342

Covid : quand l’ANSM danse le bambalaba avec Lilly.

Quand l’ANSM danse le bambalaba avec Lilly, elle risque de perdre toute crédibilité si elle ne fait pas de même avec l’Ivermectine, après avoir accordé une surprenant ATU pour le Bamlanivimab.

Rappelons que l’ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation), délivrée pour le Bambalaba, s’adresse aux médicaments nouveaux, qui n’ont encore jamais été mis sur le marché. La délivrance d’une ATU doit être beaucoup plus prudente, rigoureuse et difficile que la délivrance d’une RTU (Recommandation temporaire d’Utilisation), qui elle, concerne les médicaments déjà utilisés dans d’autres indications, avec déjà une AMM. En effet, pour ces médicaments, utilisés depuis des années, on en connaît bien les effets secondaires, les risque à long terme, contrairement aux premiers pour lesquels on n’a aucune expérience pratique.

Les critères pour obtenir ces autorisations, sont au nombre de deux :

  1. Les faibles risques
  2. Une bonne présomption d’efficacité.

Innocuité :

Pour l’Ivermectine, on connaît les risques : aucun. 16 morts en 30 ans sur 4 milliards de prescriptions, dont sans doute 15 qui sont dus à une autre cause. Pour les effets secondaires divers, Merck cite une étude où ces effets semblent moins fréquents qu’avec un placebo ! La base de données OMS en donne 10 fois moins que l’Aspirine ou la Pénicilline. On sait aussi qu’à 10 fois la dose, rien ne se passe. On sait que la prise répétée, ne pose aucun problème. 

Pour le Bambalaba les risques sur le long terme sont totalement inconnus, pas contre le risque de faire émerger de nouveaux variants est cité par nombre de pharmacologues et infectiologues.  Les experts de l’ANRS-maladies infectieuses émergentes (ANRS-MIE), qui conseillent le gouvernement sur le choix des traitements innovants, consultés avant, l’ont signalé par écrit. Le laboratoire n’a pas contesté.

Le Pr Gilles Pialoux, chef de service d’infectiologie de l’hôpital Tenon regrette aussi “que ce médicament n’ait pas été testé sur la population ciblée : dans un des essais, seul 10% des patients inclus ont plus de 65 ans, alors que ce produit s’adresse pour l’instant notamment aux plus de 80 ans” ! 

Efficacité :

S’il y a plus de 60 études sur l’Ivermectine, toutes réalisées par des médecins indépendants, sans liens avec les laboratoires, ce n’est pas le cas pour le Bambalaba, à priori 3 études du laboratoire, à la fois juge et partie. 1 étude interrompue avant son terme, et les deux autres, (qui en fait n’en sont qu’une), uniquement phase 2 ! Maigre, très maigre. La seule étude qui pourrait montrer un petit quelque chose est une étude écrite et payée par le labo.

Pour l’Ivermectine, toute les études en prophylaxie montrent une efficacité entre 80 et 100%. En thérapeutique, 80% des études montrent une disparition des troubles deux fois plus rapides que dans les groupes placebo, et une mortalité réduite de 80 %. Pour les sceptiques, voici un rapport de 107 pages de Tess Lawrie sur le sujet, pour l’OMS. Pour les septiques, je ne peux rien !

Pour le Bambalaba, selon la Sociéte Française de Pharmacologie et Thérapeutique : “Aucune différence statistiquement significative n’a été obtenue sur le critère principal ou sur le critère le plus cliniquement pertinent, et ce quelle que soit la dose. Il est donc impossible de conclure à un quelconque bénéfice clinique”. Pour le Pr Mathieu Molimard, chef de service de pharmacologie clinique au CHU de Bordeaux, “Une autorisation temporaire d’utilisation délivrée sur un niveau de preuve aussi faible, c’est probablement du jamais-vu ». La messe est dite.

Le discours qui a suivi l’ATU montre « l’extrême rigueur » d’un dossier « bien étudié » qui conduit à cette autorisation. 2 jours après, message de la DGS : « le Bambalaba est indiqué pour le traitement des formes symptomatiques légères à modérées chez les adultes non hospitalisés et à risques ». « Pour garantir un minimum d’efficacité, ce traitement doit être initié dans un délai maximum de 5 jours après les premiers symptômes ». « L’efficacité de ce traitement sur les variantes sud-africaine et brésilienne n’est pas démontrée ». Deux jours plus tard, nouvelles consignes : ce n’est plus un traitement en ambulatoire, mais les patients doivent être hospitalisés.

Voici un traitement miracle, salué par toute la presse “compétente” qui critique l’Ivermectine, qui devait éviter les hospitalisations, mais qui fait l’inverse, devant hospitaliser les patients qui n’en ont pas besoin, qui nécessite une perfusion, qui a priori ne marche pas ou si peu, qui a 14% d’effets secondaires, et dont on sait qu’il ne marche pas sur les variants qui se développent.

Alors comment l’ANSM a pu être séduite par le Bambalaba, dont la présomption d’efficacité est très inférieure à tous les autres traitements ambulatoires, en perfusion au lieu de comprimés, et pour 1 000 euros au lieu de 10 ? Aurait-elle été séduite par le blabla de Lilly ? Et comment expliquer aussi ces commandes avant autorisation, cette distribution à marche forcée dans les hôpitaux qui n’en veulent pas ?

Quand on ne comprend pas la décision sur le plan médical, on en cherche ailleurs les raisons. Quand la mère de la « commerciale » de Lilly France est actuellement cheffe du pôle santé du cabinet du Premier Ministre après l’avoir été à l’Elysée (ou l’inverse selon une autre source, sans compter un mari député LREM et un Pierre (frère ?), adjoint de cabinet à l’Elysée), certains peuvent se posent des questions.

Espérons que l’ANSM saura être honnête, en reconnaissant que l’Ivermectine a plus d’atouts que le Bambalaba, si elle veut avoir encore un peu de crédit. Si ce n’est pas le cas, l’affaire sera portée devant la justice, pour avoir l’explication d’une telle inégalité de traitement, avec sanctions à la clé si elle ne peut être justifiée.

Quant à notre ministre brillant médecin, il a fanfaronné avec la même précipitation sur ce produit de la même manière que pour le fumeux article du Lancet. Un véritable expert en traitements du Covid.

De la part de mg55mg, les paroles de la chanson pour danser le Bambalaba sur un air de Pierre Perret 

Gérard Maudrux

Répondre à Margot Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

342 commentaires

  1. Bonsoir,
    J’ai envie de chialer, vraiment… Je regarde le journal de 23h, ayant fait mon hermite ce week-end…
    Vive Israël, “On respire” “Attention ces images vont faire des envieux” “Pass sanitaire ” etc. Tout ce qu’on craint est en train de se dérouler sous nous yeux et je me sens vraiment impuissante…
    Je n’ai plus la force d’argumenter tellement tout s’enchaîne. Ceux qui sont restés aveugles ne peuvent être convaincus, toute cette supercherie est trop bien montée, on ne peut plus rien faire, c’est trop tard. Ils vont imposer d’abord le vaccin à tous les soignants, puis à tout le monde… Et ceux qui ne veulent pas se plier à la dictature n’auront pas de “pass”, ils ne pourront plus rien faire !
    C’est surréaliste…

    • Ils n’ont pas assez de forces de l’ordre pour mener à bien cette histoire.

      En mettant tout bout à bout en allant jusqu’au dernier débile flic municipal qui a du s’arrêter à la table de 2 (mais pas plus que 5) ils sont moins de 500 000. Ce rève ne peut arriver que dans des pays ou comme en RDA la moitié de la population travaillait pour le régime. il leur manque 20 ou 30 millions de vrais collabos.

      Nous vivons une période pré-insurrectionnelle, et ils le savent, et ils ont peur. Les RT vont jusqu’à interroger les familles en IEF pour savoir ce qui va se passer avec le fameux article 21. Ils font comme si de rien n’était mais ils savent qu’ils sont assis sur une poudrière et que les mèches sont allumées. Dans tous les pays on enquête sur la gestion de la crise, sur le virus, sur les traitements, Ils n’arrivent pas à fermer assez vite les sites qui donnent des infos sur les soucis de vaccination, sur les études sur les vaccins.

      ils ferment des chaînes youtube, des comptes toutieur ? ils renaissent sur gab, sur peertube, sur odysée, sur le fediverse. Ils sont morts. Ils ne tiennent QUE parce que bfm, cnews et autre usine à décérébrer les relayent encore sans trop y croire, mais les médias alternatifs naissent comme les boutons pendant une varicelle. Les mèches se consument et la poudre est toujours là. Plus ils vont attendre, plus il y aura eu de morts, et plus les gens seront énervés. Les gilets jaunes (qui manifestent toujours) ce n’était qu’une mise en bouche de ce qui va arriver.

      La seule solution serait d’abandonner le mythe de la démocratie et enfermer tous les gens, mais au cœur de l’europe, c’est impossible car toute leur jolie histoire de l’europe qui protège volerait en éclat, et ceux qui sont aux commandes ne le veulent pas car ils ne pourraient plus continuer à piller les peuples.

      Alors oui des gens vont se vacciner… mais cela éclaircira les rangs des collabos. L’autre disait que le capitalisme vendra la corde qui servira à le pendre : ils tuent les gens qui les soutienne et font comme ils disent. C’est khon.

      • De plus en plus de gens sur les résos alternatives pensent que la violence va devenir nécessaire. Il y a 3 ans, en prônant la violence comme solution on était tout seul et on se faisait essspliquer la vie par tout le monde; mais ce temps là est fini. De plus en plus cette possibilité s’impose dans le domaine du possible, même si pour le moment les gens essaient de trouver une autre solution. Plus ils ferment des portes, plus ils deviennent autoritaires,plus la violence devient la seule solution.

        Vous vous rendez compte qu’on tourne en rond depuis 3 mois, qu’on en est à partager la Nième étude sur l’ivermectine ? On va en partager combien jusqu’à se dire qu’il va falloir changer de braquet ? On compte les morts.. 2000 ? 3000 ? vous vous rendez compte ? 3000 morts ? et ils nous font chier pour 3 morts de la rougeole en 10 ans ?

        • Quand on voit la police évacuer le Canal Saint-Martin, on ne peut pas s’empêcher de penser à d’autres scènes, en d’autres temps, du côté du Vel’ d’Hiv. La violence est déjà là, feutrée pour le moment, et portée par des fonctionnaires sans état d’âme. (Même s’ils sont les premiers, sans doute, à aller prendre l’air le dimanche en famille en se foutant des gestes barrières.) Etant donné la trouille qui paralyse les prétendus “opposants”, je crains, en effet, qu’il soit un jour obligatoire d’en passer par la désobéissance civile – au minimum.
          Sur les forces dites de l’ordre, vous avez raison : sauf à faire tirer sur les foules, ils n’ont pas les moyens de leurs ambitions.

      • Vous rêvez, la plupart des gens pensent que le confinement est efficace, que la Suède ça marche parce que le pays est moins dense (sauf que c’est faux dans les zones urbaines qui regroupent l’essentiel de la population), que Raoult et les médecins qui soignent sont des charlatans, que Franceinter et l’AFP disent la vérité vraie, que la police nous protège (contre nous-même), que le vaccin est la seule solution, etc …
        Les “gens” n’ont pas envie de s’emmerder à chercher les informations, ils voteront comme la bien pensance leur aura dit de voter.

        • Bonjour Jean
          Dans toutes les situations d’oppression il en va de même et pourtant l’oppression suscite AUSSI (de) la résistance laquelle assez souvent atteint au moins en partie quelques objectifs.
          Ne nous laissons pas tétaniser par la fabrique du consentement.
          Haut les coeurs, il y a aussi plusieurs bonnes nouvelles.
          Il ne s’agit pas de rêver mais de faire ce qui est possible sans se laisser intimider par la propagande et désinformation massives.
          Cordialement

        • @VALETE09 : à la fin on nous fera le coup de la réconciliation nationale et on oubliera. J’espère juste qu’il y aura une fin et que cela ne durera pas 5 ans.

        • @Jean

          Bien entendu que la majorité de la population accepte et collabore, je dirais que c’est dans les gènes et dans l’éducation (l’union sacré entre l’inné et l’acquis) mais il n’y a besoin que de 100 000 personnes pour faire basculer un régime. Il faut 10 millions de personnes qui manifestent ou 100 000 qui se révoltent. Un part indécise de la population, au bord de l’explosion face aux mesures, aux morts de doliprane, aux morts du vaccin peut basculer facilement et “suivre le mouvement”, en résistance active ou passive.

          Il suffit d’une étincelle pour que tout s’embrase : il y a déjà le carburant et le comburant. et ils le savent, les confinements et couvre-feu ne servent qu’à cela.

    • Et bien justement … et si on ne faisait « plus rien » ? On a été confinés complètement pendant deux mois l’an passé non ? Protégeons-nous protégeons les autres en nous organisant pour ne plus sortir’ ne plus travailler, ne plus consommer. Un mois, deux mois. La force d’inertie est plus dense que celle du remue ménage, des plaintes et complaintes et mouvements désordonnés sans effet si ce n’est une surenchère. Nous avons, plutôt que le découragement, nous aussi un pouvoir de coercition.

