, que ne n’attaque pas l’IHU et son directeur, mais cette position qui tend à ménager la chèvre et le chou semble de plus en plus intenable.

          • Deux vérité essentielles à retenir effectivement :
            – en vaccinant n’importe comment avec (le plus souvent) n’importe quoi on prend le très fort risque de multiplier les variants, comme ceux née du Redemsivir et les vaccinés supercontaminateurs. Sauf miracle donc (c’est à dire IVER+AZI au minimum), il faut s’attendre à de multiples explosions incontrôlées et à finir à pieds pour ceux auxquels il en restera …
            – oui, Raoult semble souvent en retrait de ce qu’il pourrait (ou selon nous devrait) dire. Est-ce la prudence de qui ne parle pas pour rien dire ou conduit-il avec un oeuf sous le pieds pour ménager et le pouvoir sanitaire et l’IHU ? Nous serons fixés dans quelques heures de vidéo …

    • C’est un signe des temps que nous vivons.
      Beaucoup d’artistes ne supportent plus cette interdiction de se produire en public.
      Que les bien-pensants disent ce qu’ils veulent.
      Je ressens cet acte, socialement dit de désespoir, comme un geste de protestation.

      • Excusez-moi cher ami, c’est pire que ça
        Pour qui a le bonheur de vivre de et en musique, pour qui joue de cet instrument extraordinaire (ou d’autres) pour qui ressent la musique, ne plus voir qu’un immense vide est intolérable.
        Ce suicide est un assassinat

      • Ecoutez le concerto pour 3 clavecins BWV1063 de JS Bach
        Vous comprendrez le drame

          • Le pianoforte est à mon sens l’instrument ultime mais le clavecin, et l’orgue… je vous ai déjà parlé de Messiaen, mais Bach, c’est aussi la musique divine alors que Mozart est la musique de l’homme. Et au clavecin c’est certain, il était un des grands…

          • Le clavecin est un instrument à corde pincée. Le pianoforte, puis le piano sont des instruments à corde frappée.
            Quel que soit l’instrument, Jean-Sébastien est rarement égalé.

          • le clavecin est oui extraordinaire mais toujours au même niveau; ni piano, ni forte… très bien pour classique.
            Dès que le piano est apparu, voir Mozart, l’ère classique est devenue romantique.
            Oh comme j’aurais aimé que Jean Sébastien puisse poser ses mains sur un clavier pianoforte! (Gould c’est pas mal mais c’est pas pareil)

            Il est dit que lors d’improvisation de fugues à l’orgue il parvenait à combiner et permuter jusqu’à 25 phrases simultanément.

            Même si vous êtes très très bon, 3 ou 4 est un maximum pour le commun des mortels.

            Et c’est justement ce que le concerto pour 3 clavecins démontre: le génie.

  54. Voilà, c’est fait. Facile à envoyer, je reçois les voeux de mon député chaque nouvelle année, j’avais donc l’adresse (de son secrétariat). En réponse à ses bons voeux, mes souhaits raisonnables :

    Monsieur le Député,

    Que se passe t-il ? j’ai voté pour que des hommes intègres, prudents et attentifs au bon fonctionnement de la société me représentent au gouvernement, et vous avez été choisi pour remplir cette mission.

    Depuis plusieurs mois, je constate des dysfonctionnements inexplicables. Technicien indépendant, mon activité est en baisse du fait des contraintes administratives imposées à mes clients industriels. Je ne tiendrai pas deux années comme ceci, mes charges fixes et sociales seront bientôt insupportables.

    Souhaitant participer activement au maintien de la bonne santé de mes parents âgés -et de moi-même- j’ai interrogé mon médecin généraliste-référent, le médecin de mes parents, et mon pharmacien sur l’accompagnement qu’ils me proposeraient, en cas de contraction de maladie infectieuse. De façon unanime, ils m’ont répondus n’avoir rien à me proposer, si ce n’est d’attendre sans rien faire. Manifestement, ils ont reçu injonction à répondre de cette façon : je ne peux concevoir qu’avec la pharmacopée existante et leurs expériences de terrain, ils n’aient pas de possibilité de traitements d’accompagnement, de soulagement ou même de tentative de guérison.

    Aussi je m’adresse à vous : vous avez été placé au sommet de notre société pour y relayer ma voix et celles de beaucoup de mes proches, lorsque nos remarques sont raisonnables et justifiées. Je vous demande donc de prendre une position claire sur la liberté de prescription des praticiens de santé, et de défendre lors des assemblées l’intérêt de ceux qui ont voté pour vous.

    Je serai attentif au comportement de vous-même, et des élus à ce sujet,

    Courtoisement,

    (‘Mon nom,
    ma ville)

    • A Serge38,
      Je vous approuve. Je vous fais part de ma petite expérience : voilà 5 ans (printemps 2016) que j’ai fait de même pour la première fois, au moment où certaines lois passaient en débat parlementaire. J’ai renouvelé 2 fois depuis sur des sujets différents. Je n’ai reçu que des réponses dilatoires (“je fais de mon mieux mais mais mais”) et en effet le site de l’Assemblée recense l’activité intense de ma députée qui fait partie d’un groupe politique non minoritaire. Sans aucun résultat effectif au moment du vote des lois en question. ET POURTANT, VOUS AVEZ RAISON, si nous étions un peu nombreux à faire de même, c’est certainement un des meilleurs moyen d’aboutir – et de renforcer notre démocratie. Je vais donc y aller une 4e fois ! Bonne chance ! Portez-vous bien.

      • Oui
        Comme nous avons été nombreux à le dire, il faut écrire à tous les députés et sénateurs, pas seulement les nôtres.
        Les adresses mail sont toutes sur les sites AN et Sénat.
        Ces gens ont été élus : à eux de faire le job
        Selon moi l’accent peut être mis sur la distinction entre politique et sanitaire. C’est le sanitaire qui jusqu’ici a décidé : APHP + DGS + big Pharma. C’est le sanitaire qui continue à mener son forcing pour confiner, tous les jours sur tous les médias. Il ne savent faire que ça .
        A nous d’insister pour que les politiques reprennent leur pouvoir, notre pouvoir et donnent ordre de laisser les médecins soigner et prescrire les médicaments existants.

    • une petite remarque !
      ceux les memes qui ont clos l’enquête parlementaire y a de cela quelques semaines !
      ni vu ni connu !!
      alors comment peut on encore leurs faire confiance ??

      • Selon moi c’es plus une question de pression (intellectuelle) que de confiance…
        Sinon évidemment..,

      • D’accord avec vous Remy, tout ceci est très bien mais n’ira nulle part.

        Ce que je pense c’est que si une jacquerie populaire tout d’un coup allait jusqu’à en pendre 4 ou 5 en place publique (ce qui est illégal et que donc je ne recommande aucunement), vous verriez que tous ces traîtres changeraient très rapidement d’attitude.

        Eh la France, je crois que vous avez bouffé du soja et de l’estrogène trop longtemps, qu’êtes vous devenus?

        • Je pense que pendre Salomon, Véran et Lacombe à un fraisier ne serait pas illégal, mais l’effet escompté serait certainement en dessous de vos prévisions.
          Cela dit, cher Lyonnel, ce n’est pas parce que vous avez remarquablement atteint le stade ultime de la sérénité contemplative, que vous devez décourager les bonnes volontés …

          • vous savez à Tahiti un coup de poing dans la gueule est vite parti. C’était la même chose aux usa …

            alors que quand j’ai habité en Bretagne il y a fort longtemps, il y avait un bal de campagne non loin de chez moi, et souvent tard la nuit il y en avait 2 qui se poussaient l’un l’autre pendant presque des heures en s’invectivant mutuellement et leurs mères…

            vous savez une bagarre cela dure très peu de temps, boum, boum, c’est fini.

            Certains trouveront cela “sauvage” ou que sais-je…

            Moi je trouve cela plutôt sain, plutôt humain, ça remet les idées en place. Et puis parfois, pas toujours, mais on peut repartager une bière plus tard.

            pardon d’être si primaire, si humain , si éloigné des sphères éthérées qui, il est vrai, obtiennent des résultats si édifiants ces derniers temps.

    • ….presque fait pour le député.je prépare aussi pour le senateur que j avais oublié et je transmets a tous mes contacts et à ma famille qu’ elle fasse de même .je me suis permis de mettre le lien du blog du docteur Maudrux. Merci à toutes e a tous.

  55. J’espère que la vérité va bientôt éclater au grand jour et que justice sera faite!

    • Je ne comprend pas pourquoi et il n y a pas que l argent ce n est pas possible que ces politiques soient devenus assassins, il y a autre chose qu ils les empêchent d écouter ou de voir les résultats de nos traitement de mère nature et des plus imminents professeurs, et ils font confiance à des statisticiens qui n ont jamais eu de malade, c est mortelle, c est revenir au dicta hitlérienne ou alors nous n avons jamais quitté cette politique et nous nous réveillons maitenant

      • C’est terrible, mais c’est une guerre économique et financière.
        Le but est le blocage de l’économie (une pression sur les importations chinoises, une reprise en main des grands équilibres ou déséquilibres menaçant l’occident, un basculement vers le tout numérique et le contrôle…)
        Mais quelles que soient les raisons (soi disant supérieures), nous devons nous battre pour rester humains et fraternels quoi qu’il arrive n’est-ce pas. La guerre engendre la propagande et la désinformation, toujours, mais les médecins ne sont pas des soldats.
        Des milliers de personnes sont décédées de cette politique “sanitaire”, elles aussi ont servi la cause d’une guerre économique ? L’Histoire nous le dira.
        En attendant, chacun à son boulot.

  56. Pourquoi le COVID-19 n’est pas si répandu en Afrique: comment l’ivermectine l’affecte-t-elle?

    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.03.26.21254377v1

    Il s’agit une étude d’analyse statistique rétrospective qui a été réalisée sur 53 pays. D’une part  31 pays d’endémie de l’onchocercose utilisant le traitement à l’ivermectine sous direction communautaire (TIDC) et d’autre part 22 pays non endémiques d’Afrique. Le Résultats est que La morbidité et la mortalité liées au Covid étaient statistiquement significativement moindres dans les 31 pays sous TIDC utilisant l’ivermectine pour soigner l’onchocercose.  

    https://twitter.com/Covid19Crusher/status/1375585900617465859

    Encore une preuve de plus de l’efficacité de l’ivermectine contre le Covid.

  57. Question rapidement effacée elle devait être dérangeante vraissemblablement pertinente = Bye Bye

    • Il est possible que DUdu ait posé sa question sur l’article précédent (sur l’EMA), et c’était relatif à la CMI (Concentration minimale inhibitrice, j’aurai appris quelque chose de plus) !

      elle y est encore bien sûr, mais dudu a du se tromper d’article !!

  58. Nous sommes le samedi 27 mars. L’ANSM et l’OMS vont-elles attendre le 31 mars à minuit pour se prononcer sur l’ivermecine ? Va-t-on entendre qu’il faut bien un ou deux mois supplémentaires pour affiner les études et conclusions. L’intervention de Satoshi Omura peut-elle être déterminante ?

    • pourquoi Big Pharma veut absolument enterrer l’ivermectine ?
      la raison est simple, la vaccination est conditionnelle !
      si un médicament a une balance bénéfice/risque supérieure au vaccin,
      la vaccination n’est plus prioritaire !
      merci Dr Maudrux de le rappeler dans ce billet !
      https://ec.europa.eu/info/live-work-travel-eu/coronavirus-response/safe-covid-19-vaccines-europeans/how-are-vaccines-developed-authorised-and-put-market_fr#autorisation-conditionnelle-de-mise-sur-le-march

      hier a été voté au parlement européen sans débat possible le passeport vert !
      qui a seul but non avoué de vacciner la population entière !!

      leur but est de vacciner tout le monde avant mi-juin d’où les bruits insistants des “vaccinodromes” !

      les lois votés à la hâte sont toujours très significatives de la volonté des personnes qui les votent !

      pourquoi croire encore au miracle ?
      cela fait plus de 3 mois que le Dr Maudrux se bat pour que l’ivermectine obtienne une atu ! ……et elle n’est toujours pas accordée !!
      alors qu’en 1 seule semaine avec 1 étude en phase 2 d’un médoc à 1000 € la dose qui ne démontre pas une efficacité mais bénéficie d’un entourage bourré de conflits d’intérêt obtient une rtu auprès de l”ANSM !!

      vu les commentaires de Mme Castafiore sur la méta analyse du Dr Hill, il est clair que le seul but est de nuire à l’autorisation !
      au mieux, tout comme pou l’HCQ de nouvelles études seront ordonnés avec résultat après 2 ou 3 mois !

      sauf comme énoncé précédemment le passeport vert sera mis en place mi-juin!
      donc ce qui revient à dire que la vaccination sera contrainte (ou obligatoire) !

      • Croire au miracle importe peu. Nous devons intervenir auprès de nos députés et autres élus et par tous autres moyens pour faire échouer ces plans scélérats. N’attendons surtout pas qu’ils soient mis en place. Les lignes bougent en ce moment. On peut certes essayer de convaincre les autorités mais pour qu’elles soient convaincues je pense qu’il est indispensable en parallèle d’exercer une pression suffisante. Nous ne sommes pas seuls !

  59. Bonjour,
    Ivermectine étant une molécule du domaine publique, comment ne peut on trouver un labo indien pouvant produire celle-ci ainsi que de l’envoyer directement aux gens. Merci à vous

      • Ces adresses sont-elles fiables ?
        N’y a-t-il pas un risque d’obtenir des produits frelatés, inefficaces, voire dangereux ?
        Attention, je ne dis pas que l’Inde ne produit pas de bons médicaments (je sais que dans certains domaines ils n’ont rien à nous envier pour ce qui est des compétences techniques), mais je me demande quel est le risque de tomber sur un vendeur malhonnête qui abuserait de son éloignement géographique pour fourguer des produits douteux. Je ne dis pas qu’ils le sont tous, mais comment s’assurer de choisir le bon quand on commande à l’autre bout du monde ?

        • Vous avez raison
          Le risque est monumental de recevoir une cochonnerie.
          Il vaut mieux selon moi faire sans attendre la chasse au toubib sérieux pour le jour où.

        • Frelater une molécule qui coute un bras OK
          Frelater l’ivermectine qui coute rien n’a pas de sens “commerciale”

          • Elle est peu chère, mais ne coûte pas rien.
            Même des produits manufacturés en Chine à bas coût font l’objet de contrefaçons.

        • J’y vis (en Inde). Elles (ces adresses) le sont. Et les médicaments commercialisés aussi en général. Je précise que la poste est le seul service public qui fonctionne à peu près normalement en Inde, aucune lettre ou aucun colis perdu depuis 1990.

          Quant à l’efficacité des médicaments de synthèse et à la nocivité des adjuvants qu’ils contiennent, optez pour les plus chers. Pourquoi ? Parce qu’ils sont prescrits par les médecins aux plus riches… dont la vie vaut plus chère que celle des pauvres ! Je ne plaisante pas, c’est le réflexe des médecins, j’ai eu l’occasion de le vérifier.

          Sinon vous avez l’artemisia annua ou la décoction mise au point à Madagascar…

          Personnellement je ne prends aucun traitement, aucune mesure de protection particulière, je pratique le bain de foule sans muselière, tenez, je sors du mariage de mon beau-fils, plusieurs centaines d’invités entassés dans une grande salle, chaleur à crever à 7h du matin… Sans rire, nous sommes paraît-il muselés et confinés depuis le 1er mars jusqu’au 31! Élections législatives oblige le 6 avril, ils nous foutent la paix ! Après, la milice et la matraque !

