0

Revoilà le TPG. Ma proposition.

L’assurance-maladie, a envisagé de le prendre en charge elle-même. Elle a renoncé en raison de « multiples obstacles juridiques, opérationnels et financiers ». Traduction : trop compliqué, trop lourd, trop cher.

Ce qui est trop compliqué et trop cher à réaliser peut alors l’être à la charge des professionnels de santé. Ainsi on leur propose dans le cadre des futures négociations de prendre en charge eux-mêmes cette usine à gaz, avec plusieurs options. La première serait « de les doter d’un système de suivi automatique des paiements » dans leur logiciel, une autre serait de « recourir à un opérateur intermédiaire pour lui confier la gestion des flux de facturation et des retours avec les organismes payeurs ». Si c’est si simple, pourquoi ne le font-ils pas ?

Espérons qu’ils ne proposeront pas en échange quelques euros pour l’ASV, ou quelques millions de plus pour faire tourner les syndicats.

Et si Monsieur Revel se tournait vers les assurés sociaux pour leur proposer de s’organiser eux-mêmes avec une carte de paiement de soins, fonctionnant comme une carte bleue et gérée par cet « opérateur intermédiaire » ? Son problème serait réglé.

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. Vous avez très souvent raison . Je ne suis pas médecin mais une simple retraitée d’une CPAM et j’ai toujours lu avec attention les articles qui étaient en clair sur le Généraliste.fr et le Quotidien du Médecin.fr. N’étant pas abonné certains articles et commentaires ne m’étaient pas “ouverts” Regrettable mais il faut bien une règle. Je continuerai à vous lire . Félicitations pour vos prises de positions et vos “jugements”. Vous devez continuer.
    F.D retraitée CPAM

    • Merci
      J’ajouterai pour les confrères que nombre d’employés dans les CPAM les soutiennent, plus qu’ils ne le pensent.

  2. Cette solution opérationnelle simple ramènerait chacun a son métier : le banquier au paiement, l’assureur a l’assurance et le Medecin au soin. Trop peu de pouvoir à la CNAMTS

    • J’ajouterai que les médecin, toujours compréhensifs, sont prêts à ce que leurs terminaux carte de paiement soient réglés pour un décalage d’encaissement de 15 jours afin de permettre aux patients,caisses et mutuelles d’effectuer leurs transferts entre eux.

  3. Bravo gerard maudrux
    Pour tous vos combats que j’ai toujours soutenus
    Nous sommes en socialocratie
    Retraite actif sur vos conseils a 63 ans
    Je remplace des confreres de notre generation en rural qui attendent desesperement un successeur forme en france !!

  4. Excellentes propositions! Comme originaire de Roumanie,où on pratique le TPG,je vous avoue que c’est un désastre pour les médecins pratiquement esclaves de la SECU… Mon plus profond respect !

  5. Bonjour,
    Je suis très heureux de vous retrouver et de lire à nouveau vos commentaires toujours acerbes et pertinents. Ah si nos dirigeants savaient vous écouter !!
    Je reste fier d’avoir milité avec vous au sein de ‘SOS Retraite Santé’.

    Bien cordialement