    • Bonjour Emma

      Est-on sûr de ce chiffre? si cela est vrai, c’est bien caché. Dans ce cas cela confirme la malhonnêteté de nos dirigeants.

    • Bonjour, c’est bien le molnupiravir.
      Je remarque “sur les quatre incidents sérieux rapportés, aucun n’a été considéré en lien avec le médicament étudié”, a précisé le laboratoire.
      Cette de phase 2i sur 202 patients conforte leur avis sur l’ivermectine. Enfin, un antiviral efficace cela fait déjà longtemps que les labos le cherchent (exemple le tamiflu). Bien cordialement.

  2. Je vois aussi que l’ivermectine était à l’étude pour le traitement des virus influenza A
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6048202/

    Les mécanismes sont bien documentés.
    Je ne dis pas que cela implique que le covid-19 est juste une grippe, mais que de part la similarité des symptômes, l’ivermectine a le potentiel de traiter des pathologies imputées au covid.
    Comme la grippe et le covid ne représentent qu’une part statistique réduite de pathologies aux symptômes similaires, et que toute crise qualifiée d’infection respiratoire est cataloguée covid, ce traitement à le bénéfice d’un champ d’action large en cas de mauvaise interprétation des signes cliniques et outils diagnostiques.
    Donner du remdesivir ou des anticorps monoclonaux à un patient présentant les signes du covid sans qu’un coronavirus ne soit impliqué retarderait la guérison tandis que l’ivermectine aurait ici plus de chance de traiter les symptômes.
    Ce champ d’action large pourrait également expliquer son efficacité en comparaison avec les autres traitements plus ciblés, toutes maladies étant maintenant une forme de covid, grippe covid, pneumonie covid, diarrhée covid, paralyse de Bell covid… Certains covid qui ne sont en fait que des covid atypiques (des covid sans coronavirus) auraient pus être confondus avec des covid avec présence de coronavirus.

    Pour la suite de cette épidémie mondiale, il faudra se pencher sur ces nouveaux symptômes covid très variés, souvent imputés à tort aux vaccinations (les centres de vaccination étant des lieux de contaminations exposant des personnes fragiles), et trouver un moyen d’éliminer ces variants plus contagieux (selon Neil Ferguson) [1].
    Je peux proposer une approche telle qu’exposé par Brandy Vaughan (RIP) [2] , des thérapies de chélation plus ou moins ciblées, mais pour lesquelles il faudrait plus de données, notamment sur l’élimination des covid aux nano-particules lipidiques et des covid auto-immunitaires.

    [1] https://www.imperial.ac.uk/media/imperial-college/medicine/mrc-gida/2020-12-31-COVID19-Report-42-Preprint-VOC.pdf
    [2] https://learntherisk.org/detox/

    • Certains articles de France Soir ont fait le tour du monde.
      Nul n’est prophète en son pays ?

      • C’est ça, ici on fait la fine bouche, on préfère dire élégamment que France Soir n’est 100% parfait
        🙁

      • Quand même triste qu’il ne faille compter que sur France Soir pour propager l’information !

        • “Oui mais ils sont même pas journalistes, ils n’ont pas de carte de presse !”

    • Il semble que ce soit ce que l’on constate progressivement en pratique. Il était connu bien avant que les coronavirus adorent changer de look. Et si on les titille un peu, cela les stimule.

  3. Ayant intégré cet article dans ma publication du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/03/06/larbre-nouvelle-chronique-du-presque-dr-tche-rien-dans-une-version-pdf-gratos-de-jo/

    Le Presque Dr. T’Ché-RIEN m’a judicieusement apporté ce commentaire : bamlanivimab 2000 balles quand même !
    Et il a mis la chanson de Maxime Leforestier : Ambalaba que je connais par cœur !

    Ambalaba ♫ Ambalada ♪

    Je songe sérieusement à ouvrir une nouvelle catégorie dans mon blog que j’intitulerais : Faites ce qu’on vous dit – Pas ce qu’on fait !

    Ambalada ♫

    Pour ceux qui voudront ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/larbre-de-mars-2021-nouvelle-chronique-de-rien-version-pdf-de-jo.pdf

  4. Bonsoir,
    Je viens d’écouter l’interview de Me Teissedre publiée le 02/03 sur FranceSoir. J’aimerais en signaler deux passages.
    A 3:30 et suivantes il est question de l’appréciation positive de l’Ivermectine par Jean-Pierre Changeux . Celui-ci – quoiqu’on puisse penser de toutes ses prises de position – est tout de même quelqu’un qui a une réputation scientifique certaine. Elle peut être discutée, peut-être, mais pas négligée. On attend que J.-P. Changeux fasse connaître publiquement une opinion que seuls des initiés sont pour l’heure à même de connaître…

    A 12:45 Me Teissedre indique que la question de l’Ivermectine est exposée dans les media mainstream du Royaume Uni …?
    https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/me-teissedre-debriefing-video

    Que penser de l’interview du Pr Robert Clancy sur Covexit ? https://covexit.com/interview-du-professeur-robert-clancy/

    Bien à vous

  5. Critique du domaine de la virologie par le Dr. Stefan Lanka.
    Une approche intéressante pour éviter de retomber à l’avenir dans la même hystérie.
    On touche là à mon sens au point le plus controversé de cette pandémie, le dogme enfoui que peu osent déterrer.

    https://cv19.fr/2021/03/06/les-auteurs-de-la-crise-du-coronavirus-sont-clairement-identifies-les-virologistes-qui-pretendent-que-les-virus-causent-des-maladies-sont-des-scientifiques-frauduleux-et-doivent-etre-poursuivis/

  6. Depuis qu’Israël s’est transformé en une nation de cobayes, un virus qui s’attaquait autrefois aux personnes âgées et à celles souffrant de graves problèmes de santé a maintenant complètement changé de nature. Après seulement deux mois d’une campagne de vaccination de masse “réussie”, 76 % des nouveaux cas de Covid-19 ont moins de 39 ans. Seuls 5,5 % ont plus de 60 ans. 40 % des patients en phase critique ont moins de 60 ans. Le pays a également détecté une forte augmentation des cas de Covid-19 chez les femmes enceintes, dont plus de quelques-unes sont dans un état critique. Au cours des dernières semaines, le nombre de nouveaux-nés atteints de Covid-19 a connu une forte hausse de 1300 % (de 400 cas chez les enfants de moins de deux ans le 20 novembre à 5 800 en février 2021). À lire https://plumenclume.org/blog/677-sccop-le-pdg-de-pfizer-admet-qu-israel-est-le-laboratoire-du-monde

    Les données recueillies en Israël indiquent une étroite corrélation entre la vaccination de masse, les cas et les décès. Cette corrélation indique la possibilité que ce soient les vaccinés qui aient effectivement propagé le virus ou même une série de mutants qui sont responsables du changement radical des symptômes ci-dessus. Nouveau virus suite à la vaccination de masse et 4 e confinement…https://plumenclume.org/blog/677-sccop-le-pdg-de-pfizer-admet-qu-israel-est-le-laboratoire-du-monde

    • Après la vaccination de masse, l’obligation de porter une pastille, puis un bracelet, comme pour purger une peine, voilà t’y pas qu’à Tel Aviv sont organisés des concerts réservés aux… Vaccinés !

      Une femme reçoit un vaccin contre le Covid-19 dans le cadre d’une initiative de la municipalité de Tel Aviv, qui offrait une boisson gratuite dans un bar aux résidents qui se font vacciner

      Source ► https://francais.rt.com/international/84468-israel-mairie-tel-aviv-organise-concerts-reserves-personnes-vaccinees

      Martin Niemöller doit se retourner dans sa tombe ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/tract-aux-covidiots-de-la-terre-pdf-1.pdf

      • Si ces nouvelles sont confirmées, c’est une catastrophe. A force de jouer avec les défenses immunitaires (masques, confinements) et de bidouiller le virus (redemsivir, vaccins) on va se retrouver avec une véritable catastrophe, ingérable par nos systèmes de santé. Je crois que l’université John Hopkins évoquait ce danger il y a quelques semaines.

      • Il est beaucoup trop tôt pour juger du résultat de ces vaccination de masse, mais surtout de l’efficacité du vaccin. J’ai toujours émis des réserves quant à la précipitation sans connaître les effets à long terme. Je pense que la première erreur a été une mauvaise option au départ (non choisie par les chinois), qui était pour aller plus vite et mettre en pratique la “thérapie génique”, de ne cibler qu’une protéine, au lieu de l’ensemble du virus (non possible avec ces méthodes). On sait que les coronavirus aiment changer en permanence de look, ce n’est pas nouveau, et pour peu que vous les titillez un peu, vous les stimulez dans ce sens. Je pense qu’on en a pas fini avec ces vaccins. Le discours officiel est non, non, tout va bien, cela marche sur les mutants, mais quand on voit les labos, ici préparer le vaccin modifié, là préparer une troisième injection, et là encore mélanger deux vaccins, il y a une contradiction.

        • Pourquoi le discours officiel changerait-il ? Depuis le début, ils savent très bien ce qu’ils font: ne pas soigner, attendre le vaccin ou les traitements hors de prix. Ce n’est pas de l’incompétence, c’est une stratégie. La “mauvaise option” de départ n’était pas une erreur. Oui, on sait (pas moi, hein, je fais confiance à ceux qui savent *vraiment* dont vous, Dr Maudrux) que les coronavirus mutent sans arrêt; C’est déjà pour ça que je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe. Tous les ans ? Non, merci ! Et voilà que pour le coronacouillu, on nous parle de trois rappels, voire d’une vaccination deux fois par an ????? Merci, mais ce sera sans moi. Quoi qu’il en coûte, pour citer quelqu’un pour qui je n’ai aucun respect…

    • Il faut faire attention aux présentations des données :
      En nombre de cas progression semble indiquer une absence d’efficacité
      En pourcentage si cela augmente chez les jeunes cela implique que cela baisse chez les vieux qui ont été vacciné en premier et suggère une efficacité de la vaccination!

      • Ou alors on remplit les réa avec des moins vieux pour les garder pleines et montrer comme c’est grave
        Excusez…

  7. Un article du JAMA du 04/03/2021 relatant : “Effet de l’ivermectine sur le temps de résolution des symptômes chez les adultes atteints de COVID-19 léger” – NCT04405843
    Résultat: pas de différence significative pour la disparition des symptômes dans les Covid légers…..Oui mais l’âge médian est de 37 ans et dans cette fourchette d’âge il n’est pas rare que les symptômes s’amendent d’eux mêmes sans rien faire. Fallait-il vraiment faire une étude avec de tels critères ?
    Quant aux conflits d’intérêts ! Un peu….
    Le Dr López-Medina a déclaré avoir reçu des subventions de Sanofi Pasteur, GlaxoSmithKline et Janssen et des honoraires personnels de Sanofi Pasteur pendant la conduite de l’étude. Le Dr López a déclaré avoir reçu des subventions de Sanofi Pasteur, GlaxoSmithKline et Janssen et des honoraires personnels de Sanofi Pasteur pendant la conduite de l’étude. Le Dr Oñate a déclaré avoir reçu des subventions de Janssen et des honoraires personnels de Merck Sharp & Dohme et Gilead en dehors du travail soumis
    Sources: https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2777389

    • Ceux qui n’ont pas encore compris le “système” ont de quoi se frotter les yeux :
      des études directement commandées et payées par telle et telle firme afin de fournir un argumentaire pour ou contre.
      N’ayant, par conséquent, aucune apparence d’objectivité.
      Ces études soit à charge (comme ici) soit à l’appui d’une demande d’AMM, sont-elles autre chose qu’un très mince voile permettant aux décideurs politiques de “justifier” formellement leurs décisions ?

    • Il y a déja de nombreux commentaires sur cet article publiés sur la même page du site Jamanetwork, et qui émettent de sérieux doutes sur la validité de cett étude, notamment:
      – la relative jeunesse des patients,
      – l’absence de vérification que les patients du groupe placebo n’aient pas pris de l’ivermectine avant de participer à l’essai,
      – le fait que les prises d’ivermectine soient faites à jeun alors que l’efficacité est meilleure avec un repas riche en lipides,
      – de nombreux défauts ont été relevés dans la méthode de l’essai.

      • “le fait que les prises d’ivermectine soient faites à jeun alors que l’efficacité est meilleure avec un repas riche en lipides,” ?
        Pourtant dans le traitement pour la gale on recommande aux patients de prendre l’ Ivermectine sans avoir mangé 2h avant , ni 2h après .
        Et sur la fiche poso il est écrit : “à jeun”.
        D’où vient cette info du repas riche en lipide ?