          A 65 ans j’ai décidé de continuer de vivre comme avant, et je m’en porte très bien, et si je devais crever de ce virus ou d’autres choses, cela me laisse complètement indifférent.

          J’observe que pratiquement tout le monde à sauter à pieds joints dans leur piège, y compris ou surtout ceux qui prétendent le contraire, tous ces sachants qui se comportent en croyants finalement, et on ne voit pas comment ils pourraient se livrer à des prédictions, même s’ils le voulaient ils en seraient incapables, puisqu’au lieu de s’en tenir strictement à la réalité, ils ne peuvent plus penser autrement qu’à partir de celle qu’on a fabriquée spécialement pour eux, comme quoi la fabrique du consentement est particulièrement efficace, y compris quand ils la dénoncent… Eux aussi, depuis qu’on leur a soufflé, estiment que mourir serait devenu un sacrilège, ne serait-ce pas plutôt l’inverse quand on en est rendu à ce stade de confusion, pour rester poli et modéré ! Tout le monde ou presque s’accorde à dire que ce virus n’est pas plus dangereux ou mortel qu’un autre, mais personne n’en tient compte en réalité. Il faut prendre tel ou tel remède, je me ferai vacciner dès qu’un bon vaccin existera, telle ou telle mesure liberticide est justifiée, patati et patata, quelle honte, on ne lit que cela, pure folie pour traiter une crise purement économique et politique ! Ceci explique cela. Vous avez une autre explication ?

          • Merci pour votre témoignage.
            Oui un piège, une crise économique et politique oui !
            L’Histoire aura fort à dire sur ce virus politico-économique…

      • Bonjour Pierre,
        Le site de votre fournisseur propose le kit Ziverdo sous forme de “bottle”, ce qui semble surprenant. En avez-vous commandé ?

    • Je me demande si c’est fiable ou pas les sites donnés dans les commentaires. Est-ce qu’on ne risque pas de tomber sur des arnaques ou alors des faux comprimés d’ivermectine ?

      • Produit envoyé : “Active Substance: Ivermectin
        Brand Name: Ivernom Tablet
        Product by: Naiom Healthcare”
        Cette “cochonnerie” me semble moins suspecte que celles de pfizer and co ….

    • ”j’ai la nausée”
      Vous, vous avez pris de l’Ivermectine* 🙂 🙂

      *Effet secondaire visiblement pas rare 😉

        • Croyez bien que si je pouvais changer le cours actuel des choses !!

          Mais comme Desproges se moquait de son cancer (et je me compare pas à lui 😉 ), je ne peux que réagir; m’énerver, m’insurger, pleurer, rire, …, ou soutenir ce docteur qui a bien agi, visiblement.

        • Les chiffres des ehpad ne remonteraient plus depuis une dizaine de jours, un rattrapage?

          • Oui, rattrapage, mais si on considère qu’ils sont presque tous vaccinés, et que les 20 000 les plus fragiles sont déjà décédés, cela fait beaucoup.

      • Aucun de mes patients, ni moi n’ont eu de nausées, ni aucun autre effet secondaire d’ailleurs.
        Ils vont tous très bien.

        • j’hésite à répondre.1°degré ou 3° degré?
          pour être clair c’est tout ce barnum medico-mediatico-politique qui me donne la nausée.

    • Tant que les enfants de morts ne portent pas plainte massivement pour ouvrir les contre-feux, il ne se passera rien.
      Quand je pense qu’avec notre état d’urgence on se donne le droit de faire la leçons à certains pays, c’est vraiment l’implosion de la démocratie (c’est à dire effondrement sur elle-même, sans intervention extérieure)

      • mais le temps que les plaintes aboutissent (15 ans) la pandémie sera terminée ou remplacée par une autre.le fric aura été fait.circulez y a rien à voir.

    • On sait que le taux de mortalité chez les personnes hébergées dans les EHPAD et testées positives au Covid était, l’an dernier, évalué à 27,7 % globalement en France. Avec le traitement hydroxychloroquine azithromycine, l’IHU de Marseille aurait ramené ce taux de mortalité à 14,4 %.

      https://www.dailymotion.com/video/x7vpbul

      Donc vu le taux de mortalité très élevé dans les EHPAD il n’est pas anormal que certains médecins consciencieux tentent de faire quelque chose. Maintenant il faut attendre plus de précisions sur ce dossier de la maison de retraite à L’Isle-d’Espagnac. Combien de personnes ont été traitées à l’ivermectine, y avait-il d’autres médicaments, quel a été le résultat du traitement…

  60. https://fee.org/articles/sweden-saw-lower-mortality-rate-than-most-of-europe-in-2020-despite-no-lockdown/amp?__twitter_impression=true
    La Suède a eu un des plus bas taux de mortalité en 2020 en comparaison des pays qui ont imposé des confinements / masques/ couvre feu/ fermeture d écoles restaurants, magasins etc etc
    En même temps pas la peine de punir ou brimer les suédois … ils ont toujours été favorable aux vaccins .. il y a toujours eu et ce avant cette crise des “boutiques” type VaccinDirekt …
    Pour les autres pays on “pourrait “ penser que restrictions de vie “ pourrait induire “ meilleur acceptation ensuite des vaccins ..
    Mais là ce serait limite “ complotiste” comme argument !.
    Marketing quand tu nous tiens ….

    • Qu’elles soient gardées par les chiens ou qu’elles suivent les bons bergers, toutes les brebis sont menées à l’abattoir.

        • 🙂 !! On dirait du Cabrel (les guignols de l’Info avaient représenté sa guitare pendue dans la ”cabanne au fond du jardin”)

          ”Fleurs fanées, solitaires sur les parterres grillagés” (F.C.)

    • Petit bémol. Depuis les vaccins pour la grippe H1N1 et les narcolepsies de nombreux jeunes handicapés dans vie personnelle et professionnelle, une certaine méfiance s’installe. D’ailleurs la Suède et la Norvège ont prolongé la suspension des vaccinations jusqu’au 15 avril. Ce sont les seuls qui ont communiqué sur la recherche des causes de ses thromboses de type Coagulation intra-vasculaire disséminé et mis formellement en cause le vaccin .

    • D’accord avec vous mais savons nous si la Suède n’a pas traité les malades atteints du covid avec des antibiotiques type AZI lorsque ces patients ont eu les premiers signes d’atteinte pulmonaire. Les confrères de l’est de la France l’ont fait avec succès… mais ont été trainés devant le conseil de l’ordre.

  61. Pourquoi tous ces « scientifiques « refusent de vérifier tout ce que vous avancez!! … sans parler de tous ces moutons terrés chez eux depuis de nombreux mois et qui traitent les personnes qui sortent et vivent « presque normalement » de criminels !!! Nous vivons cela et avons perdu des « amis »!!!
    Le monde est divisé en deux : les dits complotistes qui veulent juste que la Vérité éclate et les moutons !! Que c.est triste !!! Jusqu.où cela va aller ?

    • Tant que le pouvoir sanitaire restera aux commandes … mais j’ai du mal à vous dire si ça nous mène à 2025 ou 2030

    • Cela permettra de voir qui sont les vrais amis.Une occasion de réactualiser ses contacts et carnets d’adresse.

  62. Habeas Corpus
    Pour ma part, c’est cette devise que je mettrai en exergue dans mes exhortations à nos députés.
    Cela situe d’emblée le problème et son ampleur.
    Sous prétexte de pandémie, de nombreux États dont le nôtre veulent disposer à leur guise de notre corps.

    • Vous avez raison
      Mais il faudra veiller à expliquer ce qu’est l’Habeas Corpus, et vu le niveau général …

    • Merci pour cette découverte, comment faire pour que nos dirigeants accepte vos analyses et accepte de faire soigner les personnes par ivermectine quand les médecins n’ont plus le droit de proscrire comme ils veulent et ont peur d’être rayé de l’ordre des médecins. Qui compose l’ordre des médecins? comment agir pour changer l’ordre des médecins si il ne respecte pas leurs membres. Car pour moi il me parait évident que si l’ordre des médecins soutiendrait la liberté de prescriptions de leurs membres nos dirigeants ne pourraient plus rien dire Comment nous le peuple pouvons nous agir car c’est tous ensemble que l’on peux changer les choses pour un monde plus juste.Merci pour votre travail et très belle journée vitaminée à tous

      • Les médecins ont le droit de proscrire.
        C’est pour prescrire qu’ils hésitent
        Excusez-moi …!

    • Bonjour,
      Votre souci de disposer de votre corps comme bon vous semble est remarquable, seulement vous soulevez un problème plus épineux que le principe de l’habeas corpus. Mon corps (le vif, pas le mort, et encore! un petit instant… de grâce, svp), a qui appartient-il ?

      Le droit de l’habeas corpus, dans le système du Common Law, permet-il de déroger absolument, par libre-arbitre (selon son bon vouloir ou son royal caprice) à toutes les dispositions légales, aux règles de conduite et autres normes de gouvernement ?

      Prenons un exemple tout à fait courant dans les années 1970, et dont on ne parle plus du tout.
      – Moi je… moi je… fais ce que je veux ! Voici que je monte dans ma voiture pour conduire à tombeau ouvert. Pourquoi dois-je mettre une ceinture de sécurité ? Qu’avez-vous besoin de me policer ou de me gendarmer ? C’est mon corps, c’est ma vie, c’est mon droit ?
      – Oui, da, sauf que cet argument est un peu court, mon bon monsieur, les assurances et tous les services des urgences vous prendront pour un adolescent (excuse atténuante de minorité) ou en crise. Les comptes ont été faits de partout pour dire que le free rider est comme un conseilleur éhonté : pas le payeur.
      Sauf si, d’accord avec sa doctrine, le libertaire assume sa liberté jusqu’au bout, à la vie à la mort, et exige de la collectivité (les z’autres, les gens, la société, vous et moi, en somme) qu’elle le laisse crever la bouche ouverte au cas où l’aventure tourne mal… On achève bien les chevaux.

      La position est difficile à tenir, même lorsqu’il y a des surnuméraires (les chômeurs, les vieux, tous les improductifs et les “sans” qui ne servent à rien pour faire tourner la machine à produire) qui ne servent même pas à faire le ménage des princes et des autres premiers de la classe. Nous avons, nous autres civilisés, encore un reste d’humanité. Du moins en surface. Un vernis.

      Chacun a le droit sans doute de disposer de son corps, mais alors un chômeur peut-il “donner” un rein en bon état contre un CDI de cadre ou un bouquet d’actions des boutiques de Big Pharma ? Une femme dispose-t-elle de son utérus et de sa gestation pour reprendre votre formule à sa guise ? Et un poilu de la boucherie de 1914 avait-il le droit de se couper l’index ?

      Aujourd’hui, vous avez senti que la rhétorique générale consiste à promouvoir le vaccin comme une panacée, le préventif miracle pour casser en amont les chaînes de transmission… Une planche de salut ! Et la fonction vertueuse d’un vaccin, en pareil cas, est en plus celle de l’altruisme (se vacciner, c’est protéger aussi les autres). Autant dire : c’est tout bénéfice, et la mutualisation (ou “communisation” ?) des bénéfices est savamment entretenue par les marchands et les gouvernements, qui auparavant s’étaient tous montrés anti-sociaux à qui mieux mieux. Encore un hommage du vice à la vertu (le bien commun) ?

      Les risques systémiques de ces armes biochimiques anti-SARS-COV-2 miraculeusement produits par les laboratoires à la vitesse grand V, et dont on ne cesse de vanter la rapidité de mise sur le marché, en revanche, ne sont pas côtés en bourse. Que je sache, ce n’est pas là leur seul défaut…
      S.E.

      • Bonjour @sexus empiricus
        Ce n’est ni ce que je dis ni ce que je pense.
        J’ai juste paraphrasé Habeas Corpus pour éviter un commentaire longuet.
        Donc, il s’agit d’une alerte rouge devant l’arbitraire qui nous menace.
        Ils veulent s’arroger sur nous des droits qu’ils se donnent sur le bétail, mais que le droit ne leur donne pas sur nous.
        La loi existe dans le cadre de la liberté publique et individuelle dont l’expression classique est l’Habeas Corpus, garantie contre l’arbitraire de l’État.
        Nous devons veiller au premier chef à notre propre sauvegarde, et non pas donner à l’État, aveuglément, tout pouvoir sur nous.
        Des lois, sous prétexte sanitaire ou autre, qui prétendent forcer notre consentement en nous exposant sans nécessité à des dangers inconnus, sont illégitimes.
        Est-ce plus clair sous cette forme ?

        • Oui l’Habeas Corpus est devenu un principe majeur des libertés publiques anglaises en 1679 et exprime le droit de ne pas être soumis à une détention arbitraire.
          Je rappelle que ce sont les anglais qui les premiers ont eu le bon sens d’occire leur souverain Charles 1er décapité le 30 janvier 1649.

        • @Valete09. Bonsoir. Oui, merci. Vous êtes très clair.
          @Antonin47. Parfait ! Merci aussi.

      • le CNOM sur son site, je cite” la vaccination des soignants est une exigence éthique”
        c’est l’éthique à géométrie variable: la vaccination est éthique, l’interdiction de soigner est elle éthique?

    • Merci,
      Il faudrait diffuser assez vite la traduction de la conclusion de cette étude. Mme Costagliola pourra y trouver (entre autre), une vrai lecture analysé et critique de son étude in vitro préférée.
      Bon et puis je résiste pas à citer le dernier paragraphe de la conclusion (avec google traduct):

      ”Conclusion
      …/…
      Cependant, afin de transmettre à la postérité le fait que l’ivermectine est devenue largement utilisée pour contrôler la pandémie de COVID-19 qui a bouleversé le monde, une seule action simple est requise: l’ajout d’un seul mot, ”COVID-19”, au 9ème élément (sur les 11 répertoriés) dans la catégorie ”Antiviral” dans la section ”Ivermectin: The Future” du dossier de la conférence Nobel167) intitulée ”Splendide Don de la Terre”.

      🙂

    • Je rajoute, pour ce que j’en ai compris, c’est ”ardu” niveau médical (donc au delà de mes compétences) mais c’est aussi ”touffu”, plein de références et recherches de l’environnement du médicament, y compris côté ”légal”. Et j’y ai appris qu’une loi promulguée aux US (si la traduction est exacte) en 2016 (juste avant Trump), prévoit la possibilité d’une procédure différente pour l’élargissement d’une AMM concernant une molécule repositionné, les preuves d’efficacité et d’intérêt pouvant être basées sur ”le monde réel” (donc pas besoin de refaire de lourdes procédures uniquement possible avec le soutien des ”BigPharma”). Précisant que malheureusement avec le changement d’administration aux US elle n’a pas été appliqué (ce qui veut peut être dire dans notre système juridique ”pas de décret publié”).

  63. pourquoi Big Pharma veut absolument enterrer l’ivermectine ?
    la raison est simple, la vaccination est conditionnelle !
    si un médicament a une balance bénéfice/risque supérieure au vaccin,
    la vaccination n’est plus prioritaire !
    merci Dr Maudrux de le rappeler dans ce billet !
    https://ec.europa.eu/info/live-work-travel-eu/coronavirus-response/safe-covid-19-vaccines-europeans/how-are-vaccines-developed-authorised-and-put-market_fr#autorisation-conditionnelle-de-mise-sur-le-march

    • comment démontrer que les traitements précoces sont supérieurs au vaccin !

      médecins qui traitez ,remontez et centralisez vos expériences et chiffrez les!

      vos scores seront des données pouvant faire taire les “fous” qui veulent absolument nous vacciner avec des vaccins qui n’ont pas encore passé la phase 3 pour un virus létal de 0.05 % !

