0

Les dessous hypocrites de la réforme du RC

La réforme en train de sortir est strictement celle qui a été rejetée pendant 4 ans par la CSMF et MG France. Face au blocage, j’avais fait le 15 janvier 2015 lors d’une réunion avec les syndicats une proposition (87% à 62 ans au lieu de 85% et extension à l’ASV), votée par le CA du 24 janvier, confirmée par courrier du 4 février et violemment rejetée par MGF et CSMF, cette dernière utilisant encore le terme d’escroquerie un an plus tard pour en vanter les mérites 4 mois plus tard !

Ce qu’ils ne vous diront pas :

En augmentant de 2% la base de départ à 62 ans, c’est toutes les retraites qui augmentent de 2%, et pour maintenir l’équilibre, il faut donc baisser la valeur du point. C’était inscrit dans les projections validées par ces syndicats (et cela a logiquement été voté par le CA de la Carmf du 22 octobre). Ce qui est donné d’un côté est repris de l’autre, 4 ans de blocage pour ce résultat, ils se moquent de vous.

Il y a encore plus stupide :

J’avais prévu de majorer les pensions de 5% l’an jusqu’à 67 ans, puis 3% jusqu’à 70 ans. Pour eux c’est 5% de 62 à 65 ans, puis 3%. Résultat, à 66 ans, vous perdez le bénéfice des +2% à 62 ans, et encore plus à 67 ans. Dans le principe, favoriser les départs avant 62 ans, diminuer la prime pour ceux qui prolongent va à l’inverse de ce qu’il fallait faire ! Cette opération en collaboration avec le ministère qui les a soutenu dans leur blocage, montre bien l’incohérent mépris qu’ils ont face à la situation de pénurie à venir. Au delà de 66 ans, vous toucherez moins que prévu.

Pour maquiller 4 ans de perdus, 4 ans pendant lesquels ils n’ont pas appris à compter, la retraite à la carte à partir de 62 ans devient “retraite en temps choisi” ! Ils se moquent de vous.

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. etant militaire en retraite depuis 18 ans je remplace dans des lieux devenant des désert médicaux la carmf me poursuit avec rappel sur 4 ans
    que faire
    lettre recommandée au président restée sans réponse claire mais toujours un nouvel interlocuteur avec injonction de payer !!!
    dr samson

    • Toute activité professionnelle en France est soumise à cotisations sociales, c’est un principe auquel vous ne pouvez échapper, et la Carmf a non seulement raison de vous les réclamer, sinon elle serait dans l’illégalité. Dispenser une catégorie (militaire, retraité,…) crée une inégalité et une discrimination avec l’actif non dispensé. A activité égale, à revenu égal : charges égales. Si vous êtes en cumul, les cotisations sans droits au même niveau que celle avec droits est anormal, j’en conviens, pendant des années je me suis battu contre mais ai été seul, aucun politique ou syndicaliste ne s’est intéressé au problème. Je proposais non la suppression de ces cotisations comme certains, car injuste vis a vis des autres actifs, mais un abattement de 50%, car une cotisation sans droits ne doit pas être la même que celle avec droits.

  2. **/Dommage que ce soit facultatif, on aurait dû le rendre obligatoire, et au fond, pourquoi donner plus à celui qui travaille plus longtemps, idée stupide !***/
    Dois je considerer votre réponse comme une boutade !! ou une façon de botter ” en touche”
    Le 12000 retraités actifs actuels apprécieront !! ce sont eux qui donnent plus a la CARMF ( Subvention ) en travaillant plus pour le plus grand bénéfice des actifs actuels …
    Un minimum de respect et de reconnaissance de votre part serait apprécié !!

    • Nous avions bien compris que cela fait des années que vous n’arrivez pas à me comprendre et que comprenez tout à l’envers et au premier degré. Bien sûr que donner plus à celui qui travaille plus longtemps est une idée stupide ! Et pour cause : c’est moi qui l’ai eu et l’ai mis en application. Bien sûr que je défends le cumul obligatoire après 65 ans pour enrichir la Carmf au détriment des confrères, moi qui ai toujours défendu le “à la carte” et le libre choix. Là, je crois que vous n’allez pas encore saisir les boutades.

  3. Merci de vos éclairages… Le récent bulletin de la CARMF, me semblait trop beau pour ne pas cacher quelque chose..et évidemment il faut encore faire des “cases” pour que personne ne puisse comprendre le fonctionnement : celui qui a pris sa retraite hier ne sera pas pareil que celui qui La prend demain!!
    Sans doute Le savez-vous…
    Le gouvernement vient faire passer un ” texte” pour que le patron du SDC( services de renseignement) qui a plus de 67 ans reste en poste auprès du … president de La république…
    Par ailleurs, pourquoi La médecine, La santé , les Medecins sont-ils exclus des débats politiques, économiques ? ILs parlent que dans le flou??
    Serait-il politiquement incorrect de parler de ” fracture médicale ” de soins différents” selon les lieux, Les malades…

  4. et que penser du récent rapport de la cour des comptes et sur les riches retraités
    Elle considère que l’objectif de rattrapage des revenus des retraités par rapport aux actifs est atteint et propose donc de faire davantage participer les retraités à la solidarité nationale.