        • voici l’extrait du commentaire à ce sujet:
          “Bioavailability of ivermectin is much greater if taken with a lipid-rich meal. Why were participants instructed to take it on an empty stomach?”
          l’auteur de ce commentaire est:
          Eric Osgood, MD | St. Francis Medical Center
          Clinical Advisor to Frontline COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC), which has published an At-Home Outpatient Treatment Protocol with ivermectin

  8. Aujourd’hui,
    « COVID-19: LES FORCES DE L’ORDRE ÉVACUENT LES QUAIS DE SEINE ET DU CANAL SAINT-MARTIN À PARIS »
    Je suis plus que légaliste mais à force de remplacer l’Aziythromycine par la matraque, un jour ça va péter …

    • Ils recommencent comme en mars dernier.
      A croire que sortir s’aérer le week-end est devenu hérétique.
      Je suppose que c’est l’effet “vidéosurveillance” qui joue : sur les écrans n’apparaît que la densité d’occupation en 2 dimensions. Quand ça dépasse un certain chiffre, la préfecture voit rouge.
      C’est selon cette même “logique” qu’on a fermé les marchés de rue partout en France en mars 2020. Pour les rouvrir ensuite au cas par cas.
      Les gens étaient tellement sidérés qu’ils ont très peu protesté, mais cette année cela pourrait se passer différemment.
      Je respecte la loi et l’ordre public, mais l’ordre public imposé de cette façon se déconsidère lentement mais sûrement.

      • Respectons la loi et l’ordre public quand ils sont respectables, ce qui n’est pas le cas ici. Mais posons-nous plutôt la question cruciale : quid d’un Etat d’Urgence qui dure un an ? En mars dernier, on pouvait à la rigueur prendre des mesures radicales par peur de l’inconnu. Aujourd’hui, on sait comment fonctionne cette maladie, qui elle touche et comment la combattre (assez) efficacement. Où est l’urgence ? Où est l’utilité des mesures pour la population qui ne risque rien ? Où est la justification de la crise à venir, qu’on nous fera payer ?
        J’ai un immense respect pour le docteur Maudrux. Mais il y a un an, sur d’autres sites (celui-ci, je ne le connaissais pas) j’ai “mené le combat” de l’HCQ et de la prise en charge précoce. Autant pisser dans un violon. Pour IVER, ce sera hélas pareil. En cas de difficultés, Véran trouvera bien un Fiolet pour sortir une méta-analyse délirante.
        Autre exemple : on ferme les grands centres commerciaux (on se demande bien pourquoi) mais on instaure un couvre-feu qui, en région parisienne en tout cas, incite les gens à s’entasser dans les transports en commun, puis à prendre d’assaut les supérettes de quartier, juste avant qu’elles ferment. Une question : ces gens le font exprès, ou ce sont des crétins ?

        • Ils peuvent ET faire exprès ET être des crétins. L’effet cumulatif étant explosif.

          Nous avons au pouvoir des débiles éduqués, parfaitement conformes (et donc diplômés) mais parfaitement débiles.

          Cette situation ne tient que grâce au politiquement correct. comme il faut rester ‘poli’ et ‘correct’ les débiles au pouvoir peuvent faire semblant de ne pas comprendre que l’on sait qu’ils sont débiles et le système perdure, grâce à nous. Parce que nous acceptons de leur montrer du respect. Parce que nous dissertons sur les validités de telle ou telle étude qui est trop ceci ou pas assez cela. alors que le fond du fond, c’est que nous sommes face à des débiles et qu’avec les débiles à part la prise en charge dans des institutions spécialisés ou médicamenteuse il n’y rien à faire.

          De véran, salomon, defraichit, la con(b)e, makon, athal… aucun pour rattraper l’autre. Pour avoir l’air intelligents, ils doivent faire des lives avec des influenceurs fb qui vendent des jeux vidéo ou des rouge à lèvres, certain allant même avec des ado de 12 et 9 ans. Ou venir raconter leur truc à des journalistes qui ne connaisse, strictement rien à la chose sauf à être capable de ramper en léchant les semelles. C’est cela le niveau.

          Et tant qu’on leur montrera du respect entre gens de bonne compagnie, cela continuera. Tant qu’on le leur enverra pas en pleine face le vrai mépris qui leur est du, ils pourront continuer à faire semblant de gérer. Alors qu’ils tuent de gens par paquet de 12. Ils tuent des gens, pour de vrai. aussi sûrement que s’ils tranchaient des gorges ou coupaient les machines de survie.

        • Pour moi, le doute n’est plus permis: ils le font exprès. Nos “élites gouvernantes” sont vendues aux labos, s’en foutent plein les poches avec les pots-de-vin, et ne pensent qu’à faire vendre un maximum de leurs saloperies : tests absurdes qui ne servent à rien ou à pas grand chose, vaccins idems pour protéger une population générale qui ne risque rien ou presque (tout en laissant gaillardement crever les vieux en ehpad, c”est très bien, autant d’économisé sur leurs retraites !) Le danger de se briser le crâne en glissant sur un trottoir est sans doute bien supérieur à celui de crever du Covid si on a 35 ans ou même 60 et qu’on est en santé normale.
          Pour moi l’hypothèse de la bêtise et de l’incompétence n’est plus défendable.Celle de l’intérêt l’est.
          Ce qui me fout les boules, c’est qu’au final c’est nous qui paieront la note, en retraites diminuées, en chômage amputé, en salaire bloqués jusqu’à la Saint Glinglin, en taxes et impôts supplémentaires, en faillites, en suicides, en déprimes et en décès divers de maladies pas ou mal soignées pendant la fameuse “urgence”.
          Ouais, on vit dans un monde extraordinaire, là !

        • Je ne suis pas d’accord pour dire que c’est la faute du peuple, version”Gaulois ingérables” alias foutage de gueules à la Macron, ou version les veaux. Tant qu’il existera des animaux en vie et désireux de résister une résistance sera possible. D’autant que le problème n’est pas purement français ce qui donne des possibilités transnationales comme Lawrie Cacopardo Kory. Soyons astucieux ce sera bien mieux (dixit Pierre Probst). L’auto-culpabilisation est une forme inversée du narcissisme et ne mene qu’à l’asservissement.

        • @VALETE09

          Il n’est pas une histoire de culpabilisation ou d’auto-flagellation. Il est juste une histoire d’éducation. L’école nous moule (comme une quiche) à être gentil avec les autres (sauf les profiteurs de rmiste et autre espèces), à être poli (sauf avec les profiteurs…) à croire en LA science (celle qui passe à la télé), non violent (l’arme des faibles blablabla…).

          Partant de ce constat que voulez-vous faire ? dissertez pendant des heures face à votre écran ? vous faire matraquer, gazer, amender en défilant dans la rue ? faire des vidéos censurées sur youtube ? des touites qui bloquent votre compte ? des posts facedebouc qui suppriment votre compte ? des actions en justices qui, si elles aboutissent, (les ôtes juridissions se torchent avec la constitution) ne changent qu’à la marge pour être rapidement colmatés par un nouveau diktat du palais ?

          Vous ne pouvez même plus être méprisant sur les blogs alternatifs.. parce que cela amène rien au débat. Il n’y a rien à amener au débat. Le débat est déjà clôt depuis des lustres : on SAIT qu’ils tuent des gens (par bêtise, ignorance, j’me foutisme, corruption, peut importe, (moi je pense qu’ils sont justes débiles et que seul des débiles accepteraient de travailler pour celui dont on ne doit pas dire le nom, le débile en chef.)). La vaccination tue des gens, l’enfermement tue des gens, les masques aux enfants détruit des enfants par parquet mille, pour rien. Aucune des mesures prises ne marche (c’est scientifiquement documenté) et ils continuent. Cela ne sert qu’à maintenir les gens enfermés parce qu’ils ont peur que cela leur pète à la gueule.

          Cela va détruire des pans entier de l’économie (mais c’est une marque de fabrique des débiles au pouvoir), cela va casser définitivement le modèle français pour nous faire entrer dans le cercle des pays en voie de sous-développement. Avec l’oligarchie qui pompe le plus qu’elle peut en ce moment, comme si pendant le naufrage du titanic, dans la panique général, certains en profitaient pour se goinfrer au buffet, sachant qu’ils ont LEURS solutions de sauvetage.

          Vous voulez faire quoi ? en fait ? un nième collectif qui comme jean baptise prêche dans le désert de l’entre soi ? La majorité de la population VEUT ce qui se passe : enfermement, vaccins obligatoires, distanciations sociales. Cette population, comme en 42, dénonce le voisin, agresse les gens qui ne sont pas conformes, défend cette gestion qui tuent des gens, attaquent les gens qui défendent une vision alternative, crée aussi des collectifs de débiles, zététiciens attardés, sites “scientifiques” niveau collège, anti fake médecines sans aucune culture, groupement de bas de plafond cherchant des poux à des gens avec des publications internationales depuis des décennies…

          Il n’y a rien à faire que d’attendre que cela se tasse tout seul (si j’étais maichant je dirais, en espérant que darwin prélève son lot dans ces groupes de gens pour avoir un après plus vivable : il faudrait avoir un appro en vaccin suffisant pour qu’ils y ait tous accès, sans en oublier aucun.)

      • Qui a protesté lorsque le pouvoir a fait matraquer et embarquer au poste des… mères de famille avec des poussettes, lors de la Manif pour tous ?

        Personne, à part les “intéressés”…

        Qui a protesté lorsque le pouvoir a fait casser des gueules de gilets jaunes à coup de LBD 40 ?

        Personne, à part les “intéressés”.

        On ne refait pas un peuple qui se suicide : les Français sont des lâches, et sont des veaux.

        Mûrs pour l’abattoir.

        La “sidération” a bon dos…

        Surtout quand celle-ci dure depuis grosso modo…. 40 ans.

        Covid pas covid… la méthode, le moyen importe peu.

        La substance française elle demeure… Et elle n’est pas très belle à voir.

        • Cessons de nous autoflageller, ça ne mène nulle part.
          Ça ne sert qu’à disculper les vrais responsables (effet pervers d’une certaine religion, que je respecte par ailleurs mais qui malheureusement nous a mis dans le crâne que “nous sommes tous coupables” ce qui inhibe fortement la conscience morale.
          Il s’agit de nous en sortir pas de nous complaire dans “nous sommes foutus”.

    • Vous avez tort, cher ami. La matraque, c’est bien plus efficace que l’azi ou l’iver ! Avez-vous déjà essayé de faire tomber quelqu’un par terre, éventuellement avec un oeil ou un main en mons, en lui lançant un comprimé à la figure ? Par contre, avec un con(éventuellement primé) armé d’une matraque, ça marche très bien;
      CQFD

  9. En Italie une association de médecins, défendue par un avocat, a obtenu d’un tribunal administratif régional une première victoire juridique pour contrer ce qu’impose les autorités, à savoir : « Si vous avez le covid-19 restez chez-vous, prenez du paracétamol… », afin de pouvoir donner des médicaments appropriés aux premiers symptômes du Covid et ne pas attendre leur aggravation.
    En visionnant la vidéo ci-dessous en Italien, je crois comprendre que le médecin interrogé signale, à un moment donné, qu’un malade du Covid qui se mal, avec de la fièvre, souvent va encore plus prendre de paracétamol que ce qui est mentionné dans l’ordonnance du médecin le concernant, ce faisant il ne fait qu’aggraver son cas. On signale aussi le cas d’un médecin qui s’était fait « assassiner » parce qu’il avait affirmé avoir guéris tous ses patients souffrant du covid avec des médicaments proscris par les autorités, parmi lesquels il y avait sans doute l’hydroxychloroquine.
    https://www.youtube.com/watch?v=krSP4j4g0J0

    • Excellente interview du Dr Andrea STRAMEZZI.
      Effectivement il est relevé que le Paracétamol non seulement ne soigne pas le Covid mais de plus péjore nombre de situations.
      Pour les imbéciles du ministère de la santé (dans nos deux pays) le doliprane passerait presque pour un anti-inflammatoire (!) ce qui n’est absolument pas le cas. Le doliprane peut faire tomber le fièvre, mais l’inflammation fait son chemin en silence et détruit les poumons en attendant le 15.
      Le médecin non pas assassiné mais « massacrato » (sens figuré) est le Dr Riccardo Stromsky qui a cosigné le recours au Tribunal Administratif Régional. L’ordonnance rendue par le TAR reconnait qu’il appartient au médecin de soigner ses patients. Evidemment le TAR italien est constitué de juges qui n’ont rien à vois avec notre malheureux conseil d’Etat.
      L’avocat est Me Grimaldi, celui-là même qui a obtenu récemment le droit d’utiliser l’HCQ.

    • Excellent ! Ottimo
      Cette victoire Piémontaise est un encouragement pour le Pr Cacopardo de Catane et les autres médecins honnêtes qui n’ont pas cédé à l’intimidation des autorités et ne renoncent pas à soigner les malades.
      France Italie même combat …

  10. Bon, je suis désolé, j’ai trouvé des choses très intéressantes (uniquement en anglais)
    LES “VACCINS” ARN-M SONT DES ARMES BIOLOGIQUES BINAIRES

    LA PREMIERE INJECTION, QUAND ELLE SERA COMBINEE A LA SECONDE, VOUS TUERA.