      90000 victimes selon les médias !
      version corrigée ce serait 68000 !
      la différence est mourir du covid ou avec le covid !
      68000 sur 2 saisons épidémiologiques (oct2019/mai2020) et (oct2020/27mars21)
      donc 34000 par saison soit l’équivalent d’une année avec une forte grippe !
      sachant que tous les patients décédés ont été traités uniquement avec du doliprane ou pour les plus agés ont été “ritrovil(isés)” sans leur avoir donné une seule chance d’etre soigné!

      ne perdons plus de temps !

      hier a été voté au parlement européen sans débat possible le passeport vert !
      qui a seul but non avoué de vacciner la population entière !!

      leur but est de vacciner tout le monde avant mi-juin d’où les bruits insistants des “vaccinodromes” !
      l’armée sera réquisitionné pour vacciner la population !!

      • J’ai écrit la même supplique hier vers les médecins qui ont traités ou qui traitent en ce moment avec succès à l’Ivermectine
        Plusieurs personnes derrière moi ont proposé de même
        Il y eu aussi l’idée intéressante de créer une page de blog ou chaque médecin pourrait répertorié ses cas avec chaque caractéristiques observées (âge du patient, état des symptômes, traitement, issue, etc…)
        Mais il a été répondu que cela représentait beaucoup de travail pour chaque médecin de ville et sans doute aussi la crainte d’être “signalé”

        Dommage !

        Mais comme je deviens pessimiste ou défaitiste ( vote au parlement européen sans débat possible le passeport vert) je commence à penser que rien n’arrêtera la machine lourdement en route pour empêcher de soigner alors qu’ils savent pertinemment que c’est possible.
        Trop d’intérêts sont en jeux pour obliger la vaccination et la re-vaccination ad vitam de la terre entière.

        Dans quelle contrée faudra-t-il se cacher pour échapper à cette folie destructrice ?

        • Dans un pays où Big Pharma n’a pas (encore) d’argent à tirer….
          Sinon il va falloir se résigner à lutter non pas (seulement) pour les traitements précoces mais surtout pour faire taire le pouvoir sanitaire qui est devenu un ennemi de la Nation.

  64. Bonjour Docteur, dans l’interview du Professeur Carvallo sur FranceSoir, il parle de l’étude in vitro de Mars 2020 (https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/debriefing-avec-le-pr-hector-carvallo-argentine-les-regions-qui, a partir de 13’38”; certainement l’etude australienne de Caly et Al https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0166354220302011 ?). Les “opposants” a l’ivermectine citent sans arrêt la concentration de l’ivermectine dans cette etude in vitro comme le problème principal qui ferait qu’elle ne marche pas in vivo (parce que ca serait trop important in vivo meme si Carvallo dit aussi que l’ivermectine n’est pas un problème a très forte dose…). Carvallo dit clairement que les concentrations sont en micro-g dans l’essai in vitro alors qu’elles sont en mg in vivo, ce qui ne serait donc pas un problème. Est-ce qu’un de vos lecteurs spécialistes en biologie pourraient apporter un éclairage sur ce point? Merci d’avance et j’espere que vous gérez bien la pression; ca doit pas facile tous jours. Merci encore pour tous votre boulot! Je suis en Nouvelle Zélande ou il ne se passe pas grand chose cote Covid vu que les frontières sont quasi fermées avec 2 semaines de quarantaine strictes…mais beaucoup de famille en France!

    • Il y a une assez bonne analyse de cette étude, en conclusion de celle ci (dont un des créateurs de l’ivermectine est co-auteur):
      http://jja-contents.wdc-jp.com/pdf/JJA74/74-1-open/74-1_44-95.pdf
      Je vous mets le passage susceptible de vous intéresser (issu de google traduct, mais vous devez lire l’anglais j’imagine):
      ”La première considération doit être centrée sur le réglage de la sensibilité de l’infection par le SRAS-CoV-2 pour les systèmes expérimentaux in vitro. En utilisant des cellules Vero / hSLAM, l’activité antivirale du médicament d’essai est mesurée de manière fiable. Le réglage de la sensibilité est réglé pour être aussi bas que possible, car il est nécessaire d’éliminer les échantillons faussement positifs. Si la sensibilité est réglée à un niveau élevé, le nombre de médicaments à tester (bruit) qui donnent une réaction positive augmente. De plus, si le paramètre est élevé, il devient nécessaire de définir des tests secondaires et tertiaires pour exclure les échantillons faussement positifs. Il semble que la sensibilité de la CI50 = 2 μM fixée par Caly et al. était appropriée car ni de faux positifs ni de faux négatifs ne se sont produits. Si la sensibilité de ce test est réglée sur 10 ou 50 fois plus élevée, alors des changements dans la CI50 (IC50 = 0,2 μM, IC50 = 0,04 μM, respectivement) peuvent être attendus. En fonction des cellules de test, de la charge virale, de la composition du milieu et des conditions de culture, le système expérimental in vitro peut être réglé de différentes manières. Par conséquent, l’article de Caly et al. a simplement indiqué que l’ivermectine avait une activité anti-SRAS-CoV-2 in vitro – ni plus, ni moins. Extrapoler les résultats pour évaluer les effets cliniques est un trop grand saut.”

      P.S. je ne suis pas du tout spécialiste en biologie et ne peut donc vous expliquer les détails !

      • Ok merci. Je vais aller voir. Ca serait bien d’avoir l’avis d’un biologiste pour mieux comprendre!

  65. @David Dongué
    C’est affolant, terrifiant et révoltant, mais pas si absurde que ça. Si on ne change pas massivement de point de vue, au niveau national et mondial, la crise est partie pour durer au moins dix ans. Avec une régression jamais vue, y compris au niveau des rapports internationaux. (Comment un pays « guéri » pourrait-il accepter des visiteurs d’un voisin encore « malade » ?) Pour éviter ça, il faut assimiler deux idées incontournables.
    1) Malgré les beaux et complexes discours des « sachants », cette affection se comporte très exactement comme une grippe. Cliniquement, c’est sans doute une maladie nouvelle (au même titre d’ailleurs que les grippes espagnole (1918), asiatique (1957) et de Hong Kong (1968), qui avaient toutes leurs particularités) mais son profil épidémiologique, jusqu’ici, est le même que celui de la grippe. Alors qu’on pouvait espérer une « flambée » comme dans les trois cas précédemment cités, il semble à ce jour qu’on se dirige plutôt vers une endémie qui remplacera H1N1 (on en a vu les prémices en janvier/février 2020, où ce virus a quasiment disparu). Et la caractéristique de la grippe, c’est de viser prioritairement des terrains affaiblis par l’âge ou la maladie.
    2) D’où la seconde idée incontournable. Quand les vaccins existeront pour de bon (si ça arrive un jour) il faudra, comme on le faisait pour H1N1, les réserver aux personnes à risque. Idem pour les traitements déjà existants ou à venir, qu’ils soient coûteux ou non. (Encore que là, on puisse aussi trouver une utilité à traiter la population générale.) À part celles qui visent à protéger spécifiquement les « cibles » (par exemple, le masque FFP2 pour elles seules) toutes les mesures non pharmaceutiques sont à proscrire. Adieu donc confinement, couvre-feu, masque pour tous, gestes barrières et autres balivernes (à part l’hygiène des mains, qui ne fait jamais de mal). Leur principale action, c’est d’étaler l’épidémie dans le temps, de l’aggraver (mutations) et, très probablement, d’abîmer les défenses immunitaires des personnes en bonne santé.
    Avez-vous remarqué une chose ? Ces deux idées, et surtout la seconde, n’entrent pas pour de bon dans la tête des gens. À cause de la propagande ? Certes, d’autant plus que c’est la pire qui soit, à base d’émotions brutes et de culpabilisation. Comment garder son sang-froid face à des pubs répugnantes comme celle de la grand-mère assassinée par ses petits-enfants ? Comment conserver sa raison lorsque des médecins tricheurs et menteurs implorent qu’on reconfine pour sauver le pays ?
    Mais ce n’est pas tout. Notre esprit se refuse à croire que le monde se suicide pour une maladie qui, en seize mois, a tué 0,04% de sa population. Le Sida, bien plus mortel sans être un fléau majeur (statistiquement parlant) n’intéresse plus personne parce qu’on ne le monte pas en épingle. Habitués à accorder un semblant d’intelligence à nos gouvernements, nous ne parvenons pas à croire qu’il suffirait de quelques mesures simples (comme traiter par tous les moyens et augmenter la capacité d’accueil des soins intensifs et des réas) pour traverser cette crise qui n’amuse personne, certes, mais qui ne devrait pas être le prologue d’un effondrement planétaire.
    Alors oui, si on continue ainsi – surtout en Occident, avec des populations cibles en constante augmentation et une politique de regroupement dangereuse – la vie « normale », nous ne sommes pas près de la revoir.

    • Il ne s’agit pas d’une pandémie de grippe (virus influenza), comme ce fut le cas lors des 3 pandémies que vous avez cité, mais d’une pandémie secondaire à l’infection par l’homme d’un nouveau coronavirus. Comme ce fut le cas vraisemblablement lors de la “grippe” russe de 1889, qui eut certaines particularités bien différentes de celles des pandémies de grippe du vingtième siècle. Et la caractéristique de la grippe, ce n’est pas (toujours) “de viser prioritairement des terrains affaiblis par l’âge ou la maladie” comme vous l’avez écrit, c’est même parfois l’inverse ! Pour exemple, la grippe dite espagnole fut fatale en majorité pour des sujets de moins de 30 ans. Par contre, les coronavirus qui nous sont (hélas) familiers (comme le deviendra le covid19) sont responsables de beaucoup de décès chez les sujets affaiblis par l’âge ou la maladie, pour reprendre votre prose, secondairement au développement d’une pneumonie. Mais sont bénins pour les sujets jeunes. Un nouveau rappel quant à la grippe russe : https://www.vidal.fr/actualites/26269-pandemie-de-grippe-russe-une-covid-du-xixe-siecle.html?fbclid=IwAR1_7Gl0YaE4RAy9L9hPmGzHm8ADUs686dN6z4tMw5N8o2WdX8MLXTzEDsU

    • Et j’ajouterai qu’il existe une différence majeure entre les infections grippales et celles dues aux coronavirus : l’extrême contagiosité des coronavirus. Une épidémie de grippe s’arrête dès que 30% de la population a été infectée, ce qui n’est pas le cas avec les coronavirus qui ont tout le temps de muter… pour réinfecter les premiers sujets infectés dont le système immunitaire ne reconnait pas le virus ! On attrape pas 2 (ou 3) fois de suite une grippe, une infection à coronavirus, si, c’est possible ! Voir l’exemple de Manaus… Et celui de la grippe russe du 19ieme siècle. D’où la durée prévisible de la pandémie actuelle (4 à 5 ans), nous ne sommes pas dans le cadre d’une pandémie de grippe. Et je crains que la vaccination de masse n’améliore pas les choses, voire les empire…

      • @Jean-Yves C.
        Pour vous répondre très rapidement :
        1) J’ai parlé de “profil épidémiologique” pour une maladie “cliniquement différente”. Donc, je sais très bien tout ce que vous dites.
        2) Les trois “grippes” en question n’étaient probablement pas non plus des épidémies d’influenza. En particulier la Grippe Espagnole, qui a fait un nombre incroyable de victimes (prioritairement jeunes, je le sais aussi) dans un monde bien moins peuplé qu’aujourd’hui. (Ce qui s’explique sûrement en partie par le mauvais état de santé de la population au sortir de la guerre et par l’absence d’antibiotiques et d’autres merveilles de la médecine moderne.)
        3) Sauf erreur de ma part, on ne connaît pas la contagiosité exacte de ces “grippes”. Où étaient les tests à l’époque ? N’oubliez pas que la majorité des “cas confirmés”, comme ils disent, sont soit asymptomatiques soit bénins. Dans les trois pandémies qui nous occupent, ils seraient (ou sont) passés inaperçus.
        4) Votre réaction, ne le prenez pas mal, est typique d’un moment de l’histoire où la science en sait trop pour son propre bien et pas assez pour le nôtre. D’où une navrante paralysie en attendant la solution miracle. La bonne démarche serait plutôt de s’inspirer de la façon dont on a géré les crises précédentes, par exemple celle de 1968, que j’ai vécu, et où je vous garantis qu’on ne croupissait pas dans l’angoisse et la morbidité, alors qu’il se passait, en réalité, des choses affreuses dans les hôpitaux.
        5) Nous sommes au moins d’accord sur deux points : la “crise” durera (il est même possible que ce virus et ses “descendants” soient là pour très très longtemps) et une campagne de vaccination hasardeuse (c’est le moins qu’on puisse dire) en pleine pandémie risque d’aggraver encore les choses.
        6) Alors, que fait-on ? On continue le cycle confinement/déconfinement/reconfinement jusqu’à la destruction du monde (pour une maladie peu létale et qui le restera sans doute si on ne fait pas trop de conneries) ou on s’attaque à des actions ciblées et mesurées ? Etes-vous au moins d’accord pour dire que 2020 nous a fourni des indications précises et précieuses qui devraient guider nos actions ? (Si les choses changent, il faudra s’adapter, bien entendu.) Avez-vous le sentiment que c’est ce qu’on fait ?
        Cordialement.

        • Globalement exact
          Etant précisé que les victimes de la grippe espagnole furent à 90% victimes non pas de la grippe elle-même mais bien du pneumocoque.
          Et si l’AZi est efficace contre le covid c’est aussi parce qu’il stoppe les infections opportunistes.
          Les mesures dites « sociales » et d’enfermement ne servent à rien sauf à nous détruite et à allonger l’épidémie en laissant ou faisant se multiplier les variants.
          Cela dit, si personne ne parvient à faire taire le pouvoir sanitaire (APHP-DGS-Big Pharma) ce sera la mégacata …

          • @ANTONIN47
            La mégacata, oui, et elle se profile de plus en plus. Actuellement, on nous fait comme l’année dernière le coup de “horreur, maintenant ce sont des jeunes sans comorbidités”. Pas de chiffres précis, juste des affirmations, soutenues par Patrice Pelloux, pour qui mon estime est tombée au-dessous de zéro. Le monde sanitaire manipule les politiques (en réalité, on bourre les urgences et les réas comme on bourre les urnes dans une république bananières) et ça marche à cent pour cent. Macron croit jouer sa réélection sur la fin du Covid. C’est peut-être vrai, mais s’il savait à quel point je m’en fous. Espérons que la marche forcée au vaccin ne nous conduira pas dans le mur.

          • Roubachoff : 200% d’accord
            Selon moi tout est cuit

        • Pour autant que je sache, grippe espagnole ; H1N1, grippe asiatique :H2N2, grippe de Hong-Kong : H3N2 ! D’autre part, il se dégage un consensus général pour admettre que le covid19 ne sera jamais éradiqué; Je me souviens très bien de la grippe de Hong-Kong, j’étais au lycée…

        • Quant à mes préconisations face au Covid19, en tant que médecin (encore actif malgré mon âge), je dirai aux responsables politiques, si l’on me demandait mon avis : ne rien faire ! Juste informer. Et surtout ne pas empêcher les médecins de faire leur travail ! Bref, faire comme lors des pandémies précédentes. Pandémies auxquelles j’ai survécu (pour les deux dernières, grippe asiatique et de Hong-Kong; pour la grippe espagnole, je n’étais pas encore né)…

          • Exact
            Rechercher le zéro covid est une ânerie.
            La seule solution vraie est d’encourager la protection individuelle et de laisser les médecins soigner les malades

          • @Jean-Yves C.
            J’ai survécu aux deux pandémies aussi, mais j’étais trop petit pour me souvenir de la première. En 1968, je commençais le lycée. En 1918 ou 19, mon grand-père, pas encore rendu à la vie civile (après Verdun et tout le bazar) a perdu sa fiancée d’une vingtaine d’années, morte de la Grippe Espagnole…
            Je vois au bout du compte que nous sommes d’accord. Soigner, serrer les dents, encaisser les pertes et ne pas sacrifier le monde pour rien.
            PS : Mon texte aurait sans doute été plus clair si j’avais écrit : “Et la caractéristique de la grippe SAISONNIERE, c’est de viser prioritairement des terrains affaiblis par l’âge ou la maladie.”

