0

9895 € par mois ou 23 € à l’acte ?

Pauvres médecins ! Les salariés de la fonction publique apprécieront autant que les libéraux. Non ce n’est pas le salaire d’un médecin pour 35 heures par mois, mais celui d’un coiffeur pour ne s’occuper que d’une tête peu fournie certes mais éminente.

On prend souvent pour exemple de la valeur dégradante de l’acte médical la comparaison avec une coupe de cheveux. Le Canard vient d’enfoncer le clou en révélant le salaire du coiffeur embauché par notre Président en 2012.

Quand on voit que nos dirigeants chipotent pour des miettes pour les médecins et que l’on voit ce que l’on est prêt à donner pour un coup de peigne, quel mépris pour la valeur de notre profession (et de tous les travailleurs) ! Ces gens-là sont vraiment dans un monde où ils n’ont aucune notion de la valeur des actes. Et si on tente de justifier ces émoluments en mettant en avant : « l’obligation d’observer pendant et après l’expiration du contrat le secret le plus absolu sur les travaux qu’il aura effectués », nous aussi sommes tenus au secret, sans majoration de salaire !

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. Heureusement il y a la contribution de stern 13 juillet 2016 : “que ce coiffeur gagne trop, ok, mais arretez de pleurnicher..les urologues du public sont les premiers au classement à abuser des prostates des « petites gens » avec des dépassements exorbitants”. Sans cette intervention j’aurais eu l’impression d’être chez les Martiens.
    Je sais, il y a des médecins qui ne gagnent pas suffisamment.
    Je sais aussi que la sécurité sociale est un gouffre de remboursements inutiles, induits par la corruption des législateurs par des laboratoires – et entretenus par la complicité, consciente et intéressée, ou pas, du corps médical.
    “arrêtez de pleurnicher” de Stern me parle… Il y a cinq ans j’ai payé une couronne dentaire 350€ (chez un mauvais dentiste, il est vrai). Il y a trois ans j’ai dû la faire refaire (chez une très bonne dentiste) à 450€. Aujourd’hui la même m’a fait une couronne sur une molaire sans aucune dent en face, donc inutile, dont je ne voulais pas (!) et me demande 900€.
    Les tarifs dentaires ne sont évidemment qu’un exemple, les prix explosent partout. avec une inflation qui, officiellement, tourne autour de 1% / an.
    Par chance, “mon” généraliste n’a pas succombé à cette folie. Mais je suppose qu’il n’a pas le temps de participer à des forums comme celui-ci.

    • Oui certains patrons dont un urologue ont des tarifs critiquables, mais personne n’est obligé d’aller les voir, c’est le libre choix du patient, et comme chez les footeux ou ailleurs, le haut du panier en démesure et non représentatif. Il y a près de 200 000 médecins, publics et privés, 80% ou plus ne gagnent pas en net autant que ce que le Président croit devoir payer un coiffeur, et à l’heure de travail, c’est sans doute plus de 195 000 médecins qui ont de quoi s’étonner. Pas vous ?

  2. Giscard avec les diamants
    sarko avec sa montre rollex
    hollande avec son coiffeur
    des casseroles qui ont entrainé la perte de leur reélection

  3. Le coiffeur n’est pas déjà compris dans les frais de représentation du président? Remarquez je veux bien que mes impôts servent à le rendre présentable dans les sommets internationaux. Je n’imagine pas du tout De Gaulle ne pas payer son coiffeur, mais c’était en un autre temps…

    • Effectivement, il est bon de le rappeler : pour un cas dévoilé, en aucun cas isolé, combien de milliers d’autres ? Certains confondent notre république et leur royaume.

  4. JE SUIS TOTALEMENT EN PHASE AVEC GERARD MAUDRUX QUI A TOUJOURS DÉFENDU NOTRE PROFESSION AVEC PASSION ET HONNÊTETÉ. LES POLITIQUES QUI SONT SENSÉS NOUS GOUVERNER NE SONT PREOCCUPES QUE PAR LEUR PROPRE DEVENIR

  5. La médecine libérale est tuée par mst. C est un choix dogmatique pas économique on sait bien que toutes les décisions politiques médicales sont faites pour l électorat … Secu en déficit chômage etc gabegie administrative et syndicale …. Mettre fin au monopole secu voilà le remède arrêtez de vouloir tout régenter pour tous. De la liberté et de la souplesse avec des règles bien définies. C est cela l avenir même en médecine ….il y aurait trop à dire mais bien sûr que le système mal payé â m acte force à augmenter la cadence. Regarder on ne trouve plus un kinésithérapeute qui fasse un patient à la fois . Il en faut4 en même temps pour payer ses équipements. Mais on s égare …

  6. Il est temps d’exiger le tiers payant chez le coiffeur…
    La coupe de cheveux est un droit élémentaire, comme la santé.