    ENTRE TEMPS VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE EST QUASIMENT DETRUIT

    VACCINEZ VOUS ARN ET VOUS ALLEZ DEVELOPER UNE FORME DE LA MALADIE DE LA VACHE FOLLE

    Il y a ici beaucoup d’infos, très techniques…. même un toubib, il faut vraiment presque être virologue…

    https://scivisionpub.com/pdfs/covid19-rna-based-vaccines-and-the-risk-of-prion-disease-1503.pdf

    une version video, toujours anglais via Alex Jones qui vend toujours ses vitamines (pénible mais bon) interview (surtout après 18:30) qui explique des choses complexes rendues compréhensibles même pour non médecins…

    https://www.banned.video/watch?id=60428ea73282f82eeac060b0

    Tiens, un autre détail, des liens google pour ivermectine efficace en profylaxie contre covid… pouf, disparus!
    essayez…

    Ivermectin as Prophylaxis Against COVID-19 … – COVID-19 CDMX

    22 Dec 2020 … ISSN 2639-9458. Keywords. COVID-19, Virus, Ivermectin. Introduction. At the end of December 2019, the incidence of a typical pneumonia.

    dans google, suivez le lien

    https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwj3-_qw9JvvAhWQ0eAKHYgjDGQQFjAAegQIAxAD&url=https%3A%2F%2Fcovid19.cdmx.gob.mx%2Fstorage%2Fapp%2Fmedia%2FArticulos%2Fivermectin-as-prophylaxis-against-covid19-retrospective-cases-evaluation-1458.pdf&usg=AOvVaw3PVQt8DywJvsgpO7l_MfXi

    et voyez ce qui se passe….

    Mon grain de sel.. dans les années 60, 70 il y a eu le scandale du lait maternel nestlé vendu de façon très agressive dans le tiers monde, la plupart des gens pensaient qu’il était scandaleux pour nestlé de décourager le sein au profit du lait nestlé, en soit c’est en effet scandaleux.

    Mais ce dont peu de gens ont été conscients, c’est que le scandale allait beaucoup plus loin… le lait maternel nestlé pour le tiers monde n’était pas le même que celui d’europe et des ussa. Il y avait dedans une molécule inoffensive qui était naturellement stockée dans le foie à vie, mais sans problème. Toutefois, si plus tard une autre molécule exotique devait être ingérée, elle potentialiserait la première et la combinaison devient mortelle.

    Quelle meilleur moyen d’exterminer une grande partie du tiers monde en leur envoyant des sacs de farine dans lesquels, coïncidence, est présente la seconde molécule? (sous couvert d’aide humanitaire bien sûr)

    Vous croyez vraiment que nos élites ne sont pas adeptes de ces considérations tactiques et stratégiques?

    Lavez vous bien les mains, en ce qui concerne votre cerveau, les médias s’en chargent.

  11. L’intérêt de la prophylaxie avec l’ivermectine
    On comprend la voie suivie par MEDINCELL avec sa dose mensuelle à libération prolongée pour éviter de prendre une dose journalière

    Je viens de retrouver cet article paru en octobre / novembre 2020
    Source =
    https://www.researchgate.net/publication/348170669_COVID-19_EFFICACITE_DE_LA_PROPHYLAXIE_PRE-EXPOSITION_A_IVERMECTINE_CHEZ_LES_PERSONNES_EXPOSEES

    J’ai isolé ce qui nous intéresse et remanié le PDF pour plus de clarté

    Il est apparu nécessaire à court terme de commencer des tests pour étendre son utilisation dans des programmes massifs qui incluent Maladie COVID-19.

    MATÉRIEL ET MÉTHODES:

    129 participants se sont inscrits entre le 7 avril et le 31 juillet 2020. 2 groupes ont été constitués:

    Groupe 1
    Personnes qui se rendent dans des lieux à haut risque d’exposition.
    Les hôpitaux, les centres de santé, les marchés et autres, les foires, les terminaux terrestres, les aéroports et autres lieux à fort afflux de personnes dans une ville où il y a transmission communautaire de l’infection par le SRAS CoV-2 ont été considérés comme des lieux à haut risque d’exposition.

    Dans ce groupe, 88 personnes ont été recrutées et 3 sous-groupes ont été établis avec des fréquences de doses d’ivermectine de:
    – tous les 7 jours (20 personnes)
    – tous les 14 jours (47 personnes)
    – tous les 30 jours (21 personnes)

    Groupe 2
    Personnes qui ne se rendent pas dans des lieux à haut risque d’exposition.
    41 personnes ont été inscrites et 2 sous-groupes ont été créés avec des fréquences de :
    – tous les 14 jours (21 personnes)
    – tous les 30 jours (20 personnes)

    La dose standard d’Ivermectine a été établie pour tous les participants à 0,2mg par kg de poids corporel par jour.

    Pour les fréquences des 2 groupes tous les 14 et 30 jours, le 1er mois du début de la prophylaxie, il était indiqué de prendre une deuxième dose à 7 jours, puis de continuer avec les fréquences tous les 14 et 30 jours, à compter de la date de la première dose.

    Pour les deux groupes, il a été indiqué qu’ils maintenaient toutes les autres mesures préventives, telles que l’utilisation d’un masque, l’éloignement social, le lavage fréquent des mains, entre autres.

    RÉSULTATS
    Les 129 participants se sont conformés aux schémas de prophylaxie pré-exposition (PrPE) établis avec l’ivermectine, qui ont été suivis jusqu’au 21 octobre 2020.

    Dans le groupe 1
    les personnes qui se rendent dans des lieux à haut risque d’exposition.

    Sur les 20 participants qui se sont conformés au calendrier d’une dose d’ivermectine tous les 7 jours, aucun n’a développé la maladie COVID-19, étant ainsi l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe de 100%.

    Sur les 47 personnes qui ont reçu une dose tous les 14 jours, 1 a présenté des symptômes et a été testée positive pour le SRAS CoV-2, l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe étant de 98%.

    Sur les 21 personnes ayant reçu une dose d’ivermectine tous les 30 jours, 2 présentaient des symptômes et étaient positives pour l’infection par le SRAS CoV-2, l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe était donc de 90%.

    Dans le groupe 2:
    Personnes qui ne se rendent pas dans des lieux à haut risque d’exposition

    Sur les 21 participants qui ont respecté le calendrier d’une dose d’ivermectine tous les 14 jours, aucun n’a développé la maladie COVID-19, ce qui constitue une efficacité prophylactique 100%
    dans ce sous-groupe.

    Sur les 20 personnes qui ont reçu des doses tous les 30 jours, 1 présentait des symptômes et était positive à son test de dépistage du SRAS CoV-2, l’efficacité prophylactique dans ce sous-groupe étant de 95%.

    CONCLUSION
    Le résultat de la présente étude révèle une efficacité élevée de la prophylaxie pré-exposition (PrPE) avec l’ivermectine pour COVID-19, lorsqu’elle est suivie à une fréquence de 7 et tous les 14 jours.

    La prophylaxie doit être considérée comme une mesure préventive complémentaire à celles déjà établies pour le COVID-19, étant nécessaire pour mener des études supplémentaires avec un nombre significatif de participants sur les bénéfices de l’utilisation prophylactique de l’ivermectine.

    • Cher Dr MAUDRUX
      Je sais que vous n’êtes pas partisan de la prophylaxie mais je préfère choisir cette forme d’immunisation plutôt que le vaccin qu’on veut nous imposer
      Cordialement,

      • Il ne faut pas croire que je ne suis pas partisan de la prophylaxie, mais j’ai du dire qu’elle n’était pas pratique avec un médicament fait pour le curatif et à dose unique. En prendre tous les jours ou toutes les semaines, alors qu’on a le même résultat en le prenant dès les premiers symptômes, est-il logique ? On sait qu’il est inoffensif en dose unique, voire renouvelée une ou deux fois, mais sur 6 mois ? Apparemment oui, avec les travaux de Medincell, car c’est la première étape qu’ils ont du effectuer pour une forme à action prolongée, cela n’avait jamais été fait avant, et il fallait qu’ils le démontrent pour une AMM. Cela avance, mais en l’état actuel des connaissances et vu l’efficacité, j’en dispose, mais ne vais pas le gaspiller.

        • Et on peut ajouter, même si l’impact individuel est faible, le risque de ”pollution” des rejets d’Ivermectine.
          Autant effectivement éviter en prophylaxie (surtout si la prise est généralisé à une grande partie de la population).

        • Je comprends votre point de vue
          Je pensais plutôt que ce serait utile aux personnes vraiment exposées qui ne voudraient pas se faire vacciner dans l’état actuel de “méconnaissance ” des vaccins et de leurs effets secondaires
          Cordialement,

          • Je suis aussi d’accord, cela peut se justifier dans les Ehpad. Par exemple, si un cas : on traite tout le monde. On peut aussi traiter tous les cas contact, on est en prophylaxie ciblée et raisonnée.

        • à Gérard Maudrux, tout à fait pour les ehpads, et même les hôpitaux si c’est compatible avec les diverses pathologies. Je pense même, en cas de pollution concentré, qu’avec un peu de recherche l’effet nocif pourrait être, au moins, amoindri (que ce soit des filtres spécifiques, un traitement UV ou que sais je (j’y connais rien en vrai mais des spécialistes auront surement de bonnes idées))

          D’ailleurs, je crois que c’est la stratégie qui a été appliqué, contre la Gale, dans l’ehpad qui a ”découvert” la protection prophylactique contre le covid. Puisque patient-es et soignant-es avaient été traité.
          D’ailleurs ce même médecin, appliquerait aujourd’hui la même stratégie pour le Covid, il serait peut être convoqué à l’ordre des médecins ! Un truc de dingues 🙂

          • J’en connais une autre, dans le 92, non publiée, à la suite de laquelle, les autorités sanitaires alertées, avaient refusé que ce soit testé dans d’autres Ehpad, alors qu’un grand groupe avait accepté cette expérimentation.

        • Ce qu’ils ont fait en mars et avril 2020, en relation notamment avec les EHPAD, ils devront en répondre. L’ignorance même crasse et l’inexpérience n’excusent pas tout. D’autant plus que certains comme Didier Raoult avaient pris les devants pour proposer des pistes de traitement.

    • Les paroles sont super… Pour encore un peu plus de résistance, France Soir nous apprend que le Piémont désavoue leur HAS de santé et a décrété que les médecins allaient prescrire les traitements précoces. Deux autres provinces vont suivre.
      Autre parfum de scandale : le dernier débriefing de France Soir qui torpille les conclusions israéliennes sur le vaccin Pfizer. C’est une bombe !! C’est un peu long mais wouaou…

      • les médecins ont obtenu le droit d’aller au chevet des patients.
        Tous ça pour exercer la médecine “normale”.
        Quand les médecins généralistes en France auront le courage de s’opposer aux autorités de tutelle qui ne font autorité dans pas grand-chose en fait.

  12. Des dizaines de milliers de patients atteints de COVID-19 ont reçu des remèdes à base de plantes ainsi que des médicaments antiviraux conventionnels l’année dernière, selon le ministère de la Science et de la Technologie.

    “En ajustant la santé de tout le corps et en améliorant l’immunité, la MTC peut aider à stimuler la capacité des patients à résister et à se remettre de la maladie, ce qui est une forme efficace de thérapie”, a déclaré Yu Yanhong, directeur adjoint de l’Administration nationale du chinois traditionnel. Médecine, en mars 2020.

    La médecine traditionnelle chinoise fonctionne-t-elle contre le covid-19?
    Dans un essai clinique portant sur 102 patients présentant des symptômes légers du COVID-19, à Wuhan, les patients recevant des traitements combinés ont été comparés au groupe témoin de patients qui ne recevaient que des médicaments occidentaux, a déclaré Yu. Son taux de récupération était de 33% plus élevé, a-t-il ajouté.

    https://www.marseillenews.net/news/sante/la-chine-approuve-les-produits-de-medecine-traditionnelle-pour-traiter-le-covid-19-200554.html

  13. Diagnostic impeccable.
    S’il m’en souvient bien, cette corruption et connivence systémiques s’étalent au dénommé Conseil scientifique où certains sont a tu et a toi avec les labos, et c’est la raison pour laquelle Didier Raoult n’y a plus remis les pieds depuis Avril 2020.

    • MedinCell a un lien avec Merck le fabricant de l’ivermectine, ou rien à voir ?

      • Je crains que MedinCell n’essaye de concocter avec Merck une variante de l’Ivermectine afin de pouvoir récupérer la propriété industrielle du “nouveau” médicament… et ainsi le vendre beaucoup plus cher !

        • Ils sont sur une forme à action prolongée, leur spécialité, démarrée avant que ne survienne la Covid.Pas sur la forme classique. Ceci dit cela ne leur déplairait pas d’étendre leur indication. Ils ne récupéreront rien sur la forme actuelle.

      • Je les connais très bien, no problem. Aussi choqués que nous par Merck.

        • En attendant je ne sais toujours pas où trouver un médecin prêt à me prescrire de l’Ivermectine (un véto ?). Vu que c’est moins dangereux que ce Doliprane que le gouvernement nous conseille en auto-médication, on peut bien s’auto-médiquer avec de l’Ivermectine. … Je me demande si ce qu’on trouve sur Internet en Inde est bien de bonne qualité.