  66. Bonsoir cher confrère.
    Je me rend compte que beaucoup de médecins continuent à demander aux patients de rester chez eux et de prendre du Doliprane. Je suis choquée de cela et de l’aveuglement d’un grand nombre de nos confrères.
    Que risque face à l’ordre prend un médecin qui prescrit? Vous savez bien que l’ordre et l’ANSM font de l’intimidation.

    • Autant dire aux calendes grecques.
      Cela rejoint ce que je pense.
      Une réponse aussi disproportionnée n’est pas le fait d’un malentendu ou d’une mauvaise compréhension du phénomène.

  67. Je suis en total accord avec ce que vous dites. Le problème, comment le faire entendre à ceux qui ne veulent surtout rien entendre ? Quand je lis que l’Europe vient de voter le passeport sanitaire, je me dis que nous sommes dans une bien triste galère. Il serait grand temps de réagir.

  68. Je ne suis pas persuadé de l’impact que pourrait avoir une pétition vers l’Assemblée Nationale, mais j’y participerai tout de même.
    Sinon que faire pour changer la donne ?
    Nous sommes dans un monde de petites phrases, de slogans et de formules chocs, qui ont vite fait de faire le tour des réseaux et des médias. Pour le meilleur et pour le pire mais bien sûr pour l’IVM ce serait pour le meilleur ! Alors pourquoi ne pas chercher de ce côté là ?
    Par exemple:
    LA FRANCE EST MALADE DE LA COVID ?
    ELLE ENCORE PLUS MALADE EN IGNORANT LES SOINS PRECOCES QUI PEUVENT LUI EVITER L’HOPITAL ET MEME PIRE !
    Bon, on doit pouvoir faire bien mieux et plus percutant encore…..

  69. 100% d’accord. Je pense même qu’une prophylaxie à l’ivermectine réduit la transmission et les mutations du virus, tout en agissant comme un vaccin à virus vivant atténué.

  70. Merci pour cette analyse enfin médicale et non politique de la crise . Je vous remercie spécialement et ne m’étonne pas de votre courage et votre honnêteté que j’ai connue dans des actions syndicales voici bien des années !
    Pouvez vous me préciser la posologie de prévention et de traitement ?

    Merci

    • Tout est politique et c’est très bien, ne confondons pas politique et politiques.

    • Les posologies sont données dans des commentaires plus bas (un en réponse à un commentaires de Jules) 😉

  71. Bravo et merci !! Je diffuse un max quelque part entre rage et déception par ce que je ne suis pas de ceux qui pratiquent le politico-fonctionnaire bashing (je pense comme Victor Hugo guerre à la syntaxe et paix au vocabulaire et on peut accueillir sans déchoir un peu de franglais) mais que de temps et d’énergie perdue du fait de l’idéologie et d’une mauvaise application du principe de précaution !!

    • Dans la mesure ou c’est totalement inoffensif, plus que l’aspirine ou le doliprane, pourquoi ne pas essayer, se donner une petite chance ? Pourquoi ? Qu’est-ce que cela coûte ?

      • Argument massue, pour une personne sensée ! Mais nous sommes en plein délire actuellement…

  72. Bonsoir Docteur Maudrux,
    J’ai le même avis que vous sur les pétitions
    Sauf que sur le site de l’assemblée nationale on peut déposer une pétition, qui en cas de succès est débattue avec ses premiers signataires.
    Donc idée : vous déposez une pétition en qualité de premier signataire, puis nous signons tous, ce qui devrait donner l’ampleur nécessaire
    Qu’en pensez- vous ?
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/petitions

    • Merci Docteur Maudrux ! et merci à vos pairs en France et dans le monde qui défendent l’intérêt des patients.
      Si en effet une pétition bien tournée voit le jour en France, nous mettrons toute notre énergie pour la partager. Une pétition éloignée autant que possible de la politique et des théories du complot. Une pétition si possible irréprochable pour qu’elle puissent recevoir le maximum d’adhésion.
      En tout cas d’ores et déjà un grand merci à vous !

    • Je ne savais pas qu’une pétition pouvait ouvrir un tel accès. Ca peut être une très bonne idée une telle pétition formulée de telle manière que d’emblée elle coupe l’herbe sous le pied des pseudo-arguments habituels contre l’IVM. Puis à l’oral il y a tellement de matériau solide que c’est inébranlable quel que soit la chapelle politique (it’s no brainer comme disent les anglosaxons). Je ne réalise pas ce que représentent 100 000 signatures …

    • Une pétition adressée à l’Assemblée Nationale pourrait sensibiliser davantage de députés parmi ceux qui sont indécis actuellement. Elle donnerait aussi un poids additionnel ou une valeur ajoutée à nos courriels individuels.

  73. les vaccins occidentaux vous refileront de nouveaux variant du covid (et + ?)
    le seul vaccin qui marche (je préfère quand même ivm+azi) c’est le sputnik V car les russes ont bien compris le great reset…. et eux travaillent POUR leur population, pas pour le nouvel ordre mondial…

    c’est pour cela que macron ni breton ne vous laisserons en avoir.

    Le but c’est d’exterminer “les inutiles” pas de les guérir…

    la preuve? si on voulais vous guérir on écouterait Maudrux, Raoult, etc… et on laisserait prescrire IVM AZI HQ

    CQFD

      • c’est exact cher ami, mais je fais confiance aux russes… les chinois, j’ai un fils un fils qui vit en Chine qui m’en dissuade

          • je suis pas trop chine, mais il est exacrt que quand on est jeune et avec une demie cervelle on peut y gagner pas mal d’argent rapidement… moi à son âge j’étais parti aux usa plutôt que d’aller nulle part en france ou europe; quant à la russie, ouais , mais ça caille… avec l’âge je suis plutôt devenu tropical

          • Vous avez raison
            Mon grand père paternel décédé en 1962 disait « faites votre vie dans un pays de soleil »
            Pour nous c’est l’Italie moins pical, mais on y mange tellement bien …

          • vous me faites rire, mon autre fils vit en Italie, en effet on y mange trop bien, et même, les femmes y sont beaucoup plus belles qu’en france (ou la la, je chercher les prob) je suis veuf depuis 10 et c’est mon expérience, je ne vis à Nancy que parce que toute ma vie j’ai été un fils très absent et je ne laisserai pas ma maman partir seule et abandonnée dans un ephad. Si je devais vivre en Europe long terme pour mon plaisir, ce ne serait que l’Italie. Attention, j’aime vraiment la France, c’est un pays tellement magnifique, mais là il est devenu fou.

            Mais vous savez, mon épouse repose dans un pays où le bleu est si bleu que parfois, il en donne mal aux yeux, et c’est là que moi aussi je veux finir.

          • L’Italie est un pays extraordinaire, et y vivre nous immerge dans une dolce vita gastronomique et historique fabuleuse et quotidienne.
            Je connais très bien ce cher pays qui est malheureusement lui aussi en train de s’autodétruire.
            C’est peut-être même pire : les petites entreprises et restaurants sont beaucoup plus fragiles que chez nous et les aides très faibles.
            Les autorités sont très largement pires que chez nous et la bureaucratie d’une absurdité insoupçonnable.
            Les forces de l’ordre sont omniprésentes et très agressives, sans parler des bruit de bottes du petit colonel Draghi, qui veut mener comme un imbécile le virus à la baguette.
            Enfin les italiens sont fatalistes et se laissent marcher sur les pieds. Il leur manque notre capacité à râler (qu’ils admirent !)
            Poveri amici !
            L’agnostique que je suis mettrait bien deux douzaines de cierges pour supplier d’épargner ces lieux où tout commence et où tout finit ….

      • Non un adenovirus je crois que c’est le virus de la rougeole qui est inoffensif puisque l’humanité est vaccinée contre la rougeole. Alors que pour Astra le l’adenovirus vient du singe d’où les graves accident selon le pr Khan

    • pourquoi y-a-t-il tant de variants? remdesivir qui est un agent mutagène (qui crée des variants) le JAMA avait prévu cela et l’avait dit avant que cette europe de m… en commande pour 1 milliard… (Raoult l’a dit aussi)

      ce n’est pas de l’incompétence, c’est délibéré, c’est le moment d’exterminer “les inutiles”

      mais libre à vous de jouer à la grenouille dans l’eau portée à ébullition en voulant croire qu’elle n’est que tiède…

    • …les “inutiles” je ne sais pas mais les opposants sûrement (A.NAVALNY).
      Leur Sputnik me reste franchement en travers de la gorge pour cette raison

      • Encore faut-il être certain que nous ne croyons pas une intox comme on n’en connaît beaucoup trop non ?

          • aaaah cher lyonnel… je vous aime bien, je suis assez porté sur l’intégrisme agressif, ce qui énerve plusieurs de mes contradicteurs. C’est dommage que vous ne reteniez pas ce que j’écris pour me “scorer”. ?Normalement c’est une compétence que l’on apprend jeune à l’école.

            et donc je faisais allusion à “mais les opposants sûrement (A.NAVALNY)” qui est une intox comme quoi il serait traité comme un malpropre car opposant. C’est un ‘criminel’ de droit commun traité comme tel.

            je ne sais pas si je dois gagner ma médaille de résistant, mais déjà en avril 2020, je lutais contre la doxa qu’on va tous mourir : voila mon passeport vert de non débile : https://herve.couvelard.com/index.php?post=covid_final

            ne le prenez pas comme une humiliation car ce n’est pas du tout le cas

          • @ Hervé
            Ce que vous écriviez le 17 avril 2020 lucide et remarquablement argumenté me semble rester aujourd’hui 100% valide, une excellente base. On peut depuis y ajouter d’autres traitements précoces parmi lesquels l’IVM.

          • @Valete

            Ce qui est déprimant, c’est que un an après, je pourrais faire le même post en changeant juste le nom de la molécule. Nous en sommes aux mêmes points, avec les mêmes arguments, la même gestion, les mêmes mesures débiles sauf que maintenant nous avons des molécules chères et des vaccins. J’ai arrêté de faire les modifs quand j’ai compris que cela allait durer sans changement parce que les zotorités nous mènent en bateau, par bêtise ou corruption (probablement les 2).

            Ces molécules et ces vaccins multiplient les mutations jusqu’à ce que l’on tombe sur un truc qui va devenir très pathogène à 80%. et ce sera “Corona fin de partie” version 2021 director’s cut.

            L’avantage de ceci, c’est que cela va enfin détruire le mythe vaccinal où tout le monde est pour. Il va y avoir de la casse, plein de gens vont crever, mais je crois que c’est nécessaire pour pouvoir changer de paradigme, remettre la médecine à sa juste place : des gens qui savent peu et font au mieux (les médecins) et au dessus une clique de malfaisants qui cherchent à gagner de l’argent et/ou du pouvoir. Je pense que l’humanité sera gagnante de cet abandon du vaccin universel. et de la dé-piédestalisation de cette clique.

            Là aussi il y aura un peu de casse, car la génération des parents qui savaient gérer n’est plus de ce monde, la génération des médecins qui savaient le diagnostiquer est à la retraite ou pas loin. Mais au global les bénéfices seront supérieurs.

        • en effet j’étais un peu surpris car je vous aime bien aussi mais parfois on a besoin de taper et dire “I’m back baby” quoique “maybe not for long”, mais ça fait du bien de se défouler de se forcer à croire qu’on a encore la force qu’on a eu de par le passé, donc tu cherches, tu trouves… but all in good fun.
          Peace

      • et julian assange dans le goulag occidental parce qu’il a dit la vérité, c’est de la gnognotte

        votre navalny c’est du bidon*

        mefiez vous avant de faire la morale a moins que vous aimiez le rdicule en public

      • Je subodore que les russes savaient ce qui allait arriver ( forum de Davos septembre 2019 2 mois avant la pandémie, la grande répétition sous l’égide de ce grand virologue venue de l’informatique!!) ils l’ont préparé il y à longtemps, je pense que c’est la raison de sa sortie précoce. Il est le plus utilisé actuellement dans le monde.

        • Tout à fait d’accord je crois que nous lisons beaucoup de choses en commun

    • Est-il possible (ou n’est-ce que conjecture) que la réaction immunitaire induite par le vaccin ait amplifié celle de l’organisme à une contamination de peu antérieure ?
      Si oui, faudrait-il n’administrer ce vaccin qu’à des sujets préalablement testés négatifs ?

      • Pour moi l’explication est qu’il ne faut pas attraper le virus quand on vient d’être vacciné. Ceci explique que dans des ehpad après vaccination il n’y a pas de problèmes, et dans d’autres une hécatombe. Si le virus rentre, boum, ces phénomènes sont connus. Peut-être qu’en donnant de l’Ivermectine en même temps, cela irait mieux ?…

        • Vaccin ARN messager + IVR dans les EHPAD serait sans doute la solution pour éviter vaccin + virus (si on additionne 2 réponses immunitaires chez des patients en immuno-sénescence…alors évidemment on prend des risques ..il est impossible de vacciner en toute sécurité )
          Perso, j’ai vu un cas de mauvaise tolérance du vaccin Pfizer chez un soignant de 51 ans, qui voulant absolument avoir sa 2è injection à la date prévue, malgré un rhume débuté la veille : 2 jours de Sd grippal carabiné..
          De plus, cela réconcilierait tout le monde … en ne prenant aucun risque semble-t-il à 0.2 mg / kg à J0 J3…Que des avantages pour tous … ( on peut le faire, semble-t-il, sans craindre de rétorsions ni des familles de patients, ni de l’ Ordre ..qui serait pris entre 2 feux ..)

        • il faudrait isoler les gens une semaine avant recevoir serums OGm dit “vaccin”et en quarantaine aprés l’avoir reçu,c’est limpide.Autrement il va se répandre partout.C’est le but.

      • on ne vaccine JAMAIS pendant une pandémie. mais les médecins n’apprennent plus rien.

        • Vous avez raison
          Cela dit comme c’est pas une pandémie,
          Et que c’est pas des vaccins …

          • 😉 mais pendant une épidémie non plus.

            c’est une forme de surréalisme médical.

        • Un certain Gurt VANDEN Bossche Virologue et vaxinologue eayant travaillé pour GAVI explique le phénomène de l’immunisation permanente contre la protéine Spike. Avec toutes les conséquences. Il semble que tous les chats vaccinés par cette technologie sont mort lors de la deuxième rencontre avec le virus. C’est semble-t-il comme donner une cacahuète à un allergique à l’arachide.

          • L’intervention de ce monsieur est ”debunkée” (lien dans les commentaires plus bas). ça ne paraît pas sérieux, même si il doit bien y avoir quelques éléments vrai dans son propos 😉

          • débunké par qui ? avec quelle rigueur scientifique ? les débunker à la petite semaine.. qui trouvent leurs 15′ de gloire warhollienne dans un papier lu par leurs fans cela me laisse froid.

            Avant de parler, qu’ils montrent ce qu’ils ont publiés AVANT la crise. moi aussi je peut debunker leur debunkage avec un générateur de bullshit.