    Pour elle les différentes niches fiscales et sociales qui s’appliquent aux retraités représenteraient *un manque à gagner de 12 milliards d’euros pour l’État et la sécurité sociale* et les revenus des têtes blanches seraient désormais légèrement plus élevés que ceux des actifs, leur patrimoine beaucoup plus. L’objectif de ces avantages, qui était de réduire l’écart avec les actifs, est atteint, et elle propose :

    – Supprimer progressivement l’abattement de 10% alors qu’ils n’ont plus de frais professionnels (gain de 2,7 Mds€).
    – Supprimer progressivement l’exonération des majorations de pensions pour les parents de 3 enfants (gain de 800 M€).
    – Aligner le taux de CSG appliqué aux pensions de retraite sur celui des actifs (gain de 1,2 Mds€).
    – Les 585.000 particuliers employeurs de 70 ans et plus qui bénéficient d’une *exonération de cotisations patronales*, se la verraient supprimée (gain 380 M€).

    On a plus de patrimoine à 70 ans qu’à 30 ans…. c’est dingue non ? C’est vrai aussi que les honteux retraités qui ont connu l’époque de travailler plus pour gagner plus,( 48h hebdo et 3 puis 4 semaines de congés) et préparé leur retraite en économisant, sont has been en regard des 35h , 5 semaines de congés et RTT.

    Il faut éviter de parler des sénateurs, des députés, des ministres qui ont la retraite, à vie, après 8 mois de ministère, des effectifs pléthoriques de ministres, de sénateurs, de députés et de fonctionnaires de l’administration territoriale de la France…. sans parler de l’administration Européenne….

    Ne parlons pas non plus des députés européens qui ne paient pas un centime de CSG, des régimes spéciaux, de ceux qui partent à 50 ans, de ceux qui partent avec 75% à 100% du salaire des 6 derniers mois, alors que d’autres partent avec 50 % du salaire moyen des 25 dernières années ….., et………………des présidents de la république en retraite. Et les journaleux chouchoutés par le pouvoir en place, et eux qui ne paient rien et reçoivent tout.., il faut bien payer les RSA, CMU et tous les assistés venus d’ailleurs.
    Combien cela ferait-il rentrer dans les caisses si l’on revenait à une réalité plus décente???

    Au passage ils sont loin d’expliquer les 12 ou 17 milliards du trou de la sécu (même pas foutus de savoir combien). D’une part, il n’y a pas de déficit, d’autre part si l’Etat payait la cotisation de ses fonctionnaires, nous serions “haut la main” en positif !

    Sont-ils devenus fous ? ont ils d’autres mesures confiscatoires ? l’escroquerie aux régimes de retraites va t’elle s’inverser ? à suivre

  5. N’oublions pas que certaines mutuelles n’en ont plus que le nom ayant été absorbées par des compagnies d’assurance (exemple la mutuelle du midi par AG2R) et ont perdu de ce fait le supposé esprit mutualiste et le statut fiscal avantageux des vraies mutuelles. Il est surprenant, étonnant, hilarant, de voir qu’un supposé gouvernement socialiste a fait le jeu du gros capital

  6. Je recommande à l’aimable corporation des “cochons de payant” des mutuelles complémentaires santé , l’excellent ouvrage de Frederic Bizard , économiste de la santé: “les complémentaires santé: un scandale”
    un vrai vaccin !! attention: quelques réactions éruptives immédiates à prévoir pendant la lecture!!!

  7. Si on veut savoir à quoi sert le pognon des mutuelles, y’ a qu’à regarder le classement de la Route du Rhum et du Vendéeglobe, j’ai pas de mutuelle, et je suis très content, si, en fait c’est moi-même, une à deux fois par an je fais faire une facture par la pharmacie…5 à 7% de frais selon les CPAM , 20 à 25% selon les mutuelles, je ne paie pas les winch en kevlar…

    • Mitterand allait chaque année au congrès de la Mutualité Française, mais jamais dans un congrès médical. Il allait y faire son marché, et en remerciements a même nommé son président ministre des affaires sociales. La Mutualité pour les socialistes, la FMF (Fédération des Mutuelles de France) au PC. Je ne sais si ce partage est toujours d’actualité.

  8. Depuis longtemps je ne me fais plûs d illusions sur la duplicité de certain responsables et me fait taxer de parano par mes amis car je recherche toujours ou est l’arnaque . j avais acheté puis lu votre livre sur la retraite . Etant un peu hermétique , malheureusement à ces calculs sur la retraite , je m en remettais à votre analyse , mais ils ont réussi à vous évincer , aussi je vous remercie pour vos éclairages toujours intéressants .
    A propos , vous pourriez nous parler de l arnaque des mutuelles obligatoires … il y a de quoi dire ou comment une pseudo mesure de bien être sociale remplit les caisses de l état et des copains ….
    bien confraternelement .