        • qu’est-ce que vous êtes en train de dire Cher Dr. Maudrux?

          Que vous les connaissez bien et que vous et eux sont choqués par meurck?

          OK

          Et que donc , ce produit dérivé va être commercialisé?

          Mais ça c’est une stratégie! Un coup de bourse ! Non seulement on se venge et on parvient à rendre IVM disponible, mais on y gagne un peu de sous, et on les bats à leurs propres turpitudes capitalistes! C’est du genie Dr. Maudrux !

          Bon il faut faire gaffe à ce qu’on dit dans ce genre de choses, les mots sont très encadrés; mais c’est loin d’être bête.

          Moi je le dis à MedinCell, il y a sur ce blog je le pense nombre de, soutiens médicaux, investisseurs potentiels, petits porteurs potentiels heureux de participer à cela, etc…

          Qu’est-ce qu’on peut faire?

          • Il faut connaître medincell<. Leur démarche depuis leur création n'est pas celle d'un labo classique, mais dans une philosophie humanitaire. Leur contraception sous cutanée pour 6 mois, c'est élaboré d'abord pour régler la contraception et la surpopulation de pays comme l'Afrique, ou c'est difficile de prendre la pilule tous les jours et où pour des raisons culturelles, il est mieux que personne ne sache qu'elle prennent une contraception. Ce n'est pas dans ces pays qu'ils gagneront, et c'est pour cela que Bill Gates les aide aussi. Sachez aussi qu'ils l'ont fait évoluer sur Iver, et que c'est grâce à eux que Hill et Kory qui ne communiquaient pas entre eux se connaissent et communiquent, avec également tous ceux qui défendent Iver.Il y a encore d'autres choses.

        • @ Lionel Barclay, c’est la spécialité de Medincell, de prendre une molécule existante et de tester un autre mode d’injection (et je crois que les injections longues sont leur spécialité principale). Tout est bien expliqué sur leur site.
          De mémoire il doivent être en fin d’étude (c’est peut être la raison de l’activité boursière) pour tester l’innocuité d’une injection longue d’Ivermectine. Ce qui serait particulièrement intéressant en prophylaxie Covid !! Mais là c’est un pur hasard je crois.

        • oui, j’ai vu
          la clef dans tout ceci ce sont 2,3,4 études non bidonnées inattaquables…
          Cela se finance,

          Il a beaucoup été question ici de thérapie avec cette molécule, mais aussi ses effets prophylactiques possibles !

          si prouvé, c’est du lourd!

          Moi je sais que cela me brancherait d’investir ne serait-ce qu’un tant soit peu par ex dans de telles études avec un ROI défini selon… à voir et pas le plus important.

          mais d’avoir fait plus que simplement faire partie de la brigade clavier pour rendre ce produit disponible, à mes yeux, cela a de l’intérêt.

        • à Lyonel Barclay, suite à vos commentaires (bon moi je suis pas du tout ”boursicoteur”), je me faisais la réflexion de la pub que ferait une action collective sur l’action Medincell dans le style de ce qu’ont fait les geeks aux USA contre les fonds vautours ? 🙂

        • Jacques Brel disait “nous cherchons le même port en suivant des routes différentes”

          C’est justement l’idée, faire mousser et qui sait ce qui en résultera; les coups de bourse geek sont devenus une réalité, et la terreur qu’ils peuvent susciter dans certaines sphères éthérées peut changer beaucoup de choses…

          Je vous garantis que vous allez à l’étage finance de chez merck et à la sortie d’ascenseur vous avez le cours de l’action en temps réel. Et de nos jours les leviers d’Archimède dans un contexte de taux 0, etc, permettent en effet de soulever le monde avec un simple levier.

        • Le développement par le laboratoire MedinCell (Montpellier) d’Ivermectine sous-cutanée à action prolongée pour la prophylaxie du Covid-19 est formidable. Je surveille les progrès depuis mars 2020. Petit souci ? La Fondation Bill & Melinda Gates finance le développement d’un autre de leurs produits: un contraceptif sous-cutané à action prolongée (22,5 millions). Vu les méga-investissements de Bill Gates pour les vaccins Covid-19, il faut espérer qu’il n’y aura pas d’entrave collatérale au développement de l’Ivermectine sous-cutanée.

        • En plus, si il faut, Il suffit peut être juste de lancer l’idée pour faire monter l’action au ciel 🙂

        • Merci Valentine… ça commence à mousser…

          Connaissez vous l’histoire de Bill Gates, comme il a reverse engineered PCM86 pour en faire dos 1.1? (cpm86 permettait au tout début 80 de changer de diskette, les grosses floppies de 360ko! pendant une application, dos 1.1 ne permettait qu’une seule “appli” à la fois, fallait rebooter pour passer du tableur au traitement texte)

          Du vol? Il suffit d’avoir de meilleurs avocats comme les avait Gates avec l’argent de papa.

          Mais il n’a pas changé…

        • La contraception et les pays pauvres… quel chemin de croix ! ! ! !

          sérieux… les gens ont été à l’école ? c’est plus simple d’effacer un commentaire sur “la vieille” (parce que c’est pas gnagnagna) que de réfléchir à la propagande contraceptive de pauvres.

          c’est #déprimant. Mon dieu protège moi de mes amis, je m’occupe de mes a
          ennemis.

        • Perso je trouverai intéressant que vous nous fassiez une présentation de leur recherche sur l’Ivermectine, si vous les connaissez bien.

          Et dans ces temps un peu ”suspicieux”, et même si vous n’avez aucun lien financier avec Medincell (?), ça serait bien de préciser que vous êtes proche d’eux, au moins dans les messages qui traitent de l’Ivermectine. 😉

    • “””””””Dans le cadre de ce programme, MedinCell achève actuellement un essai clinique visant à démontrer la sécurité de l’ivermectine lorsqu’elle est prise quotidiennement sous forme orale afin de simuler la libération continue du médicament par un injectable à longue durée d’action. Après la publication de données intermédiaires positives en décembre, les résultats complets seront disponibles dans les prochaines semaines. Ils viendront étayer l’examen réglementaire de la formulation injectable à longue durée d’action développée par MedinCell. “”””””””””

      Mais alors pourquoi, EN CE MOMENT, ne pas prescrire oralement et quotidiennement ce qui existe déjà et à pas cher ???

      Je comprends l’intérêt sortir cette nouvelle forme injectable à libération prolongée qui rapportera à MEDINCELL (nouveau produit issu d’une molécule connue mais tombée dans le domaine public)

      On perd du temps et des gens meurent

      • Voilà pourquoi j’écris EN CE MOMENT on perd du temps …

        “””””” mdc-TTG: Covid-19 -molécule : Ivermectine
        L’objectif du programme mdc-TTG de MedinCell est de protéger l’homme du Covid-19 et de ses variants, avec l’injection longue action d’Ivermectine. Une première formulation candidate potentiellement active pendant plus d’un mois est entrée en développement préclinique réglementaire. Le contexte lié à la pandémie pourrait permettre d’obtenir une approbation en 2022 “””””
        2022 !!!

        source site MEDINCELL =
        https://invest.medincell.com/wp-content/uploads/2021/02/PR-Portfolio-FR.pdf

        On est pas rendu !

    • En quelque sorte, l’IVM a maintenant un “repreneur” avec pignon sur rue, qui finance une évaluation des études appelée à faire autorité et à peser sur les décisions de l’ANSM, FDA et autres.
      Ça peut changer la face des choses au bénéfice des patients !

  14. L’Agence américaine du médicament, aux USA, recommande de ne pas utiliser l’ivermectine pour traiter le covid-19 :
    https://www.fda.gov/consumers/consumer-updates/why-you-should-not-use-ivermectin-treat-or-prevent-covid-19
    Elle pourrait être sans doute soutenue, dans son verdict, par la dernière étude publiée dans le journal Jama qui n’a pas relevé d’efficacité statistiquement significative de l’ivermectine pour traiter le covid .
    https://www.nytimes.com/2021/03/04/science/coronavirus-ivermectin-treatment.html
    Cependant l s’agit d’une étude bidonnée, voir frauduleuse. Lire attentivement ce qu’écrit « Covid19Crusher » à son sujet (notez qu’on a même donné de l’ivermectine au groupe placebo “par erreur!”, c’est un des problèmes, pas le seul).
    https://twitter.com/Covid19Crusher/status/1367854831076061185

    • J’ai l’impression que c’est pas une mise en garde pour ne pas utiliser les formes vétérinaires et éviter les surdosages (pourtant sans problème). Sinon ils disent que l’étude pour le Covid est en cours.
      Le problème, c’est qu’aux US, il y en a qui sont un peu fêlés : rappelez vous le mort sous “HCQ” qui en fait avait pris du produit désinfectant aquarium, et Trump qui proposait de boire ou injecter de l’eau de Javel.

  15. Bonjour à tous , Deux questions : pourquoi le Dr J.m Constantin chef du service anesthesie -réa à la pitié salpétrière affirme ( sans rien prouver , ni démontrer !!!! ) ce jour sur RMC que sans le premier confinement on se retrouvait avec 500 000 morts !!! et donc que ce monsieur n’est pas de compte à rendre à l’ordre des médecins pour des affirmations gravissimes sans fondement duement étayé ?
    deuxieme question pourquoi Véran et sa cour s’énervent en menaçant la plupart des soignants qui ne veulent pas se faire vacciner ? le président de la république n’a t il pas solennellement affirmé dans son discours que la vaccination n’etait PAS obligatoire , aurait il menti ?.
    merci à nouveau docteur pour la richesse et les raisonnements tres eclairés , et emplis de vérités ( oui oui n’en déplaise a la secte de la covid démence ) dans chacun de vos posts et aux reflexion de nombre d’intervenants .

    • Parce qu’il dit n’importe quoi
      Perso je dirais 1.500.000 morts
      Qui dit mieux ?
      En fait cet âne se base sur une étude à la C.. qui dit : si on ne fait rien et qu’on se contamine sauvagement, ça peut …
      Parfaitement stupide mais Macron avait la même étude pour confiner en octobre ..
      On menace d’obliger les soignants à se faire vacciner parce qu’il faut bien dire quelque chose, alors autant lâcher Véran, le roi des imbécillités

    • C’est d’autant plus idiot que lors de la prise de décision des deux confinements, il a été expréssément rappelé par tout le monde, de Macron à Véran et via tous les experts en bande comme des sardines, que le but du confinement n’était autre que “d’aplatir la courbe” pour éviter les saturation des services hospitaliers, et non de diminuer l’intégrale des contaminés/hospitalisés/décédés.

    • Remarquable interview d’un professeur de médecine lucide et courageux.
      Merci aux journalistes de France Soir.

  16. Pour essayer de faire passer vos messages qui sortent des sentiers battus et de la communication officielle ne pourriez vous pas contacter des chaines de télévisions telles que Cnews avec Pascal Praud en particulier ou autres?

    • En général, si c’est vous qui sollicitez, je ne suis pas sur que cela passe bien. Par si une autre personne dit “vous devriez contacter..”, je pense que cela passe mieux. Cela a été le cas pour Capital.fr (à voir), pour un documentaire (en prépa). Autrement la plupart des médias, dans l’ambiance actuelle, n’osent pas sortir de la pensée unique. Regardez France Soir, à qui l’Etat veut couper les subventions, que tous ont. Je suis passé une fois sur CNews, une fois chezSud Radio, ils ont mes coordonnées.

      • Je viens de le faire pour Cnews et RTL mais je pense qu’il faudrait que nous soyons très nombreux à le faire. Pascal Praud pourrait peut être vous ré-inviter

        • Personnellement je trouve certains invités de Pascal Praud particulièrement butés, affligeants même. C’est parfois la foire d’empoigne . Ils se coupent la parole sans arrêts. Combien de fois n’ont-ils pas laissé Rioufol s’exprimer sur les traitements précoces …
          Pour l’instant Dupont-Aignan fait assez bien le job. Il déblaye le terrain…

      • Pourquoi ne parle t on jamais d’Israël qui a confiné à outrance et vacciné pratiquement toute sa population depuis le 17 Décembre et qui a encore hier 3922 cas pour 9.021.000 habitants ce qui ferait pour la France 67.400.000 habitants 27.106 cas?

        • Parce qu’ils sont officiellement très contents d’eux. Ils ont créé le passeport santé et tout est permis pour eux. Quant aux autres, c’est l’étoile jaune …
          Dans une interview, J Attali trouve que Jérusalem serait la capitale idéale de la future gouvernance mondiale…

        • fascisme pour fascisme, autant y aller à donf. Attali c’est pas le mec qui pensait qu’on devrait euthanasier les vieux à 65 ans ? mais du coup, pourquoi il vit encore ?

      • Président d’une petite association de médecins dans mon département, nous avons eu récemment notre AG: les vieux médecins de plus de 50 ans connaissaient tous l’Ivermectine et étaient d’accord avec la notion de traitement précoce. Les jeunes ne connaissaient pas la molécule et ne voulaient pas en entendre parler car ils se disent étroitement surveillés par l’ARS, la CPAM et l’Ordre et ne voulaient pas prendre de risque. De plus, dans notre département, si l’Ordre n’arrive pas à faire bouger les médecins pour vacciner à outrance il y aura des réquisitions……a suivre.