    • et oui les vaccins vont rendre tres malade du covid et plus costaud et tres contagieux,et d’autres efftes secondaires dans les mois a venir et années,c’est le but,relancer ce virus en plus fort,at atteindre les enfants,lls arrivent même a mettre les sérums désormais,c’est legal,avec des virus non attenués gardés a moins 80°,désormais autorisé a garder au congel -pif des pharmacies,no problemo!!!! moi c’est no test PCR no cobayes pour ces tests geants de serums hyper dangereux et mutants dans nos cellules.les vaccines sont hypers contagieux,je peux vous le dire et les effets secondaires et déces sont énormes et sous declarés.Voir Israel qui vaccine de force et voir le taux de record depuis des cas!

  74. Bonsoir Docteur
    Pendant une dizaine de minutes au lieu de votre site, j’ai eu à l’écran le message :
    “il y a eu une erreur critique sur ce site”

  75. tout à fait d’accord avec vous, j’ai lu de nombreux articles similaires au votre, bravo, il faut le faire savoir, car c’est scandaleux.

    • quand tout le monde aura pris connaissance que l’on se moque de nous depuis le début !
      une pneumonie ne se traite pas uniquement avec du doliprane !

    • REMY vous avez raison.
      C’est pour ça que nous nous remuons tous comme un diable dans un bénitier.
      Écrire aux députés etc …
      Perso je casse les pieds (gentiment) à tous les voisins avec IHU + Dr MAUDRUX + DI VIZIO + PR CHABRIERE, etc …
      Je ne rate pas une occasion d’ouvrir le débat quand je suis dans une salle d’attente de médecin ou une pharmacie. La semaine dernière une vilaine dame, genre collet monté, style La Tronche en biais, se met à faire du genre et à se trémousser comme un dauphin retour des indes et demande au pharmacien : “et de votre côté que pensez-vous des vaccins ?” Alors moi, dans son dos, je dis tout fort :”c’est de la m…” (excusez-moi). C’était parti, passé le coup de gueule, on a tous discuté sur les vaccins arn, méthode, effets, pas de protection de la contagion, pas d’immunité collective prévisible etc … Et puis AZI et IVER (j’évite HCQ trop polémique). Tout le monde était intéressé, même le pharmacien. Évidemment j’ai terminé en donnant le lien vers le blog du Docteur Maudrux. Il faut parler et expliquer, tout du moins ce que l’on sait. Une fois la glace brisée, les idées font leur chemin.

      • Surtout il faut être positif.
        On peut casser du sucre sur le vaccin parce que l’on peut parler de AZi + IVER

      • J’ai déjeuné avec des amis aujourd’hui, j’ai expliqué qu’entre le doliprane et la réa, ou le vaccin, il y a des moyens de réduire la pression sur les hopitaux en soignant tôt avec ce qu’on a avec un rapport bénéfice/risque favorable.
        J’ai eu quelques objections sur les résistances aux antibiotiques, j’ai glissé HCQ comme traitement de référence pour le SARS-COV et l’IVT qui donne de bons résultats dans certains pays.
        J’ai trouvé une oreille intéressée … je pense que nous allons rester amis 🙂
        J’ai envoyé le lien sur ce blog et d’autres liens, notamment euromomo.eu
        Ils ont une fille en Allemagne et apparemment, les allemands sont en train de craquer.

        • Pour ma part et toutes choses égales par ailleurs, je parierais davantage sur AM que sur EM pour redresser la barre à ce stade.

  76. Tahiti, IVM + AZI + zinc, tout est réouvert !
    J’y ai vécu 15 ans , peux vous dire que les meilleurs toubibs qui en ont marre de l’ordre des pourris en métropole sont là bas.

    resultat, tout baisse, presque tout ouvert, touristes bienvenus

    http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/Actualites/Communiques-de-presse/2020/Nouvelles-mesures-reglementaires-applicables-du-16-mars-2021-au-07-avril-2021-inclus

    http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/Actualites/Communiques-de-presse/2020/Nouvelles-mesures-reglementaires-applicables-du-16-mars-2021-au-07-avril-2021-inclus

    http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/content/download/46674/281674/file/Mesures%20-%20du%2016%20mars%20au%207%20avril%202021.pdf

    moi j’ai hâte de rentrer au fenua ! marre de cette métropole de dingues et de malveillants!

      • Ben oui …………..mais c’est loin la Polynésie pour aller s’approvisionner en Ivermectine (clin d’œil)
        Peut-être pourrez-vous nous envoyer des petits colis à votre retour chez vous (re clin d’œil)

    • @ Lyonnel Barclay
      j’aurais été très heureux de lire via les liens que vous indiquez comment l’Ivermectine est utilisée à Tahiti contre le/la Covid ( pas trouvé dans les documents vers lesquels ils renvoient) : ma sœur, qui a vécu longtemps là-bas, habite actuellement en métropole. Un de ses amis est sous oxygène à la maison. Ai glissé quelques mots au sujet de l’IV dans la conversation ; n’a pas semblé intéressée ( faut dire que nos relations ne sont pas ++). Si je pouvais lui apprendre que l’IV est utilisée là-bas,et autrement que contre les seuls parasites, son attention serait à coup sûr accrochée ; peut-être qu’elle interrogerait même les contacts qu’elle y a encore (certains dans les milieux médicaux). le Kéfir uniquement ne semblant pas être suffisant, du moins pour tout le monde, je suis très curieux de vous lire à ce sujet.

      • Je ne peux pas répondre complètement précisément à votre question car je n’y vis plus moi-même en ce moment mais mon expérience à été que les médecins sont très ouverts et compétents, lors du cancer de mon épouse nous avons été capable de faire des choses qu’on n’aurait jamais pu faire en France métropolitaine et je suis sûr que c’est cette même flexibilité plus l’accès à l’ivermectine qui est courant qui fait que nombre de médecins l’utilise, et une fois qu’on l’utilise il n’y a pas de secret ça marche, procurez vous en et aussi de l’azithromycine et dites-lui que oui c’est un remède miracle un peu comme l’huile de tamanu que peu de gens connaissent en métropole c’est ce qui marche au fenua alors que la métropole s’enfonce dans la catastrophe, bonne chance, faʻaitoito, Dieu vous garde

        Ajoutez-y du zinc de la vitamine c et du kéfir lait que vous pouvez trouver en pharmacie sous la marque yalacta

        Trouver de l’ivermectine et de l’azithromycine en France relève du parcours du combattant trouvez-vous un médecin plus âgé proche de la retraite mon expérience et que c’est ceux là qui sont le plus ouvert d’esprit alors que les jeunes sont des Guignols formatés

        • Bonjour,
          Cela fait plusieurs fois que je lis dans vos commentaires “kéfir de lait”
          Intolérante aux produits laitiers, je bois par contre 1/2l de kéfir d’eau (kéfir de fruit) chaque jour pour entretenir mon macrobiote
          En quoi le kéfir de lait est il plus intéressant pour se prémunir du COVID ?
          Merci

          • vous n’êtes pas intolérante au lactose, c’est votre flore intestinale qui ne gère pas bien ce dernier. La preuve? le kéfir d’eau que vous absorbez est du lactus coccus lactis, si vous étiez réellement allergique lactose, vous ne le toléreriez pas.
            Apres une cure de kefir lait (aussi du lactus coccus lactis mais beaucoup plus “virulent” c-a-d beaucoup plus probiotique) vous découvrirez que vous tolérerez tous les laits (mais cela prend un certain temps); ce qui vous manque c’est suffisament de cette bacterie qui digère le lactose.
            Je vais bientôt faire un petit topo que je posterai ici car je sais plus que beaucoup de gens sur ce sujet, et vu, la responsabilité probable de la prévotella dans le development du covid, cela est utile…
            Stay tuned

          • kéfir d’eau et de fruit ne sont pas exactement la même chose mais tous deux sont aussi du lactus coccus lactis. Si avec des grains à laver qui se transforment en une sorte de geléé, c’est kéfir d’eau. K fruit a besion de fructose.
            Bien à vous, à bientôt

        • Bonjour à tous et merci pour toutes les infos et les sources fournies par ce blog.
          Pharmacien à Tahiti, je peux te dire que l’IVM n’est pas utilisée de façon massive. Les sorties sont habituelles et cantonnées aux cas de gâle. J’ai vu 3 ou 4 prescriptions d’un généraliste remplaçant avec Zn et Vit C. Ça fait plaisir mais ce n’est pas la règle. Comme en métropole les ordres ont interdit la prescription et la délivrance d’HCQ, mais il y a eu une petite levée de bouclier des médecins, qui a permis de laisser chacun devant ses responsabilités. Médecins et pharmaciens libres de prescrire et de délivrer mais avec les mêmes pressions qu’en métropole.
          Et aujourd’hui c’est tout pour le vaccin et le passeport vaccinal comme seule réponse.
          Alors oui nous sommes bien mieux lotis qu’en Europe et qu’en France dans notre quotidien, mais uniquement du fait de l’isolement et de la fermeture des frontières aux touristes européens et américains. Ce n’est en aucun cas par une approche différente ou une politique sanitaire plus cohérente ou pragmatique. Désolé de freiner votre enthousiasme sur ce point….

          • iaorana
            quelle pharmacie et où? (si possible) car mon expérience fut que certaines étaient plus arrangeantes que d’autres (trop popa’a, trop farani et c’est les mêmes qu’en france).
            Mauruuru pour les précisions sur les ordres et lever boucliers hq.

          • @lyonnel barclay.
            Je ne sais pas comment comprendre le côté trop farani dont tu parles. Si c’est le côté rigoureux qui te gène nous ne serons pas forcément sur la même longueur d’onde. Si c’est le côté « je sais tout parce que j’ai fait des études et que toi tu ne sais rien » ça peut effectivement parfois se trouver ici aussi. Qu’un pharmacien ou qu’un médecin soient rigoureux c’est plutôt normal voire même rassurant. Il m’est arrivé de ne pas dépanner certains produits à des patients parce que leur demande ne me paraissait pas justifiée ou cohérente. C’est toujours au cas par cas.
            Les pharmaciens sont comme les médecins. Certains sont portés sur la rente et le titre ronflant et ne font pas honneur à leur profession. Ce que nous vivons en est une parfaite illustration.
            D’autres essaient de se renseigner, de faire ce qu’ils estiment être le mieux pour le patient. Parmi ceux là certains réfléchissent encore et n’avalent pas le prêt à penser qu’on leur envoie. ce blog en est la preuve.
            Dans mon officine dans le quartier de Paofai à Papeete j’ai plusieurs fois délivré de l’HCQ quand les patients me présentaient une ordonnance clairement COVID, donc totalement hors des clous. Certains de mes collègues étaient totalement vent debout contre cette idée… nous avons le même diplôme, travaillons dans la même officine mais n’avons pas le même esprit critique. Tout simplement.
            Au plaisir de vous recroiser sur Tahiti.
            Faaitoito.

          • Je vois, je te comprends l’ami et si tu distribues sans encombres HQ IVM, au contraire, je te tire mon chapeau. Ce que tu dis est en effet raisonnable et sensé.

            Pour te parler de longueur d’onde, une anecdote, mon épouse avait besoin d’un traitement expérimental (tetratiomolybdate d’ammonium, appauvrissement cuivre comme pour maladie Wilson), le ministère de la santé avait dit OK et, dernier verrou, le haut commissaire (préfecture, la france quoi) dit non…. pourquoi? comme ça, parce que pas des recherches françaises. Pas grave, ces guignols ne m’ont pas arrêté, les valises diplo ça existe mais je n’ai jamais oublié qui étaient les assassins potentiels en ronds de cuir, les mêmes qui aujourd’hui qui bloquent IVM AZI, etc alors que cela pourrait tout changer.

            je suis popa’a et c’est ce genre de chose qui me ferait presque basculer chez les bleus (indépendance) si tu vois ce que je veux dire. Peut-être comprendras-tu ainsi ma longueur d’onde.

            Mais je n’ai jamais caché ce traitement et d’autres à tous les médecins ni même à l’hôpital et on ne nous a jamais embêté, en france on m’aurait foutu en taule. A mon sens, c’est cette flexibilité, cette humanité là qui fait du fenua un paradis, et si tu es de ce bord là, tu es de mes amis.
            Faaitoito.

          • Nous sommes donc bien sur la même longueur d’onde. Effectivement il y a encore beaucoup de bienveillance sous ces latitudes
            Quant au Haut Commissariat et à l’administration de la Santé au Fenua comme ailleurs, nous sommes bien d’accord……

        • @LYONNEL BARCLAY : merci de votre réponse. J’ai lu également celle de TAHITISTEFF. J’espère que l’un ou l’autre pourrez apporter prochainement des nouvelles plus encourageantes de Polynésie.

          Je viens de faire un tour sur le site de Med’Océan ( Philippe de Chazourne avait été pour moi une vigie précieuse lors de l’épisode H1N1 depuis son ile de la Réunion). Pas grand chose à y trouver. ( Mais PdC est relié à Reinfocovid)

  77. Bonjour et merci Dr Maudrux,
    Petite question concernant “le vaccin, dont l’administration protégerait 6 mois (à discuter), contre 4 semaines pour l’Ivermectine”.
    J’ai étudié les différents protocoles proposés et repris dans la méta-analyse Guillausseau. Si j’en crois ce que le lis, certains d’entre eux proposent deux prises seulement à J0 et J+3. Ces deux prises suffiraient pour obtenir, potentiellement, une protection pendant 4 semaines ?
    Merci d’avance !

    • Ça c’est pour le curatif, 0,2 à 0,3, J0 et J2 ou 3. Pour le curatif, chacun a sa petite opinion et petite cuisine. Deux doses ne me paraissent pas utiles car on n’est pas en curatif, après le rythme, 3 ou 4 semaines, difficile. Il faut revoir l’étude de Carvallo (qui vient de poster un commentaire depuis l’Argentine !) ce qu’il a utilisé avec 100% de résultat, je ne me souviens pas son protocole exact.

      • Alors j’ai effectivement aussi vu des posologies de 12mg par semaine en prophylactique dans une étude argentine (Chala et al.) mais les études d’Alam et al. et Behera proposent bien, en prophylaxie, deux prises à J0 et J+3.
        C’est bien ce qui me surprend, quelle peut bien être la durée de la protection avec un protocole qui ne s’étend que sur 3 jours ?

        Par ailleurs, en ce qui concerne l’étude de Chala et al. précitée, il convient de signaler que le protocole comprend également de l’extrait sec de Phodophyceas en plus de l’ivermectine.

    • J’ai retenu parmi les traitements “préventifs” pour les gens exposés au virus

      1) Cette étude (Carvallo et al., 2020b). démontre que la protection contre la transmission peut être obtenue parmi les travailleurs de la santé à haut risque en prenant 12 mg une fois par semaine pendant 4 mois (Carvallo et al., 2020b).
      La dose hebdomadaire de l’étude de Carvallo sur une période de 4 mois n’était peut-être pas nécessaire étant donné que, dans un récent ECR à Dhaka,
      au Bangladesh, le groupe d’intervention (n=58) a pris 12 mg une seule fois par mois pendant une période similaire de 4 mois et a également signalé une diminution importante et statistiquement significative des infections par rapport aux témoins, 6,9 % contre 73,3 %, p<0,05 (Alam et al., 2020).