    • Vaste sujet qui mérite un livre (fait, il y en a). Des milliards en jeu, des frais considérables pouvant dépasser 30% (nombre de politiques ont trempés dans des emplois fictifs). Déjà juteux quand facultatif, les cotisants obligatoires vont décupler des sommes hors santé considérables. Ce n’est pas pour rien que nos politiques ont fait cela.Toujours dispensées de publier leurs comptes, cherchez l’arnaque.
      Je voulais faire un billet sur un point particulier concernant les prélèvements obligatoires : c’est une cotisation sociale devenue obligatoire, elle doit donc s’ajouter au 57% de prélèvements, ce qui place alors la France à la première place mondiale. J’ai l’impression que personne n’a relevé cet “oubli” dans les comptes de la nation.

  9. Merci pour vos éclairages toujours très pointus et,hélas, toujours accablants pour nos “élites”.
    Si on veut travailler jusqu’à 70 ans (parce qu’on aime son métier), mais en réduisant l’activité progressivement (parce que le corps et l’esprit ont leurs limites), ce système reste t’il toujours plus intéressant que le cumul emploi retraite avec pension bloquée et cotisations à perte?
    Par ailleurs, y a t’il un intérêt à racheter des trimestres dans le régime général si aucun rachat n’est possible à la CARMF?

    • Le nouveau système sera clairement plus favorable que le cumul actuel. Certes en poursuivant votre activité vous n’aurez pas votre retraite en sus, mais celle-ci part en impôt dans votre tranche supérieure (le fisc est le premier gagnant du cumul). La cotisation devient utile et la retraite est plus intéressante (près de 25% pour 3 ans de plus dans ma version initiale, se rapproche de 20% maintenant).
      Ceci c’est pour une poursuite normale ou presque. Pour une activité accessoire, remplacements, c’est le cumul qui prime, car il faut pouvoir toucher sa retraite pour vivre.
      Reste les activités intermédiaires, mi-temps par exemple. Cela mérite de simuler. J’aurais tendance à dire que si vous avez de quoi vivre hors pension, vous pouvez engranger des points et bonus, sinon liquidez et cumulez.
      Un autre facteur important est plus difficile à apprécier : votre espérance de vie ! Si elle est inférieure à 20 ans à 65 ans, liquidez pour encaisser le fruit de vos cotisations. Si vous avez des antécédents familiaux, des pathologies pouvant écourter, mieux vaut en profiter, sinon engrangez des points et des bonus.
      Je ne connais pas les coûts de rachat hors Carmf. Ceux de la Carmf sont très élevés et ne sont intéressants que par la défiscalisation. Si vous êtes très imposé, une partie du rachat est payé en impôt, si vous êtes peu imposé, c’est tout pour votre poche et moins intéressant.

      • Merci, c’est clair. Je vais simuler et explorer le cout du rachat hors CARMF
        très cordialement

        • ***Le nouveau système sera clairement plus favorable que le cumul actuel***
          Vous avez fait le calcul ? j’en doute !!)
          Ex : de 65 a 70 ans dans votre projet initial ou la version actuelle dite de retraite choisie , il s’agit en fait d’un report de l’age de départ à la retraite , cette dernière certes un peu majorée ne sera liquidée qu’a la cession d’activité .
          De 65 a 70 ans , la CARMF ne verse aucune retraite à la différence de ce qui existe dans la formule actuelle de cumul emploi retraite
          5 ans de pensions non versées c’est un capital perdu pour le cotisant et une bonne opération pour augmenter les réserves de la CARMF qui certes en contre partie va attribuer des points supplémentaires qui auront un coût pour elle , a condition que le bénéficiaire vive assez longtemps !!
          Avez vous fait le calcul ” intérêts composés compris” pour savoir quelle est la durée de survie pour espérer récupérer ce capital non perçu ???? je n’ose afficher le chiffre !!
          Autre point important pour compenser le nom versement de la retraite ( équivalent d’un salaire ) le confrère doit travailler autant qu’avant pour conserver le même pouvoir d’achat
          Par contre dans le cumul actuel ( voir les simulations sur le site de la CARMF ) le confrère peut réduire de 50 % son activité tout en conservant le même pouvoir d’achat que lorsqu’il était actif
          L’argument de cotisations non productrices de points avancé pour vendre la nouvelle formule est très contestable dans la mesure ou elle sont déductibles fiscalement et fonction du BNC qui est réduit au moins de 50 % , sachant que les frais professionnels restant relativement fixes la compte de résultat sera forcément en baisse , surtout si des investissements dits professionnels sont faits judicieusement
          Objectivement le discours ancien ( le votre ) et celui actuel légèrement édulcoré est un montage dans le seul but de reporter l’age de départ à la retraite jusqu’à 70 ans voire au delà
          Pour la pérennité de nos régimes de retraites c’est effectivement une solution qui va devenir incontournable .

          • Vous avez raison de douter, je ne sais pas calculer, et vous êtes le seul à avoir vu juste : le seul but de cette réforme est de vous pousser à travailler plus longtemps et garder votre retraite pour enrichir la Carmf (et sans doute son Président). Dommage que ce soit facultatif, on aurait dû le rendre obligatoire, et au fond, pourquoi donner plus à celui qui travaille plus longtemps, idée stupide !