        • C’est ce que l’on constate depuis des mois : les anciens traitent pendant 70 heures, les nouveaux appliquent des consignes pendant 35 heures.

        • Donc le serment d’hypocrate a la trappe et basta ? Pas un de ces jeunes qui en a dans le pantalon ?

    • En effet les conclusions de l’étude sont sans équivoque.
      Cette publication par le QJM date de 15 jours mais si je ne me trompe, elle n’a pas eu un écho assourdissant de ce côté de la Manche !
      Faut peut-être l’envoyer aux “experts” patentés …:(

    • c’est vrai, mais le nombre de participants est faible. Les détracteurs mettent cela en avant.
      Je continue à penser que l’utilisation dans les pays de l’est et un résultat positif serait un moyen de débloquer la situation et de faire pression par la suite.

    • Il me semble que eux ont mesuré la disparition de virus.
      Il me semble aussi, mais mon inculture scientifique et médicale ne me permet de l’affirmer, qu’ils ne constatent pas de différence sur les symptômes (ce qui serait en accord avec l’étude colombienne)

    • autoriser le bamlanivimab alors que les traitements les plus courants sont réprimés (sous pretexte de principe de precaution) , cela relève de la corruption (d un part) et d une mise en danger de la vie d autrui (d autre part).

  17. Une étude contrôlée (acceptée pour publication…) conclue à l’absence d’efficacité de l’Ivermectine dans les Covid modérés. chez les jeunes !
    L’auteur (perclus de conflits d’intérêts) énumère les nombreux biais de son étude . Hélas , seul le titre sera repris dans les médias .
    https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2777389

    • Bonjour, dans le précédent billet du blog, j’ai posté un commentaire sur l’étude. Etude très difficilement généralisable à des populations âgées. Etude financée et protocalisée par des labos pour discréditer l’ivermectine. Dites moi ce que vous voulez montrer, je vous trouverai le protocole qui conviendra. Enfin, groupe placebo 1 décès soit 0,5 % du groupe. Groupe ivermectine 0 décès. Bien cordialement.

      • Si on calcule les pourcentages comme pour les vaccins à 95% d’efficacité, cela signifie que l’ivermectine est efficace à 100%.

      • un statisticien sérieux vous dira que l’échantillon n’est pas significatif. Le risque de mourir étant très faible, il faut choisir d’autres critères.

      • Si vous n’êtes pas malade, prenez le placebo chez Yazdan : avec 14 j de perfusion, vous attraperez bien quelque chose …

    • Là il s’agissait de Covid légers. Il n’y a eu qu’un seul mort (dans le groupe placebo de 198 personnes). Il n’y a eu aucun mort dans le groupe Ivermectine de 200 personnes. De plus on remarque quand même une amélioration clinique jugée non statistiquement significative dans le groupe ivermectine par rapport au placebo (voire l’image ci-dessous) qui contredit la conclusion de l’étude. Les patients ont-ils eu d’autres médicaments ? Je pose la question car le taux de mortalité du Placebo me parait particulièrement faible. Dans l’étude Hycovid le placebo avait une mortalité de 11 sur 123, soit 9% environ.
      https://c19ivermectin.com/simg/lopezmedina.png

      • Il y a beaucoup de question sur cette étude, impossible à démêler pour moi. Déjà c’est une population plutôt jeune, donc pas surprenant que la mortalité soit faible.
        Ensuite le critère retenu (alors qu’au début c’était il me semble des critères clinique relativement objectifs), donc le critère c’est: ”disparition des symptômes”. Il ne me semble pas qu’il y ait de mesure de charge virale, par exemple. Si on prend la disparition du goût et de l’odorat, ça peut être bien plus long que la guérison. Et même après une bonne grippe, la semaine suivant la guérison, on a parfois encore de la fatigue, des courbatures, etc… et ça dépend en partie de l’état ”pré-infection”.

        Voilà, il me semble que cette étude prouve une chose: ”L’ivermectine n’allonge pas la durée des symptômes post covid”. Je suis pas convaincu que ça vaille le prix nobel aux chercheurs !

        • Ce que je retiens de cette étude bourrée de défauts : si elle était favorable, elle serait rejetée par les détracteurs pour tous ces défauts, comme elle n’est pas favorable, elle sera mise en avant par ces même détracteurs.

        • @ Gérard Maudrux, perso je vois pas en quoi elle ”n’est pas favorable”. La disparition des symptômes est légèrement en faveur de l’Ivermectine, mais pas de manière significative.
          Bref un truc inutile au final, mais c’est bien de l’avoir essayé.

        • A la réflexion je me demande si il faudrait pas que des médecins lancent une étude qui prouve que l’Ivermectine ne fait pas bronzer plus vite !!

      • la mortalité du Covid est faible, on a tendance à l’oublier, 0,5% de létalité quand on s’occupe des gens.

    • Etude dont certains aspects laissent en effet perplexe, dont des erreurs d’étiquettage : « On October 20, 2020, the lead pharmacist observed that a labeling error had occurred between September 29 and October 15, 2020, resulting in all patients receiving ivermectin and none receiving placebo during this time frame. »

  18. Aucune surprise pour qui comprend que la covidémence n’est pas une erreur, ou le résultat du “chaos”.

    Ils ne lâchent rien. Au contraire.

    Le coup de la vaccination obligatoire pour les soignants c’est la stratégie de la grenouille dans la casserole…

    On commence “petit” et puis “naturellement” ensuite on élargira aux autres groupes…

    Vous remarquerez qu’au départ ils ont souvent dit, y compris Macron, “pas de vaccination obligatoire”…

    Même technique pour le passeport vaccinal.

    D’abord “non”
    Ensuite “on fait des de simples tests”
    Ensuite “peut-être pour les déplacements”
    Ensuite “on a un projet”
    Ensuite “ce sera prêt pour l’été”

    Rincez, répétez.

  19. J’ai eu le virus en novembre, traité avec HCQ (rapporté d’Inde), AZT et zinc.
    Ca s’est bien passé.
    Pour la prochaine infection, je souhaitais le traitement Ivermectine.
    J’ai commandé en Inde sur le site de PHIL
    https://www.rxindia.com/medicines/medicines-by-therapeutic-class/covid-19/ziverdo-kit/
    Commandé 30 kits Ziverdo (2USD le kit+ 40USD de port) le 22/2
    Commande arrivée ce jour sans problémes (j’y croyais à moitié).
    A 75 ans, je ne me ferais vacciner que sous la contrainte…

    • THIS ITEM REQUIRES A PRESCRIPTION
      UPLOAD PRESCRIPTION :
      UPLOAD PRESCRIPTION HERE

      • Ces mentions =
        “ce produit requiert une prescription”
        “télécharger votre prescription”
        “téléchargez votre prescription ici”

        n’existaient pas sur le bon de commande il y a 2 semaines
        J’ai constaté cette nouveauté il y 3 jours
        ???????

    • Je précise que je n avais jamais signé de pétition avant cette crise !!
      Mais je suis pour la démocratie ..

      • Je l’ai déjà signé Emma. Mais je ne comprends pas que nous ne sommes qu’à un peu plus de 100 000 signatures. En plus il faut soutenir les soignants qui ne veulent pas être vaccinés.

        • Parce que dans cette société fasciste qui traque et fiche les opposants, il me semble compliqué de signer une pétition (et donner ses infos) pour entrer dans un fichier d’opposants, fichier portant sur une demande qui ne servira à rien, puisque nous avons un gouvernement qui envoie la flicaille mutiler les manifestants et qui se torche avec la constitutions et les droits de l’homme.

          je crois qu’une pétition même avec 10 millions de signatures ils s’en contre-carre puissance 2. Ce sont des roi de la communication autistique

  20. Je craignais que vous ayez été “bâillonné” et je m’inquiétais car votre blog était devenu muet depuis 1 mois . J’ai eu la joie de trouver dans mes spams 3 blogs d’un coup à 14h puis de trouver dans accueil ceux que je n’avais pas reçus .
    Continuez surtout à ne pas vous taire et à dénoncer la vénalité, la bassesse, la mauvaise foi et l’incompétence de certains de nos confrères (et surtout les plus titrés) qui ont totalement déconsidéré notre profession depuis le début de cette syndémie.
    On devrait d’ailleurs modifier la définition de la syndémie pour ajouter aux facteurs déjà connus biologiques et environnementaux (qui aggravent les conséquences de ces maladies sur une population) de nouveaux facteurs d’aggravation encore plus pernicieux ordinaux et gouvernementaux qui sont apparus manifestes depuis un an avec la syndèmie de Covid 19.

  21. Un an d’ingénierie, sociale, économique, politique, médiatique et scientifique à tous les niveaux et dans tous les pays en simultané dans le seul est unique but de vacciner le monde. Pourquoi? nous avons déjà pas mal d’éléments de réponse.Ne nous y trompons pas, le projet avance et nos résistances seront systématiquement broyées. Fin de l’expérience prévue en 2023. Tout ça n’a aucun aucun sens sinon. Un 4 e confinement possible pour culpabiliser les non-vaccinés et mettre la pression sur eux en Israël https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1614801751-israel-un-quatrieme-confinement-general-est-absolument-possible-responsable.

  22. Je viens d’éteindre ma télé, ne supportant plus la gueule de cons de ceux qui prétendent nous “sauver la vie”. Ils ont recruté un médecin généraliste du 14ème pour venir culpabiliser les soignants et les inciter à se faire vacciner.
    Je me demande combien elle a touché pour venir balader sa gueule à la télé…
    Et Véreux a bien été obligé de lâcher que seuls 30 % des soignants (40 % de ceux en Ehpad) sont vaccinés ! 70 % de ses gens-là ne font aucune confiance à ces vaccins bâclés et aux gueules enfarinées qui prétendent nous “gouverner”…

    • Si c’est obligatoire pour les soignants, cela le sera pour tous ensuite.
      il faut les soutenir, s’lls font grèves. Et penser à se tourner vers les avocats en plus de pétitions et manifestations.

  23. Je reçois enfin les notifications de vos articles sur ma boite mail…mais dans le courrier indésirable !!

    • Le serveur de lequotidiendumedecin.fr doit être sur liste noire, voir avec eux.

      • Si j’ai bien compris c’est Gérard Maudrux qui a trouvé un moyen manuel d’envoyer les notifications, et qui en a envoyé (2 ou 3, les derniers articles).
        Même intitulé de mail, envoyé à un grand nombre d’adresses, le voyage en ”case Spam” doit être automatique ! Et si dans ce cas c’est embêtant, ça arrange de ne pas avoir toutes les publicités et tentatives d’arnaques !!

        Pensez peut être à signaler l’adresse comme ”non spam” pour l’avoir dans la boîte de réception la prochaine fois.

        • je crois qu’on peut mettre l’adresse d’envoi en contact et que cela aide.

  24. Pour info, j’ai posté a semaine dernière une lettre à Mr MACRON sur le site =

    https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

    Reprenant certains de vos billets sur l’Ivermectine, notamment celui de la demande de RTU + le lien vers votre blog

    J’ai répété l’opération vers Mme MACRON

    J’ai bien reçu un mail me confirmant que ces courriers seraient examinés par les équipes du Service de la Communication Directe, puis transmis, le cas échéant, à un conseiller afin de permettre au chef de l’Etat ou à l’un de ses plus proches collaborateurs de me répondre.

    Wait and see

    Mais je ne pouvais plus rester sans rien faire !
    Si chaque citoyen sachant qu’il existe un traitement simple, disponible immédiatement, éprouvé de longue date, disposant de maintes études sérieuses et ne coûtant quasiment rien
    inondait = https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

    peut être que les lignes bougeraient …..

    • ce sont les copains de Macron les représentants de Lilly !!

      qu’attendez vous d’un président soigné du covid avec le traitement du Pr Raoult alors que son gouvernement prétend qu’il n’existe pas de traitement précoce !

      qui ferment les lits dans les hôpitaux ?
      qui n’autorise pas les traitements précoces ?
      qui nous confine ?
      qui nous soumet à leur régles “bidons” -couvre-feu-fermeture bars-restos-?

      je ne comprends pas que vous espériez que les choses changent avec cette équipe de criminel !

      • Cher Rémy,
        relisez mon dernier paragraphe
        Si je n’attends rien, je ne fais rien ….
        Si personne n’attend rien, personne ne fait rien…
        Et les choses ne bougeront jamais !

        Des médecins engagés se mobilisent comme notre hôte J’estime que nous, simples citoyens, avons le devoir de nous exprimer pour soutenir leur action

        Mais ce n’est que MHA (Mon Humble Avis)
        Cordialement,

      • Cher Falko,
        soutenons des hommes politiques tels que Nicolas Dupont Aignan qui soutient tous les propos de notre cher Dr Maudrux !

        je pense qu’il s’agit de l’unique façon de faire bouge les lignes politiquement à 1 an d’une élection présidentielle !
        https://youtu.be/mSrbGAOYLFw

        la politique menée par Macron est criminelle !

        que fait il encore au pouvoir alors qu’aux dernières élections municipales son parti (lrem) n’a obtenu que 1.79% des voix !!

        un score minable passé incognito dans tous les médias et qui remettait en question sa légitimité !