      2) ans une vaste étude rétrospective observationnelle cas-témoins en Inde, Behera et al. ont rapporté que parmi 186 paires cas-témoins (n=372) de travailleurs de la santé, ils ont identifié 169 participants qui avaient pris une forme de prophylaxie, dont 115 une prophylaxie à l'ivermectine (Behera et al., 2020). Après analyse par paires appariées, ils ont rapporté que chez les travailleurs qui avaient pris deux doses d'ivermectine en prophylaxie à, l’odd ratio de contracter la COVID-19 était nettement inférieur (0,27, 95 % IC, 0,15-0,51).
      Il est à noter que la prophylaxie par dose unique n'a pas été jugée protectrice dans cette étude.
      Sur la base des résultats de l'étude et de l'étude prophylactique égyptienne, l'Institut indien des sciences médicales a mis en place un protocole prophylactique pour ses travailleurs de la santé.
      Ceux-ci prennent désormais 2 doses de 0,3 mg/kg d'ivermectine à 72 heures d'intervalle et répètent la dose chaque mois

      3) Le Dr Adler Menezes Dourado présente son initiative comme un protocole de promotion de la santé, comme un protocole de prophylaxie, et il insiste sur le fait que ce n'est pas une panacée.
      Il recommande également une supplémentation pendant cette crise C19, notamment en vitamine D.
      Le traitement préventif, explique-t-il, est une pilule de 6 mg d'ivermectine par 30 kg de poids corporel, avec un maximum de 18 mg, par semaine, pour une durée initiale de 4 semaines. On ne sait pas quelle a été la prophylaxie administrée par la suite.

      • En République tchèque soigne avec Ivermectine
        régime à une dose de 0,2 mg /kg/jour administré les jours 1, 3 et 5 ont été évalués comme sûrs et les plus appropriés.

        Vitamine D indispensable

        La vitamine a été distribuée en janvier 2021, à raison de 400 UI par jour au minimum,

          • et si vous avez du temps, j’ai aussi enregistré cette étude réalisée sur le terrain (j’ai oublié dans quel pays …. Inde ou Argentine)

            Il est apparu nécessaire à court terme de commencer des tests pour étendre son utilisation dans des programmes massifs qui incluent Maladie COVID-19.

            MATÉRIEL ET MÉTHODES:

            129 participants se sont inscrits entre le 7 avril et le 31 juillet 2020. 2 groupes ont été constitués:

            Groupe 1
            Personnes qui se rendent dans des lieux à haut risque d’exposition.
            Les hôpitaux, les centres de santé, les marchés et autres, les foires, les terminaux terrestres, les aéroports et autres lieux à fort afflux de personnes dans une ville où il y a transmission communautaire de l’infection par le SRAS CoV-2 ont été considérés comme des lieux à haut risque d’exposition.

            Dans ce groupe, 88 personnes ont été recrutées et 3 sous-groupes ont été établis avec des fréquences de doses d’ivermectine de:
            – tous les 7 jours (20 personnes)
            – tous les 14 jours (47 personnes)
            – tous les 30 jours (21 personnes)

            Groupe 2
            Personnes qui ne se rendent pas dans des lieux à haut risque d’exposition.
            41 personnes ont été inscrites et 2 sous-groupes ont été créés avec des fréquences de :
            – tous les 14 jours (21 personnes)
            – tous les 30 jours (20 personnes)

            La dose standard d’Ivermectine a été établie pour tous les participants à 0,2mg par kg de poids corporel par jour.

            Pour les fréquences des 2 groupes tous les 14 et 30 jours, le 1er mois du début de la prophylaxie, il était indiqué de prendre une deuxième dose à 7 jours, puis de continuer avec les fréquences tous les 14 et 30 jours, à compter de la date de la première dose.

            Pour les deux groupes, il a été indiqué qu’ils maintenaient toutes les autres mesures préventives, telles que l’utilisation d’un masque, l’éloignement social, le lavage fréquent des mains, entre autres.

            RÉSULTATS
            Les 129 participants se sont conformés aux schémas de prophylaxie pré-exposition (PrPE) établis avec l’ivermectine, qui ont été suivis jusqu’au 21 octobre 2020.

            Dans le groupe 1
            les personnes qui se rendent dans des lieux à haut risque d’exposition.

            Sur les 20 participants qui se sont conformés au calendrier d’une dose d’ivermectine tous les 7 jours, aucun n’a développé la maladie COVID-19, étant ainsi l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe de 100%.

            Sur les 47 personnes qui ont reçu une dose tous les 14 jours, 1 a présenté des symptômes et a été testée positive pour le SRAS CoV-2, l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe étant de 98%.

            Sur les 21 personnes ayant reçu une dose d’ivermectine tous les 30 jours, 2 présentaient des symptômes et étaient positives pour l’infection par le SRAS CoV-2, l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe était donc de 90%.

            Dans le groupe 2
            Personnes qui ne se rendent pas dans des lieux à haut risque d’exposition

            Sur les 21 participants qui ont respecté le calendrier d’une dose d’ivermectine tous les 14 jours, aucun n’a développé la maladie COVID-19, ce qui constitue une efficacité prophylactique 100%
            dans ce sous-groupe.

            Sur les 20 personnes qui ont reçu des doses tous les 30 jours, 1 présentait des symptômes et était positive à son test de dépistage du SRAS CoV-2, l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe étant de 95%.

            CONCLUSION
            Le résultat de la présente étude révèle une efficacité élevée de la prophylaxie pré-exposition (PrPE) avec l’ivermectine pour COVID-19, lorsqu’elle est suivie à une fréquence de 7 et tous les 14 jours.

            La prophylaxie doit être considérée comme une mesure préventive complémentaire à celles déjà établies pour le COVID-19, étant nécessaire pour mener des études supplémentaires avec un nombre significatif de participants sur les bénéfices de l’utilisation prophylactique de l’ivermectine.

  78. Le groupe britannique sur le développement de la recommandation de l’ivermectine (BIRD), créé en janvier 2021 par le Dr Tess Lawrie de « Evidence-Based Medicine Consultancy Ltd (E-BMC) », une société de recherche médicale indépendante basée à Bath, au Royaume-Uni répond à son tour à  l’Agence européenne des médicaments (EMA) au sujet de la décision de celle-ci de prohiber l’utilisation de l’ivermectine pour traiter le Covid-19, sauf pour des tests cliniques. Cette réponse rejette les conclusions de l’Agence européenne sur tous les points. Pour le détail lire :

    https://trialsitenews.com/british-ivermectin-recommendation-development-panel-response-to-ema-statement-on-ivermectin-for-covid-19/

    Covid en Charente : distribution d’ivermectine à l’Ehpad, une enquête est ouverte. En février, le médecin coordonnateur d’une maison de retraite à L’Isle-d’Espagnac a donné un médicament contre la gale aux résidents confrontés au coronavirus. Une telle prescription n’est pas approuvée en France :

    https://www.sudouest.fr/charente/covid-en-charente-distribution-d-ivermectine-a-l-ehpad-une-enquete-est-ouverte-1801821.php

    Pourtant elle devrait car même en France l’ivermectine a déjà fait la démonstration de son efficacité dans un EHPAD contre le covid (voir le lien ci-dessous). Maintenant qu’est-il advenu des patients traités à l’ivermectine à la maison de retraite à L’Isle-d’Espagnac ? Il serait intéressant de le savoir.
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7688272/

  79. Bonjour Gérard,
    Merci pour ton blog toujours aussi bien documenté et qui nous donne des informations introuvables dans les médias “main-stream”…Le refus d’utilisation de l’Ivermectine n’est il pas lié à l’action de lobyisme du secteur des big pharma ?
    Lire à ce sujet:
    « La santé est infestée par la corruption des industries pharmaceutiques et de leurs sbires, comme le ministère de la santé, l’ordre des médecins, l’Inserm, les journalistes ou encore des animateurs TV comme le célèbre Michel Cymès. »
    JEAN-PIERRE WILLEM – DOCTEUR EN MÉDECINE, CHIRURGIEN ET ANTHROPOLOGUE
    « Dans notre système, les politiciens ne sont que des employés des gros capitaux qui investissent ce qui est nécessaire pour assurer la victoire à leurs poulains, et si ceux-ci ne sortent pas vainqueurs, ils achètent ceux qui sont élus. »
    RICHARD JOHN ROBERTS (PRIX NOBEL DE MÉDECINE) – BIOCHIMISTE BRITANNIQUE

  80. https://www.dailymotion.com/embed/video/x806ey2

    Même la patronne de la HAS confirme que les cas de troubles de coagulation mortels à cause du vaccin AstraZeneca sont anormaux et ont conduit à l’interdiction de son utilisation pour les moins de 55 ans ! Par contre pourquoi 55 et pas 45 ans ? On voit bien qu’elle ne sait pas très bien ce qui se passe ni ce qu’elle fait…

    • 55 ou 45, il me semble que ça se décide en fonction du bénéfice/risque. Si taux de mortalité Covid assez important au dessus de 55 le risque de thrombose est acceptable, entre 45 et 55 si le taux est bien plus faible le risque est trop important.

      • Si on juge le risque sur la mortalité entre les gens qu’on laisse sous doliprane et ceux qui meurent du vaccin mais que ça nariennavoir. Pas besoin d’un grand niveau en arithmétique pour le voir.

        Combien d’autopsie sur les “vieux” qui sont mort suite à un vaccin ? probablement zéro ! donc thrombose ou pas thrombose c’est doigt mouillé dans lec. Il y a peut être tout autant de thrombose sur les vieux, mais on s’en moque, de toute façon, on les laisse sans traitements et on les pique au rivotril, au moins avec le vaccin ils ont une chance.

        sacré médecine et zotorités de santée.

        • je jugeai pas de la pertinence du choix hein 😉

          je rappelai juste ce qu’il me semble avoir compris des décisions 45 ou 55 en limite pour vaccin Astra 😉

          • alors j’ai compris le mécanisme de réflexion qui amène à.

            je pose juste une interrogatif sur le cheminement mental qui a mené à cette décisions. C’est une décision qui permet juste de cacher les morts, pas de les éviter. Mais on à l’habitude en coïncifrance.

          • Bien sûr, mais c’est une explication à la réactivité des pays du nord de l’Europe ui ont peu ou ps de décès (Islande) ces temps ci. Du coup pour eux le risque est énorme 😉

        • RIENER FULMICH a dévoilé une vidéo faite en Allemagne de vaccination forcée dans un centre pour handicapés mentaux. Mortalité post vaccinale très importante. Il y a un très bon dossier sur les liens d’intérêt entre Drosten et l’industrie pharmaceutique. Je crois que le pire c’est qu’ils n’ont pas pu mettre la main sur sa thèse de doctorat, il a tout de même mis au point un test approuvé par L’OMS Alors qu’il n’y avait encore que très peu de morts dans le monde et aucun en Europe.

  81. Je voudrais revenir sur l’excellente initiative de BERTRAND qui a écrit à son député.
    Notre seule chance est de pousser les politiques à reprendre la direction des opérations, et à faire taire au moins provisoirement le pouvoir sanitaire.
    Donc comme je l’avais également suggéré, je pense que nous aurions avantage à, tous, écrire à tous les élus afin de leur remonter les bretelles.

    • Il me semble que ce serait une très bonne initiative, c’est une façon de faire citoyenne, légale, et la plus rationnelle possible; si chacun s’exprime selon sa façon, et pour remonter les bretelles grave (le temps n’est plus aux formules de politesse), au moins on aura fait ce qu’il fallait faire. Je suis d’un naturel timide et réservé, et estime n’avoir aucun moyen d’action (c’est faux, je sais). Pourquoi ne pas se challenger les uns-les autres, trouver l’adresses de nos députés respectifs (quelle démarche nouvelle pour moi !), leur écrire avec le coeur ou les tripes, c’est selon, et annoncer ici l’avoir fait ? Je ne sais même pas qui est mon député, je me met à chercher. Up to you ?

      • La méthode est excellente.
        A chacun ses termes et son ressenti. Le pire serait de tous « recopier » les mêmes formules.
        Le plus important est à mon sens de mettre l’accent sur l’absurdité qu’il y avait à exclure de la gestion covid rien moins que les médecins et les médicaments.
        Précision : de mon côté je vais essayer d’écrire à tous les députés et sénateurs et pas seulement aux miens !

        • moi j’ai testé avec l’article 21 de la loi séparatimse. cela n’a pas changé grand chose : j’ai même rencontré IRL.

          mais faire et défaire c’est toujours travailler.

          • L’indice de référence des loyers ?
            C’est toujours ça …

          • non, l’interdiction de l’instruction en famille (un coup de gogole c’est vite trouvé pourtant), une liberté constitutionnelle. (une liberté dont vous vous foutez éperdument) comme quoi… l’indignation c’est un truc assez relatif.

            toujours aussi méprisant ! vous croyez qu’un peu d’ivermectine vous ferait du bien ? demander au docteur la posologie. vous êtes au bon endroit, quoique … c’est peut être pas un généraliste qu’il faut interroger (ni un chir. urologue).

          • Vous démarrez vraiment au quart de tour …
            Compliments !

          • Je complète Hervé 2.0
            Personne ici ne méprise ce que vous dites.
            Même si je ne suis pas souvent d’accord avec vous votre position mérite d’être lue.
            Seulement, vous êtes tellement sérieux et soupe au lait (voire agressif) que je ne peux pas résister : quand j’ai vu que IRL pouvait vouloir dire Indice de Référence des Loyers, je n’ai pas pu résister …
            Bonne journée

    • Bonjour Antonin 47 : poison est bien le terme adapté … je profite de l’occasion pour vous signaler que j’ai malheureusement répondu trop tardivement à un commentaire de votre part sur le forum Ivermectine : le complotisme, et ma question attend une réponse, si vous avez 2 minutes à perdre ?
      C’était votre réponse par rapport à mon envie de ressortir la guillotine …

        • Attention à ne pas confondre ANTONIN et ANTONIN47.
          Encore que les deux sont d’authentiques génies

          • Merci Antonin47, je me sens déjà mieux d’autant plus que vous me fournissez la posologie (je ne pensais pas que c’était si pointu que cela au niveau dosage, mais j’ai une entière confiance en vous puisque vous êtes mandaté par le gouvernement et au service de la santé publique). Par contre j’ai peur de ne plus pouvoir me procurer ce produit miracle car si je ne m’abuse il s’est vendu comme des petits pains eu égard à ses merveilleuses propriétés.

    • Bonjour ANTONIN
      Je vous avais récemment posé la question de la différence d’efficacité entre le cholécalciférol que nous prenons quotidiennement depuis 3 mois ( 6 à 7 gouttes de ZimaD) sans ordonnance
      et le calcitriol sur ordonnance
      J’ai maintenant ma réponse et je pense que depuis 3 mois nous sommes bien armés en vit D
      On prend à jeun avec 1 comprimé de Rubonzinc et 1gr de Vit C
      Ma gynéco me prescrit aussi régulièrement des UVEDOSE que je garde en cas de suspision de COVID

      Par contre, hier chez le pharmacien qui doutait de pouvoir me délivrer librement le petit flacon ZimaD, j’ai eu une frayeur … j’ai pensé qu’il avait aussi des ordres pour ne plus donner des gouttes de Vit D sans ordonnance Mais fausse alerte OUF (je deviens parano)
      En revanche, surprise, le flacon qui coûtait encore 2.35€ il y un mois est passé à 2,95€ …. bizarre la demande dépasserait-elle l’offre depuis peu ???

      • Dosage à voir en fonction de ses niveaux sériques, on conseille de ne pas dépasser 4000UI par jour, mais on peut aussi en prendre de manière hebdomadaire ou mensuelle.
        Je me renseignais sur les métabolites du cholécalciférol pour voir si ils avaient le potentiel d’augmenter les concentrations assez rapidement pour aider dans des formes sévères, cette étude avec le calcidiol en combinaison avec HCQ + AZI montre de bons résultats : https://www.ippmedia.com/en/features/first-clinical-trial-support-vitamin-d-therapy-covid-19

        Sinon je conseille surtout de prendre le soleil, un bon bain de soleil c’est 10.000 à 20.000UI de vitamine D 🙂
        (sans se cramer non plus)

        • oui mais quasiment tout nu, le bain de soleil pour absorber les 10000 / 20000 Ui !!!
          Alors, on va attendre encore quelques semaines ici dans notre Bourgogne et continuer de prendre nos 2000 /3000 Ui journaliers en gouttes 😉

    • Et Karine Lacombe qui vous dit que la Vitamine D ne sert à Rien…
      surement pas assez cher.