  7. Bla bla je vous propose de mettre la thématique de la Sante
    au cœur de la campagne présidentielle 2017 et demander
    aux citoyens électeurs patients comment ils souhaitent
    avoir accès à des soins de qualité coordonnés auprès de
    professionnels de santé disponibles à l’écoute avec empathie et compassion sans épuisement professionnel

  8. Quelle erreur : le coiffeur n’a qu’une voix, alors que les médecins en ont entre 100000 et 200000 + les votes induits de certains patients .

  9. Le pb n’est pas le salaire du coiffeur
    Tant mieux pour lui
    Le pb est que la France s’appauvrit et continuera à s’appauvrir tant qu’elle sera conduite ainsi avec la volonté d’entraîner chacun des français vers les abysses de la pauvreté intellectuelle, de la propagande et du commérage .
    De bons revenus créént de l’emploi et de la richesse et permettent essor, recherche ,développement
    Même notre Président est largement sous payé en théorie et ne peut donc nous aider à progresser
    En pratique comme il ne fait pas le job, il est payé comme un homme normal qui est à 35 h pour cette responsabilité
    Je préférerais personnellement un homme efficace mieux payé
    La coiffure est un art , la médecine est un art et entre coiffeur et médecins finalement ce sont mêmes personnes que nous partageons et que nous voyons évoluer dans leur vie
    La question intéressante serait de savoir combien est payé le médecin de notre Président ,pour calculer le différentiel coiffeur/médecin et après d’aller négocier ce différentiel à la CNAm , car tous deux , comme nous , prennent des responsabilités à chaque instant de leur travail
    À moins que le médecin du Président soit moins payé que le coiffeur ….cqfd!

    • 100% d’accord. Je me suis aussi demandé pour comparer combien touchait le médecin et le coiffeur du Président, cela aurait été intéressant, mais je n’écris rien que je ne sais pas.
      Pour ce qui est de l’art, également totalement sur la même ligne. Chirurgien, je me suis toujours considéré, non comme un savant (= en dessous du MG), mais comme un artisan, travailleur manuel, fier de l’être. Je dis toujours que j’aurais pu être plombier, menuisier, mais haut de gamme, sans honte et sans regrets, bien au contraire. Pour l’anecdote, quand on me demande mon métier, je dis toujours “plombier charcutier” (urologue pour le plombier), boutade pour ceux qui reçoivent, mais pas pour moi. Faire bien son métier, quel qu’il soit,y prendre du plaisir, est plus important que le niveau d’études.

  10. Ce sont des façons d’ancien régime,où le médecin du roi était un laquais.Il est stupéfiant d’avoir à contempler cette cour et ses petits marquis.Pendant ce temps ,de braves gans ne trouvent pas de médecin traitant.

  11. que ce coiffeur gagne trop, ok, mais arretez de pleurnicher..les urologues du public sont les premiers au classement à abuser des prostates des “petites gens” avec des dépassements exorbitants. regardez le classement des revenus “privés” des urologues exerçant à l’hôpital public..

    • Je ne suis pas urologue, mais d’abord médecin, artisan, libéral et fier de l’être. Je n’ai jamais jalousé les urologues qui gagnaient plus que moi, ceux que vous citez, publics profitant du public et du privé, voire de la politique en plus. A chacun ses passions, son métier, pourvu qu’on le fasse bien. Peu importe le coiffeur, mais à passion ou travail égal, permettez moi de trouver que notre Président qui considère mieux son coiffeur que les médecins qui soignent ses concitoyens me choque profondément.

  12. Le détournement ordinaire de l’ argent public à des fins de bénéfice escompté strictement personnel .. Il paraît que l’ inceste est interdit… Ah bon ?

  13. 600 000 euro pour le quinquennat et pour un seul homme à comparer à l’augmentation pour l’ensemble des médecins libéraux et à la baisse des retraites dans le même temps !

    • 600 000 € X 125 000 médecins = 75 Milliards… On n’en demande pas tant ! Le dixième nous comblerait, ce serait encore 10 fois ce que propose Revel.