        • Déjà fait bien entendu !
          mais nous avons d’autres façons de faire entendre notre “révolte” maintenant car il s’agit bien de cela

          Je n’étais pas “gilet jaune” mais là, je suis prête !

          Éprise de liberté, 70 ans, je ne veux pas me faire vacciner,
          et je ne veux pas subir le passeport vaccinal ou autre appellation gentillette donnée par notre gouvernement
          Je voudrais qu’au lieu de tester en masse au hasard, on distribue des kits de Vit D, Zinc et Vit C dans les EHPAD, dans les collèges, les lycées et dans toutes les entreprises ou autres structures

          Devons-nous attendre les prochaines élections pour nous faire entendre, nous qui avons la chance de savoir ?

        • si vous prêtez attention aux “débats” depuis qq jours ils sont politisés (présence de plusieurs représentants de partis politique) !

          la campagne présidentielle vient de débuter !

          c’est effectivement maintenant que l’on doit s’exprimer et revendiquer ce que nous souhaitons pour notre futur ..

          je suis d’accord avec vous..
          revendiquons le ! 🙂

    • Vous avez bien fait.
      A noter que les lettres jusqu’à 20 g pour l’Elysées sont gratuites.
      Faut-il submerger la boite aux lettres ou la boite mail ou les deux ?

  25. Dans le Quotidien du Médecin n°9889 de ce jour, page 50, article du Pr Karine Lacombe sur les anticorps monoclonaux: selon elle en mono ou en bithérapie cela permet de diminuer de 10% le risque d’être hospitalisé, comparé au placebo ! A 2000 € la dose avec un effet à 10 % ils ont rendomiser pour accoucher de ça ! ete lle ose parler de “…contexte complexe de la crise de confiance engendrée par les polémiques autour du remdesevir et plus particulièrement de l’hydroxychloroquine”. Elle ose comparer un traitement nocif qui coûte la peau des fesses avec un traitement inoffensif à 2 francs 6 sous….Elle ne cite pas l’Ivermectine.

    • Pour ceux qui se demandaient encore si Lacombe est ou non totalement débile …

    • Je pense qu’avec un peu de vitamine D + zinc , on fait 10 fois mieux, pour 2€
      et c’est sans danger et à la maison….Quand à l’ivermectine….

    • Voir le nombre de morts dans son service grâce a ces traitement inhumains qu’elle a utlisés pendant la crise ,dixit Pr Raoult!!Corruption quand tu nous tiens!!!

    • JE doute qu ils aient pu appliquer ces traitements à des patients NON hospitalisés-

  26. @Gérard Maudrux : un prochain billet sur les tentations d’obligation vaccinale pour les soignants ? https://www.lesechos.fr/politique-societe/emmanuel-macron-president/exclusif-covid-19-emmanuel-macron-veut-rendre-la-vaccination-obligatoire-pour-les-soignants-1295350… On sent que le festival de conneries est loin d’être terminé chez nos chers gouvernants, et qu’on se rapproche d’un nouveau cap dangereux… Entre vaccination recommandée et facilitée (comme pour la grippe), avec des vaccins technologiquement ringards (pardon : “éprouvés”), et vaccination obligatoire contre le Covid avec pour l’instant uniquement des technologies sur lesquelles on n’a encore aucun recul à moyen et long terme, il y a plus que des nuances que nos chers “technoprogressistes” aux commandes de l’appareil de santé publique vont sans doute bientôt s’empresser d’effacer…

    • A t’on au regard de la loi le droit d’imposer un traitement encore à l’etude Jusqu’a Au moins fin 2022 . Si non il s’agit d’une querelle stérile et de gesticulations ineptes

      • @HeleneC. Si j’ai bien compris, vous pointez le fait que les vaccins actuellement disponibles ne disposent que d’AMM conditionnelles (https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/COVID-19-Vaccins/Vaccins-autorises/(offset)/3), ce qui pourrait faire obstacle au fait de vouloir les imposer aux soignants. L’argument est certes de poids, ou du moins il devrait l’être mais il serait évidemment facile pour nos si scrupuleuses autorités de santé de lever rapidement le caractère conditionnel de l’AMM. En attendant, la gesticulation présidentielle sur le sujet n’est pas si stérile ni inepte que ça, le résultat est là : une pression extrêmement culpabilisante est de facto mise sur les soignants qui, pour des raisons par ailleurs parfaitement légitimes, souhaiteraient ne pas être vaccinés (et notamment par exemple parce qu’ayant pour certains déjà été malades du Covid ils sont mieux immunisés qu’avec une vaccination, ce qui est quand même le cas de beaucoup et ce qu’on oublie un peu vite).

        • Je ne vois pas comment imposer une AMM définitive avant la fin du délai imparti aux etudes

      • On a le droit sauf : HcQ, Iver, AZI, ou autre molécule inoffensive.
        On ne va quand même pas gâcher une si belle épidémie

        • @Antonin47 : une si belle “syndémie”, plutôt qu’ une “si belle épidémie”… Dans un très bon entretien, plein de bon sens, au Figaro https://www.lefigaro.fr/vox/societe/crise-du-covid-un-relachement-est-envisageable-avant-meme-le-delai-de-six-semaines-20210303, Gérald Kierzek pointe notamment au passage l’intérêt d’évoquer plutôt une syndémie qu’une épidémie, distinction suggérée sauf erreur en septembre dernier par Richard Horton dans le Lancet, et qui pour ma part m’avait échappé. La distinction paraît pertinente et notamment de nature à ramener le danger véhiculé par le virus SarsCov2 à de plus justes proportions… Pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient pas la notion, une syndémie (selon la notice Wikipédia de ce jour) “caractérise un entrelacement de maladies, de facteurs biologiques et environnementaux qui, par leur synergie, aggravent les conséquences de ces maladies sur une population”.

        • c’est une syndémie parce que c’est une épidémie de la mal-bouffe (en partie), et de l’âge (autre partie)

        • OUI BB
          Très juste !
          Raoult a dit : la peur c’est la moitié de la maladie, le soin c’est la moitié de la guérison

        • je ne suis pas d’accord que c’est une épidémie de malbouffe et de l’age.

          C’est un virus respiratoire qui, non soigné, moissonne les gens qui ont des soucis de santé. Je suis très très circonspect de tout mettre en ce moment sur la malbouffe (c’est une mode) car cela mène très directement à des responsabilités individuelles. Le truc qui ne fâche personne et dédouane tout le monde. Ce n’est pas tellement une question individuelle mais sociétale. Juste une toute petite incise, des études montrent que les Violence Éducatives Ordinaires sur les enfants entraînent des comportements à risques, addictifs, une fois adultes. Pourtant il n’y pas grand monde chez ceusses qui professent de manger mieux et moins que la claque/punition/humiliation qui n’a jamais tué personne (enfin pas trop, sous les radars) construit des adultes en souffrance.

          La société entière est malade. Oui il y a des responsabilités individuelles, mais en coût-bénéfice, il est plus rentable de traiter d’abord les responsabilités collectives.

          C’est une épidémie qui tue parce que les zotorités, les ordres médicaux (tous sans exceptions), les sociétés savantes (toutes sans exceptions) et une majorité de médecins laissent crever les gens sans les soigner et ceux qui crèvent pas assez vite, on teste des molécules qui marchent pas dans les essaies cliniques onséjamé.

          Et on en profite pour (soyons disruptif) se torcher avec la convention de nuremberg et faire des tests grandeur nature avec des technos qui tuaient des patients dans les essais de thérapies géniques, pour voir si en le faisant à des milliards de gens cela tue moins. tout cela pour gagner un peu sur les réactions modérés au virus, avec une étude faite en 6 mois sur un virus qu’on ne connaissait pas sur une techno qui était utilisée de manière confidentielle et sans succès sur des maladies graves dont la médecine ne sait pas trop quoi faire et testé en 3 mois (comme pour architecturer tout le palais, mais sans l’aide du druide), en se dépêchant de vite vacciner le groupe placebo histoire d’être certain de ne pas avoir un groupe pour comparer les effets secondaires qu’on n’arrive pas à camoufler dans les tableau de chiffres.

          Et lorsque les gens crèvent après le vaccin, c’est toujours un hasard alors que s’ils crevaient avant c’était toujours le covid. Ce n’est plus de la médecine, mais clairement, et ouvertement, de la charlatanerie.

          Les gens ne meurent pas de malbouffe mais de la fin de la médecine : maintenant elle tue plutôt que de soigner.

    • Illégal et contraire aux droits de l’homme. Par contre refuser pour soi-même une marque et l’utiliser pour les patients, avec la bénédiction de l’Ordre, cela pose problème.

      • Bonjour Cher Confrère
        Je refuse de me vacciner et je ne vaccine pas
        Je préviens mes patients de ce choix
        Comme je vous l’ai dit , je traite
        PS en ce moment très peu de cas
        Bonne journée

      • cd supra ; la fin de la médecine : maintenant elle tue plutôt que de soigner.

  27. une bonne nouvelle,l’alerte par mail lorsqu’un nouveau billet est publié fonctionne à nouveau

  28. Encore merci Dr Maudrux pour ces dernières informations, il serait temps que nos confrères avertis montrent leur vérité et je suis profondément attristée quand je lis ces avis de patients qui sont complètement déroutés et qui se méfient de plus en plus des médecins alors qu’il existe encore des médecins qui savent juger et qui savent agir en médecin conscient de leur entière responsabilité

    • OUI
      Si les médecins qui soignent continuent à se cacher, ils finiront par être corresponsables de la situation …

  29. Bonjour, sur le site de France Soir,
    https://www.francesoir.fr/societe-sante/ivemectine-pret-du-lansm-verdict-avant-fin-mars
    C’est après un courrier de relance et une mise en demeure qu’est arrivé un début de réponse de l’ANSM, hier (le 3 mars). Madame Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’ANSM, a finalement répondu à Me Teissedre qu’une décision devrait être prise sur l’évaluation d’une recommandation temporaire d’utilisation fin mars sur l’ivermectine

    L’OMS avait aussi annoncé qu’elle communiquerait au plus tard pour la fin mars.
    Bien cordialement.

    • Deux choses importantes dans cet article de FS

      1) L’ANSM informe aussi Me Teissedre que « les fabricants titulaires d’autorisation de mise sur le marché (AMM) des spécialités concernées ont d’ores et déjà été sollicités et leurs réponses sont à présent examinées »

      Cependant ce qu’il y a de plus important dans la réponse c’est que l’ANSM rappelle à Me Teissedre que

      2) « en tout état de cause, conformément au principe de liberté de prescription, les médecins peuvent le cas échéant, dans le respect de la loi, prescrire un médicament en dehors des indications validées par l’AMM, y compris en l’absence de RTU. »

      Les fabricants de l’Ivermetine ont été sollicités ( je suppose Merkcx…. Biogaran …. Mylan…..) et leurs réponses sont en cours d’examen

      l’ANSM craindrait-elle une explosion des prescriptions et des rupture de stocks d’Ivermectine si RTU accordée ???

      2) peut-on éditer cette recommandation de l’ANSM et la mettre sous le nez du médecin qui ne veut (ou qui a peur) de prescrire, puis sous le nez du pharmacien récalcitrant ???

  30. ah… qu’est-ce qui a changé ?
    Je viens de recevoir à nouveau l’alerte d’un nouveau billet sur ma messagerie
    Je n’en avais plus reçu depuis 1 mois environ et je faisais mon petit tour chaque jour sur votre blog pour me tenir au courant

    • Ce qui a du changé, c’est que depuis deux ou trois mois, le Quotidien du Médecin doit lire des études sur l’Ivermectine pour essayer de justifier la mise à l’écart de ce blog, et à force il est probablement arrivé aux mêmes conclusions que Mr Maudrux. 🙂

    • Moi également aujourd’hui, mais juste les 3 derniers billets d’un coup à 13h34, 43, 51, et…..dans les SPAMS ! Ou bien c’est Google qui se mélange les crayons ou bien….?

    • Il se pourrait aussi que la “valeur boursière” de ce blog remonte en fléche depuis ce matin, tant du fait de la situation en elle-même scandaleuse, que du style percutant du billet d’aujourd’hui.
      Du coup le QDM s’apercevrait brusquement que ce blog qu’il héberge a potentiellement une très haute valeur ajoutée.
      Bref, on en parle.

  31. Bonjour Docteur,
    Pour information, je viens de recevoir un mail émanant de lequotidiendumedecin.fr, signé “Blog du Docteur Maudrux” m’informant de la publication de votre nouvel article “Covid, quand l’ANSM …”. Retour à la normale donc. Encore merci de votre travail.