      • Pas du tout elle est dans le vrai et dans la logique gouvernementale : la vitamine D ne sert à rien pour tuer les gens …

  82. Merci de me préciser la posologie et le schéma de traitement que vous conseillez
    dans le traitement curatif voir préventif de la covid
    Confraternelles salutations

        • C’est juste après avoir eu 5 fois la même question en 24 heures, je renvoie à la dernière
          Ce que j’avais répondu au dernier (Jules) : En curatif, je suis passé de 0,2 à 0,3mg/kg, J1 et J3, avec Azi 2 cpr J1 puis 1:jour /1 semaine. En préventif, je ne sais pas, sans doute 0,3 mg/kg 1x/3-4 semaine. A prendre au cours d’un repas (mieux absorbé)

  83. A lire sur Sputnik :
    “Guerre contre le Covid-19: le Maroc rame à contre-courant ”

    Bilan de la gestion absolument exemplaire de l’épidémie au Maroc, dont le responsable de la politique de santé du pays, le docteurTayeb Hamdi n’a tenu aucun compte des polémiques hystériques en Europe notamment en France, a appliqué très tôt l’instauration des gestes barrières, du confinement et de l’utilisation systématique de la chloroquine et les résultats sont là, nous rendant totalement ridicules avec nos experts si arrogants, si pontifiants !

    • Ils ont aussi financé l’ouverture de beaucoup de lits au lieu d’en fermer comme en France.

    • Le Mari. N’a pas les moyens d’acheter des vaccins coûteux, au final dans cette pandémie nous rêverons bientôt tous d’aller vivre en Afrique. L’Algerie idem il y a des millions de personnes dans les ries tous les vendredi ( protestations populaires pacifisques) les gens sont tassés les uns contre les autres et l’hécatombe on ne l’a pas vue?

  84. Je prend ivermectine chaque 12 jour pour précaution aucun problème juste 1 fois diarrhée 12mg 70 k FLCCC.NET DR PIERRE KORY USA

  85. Re-Bonjour,
    Désolé, j’ai précédemment mal placé ma question dans le fil…
    J’aimerais savoir si quelqu’un a le quotidien Sud-Ouest (édition Charentes) du 26/03/21 sous la main, afin que nous profitions de l’article concernant l’EHPAD traité à l’Ivermectine en février dernier à L’Isle d’Espagnac.
    https://www.sudouest.fr/charente/covid-en-charente-distribution-d-ivermectine-a-l-ehpad-une-enquete-est-ouverte-1801821.php
    D’avance, Merci..
    Et un Super-Merci au Dr Maudrux ;))

    • Le médicament est vendu sous le nom commercial Stromectol. Son produit actif, l’ivermectine, a été découvert dans les années 1970. C’est un antiparasitaire répandu et peu coûteux, efficace contre la gale. L’est-il aussi pour soigner les malades du Covid ?
      Le débat divise les scientifiques et enflamme les réseaux sociaux. L’utilisation de l’ivermectine en France n’est pas approuvée dans la lutte contre le coronavirus. Pourtant, la molécule a bel et bien été prescrite en Charente, dans une maison de retraite près d’Angoulême, par le médecin coordonnateur en personne. Le patricien pensait bien faire. Il a agi en dehors de tout protocole validé. L’affaire que révèle aujourd’hui « Sud Ouest » fait d’ailleurs l’objet d’une enquête administrative.

      Aucun mort, beaucoup d’inquiétude
      Nous sommes à la mi-février 2021, aux Écureuils, à L’Isle-d’Espagnac. L’Ehpad de 94 lits géré par le groupe associatif Ardevie a excellente réputation. L’immeuble de trois étages se dresse à l’orée du bois des Mérigots. La campagne de vaccination se termine. Marc Lefebvre, le médecin coordonnateur, n’y a pas participé. Ce docteur de 58 ans – formé à la médecine de catastrophe et à la gériatrie, mais aussi à l’acupuncture et à l’aroma-phytothérapie – a laissé ses collègues et la direction l’organiser. Six jours après l’injection de la deuxième dose Pfizer-BioNtech, un foyer épidémique se déclare. Pas de chance : l’effet du vaccin n’était pas encore optimum. Au total, on comptera 47 cas positifs, 2 malades sous oxygénothérapie, aucun mort mais beaucoup d’inquiétude.

      L’affaire pose bien des questions, médicales, scientifiques et déontologies
      C’est dans ce contexte de crise que Marc Lefebvre fait acheter deux grands cartons d’ivermectine et prescrit le médicament décrié. Selon nos informations, les cachets sont distribués à une trentaine de résidents, à titre curatif mais aussi préventif, dans une posologie précise et mesurée, selon le poids des patients. Contacté par « Sud Ouest », le praticien reconnaît les faits mais ne souhaite pas les commenter. « Lorsque vous êtes malade, qu’attendez-vous ? Une décision administrative ? » déclare-t-il laconiquement.

      Quel consentement ?
      La maison de retraite Les Écureuils à L’Isle-d’Espagnac (Charente). Crédit photo : Saisie d’écran Google Street View
      L’affaire pose bien des questions, médicales et déontologiques. Un médecin peut-il, oui ou non, prescrire un médicament hors de son champ initial d’autorisation de mise sur le marché ? Le libre consentement des patients, âgés, a-t-il été respecté ? Les familles ont-elles été prévenues ? Les médecins traitants des résidents ont-ils été consultés ? Toujours selon nos informations, beaucoup de confrères du docteur Lefebvre n’ont pas été prévenus. « Injoignable », peut-on lire sur certains dossiers…

      Pierre Maury, directeur général du groupe Ardevie, parle « d’épisode malheureux ». Il affirme ne pas avoir été aussitôt informé. Il dit encore ne pas avoir donné son feu vert à « ce qui ressemble à un test aventureux ».

      Il s’expliquera devant ses pairs et les autorités sanitaires
      Déclaration : « Tout cela s’est déroulé dans un moment de crise. Le médecin coordonnateur a agi avec bienveillance, dans l’intérêt de nos résidents, j’en suis persuadé […]. Dans l’urgence, des médecins généralistes ont été appelés, d’autres non. Certains se sont opposés à la prescription. Pour ce que j’en sais, tout a été arrêté en 48 heures. M. Lefebvre s’est-il écarté des usages ? Je ne suis pas médecin. Je n’ai pas les compétences pour juger. Il s’en expliquera devant ses pairs et les autorités sanitaires. Je constate toutefois qu’il n’y a eu aucun effet secondaire, aucune plainte des patients et de leurs familles. »

      Pour l’heure, le médecin coordonnateur n’a fait l’objet d’aucune mesure conservatoire ou disciplinaire. Il exerce toujours aux Écureuils.

      Nous avons contacté l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine. La directrice de la délégation départementale de Charente confirme qu’une « inspection est en cours » mais s’est refusée à toute déclaration, arguant que le débat contradictoire qui prévaut lors d’une enquête administrative doit se dérouler dans la confidentialité. Le conseil de l’Ordre des médecins de Charente aura la primeur du rapport.

      • Merci pour le travail d’information que vous faites et pour votre courage à le dire ouvertement, pour que chaque être humain qui se pose des questions légitimes sur la gestion de cette crise puisse en bénéficier.

      • Je retiens que =

        La campagne de vaccination se termine
        1° ) Marc Lefebvre, le médecin coordonnateur, n’y a pas participé à la vaccination. 58 ans, formé à la médecine de catastrophe et à la gériatrie, mais aussi à l’acupuncture et à l’aroma-phytothérapie, il a laissé ses collègues et la direction l’organiser la vaccination

        Peut être par non conviction du bien fondé de la vaccination pour ses chers patients très âgés

        2°) Six jours après l’injection de la deuxième dose Pfizer-BioNtech, un foyer épidémique se déclare. Au total, on comptera 47 cas positifs sur 94 résidents (50%)

        …. tiens … tiens …. dommage ! peut être que rien ne serait passé sans vaccination ?

        3°) dans ce contexte de crise le Dr Marc Lefebvre fait acheter deux grands cartons d’ivermectine et prescrit le médicament décrié.
        Selon nos informations, les cachets sont distribués à une trentaine de résidents, à titre curatif mais aussi préventif, dans une posologie précise et mesurée, selon le poids des patients.
        Contacté par « Sud Ouest », le praticien reconnaît les faits mais ne souhaite pas les commenter. « Lorsque vous êtes malade, qu’attendez-vous ? Une décision administrative ? » déclare-t-il laconiquement.

        Superbement et si logiquement répondu !

        4°) L’affaire pose bien des questions, médicales et déontologiques. Un médecin peut-il, oui ou non, prescrire un médicament hors de son champ initial d’autorisation de mise sur le marché ? = Hors AMM

        Ah, je croyais naïvement que c’était permis

        5°) Le libre consentement des patients, âgés, a-t-il été respecté ? Les familles ont-elles été prévenues ? Les médecins traitants des résidents ont-ils été consultés ? Toujours selon nos informations, beaucoup de confrères du docteur Lefebvre n’ont pas été prévenus. « Injoignable »

        eh ! les fonctionnaires …Tout cela s’est déroulé dans un moment de crise. Le médecin coordonnateur a agi avec bienveillance, dans l’intérêt de des résidents et de leur survie

        Maintenant , même le Dr Marc LEFEBVRE n’a fait l’objet d’aucune mesure conservatoire ou disciplinaire. Il exerce toujours aux Écureuils.
        La directrice de la délégation départementale de Charente confirme qu’une « inspection est en cours » mais s’est refusée à toute déclaration, arguant que le débat contradictoire qui prévaut lors d’une enquête administrative doit se dérouler dans la confidentialité.
        Le conseil de l’Ordre des médecins de Charente aura la primeur du rapport.

        ça me fiche une colère pas possible
        Pourvu que les résident et leurs familles se rangent aux côtés du Dr Lefebvre en estimant qu’il a sans doute évité le pire à leurs parents

        • Le médecin coordinateur d’une Ehpad de Moselle a fait vacciner tout le monde, la plupart des traitants ont démissionné avant. Plus de 15 décès, le (la) médecin coordinateur a démissionné, on ne sais pas pourquoi.

          • Merci pour cette info Dr Maudrux
            Alors encore plus de soutien à ce courageux Dr LEFEBVRE

            Ce qui serait fou, c’est que les familles se liguent contre lui et non pas contre l’équipe de vaccination qui a sans doute engendré cette hécatombe
            Loboto quand tu nous tiens !

          • MERCI , où peut on trouver la source de cette info svp
            bien cordialement

      • Merci à ce médecin d’avoir fait son devoir. La prochaine fois qu’un médecin fera un massage cardiaque j’espère que le massé lui donnera son consentement sur papier timbré… Bienvenue en Absurdistan

    • N’attendez pas de miracles de Sud-ouest. Ce sont des béni-oui-oui de la doxa

      https://www.sudouest.fr/charente/covid-en-charente-distribution-d-ivermectine-a-l-ehpad-une-enquete-est-ouverte-1801821.php.
      Il n’y a que le début, mais sous la photo, la petite phrase qui en dit long “L’ivermectine est un médicament utilisé pour traiter des parasitoses comme la gale. D’aucuns prétendent qu’il serait efficace contre le Covid. Rien n’est prouvé… © Crédit photo : Olivier Sarazin / “Sud Ouest”

  86. Il est temps de recruter tout les politiques qui veulent bien vous entendre pour force le débat à l’assemblée ! Bravo pour votre travail

  87. Dear Dr. Maudrux: excuse mois, mais je ne parle pas Francais.
    I consider both vaccines (not ANY vaccines; just proved ones) and IVM are called to co-exist for a long, long time. All the 12 peer-reviewed, already published articles we have written, and our original trials, are at your entire disposal. When I say “proved” vaccines, I don’t mean “approved” vaccines; those are far from being synonims. Unfortunately, when the Director of E.M.A. happens to have been former representative of pharmaceutical lobby, something may go wrong…Thank you for your commitment. After all, the protection of our patients is the ONLY thing that really matters. Yours respectfuly, Dr. Hector Carvallo

    • Dear Hector Carvallo
      Very honored by your interest in my communication work for colleagues and the public. For my part, I quote you in almost every post, the study on the 1200 caregivers is the most important to challenge the skeptics. I am at your side in this fight against the absurdity that kills, I responded yesterday to the call from Kory (with you, Marik and Tess, received by two different contacts (which allowed me to see that your email address is in the call is not a joke that people want to play on me on my blog). Thank you for your interview to France Soir (published) and to my Swiss friends (not yet published)

    • dr Carvalho, mil gracias por su gran aporte, la qualidad de sus estudios y tambien la fuerza de su comunicacion. La proteccion de los patientes es lo que cuenta , toca protegerlos no solamente contra el virus , sino tambien contra otros peligros como son la ignorancia, la terquedad y la corrupcion de algunos.

  88. J’aime beaucoup la clarté et la précision de vos analyses et le plus souvent j’adhère pleinement à vos conclusions ,comme c’est le cas ici .
    Malgré l’évidence des très bon résultats obtenus avec l’ivermectine ON n’en parle pas .Cela nous rappelle l’histoire de l’Hydrochloroquine pour laquelle ON n’en parlait que pour la dénigrer en avalant l’ahurissant article du Lancet et en utilisant les conclusions des essais Recovery, Discovery et Solidarity alors que l’OMS avait précisé que ces résultats défavorables ne s’appliquaient qu’aux malades hospitalisés et non à ceux traités hors de l’Hôpital . ON avait commandé au CHU d’Angers de faire une étude ,Hycovid ,sérieuse ,avec un bon protocole sur l’administration de l’HCQ en dehors de l’Hôpital mais ON l’a stoppée très vite car les premiers résultats avait montré qu’il y avait 6 décès dan le bras traité contre 11 dans le bras placebo …mais il n’y eut hélas que 120 malades dans chaque bras ce qui enlevait toute robustesse de l’étude en l’état ….et permettait de l’enterrer !
    Par contre vôtre titre me semble ambigu et susceptible de détourner des personnes de la vaccination . Or vaccination et médicaments ont des rôles très complémentaires comme vous le dites dans le texte…..mais il est évident que compter actuellement sur la vaccination pour juguler la pandémie ,alors que l’on est en plein dedans ,n’est pas une bonne idée . Par contre pour le proche avenir c’est indispensable pour affronter la future vague dans les meilleures conditions !

    • Prof. Jean Ducos, révérence parler, je ne suis pas Sachant, mais je trouve que le titre choisi par le Dr Maudrux ne souffre aucune ambiguïté et dit très bien ce que dit l’article.

      D’ailleurs, cette sémantique n’est pas moins claire que la fameuse ritournelle de la décision en fonction de la fameuse balance “bénéfice-risque”. Pour les vaccins en cours, qui pèse au juste les bénéfices ? Sur quels critères ? Et quelle fiabilité ? Où sont les déclarations d’intérêts ? Que valent ces produits ? … Peut-on être juge-et-partie, ou simplement juge sous influence des parties ?

      Au-delà de ces graves questions, le titre ne laisse pas de place au soupçon d’une disjonction à la Søren Kierkegaard (ou bien l’Ivermectine ou bien le vaccin) : vous avez tout à fait le droit de répondre “les deux mon Général” !

      Conclusion : en l’état, le titre me semble clair, et absolument incapable de pouvoir détourner qui que ce soit du recours au vaccin, à partir du moment où le sujet éclairé (mais par qui ?) et consentant, veut bien et tient en effet à se faire vacciner.

      Bien cordialement,
      S.E.

