0

L’Etat mauvais en tout

On savait l’Etat mauvais gestionnaire, on le connaît moins mauvais actionnaire. Il possède 110 milliards de titres (EDF, Engie, Areva, Air France…), mais il se trouve que  depuis des années, un portefeuille ne contenant que des actions détenues par l’Etat fait systématiquement 10% de moins en performance que le CAC 40. Cherchez l’’erreur.

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Pour réfléchir sur ces problèmes je propose le partenariat avec le think tank IFRAP
    Accueil La Fondation iFRAP

    La Fondation iFRAP
    Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques
    La Fondation iFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) a pour but d’« effectuer des études et des recherches scientifiques sur l’efficacité des politiques publiques, notamment celles visant la recherche du plein emploi et le développement économique, de faire connaître le fruit de ces études à l’opinion publique, de proposer des mesures d’amélioration et de mener toutes les actions en vue de la mise en œuvre par le Gouvernement et le Parlement des mesures proposées ».

    English Version
    1985 : [**Création de l’iFRAP*], un Think tank, chargé d’évaluer les administrations publiques, d’inventer les services publics de demain et de développer la création d’entreprises et l’emploi.

    2009 : L’iFRAP, [**reconnue d’utilité publique, devient la “Fondation iFRAP”*], par décret du Premier ministre publié au JO.

    Déontologie
    Entièrement dédiée à la recherche sur les politiques publiques, la Fondation iFRAP est intégralement financée par la générosité privée ; ceci la rend totalement libre de parole, de ses axes de recherche et de ses propositions de réformes.

    Une méthode : des propositions concrètes
    La Fondation iFRAP est composée d’une quinzaine de chercheurs, pour moitié bénévoles, dont Agnès Verdier-Molinié est le Directeur. Bernard Zimmern est Président d’honneur.

    Cette équipe possède des compétences variées et pointues en économie, finance, droit, fiscalité, statistiques … Les recherches produites par la Fondation sont publiées chaque mois dans sa revue Société Civile, dont Sandrine Gorreri dirige la rédaction.

    Une expertise reconnue
    Avec en moyenne un passage par jour dans les médias, la Fondation iFRAP est la plus sollicitée de tous les think tanks par la presse économique, mais aussi par les radios et les télévisions.
    Les chercheurs de la Fondation iFRAP interviennent également dans des conférences, en audition au Parlement et rencontrent régulièrement les conseillers ministériels en charge des réformes en cours.

    Des résultats
    Depuis 1985, l’iFRAP a fait « passer » dans la législation nombre de ses propositions :

    La création d’un Comité d’Évaluation et de Contrôle des politiques publiques à l’Assemblée nationale
    La fin du monopole de l’ANPE
    La déduction d’ISF pour les investissements dans les PME
    Les sociétés de capitaux à transparence fiscale (SCT)
    L’ouverture du recrutement des directeurs d’hôpitaux publics aux diplômés du privé
    L’inscription de l’obligation de transparence pour le financement des syndicats dans la loi
    Bulletin-info-Fondation-1.pdf • 1.98 Mo

    • Une lecture comme il y en a d’autres, mais après 30 ans d’existence, quel résultat à notre niveau ?