  32. @HERVE-02
    Je n’ai jamais dit non plus que je respectais Macron… Loin s’en faut. Mais on n’en est hélas plus à ce genre de débat. J’avoue ne pas savoir quoi faire face à ce monstrueux déni de nos libertés et de notre sécurité basique – quoi qu’en dise le gouvernement qui prétend faire tout ça “pour nous protéger”. J’ai 74 ans, plus besoin d’un papa tout puissant pour me protéger, surtout que sa protection s’apparente beaucoup à de la coercition…

    • La question n’est pas là du tout.

      Je n’attend rien de lui, bien avant qu’il fut élu. Mais autant j’étais en désaccord plus ou moins complet avec les président depuis 1981 (avant j’étais pas trop jeune) (sauf peut être chirac que je trouvais, malgré ses magouilles insignifiantes par rapport à ce qui se passe aujourd’hui et est accepté comme une normalité), autant je n’ai jamais autant méprisé un couple simili-royal.

      Je n’attends rien d’eux et ne me focalise même pas sur eux, je ne les calcule pas comme disaient les jeunes il y à 10 ans. Si je dois parler d’eux, parce que c’est inévitable dans certains conversation (que j’évite au maximum), je les mets à leur juste place : sur le sol avec leur visage (j’ai dit visage pour éviter de heurter les sensibilités, mais ce n’est pas l’appellation qui est sur le bout de ma langue) comme paillasson. Il y a une différence entre être en désaccord et mépriser profondément. Et je pense qu’il faut la marquer.

    • Si on reçoit à nouveau les billets c’est peut-être un signe de changement.
      De toute façon Macron était lié aux industriels pour sa campagne électorale, c’était passé aux informations. Il avait des promesses à tenir? C’était plié dès le départ. Sarkosy avait choisi Kadafi, on le juge maintenant. Le prochain mandat sera le tour de Hollande? Et le suivant probablement Macron.
      Les italiens disent : le temps est honnête .
      Mais que dire de J. Salomon qui comme une anguille passe d’un gouvernement à l’autre?

      • C’est tout bêtement moi qui ai trouvé un mode manuel (long) car trop d’abonnés ont dépassé les capacités d’envois de WordPress et bloqué le truc.

  33. Les connexions multiples du réseau politico-familial qui a pu influencer une telle prise de décision sont quand même à peine croyables… Je cite le passage du billet de G. Maudrux décrivant la situation : “Quand on ne comprend pas la décision sur le plan médical, on en cherche ailleurs les raisons. Dans la « belle famille » de Lilly, il y a la mère, « commerciale » de Lilly France, le père, député LREM, il y a la fille, actuellement cheffe du pôle santé du cabinet du Premier Ministre après l’avoir été à l’Elysée, il y a le mari directeur ARS Ile de France et le frère, adjoint de cabinet à l’Elysée. ” Alors, cela ne veut pas dire pour autant que les acteurs impliqués font les choses par pur intérêt financier, par une bête corruption… Mais, avec cet exemple remarquablement caricatural, on comprend en revanche assez bien comment peuvent circuler, dans les cabinets présidentiel ou ministériels, les informations et les mises en contact qui finalement vont avoir un impact décisionnel effectif, au détriment d’autres informations, contacts et données qui eux ne circulent pas, voire sont immédiatement bloqués… C’est évidemment tout sauf sain et cela met particulièrement à jour une forme d’entre-soi, entre personnes tellement pétries de leur supériorité intellectuelle et morale et convaincues de la justesse de leurs options qu’elles restent sourdes et aveugles à toute proposition ou observation qui ne viendrait pas du sérail… Effrayant, mais parfaitement cohérent avec la façon catastrophique dont la crise est gérée depuis le début… Le pire est qu’il n’y a même pas besoin de complot pour expliquer cela : certes, les lobbyistes et stratèges des laboratoires pharmaceutiques sont décidément plutôt efficaces, mais la cause essentielle vient avant tout de l’endogamie stérile et stupide sévissant au sein des instances de pouvoir (tout particulièrement actuelles) entre “jeunes” (plus ou moins jeunes certes) prétentieux à la pensée quasi-uniforme qui savent mieux que tout le monde ce qui est bon pour les autres ! Affligeant.

    • C’est exactement ce que l’on appelle la corruption systémique. Même si les individus ne sont pas corrompus (ce qu’il faudrait démontrer), il y a des hasards troublants, tout le système l’est.

    • un ami qui a participé à la campagne de Macron a fait le rapprochement hier et m’a dit qu’il avait rencontré la fille chez McKinsey lors des préparations de campagne.
      Comme Macron a poussé Véran pour ce machin, il y a conflit d’intérêt (version polie de corruption) au plus haut niveau de l’état.

  34. Félicitations, mais où trouver un médecin acceptant de me prescrire de l’Ivermectine, ou d’en trouver sur internet ? (après tout, en nous confinant au Doliprane, le gouvernement nous pousse bien à l’auto-médication)

  35. Que dire sinon que tout cela est honteux, mais que nous sommes mis devant le fait accompli, que rien ne semble pouvoir arrêter ces comportements extrêmement condamnables, pendant ce temps on amuse la galerie avec la condamnation de Sarko pour des faits qui comparés à ce scandale sanitaire à ma connaissance sans précédent, où il est question de la vile de centaines de milliers de gens apparaissent dérisoires !

    • Je viens de la visionner. Très intéressante. J’en retiens qu’il faut compter 1000 euros l’injection pour un résultat qui reste pour le moment très discutable.
      Pour qui ou quoi roule L’ANSM ?

        • j’ai compris que le sérum des gens guéris était mutagène (ou participait à la sélection des virus) mais pas bien compris si c’était le cas de ces antigènes monoclonaux => vous confirmez ?

        • C’est ce que j’ai compris de la conf de l’ihu sur le sujet. mais peut être n’est-ce qu’une pression de sélection.

  36. Pour en revenir un peu aux “vaccins” je regarde depuis quelques temps ce qui se passe en Israël champion du monde de la “vaccination”. On nous parle tous les jours des “vaccins” qui doivent éradiquer le covid. En Israël le dernier pointage montre 4267 nouveaux cas le 3 Mars pour une population de 9.021.000 d’habitants ce qui ferait pour 67.400.000 d’habitants en France environ 32.000 cas alors qu’hier sur Covid trackers nous en sommes à 21.329
    Ce “vaccins est miraculeux”!!!!!

    • “Le pire qu’il puisse arriver, c’est que ça ne marche pas”, estime l’experte en immunologie Brigitte Autran. On appréciera à sa juste valeur la désinvolture de cette “experte”. Pour le prix (plus de 1000 € la dose), on aurait préféré que ça serve à autre chose qu’à engraisser Big Pharma !

      • p*tain j’adore les experts en immunologie.
        ils injectent un truc qui doit avoir une actions sur un virus et au pire ça fait rien ? le ‘truc’ ne peut pas avoir d’action sur d’autres cellules ? et ce sont ces gens qui décident ce que l’on va nous injecter ? pas étonnant les scandales sanitaires vaccinaux.

        au pire ça fait rien ? sérieux ? ce sont des gens qui ont fait des études ou c’est tirage au sort & promotion canapé ?

  37. Merci Docteur Maudrux pour ce feuilleton qui nous tient en haleine. On attend le prochain épisode.
    Dans cette famille “Casanova” digne de Cosa Nostra, vous avez oublié Aurélien R., mari de Marguerite et -accessoirement- patron de l’ARS Ile-de-France.
    On vit une époque formidable !…

  38. à tous et toutes les médecins et personnels de santé qui suivent ce blog, je vous promets que je suis contre l’automédication. Je suis absolument convaincu qu’il faut passer par son médecin traitant (qui nous connaît bien), etc…
    Mais comment voulez vous que j’ai la plus infime dose de confiance dans la médication ”officielle” quand on voit des trucs comme ça ?
    Quand bien même mon médecin serait précautionneu-se, il ou elle ne va pas aller lire toute l’histoire de la pharmacopée à chaque symptômes quelconque. Et pour un bambalaba sous le feu des projecteurs, combien de molécules éparses (ou traitements) plus rarement utilisées passent sous les radars ?
    Peut être ne faut il accepter QUE des génériques ?

    • Les médecins depuis un an… ont majoritairement démontré qu’ils étaient :
      -incompétents
      -bornés
      -bas de plafond
      -honteux
      -minables

      … la liste des qualificatifs peu amènes est longue…

      Face à ces médecins de Molière (au fond rien n’a changé depuis le 17ème siècle)… l’automédication s’impose.

      L’honnête homme du 21ème siècle doit se prendre en charge. Fini le temps des charlatans, des précieuses ridicules.

      Ajoutons à cela l’évidence : l’état nous veut du mal…

      Cela renforce donc la nécessité de se soigner “soi-même”.

      Voilà la grande leçon covidémentielle.

      • En tant que médecin, je devrais m’insurger contre vos propos, mais force est de constater que vos propos sont excessifs, mais sur le fond, vous n’avez malheureusement pas entièrement tort. Il y en a toutefois qui gardent la tête haute, mais leur conditions d’exercice sont actuellement difficiles pour ceux qui veulent traiter.

        • Vous vous rendez compte que pour choisir un médecin traitant, il va falloir lui faire subir une sorte d’ecn avec un qcm 50 questions pour être certain qu’il est plus ou moins au courant des scandales qui traînent les pieds et être un peu rassuré sur sa capacité à éviter les produits que l’on sait nocifs ?

          Je sais pas comment ils vont le prendre ?

        • de HERVE_02: ”Je sais pas comment ils vont le prendre ?”
          MAL,
          Déjà pour mon cas, et c’est une personne que je connais depuis l’enfance, chaque question sur un diagnostic ou une prescription, est mal venue.
          De source sûre, si je suis covid+ (je fais tout pour éviter) ça sera Doliprane puis hosto si besoin.

          Mais bon pour moi ça devrait aller, j’espère juste que mes parents n’auront pas de problèmes (faudrait que je les convainque à eux et le médecin).
          Mais c’est absolument fou et désarmant de se dire, que la crainte, plus que la maladie, ça sera la confrontation avec le médecin !!

      • le médecin de famille tel que certains l’ont connu (celui qui écoute son patient) est une espèce en voie de disparition. Les médecins sont salariés directement ou indirectement et pourquoi prendraient ils des risques ? Ils appliquent un protocole docilement, peu se révoltent et ont une idée plus “noble” de leur métier/vocation.
        Je me demande pourquoi faire tant d’études pour si peu les utiliser au jour le jour.
        (ca me fait penser au film “première année” de Lilti, ne faisant pas partie des médecins)

        • Très bon film, quasi documentaire, et la conclusion est terrible.
          Dire que, quand je l’ai vu, j’avais pris ça pour un happy end !
          C’était tout sauf un happy end.
          Je l’ai compris subitement il y a 1 an !!!

      • Je n’aime pas être en désaccord avec vous cher Dr. Maudrux, mais mon “médecin traitant” m’a clairement fait comprendre qu’il me laisserait crever avec du doliprane. J’en ai trouvé 1 autre à Nancy; plus maintenant, il a peur…
        Il n’y a plus de médecin à Nancy, et je suspecte, à part vous et quelques rares autre, il n’y en a plus en france, que de mauvais rebouteux dont la seule “qualité” est la couardise.

        propos excessifs?

        que nenni,

        la vérité c’est que ce sont des agents, les kapos, d’un régime qui a planifié et est en train d’exécuter notre extermination.

        Médecin et assassin riment mais n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

        • Ce sont ces “rares autres” (le Dr Maudrux parmi eux) qui sauvent l’honneur de la profession médicale.
          Même constat pour les journalistes.
          Sursum corda !

  39. Bonjour,

    Je pense que ce billet du Pr Pierre-Jean Guillausseau devrait vous intéresser : https://www.linkedin.com/posts/guillausseau-pierre-jean-3199a745_ivermectine-covid19-politiquesanitaire-activity-6772978982917808128-pzqc

    Il y fait état d’une étude sur l’ivermectine logiquement positive. N’ayant rien à voir avec le monde médical, je m’interroge sur la cécité qui affecte une bonne partie de ses membres et surtout sur les causes de cette cécité très orientée.

    Bonne journée

  40. Après la Slovaquie,c’est au tour de la République Tchèque de lui donner le feu vert.Bonne nouvelle: le ver Mectine est dans le fruit.

    • Oui bonne nouvelle. Mais apparemment le virus flambe dans ces pays et le nombre de morts augmente en slovaquie. On n’a pas d’infos sur les modalités d’utilisation de l’iver là-bas. Alors que peut on dire? Si quelqu’un a un avis? Et comment savoir? Comment avoir des infos des services de santé là-bas? C’est une question qui ma paraît cruciale.

  41. Quelle crédibilité ?
    OMS,
    “ ORDRES aux Médecins “
    ANSM ??
    Ils l ont perdu depuis Mars 2020 !

    • C’est la “grandeur” de l’Europe : un ensemble dont les habitants sont incapables de communiquer directement. Tous séparés par la langue.

      On ne sait pas comment vivent les autres, on ne sait pas ce qui se passe chez eux, leurs idées, RIEN. L’ignorance et les rumeurs dominent.

  42. Bravo Docteur
    Le blog pétille
    C’est bon pour le moral 🙂 et pour faire passer le message dans le public, itou !
    Excellente journée