    • “Par contre pour le proche avenir c’est _indispensable_ pour affronter la future vague dans les meilleures conditions !” C’est la science religieuse : Onhésur qui est l’autre face de la pièce okunrapor.

      Moi je vais faire un exercice de pensée simple. Imaginons un jeu où l’on connaît une martingale qui marche à presque tous les coup : on gagne presque tout le temps contre l’ordinateur (à cause d’une faille dans l’IA). Est-ce que l’on va tenter une technique différente, que l’on connaît mal, dont on ne connaît pas grand chose, dont on sait qu’elle apprend à l’IA à perfectionner sa technique et dont on sait même pas si elle va nous permettre de gagner plus ? je rappelle que le but est de gagner et pas de jouer : à chaque fois qu’on perd dieu tue un chaton.

      Moi je suis pas un scientifique, MAIS si on a trouvé comment gérer une maladie qui est bénigne pour la majorité, je me lancerais pas dans une technique qui sélectionne les souches par mutation avec le risque de se retrouver avec une souche qui
      1. résiste au traitement simple et peu coûteux
      2. résisterait également à cette nouvelle technique

  89. merci de confirmer si clairement ce que l’on a compris depuis un bon moment et que certains ne veulent entendre

  90. Bonjour,
    Un labo en Inde Ziverdo, produisant un ” kit ” traitement Covid
    Doxycycline Ivermectine Zinc avec la prescription, le tous pour 2 dollars.

  91. Les réponses au pourquoi de cette non gestion de la Covid-19.

    Lecteurs, vous êtes en général instruit, vous devriez donc être capable de vous documenter et si vous avez assez de courage, d’accepter la réalité.
    J’attends vos réactions. Les études sociologiques donnent 90% de personnes qui préfèrent le dénie. Cependant vous êtes, lecteurs, une portion plutôt bien éduquée. Donc j’ai hâte de constater vos retours.

    * Gérer uniquement les cas graves de la Covid-19 n’arrêtera pas la pandémie.
    * Gérer les personnes identifiées comme ayant la maladie peut:
    – supprimer la pandémie. (le virus sera tjs là mais ce ne sera plus une pandémie).
    – éviter un grand nombre de malades graves.
    – éviter un grand nombre de décès.

    Question: Quelles sont les actions à prendre?
    * Soigner, afin d’éviter la forme pénible, voire grave ou mortelle, de la maladie.
    * Vacciner afin d’éviter la résurgence de la pandémie une fois atténuée.

    Constat:
    * La vaccination est très lente. Ce qui prolonge la pandémie et ses contraintes associées.
    – Il a été pris grand soin de ne pas avoir de vaccin libre de droit et donc pouvant être produit en nombre et rapidement. (C’est une bêtise de dire que réaliser une chaîne de production prendra 18 mois, car en 11 mois les vaccins ont été créés, testés et produits).
    – Le but n’est absolument pas d’enrichir Big pharma (contrairement à ce qui est dit partout, en fait c’est la fumée utilisée par le magicien).
    – Le but est:
    – De ne pas aller trop vite dans la vaccination.
    – De ne les produire que de sources sous contrôle (je vous explique pourquoi plus loin).

    * Les médicaments potentiellement efficaces sont :
    – Interdit par un grand nombre de gouvernements.
    – Freinés dans leur validation. Ex du Clofoctol Identifié fin mai 2020 et dont l’autorisation de phase clinique 3 n’est toujours pas donnée. Pourquoi? Mais pour retarder sa validation qui de toute façon ne sera pas acceptée car se faisant sur trop peu de malades. En effet, si un médicament efficace est identifié, les gens ne voudront plus se faire vacciner pour une maladie finalement assez peu grave.

    Pourquoi?
    Et bien c’est sur ce point que je m’étonne de votre ignorance.
    LE VRAI sujet de ce qu’il se passe n’est pas la pandémie en fait, le sujet est le changement climatique. D’ici quelques décennies, la vie que nous connaissons deviendra tout simplement impossible. Les gouvernements le savent. Ils sont (ceux qui se réunissent tous les ans sans exposer au monde leurs discussions) décidé d’agir pour sauver l’humanité. Mais pas celle d’aujourd’hui Monsieur Ruffin, celle d’ici 2 à 3 générations.

    C’est donc un changement de PARADIGME qui est en cours.
    Suivant les pays, de dictatures (chine, Russie…) ou de fausses démocraties (EU, USA, UK…),
    les changements sont imposés pour les uns ou réalisés via des réglementations pour les autres.

    Le but de la pandémie est donc :
    – De modifier le niveau d’acceptation des gens au changement.
    – Préparer un vecteur de réduction de la fertilité par l’usage de la vaccination (la distribution de riz n’ayant pas été efficace dans les années 70).
    – Imposer un passeport vaccinal afin de conserver à jamais ce vecteur qu’est la vaccination.
    – Casser la consommation tout en mettant ce qu’il en reste dans les mains de quelques-uns uniquement.

    Ce que le CHANGEMENT CLIMATIQUE nous réserve d’ici 20 à 30 ans:
    – Des zones de vie impossibles dans nombres de régions où la population est très nombreuse.
    – Des guerres de l’eau.
    – Des migrations non pas de centaines de milliers de personnes vers l’Europe tous les ans, mais de dizaines de millions de personnes.
    – Une réduction de la consommation pas la pénurie. En effet, nous allons passer au tout électrique (imposé par réglementation), tout en faisant en sorte que la production soit inférieure à la demande (l’alibi de l’écologie). Puisque les gens sont incapables (moi le premier) de s’interdire de consommer de l’énergie, sont manque sera donc une contrainte imposée nous obligeant à moins consommer.

    Je vous propose cette analogie Mr Ruffin.
    Une voiture se dirige vers un mur en béton. Il est impossible de l’arrêter (tout comme le changement climatique) et le choc fera mal. Cependant vous pouvez agir sur 2 critères:
    Le Poids du véhicule.
    La vitesse du véhicule.
    Ainsi l’impact sera moins important, si vous réduisez ces deux paramètres.

    Dans le cas du réchauffement climatique ces deux paramètres sont:
    Le nombre de personnes sur terre.
    La quantité d’énergie consommée par personne.

    En conclusion :
    => Vous devez maintenant comprendre ce qu’il se passe avec la Covid-19 et pourquoi les gouvernements jouent tous la même pièce de théâtre.

    La seule chose qui soit certaine, c’est que l’avenir n’est pas lumineux.
    Et il est vrai que les deux objectifs que le monde devrait suivre sont:
    Réduire le nombre de personnes sur terre.
    Réduire la quantité d’énergie (créant un effet négatif pour la vie en générale) consommée par personne.

    Très respectueusement

    • Ayons peur très peur toujours plus peur !
      Peurs du virus, du changement climatique, et du “Plan”.
      Vous avez raison il y a un changement de paradigme : des idéologies mortifères, supportées principalement par des gouvernements occidentaux, poussent à l’accélération de la transition numérique et du contrôle qui l’accompagne. Sur fond de guerre économique mondiale.
      Il y a des raisons d’avoir peur certes, cela est fascinant la politique de la peur .
      Sachant que la peur est mauvaise conseillère..

    • Bonjour,
      le catastrophisme climatique est basé, comme le catastrophisme pandémique, sur des modélisations très imparfaites, une presse n’en retenant que les versions les plus dures et un ostracisme, voir une censure de toute étude, parole s’écartant un tant soit peu de la doxa dominante.

    • Alors
      1) Aucun vaccin n’a arrêté quoi que ce soit. La seule belle histoire c’est la variole. mais même l’oms dit que la stratégie toute vaccinale a été une catastrophe et a tué plus de gens qu’elle n’en a soigné. on peut lire ici : http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2013/04/06/26856132.html (et suivre les liens)
      2) tout le monde sait et c’est même écrit partout que les vaccins sont un formidable relai de croissance de big pharma : cela concerne les biens portants (la majorité) ils peuvent être renouvelés à tempérance, ils coûtent rien à produire, la propagande est telle qu’on ne peut pas être contre. Parce que en regardant un peu ce qu’elle produit d’innovant : rien. Le mieux qu’elle fasse se sont des essaies de non infériorité (et elle doit tricher pour cela). Et comme les états paient et obligent c’est de l’argent facile, il n’y a qu’a corrupter (j’aime bien le terme, à cheval en corruption, disruptif et startup) quelques personnes.
      3) c’est comme les girafes, les mouchoirs en papier et le bug de l’an 2000 ou le dépistage tout azimut : rien de plus facile à soigner qu’une maladie qui n’existe pas (qui ne s’exprime pas chez la personne).
      4) comme il reste presque plus personne qui n’est pas vacciné à tout va : il n’y a plus aucun groupe témoin pour faire une étude sérieuse : donc c’est la fête à la saucisse.
      5) comme on touche au système immunitaire, ce sont des courants de fond que l’on met en œuvre et donc les effets prennent souvent des années : donc facile de diluer les causes dans le multifactoriel et donc de se dédouaner facilement : le crime parfait. Il n’est que voir que même raoult explique doctement que SEP et vaccin hepB c’est du n’importe quoi (alors que les SEP pédiatrique n’existaient pas avant la campagne de vaccination de 95 : encore une victoire canard wc : okunrapor.

      concernant le néo-malthusianisme , c’est un truc à la mode depuis quelques années. Sachant qu’un milliardaire consomme comme disons 1 millions de vraiment pauvres. Ne pensez-vous pas qu’il serait plus simple (et éthique) de supprimer 1 milliardaire plutôt que 1 million de pauvres ? Mais marrant comme les milliardaires nous expliquent que les pauvres pullulent comme des lapins. non ? coïncifrance encore et toujours. Si on veut être exact, la natalité chute a peu près partout dans le monde. (même l’afrique a amorcée sa descente.) alors pour le dire autrement, ce qui menace dans 4 ou 5 générations c’est la dépopulation qui sera, de mon point de vue, un problème plus important que le réchauffement. Parce que si on veut, en 20 ans, on règle le soucis, en centuplant la surface des arbres mangeant du carbone. Mais inverser la tendance de fond des problèmes à avoir des enfants, avec des scientifiques qui arrivent à laisser les gens crever chez eux avec du doliprane, on est pas sortie de la berge.

      Ensuite, concernant le complot mondial pour l’extermination des pauvres : ils sont trop cons pour être capable de mettre en œuvre ce genre de truc, ils sont même pas capable de mettre en oeuvre une simple logistique pour les gens qui veulent se faire vacciner : vous vous rendez compte que l’épicier du coin arrive à gérer une gamme de 500-1000 référence et qu’il y a toujours votre boite de petits pois ptréférés ? eux n’arrivent pas à gérer 2 références. Ce qui est possible en revanche est un agglomérat d’individus chacun faisant son travail (et je veux bien croire que certains sont honnêtes et de bonne foi) et qu’il passe dans la tête de quelques malades mentaux que si des pauvres crèvent ce n’est pas très grave. Pas tellement (de mon point de vue) parce qu’ils veulent dépopuler, mais parce que pour eux, la vie humaine (et animale) n’a aucune valeur dans leur logiciel comptable. donc en redescendant, en cascade, il y a une branche de cette arbre hiérarchique qui se moque comme de l’an 40 que leur produit tue à la marge, si cela e se voit pas trop. Dans cette branche dégénérée, il y a des agglomérés qui pensent sérieusement (barbier par exemple) que même si des gens meurent le bénéfice de tous, global, est supérieur et qu’il faut accepter ces morts. Les nazis pensaient la même chose : éradiquer les juifs (et les handicapés, les homos, les débiles…) étaient bon pour le groupe et que ces dommages collatéraux étaient un mal nécessaire. Notez que dans les 2 cas, ils sont incapables de _prouver_ qu’il y a une bénéfice pour tous, mais ils y croient comme les sectaires qui pensent que le christ cosmique de la planète Aldebaran reviendra à bugarach pour sauver le monde avec les vaisseaux de lumière de la vierge marie.

      Il n’est pas une question de complot, mais de maladie mentales : sociopathie et/ou psychopathie pour les uns et crétinisme des alpes pour les autres.

      mais pour cela je n’ai pas de sources, mais un faisceau d’indices concordants.

    • Imaginer que Big Pharma ne cherche pas le profit, et que nos dirigeants réfléchissent à plus de 8 jours ?
      Soyons sérieux !

    • Bonsoir
      Je n’ai pas encore eu le plaisir de lire votre commentaire mais j’ai remarqué le mot changement climatique et selon la NASA il est naturel et du au changement de l’orbite de rotation terrestre.

  92. Voici le mail que je viens d’adresser au député de ma circonscription :

    Monsieur le Député,

    Nous constatons depuis un an l’incapacité de notre gouvernement à gérer la crise sanitaire.
    En effet, les préconisations sont confinement et vaccination sans prise en charge précoce des patients.
    Il se trouve que le vaccin (ou plutôt la thérapie génique) qui nous est proposé à outrance :
    – n’empêche pas la contamination
    – ne participe pas à l’immunité collective
    – devra être renouvelé tous les 6 mois
    – n’a pas été testé sur le long terme

    Les restrictions sanitaires et les confinements successifs ont des conséquences vertigineuses sur l’économie et le moral en France.

    Comment peut on imaginer une sortie de crise dans ces conditions ?

    D’éminents médecins dans le monde et en France, préconisent la solution du traitement précoce avec l’administration de médicaments testés sur des milliers de patients qui conduisent à:

    – Réduire le nombre de jours sous affection Covid
    – Éviter de saturer les services d’urgence
    – Une réduction de plus de 75% des décès

    Je vous joins le lien du Dr Maudrux à ce sujet : https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/03/25/covid-ivermectine-superieure-au-vaccin/

    Pourquoi ne pas envisager de tester ces molécules efficaces et sans danger qui permettraient de gérer l’urgence d’une situation qui parait sans fin ?

    Cordialement

    • Bravo, je vais aussi l’envoyer à ma députée. C’est une marcheuse, mais on peut toujours tenter…

    • @BERTRAND.
      Je viens d’adresser votre modèle de lettre, légèrement modifiée et adaptée, à mon député, mon maire d’arrondissement, et trois sénateurs.

      A quelles autres autorités, instances l’envoyer ?

  93. Bonjour Docteur,

    Savez-vous pourquoi au Brésil l’épidémie semble toujours importante alors qu’ils ont maintenant des preuves tangibles que cela fonctionne ?

    Bien cordialement

    • Cela fait partie des pays où l’on se pose des questions avec Astra : plus on vaccine, plus on a de cas. Ensuite ici et là on prescrit Iver, mais à quelle quantité à l’échelle du pays ? L’un fait un article de presse avec ses succès, mais 30 cas dans son coin ? Comme en France. Ainsi quand la Tchéquie a annoncé se mettre officiellement à l’Iver, elle a commandé 20 000 boîtes. Pas de quoi modifier les courbes !

      • Il me semble que Carvalho, dans le meeting avec Kory, Lawrie, … décrit une situation à 100 miles (si mon souvenir est bon) de Manaus, où la situation n’est pas dramatique. Au Brésil, si j’ai bien compris la gestion sanitaire est assez (beaucoup ?) décentralisé.

        par ailleurs pour la Tchéquie je sais pas, mais si on prend l’exemple de l’Af’ du Sud, avant que ne soit ”officialisé l levé de l’interdiction de l’Ivermectine, il y a plein de d’article de saisie d’ivermectine de plusieurs tonnes. Donc là bas au moins, ça a peut être été ”légalisé” pour rattraper une diffusion déjà en cours ? La chute de la diffusion en Af’ Sud est spectaculaire en tous cas

        • Oula, j’ai pas été très clair désolé (la fenêtre de commentaires est maintenant très petite, dur de se relire).

          la ville au résil, donne accès à